Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 629024 messages dans 13274 sujets

Nous avons 15613 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Fabien Lang

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 22:07

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par didiboy31 Aujourd'hui à 21:54

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par Roger Tanguy Aujourd'hui à 20:13

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par Charly Aujourd'hui à 20:01

» CFM BREST
par J-L-14 Aujourd'hui à 18:35

» [Marine à voile] L'Hermione
par ramblas47 Aujourd'hui à 16:28

» FLOTTILLE 6 F
par BOCOGNANO Jacques Aujourd'hui à 12:42

» [Campagnes C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par noelcaruso Aujourd'hui à 9:40

» JULES VERNE (BA)
par PAUGAM herve Hier à 20:21

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par Jean-Marie41 Hier à 18:49

» EDIC 9074
par FASQUEL Hier à 16:41

» [ Recherches de camarades ] Anciens de la 8 S Alger Maison Blanche,1959
par Christian Fleury Hier à 16:14

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par christian dupuy Hier à 15:55

» ORAGE (TCD)
par EUGENE Raymond Hier à 13:34

» D'ESTRÉES (EE)
par ERIK BORGNE Hier à 9:56

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES et UNIQUEMENT
par Charly Lun 21 Aoû - 21:08

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Lun 21 Aoû - 20:38

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par COLLEMANT Dominique Lun 21 Aoû - 18:39

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par alain EGUERRE Lun 21 Aoû - 16:54

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Lun 21 Aoû - 16:38

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 21 Aoû - 16:27

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Quideau Jean Claude Lun 21 Aoû - 14:27

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Dim 20 Aoû - 20:51

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Dim 20 Aoû - 20:42

» BALNY (AE)
par ramblas47 Dim 20 Aoû - 18:21

» Marins Pompiers des Bases Aeronavale
par douzef Dim 20 Aoû - 18:19

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Michel Balannec Dim 20 Aoû - 17:02

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 20 Aoû - 16:48

» CDT BORY (AE)
par marsouin Dim 20 Aoû - 11:06

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par COLLEMANT Dominique Sam 19 Aoû - 15:50

» [Les traditions dans la Marine] Saint Eloi
par LE BRETON Jean-Yves Sam 19 Aoû - 11:26

» [Campagne] ANTSIRABE
par Jean-Léon Sam 19 Aoû - 10:28

» [Campagne] TULEAR - IFATY - SAINT-AUGUSTIN - ANAKAO
par Jean-Léon Sam 19 Aoû - 10:23

» [Campagne] NOSSI-BE
par Jean-Léon Sam 19 Aoû - 10:16

» [ Blog visiteurs ] Photos de Tahiti, Taravao
par Invité Sam 19 Aoû - 9:07

» [ Blog visiteurs ] aviso henry 1968 message 479 de M. CORBIERE EMILE
par corbiere.emile Sam 19 Aoû - 6:35

» [Votre passage au C.F.M.] Photos de groupe
par combaz Ven 18 Aoû - 15:03

» [ Recherches de camarades ] Recherche Georges Plateau ancien La Saône 73/74
par bielo Ven 18 Aoû - 8:04

» SÉMAPHORE - CHASSIRON - ILE D'OLÉRON (CHARENTE MARITIME)
par VENDEEN69 Ven 18 Aoû - 6:55

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Jeu 17 Aoû - 20:04

» ORIGNY (BO)
par Charly Jeu 17 Aoû - 19:23

» LE TRIOMPHANT (SNLE)
par Kohler Jean Marie(Hans) Jeu 17 Aoû - 15:35

» [ Blog visiteurs ] Maître-Principal Louis Bizien et Capitaine de Frégate Alain Bizien
par Invité Jeu 17 Aoû - 9:29

» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
par Jean-Yves Maringer Jeu 17 Aoû - 7:10

» [Aéro divers] Le GHAN-1 (31F, 32F et 33F) en Algérie...
par Yvon LELIEVRE Mer 16 Aoû - 19:30

» INSIGNES
par Jean-Marie41 Mer 16 Aoû - 16:58

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par takeo Mer 16 Aoû - 16:19

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par MILLET Jean Claude Mer 16 Aoû - 14:45

» STATION D'ESSAIS DES COMBUSTIBLES ET LUBRIFIANTS DE LA FLOTTE
par MILLET Jean Claude Mer 16 Aoû - 13:08

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par Jean-Léon Mar 15 Aoû - 15:33

» MARINE CHERBOURG
par kerneve Mar 15 Aoû - 7:07

» BAN SAINT RAPHAEL ET CEPA/10S
par yrudnoiv Lun 14 Aoû - 8:45

» [ Histoire et histoires ] Canulars
par kerneve Lun 14 Aoû - 5:30

» [ Blog visiteurs ] Ouvrage "Les Commandos De Ponchardier"
par Invité Dim 13 Aoû - 4:23

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par Tinto Sam 12 Aoû - 23:33

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Charly Sam 12 Aoû - 21:18

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Sam 12 Aoû - 20:06

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par GRAFF Gérard Ven 11 Aoû - 19:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche "Photographes "
par PAUGAM herve Ven 11 Aoû - 16:43

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Ven 11 Aoû - 12:55

» [ Recherches de camarades ] écoles d'infirmiers Hopital St ANNE à Toulon fin 74 , début 75
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû - 8:14

» [ Recherches de camarades ] BDC LE TRIEUX 1975 /1976
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû - 8:11

» [ Recherches de camarades ] BH1 LA RECHERCHE , de 1976 à 1977
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû - 8:09

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 11 Aoû - 7:04

» [ Blog visiteurs ] Présentation de mon ouvrage sur Les Commandos De Ponchardier
par Invité Ven 11 Aoû - 6:03

» [ LES ÉCOLES DE SPÉCIALITÉS] P.E.M. "Pôle Ecoles Méditerranée"
par Jean-Marie41 Jeu 10 Aoû - 18:03

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Jean-Marie41 Jeu 10 Aoû - 17:07

» [ Blog visiteurs ] Donation contre "bons soins"
par Lebas Jeu 10 Aoû - 15:13

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par PAUGAM herve Jeu 10 Aoû - 8:22

» [ Blog visiteurs ] Infos navire Jean Pierre Calloc'h Madagascar
par Invité Mer 9 Aoû - 22:19

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Mer 9 Aoû - 21:45

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par Roger Tanguy Mer 9 Aoû - 19:31

» NORMANDIE D651 (FREGATE)
par pinçon michel Mer 9 Aoû - 11:24

» [Les traditions dans la Marine] Les hamacs.
par MILLET Jean Claude Mer 9 Aoû - 9:20

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par J.Revert Mer 9 Aoû - 6:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Fanfan Mar 8 Aoû - 19:27

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par MARTIN Jean-Pierre Mar 8 Aoû - 16:44

» LA PAIMPOLAISE (PC)
par christian dupuy Mar 8 Aoû - 11:56

» [ Blog visiteurs ] P2V7 Neptune N°147 571 - Jaquemard
par Invité Lun 7 Aoû - 20:44

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par centime44 Lun 7 Aoû - 17:45

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par corre claude Lun 7 Aoû - 7:52

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Noël Gauquelin Dim 6 Aoû - 9:57

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Sam 5 Aoû - 19:01

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par BERTIN Sam 5 Aoû - 17:30

» FLOTTILLE 33 F
par DALIOLI Sam 5 Aoû - 17:16

» [ Recherches de camarades ] SNLE Terrible 1970 - 1971
par Kohler Jean Marie(Hans) Sam 5 Aoû - 14:58

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par MILLET Jean Claude Ven 4 Aoû - 12:15

» DÉTROYAT (AVISO)
par G SCHWARTZEL Ven 4 Aoû - 11:32

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par BEBERT 49 Jeu 3 Aoû - 18:27

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] Recherche de photos
par Ouin Ouin Jeu 3 Aoû - 8:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades de l'ecole ELAER de Rochefort 1978 a 1980
par Ouin Ouin Jeu 3 Aoû - 8:13

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par PAUGAM herve Mer 2 Aoû - 21:23

» ESCADRILLE 50 S
par Serge BAVOUX Mer 2 Aoû - 17:53

» VAUQUELIN (EE)
par Joël Chandelier Mer 2 Aoû - 9:56

» [ Blog visiteurs ] MP PATTINGRE CLAUDE - NAVIS - 1972 - 2002 - RECHERCHES PHOTOS / ECHANGES
par chamois Mer 2 Aoû - 7:37

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par armorique Mar 1 Aoû - 14:21

» L'abordage du Terrible et du Malin
par mashpro Mar 1 Aoû - 10:50

» BSM LORIENT - KEROMAN
par Max Péron Lun 31 Juil - 14:52

» Demande de contact de GG 83
par VENDEEN69 Lun 31 Juil - 9:01

DERNIERS SUJETS


ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Partagez
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Ven 1 Fév - 19:45

Moi, j'ai BP, BE, Q/M armurier et BS Missilier ASM



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Ven 1 Fév - 21:34

A Claude Jorge

Et pourquoi n'as-tu pas mis ton insigne d'armurier Claude :?:
avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Ven 1 Fév - 21:49

Bonsoir les anciens armuriers, torpilleurs, missiliers,
je vous suis pas trop dans vos spé.
Il me semblait que la spé de miss datait des années 69/70.
En mars 70 j'ai fait mon BE miss au 5° dépôt, (GEDAR) les cours sur l'Océan/Montcalm et dans des baraquements à l'arsenal pas loin de la Prémar.
Ce n'était pas si loin que cela que le Jean Bart n'était plus école canon et torp ?
Le Jean Bart était à quai pas loin du dépôt à Milhaud. Tu prenais le bus pour aller manger au dépôt Claude ?
Dans les baraquements école il y avait les ateliers pour les nouveaux armuriers missiliers.
J'y ai passé mon certificat de Mecarm après mon BE. Bous étions 4 sélectionnés après le BE pour avoir cette spécialité 2 ASM et 2 canon. Et les instructeurs pour nous 4.
Je t'avais adressé une photo claude pour te demander si tu reconnaissais l'instructeur. C'était un arm. Il connaissait aussi bien le Stuck. Mais j'arrête j'ouvrirais un poste sur le GEDAR.
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Ven 1 Fév - 22:03

A Michaux

J'ignore de quand date exactement la spé de missilier ?
Une certitude, comme je l'ai dit plus haut, cela nous a été annoncé en 64 et quand j'ai fait mon BE en 65, nous sommes tous sortis avec le même insigne de missilier.

Alain, nous aurions presque pu nous croiser au GEDAR où j'ai embarqué le 1er octobre 1970.
avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Ven 1 Fév - 22:14

Nous avons du nous croiser Jean Léon.
Mon cert de Mecarm date du 16.10.1970.
Date ou j'ai embarqué sur La Bourdonnais qui était à quai pas loin.
C'est là que j'ai croisé le SM torpilleur cité plus haut et que j'ai retrouvé plus tard sur le Protet.
Bonsoir Claude. :cheers:
En plus des traits croisés de la "lime", en tant qu'armurier j'ai également appris à graver les plaques de cuivre et bleuir les tapes de bouche. Après bien les avoirs grattés avec un objet style pointe de baïonnette. Je ne sais plus le nom. Mais je posséde encore ce genre d'outil.
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Ven 1 Fév - 22:36

Alain, c'est un grattoir à trois faces.

Efficace et arme redoutable :affraid:
avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Ven 1 Fév - 22:50

Arme redoutable mais efficace. Merci pour le grattoir Jean Léon.
Et avec quoi bleuissait on les tapes ?
avatar
Hernou
QM 1
QM 1

Age : 70
NON

ECOLE DES ARMURIERS DE ST MANDRIER

Message par Hernou le Sam 2 Fév - 9:59

Salut Michaux,
Les tapes de bouches était bleuies au Soufre: chaleur, soufre et coup de brosse
selon mes souvenirs du Rhône. Maintenant le processus exact, il y a 38 ans...
Amitiés à tous, Gilles Hernou
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Sam 2 Fév - 10:01

A Michaux

Avec du soufre bien sûr Alain...
Et si tu as la curiosité d'aller sur le sujet TARTU page 1, je donne le mode d'emploi du bronzage des tapes de bouche.





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Sam 2 Fév - 10:10

A Hernou

Gilles , tu m'as devancé d'un poil pour la réponse :bball:
C'est bien cela: soufre et chauffage.
Mais le tour de main était indispensable. Il fallait surtout estimer la bonne température de chauffe avant de saupoudrer le soufre afin d'obtenir un bleu métallique parfait.
Je n'ai rien oublié de toutes les opérations, longues à l'époque puisque les tapes arrivaient brutes de fonderie, il faut dire que je m'en suis "tapé" quelques unes sur le Tartu.
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Sam 2 Fév - 10:18

GRATTOIR A ZINC

Alain, voilà à quoi ressemble un grattoir.
Celui ci est un grattoir à zinc assez proche par la forme de celui que nous utilisions en armurerie.


Document DR - Grattoir à zinc.
Photothèque JPL.
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 13:24

@MICHAUX a écrit:Bonsoir les anciens armuriers, torpilleurs, missiliers,
je vous suis pas trop dans vos spé.
Il me semblait que la spé de miss datait des années 69/70.
En mars 70 j'ai fait mon BE miss au 5° dépôt, (GEDAR) les cours sur l'Océan/Montcalm et dans des baraquements à l'arsenal pas loin de la Prémar.
Ce n'était pas si loin que cela que le Jean Bart n'était plus école canon et torp ?
Le Jean Bart était à quai pas loin du dépôt à Milhaud. Tu prenais le bus pour aller manger au dépôt Claude ?
Dans les baraquements école il y avait les ateliers pour les nouveaux armuriers missiliers.
J'y ai passé mon certificat de Mecarm après mon BE. Bous étions 4 sélectionnés après le BE pour avoir cette spécialité 2 ASM et 2 canon. Et les instructeurs pour nous 4.
Je t'avais adressé une photo claude pour te demander si tu reconnaissais l'instructeur. C'était un arm. Il connaissait aussi bien le Stuck. Mais j'arrête j'ouvrirais un poste sur le GEDAR.


Salut mon bon, comment vas tu ?


Le Jean Bart était à l'angle Robert, j'étais à bord pour un des 2 cours, Q/M ou BS lorsqu'il est allé pour la dernière fois au bassin pour gratter les moules de la coque.
Nous prenions effectivement le car pour aller déjeuner au dépôt vers la fin de mon BS.
Cela s'appelait GEDA Jean Bart et la période du 01/10/69 au 27/07/70.

J'en viens au travail au grattoir sur les fameuses tapes de bouche:
( on dit la bouche du canon et la gueule du canonier )
La brosse metallique qui était utilisait pouvait être en acier ou encore en laiton, le résultat n'était pas du tout le même.
Et le "sablage" était la particularité des zones non significatives de la tape de bouche, et cela était réalisé avec le pointeau à coup répétés mais avec la même puissance et ecartement entre chaque coup.
La finition avec du carburandum.


Quand à mon ami STUCK, nous avons fais le BS ensemble, je crois qu'il est ensuite passé off.
Je n'ai plus de nouvelles de lui depuis environ 25 ans.


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 15:31, édité 1 fois



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Sam 2 Fév - 15:07

A Claude Jorge

Intéressantes précisions Claude...
Pour ton BS en 69/70, tu aurais fait le dernier cours sur le Jean-Bart alors ?

J'ai pris la relève le 1er octobre 1970 et exit le Jean Bart et le service à la mer.
Nous étions dans les baraquements de la vieille darse et idem car, dépôt etc...
avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Sam 2 Fév - 15:26

Bonjour les arms,
je vois que vous vous souvenez de vos classiques.
Il est vrai qu'a bord c'était une partie de notre travail.
Le pacha achetait les tapes à la copé et nous au grattoir pour pouvoir les utiliser en cadeaux lors des escales en signe de bienvenue.
Ce boulot n'était pas appris, en ce qui me concerne, au cours.
C'est à bord du La Bourdonnais, dans le local armurerie (très bon sauna et à l'époque pas besoin, par contre aujourd'hui !!!!!) il était collé à une cheminée. C'est avec STUCK et DAUMAL, des anciens arms du vieux Colbert, que j'ai appris ce travail.
C'est vrai que le brûlage au souffre demandait de la préçision (comme pour tout ce qui était fait par les arms :D )
une bonne répartition de la poudre et une bonne allumette.
Je n'ai que celle du Protet, que j'ai fait avec amour :heart:
le travail est bien fait et ma foi j'en suis assez fier :cheers:
Jean Léon je vais aller voir le Tartu, je l'ai vu à Diégo celui là avec la force Mascareigne et le La Bourdonnais en navire Amiral
Claude, pas de probléme tout va bien. Mais c'est marrant je voyais pas le Jean Bart si loin. C'est vrai qu'il a été à quai à l'angle Robert (merci pour le nom) mais pas lors de mon BE que j'ai fait en 04/70 :?:
C'est vrai que nous avons embarqué sur le La Bourdonnais presque en même temps, sortie de carrénage et CEF. Et c'est pour cela que je t'avais adressé la photo de nous 5 pour que tu me donne le nom du second instructeur? Je me souviens qu'il te connaissait, nous nous étions rencontrés avec lui pendant nos cours respectifs. Et c'est pour cela que j'avais pris l'affectation La Bourdonnais parce qu'il y avait un bon encadrement missilier :santa:
GEDAR = Groupe des Ecoles d'Armes mon bon Claude.
Hernou, c'est comme le vélo cela ne s'oublie pas :D
Amicalement à vous




"Parmi les rochers sans nombre qui couronnent les Vosges et parsèment leurs flancs, il y a, comme en Bretagne, des pierres qui parlent".
[Édouard Schuré]
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 15:29

Pour Jean Léon,

Mon insigne de spé. armurier était en place mais une des autorités responsables; suite à des manips de remise a niveau l'a supprimé, ce n'est pas grave.

Pour MICHAUX,

J'ai moi aussi appris à graver, je ne dirais pas que j'ai gravé 200 plaques de portes, je serais certainement à côté de la plaque, mais beaucoup, celui qui m'a fais voir comment il fallait pratiquer
était un S/M, donc le nom m'échappe à l'instant, c'était à Hourtin, pour graver la plaque d'une porte il demandait un litre de vin blanc; véridique, lorsqu'il arrivait le matin, il avait la godiche il tremblait comme atteint de la fameuse maladie très en vogue actuellement, il buvait deux verres de blanc et quand il prenait son outil, comme par magie c'était fini.
C'est là que j'ai appris que pour bien graver, il faut d'abord savoir bien écrire, ou plus exactement dessiner les lettres, car si la gravure est bonne mais les lettres en vrac, le résultat n'est pas satisfaisant.

Pour preuve de mon action, il y a dans le carré OMS du BAP Jules Verne, le règlement intérieur du carré le spécimen de mon chef d'oeuvre.
La première lettre de chaque ligne est une de chacune des lettres de Jules Verne, c'est ce que l'on appèle un acrostiche. environ 0,70x 0,45.

L'outil était taillé dans une lime queue de rat de 250 demi douce, la longueur en fonction de sa main, quand à l'affutage il fallait absolument retrouver tous les angles de coupe, pour que l'outil travaille normalement et ne talonne pas, et l'affûtage n'est valable que pour une personne, car nul ne tiens l'outil de la même façon et surtout avec la même inclinaison et encore moins le coup de marteau qui est l'élément "moteur" de l'ensemble.

J'ai arrêté depuis et je ne sais pas du tout si c'est comme savoir nager, on tombe à l'eau et les mécanismes reviennent seuls, je ne suis pas convaincu que le résultat soit à la hauteur de ce que cela fût.

Et oui, si jeunesse savait, et si vieillesse pouvait...



avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Sam 2 Fév - 15:36

Je vois Jean Léon que tu rejoints mes doutes sur le Jean Bart :?:
Ma promotion au BE se trouvait dans les toutes premières au 5éme dépôt (GEDAR) si mes souvenirs sont encore bons.
Nous utilisions les navettes du CAP pour nous rendre dans les baraques au cours et exit le J.B.
Sur l'Océan Montcalm c'était les cours de manoeuvre et de navigation.
Il me semble même qu'au tout début de mon cours nous avons été sur le Jean Bart pour visiter les tourelles de 380 :?: et ses gargouses... non il n'y en avait plus.
L'école de feu pour les sorties en mer avec le Brestois et sa tourelle de 100 et pour la terre ST ELME avec le 105, ou lors d'un tir, un second instructeur qui n'avait pas mis le "gant de boxe" à eu la main coincé dans le système de fermeture de la "culasse", pas beau le temps de jouer de la manivelle. :(
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 15:40

Si je comprend bien, tu es allé faire des cours de canon de salut....
Si je n'avais pas été aussi con, je n'aurais pas fais canonier, babord feu,
etc..

Je constate que vous doutez du vieux, à propos du Jean Bart
Je peux vous confirmer que mon cours de BS avec les dates que j'ai citais plus haut à bien eu lieu sur ce BDL qui se trouvait à l'angle Robert, j'ai d'ailleurs vu récemment sur le forum une photo, de l'autre côté du ponton il y avait le Montcalm et l'Océan, à couple du Jean Bart, le Brestois .
Les salles de class étaient en face et les ateliers sur le côté.
Et le sigle de l'école GEMA Jean Bart,
Je ne sais plus en quoi cela consistait mais je verrais bien:
Groupe Ecole Mécanicien d'Armes



avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Sam 2 Fév - 15:48

C'est babord en premier :?:
C'était marrant de jouer avec la chaîne des WC :D
Il me semble que c'était le boulot de l'armurier de gréer ce genre d'engin.
Nous nous en servions plus sur le Protet, surtout dans les pays du golfe. Ils restaient à poste.
Tu te souviens plus Claude ou la terre a répondu à notre salut en tirant au réel.
Les gars sur le pont trouvaient qu'il y avait beaucoup de rascases dans l'eau qui s'agitaient pour nous acceuillir, puis un ou deux ont pris des éclats et là panique, c'était pas l'escale à ADEN :?:
avatar
MICHAUX
QM 1
QM 1

Age : 66
Missilier équipage              NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par MICHAUX le Sam 2 Fév - 15:51

Nous doutons Papy,
avec tout le respect dû à tes blancs cheveux.
Sans rancune Claude.
Mais je pense que Jean Léon est en train de faire ses archives :suspect:
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 16:16

Je me souviens de cette anecdote, mais ne serais ce pas lorsque nous avons remonté le Chat el Arab?

C'était bien les canoniers qui tiraient avec le canon de salut, d'ailleurs c'était René VERGER qui était le chef d'affût.
Pas de problème de circulaire et d'élévation, encore moins de frein récupérateur.



avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 16:21

"MICHAUX"
Je me fie aux documents État général des services que j'ai sous les yeux pour les dates quand aux lieux et sites, ils sont encore frais dans ma vieille mémoire, que j'entretiens avec soin...
Tout comme mon corps d'athlète d'ailleurs, il y a un mistral à plus de 70 KM/H et je viens d'aller courir, j'ai dû faire environ 10/12 Kms en 65 mns, tu vois l'ancien, à 67 ans il tient la route encore... des fois même toute la route... hic...



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Sam 2 Fév - 16:24

A Claude Jorge et Michaux

Mais non Claude, on ne doute pas du "vieux".
J'essaie simplement d'établir la bonne chronologie du Jean Bart

Je suis allé voir sur Netmarine.
Voici ce qui est dit: Bâtiment désarmé le 14 janvier 1970.
Condamné le 10 février sous le numéro Q466.
Vendu à Paris le 21 mai 70 à la Société des Chantiers Navals Varois Les Abeilles
Enlevé le 24 juin pour être démolli à Brégaillon :(





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 16:29

Ce n'est pas des FIAT qui ont été réalisé avec sa ferraille?



avatar
Claude JORGE
MAJOR
MAJOR

Age : 76
NON

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Claude JORGE le Sam 2 Fév - 16:34

Je viens de reprendre mon état général des services, je viens de constater une chose,

du 01/01/70 au 15/01/70 ces 15 jours ont bénéficiés de bonifications "A la mer"
du 16/01/70 au 27/07/70 ces 6 mois et 13 jours toujours sur le Jean Bart mais sans bonification.

Voilà l'astuce, désarmé officiellement administrativement dirons nous, mais cela ne se fait pas en un jour.


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 16:53, édité 1 fois



avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 1

Message par Jean-Léon le Sam 2 Fév - 16:49

A Claude Jorge

FIAT

J'avais entendu dire que les italiens avait acheté l'acier pour leur industrie.
Et possible qu'il ait servi pour les FIAT.

    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû - 22:59