Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 627813 messages dans 13264 sujets

Nous avons 15254 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est fragar

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par HèmBé43 Aujourd'hui à 0:08

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Nenesse Hier à 23:44

» FLOTTILLE 6 F
par Brand Robert Hier à 23:42

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:48

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:44

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par constant Hier à 22:32

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par centime44 Hier à 21:50

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Quideau Jean Claude Hier à 18:59

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par facilelavie Hier à 18:31

» [Votre passage au C.F.M.] Photos de groupe
par combaz Hier à 17:03

» [ Recherches de camarades ] Recherche Georges Plateau ancien La Saône 73/74
par bielo Hier à 10:04

» [ Blog visiteurs ] aviso henry 1968 message 479 de M. CORBIERE EMILE
par Invité Hier à 9:02

» SÉMAPHORE - CHASSIRON - ILE D'OLÉRON (CHARENTE MARITIME)
par VENDEEN69 Hier à 8:55

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Jeu 17 Aoû 2017 - 22:04

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par PAUGAM herve Jeu 17 Aoû 2017 - 21:39

» ORIGNY (BO)
par Charly Jeu 17 Aoû 2017 - 21:23

» LE TRIOMPHANT (SNLE)
par Kohler Jean Marie(Hans) Jeu 17 Aoû 2017 - 17:35

» [ Blog visiteurs ] Maître-Principal Louis Bizien et Capitaine de Frégate Alain Bizien
par Invité Jeu 17 Aoû 2017 - 11:29

» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
par Jean-Yves Maringer Jeu 17 Aoû 2017 - 9:10

» [Aéro divers] Le GHAN-1 (31F, 32F et 33F) en Algérie...
par Yvon LELIEVRE Mer 16 Aoû 2017 - 21:30

» INSIGNES
par Jean-Marie41 Mer 16 Aoû 2017 - 18:58

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par takeo Mer 16 Aoû 2017 - 18:19

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par MILLET Jean Claude Mer 16 Aoû 2017 - 16:45

» STATION D'ESSAIS DES COMBUSTIBLES ET LUBRIFIANTS DE LA FLOTTE
par MILLET Jean Claude Mer 16 Aoû 2017 - 15:08

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Mar 15 Aoû 2017 - 21:34

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Jean-Marie41 Mar 15 Aoû 2017 - 18:02

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par Jean-Léon Mar 15 Aoû 2017 - 17:33

» MARINE CHERBOURG
par kerneve Mar 15 Aoû 2017 - 9:07

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par GYURISS Lun 14 Aoû 2017 - 17:12

» BAN SAINT RAPHAEL ET CEPA/10S
par yrudnoiv Lun 14 Aoû 2017 - 10:45

» ORAGE (TCD)
par webtcdorage Lun 14 Aoû 2017 - 10:03

» [ Histoire et histoires ] Canulars
par kerneve Lun 14 Aoû 2017 - 7:30

» [ Blog visiteurs ] Ouvrage "Les Commandos De Ponchardier"
par Invité Dim 13 Aoû 2017 - 6:23

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par Tinto Dim 13 Aoû 2017 - 1:33

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Charly Sam 12 Aoû 2017 - 23:18

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Sam 12 Aoû 2017 - 22:06

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par GRAFF Gérard Ven 11 Aoû 2017 - 21:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche "Photographes "
par PAUGAM herve Ven 11 Aoû 2017 - 18:43

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Ven 11 Aoû 2017 - 14:55

» [ Recherches de camarades ] écoles d'infirmiers Hopital St ANNE à Toulon fin 74 , début 75
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû 2017 - 10:14

» [ Recherches de camarades ] BDC LE TRIEUX 1975 /1976
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû 2017 - 10:11

» [ Recherches de camarades ] BH1 LA RECHERCHE , de 1976 à 1977
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû 2017 - 10:09

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 11 Aoû 2017 - 9:04

» [ Blog visiteurs ] Présentation de mon ouvrage sur Les Commandos De Ponchardier
par Invité Ven 11 Aoû 2017 - 8:03

» [ LES ÉCOLES DE SPÉCIALITÉS] P.E.M. "Pôle Ecoles Méditerranée"
par Jean-Marie41 Jeu 10 Aoû 2017 - 20:03

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Jean-Marie41 Jeu 10 Aoû 2017 - 19:07

» [ Blog visiteurs ] Donation contre "bons soins"
par Lebas Jeu 10 Aoû 2017 - 17:13

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par PAUGAM herve Jeu 10 Aoû 2017 - 10:22

» [ Blog visiteurs ] Infos navire Jean Pierre Calloc'h Madagascar
par Invité Jeu 10 Aoû 2017 - 0:19

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Mer 9 Aoû 2017 - 23:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Charly Mer 9 Aoû 2017 - 23:03

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par Roger Tanguy Mer 9 Aoû 2017 - 21:31

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Mer 9 Aoû 2017 - 20:41

» NORMANDIE D651 (FREGATE)
par pinçon michel Mer 9 Aoû 2017 - 13:24

» [Les traditions dans la Marine] Les hamacs.
par MILLET Jean Claude Mer 9 Aoû 2017 - 11:20

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par J.Revert Mer 9 Aoû 2017 - 8:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Fanfan Mar 8 Aoû 2017 - 21:27

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par MARTIN Jean-Pierre Mar 8 Aoû 2017 - 18:44

» LA PAIMPOLAISE (PC)
par christian dupuy Mar 8 Aoû 2017 - 13:56

» [ Blog visiteurs ] P2V7 Neptune N°147 571 - Jaquemard
par Invité Lun 7 Aoû 2017 - 22:44

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par centime44 Lun 7 Aoû 2017 - 19:45

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par corre claude Lun 7 Aoû 2017 - 9:52

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Noël Gauquelin Dim 6 Aoû 2017 - 11:57

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Sam 5 Aoû 2017 - 21:01

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par BERTIN Sam 5 Aoû 2017 - 19:30

» FLOTTILLE 33 F
par DALIOLI Sam 5 Aoû 2017 - 19:16

» [ Recherches de camarades ] SNLE Terrible 1970 - 1971
par Kohler Jean Marie(Hans) Sam 5 Aoû 2017 - 16:58

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par MILLET Jean Claude Ven 4 Aoû 2017 - 14:15

» DÉTROYAT (AVISO)
par G SCHWARTZEL Ven 4 Aoû 2017 - 13:32

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par BEBERT 49 Jeu 3 Aoû 2017 - 20:27

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] Recherche de photos
par Ouin Ouin Jeu 3 Aoû 2017 - 10:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades de l'ecole ELAER de Rochefort 1978 a 1980
par Ouin Ouin Jeu 3 Aoû 2017 - 10:13

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par PAUGAM herve Mer 2 Aoû 2017 - 23:23

» ESCADRILLE 50 S
par Serge BAVOUX Mer 2 Aoû 2017 - 19:53

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par timoniersoum Mer 2 Aoû 2017 - 18:21

» VAUQUELIN (EE)
par Joël Chandelier Mer 2 Aoû 2017 - 11:56

» [ Blog visiteurs ] MP PATTINGRE CLAUDE - NAVIS - 1972 - 2002 - RECHERCHES PHOTOS / ECHANGES
par chamois Mer 2 Aoû 2017 - 9:37

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par armorique Mar 1 Aoû 2017 - 16:21

» L'abordage du Terrible et du Malin
par mashpro Mar 1 Aoû 2017 - 12:50

» BSM LORIENT - KEROMAN
par Max Péron Lun 31 Juil 2017 - 16:52

» Demande de contact de GG 83
par VENDEEN69 Lun 31 Juil 2017 - 11:01

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par Roger Tanguy Dim 30 Juil 2017 - 22:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche VENANCIE Jean-Marie
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 30 Juil 2017 - 16:31

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par groufumaco Dim 30 Juil 2017 - 16:02

» [ Blog visiteurs ] STATION CAMELEON 1971/1973
par † ALAIN 43 Dim 30 Juil 2017 - 10:15

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Sam 29 Juil 2017 - 18:54

» BSM TOULON
par loulou06000 Ven 28 Juil 2017 - 23:33

» [ Histoire et histoires ] LE BRETON Louis, témoin des marines du XIXème siècle
par BELLENGE Daniel Ven 28 Juil 2017 - 20:25

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par latrubesse jean claude Jeu 27 Juil 2017 - 17:25

» [ Histoire et histoires ] Une ordonnance de Napoléon 1er
par TUR2 Jeu 27 Juil 2017 - 16:32

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par PAUGAM herve Mer 26 Juil 2017 - 22:16

» LE BRETON (ER)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 26 Juil 2017 - 19:08

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par christian dupuy Mer 26 Juil 2017 - 17:58

» [ Associations anciens Marins ] Amicale des anciens du TCD Orage
par Momo Mer 26 Juil 2017 - 16:29

» DUMONT D'URVILLE (BATRAL)
par LEMONNIER Mar 25 Juil 2017 - 19:54

» [ Recherches de camarades ] Recherche Jean-Louis ou Louis CABANES ou CABANNES
par VEHILS Mar 25 Juil 2017 - 16:04

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades D621 Surcouf 64/65
par maweb Lun 24 Juil 2017 - 18:00

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par COLLEMANT Dominique Dim 23 Juil 2017 - 21:00

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par christian dupuy Dim 23 Juil 2017 - 11:48

DERNIERS SUJETS


[Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Partagez
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Roger Tanguy le Mar 10 Mai 2016 - 14:46

Il y a toujours une exception pour confirmer la règle.
On n'a pas ouvert une rubrique : votre permis de conduire à Toulon, mais à Papeete. Il faut croire qu'il y avait là quelque chose de différent, qui sortait de l'ordinaire. Il y avait à dire. Effectivement, voici quelques morceaux choisis dans les posts précédents :
j'ai passé le TC, je n'ai jamais mis le cul dans un bus
Les loueurs de voitures étaitent réticents ou refusaient les permis tahitiens
j'ai passé tous les permis VL, PL, TC sur une Fiat 500
l'inspecteur disait : doucement, dès que l'on dépassait 20 km/h
supers pilotes à Tahiti mais petits conducteurs en métropole
tu vas me chercher des cigarettes, au retour mon permis était tamponné
j'ai pris 3 leçons d'une demi-heure, 3 questions dans la voiture, 500 m en ligne droite, permis délivré.
On peut multiplier les exemples (déjà 200 posts sur le sujet).
Quant aux modalités du passage du permis, je vous renvoie au message 41. J'ai passé mon permis exactement dans les mêmes conditions. J'ai même été moins bon que Moreau. En effet quand l'inspecteur m'a dit de mettre le petit cycliste en plomb sur un parking, je l'ai attrapé et posé sur le premier parking tombé sous mon regard. Ta,ta,ta, remettez moi ce cycliste à sa place. Non, non, un peu plus à gauche. Bien. Ah, ouais, apparemment ce cycliste tournait à gauche. Bon, je l'ai envoyé par la voie des airs sur un parking à gauche. Je n'avais pas pris une seule leçon de code, pas même acheté le bouquin du code. Un quart d'heure plus tard, je repartais avec mon papier rose. Mon permis ne m'a pas couté cher, mais, par contre, à mon retour, il a couté fort cher à mon assurance.
Je veux bien retirer le mot « mascarade » (quoique, passer le PL et le TC sur une Fiat 500 !!!) mais je ne le remplacerai pas par « normal ». Vous reconnaitrez que de Dukerque à Menton, de Brest à Strasbourg, même fin des années 60, l'épreuve du permis de conduire ne se passait surement pas comme ça.
J'entends bien tes arguments Pedro, mais l'écrasante majorité des candidats était constituée par nous, les jeunes du CEP qui allions rentrer en métropole. En conséquence, mon interrogation, et non pas ma critique, demeure : comment, pourquoi, une telle différence de traitement sur un (ou sur le ) territoire français ?

avatar
DQN78
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par DQN78 le Mar 10 Mai 2016 - 15:38

Pour répondre et certainement hors sujet , il ne faut pas oublier les permis passés aux Comores et à Dzaoudzi où on passait le permis VL/PL/TC sur le même véhicule en l'espace de 2 heures ! photos et timbre fiscal collés dans le bar qui servait de QG à l'examinateur , parfois les candidats ne conduisaient même pas faute de temps ..... un de mes camarades ne savait pas qu'il fallait débrayer pour changer de vitesse lors de la livraison de sa Triumph à Brest en 1972
avatar
didiboy31
QM 1
QM 1

Age : 69
Armurier équipage

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par didiboy31 le Mar 10 Mai 2016 - 16:58

Pourquoi j' ai passé mon permis à Tahiti en 68.
Essentiellement pour le prix.
Il me semble que c' était un forfait, qui permettait de passer autant de fois le permis, jusqu'à l' obtention; cela sans vous ruiner.
J' étais conscient de ma faiblesse au volant; c' est pourquoi, rentré en France, j' ai pratiqué une conduite accompagnée avec mon beau-frére; avant de me lancer seul.
Amitiés
avatar
facilelavie
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 63
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par facilelavie le Mar 10 Mai 2016 - 18:13

Le but etait bien d'avoir le carton rose et non pas d'apprendre a conduire, la grande majorite d'entre nous a pris des leçons de conduite une fois rentré en France (j' ai eu le mien au comptoir du Tropical a Diego sans avoir ete inscrit dans une auto ecole)



Souvenirs souvenirs ... que de bons souvenirs.
École des Mousses, puis 36 ans...
avatar
GILOU971
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 57
Radio NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par GILOU971 le Mer 11 Mai 2016 - 8:47

Je n'ai pas la réponse à ta question, Roger, quand à ce que l'on peut effectivement qualifié de "mascarade" ! En y repensant, c'est vrai que c'était un peu "léger" comme apprentissage, voir inconscient, de délivrer un permis dans ces conditions, mais je ne m'en plains pas ! Peut être la chaleur, le "fiu" ... mais il y a aussi bien d'autres choses qui se faisait par dessus la jambe, à l'époque !
Mais, ces facilités d'obtention de permis étaient elles réservées aux seuls militaires ? LIENART devait avoir des clients civils ?! Facilelavie devrait pouvoir nous répondre grace à son épouse.
Ceci étant dit, et pour l'anecdote, j'ai passé mon permis VL en France avant de rentrer dans la Royale, dans une "bonne" auto école bien "Gauloise", chez Josette ... Après une vingtaine de leçon de code, j'ai passé l'examen que j'ai obtenu du 1er coup haut la main ! (et non pas "haut les mains" ... je n'ai pas eu besoin de braquer l'examinateur !)
Pour la conduite, comment dire, j'ai eu une sorte de "passe droit" ... Karl, le fils de Josette, était mon pote (il l'est toujours et est même mon beau frère). J'avais pris 3 ou 4 leçons de conduite (j'ai eu une luxation de l'épaule, souvenir de rugby) dont une sur l'Alfetta perso de Josette (véhicule réservé aux meilleurs conducteurs ...) et un soir, en rentrant chez lui, il voit la pile des dossiers candidats à l'épreuve de conduite, et il me dit "tiens, on va voir ou tu en es". Évidemment, j'étais tout en bas de la pile, compte tenu du peu de leçon que j'avais pris. Karl prend mon dossier et le met au dessus de la pile en me disant "tu passes le permis la semaine prochaine" ... Effectivement, quelques jours après, je monte dans la voiture pour passer ma conduite, et Josette, qui était à l'arrière, me dit "je te présente déjà toi ???!!! ... hum hum ... va falloir que je parle à Karl !!!". Pas folle la guêpe ! Et j'ai eu ma conduite et donc mon permis !
Est ce que je savais conduire pour autant ? Je ne pense pas ! Et ce n'est pas à Tahiti, que j'ai rallié un an après, que je me suis amélioré !

A vos commentaires ...!!!
A+



"Quand vraiment on a une confiance, when you start to believe the belief, on devient confiant."
Jean-Claude Van Damme

"Il vaut mieux se taire et passer pour un con, plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet !"
Pierre Desproges

Amitiés Ensoleillées !
Gilles
Ex Saint François, Guadeloupe.
Saint Cyprien, Pyrénées Orientales.
avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
Radio NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par DTL le Mer 11 Mai 2016 - 13:31

Tahiti ou ailleurs ce n'est pas le permis qui fait le conducteur.
J'ai passé le permis en 74 à Tahiti, à ce jour pas 1 accident et tous mes points, ma vahiné idem.
je connais bien 2 anciens moniteurs d'auto école de chez Delva qui maintenant vivent en France et même s'ils admettent un peu de dilettante dans les leçons et examen, ils faisaientt bien la part des choses entre un élève Tahitien qui allait conduire uniquement sur Tahiti et le Farani de passage qui allait conduire ensuite en France.
avatar
facilelavie
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 63
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par facilelavie le Mer 11 Mai 2016 - 17:15

exact Gilou les facilités n'étaient accordées qu'aux seuls "Farani" les inspecteurs seuls autorisés a délivrer les permis "en Français" n'étaient que deux Mr Fontaine et un autre dont j'ai oublié le nom, les locaux passaient le permis en tahitiens et ce n'était pas du tout pareil il y avait un contrôle de la gendarmerie de temps en temps pour contrôler l'inspecteur. la majorité des tahitiens passait le permis a l'auto école "Joseph", Lienard et Delva étant beaucoup trop cher pour eux.
a cette époque les prix étaient le double pour les Francais ce qui permetaient pas mal de liberté et de connivence entre l'auto école et les inspecteurs ce qui explique la facilité pour avoir le carton rose



Souvenirs souvenirs ... que de bons souvenirs.
École des Mousses, puis 36 ans...
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Timonier NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par LES BORMETTES le Mer 11 Mai 2016 - 17:47

Je confirme les remarques de DTL
J'ai passé mon permis en 71 à l'auto école LIENART(D?) en 10 jours code et conduite
obtenus du 1er coup avec quand même bien bûché le code, pour la conduite j'avais déjà
tenu beaucoup le volant a la ferme de mon oncle.
Le jour de l'obtention : arrosage compris dans le prix dont je ne me souviens plus très
bien(300CFP?)
Mme LIENART(D?) une sacrée femme sympa mais le sérieux et l'autorité!
Aujourd'hui tous mes points et l'original de mon précieux document.
En effet il a fallu s'adapter a la conduite en métropole en rentrant.
Bonne route





« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
avatar
Didier Moreaux
QM 1
QM 1

Age : 61
Mécanicien équipage NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Didier Moreaux le Mer 11 Mai 2016 - 21:30

Permis facile ou pas , allez conduire un peu en Egypte ou au Vietnam , (j' y suis passé ).Après cela il n' y a plus rien qui peut vous faire peur sur la route !!!



Didier Moreaux : l'Attentif 73/74 - Le Canopus 74/75 - DP Brest 76/77.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Roger Tanguy le Mer 11 Mai 2016 - 23:38

Quand je relis tous les posts, je constate qu'il y a deux catégories de candidats.
1. certains qui ont suivi jusqu'à 20 leçons de conduite ou d'autres qui n'ont pas eu le permis du premier coup. Ce qui pourrait laisser croire que cela se passait tout comme à Montpellier ou Laval.
2. une grande majorité qui, comme moi, n'ont jamais entendu parler de code de la route, ont suivi 3 demi-heures de conduite, et passé un permis "light" juste avant midi (l'inspecteur étant invité à déjeuner par le moniteur). Et là ça se passe comme pour les permis "bouzak" cités dans quelques posts. Sauf qu'ici le permis est bien un carton rose muni de l'effigie de Marianne et qu'il n'est pas à convertir.
Les réactions des uns et des autres sur le sujet peuvent donc différer selon leur vécu. Par contre, pour tous, le but était d'obtenir le papier rose. Etre apte à conduire ou pas, chacun gérait ça à sa façon. Les plus sages prenaient des leçons en rentrant et les moins sages (mais est-on vraiment sage à 20 ans) tiraient (on l'espère) des leçons de leurs gamelles et l'expérience finissait par rentrer. Je peux me vanter d'avoir tous mes points sur mon permis. Par contre, heureusement que ce système de retrait de points n'existait pas en ces temps-là. Il m'aurait sans doute fallu attendre l'âge de raison - disons la majorité légale de l'époque - pour récupérer mon permis.
Avec le recul, je m'étonne que cette pratique du permis "facile" était possible sur un territoire français. A la même époque, années 60-70, est-ce que cela se pratiquait aussi à La Réunion, à Nouméa, à Fort-de-France ? ou est que c'était une exclusivité de Tahiti ?
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Noël Gauquelin le Mer 11 Mai 2016 - 23:49

"permis bouzak" ? J'espère que les mots dépassent ta pensée, sinon c'est grave !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Roger Tanguy le Jeu 12 Mai 2016 - 1:57

Permis bouzak est une expres​sion(qui fait référence à un moniteur) que j'ai trouvé au message 51 où il est écrit qu'avec ce monsieur : "tu t'inscrivais le matin et le soir tu avais ton permis", et au message 55 où il est dit : "j'ai suivi une demi douzaine de leçons". L'expression est encore reprise quelque part plus loin.
Pour moi, le mot n'était donc pas péjoratif, pas même de moi, il évoquait juste une similitude de situation.
D'autres disent permis cocotiers (messages 95 et 122), surement là aussi sans aucune méchanceté non plus.
C'est aussi mon propre permis, je ne l'échangerai pas pour rien au monde.
Lors de ma 3ème demi-heure de leçon de conduite (la moitié moins que dans le message 55) le moniteur me demande si j'ai deux photos d'identité sur moi (comme dans le message 55).
Non, mais dans mon caisson, oui.
On va les chercher alors, je te présente au permis à 11h00 - c'est à dire dans moins d'une heure - (délai encore plus court que dans le message 55).
J'étais quelque peu surpris et même embarrassé, persuadé de ne pas être prêt.
Les conditions de passage du permis sont donc semblables à celles évoquées dans les messages 51 et 55, d'où la référence que j'ai utilisée, sans mauvais esprit.
On m'accordera que c'est une situation que l'on ne rencontre pas en métropole. Maintenant il y a des choses bien plus graves dans la vie, et je ne vais pas me mettre martel en tête pour de telles peccadilles.
Je ne reviendrai donc pas sur ce sujet.
avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 57
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Momo le Jeu 12 Mai 2016 - 2:23

Merci Roger Tanguy pour ton explication.

Aux participants du sujet :
Il n'y aura donc pas de prise de tête dans ce sujet, et je vous en remercie.

avatar
GILOU971
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 57
Radio NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par GILOU971 le Jeu 12 Mai 2016 - 8:59

On respire par le nez et on boit frais ...!!!

Je partage l'avis de DTL qui dit que, ce n'est pas le permis qui fait le conducteur !
A mon avis, on apprend vraiment à conduire qu'en pratiquant !
J'ai eu mon permis moto à Tahiti, et j'ai toujours eu des motos depuis, sans gros problème. Quelques gamelles et des chaleurs, bien sur ... mais rien de méchant !
J'ai malheureusement des copains, avec un "bon" permis passé en France, qui ne sont plus la !
Alors, "bouzac", "exotique" ou autres noms ... je suis bien content que mes permis ne m'aient pas couté cher !



"Quand vraiment on a une confiance, when you start to believe the belief, on devient confiant."
Jean-Claude Van Damme

"Il vaut mieux se taire et passer pour un con, plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet !"
Pierre Desproges

Amitiés Ensoleillées !
Gilles
Ex Saint François, Guadeloupe.
Saint Cyprien, Pyrénées Orientales.
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Noël Gauquelin le Jeu 12 Mai 2016 - 12:34

OK, ne nous affolons pas ! Mais pendant mes dix années outre-mer, j'ai entendu tellement de propos "déplacés" que je suis devenu peut-être un peu trop sensible sur ce sujet.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
criard
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par criard le Jeu 12 Mai 2016 - 13:44

Bonjour à tous,

En ce qui me concerne, se fut pour moi la bonne aubaine, j'ai eu ce permis en 1972 et je n'ai reconduis quand........1975 Imaginez les premier kilomètres, voiture neuve ( Renault 15) et premier trajet Les Sables d'Olonne TOULON.. une paille.Mais bon, on avait l'inconscience de la jeunesse et la bonne étoile parfois
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par loulou06000 le Jeu 12 Mai 2016 - 18:18

Tu as raison Guilou, certains sous estime les permis passés outre mer, neamoins je n'ai jamais eu que deux froissages de tole en 40 ans de permis alors qu'en metropole des connaissances à moi ayant passé leur permis en "bonne et due forme" ont eu des problemes assez grave.J'ai reussi à passer tous mes permis car à l'epoque je ne savais pas si je restais dans l'armée.Ayant fait carriere le seul permis qui me sert c'est le B (je me suis trompé dans un post un peu plus haute en ecrivant le A)
Je crois qu'en rentrant nous avons redoublé de vigilance ayant conscience que la circulation de Papeete (de l'epoquue) n'etait pas tout à fait la meme qu'en metropole.
avatar
Didier Moreaux
QM 1
QM 1

Age : 61
Mécanicien équipage NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Didier Moreaux le Jeu 12 Mai 2016 - 21:23

Je pense que le permis est surtout un justificatif et une bonne manière à l' état d' enclencher la pompe à fric ,c' est pas parce que l' on a le papier rose que l' on sait bien conduire , c' est l' expérience qui compte et encore , certains qui ont mis trois , cinq , ou dix fois à l' obtenir n' ont jamais eu de problèmes sur la route et sont des conducteurs prudents et responsables et d' autres qui l' ont eu les doigts dans le nez sont en permanence des dangers publics .
J' ai acheté mon permis en 78 en Egypte , j' ai été prudent et je n' ai jamais eu d' accident responsable , je bois pas quand je conduis et je fais tout le temps attention .
Le jour de l' examen certains ont tellement le trac qu' ils leur faut ds mois pour y arriver et d' autres jmenfoutistes l' ont du premier coup .
Alors permis colonial ou pas ???????????



Didier Moreaux : l'Attentif 73/74 - Le Canopus 74/75 - DP Brest 76/77.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Roger Tanguy le Ven 13 Mai 2016 - 11:57

J'ai obtenu mon permis de conduire à Tahiti dans les conditions que vous connaissez. Mais au moins je l'ai passé devant un vrai examinateur. Par contre, lorsqu'on me l'a retiré (temporairement) c'était en France et dans des conditions plus que cavalières.
J'étais au cours de Choufs. Je suis demandé au BSI. Deux flics maritimes m'attendent.
- Bonjour, vous êtes titulaire du permis de conduire. Oui.
- Vous l'avez sur vous ? Oui (mais que me veulent-ils ?)
- On peut le voir ? Oui. (je suis de plus en plus intrigué)
Le gendarme regarde mon permis recto verso (ils font tous ça n'est-ce pas) et le met dans sa poche.
- Vous viendrez le reprendre à la brigade dans 30 jours.
- Hé là, on joue à quoi, je peux connaitre les règles du jeu ?
- Nous avons là un papier du tribunal de Quimper qui nous demande de vous retirer votre permis pour 30 jours pour vitesse excessive en raison de l'état de la chaussée, tel jour, tel endroit.
Ca, je sais à quoi on fait référence. Ce soir-là, j'ai fait la plus belle cascade de ma carrière d'automobiliste. Un automobiliste passant par là, pensant que j'étais mort, est allé chercher les gendarmes. Je suppose qu'ils sont venus et dans ce cas ils ont trouvé ma voiture, sur le toit, sur un talus. Entretemps, j'avais repris connaissance et j'étais rentré (en stop) chez moi. Le lendemain matin, je voguais sur la mer jolie en direction de Glasgow.
Je n'ai jamais vu de gendarmes, jamais eu de PV, jamais reçu de convocation ou de notification du tribunal. Pas de témoin pour dire si je roulais vite ou pas.
Bon, j'étais au cours de choufs, je n'avais pas un besoin impératif de mon permis dans les 30 jours à venir (je n'avais plus de voiture). Alors, je suis retourné en classe sans faire d'histoires.
avatar
L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Ven 13 Mai 2016 - 14:48

Peut être hors sujet mais éloquent pour ceux qui reprochent la facilité d'obtention du permis tahitien.
Dans votre moteur de recherche tapez : "fraude au permis de conduire" lol!



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-
avatar
vital yannick
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 69
NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par vital yannick le Ven 13 Mai 2016 - 17:40

je crois apres avoir lu pas mal de vos post sur tahiti ou j ai moi meme fait pas mal d affectations dont 2 en famille que le plus folklo.. pour le permis c etait a st pierre et miquelon et oui pour avoir fait 2 ans sur le bourdais de 66 a 68 mais rassurez vous moi je l ai passe a nantes en 66 mais a bord beaucoups l on donc passe a st pierre .. deja pas de lecon on passait tout dans la matinee il falait venir avec son vehicule que l on louait aux st pierrais et on passait le permis avec la gendarmerie car c etait eux les representants cela a surement du changer car bien sur arrive a lorient il y a eu pas mal de gros deboires mais en ramenant a l epoque c etait quand memme drole bien sur st pierre pas de route goudronnee pas de feux je ne me souvien meme pas de panneaux de signalisation cetait assez drole mais bien sur il faut ramener ca a l epoque 1965 1966 car meme en metropole la circulation n etait pas comme aujourd hui on ne faisait pas lorient nantes en 2 h apres le bourdais j ai ete afecte foch a brest a l epoque brest nantes 330 km il falait conter au min. 6 voir 8h maitenant 4 voie nantes jusqu a brest meme en respectant la vitesse en moyenne 3 h
voila l anecdote juste pour parler du permis a ST PIERRE ET MIQUELON je n ai jamais vu pire .......!!!!!!!
amities atous
y vital
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Roger Tanguy le Ven 13 Mai 2016 - 22:06

Donc Yannick, tu nous apportes un élément de réponse à mon interrogation : non le permis facile n'était pas une exclusivité (sur un territoire français s'entend) de Tahiti. Cela se pratiquait donc aussi à St Pierre et Miquelon. Merci pour cette réponse.
Quant à l'accident que j'évoque plus haut, il n'était pas imputable aux carences de ma formation initiale (je conduisais déjà depuis plus de deux ans). J'en parle juste pour faire un parallèle entre les procédures de délivrance du permis, à Tahiti et celles du retrait en France métropolitaine. Si l'on peut brocarder un petit peu l'attribution "facile" du permis à Tahiti, son retrait en France, terre de Droit et de rigueur administrative, relevait tout autant, à la même époque, du même esprit. C'était tout aussi rondement mené, puisque la "victime" (dans mon cas par exemple) n'était pas informée de la procédure à son encontre ni entendue pour sa défense. Un gendarme qui passe par là, presque par hasard, "t'emprunte" ton permis et te le rend 30 jours plus tard, sans formalité. Comme disais Jean Yanne dans le sketch du permis de conduire : qu'est-ce que l'on peut perdre du temps dans les formalités (ou pourquoi perdre du temps avec des formalités).
aïta pea pea. J'avais 20 ans, c'était le bon temps.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 69
Secrétaire NON Interprète

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par Roger Tanguy le Dim 15 Mai 2016 - 11:51

On peut parler de permis facile à Tahiti. "Facile", peut-être, mais il fallait néanmoins passer l'examen devant un examinateur tout à fait officiel. Les médias nous font part en ce moment d'une vaste escroquerie au permis de conduire dans les Hauts-de-Seine où auto-écoles et fonctionnaires de la préfecture étaient de mèche. Le "candidat", qui ne se déplaçait même pas pour le permis, pouvait débourser jusqu'à 10.000 euros pour son papier rose. Là, ça se passe en région parisienne, pas sous les tropiques. Nous étions, nous, à des années lumières de ces pratiques. Alors décapsulons une Manuia ou une Hinano fraîche et relativisons.
avatar
LES BORMETTES
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
Timonier NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par LES BORMETTES le Dim 15 Mai 2016 - 15:01

Tout à fait Roger c'était l'époque d'une grande honnêteté intellectuelle et grande confiance de notre part dans nos institutions, les questions de maintenant c'est un autre monde !
Les réponses ???




« Il y a trois sortes d'êtres : les vivants, les morts et les marins. »
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Électronicien d'armes NON

Re: [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes

Message par loulou06000 le Mer 18 Mai 2016 - 17:43

Bonjour à tous,
Quelques diapos du boulevard où j'ai passé mon permis, ainsi que d'autres montrant la circulation intense à Papeete mais ça c’était avant !




    La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017 - 3:31