Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 635303 messages dans 13337 sujets

Nous avons 15614 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ROCHEFORT

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par loulou06000 Aujourd'hui à 0:15

» DUPERRE (EE)
par Jean Veillon Hier à 23:53

» [ Associations anciens Marins ] AGASM - SECTION NARVAL
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:20

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par Bureaumachine busset Hier à 21:16

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par PAUGAM herve Hier à 21:04

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Hier à 20:56

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par DELATTRE Hier à 19:50

» [ Marine à voile ] Les grandes voiles au Havre
par PAUGAM herve Hier à 18:26

» TONNERRE (BPC)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 17:49

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Max Péron Hier à 17:06

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par COLLEMANT Dominique Dim 24 Sep 2017 - 23:08

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par Joël Chandelier Dim 24 Sep 2017 - 22:10

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par PAUGAM herve Dim 24 Sep 2017 - 21:18

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par marsouin Dim 24 Sep 2017 - 20:07

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par COLLEMANT Dominique Dim 24 Sep 2017 - 19:09

» [Papeete] PAPEETE - LES BARS DURANT VOS CAMPAGNES - TOME 2
par Jean-Marie41 Dim 24 Sep 2017 - 18:17

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Dim 24 Sep 2017 - 18:07

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Dim 24 Sep 2017 - 16:56

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades mécano Jeanne d'Arc campagnes 1969-1971
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 24 Sep 2017 - 16:44

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par Jean-Marie41 Dim 24 Sep 2017 - 16:04

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par veillon christophe Dim 24 Sep 2017 - 14:03

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par PAUGAM herve Dim 24 Sep 2017 - 13:42

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par marsouin Sam 23 Sep 2017 - 23:38

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 23 Sep 2017 - 23:11

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par DUFFOND Serge Sam 23 Sep 2017 - 21:51

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par nouilhan Sam 23 Sep 2017 - 21:49

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par douzef Ven 22 Sep 2017 - 21:09

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Ven 22 Sep 2017 - 21:02

» Vieilles paperasses
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 22 Sep 2017 - 20:17

» [ Histoire et histoires ] Musée de la résistance et du combattant à Montauban
par centime44 Ven 22 Sep 2017 - 13:40

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Charly Jeu 21 Sep 2017 - 16:38

» LE PICARD (ER)
par duvet Jeu 21 Sep 2017 - 15:51

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par Rousier Jeu 21 Sep 2017 - 15:48

» Recherche de camarades CFM Hourtin décembre 65
par duvet Jeu 21 Sep 2017 - 15:32

» [Ports] LE VIEUX BREST
par loulou06000 Jeu 21 Sep 2017 - 14:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par COLLEMANT Dominique Jeu 21 Sep 2017 - 13:16

» [ Les Musées en rapport avec la Marine ] Musée de l'Aeronautique Navale de Rochefort
par Bureaumachine busset Mer 20 Sep 2017 - 21:18

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mar 19 Sep 2017 - 19:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades de l'aviso LA CAPRICIEUSE 18/07/59 - 01/09/61
par Serge BAVOUX Mar 19 Sep 2017 - 19:23

» Les classiques ] MORSE (SM)
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Sep 2017 - 10:11

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par Kohler Jean Marie(Hans) Lun 18 Sep 2017 - 11:49

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par Bureaumachine busset Lun 18 Sep 2017 - 11:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Sep 2017 - 9:43

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par marsouin Dim 17 Sep 2017 - 15:36

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par Jean-Paul Bargain Dim 17 Sep 2017 - 15:26

» [Votre passage au C.F.M.] Photos de groupe
par Serge BAVOUX Ven 15 Sep 2017 - 18:59

» ILE LONGUE
par papyserge Ven 15 Sep 2017 - 11:55

» FULMAR P740
par Olif' Jeu 14 Sep 2017 - 22:01

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - ST MANDRIER
par LeNormand59 Jeu 14 Sep 2017 - 16:40

» LE MUTIN (BE)
par gilbert kerisit Jeu 14 Sep 2017 - 12:21

» INSIGNES
par Lagier Michel Mar 12 Sep 2017 - 14:19

» SUFFREN (FLM )
par loulou06000 Lun 11 Sep 2017 - 18:34

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Lun 11 Sep 2017 - 18:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par JONCQUET Lun 11 Sep 2017 - 16:38

» [ Recherches de camarades ] Celo Marcel Bosco il était sur le Du chayla en 72:73 S/mtre BS et ensuite sur le Tourville?
par KLETKE Lun 11 Sep 2017 - 7:35

» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier
par Jean-Marie41 Dim 10 Sep 2017 - 20:36

» VERSEAU (DC)
par BRINDEJONT Dim 10 Sep 2017 - 17:01

» ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par armorique Dim 10 Sep 2017 - 15:40

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Joël Chandelier Dim 10 Sep 2017 - 11:37

» [ Recherches de camarades ] A bord du dragueur Verseau 1974
par BRINDEJONT Dim 10 Sep 2017 - 9:56

» ROCHEFORT (B.A.N.)
par takeo Sam 9 Sep 2017 - 21:01

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Sam 9 Sep 2017 - 19:11

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Pierre Manceau Sam 9 Sep 2017 - 19:06

» BSM LA PALLICE
par BEBERT 49 Sam 9 Sep 2017 - 17:23

» DÉTROYAT (AVISO)
par jurissacage Sam 9 Sep 2017 - 17:02

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par armorique Sam 9 Sep 2017 - 15:47

» ENGAGEZ VOUS !!! RENGAGEZ VOUS,OU LES CAMPAGNES D'INFORMATION DE LA MARINE DEPUIS L'AN 2000
par Roger Tanguy Ven 8 Sep 2017 - 22:51

» JAUREGUIBERRY (EE)
par Vieuxchange Jeu 7 Sep 2017 - 21:55

» FLOTTILLE 6 F
par J-C Laffrat Jeu 7 Sep 2017 - 19:54

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Michel Roux Jeu 7 Sep 2017 - 10:26

» [ Recherches de camarades ] anciens du Totor campagne Kerguelen 79/80
par Philippe GENDRON Mer 6 Sep 2017 - 21:58

» [ Blog visiteurs ] Recherche de documents photographiques
par Invité Mer 6 Sep 2017 - 17:11

» CHELIFF (LST)
par Jean-Marie41 Mar 5 Sep 2017 - 21:00

» Achat de tapes de bouches...
par christetsoaz Mar 5 Sep 2017 - 18:03

» ÉCOLE DES FUSILIERS
par alain EGUERRE Lun 4 Sep 2017 - 16:58

» [Papeete] PIRAE-ARUE, hier et aujourd'hui
par Didier Moreaux Lun 4 Sep 2017 - 15:00

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par matricule66 Lun 4 Sep 2017 - 11:21

» [ Recherches de camarades ] Escorteur Côtier "Spahi" Algérie1958-1959 (jusqu'au désarmement à Toulon)
par Tragin Lun 4 Sep 2017 - 0:02

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 3 Sep 2017 - 21:51

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par douzef Dim 3 Sep 2017 - 20:34

» FLOTTILLE 27 F
par J-C Laffrat Dim 3 Sep 2017 - 13:47

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 3 Sep 2017 - 10:51

» ÉCOLE DES PUPILLES 50/51.
par sendrané Sam 2 Sep 2017 - 16:19

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par douzef Sam 2 Sep 2017 - 9:53

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Xavier MONEL Ven 1 Sep 2017 - 15:49

» [ Recherches de camarades ] Recherche VENANCIE Jean-Marie
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 1 Sep 2017 - 14:34

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par COLLEMANT Dominique Jeu 31 Aoû 2017 - 22:49

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par rogertriton Jeu 31 Aoû 2017 - 21:51

» FORBIN D620 (fregate)
par VENDEEN69 Jeu 31 Aoû 2017 - 7:08

» BALNY (AE)
par Charly Mer 30 Aoû 2017 - 23:22

» ACONIT F713 (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Mer 30 Aoû 2017 - 20:56

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par Serge BAVOUX Mer 30 Aoû 2017 - 17:42

» LCT L 9099
par J.Revert Mer 30 Aoû 2017 - 17:27

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Mer 30 Aoû 2017 - 11:50

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par didiboy31 Mar 29 Aoû 2017 - 23:56

» [ Blog visiteurs ] Marin sur le Lafayette 53/54
par Invité Mar 29 Aoû 2017 - 20:11

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par douzef Mar 29 Aoû 2017 - 18:42

» [Marine à voile] L'Hermione
par pinçon michel Mar 29 Aoû 2017 - 5:52

» BÉVÉZIERS (SM)
par COLLEMANT Dominique Lun 28 Aoû 2017 - 23:22

DERNIERS SUJETS


Bao Daï

Partagez
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Bao Daï

Message par ecofousec le Lun 23 Avr 2007 - 7:10

Un brin de nostalgie, pour une tranche de vie importante de mon Grand-père, avec une figure contemporaine au destin chaotique...
L'Empereur Bao Daï.

Spoiler:
Né le 22 octobre 1913 à Hué, descendant d’une lignée d’empereurs régnant depuis un siècle et demi, le prince Nguyen Vinh Thuy est désigné comme héritier de son père, l’empereur Khai Dinh, en 1926.
Le nom impérial de Bao Dai (Gardien de la Grandeur) lui est alors donné.
En 1932, à l’issue de ses études menées en France, il retourne à Hué où il est couronné 13ème empereur de la dynastie des Nguyen.
Il engage des réformes du système judiciaire et du système éducatif.

Pendant la deuxième guerre mondiale, et malgré une pression japonaise de plus en plus forte, il assure une certaine continuité de la souveraineté du Vietnam en liaison avec l’amiral Decoux, gouverneur de l’Indochine.
Par le coup de force du 09 mars 45 qui coûte la vie à plus de 2000 militaires français, les Japonais prennent le contrôle total de l’Indochine.
Le 17 avril 45, les Japonais proclament l’indépendance du Vietnam dont Bao Dai est empereur.

Le 25 août 45, peu après la capitulation japonaise, l’empereur Bao Dai abdique.
Le 02 septembre 45, la République Démocratique du Vietnam est fondée à Hanoï par Hô Chi Minh qui fait du citoyen Vinh Thuy le conseiller suprême du gouvernement.
N’étant pas dupe du rôle de marionnette que veulent lui faire jouer les communistes du Viêt-minh, Bao Dai s’exile en Chine et à Hong Kong en novembre 46 où il adopte une attitude attentiste.
En juillet 47, Bao Dai, réfugié à Hong Kong, dénonce cependant les méthodes dictatoriales du Viêt-minh.

En décembre 47, se tiennent les entretiens de la baie d’Along entre le haut-commissaire Emile Bollaert et Bao Dai.
Le 05 juin 48, par les accords de la baie d’Along, la France, représentée par Émile Bollaert, reconnaît l’indépendance du Vietnam et le droit à l’unité du Tonkin, de l’Annam et de la Cochinchine (« les trois Ky ») sous le statut d’états associés tandis que Bao Dai est rétabli sur le trône.
Son gouvernement est reconnu par les États-Unis et le Grande Bretagne en 1950, mais n’a que peu de prise sur les événements.

Après la défaite de Dien Bien Phu et les accords de Genève du 20 juillet 54 qui divisent le Vietnam en deux zones situées au nord (communiste) et au sud (libre) du 17ème parallèle, Bao Dai appelle Ngô Dinh Diêm comme premier ministre du Sud-Vietnam.
Celui-ci, soutenu par les Américains (qui le lâcheront en 63), organise le 23 octobre 55 un référendum qui a pour résultat la proclamation de la république et le départ en exil de Bao Dai.
Dès lors celui-ci mène une vie modeste et discrète en France.
Il sort de son silence en 72, pendant la deuxième guerre d’Indochine, pour un appel à la paix et à la réconciliation des Vietnamiens, appel qui n’est pas entendu.
En 88, il se convertit au catholicisme.

S.M. Bao Daï est décédée d'une tumeur au cerveau à l'hôpital du Val-de-Grâce le 31 juillet 97 à Paris, après 42 ans d’exil, en laissant deux fils et quatre filles.
Ses obséques furent célébrées le 06 août 97 à Paris.
Ce sont les anciens combattants qui l'ont porté devant l'autel de l'église de Chaillot à Paris 16éme.
M. le Président de la République Jacques Chirac lui rendra hommage.

Il est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Le Dragon d’Annam » publié en 80 aux éditions Plon.
Lê Mông Nguyên Membre de l'académie des Sciences d'Outre-Mer, juriste et politologue.

Le général Salan est présenté à Nguyen Vinh Thuy (Bao Dai) le 07avril 46 à Hanoï alors que celui-ci, « conseiller suprême » du gouvernement de la république démocratique du Vietnam, s’apprête à partir pour Kunming, en Chine.
Ils se revoient par la suite lors des divers commandements exercés par Raoul Salan en Indochine et entretiennent des relations confiantes au point que Bao Dai aimait à dire : « Le général Salan est un des rares Français à comprendre mon pays et à l’aimer ».





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Lun 23 Avr 2007 - 7:13

La famille Bao-Daï est la dernière famille impériale qui a régné sur l'empire d'Annam.
Bao-Daï va se marier secrètement avec Huu Thi Lang en 34.
Ils vivront dans leur pays puis en France.
Quelques années plus tard, en 58, l'Impératrice choisit de s'installer en Corrèze à Chabrignac.

Spoiler:
Elle s'installe à La Perche dans une grosse maison bourgeoise entourée de près et de bois.
L'Impératrice fait rénover la maison et fait installer tout le confort.
Il y aura ainsi 32 chambres, 7 salles de bains, 5 salons...
L'Impératrice se plaît à Chabrignac, aussi elle choisira de marier une de ces filles à Chabrignac.
Toute la famille assistera au mariage qui reste un événement pour la commune.
L'Empereur Bao-Daï ne viendra que 5 ou 6 fois dans notre petit village, il y sera pour le mariage de sa fille.
C'est le 19 septembre 63, que la Princesse meurt dans sa maison.
Elle sera enterrée dans le cimetière de la commune.
Son mari, Bao-Daï meurt le 06 août 97 à Paris.

Carnet rose

Monsieur et Madame Bao-Dai ont eu 5 enfants : 3 filles et 2 garçons.
Les filles ont été prénommées : Phung-Lien ou " Fleur de lotus " (celle qui s'est mariée à Chabrignac), Phung-Mai ou " Fleur de prunier " et Phung-Dung ou " Fleur de pivoine ".
Quant aux garçons, leurs prénoms étaient Bao-Long ou " conserve sa grandeur " et Bao-Thang ou " conserve sa prospérité ".

HISTOIRE

Annam est une région du Viet-Nam entre le Tonkin et la Cochinchine.
Ce nom a été donné par les occidentaux pour désigner l'empire de Nguyen Anh devenu Empereur sous le nom de Gia Long en 1802.
Le pays de l'Empereur Bao Daï passe sous contrôle japonais pendant la seconde guerre mondiale.
Bao Daï proclame l'indépendance de son pays avant d'abdiquer en 45 lorsque Ho Chi Minh instaure la république.
Bao Daï reviendra dans son pays en 49 jusqu'en 54.
Bao Daï se réfugie en FRANCE car dit-il " c'était le pays de ma jeunesse ".
Veuf en 63, il se remarie avec une française en 72 qui est devenue la Princesse Vinh Thuy.
Bao Daï est le 13° Empereur d'une dynastie qui a régné pendant près de 143 ans.

Une mort inattendue

En revenant de Brive sa majesté Nam Phuong se plaint de la gorge.
Le lendemain, le 19 septembre 63, ses femmes de chambre appellent un docteur.
Après l'avoir examiné le docteur pense que c'est une angine.
La femme de Bao-Daï se plaint de plus en plus.
Elle n'arrive presque plus à respirer.
Les femmes de chambre tentent d'appeler les docteurs de Juillac et Pompadour mais hélas l'Impératrice meurt d'étouffement dans l'heure qui suit, elle avait 50 ans.
C'est la stupéfaction au village de Chabrignac où l'on aimait bien l'Impératrice.
La cérémonie religieuse aura lieu dans l'église de Chabrignac où beaucoup de membres de sa famille sont venus, le Préfet, les gendarmes, la Princesse d'Annam, les amis, la population du village.
Elle sera enterrée dans le cimetière avec tous ses bijoux.
Sur sa tombe qui est toute simple sont écrits des mots en vietnamien.

Un mariage princier
La princesse Phoung Lien , surnommée " Fleur de lotus ", fille de l'Empereur Bao-Daï devient Madame Bernard Soulain.
Son mari, agrégé d'anglais, travaille dans une banque à Bordeaux.
Les deux jeunes époux avaient fait connaissance en Angleterre où ils faisaient leurs études.
Elle l'épousera un samedi matin à Chabrignac, en janvier 62.
A l'époque la jeune mariée est âgée de vingt-trois ans, lui en avait vingt-huit.
Il venait de terminer son service militaire dans la marine.
A onze heures, à la mairie de Chabrignac, Monsieur Henri Bosselut, maire de la commune, a uni le jeune couple.
C'est le Prince Bao-long fils aîné de l'Empereur, qui fut le témoin de sa sœur.
Le témoin du marié est un de ses amis.
A onze heures trente, le couple se rendit à l'église de Chabrignac.
La messe est célébrée par le curé de Juillac, Monsieur Blanchet.
A treize heures trente, un repas réunissait tous les parents au château de la Perche, propriété de la famille.
Seule personnalité de Chabrignac, le maire fut invité au succulent repas.
En fin d'après-midi, le jeune couple partit en voyage de noces dans les Alpes.

L'histoire de la dynastie Nguyên : http://gilkergu.club.fr/hue/maison_hue/maison_hue.htm





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Lun 23 Avr 2007 - 7:16

Ho Chi Minh et la guerre du Vietnam.

Indochine Française


Annam est le territoire administré par la France à partir de la fin du siècle dernier ; il comprend le Vietnam, le Cambodge et le Laos ; deux protectorats et une colonie : la Cochinchine, administrée par un gouverneur général : Paul Doumer.

Spoiler:
C'est dans ce contexte humiliant que Ho Chi Minh vécut sa jeunesse.
Il naît entre 1890 et 1894 au village de Huang Tru bordé de rizières ; à 360 km de Hué, 1 442 de Saïgon.
Son père est fonctionnaire et lettré ; sa mère meurt en 1901.
Son père est révoqué en 1910 après une faute grave due à sa grande brutalité.
Le futur Ho Chi Minh n'accomplit aucun cycle scolaire complet (études primaires et collège).
Dans ces années, le nationalisme éclot ainsi que des manifestations paysannes contre l'imposition (1908).

En Europe

Le futur Ho Chi Minh part en Europe en 1911 après avoir travaillé pour payer son voyage ; il part poursuivre ses études c'est-à-dire selon ses propres mots : "aller étudier à l'étranger et revenir aider le pays".
Il vit à Londres entre 1914 et 1919 puis rejoint Paris en 1919 dans un contexte ou la politique coloniale de la France est de plus en plus discutée après la première guerre mondiale.
En juin 1919, avec ses compagnons, il publie un manifeste sur les "Revendications du peuple annamite" qui réclame le transfert du modèle occidental de la démocratie en Europe puis l'indépendance.
Les colonnes des journaux communistes lui sont ouvertes.
Le voilà prenant la parole au congrès de Tours en faveur de la motion Cachin-Frossard et de Lénine comme membre du parti socialiste.
Il vit alors très modestement comme retoucheur de photos.
Ho Chi Minh (qui ne porte pas encore ce nom) encourage le parti communiste à avoir une politique contre le colonialisme.

En URSS

En 1923, il quitte Paris pour Moscou tandis que le Vietnam vit des années de forte croissance économique sous l'égide de la France avec la naissance d'un prolétariat et d'une élite nouvelle tandis que les réformes politiques sont exclues par les hommes politiques français.
Ho Chi Minh suit la formation du komintern.
Formation qui va lui servir à partir de février 1925 à créer des réseaux au Vietnam avec l'aide du PC chinois.
Ce parti clandestin privilégie encore le nationalisme sur la révolution sociale.
Après le coup d'Etat anticommuniste de Chiang Khai Shek à Shanghai en avril 1927, Ho Chi Minh se réfugie de nouveau à Moscou.
Son parti continue son action fort de son millier de militants.

Tentatives révolutionnaires

La mauvaise conjoncture économique des années trente, les mauvaises récoltes au Tonkin vont aider le mouvement communiste : des grèves se mettent en place dans des plantations d'hévéa et des filatures tandis que les paysans manifestent contre les impôts.
Des régions entières passent sous administration de soviets tandis que le parti communiste indochinois entre dans l'Internationale.
Cet épisode s'achève dans une terrible répression des autorités coloniales.
Ho Chi Minh est arrêté par la police anglaise de Hong Kong, à deux doigts d'être livré aux Français, il n'est libéré qu'en janvier 1933.
Entre 1931 et 1938, il perd le contrôle de son parti qui se stalinise et relègue le discours nationaliste.
Ho Chi Minh n'est pas choqué par ce virage ; il se forme comme cadre du komintern en URSS.

La guerre

L'occupation japonaise du Vietnam pendant la seconde guerre mondiale après un compromis avec Vichy et la rupture des communications entre le sud et nord en raison des bombardements alliés provoque une famine au Tonkin.
Un soulèvement est écrasé le 22 novembre 1940.
En 1941, Ho Chi Minh de retour au pays avec sa valise en rotin et sa machine à écrire s'installe dans une grotte.
Il réfléchit à la lutte armée en puisant dans l'histoire pour attiser le nationalisme.
Il prend en août 1942 le nom d'Ho Chi Minh "Ho à la volonté éclairée".
Le vietnimh s'organise en 1943 comme un Etat dans l'Etat.
C'est à ce moment qu'Ho est arrêté le 29 août 1942 et traîné de prisons en prisons jusqu'au 10 septembre 1943.
Les Américains qui ne veulent plus de la présence française en Indochine parachutent l'équipe du major Patti en 1944 et fournissent des armes aux Viet Minhs.
Le Japon en 1945 met fin à l'administration française, le 11 mars, l'empereur Bao dai proclame l'indépendance.

Et après

Le Vietminh profite de la fin de la guerre pour consolider sa domination sur une partie du Vietnam.
Les groupes armées ont été réorganisés en avril en une Armée de Libération Nationale commandée par Giap.
Les Chinois et les Anglais arrivent en septembre.
Après la capitulation du Japon en août, le Viet Minh puis la mission américaine puis Giap entrent dans Hanoi.
Le 23, Bao Dai abdique.
Un gouvernement provisoire est formé le 29 août sous la direction d'Ho Chi Minh.
Le 23 septembre, les Français reprennent la ville aidés par les Anglais.
Entre les Chinois et les Français, Ho Chi Minh négocie.
L'élection d'une Assemblée constituante le 6 janvier 1946 est un triomphe pour le Viet Minh. Ho Chi Minh se rend même en France.

Escalade

L'échec des négociations conduit à la spirale de la violence : le 23 novembre 1946, à la suite d'un litige douanier, la flotte française pilonne Haiphong.
Hainoi résiste.
La guerre a commencé.
Très vite, les Français sont face à un dilemme stratégique.
La France joue la carte du retour de Bao Dai.
Le Viet Minh riposte par la résistance de tous les instants (une économie de guerre paysanne se met en place par exemple).
À partir de 1949, l'armée populaire chinoise vient en aide aux Vietnamiens.
La France ne parvient pas à prendre le dessus malgré l'aide américaine (en 1952, les États-Unis fournissent gratuitement 94 000 tonnes de matériel).
L'Urss et la Chine reconnaissent l'Etat vietnamien et les Etats-Unis Bao Dai.
Les Français finissent par s'enliser à Dien Bien Phu début 1954.
À Genève, les grandes puissances doivent reconnaître l'indépendance.
Un partage du Vietnam est cependant exigé par Chinois et Soviétiques de part et d'autre du 17e parallèle en attendant l'évacuation des Français au sud.
La réunification est remise à 1956.

D'une guerre à l'autre

Dans ce Nord peuplé de 20 millions d'habitants, le parti met en place une réforme agraire contestée (55-56) par les intellectuels.
Ho Chi Minh devient le chef de cet État.
Au sud, Diem, soutenu par les États-Unis, rejette les élections prévues par les accords de Genève et se livre à une répression anticommuniste.
Les communistes du Sud entrent en résistance.
Le régime est renversé début 63.
Thieu succède à Diem.
Les États-Unis profitent d'un incident naval dans le golfe du Tonkin le 02 août 64 pour bombarder le Nord le 7 février 1965.
Le Vietnam tient mais au prix de 2 313 000 victimes entre 1961 et 1975.
Les Américains n'emportent jamais la décision.
Ho Chi Minh incarne pour la jeunesse du monde en 1968 un héros de la résistance à Oncle Sam.
Ho Chi Minh, malade, voit son armée l'emporter lors de l'offensive du Têt (janvier-mars 1968) et l'ouverture de la conférence de Paris en mai de la même année.
Il meurt en 1969.
Saigon est prise le 30 avril 1975.
La capitale du sud devient alors Ho Chi Minh Ville.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Lun 23 Avr 2007 - 7:19

L'Empereur Bao Daî avec l'Impératrice en 42.

Spoiler:
Inspection de l'Empereur Bao Daî à phom krom en 42.



Inspection à Siem Réap en 42.



Toujours à Siem réap en 42.



Siem Réap aout 42, Gouverneur Général l'Amiral DECOUX.



Toutes ces photos, appartiennent à mon grand-père.





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Ven 4 Mai 2007 - 22:15

Je vais vous faire partager quelques tranches de vie de mon Grand-père, car ce pays, il l'a côtoyé plus longtemps que prévu ... après avoir été "invité" en camp de vacances par les Japonais, et par la même était privé de beaucoup de documents et photos ...
Il est resté sur place et à monté une affaire de transport fluvial ... avant de reprendre du service pour l'Algérie.

BARÏ en 42.



Spoiler:
PHNOM KROM 42.



Caserne de PHNOM KAIM en 42.



ANGKOR WAT en 42.



ANGKOR THOM en 42.



Idem.



Sur le Rapide en 42.



Embarquement des élèves pour le Cap St Jacques, avec l'air du "Nous voilà Maréchal.







Détroit de la Sonde en 41 et rivière Saïgon.










Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: Bao Daï

Message par jean-claude BAUD le Ven 4 Mai 2007 - 22:37

Utile à la communauté d'avoir eu un Grand-Père boulingueur.
De belles images d'archives cher Ecofousec.
Merci.




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Ven 4 Mai 2007 - 22:41

LE CHARNER au Cap St Jacques.



Spoiler:
L'Amirauté à Saïgon (qui devint la demeure de HÔ CHI MIN).



Pagode à Saïgon.



Première visite à ANGKOR.










Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Ven 4 Mai 2007 - 22:52

1ere Visite suite.



Spoiler:
Saïgon en 41.



PHNOM KROM 42.



PHOM KROM 42.








Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Ven 4 Mai 2007 - 22:57

Équipage du CAM KANH



Gabare CAM KANH 1943.1944



Détroit de La Sonde devant JAVA






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Ven 4 Mai 2007 - 23:04

Mon GD Père ... Pacha de la Gabare.



Spoiler:


Sauvetage du Paquebot Japonais KANSIU MARU en 1943 par la Gabare



L'impératrice à SIEM REAP.



SIEM REAP.








Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Ven 4 Mai 2007 - 23:11

Toujours SIEM REAP.



Spoiler:






Terrain de Basket.



Femme MOÏS.



KRAKOR le 05/01/42 - Chasse aux cerfs.






Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
Soren
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Mécanicien équipage NON

Re: Bao Daï

Message par Soren le Sam 5 Mai 2007 - 9:46

Trés beau reportage.
Chaque photo est un régal à observer et à détailler.
Le commentaire ajoute de la connaissance sur un chapitre de notre histoire de France, de la nostalgie, du rêve.....
Merci.
Yan .
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 53
NON

Re: Bao Daï

Message par ecofousec le Sam 5 Mai 2007 - 21:34

Je vais vous dire une chose...
Mon grand-père était de son vivant, pour moi et mon père un monument ...
Quelque chose de bien vivant et en même temps, si impénétrable, si lointain ...
Son décès, il y a maintenant 53 jours exactement à l'âge de 96 ans, nous permet mon père et moi de trouver enfin notre place ... du moins notre place ... de retrouver des liens, de se découvrir en découvrant ensemble des années de non dit.
Le respect des anciens est viscéralement ancré chez nous, peut être trop, au dépend de nos propres existences ...
Un côté un peu asiatique ...
Vous tous découvrez presque en direct ce que nous devinions ...

Allez ... une petite anecdote sur un moment de la "petite reine" en Indo.












Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: Bao Daï

Message par jean-claude BAUD le Sam 5 Mai 2007 - 22:56

Ecofousec, merci de nous faire profiter des photos documents de ton Grand- Père.
Un vrai trésor historique de cet Empire à jamais perdu, et quand on pense aux malheurs de ce beau Pays, on se dit que les Cambodgiens ne méritaient pas ça ...
Sincères condoléances pour le décès de ton Grand-Père.
96 ANS UNE VIE BIEN REMPLIE, QUE DE SOUVENIRS ... A jamais enfouis.
Restent les photos et les récits faits de vive voix.




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
BOULANGER JEAN
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 81

Re: Bao Daï

Message par BOULANGER JEAN le Dim 6 Mai 2007 - 17:36

Pour Ecofousec
Je te prie d'accepter mes condoléances bien sincères pour ton Grand-Père, et te remercie de nous faire partager ces témoignages d'une histoire bien méconnue à l'heure actuelle.
J'ai séjourné en Indochine, mais ces petites tranches de vie, celles que tu racontes si bien, et si bien illustrées sont à des années-lumières de ce que j'ai vécu.
Amicalement
Jean

    La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017 - 5:44