Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 667905 messages dans 13607 sujets

Nous avons 15647 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est claudelauga

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 21:45

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par dan83143 Aujourd'hui à 21:44

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 21:42

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 20:56

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 20:34

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par corre claude Aujourd'hui à 17:10

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Aujourd'hui à 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Aujourd'hui à 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Aujourd'hui à 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Hier à 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Hier à 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Hier à 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Hier à 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Hier à 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Hier à 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Hier à 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Hier à 18:35

» ESCADRILLE 22 S
par Serge BAVOUX Hier à 18:32

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Hier à 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Hier à 12:55

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Hier à 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Hier à 10:29

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Hier à 9:11

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par TECTAM Sam 17 Fév 2018 - 22:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Jean-Marie41 Sam 17 Fév 2018 - 20:39

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CASABIANCA (SM)
par J-L-14 Sam 17 Fév 2018 - 18:50

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 9:09

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par lecuyer Jeu 15 Fév 2018 - 4:26

» MINERVE (SM)
par gene Mer 14 Fév 2018 - 19:10

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018 - 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018 - 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018 - 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018 - 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018 - 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018 - 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Sam 10 Fév 2018 - 15:45

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 10 Fév 2018 - 9:14

» MONGE
par COLLEMANT Dominique Ven 9 Fév 2018 - 22:48

» Loulou de MOLENE
par latrubesse jean claude Ven 9 Fév 2018 - 21:16

» [ Recherches de camarades ] Foch 1981 - 1982
par cops21 Ven 9 Fév 2018 - 18:20

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES ET UNIQUEMENT
par Jean-Michel Gaiffe Ven 9 Fév 2018 - 18:17

» Sous-Marin Le TONNANT
par centime44 Ven 9 Fév 2018 - 13:52

» DE GRASSE (CROISEUR)
par JJMM Ven 9 Fév 2018 - 7:40

» FLORE (SM) - Tome 2
par jimyvar Ven 9 Fév 2018 - 0:51

» Sous-Marin OREADE
par COLLEMANT Dominique Jeu 8 Fév 2018 - 21:58

» ARROMANCHES (PA)
par Raymond MALHERBE Jeu 8 Fév 2018 - 20:21

» MARINE PARIS
par Jean-Marie41 Jeu 8 Fév 2018 - 19:34

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Jeu 8 Fév 2018 - 16:33

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par takeo Jeu 8 Fév 2018 - 7:52

» [Associations anciens marins] FNOM
par boboss Mer 7 Fév 2018 - 19:08

DERNIERS SUJETS


Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mar 15 Jan 2008 - 19:00

Etant attaché à notre bonne vieille ville de BORDEAUX, je me suis ''pensé", que vous seriez intéresse par ce nouveau sujet.

Tout d'abord, je dois aviser mes lecteurs, que les textes et les crédits photos sont d'Antoine Lebègue, ouvrage réalisé avec le concours du département des relations extérieures et du service de documentation du port autonome de Bordeaux.
Nom de l'ouvrage: BORDEAUX DES PAQUEBOTS (Mémoire du quotidien) de chez :SUD OUEST.

Ce ci étant écrit, je vais commencer par vous raconter l'histoire du paquebot "CHILI", à qui il lui est arrivé une bien mauvaise aventure.
Tout d'abord je mets en ligne sa photo.



Appartenant aux Messageries Maritimes, le CHILI était avant la Première Guerre mondiale, l'un des paquebots assurant la ligne de l'Amérique du Sud. A ce titre, il était l'une des vedettes de la vie portuaire. Mais, en, 1903, il en devint le personnage central par son naufrage à...quai. Un nombre de l'équipage ayant oublié que la rade était soumise à la marée,lorsque le niveau du fleuve monta, le bâtiment,sans doute amarré trop court, se pencha sur le côté. L'eau rentra par les sabords, hublots,et autres ouvertures, si bien que le navire se retrouva bientôt couché sur son flanc bâbord, projetant ses mâts au-dessus des quais, presque jusqu'aux maisons.
Dans son triste état, le CHILI devint vite l'un des buts de promenade des Bordelais, jusqu'à ce qu'il fut renfloué par l'HERACLES et conduit aux bassins à flot pour y être radoubé.

Telle a donc été son histoire.

Demain l'histoire des gabares.
avatar
robert dupond
QM 1
QM 1

Age : 88
Infirmier Équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par robert dupond le Mer 16 Jan 2008 - 9:25

Bonjour BIDEL

Formidable voila une idée géniale .

Oui Bordeaux a été un port important pour les lignes d'Amériques du Sud ,de l'Afrique ,à ma connaissance peu sur l'Asie .

Je me souviens bien des derniers Paquebots au départ de Bordeaux ,de l'embarquement des personnalités
des coktails à bord à l'arrivée et au départ .


J'attends avec impatience la suite .





44°50' 18 Nord - 0° 34' 30 Ouest
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 10:05

ben voili voilà ça vient.

Comme je l'ai écris hier soir, nous allons parler aujourd'hui de ...Gabares...

Les gabares sont les reines du fleuve et du port.

Ces dernières assuraient la liaison entre Bordeaux et les nombreux petits ports aux vins qui parsèment les rives de l'estuaire de la Gironde. Manœuvrant à la voile sur le fleuve, elles marquent profondément le paysage et la vie portuaire; chacun sent qu'elle sont chez elles dans ce port de la LUNE dont elles ont vu les grandes heures et les temps sombres.

Aussi habiles sur le fleuve que dans les eaux estuariennes, les gabarriers sont, le plus souvent, des marins hors pair. Mieux que qui conque ils savent se jouer des bancs de sable et des courants. Les Bordelais peuvent régulièrement admirer leur adresse quand ils franchissent le Pont de Pierre. Il est hors de question de le passer à la voile. Aussi ils attendent que le courant fluvial ou la marée soient favorables et ils gouvernent le bateau à l'ancre flottante: ils larguent deux ancres à la poupe,puis,en jouant,sur les deux, ils dirigent et retiennent l'embarcation, toujours prête à se jeter sur les piles protégeant le pont.

Voici deux photographies de gabares pour illustrer ce commentaire.

Gabarres dans le port au début des années 20.





Sur la deuxième photographie, remarquez les tonneaux de vin.

A ce sujet il faut que vous sachiez, que les "dockers", professionnels ou occasionnels , connaissent les conditions de vie difficiles.
N'étant pas salariés, ils sont soumis aux fluctuations de l'embauche journalière, avec des périodes creuses comme le mois de mars. De plus, ils accomplissent un travail particulièrement pénible.Une charge de 100 kilos, voire plus, ne leur fais pas peur.

Et dire qu'aujourd'hui il y en a qui se plaignent...

A suivre.
avatar
fle jp
QM 1
QM 1

Age : 69
Commis équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par fle jp le Mer 16 Jan 2008 - 10:19

A ca BIDEL tu as raison ils y en a :face: :face: qui ralent tout le temp :x et de plus il von cher l´toubibe pour avoir un certificat medical :scratch: :" ne peu porter plus de 5 Kg"
c´est incroillable NON???? :affraid: :sleep:





Ancien de la royale
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 10:24

ben oui, mais bon...ce n'est qu'un aparté, ne nous égarons pas. Essayons de rester dans le sujet, et de le commenter.
avatar
robert dupond
QM 1
QM 1

Age : 88
Infirmier Équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par robert dupond le Mer 16 Jan 2008 - 14:38

il y a eu un très gros trafic par le canal du midi .Il y a encore quelques années .
La largeur des ecluses ne permets plus le passage des peniches qui petites ne sont plus rentables
aussi bien pour le vin en vrac que pour les céreales .
par contre il y a des locations de petites peniches (sans permis ) le voyage est des plus agréables .
j'ai eu l'occasion de le faire plusieurs fois en descendant des voiliers pour la grande bleue .

je m'écarte,je m'écarte des paquebots ...... toutes mes excuses Bidel .





44°50' 18 Nord - 0° 34' 30 Ouest
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 15:50

Non mon ami, tu ne t'écartes point, tes connaissances sont les bienvenues sur ce sujet.
Par contre, sans vouloir ouvrir une nouvelle polémique, fais attention lorsque tu utilises, l'expression " la grande bleue"..
Je dis ça car il y a deux ou trois jour, j'ai été interpelé sur cette expression dont j'ai eu la malencontreuse idée d'utiliser au sujet d'un reportage que j'ai fais sur notre océan.( ça doit bouger dans le golf)
D'après la personne qui m'a fait la réflexion suivante...(Il me semble que la grande bleue est réservée pour la méditerranée...faudra demander confirmation à Alain...) (je relate ses termes de mémoire), n'ayant pas voulu relever, pour éviter une én'iéme polémique..., il me semble (réponse que je fais à cette personne, sachant très bien que je suis hors sujet et que discrètement elle la lira), que ce terme a été généralisé à l'ensemble des mers et océans de notre planète.
Pourquoi?, et bien parce que tout simplement , depuis que l'homme à pu s'élever dans les airs et même plus haut, à surnommé la terre: La planète bleue, ou quelque chose comme dans ce gout là...
Bon après cette petite mise au point, je vais essayer de continuer à alimenter mon sujet primaire.
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 16:20

je continue l'histoire, pour ceux que cela intéresse bien sûr...


Un intermède avant de continuer ce sujet.

Voici une photographie de l'Amazone.
Ce bâtiment est un paquebot d'avant 1914. Sur ces navires à la coque étroite il est difficile d'oublier que l'on se trouve à bord d'un bateau.

avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 16:27

Maintenant une vue générale des quais dans les années 20.
Remarquez les tonneaux de vin.
A cette époque les quais sont toujours entrecoupés de cales. Autour des nombreux hangars en bois règne une animation assez désordonnée.

avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 17:18

après cette vu générale de notre célèbre port, je viens vous rappeler, une page sombre de son histoire.
Et bien oui. Il ne faut pas oublier que Bordeaux à été un port négrier...(Chose que les "politiques" actuels de cette commune ont tendance à oublier, en se voilant la face...mais cela n'engage que ma propre opinion.)
Pour alimenter, ce que j'avance je mets en ligne une affiche d'époque...





Je rajoute un tableau des principaux trafics du port, cela vous donnera une idée .



Nous passerons maintenant à la modernisation du port. A suivre...
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 17:43

Pour commencer , deux affiches concernant le port autonome de Bordeaux (1929)



Ces deux affiches, afin d'illustrer les années allant de 1914 à 1940.
Ces années voient d'importants travaux de modernisation sur le port.
Pendant la Première Guerre Mondiale la position stratégique de Bordeaux entraine l'aménagement de nouveaux quais verticaux à Bordeaux et le développement de Bassens. Les "labor bataillons" américains donnant naissance au " New Bassen" (l'actuel Bassens Aval). Dans les années vingt et trente, le port achète de nombreux équipements (grues, engins de levage etc..), comme le montrent les affiches. Les deux vedettes du matériel portuaire sont à l'époque la grue flottante automotrice de 60 tonnes, et le dock flottant. Basé à Pauillac il permet des interventions très rapides, on verra même un paquebot australien, ayant cassé ses hélices au Verdon, être monté avec tous ses passagers sur cette station mobile de radoub.

A suivre...
avatar
Manuel AUNON
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 71
Manœuvrier NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Manuel AUNON le Mer 16 Jan 2008 - 17:56

Bidel trés intéressant ton post sur le port de Bordeaux. A la fin, pourras-tu nous dire quelle est l'activité actuelle du port pour faire une comparaison.



La plus belle lettre de l'alphabet est le "i" car sans lui le verbe AIMER serait AMER !
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 18:02

Suite.
L'édification des hangars devant les Quinconces provoque des polémiques. Pour rassurer les adversaires du projet, le port et la ville font éditer des plans montrant que la perspective sur le fleuve ne sera pas détruite et que les bâtiments, recouverts de terrasses, deviendront des promenades. U jardin les complètera.

Un échantillon des plans... Désolé la page est trop grande pour un scan, et pour la photo j'ai fais ce que j'ai pu.


Deux paquebots mixtes de la transat, dans les années trente: Au premier plan le "Mexique" long de 171 m, et le MEKNES un peu plus ancien qui mesure 130m. Vous pouvez remarquer derriére ces paquebots les nouveaux docks.

avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 18:05

Manuel, je vais essayer, car effectivement il sera intéressant de faire la comparaison. Pour cela, j'aurai besoin de l'aide de Robert Dupond, qui peut être a des informations, étant donné qu'il est Bordelais... d'adoption, et habitant Bordeaux.
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 61
Électricien équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par † PAILLETTE le Mer 16 Jan 2008 - 18:17

Passionnant ton sujet Bidel , il aurait passionner aussi mon papa natif de Bordeaux et qui a vécu dans cette ville jusqu'a l'age de 12 ans (1938)
Donc je suis ton sujet avec attention :D

avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 18:34

Je trouve cette photo très belle.
Voici le MARRAKECH assurant la ligne de Casablanca. IL est entrain de manœuvrer devant son post d'accostage sur le port.



Maintenant le BRAZZA. Il est reconnaissable à ses deux cheminées, portant les étoiles des chargeurs, ce beau bâtiment de 143 m, est le premier navire à moteur de la compagnie . Lancé en 1923, sous le nom de CAMPRANH, il est rebaptisé en 1927. Affecté à la ligne de l'Afrique occidentale, il l'assurera jusqu'en 1940, année qui voit son torpillage par un sous-marin allemand. IL coule en quatre minutes.



Le Lutécia, ici sur le dock flottant à Pauillac.



Le 28 Octobre 1913, le quai Carnot est noir de monde. On trouve des gens aux fenêtres des maison et même sur la Gascogne, amarrée au poste 6. Cette foule attend un "mastodonte" le LUTECIAqui va assurer la ligne de l'atlantique sud, avec le GALLIA qui accostera un mois plus tard, le 24 Novembre.

Mesures du LUTECIA pour se donner une idée:

Longueur:182,8 m
Largeur:19,5m
il jauge 14561 tonneaux.
Avec ses quatre hélices, machines à triple expansion et ses deux turbines, il possède une puissance de 26000CV et atteint une vitesse de croisière de 20 nœuds.
Son équipage comprend 410 hommes et il peut embarquer plus de 1000 passagers (300 en 1ére classe, 110 en 2éme classe, et 600 dans l'entrepont.)A ses capacités nautiques, il ajoute un confort et une riche décoration qui caractérisent les nouvelles unités apparaissant à la veille de la guerre.
Croiseur auxiliaire et navire hôpital pendant la guerre, il assure la ligne BORDEAUX, LA PLATA jusqu'à son désarmement en 1931, et est vendu pour être démoli en 1937.
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Mer 16 Jan 2008 - 18:37

Pour Paillette. Cela me fait plaisir...
Alors bonne lecture..et bon courage, car je suis loin d'avoir terminé.
Vous verrez tous, plus on avancera dans le sujet, plus cela va devenir intéressant...
Bon pour ce soir, je vais faire une pose.
Demain la suite avec...bah en fait vous verrez...
avatar
fle jp
QM 1
QM 1

Age : 69
Commis équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par fle jp le Mer 16 Jan 2008 - 22:35

mon cher bibi :affraid: :affraid:

comme le dit PAILLETTE tres passionent ce que tu viend de mettre sur ce poste.





Ancien de la royale
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2008 - 7:08

suis contant que cela te plaise. La suite dans la matinée.
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2008 - 8:09

Comme convenu voici la suite.

Pour vous donner une idée de la richesse des salles à manger de ces paquebots.

Celles du Chili (dont j'ai parlé tout au début de ce sujet).

avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2008 - 8:17

L'histoire du MASSILIA.
La photo, que je mets en ligne de ce "mastodonte", a été prise lorsqu'il était à quai aux "Quinconces".



De la même taille et du même type que le LUTETIA, le grand paquebot est reconnaissable à ses trois cheminées. Lancé juste un an après son "sisterchip", il va rester en service beaucoup plus longtemps.
En 1933, l'incendie de l'ATLANTIQUE, prolonge son service sur la ligne de LA PLATA jusqu'au début de la seconde guerre mondiale. Désarmé en 1939, il est transformé en transport de troupes, puis en août 1944, il est coulé par les allemands dans le port de Marseille.
avatar
Invité
Invité

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2008 - 8:27

L'ATLANTIQUE à Pauillac.

Partageant l'appontement de Pauillac avec le dock flottant ,l'ATLANTIQUE est l'un des plus beaux paquebots de l'entre-deux-guerres, avec 42500 tonneaux (le maximum possible pour pouvoir remonter le rio de La Plata).



La photo de la poupe, met en valeur l'importance des ponts, destinés à permettre aux passagers de profiter du soleil, sans avoir à souffrir des embruns.




Comme le montre cette vue générale, l'Atlantique est plus imposant que véritablement élégant.
Mais c'est surtout par la finition de ses aménagements intérieurs, à commencer par son grand hall et sa "rue", tous deux bordés de boutiques. Une innovation qui va être pour nombreux autres paquebots, même si l'abus de revêtements froids donne un caractère un peu guindé à la ville flottante.
avatar
† Leblanc Alain
QM 1
QM 1

Secrétaire militaire équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par † Leblanc Alain le Jeu 17 Jan 2008 - 11:00

Magnifique Jean-Paul, moi qui adore l'histoire de ces superbes navires que sont les paquebots, je me régale, vivement la suite. :D



Le Soleil, les Cigales, le Thym, la Lavande, la Sieste, la Pétanque et le jaune, si ce n'est pas le Paradis ça lui ressemble : c'est la Provence !

Prouvençau per toujour.
avatar
robert dupond
QM 1
QM 1

Age : 88
Infirmier Équipage NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par robert dupond le Jeu 17 Jan 2008 - 11:19

Jean Paul

Sur la photo du MASSILIA on remarque bien les anciennes terrasses disparues devant la place des Quinconces .
C'est regrettable, d'une part elles servaient de parking ,et d'autre part nous avions une vue plongeante sur les bateaux à quai .Quoi que ,comme il n'y a plus de bateau ..
Par ailleurs la transformation des quais en promenade, c'est magnifique le long de la Garonne ,comme vous avez pu le voir sur les photos prises d'avion.
Bordeaux s'amèliore ,c'est une belle ville ,merci qui ...nos impots !





44°50' 18 Nord - 0° 34' 30 Ouest
avatar
jym
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Résident à l'étranger : Belgique
Age : 61
NON

Re: Le BORDEAUX DES PAQUEBOTS 1920-1960

Message par jym le Jeu 17 Jan 2008 - 12:28

Bonjour à tous,

Merci Bidel pour cette initiative, je trouve bien que nous parlions aussi d'autres bateaux que les "gris".
Le monde des paquebots est tellement chargé de rêves et de poésie.
Notre belle France est un grand pays de mer et de marins, c'est tout à fait dommage que cela ne se sache pas plus.





Jean-yves Mages dans la Royale de 1972 à 1980.

    La date/heure actuelle est Lun 19 Fév 2018 - 22:31