Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 731668 messages dans 14153 sujets

Nous avons 14543 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Robert Nicolaï

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 9:13

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par PAUGAM herve Hier à 22:19

» RÈGLEMENT DU BLOG VISITEURS A LIRE AVANT DE POSTER
par Charly Hier à 21:02

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par larcher Hier à 19:00

» BÉARN (PA)
par coutil Hier à 16:43

» ANDROMEDE
par GENESLAY Hier à 12:27

» [Les traditions dans la Marine] Chouf au dessus de dix
par Jean-Pierre DAFFNIET Hier à 12:26

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES INSPECTIONS DE SACS
par hetet a Hier à 11:16

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 10:49

» ARROMANCHES (PA)
par PAUGAM herve Hier à 10:37

» MALABAR (RHM)
par LANNUZEL Dédé Hier à 9:51

» L'ÉTOURDI (E.C.)
par BOBOSSE Hier à 0:16

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Jeu 13 Déc 2018 - 20:06

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 13 Déc 2018 - 17:05

» LCT - L9061
par gerardsin59 Jeu 13 Déc 2018 - 15:56

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par gerardsin59 Jeu 13 Déc 2018 - 15:55

» EMILE BERTIN (Croiseur)
par coutil Mer 12 Déc 2018 - 20:54

» RHIN (BSL)
par Joël Chandelier Mer 12 Déc 2018 - 20:30

» [ Blog visiteurs ] Madagascar Diego Suarez
par Invité Mar 11 Déc 2018 - 22:33

» [ Les stations radio et télécommunications ] Station de Rambouillet.
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 11 Déc 2018 - 15:37

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Mar 11 Déc 2018 - 13:42

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Max Péron Mar 11 Déc 2018 - 10:48

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par LA TOULINE Mar 11 Déc 2018 - 9:12

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Roli64 Lun 10 Déc 2018 - 18:48

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Jean-Marie41 Lun 10 Déc 2018 - 18:08

» Gabare Luciole
par Invité Lun 10 Déc 2018 - 17:10

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par pinçon michel Lun 10 Déc 2018 - 8:07

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par byu30 Dim 9 Déc 2018 - 22:18

» [ Histoire et histoires ] Le Blockaus de Plougonvelin (29)
par COLLEMANT Dominique Dim 9 Déc 2018 - 17:39

» DIXMUDE (BPC)
par Bureaumachine busset Dim 9 Déc 2018 - 15:29

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par Joël Chandelier Dim 9 Déc 2018 - 13:43

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par Laurent Dim 9 Déc 2018 - 12:04

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin La Minerve 1941
par loulou06000 Sam 8 Déc 2018 - 22:30

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Bureaumachine busset Sam 8 Déc 2018 - 20:23

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par marsouin Sam 8 Déc 2018 - 18:59

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par guedon Ven 7 Déc 2018 - 17:18

» BOUVET (EE)
par gégé Ven 7 Déc 2018 - 15:52

» FLOTTILLE 34 F
par montroulez Jeu 6 Déc 2018 - 20:59

» RHÔNE (BSAH)
par gilbert kerisit Jeu 6 Déc 2018 - 14:11

» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier
par ftaviot Jeu 6 Déc 2018 - 11:55

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par COLLEMANT Dominique Jeu 6 Déc 2018 - 11:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par COLLEMANT Dominique Jeu 6 Déc 2018 - 10:07

» [Service à terre] STATION RADIO ROCHANOU à PLOUGASTEL DAOULAS (C R A X BREST).
par reneelyo Jeu 6 Déc 2018 - 8:06

» LES AVISOS EX COLONIAUX BISSON ET CDT DE PIMODAN
par alain EGUERRE Jeu 6 Déc 2018 - 3:56

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par alain EGUERRE Jeu 6 Déc 2018 - 3:47

» [ Bâtiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par PAUGAM herve Mer 5 Déc 2018 - 21:28

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Joël Chandelier Mer 5 Déc 2018 - 20:42

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par DAN Mer 5 Déc 2018 - 19:53

» L'Expédition d'Egypte 1956
par Bureaumachine busset Mer 5 Déc 2018 - 17:36

» TARTU (EE)
par lefrancois Mer 5 Déc 2018 - 12:22

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par loulou06000 Mar 4 Déc 2018 - 23:11

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par COLLEMANT Dominique Mar 4 Déc 2018 - 21:28

» AGOSTA (SM)
par Jean-Marie41 Mar 4 Déc 2018 - 18:58

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Joël Chandelier Mar 4 Déc 2018 - 14:43

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Mar 4 Déc 2018 - 12:11

» [ École des Mousses ] 2ème compagnie mars 72 - mars 73
par DTL Mar 4 Déc 2018 - 11:26

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Michel Roux Mar 4 Déc 2018 - 10:16

» DÉTROYAT (AVISO)
par mysterioustef Mar 4 Déc 2018 - 10:03

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Mar 4 Déc 2018 - 8:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par tsarrax Lun 3 Déc 2018 - 21:12

» [ Blog visiteurs ] Charles Perrot.
par Invité Dim 2 Déc 2018 - 23:12

» [ Blog visiteurs ] PAPOUIN Allain
par Invité Dim 2 Déc 2018 - 22:47

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Jean-Marie41 Dim 2 Déc 2018 - 19:50

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par pinçon michel Dim 2 Déc 2018 - 7:55

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par Pele70 Sam 1 Déc 2018 - 14:24

» MISTRAL (BPC)
par Michel Roux Sam 1 Déc 2018 - 11:40

» LOCUSTE (GABARE)
par Pascal 57 Sam 1 Déc 2018 - 11:09

» [ Blog visiteurs ] BAN Dakar 1952 à 1956
par Brand Robert Ven 30 Nov 2018 - 22:25

» SEINE (BSAH)
par Jean-Marie41 Ven 30 Nov 2018 - 18:59

» [Les anciens avions de l'aéro] F4 U7 Corsair
par matelot joe Ven 30 Nov 2018 - 11:35

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par DTL Ven 30 Nov 2018 - 11:17

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 29 Nov 2018 - 22:39

» TAAPE (Remorqueur-Ravitailleur)
par Jean-Marie41 Jeu 29 Nov 2018 - 19:03

» [Les Musées en rapport avec la Marine] CEUX QUI VISITENT LA FLORE
par espadon44 Jeu 29 Nov 2018 - 17:46

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Jean-Léon Jeu 29 Nov 2018 - 13:06

» MINERVE (SM)
par Jean-Léon Jeu 29 Nov 2018 - 12:15

» [Campagnes] DAKAR
par gerard reboux Jeu 29 Nov 2018 - 10:39

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par boboss Jeu 29 Nov 2018 - 9:48

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par VERNEYGérard84 Mer 28 Nov 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par hetet a Mer 28 Nov 2018 - 16:59

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mar 27 Nov 2018 - 19:23

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par loulou06000 Mar 27 Nov 2018 - 18:48

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Michel Roux Mar 27 Nov 2018 - 18:38

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DES AEROPORTS DE L'ILE DE FRANCE
par Jean-Marie41 Mar 27 Nov 2018 - 18:11

» [ Recherches de camarades ] du ER Le Corse 73/74
par cajun Mar 27 Nov 2018 - 10:27

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Bureaumachine busset Lun 26 Nov 2018 - 18:36

» [ VOS ESCALES ] Alexandrie - Égypte
par Bureaumachine busset Lun 26 Nov 2018 - 18:32

» [ Blog visiteurs - Répondez au message pour voir l'email ] Recherche personnes embarqués sur le Clemenceau et le Foch octobre 1967 à septembre 1970
par Pierre 83 Lun 26 Nov 2018 - 12:20

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par Bureaumachine busset Dim 25 Nov 2018 - 17:00

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par Charly Dim 25 Nov 2018 - 9:05

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par COLLEMANT Dominique Sam 24 Nov 2018 - 23:21

» [ Blog visiteurs ] Recherche anciens camarades de mon père, 2 campagnes Jeanne D'Arc 73/74 et 74/75
par Invité Sam 24 Nov 2018 - 14:38

» SÉMAPHORE - LE TOULINGUET - PRESQU'ÎLE DE CROZON (FINISTÈRE)
par Joël Chandelier Sam 24 Nov 2018 - 13:55

» [ Les sémaphores - divers ] Réorganisation pour les Sémaphores de la façade Atlantique
par Joël Chandelier Sam 24 Nov 2018 - 13:52

» [ Recherches de camarades ] Jeanne d'Arc campagne 78 79 flotille 35F
par Claude Eas Sam 24 Nov 2018 - 9:29

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Charly Ven 23 Nov 2018 - 20:10

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM TOULON 2018
par takeo Ven 23 Nov 2018 - 18:49

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Ven 23 Nov 2018 - 17:23

» GEORGES LEYGUES (CORVETTE)
par René Riu Ven 23 Nov 2018 - 16:12

DERNIERS SUJETS



PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Partagez
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 72
Transfiliste équipage NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par larcher le Mer 6 Nov 2013 - 19:01

Réponse à Michel :
J'ai cette documentation par les Editions Atlas, qui avaient sorti dans les années 80, l'Encyclopédie des Armes en 144 fascicules.
Voici celui où j'ai puisé pour le 'La Fayette' et où je poursuis avec l'Arromanches'.




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 72
Transfiliste équipage NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par larcher le Ven 8 Nov 2013 - 19:17

Les tribulations de l'Arromanches', suite :

Spoiler:


La vraie bataille commence.

  Le 13 mars à 17 heures 15, l'enfer tombe sur le camp retranché, un pilonnage qui vise, principalement, le CR "Béatrice", tenu par le 3/13 DBLE ; il va durer pendant près de deux heures, labourant, retournant, ensevelissant tout. Les pertes sont énormes. Le colonel Gaucher, commandant le GM 9 est mortellement blessé, ses officiers adjoints, tués ou blessés. Les tirs d'artillerie viêts ne s'arrêtent que pour laisser déverser les vagues de bo doïs. "Béatrice" tombera dans la nuit.
  Dès le début de l'attaque, les flottilles sont envoyées en appui de Torri rouge" avec des bombes de 500 à court retard. Le mauvais temps gêne les bombardements et surtout le retour. Le 11F-23, piloté par le lieutenant de vaisseau Doe de Maindreville, disparaît au cours de la percée. On retrouve les débris, quelques jours plus tard, au sommet de l'île des Merveillles, en baie d'Along.
  Le 14 mars, chute du CR "Gabrielle", le plus proche de "Béatrice". Les défenseurs du camp retranché sont visiblement surpris des moyens de l'adversaire : personne n'avait prévu cela. En outre, l'articllerie n'a pas réussi à faire contre-batterie et a même subi des pertes sérieuses.
  Le 15 mars, la 11F perd un troisième pilote, le lieutenant de vaiseau Lespinas, qui est abattu avec son 11F-8 par la DCA. Le 3F ne tarde guère à suivre. Le 31 mars, le lieutenant de vaisseau Andrieux, "pacha" de la 3F, atteint par la DCA, s'écrase à 2 km de l'ancien CR "Gabrielle".
  Le 9 avril, c'est le tour de l'enseigne de vaisseau Laugier, de la 3F, qui s'écrase auprès du CR "Claudine". Le même jour, le 11F-31, piloté par le second-maître Goizet, est atteint par un obus de 37 mm qui lui arrache un grand morceau de plan gauche. Il parvient quand même à rentrer à Cat Bi. Réalisant les difficultés et les risques courus par les flottilles au-dessus de Diên Biên Phu, auxquels s'ajoutent ceux posés par une météo exécrable, le commandant de l'Arromanches a décidé de les baser à terre. La 11F à Cat Bi, la 3F à Bach Maï, près de Hanoï. Elles gagnent ainsi en autonomie.

(A suivre)




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par J-C Laffrat le Sam 9 Nov 2013 - 10:30

Bonjour,
J'aimerais revenir sur le message n°1 de notre ami Robert Dupond qui démarrait ce sujet et que je salue au passage

Au sujet de la première campagne du Dixmude il écrit :

Sa première campagne d'Indochine l'amena de Toulon (27 janvier 1947) à Saïgon (3 mars), avec la 4 F plus un renfort de 29 avions pour l'armée de l'Air.
Dix jours plus tard, le 13 mars, il appareillait pour le Centre-Annam où nous l'avons vu en action lors du débarquement de Faïfo, puis à celui de l'embouchure du Song-giang (27 mars).
Ces opérations méritent qu'on en retienne la date car c'était la pre­mière fois que la Marine française utilisait un porte-avions dans une opé­ration de guerre.


J'ai fait partie du voyage lors de mon départ pour l'Indochine (nous étions quatre camarades du même cours de radio volant à partir ensemble, René Lelionnais, malheureusement MSAC sur JU 52 en Tunisie, Jean Hossine et Max Bayol, aujourd'hui dernier survivant avec moi de ce voyage).
Avec nous, le SM mitrailleurYvon Duvigneau, un ancien de la flottille 2FB Wellington de Dakar en 1943/44 qui repartait une nouvelle fois  en campagne.

Je voudrais tout d'abord rectifier : le 27 janvier le Dixmude appareilla bien de Toulon, non pas avec des avions de la 4F, mais avec 9 SBD-5 de la 3F, marqués du Croissant et de l'étoile marocaine.
Les SBD furent saisinés sur le pont d'envol, les Spitfire destinés à l'armée de l'Air étaient en caisses.

C'est le 3 mars au matin, arrivée en vue du cap St Jacques, que les SBD furent catapultés à destination de Tan son Nhut.
Ces catapultages opérationnels furent les premiers à être effectués à partir du Dixmude avec des équipages français.
Le Dixmude remonta ensuite la Rivière de Saigon et s'amarra au quai de l'Unité Marine en fin d'après midi.

A partir du 13 mars, les avions de la 3F opérèrent d'abord en Annam pour appuyer des débarquements au sol vers
Tourane, en particulier par des bombardements et des mitraillages.
Mais la catapulte du Dixmude tomba en panne vers la fin mars et c'est ensuite au Tonkin que fut envoyée la flottille.
Après quelques appui-feu au Nord, les SBD regagnèrent le P.A qui reprit la route de la Métropole pour arriver à Toulon le 16 mai 1947.

Après réparations le Dixmude appareilla de nouveau pour l'Indochine le 16 septembre 1947 avec cette fois neuf SBD-5 de la 4F.

Voici quelques photos du voyage :

26 janvier 1947 - Le Dixmude à quai à Toulon, à l'avant deux SBD de la 3F - Source JCL


27 janvier 1947 - Sur le Dixmude, QM radio volant J-C Laffrat, SM mitrailleur Yvon Duvigneau, QM radio volant René Lelionnais, devant un SBD-5 moteur bâché - Source JCL.


28 janvier 1947 - En mer sur le Dixmude, QM Lelionnais, assis et JCL - Source JCL


3 mars 1947 - sur le Dixmude, catapultage du SBD-5 3F-7 - Source Lorenzi.

Vieux souvenirs que tout cela, mais toujours vivaces.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par Serge BAVOUX le Sam 9 Nov 2013 - 18:28

Salut J-C Laffrat,
Je me doutais bien que tu avais encore des documents et photos pour nous faire revivre la marine de nos jeunes années.
Je te remercie au nom de tous les vieux matricules qui comme moi doivent se régaler de ces réminiscences.
Fouilles bien dans tes cartons, il doit y avoir encore bien des trucs intéressants !





Salut et fraternité !
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 72
Transfiliste équipage NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par larcher le Sam 9 Nov 2013 - 19:09

Merci pour ce témoignage, JCL ; pour les petits mer... que nous sommes à côté de vous, grands anciens, cela change des Arromanches et compagnie, parce que, personnellement, j'ignorais cette page de la vie du Dixmude, que je n'ai connu qu'à l'état de ferraille, tellement rouillé que rien qu'à le regarder, de quoi attraper le tétanos.
Encore, encore, encore, de beaux témoignages.




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Mécanicien NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par COLLEMANT Dominique le Sam 9 Nov 2013 - 22:49

MAGNIFIQUES ces photos du Dixmude ....... 



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par J-C Laffrat le Dim 10 Nov 2013 - 11:06

Bonjour,

Encore une photo prise sur le Dixmude lors du voyage en Indo :

Les QM René Lelionnais et JCL, sous le pont d'envol, adossés au filet tribord avant, un endroit idéal pour avoir de l'air frais à l'abri des regards indiscrets.

Concernant le P.A.Dixmude Pour ceux qui veulent en savoir encore un peu plus et voir d'autres photos, il suffit de se reporter au sujet Dixmude, dans la rubrique Porte-avions classiques, où de nombreux échanges entre membres ont eu lieu.

J'avais personnellement constitué une petite doc sur le bestiau, car au cours du long voyage vers l'indo (33jours de mer) je passais souvent devant les trois plaques d'identification situées à l'arrière, sous le pont d'envol Rio Paraná, HMS Biter, Dixmude   et l'histoire de ce bateau transformé méritait des recherches.

Contrairement à ce qui a pu être écrit dans certaines publications et ouvrages, le porte-avions Dixmude trouve ses origines dans le cargo Rio Parana, lancé le 18 décembre 1940, et non dans le cargo Mormactern, lancé le 2 juillet 1942. Les dates de lancement suffisent à lever l'ambiguïté, due au fait du fait que le client, Moore-Mc Cormack Lines, était le même pour les deux cargos..

C'est à partir de 1941, que quatre cargos marchands de type C3 (Rio Hudson, Rio Parana, Rio de la Plata et Rio de Janeiro) construits par les chantiers navals Sun Shipbuilding and Drydock de Chester, Pa. et initialement destinés à Moore-Mc Cormack Lines, furent convertis en porte avions d'escorte pour le compte de l’US Navy (Avenger Class)

Mis sur cale le 28 décembre 1939 et lancé le 18 décembre 1940, le Rio Parana fut livré le 20 mai 1941 à l'US Navy pour transformation, il fut ensuite cédé sous le n° de coque D97 à la Royal Navy, qui souhaitait disposer de porte-avions pour assurer la protection des convois qui ravitaillent l'URSS dans l'Atlantique Nord.

Rebaptisé HMS Biter par la Royal Navy, le porte-avions, armé de chasseurs Sea Hurricane de la Fleet Air Arm participera au débarquement de 1942 en Afrique du Nord (Opération Torch), en particulier dans la zone d'Oran. A partir de mars 1943 il servira dans l’Atlantique nord pour des escortes de convois, endommagé par une torpille de l’un de ses appareils le 16 novembre 1943, et désarmé peu après suite à un incendie dans les machines, il fut alors retiré du service et laissé à l’abandon sur les chantiers de La Clyde. Cédé à la Marine nationale le 9 avril 1945 il fut réparé par des ouvriers français et rebaptisé Dixmude, il fut  d'abord utilisé comme transport de matériel d’août 1945 à décembre 1946, avant d'être rééquipé en porte-avions en janvier 1947.

Sur le site Internet exclusivement consacré au BPC Dixmude une place est réservée au porte-avions du même nom, avec en particulier le témoignage du QM Mécanicien Jean Savoye qui donne d'intéressants détails sur les grosses machines.

Malgré ses faibles capacités opérationnelles, le Dixmude fut le seul P.A à pouvoir partir en Indochine au début 1947, car l'Arromanches ex Colossus n'était alors que "prêté" par les Anglais, qui ne souhaitaient pas son utilisation sur le théâtre Indochinois, il fallut attendre 1948 pour que cette situation évolue.


Dernière édition par J-C Laffrat le Dim 10 Nov 2013 - 23:13, édité 2 fois




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par Charly le Dim 10 Nov 2013 - 22:46

 
Supers récits et photos.
Merci Larcher et J-C Laffrat




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par framery le Lun 11 Nov 2013 - 9:38

Merci pour toutes ces explications et photos.




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 72
Transfiliste équipage NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par larcher le Jeu 21 Nov 2013 - 18:05

Les tribulations de l'Arromanches : suite et fin.

Spoiler:
Le 15 mars, la 11F perd un troisième pilote, le lieutenant de vaisseau Lespinas, qui est abattu avec son 11F-8 par la DCA.
La 3F ne tarde guère à suivre.
Le 31 mars, le lieutenant de vaisseau Andrieux "pacha" de la 3F, atteint par la DCA, s'écrase à 2 km de l'ancien CR "Gabrielle".

Le 9 avril, au tour de l'enseigne de vaisseau Laugier, de la 3F, qui s'écrase auprès du CR "Claudine".
Le même jour, le 11F-31, piloté par le second-maître Goizet, est atteint par un obus de 37mm qui lui arrache un grand morceau du plan gauche.
Il parvient quand même à rentrer à Cat Bi.
Réalisant les difficultés et les risques courus par ses flottilles au-dessus de Diên Biên Phu, auxquels s'ajoutent ceux posés par une météo excécrable, le commandant de l'Arromanches a décidé de les baser à terre.
La 11F à Cat Bi, la 3F à Bach Maï, près de Hanoï.
Elle gagne ainsi en autonomie.

Le 23 avril, le lieutenant de vaisseau Klotz, dont le 11F-2 a été touché par la DCA, est contraint de sauter en parachute.
Il est récupéré par les légionnaires de la 10ème compagnie (3-13 DBLE), commandée par le capitaine Philippe.

Le périmètre défensif du camp diminue de plus en plus.
La piste d'aviation ne peut plus être utilisée, et les blessés s'entassent dans les antennes.

Le 26 mars, le second-maître Robert, saute en parachute de son 11F-20 qui s'écrase en flammes.
Il est fait prisonnier, mais il mourra d'épuisement sur la route de la "très haute clémence de Ho Chi Minh".

Le 3 mai 1954, le porte-avions Bois-Belleau arrive en baie d'Along avec des Hellcats et des Helldivers de rechange pour les flottilles.
Depuis le 1er mai, la 11F a été retirée des opérations : les pilotes qui effectuaient deux missions par jour sont épuisés, comme les équipes de piste, à force de travail de jour et de nuit.
Après des touch and go sur l'Arromanches, les pilotes appontent pour entraînement sur le Bois-Belleau.
Ensuite, la flottille reste à bord pour une escale à Hong Kong, où le porte-avions doit faire retuber ses chaudières.

Du 25 au 28 juin, l'Arromanches lance ses Hellcat en appui du GM100 qui se replie près d' An Khe à Pleiku, sur les hauts plateaux d'Annam.
Les embuscades répétées du viêt-minh causeront de sérieuses pertes : la moitié du personnel et la totalité des véhicules.

Le 17 juin, le second-maître Michon, volant en rase-mottes, percute une diguette sur le delta.

Le 20 juillet, les représentants de la France et ceux du viêt-minh signent des accords d'un cessez-le-feu à Genève. L'application doit entrer en vigueur au Vietnam à partir du 27 juillet.
L’aventure indochinoise de l'Arromanches s'arrête là.
Il quitte l'Extrême-Orient et arrive à Toulon le 19 septembre.

Ces campagnes successives et l'action de ses groupes aériens lui ont fait octroyer trois citations à l'ordre de l'armée et deux du corps d'armée, ce qui donna droit à ce vaillant porte-avions à la fourragère de la croix de guerre des TOE.

L'aventure coloniale de l'Arromanches ne se terminera pas en Indochine.
Il reprendra du service durant la guerre d'Algérie, accomplissant des missions de surveillance et d'intervention, ne particulier à l'aide de ses flottilles d'hélicoptères Sikorsky et de groupements commandos.




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par Charly le Jeu 21 Nov 2013 - 18:20

 
Vraiment très intéressant.
Merci Larcher.


 




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 72
Transfiliste équipage NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par larcher le Jeu 21 Nov 2013 - 19:15

Merci de ton appréciation, Charly, mais je n'en tire aucun mérite, je n'ai fait que recopier de la doc (voir post 29).
Mais cela peut recouper ou compléter d'autres messages de ce sujet ; dans 'mon' dernier épisode, il est relaté par exemple, le 'canardage' de l'avion du SM Goizet (photo en post 12), dont l'ami Douzef nous a appris la disparition avec un Etendard.




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par J-C Laffrat le Ven 22 Nov 2013 - 11:08

Quelques chiffres concernant le départ définitif d'Indochine de l'Arromanches..

A après sa quatrième et dernière campagne, le porte-avions quitte l'Indochine le 20 août 1954, il emporte 14 Corsair AU-1 de la 14F qu'il rend à l'US Navy aux Philippines.
Sur son trajet de retour vers la France, il ramène 5 Hellcat, 5 SB2C et 2 hélicos S-51.
C'est accompagné par la Gloire qu'il rentre à Toulon le 19 septembre, comme l'indique notre ami Larcher.
Son groupe aérien à effectué 2860 sorties de guerre, lancé plus de 2000 tonnes de bombes et plus de 1100 roquettes, jusqu'à l'épuisement du potentiel des avions lors des opérations de soutien au camp retranché de Diên Biên Phu, sous le commandement du CV Patou, il recevra à cette occasion une quatrième citation à l'ordre de l'Armée (TOE).

Ces éléments sont extraits de l'Aéronautique navale en Indochine 1927-1956 de Henri Robin et Robert Feuilloy, édité par l'ARDHAN.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Radio NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par TUR2 le Ven 22 Nov 2013 - 18:01

Merci à Larcher et Caodaï pour cette page d'histoire peu évoquée d'un point de vue Marine.
Si l'envie vous en prenait, un regard sur les grosses opérations amphibie serait passionnante.

Amicalement TUR2





Ia orana ite matahiti api
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par J-C Laffrat le Ven 22 Nov 2013 - 18:35

Oui TUR2, les opérations amphibies mériteraient qu'on y revienne, ancien pingouin, je n'ai malheureusement pas amassé de doc sur ce sujet ...

Nos amis des sujets sur l'Indochine sont très certainement mieux placés que moi pour évoquer ces actions, encore faut-il une vue d'ensemble sur les opérations menées afin d'en faire un bon résumé . Si ma mémoire est bonne, les premiers Tomes d' OPÉRATIONS DE GUERRE INDOCHINE ouverts naguère par l'ami Robert Dupond, avaient fait l'objet d'échanges particulièrement intéressants sur les Dinassaut ( F.A.I.N. et F.A.I.S.) grâce, entre autres, à la participation d'un membre aujourd'hui désinscrit,  qui s'appelait Demichel,  je ne sais pas si ses messages sont restés sur le forum ... et aussi ceux des débuts, Tinto, Bonnerue Daniel, 3ème ligne, etc ...

Si de bonnes volontés voulaient s'atteler à la tâche, et puiser dans les archives pour en faire une synthèse, ce serait certainement une bonne chose ...

Amicalement




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 72
Transfiliste équipage NON

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par larcher le Dim 24 Nov 2013 - 11:23

Bien pour les petites précisions concernant l'aviation embarquée sur l'Arromanches, JCL.
Nulle part dans mon "exposé" sur sa participation en Indochine, il n'est fait mention de l'emport de Corsair, ou de leur emploi éventuel.
Pour l'anecdote, le CV Patou, à moins d'un homonyme, il a fini comme CEMM au début des années 70.




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par J-C Laffrat le Dim 24 Nov 2013 - 15:03

Nulle part dans mon "exposé" sur sa participation en Indochine, il n'est fait mention de l'emport de Corsair, ou de leur emploi éventuel.

Et pour cause Larcher, à part les appareils restitués aux Américains à Manille, aucun Corsair n'a jamais été embarqué opérationnellement sur l'Arromanches avant son retour en Métropole.

Reçus des Américains à partir d'avril 1954, les Corsair AU-1 de la 14F ont d'abord été basés à Bach Mai (Hanoi), la flottille opère ensuite à partir de Tourane avant de gagner Tan son Nhut en juillet 1954. Au mois d'août, après restitution des 14 appareils, les pilotes continuent à s'entrainer sur 5 AU-1 restants, puis la flottille réceptionne 17 F4U-7 apportés de Bizerte par le Dixmude  pour finalement être affectée sur le Bois Belleau le 1er octobre.




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière

Contenu sponsorisé

Re: PORTE-AVIONS EN INDOCHINE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 15 Déc 2018 - 9:58