Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 667960 messages dans 13607 sujets

Nous avons 15648 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est CHRISTIAN DUCLOS

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 8:42

» LE BOURGUIGNON (ER)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 8:19

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Aujourd'hui à 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Hier à 23:23

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par PAUGAM herve Hier à 22:43

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:42

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Hier à 20:56

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Hier à 20:34

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Hier à 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Hier à 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Hier à 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Hier à 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Hier à 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Dim 18 Fév 2018 - 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» ESCADRILLE 22 S
par Serge BAVOUX Dim 18 Fév 2018 - 18:32

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Dim 18 Fév 2018 - 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Dim 18 Fév 2018 - 9:11

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par TECTAM Sam 17 Fév 2018 - 22:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Jean-Marie41 Sam 17 Fév 2018 - 20:39

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CASABIANCA (SM)
par J-L-14 Sam 17 Fév 2018 - 18:50

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 9:09

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par lecuyer Jeu 15 Fév 2018 - 4:26

» MINERVE (SM)
par gene Mer 14 Fév 2018 - 19:10

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018 - 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018 - 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018 - 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018 - 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018 - 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018 - 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Sam 10 Fév 2018 - 15:45

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 10 Fév 2018 - 9:14

» MONGE
par COLLEMANT Dominique Ven 9 Fév 2018 - 22:48

» Loulou de MOLENE
par latrubesse jean claude Ven 9 Fév 2018 - 21:16

» [ Recherches de camarades ] Foch 1981 - 1982
par cops21 Ven 9 Fév 2018 - 18:20

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES ET UNIQUEMENT
par Jean-Michel Gaiffe Ven 9 Fév 2018 - 18:17

» Sous-Marin Le TONNANT
par centime44 Ven 9 Fév 2018 - 13:52

» DE GRASSE (CROISEUR)
par JJMM Ven 9 Fév 2018 - 7:40

» FLORE (SM) - Tome 2
par jimyvar Ven 9 Fév 2018 - 0:51

» Sous-Marin OREADE
par COLLEMANT Dominique Jeu 8 Fév 2018 - 21:58

» ARROMANCHES (PA)
par Raymond MALHERBE Jeu 8 Fév 2018 - 20:21

» MARINE PARIS
par Jean-Marie41 Jeu 8 Fév 2018 - 19:34

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Jeu 8 Fév 2018 - 16:33

DERNIERS SUJETS


[Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Partagez
avatar
Pierrot
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 60
Électrotechnicien NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Pierrot le Sam 8 Mar 2008 - 19:05

cdv comme cep de vigne vin en brique de carton, pas mauvais surtout le rosé



avatar
ROZO
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 87
Électricien NON

le cambusard

Message par ROZO le Sam 8 Mar 2008 - 19:07

de jeanROZO
j'ai fait mon stage de spécialité à l' EME de Cherbourg en 1948.Au refectoir, il y avait une tradition, au repas du samedi midi, c'était le "coup du bidon".Table de huit, donc deux litre de gros rouge, toujours les mêmes tablées, et on faisait le tour, chaque apprenti devait boire les deux litres (le bidon) seul dans le temps du repas.Le samedi suivant c'était un autre et suivants....Je vous raconte pas l'état du buveur, il finissait dans son hamac, il était aidé pour cela; et voyait le jour que le lendemain, les gradés fermaient les yeux.




"Et si c'était à refaire, je referais ce chemin".
avatar
Soren
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Mécanicien équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Soren le Sam 8 Mar 2008 - 19:14

Pour ma part, je ne buvais pas en entrant dans la Marine.
Mais je ne cache pas avoir apprécié le Cambusard et but parfois plus que de raison,surtout lorsque nous l' utilisions ( souvent ) pour faire des Sangrias Royales.
Au retour à la vie civile,terminé le vin .
Maintenant,avec modération mais apprécié " de retour ". lorsqu'il est bon

Je n'ai pas souvenance de l'appellation " vin de précision".

Yan.



avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Commis                       NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par maurienne le Sam 8 Mar 2008 - 19:14

De 1960 a 1975 je n'ai jamais vu un commis mettre un quelconque produit dans le vin .Avant je ne sais pas après non plus , la seule chose que l'ont mettaient dans les cuve en service était une mèche soufré que l'on faisaient brûler pour saturer l'air au dessus du vin pour une meilleur conservation .


L'ex-affameur .



Mange ce que tu as aujourd'hui dans ton assiette, demain pourrait être pire.
Qu'importe d'où nous venons, car nous pouvons aller beaucoup plus loin que ce dont nous avions rêvé.

Michel Barreau l'ex-affameur, le N° 1000.
avatar
Garçon
QM 2
QM 2

Age : 64
Sans spé NON

Vin.

Message par Garçon le Sam 8 Mar 2008 - 19:35

Bonsoir à tous.
Pour Jean- Louis ....
Nous étions ensemble sur le Narval en 76-77 et le vin que je servais aux OM était ..............................
................................SANTA-ROSA LE VELOUR DE L'ESTOMAC.............................................................
Le SM commis"Racam" avec le PM cuisto "Juju" (je n'ai plus les noms ) et votre serviteur nettoyaient et "souffraient" la cuve inox( troud'homme) régulièrement.

Bonne soirée.





...Francis...

L'homme a besoin de passion pour exister.
... Eric-Tabarly ...
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Joël Chandelier le Sam 8 Mar 2008 - 21:13

Pour Yannick
Le terme "vin de précision" n'était utilisé que dans les Carrés (OM,OMS et OFF)
Pour le "cambusard" j'avoue avoir vu une nette amélioration de ce breuvage d'exception (et bon remède contre ceux qui avaient le mal de mer) entre 1961 et 1988
D'une part par le fait des fournisseurs mais surtout (comme le soulignait l'Ami Maurienne) ne pas oublier qu'il était stocké en cuve or lors de grand carénage (comme sur les AE par exemple) ces cuves ont subit une amélioration telle que le "souffrage" (qui laissait quand même un léger gout et même des reflets bleuté en surface) n'était plus indispensable.
De plus afin d'améliorer le stockage au lieu d'avoir une grosse cuve on en mettait deux ainsi les cuves se vidaient plus vite entre leur début de mise en service et le temps ou elles étaient vides.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Commis                       NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par maurienne le Sam 8 Mar 2008 - 21:28

Sur la Maurienne lors du premier départ pour le Pacifique , sur le quai a Brest une douzaine de wagons remplis de boisson non alcoolisées et alcoolisée .Nous avions pour le vin donnés la préférence a des vins qui avaient la renommée de bien voyager, donc des Bordeaux .Nous n'avons pas été déçus avec les Bordeaux ,par contre avec certain autres vins nous avons dus les brader pour ne pas les perdre . Cela n'était pas grave , car après une heure très avancée de la nuit , il se buvait n'importe quoi .

L'ex-affameur.



Mange ce que tu as aujourd'hui dans ton assiette, demain pourrait être pire.
Qu'importe d'où nous venons, car nous pouvons aller beaucoup plus loin que ce dont nous avions rêvé.

Michel Barreau l'ex-affameur, le N° 1000.
avatar
pat
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 56
Transmetteur équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par pat le Sam 8 Mar 2008 - 21:56

Ca fait partie des bons souvenirs à la mer : après un 0 à 4H, un quart de cambusard avec un sandwich de paté Hénaff (le paté du mataf), ca vous remontait le moral en moins de 2 ! et après, dodo à la niche dans sa banette !



avatar
LEMONNIER
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 61
DÉTECTEUR NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par LEMONNIER le Sam 8 Mar 2008 - 22:40

Je reste fidèle à mes habitudes marine , le travail de nuit à la Poste m'a conforté
dans mes habitudes de mon casse croute marine !!

avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Joël Chandelier le Sam 8 Mar 2008 - 22:41

et bien pat tu ne peux pas mieux dire je ne viens pas de faire un 0 à 4 mais je viens de me faire un petit casse dale avec un pt'it coup de rouge et je file à la "niche" demain matin malgré que ce soit dimanche debout 6h00 et oui demain n'est pas un jour ordinaire.......pour moi :study:





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Quérou
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 55
Manœuvrier NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Quérou le Sam 8 Mar 2008 - 23:06

- Bonsoir monsieur, Gendarmerie Nationale, vous venez de BOIRE ??
- Non, non, Je viens de GOUESNOU !!!

NB:
( ne pas confondre avec Bohars )
avatar
PEPE 79
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 69
Détecteur ASM NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par PEPE 79 le Sam 8 Mar 2008 - 23:23

A Lorient dans les années 80 , quand le tiers de service prenait ses repas à bord , surtout dans les alvéoles , le cambusard de la base ne faisait pas recette , il y avait assez de réserves à bord.Il y avait un chaudronnier de l'arsenal qui passait tous les matins après l'appel , pour voir s'il ne restait pas un peu de gwin ru ( excusez l'orthographe ) , et hop ! il s'enfilait le restant ;paré à attaquer la journée; mais il devanait chiant,alors on a mis un peu d'ajax poudre dans le beuvrage , et ni vu ni connu , le Gégé ( son surnom ) s'envoyait l'élixir sans tousser ; devait être blindé.......mais c'était un brave gars.

Pour le vin de précision , je ne suis pas tout à fait d'accord avec certains d'entre vous.J'ai été chef de gamelle et président assez longtemps pour affirmer que les SAO avaient une cave PHENOMENALE .Et ce n'était pas interdit d'aller visiter les chaix des SAO .
Je suis Bourguignon et je peux dire que j'ai étudié leur carte des vins et donc commandé du bon vin .
J'en étais même arrivé à mettre vin sur table tous les jours ( avec modération ) en remplacement du cambusard.Ensuite c'est un arrangement avec le commis pour qu'il commande moins de cambusard , et financièrement le poste OM s'y retrouvait.
Ceci concernait le rouge , car pour le rosé , valait mieux le prendre en vrac ,et le stocker au frais entre les tubes lance torpilles.
Mais il est vrai que tous ces liquides n'avaient pas le temps de vieillir..... :sleep: :sleep: :sleep: :sleep:
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par jean-claude BAUD le Sam 8 Mar 2008 - 23:40

Lors des Surmar en Algérie le commis se débrouillait pour arriver à Kébir avec le minimum de picrate pour faire l'embarquement maximum de vin D'Algérie, de qualité supérieure..




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
JANPITRE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 85
NON

Dépannage au cambusard

Message par JANPITRE le Dim 9 Mar 2008 - 0:31

J'ai du respect pour le cambusard que le SAO nous servait sur la BIA de Hao. Voici pourquoi : A mon arrivée en P.F. le premier marin qui m'a accueilli sur les marches du Taoné était un camarade d'enfance, pacha de la Dives. Il venait régulièrement sur le caillou. Nous avions cette habitude (de notre jeunesse) de jouer au tennis et nous avons continué sur l'atoll. Mais une telle retrouvaille se devait d'être marquée par un diner de haute tenue. Avec mon traitement de table, et sur ma demande le commissaire a fait le point des "victuailles de bon niveau" dans nos congélateurs et avec le cuistôt avia nous avons concocté un menu de course. Pour arroser, les "vins de précision" étaient de rigueur. Nous avons commencé au caviar - vodka, pas de pb, puis un tavel pour des entrées ; le grand bourgogne était de rigueur pour le roti . 1° bouteille gatée, deuxième imbuvable, 3° idem. C'est là que le cuistot nous a servi le cambusard présenté dans des bouteille de "te vaï ariï"(l'eau de source en vigueur à cette époque là) et nous l'avons trouvé bon. Nous avons bien rigolé et le commissaire a pris l'affaire en compte pour nous approvisionner dans l'avenir en vins de précision ...buvables.
Voila pourquoi je respecte le cambusard.

Cordialou.

Janpitre





EMA57, MRK58E, HAO77/78.

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
[Charles Baudelaire]
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 66
NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Tinto le Dim 9 Mar 2008 - 0:40

Dans la Rôme antique, c'était: " Donnez leur du pain, du vin et des jeux ( du cirque )... ".
Dans la Marine..." Du pain, du cambu et des clopes... " :drunken:
Dur à ingurgiter la première fois, ce picrate...Mais on s'y faisait, car l'eau potable avait un drôle de goût sortie des soutes...Par contre excellent pour le vin chaud et la sangria... :oops:
Lors du grand carénage du Fringant, je me souviens que la réserve de cambu était à sec, tout comme notre navire...Nous avions des piaules à la DP, et chacun notre tour nous faisions les courses en ville pour ramener des litrons de " Préfontaine "...Et avec les vignettes de 10 bouteilles de vin, on en avait une de gratuite...!!! Je peux dire que la compta était bien tenue...
Depuis les choses se sont arrangées, car je suis entouré de " Côtes du Rhône "...
***Le dicton bien connu était: " Préfontaine, je ne boirai plus de ton eau ( ou tonneau ) "... lol!




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: LE CAMBUSARD ET LE VIN "DE PRÉCISION"

Message par Charly le Lun 10 Mar 2008 - 10:09

Tout à fait d'accord avec mon ancien PM Commis à Muru (février 1973), je n'ai jamais vu un commis mettre un produit dans le vin. La seule chose était le soufrage qui faisait parti du traitement pour une meilleur conservation. Combien de fois la question m'a été posée, à savoir si je rajoutais des produits.
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: LE CAMBUSARD ET LE VIN "DE PRÉCISION"

Message par Charly le Lun 10 Mar 2008 - 10:14

Mon PM Commis à Muru en 73, vous l'aurez reconnu, c'est bien sûr Maurienne à qui j'adresse mes salutations. Charly
avatar
Stephane LE GALES
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 52
NON

Cambusard et vins de précision

Message par Stephane LE GALES le Ven 6 Juin 2008 - 22:24

Outre le nom générique de cambusard, j'ai connu ce curieux nectar sous d'autres appellations . En 86 sur la CERES, nous le surnommions "Château troue la tôle" ou "Château la Touque". Livré dans des touques plastiques (dont la contenance devait approcher les 33 litres), il était stocké dans le coqueron (sous les baies électroniques) en avant du puits sonar...

Sponsorisé par Orangina, le picrate émettait un pschitt libérateur quand on ouvrait le bouchon de la touque pour procéder au transvasement...

Preuve de ses capacités décapantes, il servait à récurer des pièces de monnaie corrodées. :pale:

Avantage non négligeable, il me servait de monnaie d'échange lors de la refonte à mi vie pour négocier avec un job de l'arsenal de Brest quelques menus travaux de peinture qui franchement ne m'enchantaient pas... Il me demandait simplement si j'avais préparé le café !!! :drunken: (que je lui laissait dans une bouteille de plancoët (eau de source des côtes d'armor) dans le frigo de la cafétéria...

Mais les prémices de la nouvelle marine se faisaient déjà jour, finis les vins chauds, le tafia dans le café ou la sangria fabriquée maison... Place au nouveau marin, sobre, sportif...

J'aimerais savoir si le vin est toujours sur les tables des cafétérias équipage et les postes OM aujourd'hui. 😢 :farao:






Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer de bord !
avatar
FBRIONNAUD
QM 1
QM 1

Age : 63
Mécanicien équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par FBRIONNAUD le Lun 23 Juin 2008 - 23:34

je me rappelle que nous pouvions donner le nom de vin que lorsque la cuve avait été rempli et que nous étions à quai, des qu'il était barssé plusieurs jours, ce liquide devenait pour moi imbuvable, pourtant certains shoufs se délectait de cette boisson, pour d'autres il rajoutaient du sirop pour le boire , pour moi cela ne posait aucun problème car je buvais de la bierre!!!!!!! 👅 👅 :drunken: :geek: :geek:
avatar
KAROLL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Résident à l'étranger : SAFI Maroc depuis 09/2012
Age : 71
Manœuvrier NON

beurk !!!!

Message par KAROLL le Mar 24 Juin 2008 - 10:21

Bonjour !! Une chose qui est sur lol! lol! A nous jeunes encore sous service militaire avec dans le temps (1963) 1600 fr (x2en à tahiti) !!! Eh bien à TAHITI et dans ses iles ce pinard vraiment infecte :affraid: :affraid: Nous rapportait de l'argent !!! Et oui on gardé nos rations de vin dans des bouteilles et nous revendions ça aux ouvriers tahitiens qui adoraient ce breuvage mélangé à de l'eau de cologne Le Voile de soie acheté en coopérative du bord à bas prix et revendu le double !!! lol! lol! et fumer nos gauloises militaire revendu aussi avec bénéfice lol! Vous auriez vu le soir au alentour du foyer de mururoa ou autres iles :affraid: vraiment ils etaient bourrés de chez bourré lol! lol! :affraid: :affraid: Et nous au retour à Papeete eh bien la fiesta avec un peu plus de fric lol!



PM de Manoeuvre.

Sassower Karoll
avatar
Stephane LE GALES
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 52
NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Stephane LE GALES le Mar 24 Juin 2008 - 10:40

Honte à toi bosco, d'avoir frelaté le kérozène avec de la bonne eau de cologne bien de t'che nous !!! :drunken: 🐘

J'ose à peine imaginer les dégats colatéraux et les effets secondaires d'un tel mélange dans les neurones des autochtones :afro:

Je me rappelle déjà dans quel triste état le mélange pakalolo et hinano (la bière qui rend idiot) les mettaient.

Enfin quand même... Que ne ferait on pas pour un peu plus de moyens... :twisted:






Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer de bord !
avatar
Invité
Invité

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Invité le Mar 24 Juin 2008 - 10:51

Le cambusard était une denrée si précieuse à la mer que de tous temps, des dispositifs plus ou moins ingénieux avaient été réalisés pour éviter son renversement. Je me rappelle en allant du plus simple au plus sophistiqué :
- la mie de pain coincée sous le quart
- le fond aimanté du gobelet (qui avait un effet inverse à partir du 2 ème ou 3 ème plein de carburant car comme il ne se soulevait pas du premier coup, on tirait comme des bourricots et ça partait vers la table de derrière).
- la planche à trous que l'on installait par dessus la table en cas de mauvais temps. Il suffisait ensuite de caler en enfonçant des pinoches autour de l'objet à protéger.
Amitiés à tous.
avatar
Stephane LE GALES
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 52
NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par Stephane LE GALES le Mar 24 Juin 2008 - 11:05

Pour ce qui est de la planche à trous, son effet était limité... En cas de forte gite (sur chasseur de mines c'était chose relativement facile à obtenir), le contenant restait certes en place... Que dire de son contenu... Sans compter que la cuisse s'ingéniait ce jour la à nous cuisiner des petits pois qui refusaient ostensiblement de rester à poste... Après convocation devant le tribunal de guerre pour désertion, il fut convenu de s'alimenter grace aux deux piliers alimentaires du marin à la mer... A savoir le paté le Hénaff (le paté du mataf) et les miettes de thon à la tomate... le tout arrosé du précieux nectar :suspect: :drunken: :sleep:






Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer de bord !
avatar
BOUDET CLAUDE
QM 2
QM 2

Age : 72
NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par BOUDET CLAUDE le Mar 24 Juin 2008 - 11:51

étant le motel privilégié d'un pacha qui était amoureux des vins de bourgogne, je n'ai pas eu la chance (ou la malchance) de gouter au cambusard.

j'ai été abreuvé lorsque je mangeai à l'office ,avec des fleuries, morgons, juliénas et autres et bien souvent des O M venaient me dire un petit bonjour avec des gourdes juste pour avoir un peu du breuvage du patron, c'est aussi pour cela que j'obtenai quelques passe droit ,lorsque dès fois j'avais franchis la ligne jaune en rentrant de pistes un peu poussées, il y a même une fois ou, bien abeuvé à terre j'ai failli rater la coupée et j'ai été aidé par le C S du bord , cela m'as couté une boutanche entière sur le compte du patron( bien sur).

même le bidel du bord ( il était cipal) ,était un client qui venait quelquefois plus souvent qu'à son tour, il s'appelait guivarch et il était du Guilvinec, d'abord il gouttai un ou deux verres pour voir s'il n'était pas bouchonné , ensuite il repartait avec sa gourde, un peu plus grande que celle des autres.

Et même lorsque nous étions ammarés à quai, on déjeunaient avec le cuistot ( après les autres bien sûr) à l'office ou carrément dans le carré ,en faisant gaffe que l' off en second ne vienne nous déranger ,un repas préparé amélioré par ses soins,avec une bonne bouteille de dérrière les fagots, quand le patron n'était pas à bord.



avatar
KAROLL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Résident à l'étranger : SAFI Maroc depuis 09/2012
Age : 71
Manœuvrier NON

Re: [Les traditions dans la Marine] LE CAMBUSARD ET LE VIN DE PRÉCISION (Sujet unique)

Message par KAROLL le Mar 24 Juin 2008 - 12:13

A ces Motels hein toujour bichonnés dans leur office lol! :king: De la chance qu ils acceptaient dés fois le passage d'un copain surtout s'il avait le quart à la main lol! lol! Et je peux vous dire que ce quart là avec se breuvage made in office Motel :drunken: ne se renversé jamais meme par temps de grande houle sauf bien sur dans la pente douce de notre gosier lol! lol! lol! lol! :drunken: :drunken: :sleep: :sleep:



PM de Manoeuvre.

Sassower Karoll

    La date/heure actuelle est Mar 20 Fév 2018 - 8:56