Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 668096 messages dans 13608 sujets

Nous avons 15650 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ca-sm608

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 18:35

» CDT BORY (AE)
par marsouin Aujourd'hui à 18:32

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 18:28

» AGADIR (B.A.N.)
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 18:17

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par JJMM Aujourd'hui à 18:11

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Aujourd'hui à 18:02

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 18:01

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 15:53

» MINERVE (SM)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 15:46

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par bielo Aujourd'hui à 14:21

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Aujourd'hui à 1:00

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par noelcaruso Hier à 23:23

» LE MUTIN (BE)
par Jean-Marie41 Hier à 20:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Hier à 17:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Matelot Hier à 17:00

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Hier à 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Hier à 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Hier à 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» MALABAR (RHM)
par marsouin Dim 18 Fév 2018 - 21:14

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» ESCADRILLE 55 S
par J-C Laffrat Dim 18 Fév 2018 - 20:59

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» FLOTTILLE 9 F
par André TORTAY Dim 18 Fév 2018 - 19:26

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Dim 18 Fév 2018 - 11:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Dim 18 Fév 2018 - 9:11

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par TECTAM Sam 17 Fév 2018 - 22:49

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CASABIANCA (SM)
par J-L-14 Sam 17 Fév 2018 - 18:50

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» École des pupilles 45/46
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 20:59

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Charly Jeu 15 Fév 2018 - 9:09

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par lecuyer Jeu 15 Fév 2018 - 4:26

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Mar 13 Fév 2018 - 18:25

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

» DIVES (BDC)
par gégé Lun 12 Fév 2018 - 19:58

» [Campagne] ANTILLES
par Noël Gauquelin Lun 12 Fév 2018 - 19:21

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Lun 12 Fév 2018 - 19:20

» [Opérations diverses] Opération Prométhée
par bruno360 Lun 12 Fév 2018 - 18:31

» LCT - L9061
par gilfan Lun 12 Fév 2018 - 18:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles paperasses
par JJMM Lun 12 Fév 2018 - 18:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par NEHOU Lun 12 Fév 2018 - 17:24

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Max Péron Lun 12 Fév 2018 - 16:15

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par marsouin Lun 12 Fév 2018 - 15:44

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 21:16

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 20:29

» ESCADRILLE 27 S
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:39

» [Divers campagne C.E.P] Les Marquises
par Noël Gauquelin Dim 11 Fév 2018 - 19:17

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par NEHOU Dim 11 Fév 2018 - 19:14

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par gene Dim 11 Fév 2018 - 19:08

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par GYURISS Dim 11 Fév 2018 - 18:32

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Dim 11 Fév 2018 - 18:12

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Michel SALVY Dim 11 Fév 2018 - 17:09

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements généalogiques
par Invité Sam 10 Fév 2018 - 22:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche des camarades de sana les neiges (Briançon 64-65)
par corre claude Sam 10 Fév 2018 - 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Sam 10 Fév 2018 - 15:45

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 10 Fév 2018 - 9:14

» MONGE
par COLLEMANT Dominique Ven 9 Fév 2018 - 22:48

» Loulou de MOLENE
par latrubesse jean claude Ven 9 Fév 2018 - 21:16

» [ Recherches de camarades ] Foch 1981 - 1982
par cops21 Ven 9 Fév 2018 - 18:20

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES ET UNIQUEMENT
par Jean-Michel Gaiffe Ven 9 Fév 2018 - 18:17

» Sous-Marin Le TONNANT
par centime44 Ven 9 Fév 2018 - 13:52

» DE GRASSE (CROISEUR)
par JJMM Ven 9 Fév 2018 - 7:40

» FLORE (SM) - Tome 2
par jimyvar Ven 9 Fév 2018 - 0:51

» Sous-Marin OREADE
par COLLEMANT Dominique Jeu 8 Fév 2018 - 21:58

» ARROMANCHES (PA)
par Raymond MALHERBE Jeu 8 Fév 2018 - 20:21

DERNIERS SUJETS


[Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Partagez
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 73
Commis équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par J.Revert le Sam 17 Aoû 2013 - 18:49

Bonsoir à tous,
Pour le casse-croûte, contrairement à ce que certains ont dit, ce n'est pas "au bon vouloir du commis".
Sur certaines unités c'était plutôt "aux risques et périls du commis".  
Sur L'EE Surcouf j'ai eu des problèmes lors d'un inventaire de cambuse.
J'avais réussi à avoir une avance d'une centaine de petites boites de pâté (bien sur Hénaff...!) pour satisfaire ceux qui pouvaient avoir un petit creux.
Le commissaire a fait un inventaire inopiné, je n'ai pas eu le temps de faire disparaître le carton litigieux, il y a maintenant prescription, comme d'habitude dans une cuve à vin vide, mais en laissant le repère de niveau extérieur à une dizaine de centimètres.   
Mes explications n'ont pas convaincu, ça a été chaud pour moi.     
En plus, les gars, je vous rappelle qu'autour de vos vingt ans, vous étiez tous "des boyaux vides".
Pardonnez moi l'expression.
avatar
ERIC THIEBAUT
MATELOT
MATELOT

Age : 61
Electromécanicien équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par ERIC THIEBAUT le Sam 17 Aoû 2013 - 18:53

Bonjour à tous,
C'est vrai que quand nous remontions du quart la nuit nous avions toujours un petit creux difficile à combler.
Cordialement
Eric



C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases. lol!
[Maitre Folasse - Les Tontons flingueurs]
avatar
kerneve
QM AU DESSUS DE 10
QM AU DESSUS DE 10

Age : 61
Commis NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par kerneve le Dim 18 Aoû 2013 - 8:12

Qui se souvient du jambon en boite de 1 kg super bon, sur l'Argonaute avec bien le fameux pâté Henaf pâté du mataf.



Marin un jour, marin toujours.
avatar
gene
QM 1
QM 1

Age : 67
Radio équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par gene le Dim 18 Aoû 2013 - 9:40

Casse-croute à bord, c’était une merveille sur l'Elie Monnier à Toulon, les bancs du poste équipage pouvaient se relever, et en dessous un coffre en bois qui était toujours rempli de boites de conserve, plus pot de cornichons et tout ce qui va avec.
Sur l'Altair à Diego, 2 casses-croute le matin, le premier chez Alice avec une bière et des beignets extra qui arrachaient légèrement la bouche, puis 2eme croute-croute à bord, sardines, pâté etc...  
Enfin sur la gabare Cigale à Brest crasse-croute copieux avec en prime très souvent des maquereaux frais que le cuistot nous préparait vers 09h00.
On pêchait souvent les maquereaux à la mitraillette et on arrivait à remplir plusieurs poubelles de 100 L à trois mitraillettes plage arrière, la pêche était souvent bonne et en prime la pacha prévenait à notre retour quelques gendarmes maritimes qui venaient se ravitailler, tous ces souvenirs me donnent faim, je vais casser la croute.
Bonne journée à tous  
Cordialement
Gene
avatar
dan83143
QM 1
QM 1

Age : 59
Détecteur équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par dan83143 le Dim 18 Aoû 2013 - 11:40

  Gene, tu pêchais le maquereau à la mitraillette ? cela devait donner du poisson "hâché" ...



Homme libre, toujours tu chériras la mer

La mer permet tout pourvu qu'on la respecte
avatar
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 76
Électricien

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par DALIOLI le Dim 18 Aoû 2013 - 12:14

Pendant ma premiére perme des arpetes,j'ai été admis à l'hôpital maritime de Rochefort,cela m'a privé de 2 semaines de perms.Récompense du Médecin-Chef:1 casse-crôute,par jour pendant 1 mois ,pour me redonner des forces!Me voila vec mon certificat médical en visite aux cuisines:étonnement du chef,qui avait jamais vu ça,vérification de mon autorisation,et aprés des coups de téléphone,il m'a dit:monsieur a le droit a un casse-crôute et bien tu vas les reprendre tes forces.Résultat: un demi pain avec un steack qui remplissait tout le pain,et cuit sur la plaque,on dirait maintenant à la plancha!Ce qui fait du fait de mes visites quotidiennes aux cuisines,aprés l'échéance de ma prescrition,je pouvais venir de temps en temps, prendre un en-cas!Le chef des cuisines était un bled du Médecin-Chef ,comme quoi les connaissances ça sert toujours.Mais bizarrement ,je n'avait pas pris un kilo de plus!



avatar
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Mécanicien NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Jean-Marie41 le Dim 18 Aoû 2013 - 18:07

Kernéve doit parler du "singe" qui au casse croute était aussi bon chaud que froid.
Cela me rappele une anecdote : sur un Esorteur Cotier ,un PM Méca ne faisant pas de
quart avait la mauvaise habitude de manger notre casse croute de nuit .
Un jour nous avons mis une pâtée pour chat dans une boite de Hénaff et celui-ci en a tartine sont pain comme si rien n'était.Il ne nous a jamais cru quand nous lui avons dit la supercherie.Comme quoi si le chat le mange un humain peut le manger.
 
J-M




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.

[Charles Hébrard]
avatar
Pingouin 33
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 67
Mécanicien

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Pingouin 33 le Lun 19 Aoû 2013 - 14:26

Sur PA, la bordée du soir qui mangeait donc aux rations de 17H pour prendre le service de 18H jusqu’à la fin des vols et des dépannages, cela concernait les flottillards bien sur, mais également les équipes de ponev et peut être les installations aéro, cata , brins d’arrêt .
Le casse croûte était systématique, pâté, sauc , thon, évidemment avec du pain, mais la boisson,menthe, grenadine ce n'était pas ça mais il fallait faire avec.
Dans nos équipe de dépannage, en fonction du boulot du moment, certains patrons de spé, t'amenaient une binoche à boire sur l'esponson , ça, c'était sympa, passé second j'ai fait la même chose.
A terre dans nos hangars, il y avait des petites offices, ou le matin tu pouvais prendre un café , un sandwich, des œufs dur ou au plat, mais surtout fréquentées par ceux qui dormaient à l'extérieur, à Landi le petit déjeuner était copieux, pain beurre en motte et café à volonté ,le céliba géo pouvais tenir jusqu’à midi.
 





Amicalement
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Joël Chandelier le Lun 19 Aoû 2013 - 14:42

Le fameux "singe" que j'ai connu personnellement en boite ronde verte était en fait du bœuf ou "corned beef". Elles étaient issues des rations de guerre.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par PAUGAM herve le Lun 19 Aoû 2013 - 15:42

Et en plus, Jojo, ben c'était pas si mauvais que ça  





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
gilbert kerisit
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Manoeuvrier NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par gilbert kerisit le Lun 19 Aoû 2013 - 16:19

le singe  
casse croute du matin sur les remorqueurs en attendant (par exemple) les snle .
revenu a la poêle avec des échalotes et une poignée de frites en accompagnement
Corneed-beef fabriqué a Bressuire depuis 1942.
marque Dolo du nom d'une rivière des Deux-Sèvres
on trouvait également la même boite dans le commerce ,mais étiquette jaune/silhouette de boeuf rouge





Le plus fort des nœuds est un amarrage fait sans épissures, goudron ni filin.
En temps de combat, en temps de naufrage, ce nœud là tient bon et jusqu'à la fin.
Le plus fort des nœuds s'appelle courage.
Le bon Dieu le fit au cœur du marin.

[Guillaume Joseph Gabriel de la Landelle]


avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Noël Gauquelin le Lun 19 Aoû 2013 - 16:43

J'ai toujours cru que le "singe" était du zébu de Madagascar ! M'aurait-on menti ?



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Joël Chandelier le Lun 19 Aoû 2013 - 16:49

Je te confirme Noël (toi qui m'a suivi à Brest et qui a donc connu ces boites vertes des rations de combat) que c'était du bœuf. Alors d’où vient l'expression que c'était du singe. Un ouvre boite du nom de la société Lesinge  
Trouvé sur le Net question Yahoo

Lieu: boulogne

Message écrit le mardi 04 nov 08, 20:01
J'ai connu une vieille dame qui ayant vécu en Champagne pendant la guerre de 1914-1918, avait la réponse à cette question.
Dans les tranchées, les boites de corned beef des rations militaires étaient livrées avec un ouvre-boite, sur lequel était gravé le nom du fabricant: Lesinge. C'est aussi simple que cela, elle possédait cet ouvre boite"





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
gilbert kerisit
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Manoeuvrier NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par gilbert kerisit le Lun 19 Aoû 2013 - 17:07

Joël
peut-être en fouillant du côte de L'École militaire interarmes (EMIA)  ou par tradition les élèves sont surnommés les Dolos,  marque de corned beef des anciennes rations de combat
"Dolo un jour,Dolo toujours" disent-ils
(source wiki)





Le plus fort des nœuds est un amarrage fait sans épissures, goudron ni filin.
En temps de combat, en temps de naufrage, ce nœud là tient bon et jusqu'à la fin.
Le plus fort des nœuds s'appelle courage.
Le bon Dieu le fit au cœur du marin.

[Guillaume Joseph Gabriel de la Landelle]


avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par PAUGAM herve le Lun 19 Aoû 2013 - 17:41

Alors là, mon vieux, on en apprend des choses !
Gilbert et Jojo,  





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Commis                       NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par maurienne le Lun 19 Aoû 2013 - 18:23

Petit rappel sur la différence entre les conserves de boeuf que vous appelez singe et le corned beef.

Le corned beef est du boeuf mit en salaison un certain temps, puis cuisiné et mis en boites.
Les conserves de boeuf sont du boeuf frais ou décongelé, cuisiné et mis en boites.

Dans la Marine nous consommions " obligatoirement " des conserves de boeuf, pour assurer la rotation des stocks de reserve. Ce n'était pas la seule consomation obligatoire, rappelez vous, pour les plus anciens, le pain de guerre et les rations de combat à la fin de la guerre d'Algerie.



Mange ce que tu as aujourd'hui dans ton assiette, demain pourrait être pire.
Qu'importe d'où nous venons, car nous pouvons aller beaucoup plus loin que ce dont nous avions rêvé.

Michel Barreau l'ex-affameur, le N° 1000.
avatar
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 74
Mécanicien équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par PAUGAM herve le Lun 19 Aoû 2013 - 18:34

Alors, le pain de guerre, c'était pour finir les restes !  
Et après, il y a eu la distribution nationale (à titre onéreux), du beurre congelé , pour également pouvoir renouveler les stocks, je suppose ,Maurienne  





Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
avatar
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Mécanicien NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Jean-Marie41 le Lun 19 Aoû 2013 - 19:06

Oui le singe était du boeuf .
Accomodé avec oignons et sauce tomate un régal.
Le pain de guerre (ou biscuit de guerre )en pudding était également bon.
Quand j'étais malade en mer c'est ce que je mangé et apré plu de PB.
 
J-M




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.

[Charles Hébrard]
avatar
Pingouin 33
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 67
Mécanicien

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Pingouin 33 le Lun 19 Aoû 2013 - 19:42

Je sors un peu du sujet, mais à Landi, pour écouler les boites de singe, le commis nous en vendait au poste OM, et il avait de la clientèle




Amicalement
avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Commis                       NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par maurienne le Lun 19 Aoû 2013 - 20:01

Le Maître Commis ne vendait rien, il cédait moyennant remboursement de la créance aux différentes tables. Ces cessions étaient réglementaires, et se réglaient par mouvements d'écritures.



Mange ce que tu as aujourd'hui dans ton assiette, demain pourrait être pire.
Qu'importe d'où nous venons, car nous pouvons aller beaucoup plus loin que ce dont nous avions rêvé.

Michel Barreau l'ex-affameur, le N° 1000.
avatar
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Commis                       NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par maurienne le Lun 19 Aoû 2013 - 20:02

.


Dernière édition par maurienne le Lun 19 Aoû 2013 - 20:05, édité 1 fois (Raison : Doublon)
avatar
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 67
Mécanicien NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Jean-Marie41 le Lun 19 Aoû 2013 - 21:07

Ces cessions étaient payées avec le traitement de table donc défalqué par mouvement d'écriture comme dit Maurienne.
Aprés si cela était vendu aux membres ca ne regardait que le président du carré ou
des salles à mangé pour la caisse N.
 
J-M




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.

[Charles Hébrard]
avatar
LEBRIS
QM 2
QM 2

Age : 78
Commis équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par LEBRIS le Mar 20 Aoû 2013 - 7:57

c'est exact que le commis ne vendait rien à agadir l'intendance
ravitaillait les diffèrentes tables "commandant officiers superieurs
et subalternes gendarmerie maritime " et pendant une èpoque la
gendarmerie mobile je vois que le singeavait une bonne rèputation
singe en boites vert kaki de paul chacun venant de bressuire
avatar
Neunlist Pierre
QM 1
QM 1

Age : 59
Mécanicien NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Neunlist Pierre le Mar 20 Aoû 2013 - 10:12

Bonjour
Le "singe": repas répétitif du dimanche soir chez les arpètes avec des chips, détesté ou apprécié selon, j'ai beaucoup aimé quand les anciens de Muru le préparaient et je le mange encore aujourd'hui d'après leur recette.
Une autre explication sur l'origine du "singe", définition trouvée sur la toile dans une discutions d'anciens combattants:
J'exhume ce vieux fil (pas trouvé d'autre) car les recherches sur les camps de la Somme m'ont mené sur l'origine du nom donné à la viande de "boeuf" en conserve selon le journal "Pêle Mêle" du 09/11/19 (source Gallica).     << Le singe — nul ne l'ignore — c'est le boeuf de conserve qui sert au ravitaillement de nos poilus. Mais d'où lui vient ce surnom bizarre? C'est ce que peu de personnes savent. Voici donc pour nos lecteurs l'explication :     Lorsque Faidherbe était encore simple lieutenant, il commandait sur la Côte Occidentale d'Afrique le poste de Grand-Bassam, devenu aujourd'hui le chef-lieu de notre importante colonie de la Côte d'Ivoire. Or, le ravitaillement des troupes était fort irrégulier dans ces parages et pendant une longue période, l'aviso chargé de ce soin ne parut pas. Faidherbe dut donc assurer la subsistance de son détachement au moyen des ressources locales. Les indigènes se nourrissaient de poissons fumés et de singe boucané. Les soldats firent de même, et, en guise de viande touchèrent du singe.   Quand les boites de boeuf conservé réapparurent, le nom resta :
avatar
Neunlist Pierre
QM 1
QM 1

Age : 59
Mécanicien NON

Re: [Les traditions dans la Marine] CASSE-CROÛTE DE NUIT ET AUTRE

Message par Neunlist Pierre le Mar 20 Aoû 2013 - 11:18

Aux AMF Muru nous avions un casse-croute classique comme vous tous, exepté le breuvage qui faisait descendre le tout: point de cambusard mais du grevrey chambertin fourni par un appelé qui recevait ce breuvage de sa grand-mère de métropole, on se cotisait bien volontiers pour les frais de douanes en vigueur! 
Pour Noêl Gauquelin
Non, non: on ne t'a pas menti! Il y avait effectivement une conserverie qui mettait du zébu qui est bien du bœuf, dans le corned beef, la preuve:
"Le zébu est parfois utilisé. Dans les années 1960, à Madagascar, « environ neuf millions de têtes de zébus alimentaient des industries du froid et de conservation qui fournissaient, entre autres, le corned-beef des rations de l'Armée française. »7 ; l'Éthiopie transforme également ses zébus d'élevage en corned-beef pour l'exportation
( origine: Wikipédia )

    La date/heure actuelle est Mar 20 Fév 2018 - 18:35