Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

La spécialité de Timonier - Page 3 Avatar22 La spécialité de Timonier - Page 3 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 866176 messages dans 15258 sujets

Nous avons 7492 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est chauve

La page Facebook de secours d’A.C.B.

La spécialité de Timonier - Page 3 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
La spécialité de Timonier - Page 3 Livreo10

Derniers sujets

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par PAUGAM herve Hier à 23:46

» Les Mémoires de Jacques Sinquin
par PAUGAM herve Hier à 23:35

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Jean-Léon Hier à 22:44

» [LES B.A.N.] KHOURIBGA - MAROC
par Renan Hier à 18:45

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Joël Chandelier Hier à 18:05

» [Escale] BEYROUTH
par loulou06000 Hier à 16:04

» [ Blog visiteurs ] Un porte-avions à Bizerte
par marsouin Hier à 13:38

» BSM SAINT NAZAIRE
par J-L-14 Hier à 13:34

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par PAUGAM herve Mar 4 Aoû 2020 - 22:28

» [ Histoires et histoire ] Fortifications et ouvrages du mur de l'Atlantique
par Max Péron Mar 4 Aoû 2020 - 22:14

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par COLLEMANT Dominique Mar 4 Aoû 2020 - 22:12

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Mar 4 Aoû 2020 - 22:09

» [Les états-major des ports et régions] MARINE PARIS
par Jean-Marie41 Mar 4 Aoû 2020 - 21:34

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades Lycée technique Kerichen Brest 69 à 72
par Keran Mar 4 Aoû 2020 - 21:31

» [ Logos - Tapes - Insignes ] LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par J-C Laffrat Mar 4 Aoû 2020 - 21:17

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Marquis Mar 4 Aoû 2020 - 12:50

» [ Blog visiteurs ] RECHERCHE DES PERSONNES AYANT CONNU MICHEL PINTEAU
par Invité Mar 4 Aoû 2020 - 12:30

» [ Aéronavale divers ] Les Mémoires d'André Digo
par Charly Mar 4 Aoû 2020 - 8:33

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Lun 3 Aoû 2020 - 23:53

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par J-C Laffrat Lun 3 Aoû 2020 - 22:42

» La spécialité de Météorologiste
par jean-claude BAUD Lun 3 Aoû 2020 - 13:43

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par alain EGUERRE Lun 3 Aoû 2020 - 10:31

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par alain EGUERRE Lun 3 Aoû 2020 - 8:16

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Insignes de spécialités dans la Marine
par Marquis Dim 2 Aoû 2020 - 22:56

» [Les batiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par alsybar Dim 2 Aoû 2020 - 21:17

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par D.THIEBAULT Dim 2 Aoû 2020 - 19:47

» [CAMPAGNES C.E.P.] ATOLL DE RANGIROA
par marsouin Dim 2 Aoû 2020 - 18:19

» ENGAGEZ VOUS !!! RENGAGEZ VOUS, OU LES CAMPAGNES D'INFORMATION DE LA MARINE DEPUIS L'AN 2000
par HèmBé43 Dim 2 Aoû 2020 - 17:07

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 5
par J-L-14 Sam 1 Aoû 2020 - 20:22

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par ARNOULT Sam 1 Aoû 2020 - 15:49

» SNA SUFFREN
par Charly Sam 1 Aoû 2020 - 14:28

» [ Recherches de camarades ] AE Victor Schoelcher 62-65
par cristophil65 Sam 1 Aoû 2020 - 9:58

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades EE Du Chayla années 61/63
par peticha76 Sam 1 Aoû 2020 - 9:26

» Les campagnes de la JEANNE D'ARC
par Doudou29 Ven 31 Juil 2020 - 15:02

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par douzef Ven 31 Juil 2020 - 14:36

» ALBUM PHOTOS DE COURS - GROUPE DES ÉCOLES D'ARMES
par Cuiguillere Ven 31 Juil 2020 - 11:25

» BLAISON
par mjrl83 Jeu 30 Juil 2020 - 19:04

» MEUSE (PR)
par msteiner Jeu 30 Juil 2020 - 11:09

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Sauvons l'Ondée !!!
par jmhollander Jeu 30 Juil 2020 - 8:47

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Laurent Mer 29 Juil 2020 - 20:10

» [Plongeurs démineurs] PLONGEURS DÉMINEURS
par doubleloire Mar 28 Juil 2020 - 22:16

» P A Foch : Manoeuvres d'Apontage
par KAROLL Mar 28 Juil 2020 - 21:58

» [LES B.A.N.] PORT LYAUTEY (MAROC)
par J-C Laffrat Mar 28 Juil 2020 - 19:10

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du poste 2 EE VAUQUELIN 09/60 à 08/62
par chris40 Mar 28 Juil 2020 - 13:24

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par larcher Mar 28 Juil 2020 - 11:02

» RUBIS (SNA)
par J-L-14 Lun 27 Juil 2020 - 17:02

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE) Tome 2
par Joël Chandelier Lun 27 Juil 2020 - 14:10

» [ FUSILIERS MARINS ] Et les maitres de chiens.
par Marquis Lun 27 Juil 2020 - 13:45

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3
par Joël Chandelier Lun 27 Juil 2020 - 10:02

» [Vieilles paperasses] PLAQUE D'IDENTITÉ
par Marquis Lun 27 Juil 2020 - 9:50

» [Les anciens avions de l'aéro] Les bons vieux Lanc de l'Aéronavale !
par Richard JOSE Sam 25 Juil 2020 - 14:43

» [Vie des ports] Le Port de Nice
par bailly bout de bois Sam 25 Juil 2020 - 9:46

» OURAGAN (TCD)
par alain-m-56 Ven 24 Juil 2020 - 17:50

» LCM 24 en 1951.
par laorañs56 Ven 24 Juil 2020 - 16:19

» SÉMAPHORE - Saint Sauveur à L'Ile d'Yeu
par takeo Jeu 23 Juil 2020 - 9:00

» TONNERRE (PHA)
par Xavier MONEL Mer 22 Juil 2020 - 17:58

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par COLLEMANT Dominique Mer 22 Juil 2020 - 17:58

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par GILOU971 Mer 22 Juil 2020 - 17:15

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par Joël Chandelier Mer 22 Juil 2020 - 9:50

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par J-L-14 Mar 21 Juil 2020 - 20:36

» [ Histoires et histoire ] Naufrage du Chalutier Militaire AD 157 Marie-Yette en mars 1940.
par BRICKGERARD Mar 21 Juil 2020 - 17:59

» [Les écoles de spécialités] Le Groupe des Écoles d'Armes
par Jean-Léon Mar 21 Juil 2020 - 16:50

» [Les anciens avions de l'aéro] Bloch / SNCASO MB175-T
par J-C Laffrat Mar 21 Juil 2020 - 11:41

» DE GRASSE (CROISEUR)
par BOUFFART Bernard Lun 20 Juil 2020 - 21:19

» Première guerre du Golfe
par Renan Lun 20 Juil 2020 - 19:11

» [ Blog visiteurs ] Mon père Daniel HELLUIN
par Invité Lun 20 Juil 2020 - 17:00

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Charly Dim 19 Juil 2020 - 22:34

» [Campagne C.E.P.] Les vedettes de transport de passagers à MURU et FANGA
par CARPAROUGE Dim 19 Juil 2020 - 13:50

» [ Blog visiteurs ] Je recherche un ami Jean Pierre Souvigné
par Invité Dim 19 Juil 2020 - 11:27

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par Charly Sam 18 Juil 2020 - 21:21

» [ Blog visiteurs ] Recherches infos ancêtre LEON GODEFROY né en 1906
par Invité Sam 18 Juil 2020 - 19:27

» [Les écoles de spécialités] EMES Cherbourg
par Kohler Jean Marie(Hans) Sam 18 Juil 2020 - 16:47

» Marins Pompiers des Bases Aeronavale
par J-L-14 Sam 18 Juil 2020 - 13:07

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par david974 Sam 18 Juil 2020 - 10:23

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades TCD OURAGAN de 69 à 72
par framery Ven 17 Juil 2020 - 14:09

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par takeo Ven 17 Juil 2020 - 12:57

» CHELIFF (LST)
par marsouin Jeu 16 Juil 2020 - 22:07

» CALLIOPE (CM)
par TUR2 Mer 15 Juil 2020 - 22:23

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Juil 2020 - 21:28

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par ramblas47 Mer 15 Juil 2020 - 19:07

» [ Blog visiteurs ] Photo sur le Mercure
par Invité Mar 14 Juil 2020 - 23:16

» GUEPRATTE (EE)
par J-L-14 Mar 14 Juil 2020 - 20:43

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Joël Chandelier Mar 14 Juil 2020 - 20:12

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par COLLEMANT Dominique Lun 13 Juil 2020 - 22:35

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Ouessant
par COLLEMANT Dominique Lun 13 Juil 2020 - 21:42

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par CARPAROUGE Lun 13 Juil 2020 - 17:28

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Didier Moreaux Lun 13 Juil 2020 - 15:19

» [Vie des ports] Le Conquet
par Michel Roux Lun 13 Juil 2020 - 13:35

» MINERVE (SM) - TOME 2
par philippe PAILLET Dim 12 Juil 2020 - 18:54

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par GAUDIN Bernard Dim 12 Juil 2020 - 9:56

» [Les catastrophes dans la Marine] L'EXPLOSION DU CUIRASSÉ LIBERTÉ - 1911
par Roli64 Dim 12 Juil 2020 - 9:30

» SAINTONGE (TRANSPORT)
par GYURISS Sam 11 Juil 2020 - 16:03

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par inthenavy Ven 10 Juil 2020 - 21:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche mon chef Marcel Châtelain.
par jeep06 Ven 10 Juil 2020 - 21:41

» [ École des Mousses ] Écoles des mousses 71/72
par marc dugachard Ven 10 Juil 2020 - 17:46

» [ Tahiti ] Votre première arrivée à Tahiti
par J-L-14 Ven 10 Juil 2020 - 15:49

» MONGE (BEM)
par Didier Moreaux Mer 8 Juil 2020 - 14:13

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Didier Moreaux Mer 8 Juil 2020 - 9:54

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] L'ALGÉRIEN
par JLG Mer 8 Juil 2020 - 8:07

DERNIERS SUJETS


La spécialité de Timonier - Page 3 Liensamis

La spécialité de Timonier

LA TOULINE
LA TOULINE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 80
Timonier équipage NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par LA TOULINE le Lun 9 Juil 2018 - 18:47

Vieux souvenirs... Je réponds en hissant la flamme du code suivi par les pavillons Bravo et zulu



La spécialité de Timonier - Page 3 Insig205
« Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes,
L'univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! ».
[Charles Baudelaire]

sad5
sad5
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 69
Torpilleur équipage          NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par sad5 le Mar 10 Juil 2018 - 23:16

Pour Noël:
Able, Baker, Charlie, Dog, etc... correspondent au "Joint Army Navy Phonetic Alphabet" remplacé en 1956 par le code OTAN.
Vu aujourd'hui dans la revue "LOS" n° 39 des éditions Caractère.
La spécialité de Timonier - Page 3 642994



La spécialité de Timonier - Page 3 Insig596

Noël Gauquelin
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Noël Gauquelin le Mar 10 Juil 2018 - 23:39

Merci Serge, je ne connaissais pas du tout cet alphabet.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 88
Transmetteur NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Roli64 le Mer 11 Juil 2018 - 10:47

Avé à tous,
J'arrive un peu en retard avec mes gros sabots.
Aff de base (dixit Monville à St Mandrier), c'est bien l'alphabet anglo/saxon pendant du notre : Anatole.....Isidore.....Ursule.....
Pour les autres je vous laisse chercher.
Vous savez, nous les vieux "haricots", nous commençons à perdre la "chepette" (tête) il faut
nous excuser.
A plus.
Roli

sad5
sad5
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 69
Torpilleur équipage          NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par sad5 le Mer 11 Juil 2018 - 22:11

Pas d'accord, Roli64, non seulement tu ne perds pas la tête mais en plus tu ne perds pas ton humour ! La spécialité de Timonier - Page 3 582735
C'est un grand plaisir de lire tes récits et tes interventions qui enrichissent et divertissent agréablement notre génération et les suivantes ! La spécialité de Timonier - Page 3 580511
Amitiés La spécialité de Timonier - Page 3 642994
Serge



La spécialité de Timonier - Page 3 Insig596

Forestas
Forestas
QM 1
QM 1

Age : 77
La spécialité de Timonier - Page 3 Timequi NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Forestas le Mar 3 Mar 2020 - 9:01

Cours de timonier au Cap Brun de juin à septembre 1961. Embarquement sur le Clem. Outre la transmission optique -scot, pavillons… - il y avait la phonie, partie très importante de la mission des timoniers lors des manœuvres interalliées. Voici les souvenir que j'en garde et que j'ai relaté dans le livre écrit pour mes enfants et petits-enfants: "Mon travail consistait à assurer la veille optique, c’est-à-dire à surveiller l’horizon et identifier tout bâtiment qui passait à vue. Le timonier était aussi chargé de hisser dans la mature les pavillons ou autres signes distinctifs, pour prévenir les autres navigateurs de situations particulières. Enfin nous assurions de nuit les transmissions optiques à l’aide de projecteurs, et étions en charge des communications radio, non pas en morse, mais phoniques (parlées).
Spoiler:
Je m’étais particulièrement spécialisé dans cette discipline qui me permettait d’être aux premières loges pour les manœuvres importantes, directement aux ordres de l’officier de quart ou du Pacha (commandant de bord) pour les grandes occasions. Si bien que lors des deux plus importantes manœuvres interalliées auxquelles j’ai assisté, le commandant a voulu que je sois le phoniste de service : en janvier 1962, pour l’exercice OTAN Big Game, avec la sixième flotte américaine (porte-avions Saratoga et Intrepid), en Méditerranée occidentale, puis en mars nouvel exercice OTAN Dawn Breeze VII, dans la zone de Gibraltar. C’est comme cela que j’ai appris quelques rudiments d’anglais, car les messages étaient toujours transmis dans cette langue. En fait il s’agissait de locutions toute faites qu’il suffisait d’apprendre par cœur. L’essentiel du message était par ailleurs codé à l’aide d’un codex appelé VP75. Nous transmettions des séries de lettres, selon le code international… souvenez- vous  de la chanson : Allô, papa, tango, charlie !
Ma position à la passerelle de commandement m’a permis approcher le Grand Charles (de Gaulle) lors de sa visite à bord, en octobre 1962. Quand il a débarqué je faisais partie du peloton chargé de lui rendre les honneurs.

Lors de l’une de ces manœuvres interalliées, que bien sûr les Américains dominaient de leur toute puissance, j’ai été le témoin d’un épisode digne des aventures d’Astérix le Gaulois. Nous manœuvrions au large du Portugal. Le Clémenceau assurait la défense anti-sous-marine tandis que le porte-avion US Enterprise était chargé de la défense anti-aérienne. Ce bâtiment juste sorti de ses essais, était le fleuron de l’US Navy. Tout comme notre Clemenceau pour la Royale. Il était équipé des techniques de détection les plus modernes et son état-major avait un peu tendance à prendre les autres nations de haut. Lors d’un exercice d’attaque aérienne, nos pilotes de l’aéronavale furent chargés de simuler une attaque sur l’Enterprise. Pour cette opération on fit appel aux quelques vieux avions type F4U7 Corsair. Il s’agissait d’avions américains monomoteurs à hélice qui dataient de la guerre de 39-45. Ils avaient particulièrement brillé en Indochine, et les pilotes avaient acquis la réputation de casse-cou. L’état-major choisit de déclencher l’attaque en fin de journée au moment où le soleil était juste au-dessus de l’horizon. Ce type d’avion allié à la maîtrise des pilotes leur permit d’effectuer l’approche de la cible en rase-motte, ou plutôt rase-vagues, à quelques mètres seulement des flots, ce qui les rendaient invisibles sur les écrans radars. De même l’arrivée dans le soleil couchant ne permit pas aux veilleurs optiques de les repérer suffisamment tôt pour organiser la défense. Le fleuron de l’US Navy fut donc coulé (fictivement) par de vieux avions à hélice, fabriqués par des Américains eux-mêmes, et pilotés par les petits « Franchies ». Pour enfoncer le clou les pilotes ne manquèrent pas de faire quelques acrobaties devant la passerelle commandement de l’Enterprise, sorte de bras d’honneur aux fiers boys, au mépris de toutes les règles de sécurité. Ils refirent d’ailleurs la même pantomime à leur retour devant la passerelle du Clem. Si les officiers de la Royale rigolèrent un bon coup, ceux de l’US Navy beaucoup moins.


Dernière édition par Charly le Mar 3 Mar 2020 - 9:16, édité 1 fois (Raison : Mise en place du spoiler - A mettre si plus de 4 photos ou texte long)

Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 88
Transmetteur NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Roli64 le Mar 3 Mar 2020 - 11:38

J'ai fais cet exercice en 61 (chiffreur sur le Colbert) Nous naviguions de conserve avec l'Enterprise . Alescmed a fait envoyer
un petit message au Cdt du porte avions ricain: "Ou avez vous mis votre cheminée ?" (Il avançait grâce à l'uranium) Réponse
du Cdt :"Voulez vous faire la course avec bateau sans cheminée ?" J'ai entendu la réponse de l'Amiral : Boff....il ne va pas plus
vite que nous . A plus - Roli

LA TOULINE
LA TOULINE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 80
Timonier équipage NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par LA TOULINE le Mar 3 Mar 2020 - 12:01

tu oublies de mentionner les corrections de cartes et de documents qui étaient en nombre: ouvrages de navigation et classifiés de l'OTAN



La spécialité de Timonier - Page 3 Insig205
« Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes,
L'univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! ».
[Charles Baudelaire]

Forestas
Forestas
QM 1
QM 1

Age : 77
La spécialité de Timonier - Page 3 Timequi NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Forestas le Mar 3 Mar 2020 - 12:17

Effectivement, lors de mon deuxième embarquement sur la Croix du Sud, à Fort de France, une partie de la mission constait à reporter sur les cartes les changements signalés dans l'Avis aux navigateurs que nous recevions régulièrement. C'était les corrections de carte. Voici mes souvenirs à ce sujet:
Mon travail à bord était très différent de celui que j’effectuais sur le Clémenceau. J’étais seul timonier à bord. Ma tâche principale était la mise à jour des cartes marines, qui s’effectuait à l’aide l’Avis au navigateur, un fascicule édité régulièrement par la Marine. Il reprenait toutes les modifications des mentions nécessaires à la navigation : nouvelles installations portuaires, nouveaux amers, phares, balises, obstacles divers comme les épaves, modification des courants etc. Ces précieux renseignements étaient fort recherchés par les plaisanciers et les charters qui naviguaient sur le secteur. Comme ils n’avaient pas accès à ce document je le leur prêtais volontiers lors de nos escales dans les îles. Il m’arrivait aussi de leur donner des cartes marines plus ou moins obsolètes, quand j’en recevais de nouvelles. J’ai ainsi pu visiter de nombreux yachts sur lesquels j’étais invité. Il y avait à Saint-Barth, un riche écrivain dont je ne me rappelle plus le nom, Suédois ou Danois, je ne sais plus, qui m’invitait à chaque escale dans sa villa où il faisait des fêtes particulièrement joyeuses… et arrosées.
J’étais également chargé de la surveillance des « montres ». Les montres, sont en fait des pendules indispensables à la navigation. De leur précision dépend celle des points effectués au sextant. Quelques secondes d’écart et cela peut faire quelques miles nautiques d’écart par rapport à la position réelle. Il y avait 3 montres à bord, logées dans un coffre étanche pour éviter toute entrée d’humidité. Il fallait les remonter régulièrement, pas de piles à cette époque. Et surtout chaque jour il fallait prendre le top diffusé par radio, car il ne fallait en aucun cas toucher aux aiguilles. Je me contentais de noter l’heure GMT (heure du méridien de Greenwich) plus ou moins «x» heures, minutes, secondes.

Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 88
Transmetteur NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Roli64 le Mar 3 Mar 2020 - 15:51

Pour Forestas et les autres tim's
- Toujours cet exercice en 61 avec l'Interprise au sujet des corsairs . Deux zincs ricains viennent de notre arrière, arrivés
à la hauteur de notre passerelle, les pilotes ont tiré leurs manches à balais et ont mis les gaz à fond et se sont dirigés vers
le ciel, ont les a vite perdu de vue . Je pense que les ricains ont bien rigolé et nous, nous faisions peut-être la gueule .
Certains on entendu un "bang" . Réponse du berger à la bergère .
- A propos des montres : A....B....C....D....2....A....B....C....D....4 etc....(le top émis de saint lys radio) . Le chrono et les montres
étaient toujours remontés par le même homme (tim) tous les jours . A plus - Roli

Forestas
Forestas
QM 1
QM 1

Age : 77
La spécialité de Timonier - Page 3 Timequi NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Forestas le Mar 3 Mar 2020 - 16:11

Je confirme. La spécialité de Timonier - Page 3 582735

LA TOULINE
LA TOULINE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 80
Timonier équipage NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par LA TOULINE le Mar 3 Mar 2020 - 20:18

On peut rajouter que les garde temps ne quittaient jamais leur douillet capitonnage et qu les comparaisons se faisaient là



La spécialité de Timonier - Page 3 Insig205
« Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes,
L'univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! ».
[Charles Baudelaire]

Tragin
Tragin
QM 2
QM 2

Age : 84
Timonier équipage NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Tragin le Jeu 5 Mar 2020 - 20:00

Pour ce qui est des corrections de cartes,c'est moi qui en avait la charge,pourtant nous étions 3 tims à bord tous matelots mais, comme j'avais les points pour être crabe mais pas le grade(décision du Pacha) j'en assurait le boulot,étant sur un chef de Div.Pour ces corrections, j'allais chercher les avis Nav à l'OCI dont le local était en dehors de l'arsenal pas loin de l'enceinte (même pas sur la route d'un troquet)
G.Tragin


Dernière édition par Tragin le Jeu 5 Mar 2020 - 23:09, édité 3 fois (Raison : Orthographe)



La spécialité de Timonier - Page 3 Insign19
Avoir été et essayer d'être encore...

Forestas
Forestas
QM 1
QM 1

Age : 77
La spécialité de Timonier - Page 3 Timequi NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Forestas le Jeu 5 Mar 2020 - 20:34

L'OCI, mais de Cherbourg, a été ma dernière affectation de novembre 65 à mars 66, avant la quille. A vrai dire je n'y ai pas fait grand chose comme je l'explique dans mon livre de souvenirs:Mes quatre mois de congés terminés je regagnai Cherbourg où je fus affecté à l’OCI. Ce service était divisé en deux parties, l’une concernait les cartes de navigation et les instruments, l’autre les documents centralisés. Pour ma part, j’étais affecté au premier des deux. J’avais pour mission de tenir à jour les cartes marines, et les documents nautiques. En pratique je ne faisais pas grand-chose. Je dépendais d’un officier des équipages que je ne voyais presque jamais, et j’avais sous ma responsabilité 3 matelots. Leur plus gros travail consistait à savoir qui irait chercher la gamelle le midi. Je venais le matin, je bricolais un peu en attendant le repas, puis l’après-midi, après avoir donné les consignes à mes gars, je m’octroyais quartier libre. J’avais pris une chambre en ville que je partageais avec Claude Laloë, lui aussi affecté à Cherbourg. Pour meubler ce temps libre j’avais acheté une Simca Elysée, première voiture. Las, au bout de trois mois elle rendit l’âme et je fis l’acquisition d’une Renault Dauphine.
J’avais retrouvé à Cherbourg un ancien joueur de l’équipe de rugby du Clémenceau. A tous les deux nous avons formé un embryon de club, dont j’étais joueur entraîneur, en débauchant quelques footeux locaux. Le problème était de trouver des équipes, des terrains et des arbitres pour organiser des rencontres. Je me souviens par exemple que lors d’un match contre Saint-Lô, j’ai dû changer de camp pour organiser un peu le jeu de nos adversaires, en même temps que je jouais le rôle d’arbitre. Mais nous rigolions bien, surtout lors de la troisième mi-temps où les Normand s’avéraient beaucoup plus forts que sur le terrain.

Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 88
Transmetteur NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par Roli64 le Ven 6 Mar 2020 - 9:15

Salut Forestas .
En revenant d'Indo (en 53) A Toulon j'ai rempli un desiderata et en 1 j'ai mis Oran (j'aurai bien mis en 2,3,4 etc Oran mais......)
et j'ai eu du pot, affecté à Oran, service OCI/DS à l'époque . Hé ben si toi tu étais relaxe, moi j'ai eu un travail de fous aux D.S.
Il y avait entre autres 15 doc B.12 en stock (ils servaient a transformer les mots en groupe de 5 chiffres) . J'ai mis une semaine
pour corriger 1 bouquin et pour le 15ième j'ai mis trois jours . Le patron [M. Aerscott (?)] seul dans sa boutique, avait un poil
dans la main qui lui servait de canne . Un an de galère et je passe S/M . Changement d'affectation et mon nouveau boulot,
à 150 marches de là, au bureau du chiffre de Prémar IV et ça a duré....6 ans . A plus

LA TOULINE
LA TOULINE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 80
Timonier équipage NON

La spécialité de Timonier - Page 3 Empty Re: La spécialité de Timonier

Message par LA TOULINE le Ven 6 Mar 2020 - 16:56

Ah les cartes... à la sortie du cours de Tim j'incorpore le croupe des cartes sur le Bois Belleau, embarquement suivant le DC Pivoine, je corrige également les cartes, le suivant: la Laïta j'y retourne, puis affecté à l’État Major du CIOA (après l'attentat du LST) seul Tim, je corrige les cartes...
Plus de cours QM Tim je fais Bosco. Fin des cartes.
En 69, Mtre BS Man j'embarque sur le Clemenceau en carénage. Pas de Tim à bord ni de Chéqua, je prends en charge la passerelle, les corrections de cartes sont effectuées par 2 marins pêcheurs ayant quelques notions vues en cours... Les cartes étaient faites au stylo feutre (presque fin) et certains secteurs de feux allaient vers la terre !!! Ne pouvant pas tout vérifier, la collection a été envoyée à l'OCI.



La spécialité de Timonier - Page 3 Insig205
« Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes,
L'univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! ».
[Charles Baudelaire]


    La date/heure actuelle est Jeu 6 Aoû 2020 - 0:58