Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668104 messages dans 13608 sujets

Nous avons 15650 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ca-sm608

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Momo Aujourd'hui à 20:23

» LE BOURGUIGNON (ER)
par JUMPER Aujourd'hui à 20:14

» Criquet (gabare)
par Christian Apruzzese Aujourd'hui à 20:13

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Aujourd'hui à 19:41

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 19:37

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Aujourd'hui à 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Aujourd'hui à 18:56

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par passe plat Aujourd'hui à 18:56

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 18:40

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 18:35

» AGADIR (B.A.N.)
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 18:17

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 15:53

» MINERVE (SM)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 15:46

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par bielo Aujourd'hui à 14:21

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Aujourd'hui à 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Hier à 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Hier à 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Hier à 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Hier à 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Hier à 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Hier à 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Hier à 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Dim 18 Fév 2018 - 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Dim 18 Fév 2018 - 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Dim 18 Fév 2018 - 9:11

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par TECTAM Sam 17 Fév 2018 - 22:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CASABIANCA (SM)
par J-L-14 Sam 17 Fév 2018 - 18:50

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018 - 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018 - 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018 - 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018 - 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018 - 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018 - 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Sam 10 Fév 2018 - 15:45

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 10 Fév 2018 - 9:14

» MONGE
par COLLEMANT Dominique Ven 9 Fév 2018 - 22:48

» Loulou de MOLENE
par latrubesse jean claude Ven 9 Fév 2018 - 21:16

» [ Recherches de camarades ] Foch 1981 - 1982
par cops21 Ven 9 Fév 2018 - 18:20

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES ET UNIQUEMENT
par Jean-Michel Gaiffe Ven 9 Fév 2018 - 18:17

» Sous-Marin Le TONNANT
par centime44 Ven 9 Fév 2018 - 13:52

» DE GRASSE (CROISEUR)
par JJMM Ven 9 Fév 2018 - 7:40

» FLORE (SM) - Tome 2
par jimyvar Ven 9 Fév 2018 - 0:51

DERNIERS SUJETS


L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Partagez
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par JL42 le Mer 27 Fév 2008 - 16:05

Bonjour JEAN.

A voir ta photo, prise en 1970 à l'intérieur de l'église, ils l'avaient repeinte, car en 1967, je ne me souviens pas de cette blancheur.

Cordialement

Le biffin
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Mer 27 Fév 2008 - 16:12

Laurent, tu n'es pas monté sur le mont Duff, mais tu as investigué de charmants petits monts, buissons, ravines qui valent bien de longues promenades.
Plus sérieux maintenant, l'église de Taku début construction 1853, ainsi la date de 1854 est bien celle de l'achèvement des travaux.
1853 étant la date de la consécration de l'église.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par MARECHAL le Mer 27 Fév 2008 - 16:22

Coquin ce Jean-Claude !!!...
C'est néanmoins vrai, mais je regrette quand même de n'avoir pas visité davantage l'île.
L'as-tu fait toi ?
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Mer 27 Fév 2008 - 16:27

Très peu...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par MARECHAL le Mer 27 Fév 2008 - 16:29

Salut Jean, je n'avais pas vu ton post.
Elle est jolie de l'intérieure aussi la Cathédrale.
Je ne me souviens pas y être rentré, mais je me demande, et là je m'adresse surtout aux connaisseurs que sont Tataïo et Jean-Claude, je me demande donc si Rachel, vu que nous étions ensemble à ce moment là, avait le droit de rentrer dans la Cathédrale ?
Le Père Daniel ne rigolait pas avec la "morale".
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par JL42 le Mer 27 Fév 2008 - 16:34

Eh oui, mon bon Jean-Claude, pour naviguer rien ne vaut un bon marin à pompon rouge, mais pour crapahuter, rien ne vaut un bon biffin.
Qu'on se le dise dans les chaumières !!

Cordialement

Le biffin
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Mer 27 Fév 2008 - 16:58

Oui Jacques, en plus j'étais désavantagé car j'étais trop lesté...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Mer 27 Fév 2008 - 17:58

Jean-claude.
A cette époque là, effectivement pour du lest, c'était du lest ! ! ! ! ! ! ! !

laurent
C'est pas impossible pour Rachel, le père Daniel ne transigeait pas.

Pour tous.
Moi j'ai commencé à visiter quand je me suis marié, et surtout quand j'allais en vacances à Rikitea en famille, le beau père m'a emmené dans tous les coins des Gambiers, même plus loin puisque je suis allé a la pêche avec lui jusqu'a Maturei Vavao et Marutea sud ( les Actéons).



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Mer 27 Fév 2008 - 23:27

Laurent, je ne peux te répondre au sujet de Rakera, n'ayant été à la messe que 2 fois.
La 1ère fois pour la fameuse messe de minuit, et la 2ème fois avec chaussures pour le Baptême de ma Filleule Puki.
Par contre les mères qui avaient des bébés pleureurs étaient priées de sortir si elles ne décoinçaient pas assez vite...


Dernière édition par jean-claude le Jeu 28 Fév 2008 - 20:47, édité 1 fois



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par JL42 le Jeu 28 Fév 2008 - 7:54

Bonjour à tous.

Pour moi, aujourd'hui, les messes à RIKITEA, c'est avant tout, les chants des femmes, en langues locales, c'était extraordinaire, ça vous prenait aux tripes (et pourtant la religion n'est pas mon fort).
On les entendait de l'extérieur.
De grands moments !!
Je revois très bien, l'autel avec toutes ces nacres accrochées.

Il faut bien reconnaître que peu d'entre nous y allait pour le coté sacré, mais plutôt pour le coté "pittoresque", et voir du monde, afin de se sortir l'esprit de notre campement.
Cela rappelait à beaucoup, les messes du dimanche dans leurs campagnes.

Il y avait de notre part (pratiquants où non), beaucoup de respect pour les fidèles de l'église, et je n'ai pas eu connaissance de chahut dans l'église, de la part de nos gars.

Cordialement

Le biffin
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

RIKITEA GAMBIER

Message par JL42 le Jeu 28 Fév 2008 - 11:42

Re-bonjour.

Vous souvenez-vous des parties de pêche (après la journée de travail bien sur... LAURENT !!, je vous joins deux clichés
Ma pomme à AUKENA.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

OLIVIER à TOTEGEGIE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Daniel 77
MATELOT
MATELOT

Age : 70
NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par Daniel 77 le Jeu 28 Fév 2008 - 12:52

Ia Ora Jacques "le biffin" et aux anciens des Gambier.
Super la camaraderie des anciens sur les iles Gambier !
Amicalement
Daniel "le matelot"
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par JL42 le Ven 29 Fév 2008 - 12:11

Bonjour à tous.

Voici une photo de l'abri de TAKU, que m'a fait passer mon ami Jean-Claude (un biffin comme moi).

Je pense que Jean-Claude, TATAÏO et LAURENT, reconnaîtront le bâtiment, dont le revêtement extérieur semble être métallique.
Par contre la nature des murs situés derrière ces plaques de métal, m'est inconnue.
Il n'est pas impossible, qu'à l'époque, dans l'urgence et avec les difficultés d'approvisionnement, se soit du sable et de la terre emmagasinés entre deux plaques.

Quelqu'un sait-il, de quelle nature était le revêtement intérieur.
Était-ce aussi des plaques métalliques, dans quel cas, se pourrait être du sable et terre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le biffin
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Ven 29 Fév 2008 - 15:50

il me semble que c'était du sable, mais je pense que Jean-Claude le sait mieux que moi.
Dire qu'en ce moment il y as des légionnaires qui doivent le chercher pour le raser
ou tout du moins, raser ce qu'il en reste
je dis le chercher car la végétation a repris le dessus et la route n'existe plus.
et cette végétation est luxuriante et ressemble à la forêt tropicale ou équatoriale.
Quand je montais à la Météo au col, je suis passé devant ce blockauss maintes et maintes fois
mais mes amis Jean-Claude et Laurent aussi.
merci Jacques
tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Ven 29 Fév 2008 - 15:53

Jacques j'étais présent lors de la construction par une section de Légion de ce fameux "blockhaus".Je crois me rappeler que le Lieutenant s'appelait Doussau..
Ce blockhaus est construit sur une semelle de béton épaisse, le ciment n'a jamais été un problème au CEP puisqu'il était transporté même par Bréguet 2 ponts quand ça urgeait...
Les cloisons intérieures et extérieures sont faites de plaques de ferraille boulonnées entr'elles..
Je pense que la largeur des murs ext devait tourner autour de 50cm d'épaisseur...
La couverture faite des mêmes matériaux..
Le tout rempli de SABLE pris par un michigan dans le lagon à une centaine de mètres..
J'ai lu sur des forums que ce blockhaus était en béton, construit uniquement pour les militaires de Taku au détriment de la population de Taku...
Nous ne sommes jamais rentrés dedans du moins lors de mes 2 séjours après sa construction, et même pas quand on a eu des retombées...( J'ai eu connaissance de ces retombées l'année dernière sur internet).
Papou a mis un article de journal sur un autre post signalent un groupe de Légionnaires qui vont démanteler tous les édifices construits par le CEP, j'espère avoir la confirmation de mes dires au sujet du sable en guise de béton...
Quand à dire que la population dans son ensemble n'était pas un soucis du CEP ..
Avant la construction du Panz auquel tu as participé en 67, il y eut une "tortue" plastique gonflable dans laquelle était projeté de temps en temps un film pour habituer la population à y rentrer sans panique..
Et comme ils étaient très friands de cinéma, un luxe pour eux à l'époque...Les films? quelle horreur!! "Quentin Durward" et "plus dur sera la chute"..Chacun 3 bobines.. :affraid:
En 66 pendant les tirs un bâtiment base parfois avec un EDIC ou BAME venait relâcher un peu sud entre Taravai et Aukena histoire de changer les idées des gars de Muru mais aussi je pense au cas où il aurait fallu embarquer la totalité de la population qui à l'époque tournait autour de 500 habitants...En 2 coups d'EDIC c'aurait été effectué proprement.
La Garonne est venue aussi...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Ven 29 Fév 2008 - 16:07

Parfois à Taku je ne passais que 2 bobines sur 3 ou je les intervertissais car j'en avais assez de passer les mêmes navets ,que du noir et blanc à l'époque, mais les gars du post insistaient pour que la projection aie lieu car cela attirait d'éventuelles futures conquêtes de Rikitéa... :D ☀
Quand c'était un policier ou un western, déjà vu, c'était rigolo, car tous âges confondus, les gens anticipaient le film, racontaient la suite ou disaient:" attention derrière toi".."Sauve toi "...
MAIS C'ÉTAIT BON DE LES VOIR TOUS HEUREUX COMME DES ENFANTS...
Le 1er Debrie (orthographe?) a dû arriver à Taku fin 65 début 66..



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

RIKITEA GAMBIER

Message par JL42 le Ven 29 Fév 2008 - 17:38

JEAN-CLAUDE

Pendant notre séjour à RIKITEA, un copain, allait régulièrement chercher des bobines de films à TAKU, en passant par le col. Car nous avions de temps en temps droit à des scéances en plein air. Je sais que lorsque l'abri de RIKITEA a été terminé, les scéances se faisaient à l'intérieur.

Peut-être que tu l'a rencontré, il s'appellait René RIQUET. Il est resté à RIKITEA de juillet 1967 à février 1968.

Le biffin
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par jean-claude BAUD le Ven 29 Fév 2008 - 21:10

Non pas de souvenir, je ne faisais projectionniste que pour rendre service car les radios biffins étaient trop gradés pour s'abaisser à faire opérateur.. :oops:
Les films, par contre étaient de la responsabilité du juteux - chef colo chef de poste...Ce qui est plus valorisant... :D



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
Timonier équipage NON

L'ECHO DE MANGAREVA - RIKITEA GAMBIERS

Message par MARECHAL le Ven 29 Fév 2008 - 22:54

Salut à tous - En 1966, le cinéma avait lieu à Rikitea dans la "tortue".
A propos de ces films que l'on passaient et repassaient, j'ai le souvenir, comme toi Jean-Claude, que sa amusait beaucoup la population. A force de les voir, nous les connaissions par coeur. Alors un jour à Tureïa, avec les collégues, c'est nous qui avons joué le film ( un western). Nous avons eu beaucoup de succés.... .
Tataïo, tu dis qu'en montant au col nous passions devant l'abri, mais j'en ai aucun souvenir!. Est-ce grave docteur...
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

RIKITEA GAMBIER

Message par JL42 le Sam 1 Mar 2008 - 7:59

Bonjour à tous,

Pour en revenir aux parties de pêche, et pour faire un peu mousser les biffins, voici deux autres clichés de nos exploits.

Pour ce qui est du requin, les copains l'avait pris juste devant le chantier de l'abri (ils sont d'ailleurs photographiés sur le beaching), avec une ligne de fond ayant un hameçon réalisé en tordant du ferraillage de maçon (que l'on met dans les coffrages) avec un morceau de viande pourri... ils avaient lancé le tout au soir tombant, et le matin, ils ont retiré la bête.
Le fil, était une élingue métallique.
Ils étaient plusieurs à tirer dessus pour ramener le requin.
Quand j'explique cela à mes filles, elles ne veulent pas me croire, et me traitent d'affabulateur et de mickey...!!!

Pour ce qui est de la raie, je crois qu'ils l'ont eu au fusil sous-marin, en plongée apnée.

De plus, je me souviens, qu'une fois, le capitaine qui commandait le camp, avait donné l'autorisation, à deux gars de chez nous, de partir deux jours complets avec deux jeunes du village, en BOSTON, pour faire le plein de poissons frais, et qu'ils étaient revenus avec pas mal de kilos.
On avait eu droit à un repas poissons (notamment une soupe excellente!!)

A l'époque, tous les poissons que l'on mangeait au camp, venait du lagon de MANGAREVA, et personne n'a été malade.
Il ne devait donc pas y avoir de ciguatera, qui empoisonne les poissons, qu'en pensez-vous ??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cordialement

Le biffin.
avatar
JL42
INVITÉ
INVITÉ

Age : 71
NON

RIKITEA GAMBIER

Message par JL42 le Sam 1 Mar 2008 - 8:13

Rebelote.

Vous allez dire que je vous gonfle avec mes poissons, mais je voulais aussi rendre hommage aux copains de TOTEGEGIE, avec cette photo, de retour de pêche aux perroquets (me semble-t-il...).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le biffin.
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Sam 1 Mar 2008 - 14:32

La ciguatera est une intoxication alimentaire due à l'ingestion de chair de poisson.
C'est en 1977 que l'équipe de R. Bagnis de l'Institut Louis Malardé de Papeete à Tahiti découvrit l'agent responsable de la ciguatera dans les Iles Gambier, alors atteinte d'une formidable flambée de toxicité ; il s'agit d'une algue unicellulaire benthique
Cette microalgue est ingérée par les poisson, herbivores lorsqu'ils broutent les algues.
Tous les grands poissons des récifs coralliens sont donc susceptible, d'être toxiques et plus particulièrement les poissons carnivores en bout de chaîne alimentaire (barracuda, mérou, carangue, murène, requin, etc ...).
Dans les régions hautement toxiques, les poissons de bas de chaîne alimentaire peuvent être aussi dangereux (perroquets ou chirurgiens). Les poissons du large (thon, tazar du large , ...) ou de profondeur (vivaneaux, ...) ne sont pas ciguatériques.
La ciguatera est un phénomène évolutif dans le temps et dans l'espace.
L'environnement a une importance considérable dans les flambées ciguatériques.
Ainsi, toutes perturbations entraînant la formation de substrats dénudés risquent d'entraîner une prolifération en masse des micros algues, et en conséquence de provoquer une flambée ciguatérique. Ces perturbations peuvent être naturelles (tsunamis, cyclones, séismes, volcanismes sous-marins, ...) mais aussi artificielles (agressions de l'homme pour l'aménagement du littoral, la construction de digues ou de wharfs, le creusement d'un chenal,...).
La ciguatera peut être ainsi très localisée, à une portion de récif, à une passe, autour d'un bateau échoué.
voila ce que l'on peut dire sur cette intoxication .
Les travaux sur TOTEGEGIE de la piste, du wharf etc ... ne sont pas étrangés a la flambéé ciguatérique qu'il
y as eu quelques années plus tard, le temps que la microalgue prolifére, mais il y avait des endroits dans le
lagon qui n'étaient pas infectés, les mangareviens ont appris a les connaitre, à leur dépends.
Ce phénomène existe depuis des temps immémoriaux ; la présence de poissons toxique a été rapportée par des grands navigateurs comme Fernandes de Queiros en 1606 et Cook en 1776 durant leurs expéditions dans l'archipel du Vanuatu.

tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
JANPITRE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 85
NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par JANPITRE le Sam 1 Mar 2008 - 16:45

Bravo Tataïo pour ces explications on ne peut plus claires, j'y ajoute qu'entre juillet 77 et juillet 78 l'institut Mallardé envoyait à Hao des "plongeurs pécheurs" de Papeete pour pêcher des murènes dans la passe Kaki qui avait été creusée et élargie pour les besoins du CEP. Ces murènes étaient porteuses de la fameuse "ichtio sarcho toxine" qui provoque la ciguatera. A mon départ 07/78 le labo avait isolé quelques milligrammes de cette toxine. Au dire des toubibs de l'époque ce n'était pas suffisant pour en tirer un éventuel "vaccin" qui aurait , peut être, été la garantie de pouvoir manger tous les poissons du lagon. Je n'ai plus eu de nouvelles sur ces recherches.
D'autres chercheurs farfelus sont venus début 78 pour estimer la quantité de "bénitiers" qui tapissaient le fond du lagon. A partir de comptages sur des carrés dessinés avec des cables tendus, une estimation empirique garantissait une récolte pour que les habitants d'Otepa ne manquent pas de protéines...et notre dentiste (appelé)avait ajouté :" A conditions d'avoir de bonnes dents ..." ce qui était loin d'être le cas à cette époque là.

Avec des messages comme celui là, je rajeunis de 30 ans...Merci Tataïo.

Cordialou.

Janpitre



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

EMA57, MRK58E, HAO77/78.

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
[Charles Baudelaire]
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Dim 2 Mar 2008 - 9:12

merci JANPITRE,
quand je me suis marié aux Gambier en 1975, j'ai commencé à vivre un peu " à la Mangarevienne"
et je me suis fait intoxiqué en mangeant du poisson.
On appellait cela la gratte à l'époque, comme en nouvelle Calédonie d'ailleurs,
Et c'est pourquoi j'ai commencé a me documenter sur cette intoxication avec des revues de ces années là.
les cahiers de l'Oceanie ou les Cahiers du Pacifique je crois.
et j'étais à Rikitea quand le Dr Bagnis de l'institut Malardé est venu étudié cette
intoxication qui est devenue la ciguatera.
tu as raison de préciser ces investigations sur Hao, L'institut faisait un bon boulot en ce temps là.

tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER

Message par † tataio le Dim 2 Mar 2008 - 10:44

A propos
La filariose ou éléphantiasis était largement répandue en Polynésie française à l’ère pré-européenne. Dès le début du 20ème siècle, la maladie a fait l’objet d’études scientifiques. Le rôle vecteur du moustique était mis en évidence mais la lutte négligée. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, la maladie frappait 82% des foyers. En 1947, William Albert Robinson, navigateur, écrivain et homme d’affaires américain, allait changer le cours de l’histoire…
Répondant à son initiative audacieuse un comité scientifique est composé avec la collaboration des chercheurs français.
Le gouverneur Maestracci pose, le 21 juillet 1948, la première pierre d’un Institut de recherches médicales, à Papeete, déjà appelé « Maison de la filariose » (Fare Mariri en tahitien). Celui-ci ouvrira ses portes provisoirement à l’Hôtel Stuart le 1er octobre de la même année.
A partir de 1954, l’Institut se tourne vers d’autres activités de santé publique. Fort de son savoir-faire sur le terrain, il se voit confier le Service d’hygiène des districts et des îles puis le Centre de lutte contre la tuberculose, officiellement créé en 1960
En 1967, le Dr Louis Malardé, premier médecin polynésien diplômé de Santé publique, est nommé directeur de l'établissement. Malheureusement, dans la même année, au mois de décembre, une maladie l'emporte. En hommage, son nom est donné à l’Institut en 1968.

Voila comment est né l'Institut Louis Malardé



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery

    La date/heure actuelle est Mar 20 Fév 2018 - 20:24