Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 669061 messages dans 13613 sujets

Nous avons 15659 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est 29bleu

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par marsouin Aujourd'hui à 22:59

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Aujourd'hui à 22:51

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par JBY Aujourd'hui à 22:36

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par douzef Aujourd'hui à 22:28

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 20:34

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Aujourd'hui à 19:37

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par J-L-14 Aujourd'hui à 19:07

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Aujourd'hui à 19:05

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Aujourd'hui à 19:04

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 18:20

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 18:00

» RANCE (BSL)
par louis GOSSET Aujourd'hui à 17:50

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 17:49

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 17:43

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Aujourd'hui à 17:41

» ESCADRILLE 55 S
par LEBRIS Aujourd'hui à 16:06

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Aujourd'hui à 10:36

» BALNY (AE)
par Matelot Aujourd'hui à 9:17

» CASABIANCA (EE)
par parriaux christian Aujourd'hui à 8:53

» DU CHAYLA (EE)
par bosco85 Hier à 23:38

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:16

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Hier à 21:57

» MALABAR (RHM)
par Jean-Marie41 Hier à 19:59

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Hier à 19:36

» Criquet (gabare)
par Charly Hier à 19:16

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par jobic Hier à 19:11

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Hier à 15:04

» La Boudeuse
par LA TOULINE Hier à 14:15

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Hier à 0:23

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Jeu 22 Fév 2018 - 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Jeu 22 Fév 2018 - 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Jeu 22 Fév 2018 - 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 22 Fév 2018 - 8:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Jeu 22 Fév 2018 - 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Jeu 22 Fév 2018 - 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév 2018 - 18:53

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

DERNIERS SUJETS


VEDETTES RAPIDES

Partagez
avatar
le grizzly
MATELOT
MATELOT

Age : 74
Détecteur ASM équipage NON

VEDETTES RAPIDES

Message par le grizzly le Sam 29 Mar 2008 - 17:14

Aucuns anciens ayant navigué sur les vedettes rapides P750 et suivantes qui étaient basées à MeK n'ont fait de post avec des photos de ce bateau où il fallait avoir le cœur bien accroché !
Ce serait pourtant bien !



avatar
† LE ROUX Robert
MATELOT
MATELOT

Age : 77
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par † LE ROUX Robert le Sam 29 Mar 2008 - 17:44

J'ai bien connu en 65/66, François Herjean qui était P/M mécano sur l'une des vedettes (laquelle ?).
Leur principale mission était alors l'approvisionnement dans les ports espagnols de matières liquides bon marché.
D'autre part, Grizzly, je t'avais répondu sur la présence d'une belle jeune fille qui pose avec toi en face du Bar de ses parents à Mers el-Kébir (photo du 08/03/2007).
Elle s'appelait ANAÏS.
avatar
Ogier de Baulny
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 84
Électricien NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Ogier de Baulny le Jeu 28 Mai 2009 - 16:01

J'ai navigué sur la P 753 ou VC3 prise en armement à Cherbourg au chantier Amiot un 16 juillet 1957 sous un crachin typiquement Brestois, nous avons été bien baptisé après essai salon nautique à Paris en septembre 57.
Départ pour la Tunisie via Lisbonne Oran et Bizerte.
Je rappelle qu'il y a eu 12 vedettes de ce type numérotées de
751 à 762, les 2 premières ont été construites en Allemagne de la 3 à la 10 aux Chantiers Amiot à Cherbourg, les 2 dernières 761 et 762 aux chantiers de l’Estérel à Canne,s ces dernières avaient une coque différentes ainsi que les aménagements intérieurs.
Quand je serai capable de mettre des photos, j'en éditerai quelques unes.
avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Dim 6 Sep 2009 - 16:12

Bonjour,
Je découvre enfin un forum traitant des vedettes, j'en suis très heureux, car nous sommes qu'une petites famille de la royale ayant connu ces petites merveilles !!
Car je crois qu'après les hostilités d'AFN ces vedettes ont été affectées aux affaires maritimes, il semblerait que quelques unes aient été vendues à certains pays Africains ?
A vérifier.
Bref embarqué en juillet 57 sur la vc4 (P754) à Cherbourg comme radio, la vedette était en essais.
Deux autres étaient également en essais je pense qu'il s'agissait des 3, 4 et 5 ou 4, 5 et 6.
- Ogier de Baulny peux-tu me répondre ?
On était peut-être de la même croisière !!
Donc départ vers l'AFN fin sept ou début octobre de 3 belles vedettes toutes neuves.
Première escale : Brest pour réglage des appareils de navigation.
Après quelques jour appareillage, accompagné d'un escorteur (dont je n’ai pas souvenir du nom).
Deuxième escale : Lisbonne pour faire le plein des différents carburants !! (lire gizzly).
Après 2 ou 3 jours, appareillage avec de bonnes gueules de bois (sans doute quelques abus de Porto, ma mémoire n'a pas enregistrée la cause).
Nous quittons le Portugal, l'escorteur en tête les 3 vedettes derrière à la queue leu leu.
Ça avait de la gueule !!!
Par le travers de Gibraltar l'escorteur nous souhaite bonne chance et vogue vers d'autres missions.
Nous devenions autonomes et faisions route vers nos différents ports d'attache.
Amicalement à tous.
Chauchis
avatar
Ogier de Baulny
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 84
Électricien NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Ogier de Baulny le Dim 6 Sep 2009 - 17:00

comme précédemment envoyé j'ai fait le voyage vers l'AFN en même tant que toi mais je pense que nous sommes parti fin novembre début décembre car la P 753 était au salon nautique fin septembre et début octobre 57 nous avons remonté la Seine remorquée par un chaland pour ne pas âbimer les berges avec le remous que nous pouvions provoquer au retour cerains d'entre nous ont attrapé la grippe déjà une épidémie et on n'en pas fait tout un cirque passage à Brest pour démagnétisation et compensation des compas escale à Lisbonne pour moi inoubliable sans avoir abusé du porto en sortant de Lisbonne mer bien formé cuistot bien malade le bosco et moi nous sommes lancés dans la cuisine et les maquereaux étaient très bons après Gibraltar nous vous avons abandonné à Oran et avons continué notre route vers Bizerte



avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Dim 6 Sep 2009 - 18:19

Qu'est-ce-que ça fait plaisir de pouvoir évoquer cette période où nous étions jeunes, beaux et pleins d'espérance...
Bref c'était notre jeunesse.
Je ne savais pas que la 3 avait une VEDETTE et participer au salon, il est vrai que les aménagements intérieurs n'avaient rien à envier aux bateaux de plaisance de l'époque !!
- Sais -tu ce qu'elle a été leurs carrières ?
- As-tu par la suite rencontré d'autres équipages ?

Oui oui bien sur que je me rappelle du départ de Lisbonne, effectivement nous avons pris un bon coup de vent... chez nous aussi pas mal de malades moi-même je n'étais pas tellement frais, faut avouer que nous n'étions pas encore amarinés !!!
Je me souviens d'une chose, c'est que l'escorteur qui était censé être droit devant on l'avait un coup à bâbord, un coup à tribord...
même galère...
avatar
Invité
Invité

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Invité le Mar 8 Sep 2009 - 14:26

Celle de Saint-Mandrier 1946, était utilisée lors des sortie EAMF, pas confortable du tout !!!
avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Mer 9 Sep 2009 - 11:09

Il s’agit d'une série différente à celle que nous avions en 57.
Amicalement
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 66
Gendarmerie maritime NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Hatoup le Mer 9 Sep 2009 - 13:12

Il me semble que la vedette est l'une des deux vedettes rapides de sauvetage anglaises prises en compte par notre marine le 6 février 46 à Ramsgate.
Affectées effectivement à Saint Mandrier elles formèrent la 31ème section de vedettes SAMAR.
Faisant une vingtaine de mètres de long elles pouvaient atteindre la vitesse de 38 nœuds.
Elles sont cependant différentes de celles en question dans les posts qui précèdent.
Merci.
HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
Invité
Invité

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Invité le Mer 9 Sep 2009 - 14:10

Effectivement, je pense me souvenir qu'il y avait deux vedettes affectées SAMAR.
Mais moi arpète, je n'y connaissais (aujourd'hui non plus) pas grand chose.
La sortie était surtout très sympa.
avatar
Ogier de Baulny
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 84
Électricien NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Ogier de Baulny le Mer 16 Sep 2009 - 15:48

Bonjour,
Pour la VC.3 ou P 753 nous sommes arrivée vers le 20/09/57 à Paris.
Remise en état pour l’ouverture du salon, le mat, le radar avait été posé sur le caisson à pavillons de la passerelle et le mât couché il a bien fallu remettre tous cela en place.
Le quartier maitre bosco Monat a trouvé sa photo dans l'Huma entrain de brosser le pont et moi même dans le Figaro remettant en place les câblages du radar et des feux de positions.
L'ouverture du salon a été inauguré par Mr Coty président de la république, nous étions amarrés au pont de l'Alma juste sous la tour Eiffel, souvenir souvenir.



avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Jeu 24 Sep 2009 - 19:24

Bonsoir Ogier de Baulny,
Voici 2 photos de ton bâtiment, récupérées de ci de là !!


Spoiler:


Après la 3 voici la P754 amarrée à l'amirauté d'Alger.



Bonne soirée.
Amicalement
avatar
Ogier de Baulny
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 84
Électricien NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Ogier de Baulny le Lun 28 Sep 2009 - 18:00

Bonjour à tous,
Voici ce que sont devenues les VC :
VC1 P751 affectée à Bizerte puis Algérie avec VC2, VC1 est condamnée en 71 coulée en 72 utilisée comme cible.
VC2 est remise aux domaines et vendue.
VC3 P753 affectée à Bizerte rentre en France après 62, désarmée en 74 condamnée en 76, vendue pour démolition en 79.
VC4 P754 est affectée à Oran, d'abord cédée au Congo en 62 elle est ensuite reversée au Sénégal en 65 et devient le SINE SALOUM.
VC5 débute à Oran, prêtée au Sénégal en 63, cédée au Camroun en 64, devient la CASAMANCE
VC5 elle aussi à Oran en 63 prêtée au Sénégal devient le VIGILANT puis prêtée au Cameroun
VC7 à Oran également puis à Toulon après le cessez le feu, condamnée en 74 elle est remise aux domaines en 74.
VC8 également à Oran est cédée à Madagascar devient la MAILAKA dont on retrouve un insigne fabriqué par Arthus Bertrand.
VC9 toujours à Oran prêtée en 63 à la Côte d'Ivoire devient la PERSEVERANCE.
VC10 devait à l'origine rejoindre Bizerte, mais à la suite du blocage de ce port par le combattant suprême Bourghiba elle s'est arrêtée à Oran, condamnée en 71 elle est vendue en 73.
VC11 à Bizerte cédée à la Tunisie en 60 devient ISTIQUAL V comme VC11, sauf qu'elle est cédée au Maroc nommée ES SABIQ.
Voilà en gros ce qu'elles sont devenues.
A bientôt



avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Mar 29 Sep 2009 - 22:03

Bonsoir,
Merci beaucoup pour toutes ces infos sur le devenu des vedettes.
Concernant la P754 : j'ai rencontré il y a quelques années tout à fait par hasard et par l'intermédiaire de "la flotte" un ancien qui m'avait raconté avoir été envoyé dans un pays d’Afrique comme instructeur sur l'ex P754 afin d'assurer la formation de l'équipage.
Le bâtiment aurait coulé quelques temps après, victime d'une erreur de navigation...
Merci encore.
JP CHAUCHIS
avatar
G.VAILLANT
MAJOR
MAJOR

Age : 75
NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par G.VAILLANT le Mar 26 Jan 2010 - 2:03

Salut Ogier de Baulny,
La VC P755 a ralliée directement la Marine Camerounaise avec certainement une escale à Dakar.
A l'époque le cuisinier-commis du bord était le QM2 Gilbert Marie, nous étions du même B.E.
En 63 je me souviens bien de la date, lors d'une escale à Douala avec la Reine Ngalifourou nous avions fait une sortie de grande envergure et mémorable dans le quartier très chaud du "château d'eau".
Le lendemain le Pacha m'attendait à la porte de l'arsenal pour me féliciter de mon retard à rentrer à bord.
L'appareillage a eu lieu avec une heure de retard, j'ai pris huit gros et l'escale de Libreville a été pour moi de tout repos.
Ce qu'est devenu la vedette par la suite, je ne la sais pas !
A+
GV
avatar
Ogier de Baulny
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 84
Électricien NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par Ogier de Baulny le Mar 26 Jan 2010 - 11:17

Bonjour,
Cédée au Cameroun elle est nommée CASAMANCE, avant elle a été prêtée au Sénégal, mais rien sur son devenir.
avatar
G.VAILLANT
MAJOR
MAJOR

Age : 75
NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par G.VAILLANT le Mar 26 Jan 2010 - 14:52

Bonjour chauchis,
En 62 j'étais embarqué sur la 754 pour la SURMAR.
Effectivement comme le décrit Ogier de Baulny la VC P754 a été prêtée au Congo pour permettre la formation des marins Congolais.
En aout 62 nous avons sur doc à Montecristo en zone industrielle de MK, démonté les moteurs et en général tous ce qui étaient lourd, la vedette a été embarquée sur un liberty ship le 06/09/62 en direction d'Abidjan arrivée le 17/09/62 avec un équipage restreint le reste à rejoint la vedette par avion.
Nous sommes resté un mois à Abidjan pour remettre la vedette en état de naviguer.
Embarquer les munitions*, plein de gaz-oil, vivres.
Départ pour Pointe Noire, plus de quarante huit heures de traversée du Golf de Guinée avec une mer plus-que formée..., escale à Douala 36 heures vivres et gaz-oil (24000 litres).
A notre arrivée à Douala il ne restait que 300 litres de pétrole y compris la caisse de fuel de la cuisine.
Inutile de te dire l'ambiance à bord "arrivera ?, arrivera pas ?" Arrivée le 29/10/62 à Pointe Noire présence des autorités sur le quai avec la musique, la population, les danses, la troupe, enfin tous les flonflons...
Pour l'occasion nous avions repeint la vedette en mer (peinture par dessus zut = propreté).
Deux jours plus tard baptême de la vedette "Reine Ngalifourou" en présence du PR du Congo l'Abbé Fulbert YOULOU et croisière par un temps de chien, le petit curé n'a pas pris l'air ni la température pendant 1 jour 1/2.
A l'époque l'équipage était composé de : CDT EV Michel Robert ex mtre mécan, CDT 2 ASP un Off marmar ?, PM mécan ?, QM1 mécan F. Lefeuvert, QM1 mécan Leguelec, Mot mécan Lamy, Mt Tim C.Silvestre, QM1 Tim Saliou,QM1 Bosco Larnicol,QM1 radio Mariotti, QM1 élec Hamon, QM1 boum Marchal et moi.
A notre arrivée des marins congolais nous attendaient, 2 maistranciers mécan Christian Malonga, son cousin Jean Baptiste Malonga, un QM1 commis ? et un QM1 commando ? ont complété l'équipage.
Une soixantaine de congolais ont été recruté jusqu'au 15 aout 64, date à laquelle j'ai été viré très rapidement à l'arrivée des chinois (en 3 jours).
En fait j'étais un des trois dernier français à partir*.
* Anecdotes plus tard.
A+
avatar
ROSTAGNAT Pierre
QM 2
QM 2

Age : 71
NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par ROSTAGNAT Pierre le Mar 26 Jan 2010 - 17:35

J'ai du manquer un épisode... j'arrive sur ce sujet car je suis très intéressé par les vedettes rapides (en tout genre), et là surprise, j'ai l'impression de ne pas faire partie de la famille... les messages sont transmis, il y a les réponses et à chaque photo ou lien possible, il est noté : seul les administrateurs sont autorisés à ouvrir ces liens.
S'il vous plait, j'ai besoin d'explications.

Photos de nouveau en place, il devait s'agir d'un Bug "aléatoire"
SÉGALEN Georges
avatar
JLABORIE
QM 2
QM 2

Age : 77
Radio équipage NON

Vedettes en Algérie

Message par JLABORIE le Mar 26 Jan 2010 - 17:46

Pour les anciens nostalgiques de ces "Petits Bâtiments" ci joints quelques photos faites à Nemours à l'automne 58 ou début de l'été 59 (coiffes blanches obligent, elles n’étaient à poste que durant l'été à cette époque !).


Spoiler:



J'ai également une vue de la P758 à Tenes en couleur mais il faut que je la sorte de Picasa pour vous la mettre sur le forum !
Cette photo a été faite par un habitant de Tenes de l'époque été 59 ou 60.

Bonne réception.
A+
J.LBO
avatar
G.VAILLANT
MAJOR
MAJOR

Age : 75
NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par G.VAILLANT le Mer 27 Jan 2010 - 15:57

Salut chauchis,
Si tu t'en souviens il me serait intéressant de connaitre le nom de ton contact celui qui t'a parlé du naufrage de la VC P754, je l'ai plus que certainement connu.
Il avait du faire une confusion puisque la vedette effectivement avait connu deux problèmes, un lors de la traversée du Golf de Guinée en fin 63, nous avions percuté un OFNI (concession portugaise = grum) sans conséquence vitale* et le deuxième en 65 la vedette n'était plus en état de naviguer et par une fausse manœuvre (plus d'Européen à bord) elle à pris l'eau.
En 66 certainement en début d'année je venais de partir de Dakar, les commandos marines sont venus la chercher manu militari, pour la remettre à la Marine Sénégalaise "SINE SALOUM".
*Anecdote plus tard.
Cordialement
GV
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par PAUGAM herve le Mer 27 Jan 2010 - 18:14

Salut à tous,
J'étais sur la P 755 comme Q/M1 mécano lorsque nous l'avons "livrée" au Sénégal où les pompons verts nous attendaient sur le quai.
Nous avons quasiment été pris d'assaut tellement ils étaient contents d'avoir un beau bateau.
Seul sont restés à bord le pacha qui a pris un troisième galon et l'uniforme sénégalais, le second-maitre PICQ (dont parle GRIZZLI) avec lequel j'étais embarqué, et le Q/M1 mécanicien JACQUOT.
Tous les autres ont été invités à quitter le bord immédiatement. Mauvais souvenir !!!





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Mer 27 Jan 2010 - 18:17

- Bonjour Laborie,
Merci pour les photos,c'est toujours un plaisir d'en recevoir des nouvelles !!
Ont-elles été prises du Fantassin ?
Nous avons eu un début de carrière un peu identique :
Pour moi :
École des Bormettes 08/54 ,
BPAN KAROUBA 02/55 à 02/57
Étant radio/P754, j'ai fait quelques subsistances sur le Fantassin courant 57 et ou 58

- Salut VAILLANT,
Malheureusement je n'ai aucun moyen de retrouver l'ancien qui m'a conter cette anecdote.
Connaissance furtive lors d'un repas organisé par "la flotte" nous recevions sur le bassin d’Arcachon un car d'anciens marins en provenance du centre de la France en visite dans notre région... il y a une quinzaine d'années...
Désolé.

Amicalement.
JPC
avatar
JLABORIE
QM 2
QM 2

Age : 77
Radio équipage NON

vedettes en Algerie

Message par JLABORIE le Mer 27 Jan 2010 - 22:36

Bonsoir Chauchis,
Effectivement, j'ai fait ces clichés depuis le Fantassin pour la P756, en noir et blanc ; j'ai embarqué sur le P618 en juin 58, venant par permutation de Lartigue.
Les Radios du bord à mon arrivée étaient S/M 1 Radio CAILLETON et Q/M2 LABESSE, je ne me rappelle plus du nom du collègue avec qui j'ai permuté (pourtant de mon cours de BE !).
Je ne suis pas certain des dates des photos ; au mieux l'été 58 ou durant l'été 59.
La photo couleur comme je l'ai indiqué est d'un habitant de Tenes à cette époque, et je l'ai trouvé par hasard sur le Net dans un site sur Tenes.
Le Fantassin (un des derniers PC ex/US) a été désarmé fin avril 60 suite à erreur de navigation de nuit entre Tenes et Mostagadem ; car nous étions un des derniers en AFN à encore naviguer et notre coque était trop "MINCE" au dernier carénage, je crois qu'il est resté le Coutelas après nous !
Amicalement.
J.LBO
avatar
ARNOULT
QM 2
QM 2

Age : 83
Commis équipage NON

Vedette P757

Message par ARNOULT le Dim 31 Jan 2010 - 17:53

Bonjour chauchis,
Je viens de revoir la vedette P757 sur laquelle j'ai été embarqué jusqu'au 15 février 59.
J'ai embarqué sur celle-ci neuve à Cherbourg et sommes partis accompagné de la P758 pour l'Algérie accompagné d'un escorteur jusqu'au détroit de Gibraltar après avoir fait une escale à LISBONNE.
Dans le détroit le temps étant très mauvais nous nous sommes réfugiés à Gibraltar, sortie à terre bien arrosée.
avatar
chauchis
QM 2
QM 2

Age : 81
Radio équipage NON

Re: VEDETTES RAPIDES

Message par chauchis le Lun 1 Fév 2010 - 11:05

Bonjour ARNOULT,
Il semble que tous les voyages d'affectation des bâtiments se soient passés de la même manière.
L'escale de Lisbonne toujours mémorable...
A quelle date avez vous fait ce voyage, et à quels ports d'AFN avez vous été affectés ?
A bientôt
Amicalement
JPC

    La date/heure actuelle est Sam 24 Fév 2018 - 23:01