Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Avatar22 REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 825008 messages dans 14890 sujets

Nous avons 7445 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est alex 62

La page Facebook de secours d’A.C.B.

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Livreo10

Derniers sujets

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Roger Tanguy Aujourd'hui à 00:01

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par J-C Laffrat Hier à 23:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 23:20

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Joël Chandelier Hier à 23:07

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 11
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:03

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par PAUGAM herve Hier à 22:51

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:34

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par PAUGAM herve Hier à 22:23

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par GRAFF Gérard Hier à 21:57

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Joël Chandelier Hier à 20:27

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Tinto Hier à 19:44

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par christian gouezin Hier à 19:10

» [ Histoire et histoires ] Médailles, insignes et autres
par Joël Chandelier Hier à 19:05

» LA SPÉCIALITÉ DE TRANSMETTEUR
par Guillemot29 Hier à 19:05

» FOCH (PA) - TOME 2
par dan83143 Hier à 18:48

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par VENDEEN69 Hier à 18:32

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Hier à 18:10

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Guillemot29 Hier à 16:18

» TARTU (EE)
par Bureaumachine busset Hier à 15:17

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Bureaumachine busset Hier à 15:15

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] LE SÉNÉGALAIS
par alain houis Hier à 12:06

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] L'ALGÉRIEN
par COLLEMANT Dominique Hier à 11:49

» [ Logos - Tapes - Insignes ] LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par J-C Laffrat Hier à 11:48

» PROTET (AE) - Tome 2
par Jean-Léon Hier à 11:42

» CDT BORY (AE)
par alain EGUERRE Hier à 11:24

» RHÔNE (BSL)
par Michel Roux Hier à 10:38

» SUFFREN (FLM )
par Michel Roux Hier à 10:37

» OURAGAN (TCD)
par Michel Roux Hier à 10:09

» ARAGO P675
par Tragin Hier à 09:21

» [ Recherches de camarades ] Recherche mécano AE Victor Schoelcher 69/71
par couston jean claude Hier à 08:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par douzef Sam 15 Fév 2020, 22:39

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par COLLEMANT Dominique Sam 15 Fév 2020, 21:03

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] VEDETTES RAPIDES POUR LA GENDARMERIE
par Joël Chandelier Sam 15 Fév 2020, 20:27

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. QUERQUEVILLE
par suistot Sam 15 Fév 2020, 20:22

» ACANTHE (DC)
par laurent dominique Sam 15 Fév 2020, 11:55

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par COLLEMANT Dominique Sam 15 Fév 2020, 09:27

» DUMONT D'URVILLE (BATRAL)
par marsouin Ven 14 Fév 2020, 21:42

» JACQUES CARTIER (BATRAL)
par marsouin Ven 14 Fév 2020, 21:00

» FOUDRE - L 9011 (TCD)
par Charly Ven 14 Fév 2020, 21:00

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par Charly Ven 14 Fév 2020, 17:53

» MARNE (PR)
par Charly Ven 14 Fév 2020, 16:27

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Matelot Ven 14 Fév 2020, 10:46

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par pinçon michel Ven 14 Fév 2020, 07:59

» [ Plongeurs démineurs ] BB Ajonc M667
par 3eme ligne Jeu 13 Fév 2020, 23:23

» AJONC (DC)
par Charly Jeu 13 Fév 2020, 22:11

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par christian dupuy Jeu 13 Fév 2020, 21:30

» ALENÇON (DO)
par Charly Jeu 13 Fév 2020, 21:09

» FLOTTILLE 34 F
par byu30 Jeu 13 Fév 2020, 18:27

» EDIC 9092
par marsouin Jeu 13 Fév 2020, 17:23

» MINERVE (SM) - TOME 2
par JPB46 Jeu 13 Fév 2020, 15:13

» ARIEL (BA)
par rizzola Jeu 13 Fév 2020, 15:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Michel Roux Jeu 13 Fév 2020, 10:27

» [Campagnes] DAKAR
par J-C Laffrat Mer 12 Fév 2020, 11:33

» L'ÉTOURDI (E.C.)
par J.Revert Mer 12 Fév 2020, 10:05

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de l'Odet 64/65
par salonais Mer 12 Fév 2020, 07:39

» [ Recherches de camarades ] Recherche de Philippe Berthelier- PH Jeanne d´Arc- 1967-1968
par Lobbedez Mer 12 Fév 2020, 01:04

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Michel Roux Mar 11 Fév 2020, 11:48

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par TUR2 Lun 10 Fév 2020, 18:35

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Charly Lun 10 Fév 2020, 17:13

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par Jean-Léon Lun 10 Fév 2020, 13:22

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par ROYALDULTON Lun 10 Fév 2020, 11:34

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard (25)
par PAUGAM herve Lun 10 Fév 2020, 11:09

» CASABIANCA (SNA)
par mjrl83 Dim 09 Fév 2020, 19:41

» [VIE DES PORTS] QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Marc Taraud Dim 09 Fév 2020, 10:22

» ORAGE (TCD)
par alain-m-56 Sam 08 Fév 2020, 16:16

» JAUREGUIBERRY (EE)
par framery Sam 08 Fév 2020, 14:09

» MONTCALM (FRÉGATE)
par Electro59 Sam 08 Fév 2020, 08:27

» BERNEVAL (DO)
par centime44 Ven 07 Fév 2020, 15:11

» [ Les sémaphores - divers ] Réorganisation pour les Sémaphores de la façade Atlantique
par Joël Chandelier Ven 07 Fév 2020, 11:57

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Roger Tanguy Jeu 06 Fév 2020, 23:59

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par Jean-Marie41 Jeu 06 Fév 2020, 18:06

» La spécialité de sécuritar
par jacques95 Jeu 06 Fév 2020, 17:55

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] Visite du CFM Hourtin octobre 2009
par david974 Jeu 06 Fév 2020, 16:10

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par corre claude Jeu 06 Fév 2020, 13:39

» JEAN BART (FRÉGATE)
par Xavier MONEL Jeu 06 Fév 2020, 11:21

» [Association anciens marins] AGASM Amicale RUBIS TOULON
par Bureaumachine busset Jeu 06 Fév 2020, 08:48

» [ Les Musées en rapport avec la Marine ] Musée de l'Aeronautique Navale de Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 06 Fév 2020, 08:46

» [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet
par alain-m-56 Mer 05 Fév 2020, 19:40

» VIEILLES PAPERASSES] VIEILLES PAPERASSES HUMORISTIQUES
par PAUGAM herve Mar 04 Fév 2020, 21:51

» [Campagnes] MAYOTTE
par Bureaumachine busset Mar 04 Fév 2020, 20:50

» [ Associations anciens Marins ] Une nouvelle Nuit de la Marine pour l'AMMAC d'ANGERS
par Jo Mar 04 Fév 2020, 20:46

» [ Histoire et histoires ] Le marin de Dieu
par LA TOULINE Mar 04 Fév 2020, 19:52

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Michel Roux Mar 04 Fév 2020, 09:48

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par PICCOLO Lun 03 Fév 2020, 22:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Victor Schoelcher campagne Djibouti 84/85
par martin fabrice Lun 03 Fév 2020, 21:19

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hôpital maritime Clermont-Tonnerre de Brest 61/62
par salou Lun 03 Fév 2020, 12:27

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par loulou06000 Lun 03 Fév 2020, 11:19

» [ Blog visiteurs ] Histoire du LCVP 113
par Invité Lun 03 Fév 2020, 10:52

» CASSARD (FRÉGATE)
par pinçon michel Lun 03 Fév 2020, 09:05

» [ PH JEANNE D'ARC ] EXPOSITION JEANNE D'ARC
par Jean-Marie41 Dim 02 Fév 2020, 18:52

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Dim 02 Fév 2020, 13:52

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par loulou06000 Sam 01 Fév 2020, 20:27

» [LES B.A.N.] LANN-BIHOUÉ
par morbihannais Sam 01 Fév 2020, 17:02

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES DÉTECTEURS - ST MANDRIER
par DQN78 Ven 31 Jan 2020, 21:47

» [ Blog visiteurs ] Prisonniers Allemands détenus dans la région toulonnaise 194461948
par BEBERT 49 Ven 31 Jan 2020, 21:20

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par DQN78 Ven 31 Jan 2020, 21:08

» [Opérations diverses] LIBAN
par framery Ven 31 Jan 2020, 14:29

» ISÈRE (PR)
par NUSS Ven 31 Jan 2020, 11:53

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par RODRIGUEZ 83 Ven 31 Jan 2020, 10:01

DERNIERS SUJETS


REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Liensamis

REAO, l'écho d'un lointain lagon.

salaun gerard
salaun gerard
QM 2
QM 2

Résident à l'étranger : Brésil
Age : 65
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Commisequi NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par salaun gerard le Dim 28 Déc 2008, 12:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
:shock: :shock: :shock: je ramene ma fraise a propos du corail a muru nous etions (la bande de commis boulangers cuistots de martine)frequement a fouiner dans le corail toujours plein de surprise,un beau jour comme cela arrive souvent je m ecorche avec ,sans y preter grande attention ,quelques jours apres ,la jambe etait devenue un poteau uniforme rouge ecarlate,operation, le bout de corail c etait soude a l os et se nourrissait tranquilement mais avait infecte la jambe.tout c est bien termine avec une greffe de la peau qui a ecourte la guerison.voila de la petite histoire.


Dernière édition par le Moelannais le Dim 28 Déc 2008, 15:22, édité 1 fois (Raison : suppression de la fonction "citer")
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 28 Déc 2008, 15:14

Salut Gérard
Mais c'est convenable de « ramener ainsi ta fraise » comme tu dis, parce que cela confirme ce que je disais dans mon écrit, les madrépores se trouvent très bien en symbiose avec la chair humaine et il s’en nourrissent dit-on.
De toutes façons, une blessure par coraux est parfois quasi inguérissable et surtout si elle est profonde.
Bien entendu cela n’arrive qu’avec du corail vivant.
Le corail mort c’est le squelette de l’animal, devenu un vulgaire caillou il n’a plus aucun pouvoir de ce genre.

Comme j’ai fait plus de quatre ans à Mururoa, je pense m’être nourri de ta soupe si tu es cuisinier.

Cordialement.

A Pilon
salaun gerard
salaun gerard
QM 2
QM 2

Résident à l'étranger : Brésil
Age : 65
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Commisequi NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par salaun gerard le Lun 29 Déc 2008, 22:30

:cyclops: J'étais à Muru en 73/74, mais pas cuistot.
A cette époque je servais de commis à Martine dans le civil, au Nigeria sur un chantier Bouygues.
Je suis appelé par la Sodexho qui était leur marchand de soupe que je fournissais en quelques denrées, dont la farine.
Le boulanger avait des problèmes avec ma farine américaine, je vais donc le voir pour le conseiller, et qui je rencontre... un vieux chouf Breton à la retraite de la marine, un vieux routier qui a fait du pain aux 4 coins du monde, que je connaissais de Martine, il ne s'entendait pas avec les jeunes cadres dynamiques de la société de Catering, je ne l'ai plus revu.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Lun 29 Déc 2008, 23:12

Bonsoir.

Voici ce que nous, les popaa, nous pourrions appeler : un Marae moderne.


Un pâté corallien dans le lagon de Reao, appelé Karena, a servi pour le construire.
Nous sommes non loin de la cote sud, en bordure de la guirlande formée par environ 150 motu et qui s’étire sur 22 Km.
En arrière-plan, la côte nord, sur laquelle la cocoteraie s’étend d’un seul tenant, sans interruption.
A l’extrême droite : le lieu-dit Gake.
L’origine de ce rocher se trouve dans un gros bloc qui a été un arraché sur le bord du récif un jour par une puissante vague de tempête, roulé et déposé dans le lagon.
Par la suite, les ramasseuses de bénitiers pour les cochons ouvraient leurs coquillages ici et le rocher primitif est en partie recouvert par les coquilles de ces tonnes de bénitiers ouverts et non pas du sable ou des graviers.
Toutes ces coquilles forment une curiosité, et comme partout ailleurs du reste, ce qui montre que Reao fut très peuplé dans le passé et depuis longtemps.
Les chercheurs, analysant ces coquilles pourraient en tirer des enseignements.
Mais notre "Marae", ce lieu cultuel, dédié à la vierge qui est logée dans la niche, il a été édifié il y a quelques années, afin de protéger l’atoll et la communauté Reao qui l'habite, des cyclones comme ceux que l’on a pu voir il y a 25 ans.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Crédit photo : Eric Roussel.

André Pilon


Dernière édition par PILON le Dim 04 Jan 2009, 16:30, édité 2 fois
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mar 30 Déc 2008, 00:01

André , belle photo..
Le kotake profite de la croix pour admirer le panorama en reprenant son souffle...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
Anonymous
Invité
Invité

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Invité le Mar 13 Jan 2009, 01:55

Bonjour à vous tous,
J'ai passé plusieurs heures hier à lire ce forum sur Réao.
J'y ai fait 2 séjours, le 1er de fin novembre 65 à fin janvier 66.
C'était encore à l'ancienne station où nous étions 7 ou 8 en tout dont William Monnet.
Le 2eme séjour a été beaucoup plus court puisque de 3 semaines seulement du 9 au 28 mars 67.
Je pense que cette photo de l'épave du Catalina vous interessera (si vous ne l'avez toujours pas trouvé depuis !) malgré qu'elle ne soit pas très bonne et un peu éloignée, mais c'est la seule que je possède hélas.
Ensuite, 2 autres du Catalina qui nous ramenait en fin de séjour.


REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Er10

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Ed10

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Es10


Dernière édition par le Moelannais le Mar 13 Jan 2009, 08:48, édité 1 fois (Raison : photos auformat 640px)
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Mar 13 Jan 2009, 10:49

Salut Alain et à tous
Bienvenue sur le site de Réao...et tu vas faire plaisir à André en lui retrouvant son catalina...
On manquait de nouvelles photos, alors "images-nous"...
Nana
Jacques
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mar 13 Jan 2009, 18:07

Marcel Proust : A la recherche du temps perdu…

On recherche ce que l’on peut, n’est-ce pas ?
Et moi je cherche un Cata.

Ah ! pour ça oui, de retrouver le Catalina j’en suis hautement satisfait ; j’ai du reste une photo en main que m’a prêtée J Piette, mais je suis en dérangement total de scanner.
J’en ai trois pour le moment, mais sur toutes, on le voit de loin comme sur celle-ci, c’est qu’il fallait se mouiller pour le prendre en photo, ou bien faire passer le boston ou la baleinière tout à côté.
Peut-être que quelqu’un l’a fait ?
Dans ce cas là, on les verra bien sortir un jour.

Et je le cherche toujours, puisqu’il a été tiré vers le fond du lagon dit-on, ce lagon n’est pas très profond, on devrait le voir avec Google Earth, sur le fond sous environ vingt mètres d'eau, mais rien à faire.

Alain Deliers, bien le bonjour, il semble bien que l’on se soit connu à météo CEP.

Tu as donc été à la première station : es-tu capable de recréer le site au vu des photos aériennes te donnant les motu sans aucune construction.
Étais-tu présent lors de la levée du corps du QM Le Vaillant.
J’ai des photos que m’a prêtées Bill Lecomte, et qui seront publiées quand mon scanner sera déverrouillé où quand j’en aurai un neuf.
As-tu des vues de l’inondation ?
J’en ai également plusieurs.

Amicalement à tous.

André Pilon
Anonymous
Invité
Invité

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Invité le Mer 21 Jan 2009, 03:49

Bonjour André,

Je suis désolé, mais je suis obligé de répondre par la négative à toutes tes questions.
Je n'ai jamais vu de photos ni connu d'inondation à Réao.
Je n'étais pas présent non plus lors de la levée du corps du QM Le Vaillant.
Pour ce qui est de recréer le site de l'ancienne station, je peux approximativement positionner les différents bâtiments les uns par rapport aux autres (Hangar où on gonflait les ballons, abri du groupe électrogène, le Rawin, la Filliod où on vivait et travaillait), mais c'est tout.
Je ne serais pas capable de situer le site sur une carte de l'atoll.
On devait être à 7 ou 8 kms du village environ, mais William Monnet s'en souvient peut-être mieux que moi, puisque c'est souvent lui qui conduisait le 4x4 le soir pour nous emmener jusqu'au village.

Voici d'ailleurs une photo de lui revenant du hangar (avec Sophie notre cuisinière) après un lâcher de ballon.
Au fond en bordure du lagon on aperçoit le Rawin juste à gauche d'un météo qui revient lui aussi du hangar situé sur la droite et qu'on ne voit pas là.

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Reao-010
LE LAY ALAIN
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
MÉTÉOROLOGUE NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Mer 21 Jan 2009, 09:49

André : Je crois l'avoir déjà écrit mais j'étais à l'ancienne station le jour du décès de LEVAILLANT.
Par contre je n'ai aucune idée des dates de mon séjour.
J'ai mis quelques photos ou l'on voit le Maitre LAHAYE, notre chef de station.
Cela devait être en 64/65.
Ensuite j'ai fait également la nouvelle station et j'étais présent lors du crash du catalina.
Pas de photo, mais quelques souvenirs visuels.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 21 Jan 2009, 10:00

Bien le bonjour ALAIN.

Merci pour ta réponse.
Elle est négative pour ce qui est des questions posées, mais que cela ne te désole point.
Effectivement j’aimerais situer la station parmi tous les motu et elle était bien à 8 km.
Parfois, le soir j’allais jusque là en footing ; il n’y avait pas de bornes, mais vu le parcours
et temps que je mettais il y avait, comme tu dis, cette distance.
Nous avions le second 4X4, j’y suis allé bien des fois, mais le compteur était naze.
J’ai correspondu avec William à ce sujet, mais il m’a placé ces bâtiments trop près du village, environ à 3 km.

Merci pour cette photo, Sophie est toujours de la partie, et puis le garçon, avec elle, c’est Boby Taihuka, le Farani, je ne sais pas qui est-ce.
Sur un photo récente, de 2007, sur ce post, tu as vu Sophie ?
Elle a changé, elle aussi.

Amicalement.

André Pilon


Dernière édition par PILON le Lun 17 Aoû 2009, 09:52, édité 1 fois
LE LAY ALAIN
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
MÉTÉOROLOGUE NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Mer 21 Jan 2009, 10:26

Je viens de regarder Google Earth, mais il y a des nuages du coté de l'ancienne station.
Peut être entre deux nuages ont voit une langue de corail où il se peut que ce soit l'endroit d'implantation du HV9...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 21 Jan 2009, 10:45

Voyez- vous les gars, ça fait un an que je suis sur ce forum et ça fait aussi un an que je cours après une photo en rapproché du Catalina Nr 48, accidenté et coulé à Reao le 20 avril 1966.
Qui nous surprenait bien tous quand nous arrivions ici pour la première fois.

En voilà une, prise de près, grâce à Jean-Louis Piette qui fait passer la barcasse tout près de l’épave.

Avant le crash, au parking (photo SLPAC).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après le crash, à l'eau définitivement dans le lagon de Reao (photo JL Piette).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

André Pilon
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 22 Jan 2009, 10:20

Pour le bosco le Lay.

Suite à ton message d’hier ou d’avant hier au sujet des nuages au-dessus de Motu Onu

Qaund j’ai découvert Reao pour la première fois avec Google Earth, il n’y avait pas un seul nuages, c’était parfait, et puis un jour ils ont changé l'image comme ils le font par ailleurs de temps à autre.
J’espère qu’un jour ils changeront encore, et puis qu’ils le feront plus souvent.
On arrivera peut-être un jour à avoir des images en temps réel…

A ce moment-là on recherchera notre ancienne station.

Dans l’avenir, on aura peut-être aussi une meilleure définition, comme on peut l’avoir par endroit en Amérique.
Effet, on découvre à San Diego, côté ville, au moment où le satellite a pris sa photo, une partie de l’équipage à l’appel (au matin, vu les ombres) sur un escorteur à quai.

Amicalement.

A Pilon
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Ven 23 Jan 2009, 14:22

Salut à tous.
J'ai également scruté Réao sur Google Earth, et vingt fois plutôt qu'une, mais aucune trace du Cata.
Je pense comme Alain, que les cumulus ou autres nuages ont du masqué l'endroit du "naufrage"... il faudra attendre une autre définition de l'atoll.
Nana
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 29 Jan 2009, 23:46

Une vue de Reao, non loin du village bien sûr, mais que je situe, après vérification sur la photo du satellite, avec les deux citernes, un bâtiment à droite, l'absence de grand cocotiers, comme étant la bordure est de la cour du poste météo.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Crédit photo Eric Roussel.

André Pilon
† richard lacaze
† richard lacaze
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Meteo NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † richard lacaze le Ven 13 Fév 2009, 11:39

Bonjour à tous.
Je suis allé à Reao, sur l'ancienne station, une fois avec Lecomte comme chef de station.
Pendant le séjour une équipe d'hydrologues (4 ou 6 personnes), arrivant presque directement de France, et croyant trouvé de quoi survivre sur les iles a débarqué et nous avons du les nourrir, on a fini les derniers jours avant le bateau en mangeant du riz, des sardines en boites, nous étions à sec, et ils sont repartis en nous promettant de nous rembourser tout ça en conserves fines et ils l'ont fait.
La caisse de ces mets raffinés à pris du retard et est arrivé après notre départ et à profité à l'équipe suivante.
Alors pour régler les comptes, je voudrais bien que l'équipe qui nous a remplacé se dénonce, les bougres, ils ont bien dut se régaler.
Je me souviens que le Rawin au bord du lagon était parfois dans l'eau, on sondait quand même avec l'eau en dessous de nos pieds.
Un soir, pour un sondage nous allons chercher une pibal, et rien, tout avait disparu, mais ce soir là, un premier novembre, le cimetière de Reao était rempli de petite lumières.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Ven 13 Fév 2009, 17:56

Les pibals ont les mettait à toutes les sauces et les polynésiens des atolls en raffolaient ; le chef de station devait les planquer et les délivrer au compte-gouttes ; pour les non initiés, ce sont de petites piles amorçables à l’eau et que l’on mettait au cul des ballons pour les voir la nuit.

- Comme tu dis, Richard, éclairage du cimetière.
- Éclairer l’intérieur du catalina « pourri » pour flinguer les poissons.
- Éclairage du Solex, à Mururoa pour rouler de nuit, car les flics c’était comme en France.
- Retraite aux flambeaux mémorables le 13 juillet 1971(ou 72) à Tureai où toute la population avait un bâton avec une pibal au bout.
- Il a fallu que je justifié cette consommation, en signalant des boîtes qui avaient pris l’eau, ce qui ne fut cru qu’à moitié, car elles étaient conditionnées dans des boîtes métalliques enrobées de toiles huilées.
- Un jour le personnel météo de Tureia a confectionné un cerf volant avec des éléments de mire radar.
C’était surprenant, et au départ il a eu des pibals qui le signalaient dans nuit, entraîné dans le flux d’alizé.

J’ai des photos où le territoire de l’ancienne station est inondée et le Rawin à l’air de flotter.
Le HV9 défoncé par les vagues.
Elles proviennent de chez Lecomte.
Pour le moment, je n’ai plus de scanner je les mettrai quand je serai « rescannerisé ».

A Pilon


Dernière édition par PILON le Ven 13 Fév 2009, 18:13, édité 1 fois
† richard lacaze
† richard lacaze
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Meteo NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † richard lacaze le Ven 13 Fév 2009, 18:12

On attend donc ces photos, je viens de changer mon imprimante HS par une multifonction avec dans le scanner la possibilité de scanner mes diapos.
J'ai essayé, c'est formidable, pour ce modèle là, 4 diapos à la fois, un peu fastidieux mais ça vaut le coup.
Je suis arrivé à Reao pour un autre séjour, au moment ou la Légion finissait l'abri pantz.
Il y avait Bourdillat entre autre.
Pour mettre nos boissons (objet de toutes les convoitises) à l'abri, nous sommes allé chercher du côté de l'ancienne station un petit local en métal qui était abandonné par un service du CEP pas loin de l'ancienne station, côté océan.
On a bataillé pour le charger, le transporter et l'installer avec les moyens du bord.
Une semaine après, ordre de Papeete de remettre cet abri à sa place, endroit ou il a continué à rouiller, la galère à nouveau.
A cette époque je crois que le chef de poste était un lieutenant des troupes de marine.
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Ven 13 Fév 2009, 19:03

Un petit kai kai i te ahi ahi à Reao.

Un petit tamaraa un soir à Reao.


Je pense que la dame la plus à droite est notre ancienne cuisinière Sophie Teara, mais j’ai du mal à bien la reconnaître.

L’éclairage est-il électrique ou morigaz, je n’en sais rien, mais il y a l’électricité à Reao de nos jours.

Le vieux faré punu, en arrière-plan, n’est pas trop photogénique.

La photo date de 2007, Eric Roussel ancien météo de l’armée de l’air, au centre de la photo, était alors en « pèlerinage ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

André Pilon
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Sam 14 Fév 2009, 17:17

Salut à tous.
Bienvenue à Richard, que j'ai connu comme je l'ai dit sur un autre post à Toté, pour les tirs du deuxième semestre 73... je faisais équipe avec Hilbert au RS... et "caricaturiste" de la station aux heures perdues.
Je viens de retrouver un clichés de Réao... je ne cherchais pas le Cata, mais des pipis...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nana
Jacques
Pierre Cargoët
Pierre Cargoët
QM 1
QM 1

Age : 70
Météo NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Pierre Cargoët le Sam 14 Fév 2009, 17:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bonjour à tous.
Lorsque je suis arrivé fin 67, le 4x4 de la photo avait été remplacé par un neuf équipé de sa remorque, je m'en suis beaucoup servi entre le lagon, le village et la station.
La jeep qui avait été "rectifiée" par J. Adams a aussi été remplacée après mon départ (je l'ai su par un météo que j'ai revu en France plus tard : Bernard Ternaud).
Le mécano (un adjudant dont je ne me rappelle pas le nom) a reçu l'ordre de faire disparaitre l'épave de l'ancienne, ce qui fait que par la suite il était obligé de plonger pour récupérer des pièces quand la nouvelle était en panne !!!

La route d'accès au lagon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je crois que le faré d'Appolina était sur la gauche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne journée.
Bonjour,

Avec Walter et Magny, nous louions un faré dans cette rue.
C'était en 68.
Je ne sais pas à qui il appartenait, mais la fille de la maison se nommait Naputa.
Le faré était situé presque en face de celui du maire.
Toute la famille logeait derrière dans un abri plus précaire, et était d'un gentillesse extrême.
Nous nous étions pris d'affection pour leur petit garçon.
La grand-mère passait son temps assise sur notre seuil et nous n'arrivions pas à communiquer avec elle qui ne parlait pas français.
Il me reviens la phrase qu'elle nous lançait constamment en rigolant de sa bouche édentée, pardonnez l'orthographe : "oumi oumi vété", avec des gestes équivoques.
Elle faisait sécher du poissons et des poulpes devant nos fenêtres.

En bas de la route qui mène au lagon il y avait une bizarrerie pour le lieu, un sapin que je crois d'ailleurs voir sur la photos.
J'ai également quelques photos, mais pour l'instant le serveur est out.
Cordialement.
Pierre
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Sam 14 Fév 2009, 22:45

PONDI , j'essaye d'interpréter "umi umi vete"..
Il y a geste équivoque, donc plaisanterie ..
Umi umi en tahitien = barbichette .
Vete pour moi est un poisson surmulet..Il a des barbillons...
Aviez-vous des moustaches ou une barbe??
Autrement je verrais bien "vevete" qui signifie si mes souvenirs sont bons soulever un tissus...
Ce qui laisserait sous entendre qu'en soulevant le tissus on voit de la barbichette...QUELLE BARBICHETTE??? :D
Reste à connaître les gestes équivoques pour bien interpréter la plaisanterie..

André spécialiste de Reao va certainement nous donner son avis...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 89
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Dim 15 Fév 2009, 10:26

Bonjour
De bien belles photos de mon île préférée, là où l’avenue principale va déboucher sur le lagon.
Effectivement, à gauche, à cinquante mètres environ, il y a un groupe de maisons dans lesquelles habitaient Martial Takararo, le tavana et sa famille, ainsi que Jeanne Kehagatoro, sa fille adoptive, (adoptée aussi par la station).

L’institutrice Apolina, n’habitait pas là à cette époque 1967, mais au milieu de la bourgade, tout près de l’école et de l’infirmerie que détenait notre ami Mathias Mamatui.

Quand à la vieille dame, je ne vois pas qui c’est.
Au sujet de Umi Umi Vete.
Le « spécialiste » comme tu dis, va vous donner un point de vue valable si vous aviez une barbichette comme le précise Jean-Claude et qui se dit Umi Umi, un mot tahitien qui veux dire barbe en général et anciennement Kumi Kumi à Reao, mais également Umi Umi maintenant (le beau langage pomotu, facile à assimiler, avec ses K et ses G, disparaît petit à petit).

Le Vete est aussi un poisson blanchâtre, à queue jaune, muni de deux longs et fins barbillons sous la mâchoire inférieure, avec lesquels il gratte le fond du lagon couvert de « poussière » de corail.
Gros comme un hareng ils aimaient se loger dans le Catalina pe (pourri).
C’est le surmulet sans taches, d’après Bagnis, dans « Poisons de Polynésie ».

Effectivement si vous aviez la barbe, l’ancêtre devait faire une comparaison entre le poisson et l’individu, surtout si c’était un barbichette.

André Pilon


Dernière édition par PILON le Dim 15 Fév 2009, 15:20, édité 1 fois
Pierre Cargoët
Pierre Cargoët
QM 1
QM 1

Age : 70
Météo NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Pierre Cargoët le Dim 15 Fév 2009, 12:25

Bonjour et merci pour les explications André et Jean Claude.
Personnellement je n'avais pas de "barbichette" à l'époque, mais le chouf Lefebre qui a habité ce faré portait la barbe et fumait la pipe.
C'est peut être là l'explication;
Quant au geste équivoque,la vieille dame étant assise sur le seuil, c'était un geste de la main vers le haut lorsque nous franchissions le pas de la porte et passions à sa très proche proximité.
Je n'ai pas plus d'explications.
Cordialement
Pierre

Contenu sponsorisé

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 14 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 17 Fév 2020, 05:53