Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Décès du membre Jean Birnaut (Djab) L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Cliquez

Du haut de son sémaphore il veille !

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Avatar22 L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 817871 messages dans 14852 sujets

Nous avons 7438 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est denis langlois

La page Facebook de secours d’A.C.B.

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Livreo10

Derniers sujets

» [Campagnes] DAKAR
par Nenesse Aujourd'hui à 0:23

» DAPHNÉ (SM)
par Charly Hier à 23:54

» MINERVE (SM) - TOME 2
par centime44 Hier à 21:58

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Jean-Marie41 Hier à 21:07

» La spécialité de sécuritar
par Joël Chandelier Hier à 20:12

» [VOS ESCALES ] Brésil Rio de Janeiro
par jean-claude BAUD Hier à 19:06

» [ Campagne ] LA RÉUNION - TOME 003
par alain EGUERRE Hier à 17:11

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par jean-claude BAUD Hier à 16:34

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par Roli64 Hier à 16:16

» [Les écoles de spécialités] EMES Cherbourg
par Jacques DUVET Hier à 11:07

» [Vieilles paperasses] Feuille de service
par Michel GUILLOTEAU Hier à 10:37

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par douzef Hier à 10:30

» VIEILLES PAPERASSES] VIEILLES PAPERASSES HUMORISTIQUES
par Michel GUILLOTEAU Hier à 10:01

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Momo Hier à 3:57

» ISÈRE (PR)
par Andre RICHARD Hier à 3:54

» ACANTHE (DC)
par Yann CASTEL Ven 17 Jan 2020 - 18:32

» [ PH JEANNE D'ARC ] EXPOSITION JEANNE D'ARC
par alain-m-56 Ven 17 Jan 2020 - 17:41

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par DALIOLI Ven 17 Jan 2020 - 16:58

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par alain-m-56 Ven 17 Jan 2020 - 16:50

» DIVES (BDC)
par Michel Roux Ven 17 Jan 2020 - 14:02

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Roger Tanguy Jeu 16 Jan 2020 - 19:30

» VAR (BCR)
par Matelot Jeu 16 Jan 2020 - 13:28

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par Michel Roux Jeu 16 Jan 2020 - 10:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 16 Jan 2020 - 0:49

» LE TERRIBLE (SNLE)
par Jean-Marie41 Mer 15 Jan 2020 - 21:34

» [Vieilles paperasses] Les permis bateaux
par GILOU971 Mer 15 Jan 2020 - 15:12

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par GILOU971 Mer 15 Jan 2020 - 14:35

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Mer 15 Jan 2020 - 14:15

» DIANE (SM)
par centime44 Mer 15 Jan 2020 - 13:46

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par MOUTTE Michel Mer 15 Jan 2020 - 13:34

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020 - 12:12

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020 - 11:15

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Mer 15 Jan 2020 - 10:52

» [ Blog visiteurs ] Recherche informations sur mon grand père
par Charly Mer 15 Jan 2020 - 10:27

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par PAUGAM herve Mar 14 Jan 2020 - 21:25

» MARNE (PR)
par Jean-Léon Mar 14 Jan 2020 - 19:26

» BREGUET ATLANTIC 1
par byu30 Mar 14 Jan 2020 - 18:30

» RHÔNE (BSL)
par Charly Mar 14 Jan 2020 - 18:26

» [Le service de santé] HIA Sainte-Anne
par dan83143 Mar 14 Jan 2020 - 11:46

» FORBIN D620 (fregate)
par Bureaumachine busset Lun 13 Jan 2020 - 19:24

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Joël Chandelier Lun 13 Jan 2020 - 18:52

» [Campagne] ANTILLES
par Rayban35 Lun 13 Jan 2020 - 18:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du DC ACACIA M 638 de 68 à 71
par Roulland Patrick Lun 13 Jan 2020 - 17:55

» [ Blog visiteurs ] Recherches sur mon oncle Gaston Cotte mécanicien à bord du Bertin
par Yvo35 Lun 13 Jan 2020 - 10:36

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Lun 13 Jan 2020 - 10:21

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par Matelot Lun 13 Jan 2020 - 8:56

» [ Recherches de camarades ] Hôpital Maritime de Brest/de Cherbourg
par ANASTASI Roger Lun 13 Jan 2020 - 8:08

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par 3eme ligne Dim 12 Jan 2020 - 23:17

» [Divers Frégates] Fregate Fremm Provence
par Charly Dim 12 Jan 2020 - 21:03

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par Charly Dim 12 Jan 2020 - 20:40

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Jean-Marie41 Dim 12 Jan 2020 - 19:33

» [Associations anciens marins] FNOM
par chapellier Dim 12 Jan 2020 - 15:48

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par pinçon michel Dim 12 Jan 2020 - 13:50

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Dim 12 Jan 2020 - 11:55

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Dim 12 Jan 2020 - 9:51

» LE FENZY
par PAOLE Dim 12 Jan 2020 - 5:10

» [ Blog visiteurs ] Marine en Indochine
par Invité Sam 11 Jan 2020 - 21:20

» [LES B.A.N.] HYERES
par Jean-Marie41 Sam 11 Jan 2020 - 17:23

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par Jean-Marie41 Sam 11 Jan 2020 - 17:13

» Les anciens Torpilleurs
par framery Sam 11 Jan 2020 - 13:49

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Jan 2020 - 11:21

» [Association anciens marins] AGASM amicale RUBIS (TOULON)
par BEBERT 49 Sam 11 Jan 2020 - 10:55

» [ Blog visiteurs ] Décès de mon papa CECCOLINI Franck
par centime44 Ven 10 Jan 2020 - 22:36

» [ Blog visiteurs ] Informations sur LV Pierre Lanteaume
par Invité Ven 10 Jan 2020 - 21:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Bureaumachine busset Ven 10 Jan 2020 - 20:58

» [ Blog visiteurs ] Sous-Marin Psyché
par peltier Ven 10 Jan 2020 - 17:14

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Michel Roux Ven 10 Jan 2020 - 12:16

» [ Les ports militaires de métropole ] Toulon des années 30
par dan83143 Ven 10 Jan 2020 - 8:34

» GALATÉE
par Jean-Léon Jeu 9 Jan 2020 - 22:55

» SUFFREN (FLM )
par Bureaumachine busset Jeu 9 Jan 2020 - 20:59

» LA DIEPPOISE
par alain-m-56 Jeu 9 Jan 2020 - 19:18

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Pytheas Jeu 9 Jan 2020 - 15:43

» [Aéronavale divers] UNE PENSÉE POUR LES CRUSADERS
par Ory joel Jeu 9 Jan 2020 - 13:59

» [ Blog visiteurs ] Guépratte années 50
par Charly Jeu 9 Jan 2020 - 12:10

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Jeu 9 Jan 2020 - 11:14

» [Les stations radios et télécommunication] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Michel Roux Jeu 9 Jan 2020 - 11:02

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Michel Roux Jeu 9 Jan 2020 - 10:59

» ÉMERAUDE (SNA)
par Xavier MONEL Jeu 9 Jan 2020 - 10:34

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de la base chaleix Nouméa de 1979 a 1980
par alain-m-56 Mer 8 Jan 2020 - 22:44

» [ Blog visiteurs ] La Lave II
par Invité Mar 7 Jan 2020 - 23:30

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par Didier Moreaux Mar 7 Jan 2020 - 18:54

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par alain-m-56 Mar 7 Jan 2020 - 14:14

» EURYDICE (SM)
par bezat robert philippe Mar 7 Jan 2020 - 13:43

» Dragueurs stationnaires outre mer
par ZEBE Mar 7 Jan 2020 - 10:59

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par david974 Mar 7 Jan 2020 - 5:24

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par DTL Lun 6 Jan 2020 - 19:15

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par douzef Dim 5 Jan 2020 - 21:20

» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
par Charly Dim 5 Jan 2020 - 21:00

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par corre claude Dim 5 Jan 2020 - 19:54

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES CUISINIERS
par Didier Moreaux Dim 5 Jan 2020 - 15:42

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par salonais Sam 4 Jan 2020 - 20:29

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Sam 4 Jan 2020 - 19:09

» Section Marine École de Tours
par BEAUDU Sam 4 Jan 2020 - 19:05

» [ Blog visiteurs ] Eurydice
par COLLEMANT Dominique Sam 4 Jan 2020 - 18:27

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BE secrétaire militaire (1966/1967).
par FRAGAU Sam 4 Jan 2020 - 17:34

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades du CFM Hourtin 09/1978
par Philippe Quillerier Sam 4 Jan 2020 - 17:22

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Sam 4 Jan 2020 - 16:21

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Joël Chandelier Sam 4 Jan 2020 - 13:31

» ESCADRILLE 10 S
par byu30 Sam 4 Jan 2020 - 10:46

DERNIERS SUJETS


L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Liensamis

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

† tataio
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Timonier équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Lun 24 Mai 2010 - 10:36

merci André pour ce complément, de quel bouquin tiens-tu cela ? du Bouquin du Père Laval ?
Mémoires pour servir à l'histoire de Mangareva ?
Je ne me rapelle pas les avoir lu et je voudrais bien trouver le bouquin qui en parle, merci d'avance.

a propos du pharmacien de la Marine, Gilbert Cuzent
Celui-ci déclare que le Pavillon de Mangareva est créé en 1832 par le capitaine Maures avec l’autorisation du roi Maputeoa pour pouvoir circuler plus librement dans l'océan Pacifique sous un autre pavillon que chilien. En effet, à cette époque le Pérou et le Chili étaient régulièrement en état de guerre. Le Père Laval, prétend que ce serait la mission qui serait à l’origine de ce Pavillon. “Nous l’avions fait adopter pour pouvoir le faire prendre à M. Maures qui craignait pour son navire sur la côte d’Amérique”.
Le pavillon mangarévien est blanc, coupé horizontalement par le milieu d’une bande bleu ciel ; une étoile blanche représentant l'île de Crescent (Temoe) au centre de la bande ; une étoile bleue figurant à chaque angle du fond blanc, les quatre îles: Mangareva, Taravai, Aukena et Akamaru.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Lun 24 Mai 2010 - 18:57

Pour Tataio
Oui, j’ai trouvé les informations ci-dessus dans l’ouvrage du père Laval

Au sujet du capitaine Mauruc, (et non pas Maures), mais il est parfois orthographié Maurouc et Mauruque. Ce bourlingueur est une des personnes qui a fait le plus pour le commerce dans l'Océan Pacifique écrit un enseigne de vaisseau. Il est né à Bordeaux le 18 octobre 1800. Il navigue pour un armateur qui l’envoie commercer dans le Pacifique, chercher de la nacre principalement. C’est pour cela qu’il est souvent à Mangaréva. Bientôt Mauruc se met à son compte et navigue sous pavillon Chilien. C’est lui qui, en 1834, en escale à Valparaiso oriente les missionnaires catholiques picpuciens indécis vers les îles Gambier, où leur dit-il, il n’y a pas encore de mission (en fait, il y avait déjà deux protestants Notts et Buffet) à Mangareva.
Mais le Chili et le Pérou étant en guerre, Mauruc, avec son pavillon chilien craignait pour son navire, c’est alors qu’il pensa, comme il connaissait bien Ma Puteoa, le roi des Gambiers où il venait souvent, de naviguer sous son pavillon, ce qu’il fit après 1837. Il avait obtenu les papiers de nationalité et le rôle d’équipage, tous deux en langue de Mangareva, signés du roi.
D’après Leonce Jore, ancien gouverneur des Colonies, Arnaud Mauruc a navigué quarante ans dans le Pacifique

Quand il cessera de naviguer, il s’installera à Huahine ou il deviendra agriculteur, cultivant café et coton.
Mauruc est mort en 1872.


Informations tirées de « Tahitiens », du RP Patrick O’ Reilly



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Ven 28 Mai 2010 - 20:41

Dernièrement, nous parlions de Guillou, à Mangareva.

Voici un écrit du lieutenant Antoine Lafarge, un des officiers de Dumont d’Urville qui passa à Mangareva avec l’Astrolabe et la Zélée, en août 1838

Au sujet de Guillou à Mangareva ou l’homme qui voulait devenir roi dans une île.

J’allai avec les officiers de l’Astrolabe voir à quelque distance un Français nommé le Guillou, établi et marié dans l’île. C’était devant sa case que l’on construisait un canot pour les missionnaires, afin de remplacer la baleinière que l’on avait perdue à bord de l’Astrolabe. Ce le Guillou, véritable Bas-Breton avait une singulière manie. Il voulait, à ce qu’il disait, être roi d’une des Pomotu. Il connaissait pour cela, disait-il, plusieurs îles inhabitées, où il irait avec sa famille, et « alors je finirai peut-être par être quelques chose, disait-il. » Il avait fait le commerce des perles, et cela n’allait pas comme il voulait. Le roi, disait-il, accapare toutes les belles, en vertu de ses droits, et il se plaint de la paresse des plongeurs, qu’il emploie quelques fois. »
Il nous raconta comment il s’était marié. On lui refusa d’abord sept ou huit filles, qu’il demanda l’une après l’autre. L’avant-dernière fut presque tuée par son père pour avoir voulu épousé un Européen et enfin il a été presque obligé de conquérir celle qu’il a aujourd’hui et d’appeler à son aide le père Cyprien. Les parents ne voulaient pas que leur fille s’alliât à un Européen. La jeune fille, que les richesses de le Guillou avaient séduite (il avait beaucoup de marchandises, d’étoffes d’échange pour son commerce de perles), dans la crainte de la colère paternelle, se sauva chez une amie et vécut plusieurs jours cachée sous un lit. Enfin, le père se décida en présence du missionnaire, et le mariage fut conclu et fait à l’église.
C’était une des plus belles filles de l’île. Elle portait une grande chemise en indienne à fleurs, serrée au cou et ce vêtement excitait l’envie de ses compagnes. Celle qu’on lui avait refusée est mariée avec un naturel et fait très mauvais ménage parce que, dit-elle à son mari, elle n’est pas habillée comme la femme de l’européen et que si au lieu de l’épouser elle fût devenue la femme de le Guillou, elle aurait de belles robes.
Relevé dans : le Mémorial Polynésien
André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par TUR2 le Ven 28 Mai 2010 - 21:06

Bonsoir,

Toujours interessants ces personnages. A Tahiti, j'avais acheté un bouquin pour la bibliothèque que j'avais monté à Supermahina, c'était l'histoire d'un certain Bornier, qui avait été roi de l'île de Pâques, dans les années 1870, le livre a été écrit par un auteur local du nom de Bob Putigny. Et que dire du Roi Antoine TOUNENS , roi des Patagons...
L'histoire de Bornier est authentique, il a épousé la dernière princesse Pascuane, le cadre est également interessant, j'ai appris à cette occasion qu'à Tahiti, éxistaient des plantations de coton du coté d'Atimaono, qui fonctionnaient, guerre de sécession américaine oblige, fort bien.

Cordialement TUR2



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ia orana ite matahiti api
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 65
NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par marsouin le Sam 29 Mai 2010 - 10:42

Ia ora TUR2,
Eh oui, cette île a failli même être française !
J'ai bien connu Putigny qui a conté cette histoire authentique en effet. Parmi les multitudes d'événements et d'anecdotes, on doit au sieur Bornier l'introduction à Rapa Nui de cocotiers importés de Tahiti. J'ai eu l'occasion d'y aller sur l'ïle des moais et de voire les rares cocotiers dans la baie La Pérouse je crois...
Quant aux plantations de coton à Tahiti elles ont prospéré grâce à l'importation des premiers Chinois...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Sam 29 Mai 2010 - 11:50

Les cocotier, à Rapa nui, ont été planté a Anakéna au nord de l'île
personnellement autant Rapa nui que Rapa iti, je connais ces deux îles comme ma poche.
A L'île de Paques, Rapa nui donc, je suis allé deux fois.
J'ai dans ma biliothèque le livre de Bob Putigny.
On pourrait peut-être en parler une peu plus, alors il faudrait ouvrir un post ?

AP



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 65
NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par marsouin le Sam 29 Mai 2010 - 13:33

Merci major de m'avoir rafraîchi la mémoire. J'hésitais avec Anakéna... Je connais mieux Bob Putigny qui habitait un beau fare à la Pointe Vénus.Je n'ai passé que 5 ou 6 jours à Rapa Nui il y a près de 30 ans.
A l'époque il y avait 4 Français dont deux frères, les Garcia, l'un d'entre eux avait été plongeur sur la Calypso.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par TUR2 le Dim 30 Mai 2010 - 8:34

Amis Pacificophiles bonjour,


A vrai dire, je ne m'étendrais pas sur le sujet, je n'ai jamais mis les pieds sur l'île de Pâques, à mon grand regret d'ailleurs. Ma connaissance de l'île est surtout Livresque, en effet il y déja un certain temps,(+ de 40ans) un voisin, m'avait offert un ouvrage écrit par Francis Mazière, "Fantastique Ile de Pâques" "des yeux regardent les étoiles...", le frêre de l'auteur, que je connais et qui habite dans ma commune et est artiste peintre, un de ses sujets de prédilection est précisement l'île de Pâques. Ses toiles représentent des paysages et des Moaïs particulièrement torturés, le tout très riche en couleurs. Les relations , je crois de Bougainville, et des dessins de missions scientifiques de l'époque, des relations sur l'enlèvement d'une partie de la population Pascuane pour fournir de la main d'oeuvre dans quelques mines sud-américaines après déja un fort déclin du à une déforestation massive, triste sort que celui de ce peuple aux Dieux peu reconnaissants et exemple de désastre naturel causé de la main de l'homme. D'autres voyages, Cousteau, par exemple. Et récemment une redécouverte de leur identité Polynésienne, due, je le pense aux relations avec la Polynésie Française, où elle est restée somme toute assez vivace. J'ai pu rencontrer des sculpteurs Pascuans au Festival des Arts du Pacifique Sud.
Ce que j'en retiens ?
Une île haute, pas très grande, avec un volcan éteint au centre duquel se trouve un lac, un boisement rare, pas de Lagon , des requins, de très nombreux vestiges archéologiques, principalement des Moaïs , un culte de l'homme oiseau avec une inititation pour aller le premier oeuf sur un ilot après une descente vertigineuse le long d'une falaise, des grottes des Pétroglyphes, une population acculturée, on se déplace pas mal à cheval, bref , peu de choses et si, encore une chose, un certain isolement par rapport au grand ensemble Polynésien, il y a d'ailleurs, dans tous les récits de navigateurs solitaires que j'ai lu, peu de comptes rendus d'escales à l'île de Paques, sans doute en dehors des grandes routes maritimes,(manque d'alizé et de mouillage sur peut être) alors que les Galapagos forment bien souvent un passage obligé pour eux.
Cordialement TUR2



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ia orana ite matahiti api
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Jeu 17 Juin 2010 - 18:40

Totegegie airport

là où, jusqu'à 1967, ce n'était qu'un récif boisé de fara et de miki miki.

Et puis la navette qui vous conduira à Rikitea, sur la grande île.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Crédit Photos : Alberto Bono, vacances 2009

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † CYBAL Jacques le Jeu 17 Juin 2010 - 19:15

Salut à tous,
C'est vrai André, cela a beaucoup changé....

Un vieux cliché en noir et blanc de la station méteo à Toté...en 73, ce qui ne nous rajeunit pas...
Nana
Jacques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
† tataio
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Timonier équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Ven 18 Juin 2010 - 10:04

ce qui as beaucoup changé c'est Totegegie puisqu'il n'y as plus rien sur l'ancienne base vie et météo.
Par contre Rikitea est resté très identifiable et même si cela s'est beaucoup amélioré en qualité de vie, et même si le long de la route de ceinture il y as beaucoup de petites constructions (perliculture oblige) celui qui as connu Ma'areva à partir de 66 (comme moi) et qui y séjourne à l'heure actuelle ne sent pas du tout en terre inconnue, loin de là.
A proportion moins qu'à Fréjus par éxemple ou un port a été construit et qui n'as rien à voir avec le Fréjus de 85, année où je suis arrivé.
Tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Jeu 22 Juil 2010 - 21:54


Guerre civile à Mangareva

Il y avait sur les passerelles de navigation des bâtiments qui travaillaient pour le CEP, je l’ai vu sur « l’Amiral Charner » et sur le « Commandant Rivière » à la fin des années 60, un ouvrage qui nous faisait découvrir la Polynésie Française et principalement les îles de l’Est, dont je ne me rappelle pas le titre. C’était une forme d’Instructions Nautiques locale, en somme.
C’est dans cet ouvrage que j’appris que les Reao, atoll sur lequel je venais de séjourner presque un an, étaient originaires de Mangareva, des îles Gambier donc.
Plus tard, j’ai pu approfondir la chose, quand affecté à Taku, sur l’île de Mangareva, je baignais, dans ce milieu qu’à décrit le missionnaire Honoré Laval, et puis, m’étant procuré ses ouvrages, principalement dans le premier qui a pour titre : « Histoire ancienne d’un peuple polynésien », je fis connaissance avec cette guerre civile, dirait-on, qu’il décrit et qui vit la victoire de Rikitea sur Taku et la fuite des gens de Taku qui avaient provoqué ce conflit.
Bien entendu quand Laval est arrivé aux Gambier, lui et ses compagnons ne connaissaient pas un mot du langage de ces îles, venant directement de France via le Cap Horn et Valparaiso. Quand il eut appris la langue, il engagea ses ouailles, ceux qui connaissaient l’histoire réelle, et l’histoire légendaire, non écrites, à les lui raconter et c’est ainsi que le père Laval est devenu l’historien des Gambier
Avant l’arrivée des Européens et l’importation de nos maladies qui firent de très gros ravages dans tout l’Océan Pacifique, la population de ces îles étaient importantes, et l’étroitesse des terres disponibles fit que de nombreuses guerres se produisaient, entre famille, entre tribus, ou entre clans. Le père Laval, dans son histoire nous en parle d’un bout à l’autre
L’évolution fit qu’à la longue, ces îles comptèrent deux fédérations de tribus : Rikitea et Taku, mais ce n’est pas ce qui fit cesser les guerres, bien au contraire, il y avait trop de rancunes, trop de morts à venger.
D’après la généalogie des chefs de Rikitea, indiquée dans l’ouvrage, on peut penser que cette grande guerre s’est produite avant l’avènement de Henri IV, en France, soit au temps de nos guerres de Religion ; en gros :1570.
Apetiti était le chef du parti de Rikitea et Tupou du parti de Taku.
Le chef de guerre de Rikitea était Poro, celui de Taku se nommait Tahitu. Un jour, le combat se déroulait sur le rivage de Oneroa (dans le territoire de Taku) où les deux armées étaient aux prises quand, sur le versant de la colline, les deux « généraux » se trouvèrent face à face et engagèrent un combat singulier. Poro saisit Tahitu par les cheveux, l’abattit et ses suivants assommèrent le vaincu.
Tout le parti de Tupou se débanda et s’enfuit à Atihoi, puis à Apeakava à l’arrivée des vainqueurs, et des scènes de cannibalisme se déroulèrent. Le lendemain, le combat reprit, mais Tupou voyant fondre ses effectifs prit la décision de s’expatrier, de partir sur l’océan à la recherche de terre où s’installer lui et les plus compromis du peuple de Taku.
Tupou prépara, du côté de Akaputu et de Gahutu, à Taku, sept radeaux avec lesquels ils partiraient vers le nord explorer l’océan.
On peut se demander pourquoi Taku s’expatria sur des radeaux alors qu’ils connaissaient les grandes pirogues doubles. Personnellement, j’apporte l’explication suivante : les radeaux leur enlevait la possibilité de revenir sur Mangareva pour se venger, la navigabilité des radeaux étant quasi nulle par rapport à celle des pirogues.
Toujours est-il qu’un des chefs subalternes d’Akaputu n’a pas pris la mer, et sa mère, qui considère ce bannissement comme glorieux, ne cesse de lui rappeler.
Elle a composé un chant qu’elle lui serine souvent aux oreilles :

- Ô Tupou, ô mon roi !
- Le sourd mugissement des écueils se fait entendre sous les vents régnants, derrière Hararuru ; c’est pour toi qu’ils mugissent.
- Ô Tupou, ô mon roi !
- Hélas ! tu as disparu avec tes sept radeaux.
- Ô Tupou, ô mon roi !
- Et il en est encore un qui reste, c’est la pirogue double de Ma Pukutagaroa. Et que va-t-elle faire ?
- Ô Tupou, ô mon roi !

A la suite des incantations de sa vieille mère, Ma Pukutagaroa prit la route de l’exil.

Ce livre de passerelle nous informait que l’expédition des fuyards de Taku avait peuplé les atolls de l’Est dont Reao et Puka Rua.

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Jeu 22 Juil 2010 - 22:03

Pour le Moëlanais

Comme je viens de me rappeler que tu as commandé l’EDIC 9074, qu’avait commandé avant toi, il me semble, Bihannic dans les années 70, et avec qui j’ai fait le BS manœuvre : avais-tu, à la passerelle navigation de ton bateau, l’ouvrage que je cite dans le message précédent ?

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Lun 18 Oct 2010 - 21:02

A voir, mercredi prochain 20 octobre, à la télévision sur France 3, à 20 heures 35 : Des racines et des ailes.

Cette émission porte le titre : Passion patrimoine, des Pyrénées à la Polynésie.

Dans la présentation du programme imprimé, on nous parle des îles Marquises, mais il doit y avoir quelque chose sur Mangareva, car dans un spot publicitaire présenté à la télévision, on a pu voir et reconnaître la cathédrale de Rikitea et son autel au magnifique décor de nacres perlières.

Rendez-vous mercredi soir à 20 heures 35



André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
† tataio
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Timonier équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Mar 19 Oct 2010 - 8:29

merci André



Dernière édition par tataio le Mer 20 Oct 2010 - 14:55, édité 1 fois



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
† tataio
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Timonier équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Mer 20 Oct 2010 - 14:55

Reportage sur FR3 ce soir
quelques renseignements glanés par téléphone: Il semblerait que ce soit un reportage assez ancien et peut-être déjà vu ........

En tout les cas voici un message reçu de Raphael Mamatui fin semtembre
Voila un peu plus de 6 mois que les travaux de la restauration de la cathédrale Saint Michel de Rikitea a débuté.
Un échafaudage « parapluie » (commandé directement en métropole) a été posé en mars et recouvre près d’un tiers (partie avant comprenant le chœur) de l’édifice.
Cette action a permis d’effectuer les travaux en toute sérénité sur cette partie :
- dépose de la toiture,
- remplacement des pièces de la charpente abimées
- réparation des parties de la nef infiltrées par a pluie …

La dalle de béton qui surélevait le chœur a été retiré et laisse apparaître les blocs de « pierre de basalte » d’origine. Les travaux de ravalement des murs et des colonnes ont fait apparaître les couleurs d’origine.
Nous pouvons tous nous en réjouir car la participation de tous et selon les moyens de chacun en est pour beaucoup. Une reconnaissance toute particulière à nos membres résidant à Rikitea qui ne ménagent pas leurs efforts et implications pour que notre projet avance sans difficultés.
L’association continue ses actions de recherche de fonds pour apporter sa contribution financière au projet qui est d’environ 24.000.000 fcfp (200.000€).
A ce jour, nous avons récolté la somme de 20.000.000 Fcfp dont 10.000.000 fcfp a déjà été réglé.
Restons mobilisés et continuons tous ensemble à apporter notre contribution à notre projet.
En espérant pouvoir vous proposer des photos très prochainement, maro'i nui.
Raphaël MAMATUI.



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Mer 20 Oct 2010 - 22:33

La cathédrale de Mangareva en restauration

Bon reportage ce 20 octobre pour ce qui est du volet de l’émission « des racines et des ailes », relatif à la restauration de la cathédrale de Mangareva. Mais il me semble que c’est déjà un reportage ancien car il indique que les travaux seront terminés et que l’inauguration et la réouverture de ce monument aura lieu en 2011, alors que l’on y voit les spécialistes qui n’en sont qu’à leur prospection ; par contre, à ce moment-là du reportage, les arbres pour refaire la toiture sont déjà coupés et rassemblés ; ils sont de bonne qualité, nous dit-on. Ce qui est remarquable c’est que toute la population, selon ses connaissances et ses capacités participe à ces travaux, comme leurs ancêtres l’ont fait il y a bientôt 150 ans.
Bien entendu, on a pu y relever quelques petites erreurs, mais sans gravité pour celui qui découvre. Mais je ne pense pas que la technique de fabrication de fins cordages avec la bourre de l’enveloppe des noix de coco soit disparue ; je l’ai vu faire ici ou là, sur les atolls, plusieurs fois.
On a bien compris que, comme il est interdit de prendre du corail pour confectionner la chaux sur l’île principale, on ira l’arracher sur les récifs et peut-être à Tepapuri, où nous avons quelques souvenirs communs, Tataio.
Mais quel stock de perles il y avait entre les mains de Lucas Paeamara !
Souhaitons leur bon courage, aux grands comme aux petits, aux spécialistes comme aux manœuvres, pour mener à terme ces travaux en cours, et à bientôt pour le reportage de l’inauguration avec Monseigneur, probablement.

André Pilon
Additif : juste à la fin de l’émission, après avoir vu Pierre Ottino aux îles Marquises, on nous dit : La charpente de la cathédrale a finalement été restaurée avec les arbres dont je parle plus haut
.
A.P.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † CYBAL Jacques le Mer 20 Oct 2010 - 22:42

Merci de vos commentaires André et Tataio, j'ai regardé ce soir la télé avec envie et que de souvenirs...j'espère que cette cathédrale verra la fin de sa restauration comme promis...et un nouveau reportage, puisque, hélas, je ne crois que je pourrais la voir de visu un jour...mais il y a toujours un si......
† tataio
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 72
Timonier équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Sam 23 Oct 2010 - 12:09

Pour ceux qui n'ont pas vu le "Racine et des Ailes" de Mercredi dernier, voici l'adresse où voux pouvez la visionner à nouveau.
Le reportage sur les Gambier commence à la 27ème minute.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le reportage était dejà passé sur RFO Polynésie (comme prévu) mais comme le dit André était intéressant tout de même.








A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Lun 25 Oct 2010 - 22:29

Voici l’une des premières églises de Mangareva, qu’à vue Marescot, un officier de Dumont D’urville qui passa aux Gambier en août 1838, avec l’Astrolabe et la Zélée.
Marescot écrit : On me montra d’abord l’église actuelle, hangar solidement construit et couvert en feuilles de pandanus artistiquement assemblées, de manière à former un toit tout-à-fait impénétrable aux plus fortes pluies. Le hangar est en équerre et l’autel est au sommet de l’angle ,les hommes sont placés d’un côté et les femmes de l’autre, pour assister au service du culte.
(Je pense que c’est l’église qui précéda la cathédrale)

Ce qui est remarqable également c'est que l'on n'y compte que trois ou quatre cocotiers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
D’après le Mémorial polynésien
André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
Détecteur NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Lun 8 Nov 2010 - 20:02

Voici les dernières photos envoyées par Raphaël Mamatui lors de son passage à Rikitéa en octobre.
Le fameux échafaudage" parapluie" commandé en Métropole.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
marsouin
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 65
NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par marsouin le Mar 9 Nov 2010 - 8:18

Merci Jean-Claude et Raphaël de ces photos. Ca fait un peu pitié de revoir la cathédrale dans cet état mais c'est pour mieux la voir restaurée et magnifiée avec son coeur de nacres ! L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 580511:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par PILON le Mar 14 Déc 2010 - 23:42

Je suis étonné que l'on ne reçoivent pas davantages de photos des travaux en cours sur la cathédrale de Mangareva ?
Est-ce que, quand les travaux seront terminés, échafaudages démontés, on dira : Ah oui, si on avait su, on aurait pris des photos...

Mais a-t-on Internet à Mangareva ?

André Pilon



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
Détecteur NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Mar 14 Déc 2010 - 23:44

Bien sûr qu'il y a internet à Mangareva..



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
Détecteur NON

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Jeu 16 Déc 2010 - 23:30

Voici les photos envoyées par Yves SCANZI retraité Adjt-Chef Légion à Rikitea.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:

On distingue bien les plaques ondulées en fibrociment qui ont été placées lors de la réfection du toit vers 1968, je ne me souviens plus de la date exacte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]

Contenu sponsorisé

L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER - Page 18 Empty Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 19 Jan 2020 - 3:24