Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Avatar22 [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 1005160 messages dans 16390 sujets

Nous avons 7756 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est HUTIN

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Livreo10

Derniers sujets

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 21:27

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par FORZANO Andre Aujourd'hui à 20:44

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par GILOU971 Aujourd'hui à 20:27

» [ Marine à voile ] Catamaran Virginie Hériot voilier de l'Ecole Navale
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 20:26

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Aujourd'hui à 20:10

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 03
par Marquis Aujourd'hui à 19:13

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 19:08

» [ Logos - Tapes - Insignes ] LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par JJMM Aujourd'hui à 18:45

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par douzef Aujourd'hui à 18:01

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM PONT REAN
par kermonnach Aujourd'hui à 17:40

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par gerardsin59 Aujourd'hui à 17:36

» [Vie des ports] Port de Saint Nazaire
par Max Péron Aujourd'hui à 13:04

» [ Blog visiteurs ] Recherches infos ou photos sur mon grand-père PM Fus et mon père QM1
par Invité Aujourd'hui à 12:24

» JULES VERNE (BA)
par Charly Aujourd'hui à 8:21

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Hier à 23:08

» [ Recherches de camarades ] Recherche Jacques Thoury
par Lefebvre Hier à 20:50

» [ Blog visiteurs ] Le lac Tchad Papeete 66/67
par Invité Hier à 20:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades ASM ou DSM Tourville 09/74 à 07/75
par LITOU Christian Hier à 20:12

» [Les écoles de spécialités] Le Groupe des Écoles d'Armes
par BOBOSSE Hier à 19:42

» CASSARD (EE)
par patrick0690 Hier à 16:31

» [ Divers frégates ] Pour un livre à venir sur les corvettes C70 (frégates F70 à-c 1988)
par vanhille Hier à 15:14

» VAUQUELIN (EE)
par petelle Hier à 12:29

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par QUIQUEMELLE Hier à 0:34

» [Les écoles de spécialités] EMES Cherbourg
par Dutertre Lun 15 Aoû 2022 - 18:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche des personnes ayant connu mon père dans la marine
par medoc2 Lun 15 Aoû 2022 - 16:49

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par HèmBé43 Lun 15 Aoû 2022 - 14:56

» LE VENDÉEN (ER)
par MILLET Jean Claude Lun 15 Aoû 2022 - 9:32

» REVI (Remorqueur-Ravitailleur)
par BRIENT Goulven Lun 15 Aoû 2022 - 8:47

» ASTREE (SM)
par destrez Dim 14 Aoû 2022 - 19:33

» ALTAÏR (PC)
par gene Dim 14 Aoû 2022 - 18:07

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Yvo35 Dim 14 Aoû 2022 - 16:08

» [ Recherches de camarades ] Anciens et très anciens des pupilles mousses
par LECOQ Rémy Dim 14 Aoû 2022 - 11:54

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par Max Péron Dim 14 Aoû 2022 - 11:48

» LE GASCON (ER)
par djm Dim 14 Aoû 2022 - 11:25

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par colpaert Sam 13 Aoû 2022 - 19:28

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par HèmBé43 Sam 13 Aoû 2022 - 18:32

» [Campagne] LES COMORES - TOME 001
par loulou06000 Sam 13 Aoû 2022 - 17:12

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 5
par J.Revert Sam 13 Aoû 2022 - 16:42

» [Vie des ports] Le Conquet
par Michel Roux Sam 13 Aoû 2022 - 14:10

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par MILLET Jean Claude Sam 13 Aoû 2022 - 12:33

» [ Blog visiteurs ] La Régine
par Max Péron Sam 13 Aoû 2022 - 12:01

» [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!
par BLANCHARD PIERRE Ven 12 Aoû 2022 - 23:27

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par HèmBé43 Ven 12 Aoû 2022 - 21:00

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades École des mousses 75/76
par Mitch78 Jeu 11 Aoû 2022 - 18:50

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par Xavier MONEL Jeu 11 Aoû 2022 - 17:56

» MORVAN (BB - MURUROA)
par J-L-14 Jeu 11 Aoû 2022 - 12:56

» [ Blog visiteurs ] LA DEPOSE 45
par PAUGAM herve Mer 10 Aoû 2022 - 19:09

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3
par latrubesse jean claude Mer 10 Aoû 2022 - 17:58

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par mercier joseph Mer 10 Aoû 2022 - 16:45

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par david974 Mer 10 Aoû 2022 - 16:18

» LA RANCE
par Joël Chandelier Mer 10 Aoû 2022 - 16:11

» TARTU (EE)
par Dutertre Mer 10 Aoû 2022 - 14:29

» FLOTTILLE 9 F
par Gibus1750 Mer 10 Aoû 2022 - 14:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade - Infos sur Michel Toutain
par Dutertre Mar 9 Aoû 2022 - 18:17

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade SM BAUMGARTNER
par cornet Mar 9 Aoû 2022 - 17:35

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par pogo Mar 9 Aoû 2022 - 11:11

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par cassetou56 Lun 8 Aoû 2022 - 20:16

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par QUIQUEMELLE Lun 8 Aoû 2022 - 17:48

» [ Blog visiteurs ] Porte-avions FOCH
par JJMM Lun 8 Aoû 2022 - 17:14

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par Roger Tanguy Lun 8 Aoû 2022 - 14:21

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par PAUGAM herve Dim 7 Aoû 2022 - 18:55

» UNITÉ MARINE DAKAR
par thevelin gerard Sam 6 Aoû 2022 - 13:54

» [ Recherches de camarades ] Hourtin Lorient DP
par skagerrac Sam 6 Aoû 2022 - 2:44

» COMMANDANT BLAISON [AVISO]
par wreck Sam 6 Aoû 2022 - 0:39

» [ Blog visiteurs ] DBFM 3e bataillon
par Invité Jeu 4 Aoû 2022 - 12:32

» La spécialité de Timonier
par Papytragin Mer 3 Aoû 2022 - 18:31

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par GILOU971 Mar 2 Aoû 2022 - 16:08

» [ Blog visiteurs ] Croiseur DE GRASSE 67 - 69
par Noël Gauquelin Mar 2 Aoû 2022 - 14:15

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Mar 2 Aoû 2022 - 12:03

» [ Recherches de camarades ] Recherche Patrick MATHURE missilier
par GUILLAUME jean-Jacques Lun 1 Aoû 2022 - 18:26

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Franjacq Lun 1 Aoû 2022 - 17:44

» BELLATRIX (DM)
par criard Lun 1 Aoû 2022 - 17:05

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Max Péron Lun 1 Aoû 2022 - 11:46

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Honfleur
par Michel Lucas Lun 1 Aoû 2022 - 10:14

» [ Blog visiteurs ] Recherche de camarades Sous-Marin Diane 1979 /1981
par Invité Dim 31 Juil 2022 - 20:36

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE) Tome 2
par RENARD-HACHIN Dim 31 Juil 2022 - 18:09

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Ven 29 Juil 2022 - 19:12

» MAISTRANCE PONT
par Nenesse Jeu 28 Juil 2022 - 22:41

» [ La S.N.S.M. ] - Hommage au Major Jean-François GUELENNOC - Ancien de la Marine et Président de la station.
par younzoux Jeu 28 Juil 2022 - 18:13

» ARGONAUTE
par montcalm Jeu 28 Juil 2022 - 14:58

» BSM TOULON
par criard Jeu 28 Juil 2022 - 9:51

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du Guepratte de 1972 à 1974
par LOMBARDO Mer 27 Juil 2022 - 17:15

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 1
par MARTIN Jean-Pierre Mar 26 Juil 2022 - 19:41

» [ Blog visiteurs ] Demande d'infos personnelle
par Yvo35 Mar 26 Juil 2022 - 19:11

» MANINI (RC)
par Doug Dim 24 Juil 2022 - 8:09

» [ Histoire et histoires ] Et si nous votions pour "Le Redoutable et la gare transatlantique de Cherbourg" ? (phase 2)
par Charly Sam 23 Juil 2022 - 8:05

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Guillemot29 Ven 22 Juil 2022 - 21:32

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Foudroyant bleu P11 en 77
par francis barthel Ven 22 Juil 2022 - 20:24

» [Vidéo] PA Foch : Manoeuvre de catapultage
par Pierre 83 Ven 22 Juil 2022 - 18:27

» MARINS POMPIERS BRESTOIS
par Joël Chandelier Ven 22 Juil 2022 - 13:30

» [ Blog visiteurs ] Message pour Mr BONNERUE Daniel
par BONNERUE Daniel Ven 22 Juil 2022 - 12:57

» [ Les traditions dans la Marine ] Quille de départ (la quille b****l)
par Christian Suné Jeu 21 Juil 2022 - 17:40

» LA CHARENTE (PRE)
par Joël Chandelier Jeu 21 Juil 2022 - 15:31

» [ Blog visiteurs ] Recherche Info sur descroix jp matricule 66 03398
par Yvo35 Mar 19 Juil 2022 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par Max Péron Mar 19 Juil 2022 - 13:05

» LUCIOLE (GABARE)
par Luciole Mar 19 Juil 2022 - 13:00

» [ La S.N.S.M. ] Talmont-Saint Hilaire
par takeo Lun 18 Juil 2022 - 20:00

» [Vie des ports] Port des SABLES D'OLONNE
par alain EGUERRE Lun 18 Juil 2022 - 18:59

» [Les écoles de spécialités] COURS D'ELECTRONICIEN
par pincemin Lun 18 Juil 2022 - 18:52

DERNIERS SUJETS


[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Liensamis

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

A2B-B
A2B-B
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 81
Électricien d armes NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par A2B-B Dim 3 Mar 2013 - 20:35

3 T 55, où trouves-tu toutes ces infos ??
Je suis surpris _et admiratif_ de trouver sur ce forum la mécanisation de demain.
Et avec des planches animées !
Bravo à tous ceux dont l'esprit continue de bouillonner . .



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Déguste le présent, lentement.
. . .  Demain, il aura disparu . . . après avoir été de plus en plus imparfait

jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 81
Détecteur NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par jean-claude BAUD Dim 3 Mar 2013 - 20:58

Toujours un plaisir de te lire Daniel .. [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 582735
Espérons que le redresseur prod va tout faire pour que ce projet soit mené à bien chez-nous ..



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]

Laurent
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 75
Radio équipage NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par Laurent Lun 4 Mar 2013 - 17:58

jolie technique surtout pour la ville, cependant je pense aux divers problèmes qui se poseront lors d'entretien du véhicule. Car les compétences de l'opérateur devront être très variées.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Lun 4 Mar 2013 - 18:20

LAURENT, les compétences ne seront pas plus compliquées qu'avec les modèles actuels à essence ou diésel, par contre les problèmes que l'on va rencontrer au début seront d'une part le déverminage de ces nouvelles techniques et l'apprentissage des garagistes qui demanderont quelque temps pour ne plus être un handicap.

Actuellement la fime TATA commence à faire tourner quelques exemplaires de voitures à air comprimé en Inde (on peut lire des articles sur internet), il va être intéressant de suivre leur expérience.



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DALIOLI
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
Électricien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par DALIOLI Lun 4 Mar 2013 - 18:29

Toutes ces nouvelles techniques ne sont-elles pas un peu bloquées par les applications actuelles?Il y a un enjeu industriel important,il faut bien rentabiliser les méthodes actuelles au maximum.Et les groupes pétroliers ont pas mal à perdre dans ces techniques! [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 595882



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Insign11[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Pingou11

† Serge BAVOUX
† Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 93
Mécanicien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par † Serge BAVOUX Lun 4 Mar 2013 - 20:26

L’ingéniosité de tous les chercheurs est à saluer. Nul doute que cette ingéniosité nous surprendra par des réalisations innovantes et spectaculaires, mais ne rêvons pas… !
Pour déplacer un véhicule, (une auto, un avion, un bateau, etc.) d’une certaine masse, d’un point à un autre, il nous faudra toujours disposer d’une énergie nomade c'est-à-dire embarquée à bord du véhicule.
Pour un déplacement donné, quel que soit le mode de production de cette énergie, la quantité d’énergie à produire reste la même.
Les constructeurs ont toujours œuvré à réduire au maximum cette  quantité d’énergie à produire par l’amélioration du rendement des moteurs de propulsion et des conditions de pénétration du véhicule dans le milieu dans lequel il se déplace : aérodynamisme, hydrodynamisme, revêtement des routes, etc.
Ces améliorations ont porté leurs fruits mais il nous faut cependant trouver d’autres sources d’énergie.
La solution du moteur hybride, quel que soit le mode d’hybridation recherché ne résout rien ; on peut tout au plus apprécier l’absence de rejets polluants quand il est en phase de fonctionnement électrique, air comprimé ou autre. Une amélioration certaine pour la traversée des villes à forte concentration automobile.
Il ne faut cependant pas perdre de vue qu’il faut produire cette électricité ou cet air comprimé. Avec quelle énergie ? L’utilisation de récupérateurs d’énergie au freinage ou dans les descentes est loin d’être suffisante.
Comment produire l’électricité, comment obtenir de l’air comprimé, comment produire de hydrogène. Rien n’est gratuit en physique.
Pour ma part je pense que la voiture électrique a un avenir certain à condition que l’on puisse accroître considérablement son autonomie  et la capacité des batteries.  
Ce qui nécessitera la création d’un réseau de recharge de batteries ou de relais d’échange de batteries rechargées ; ces relais pouvant  produire l’électricité  à partir de panneaux solaires ou d’éoliennes.
Le problème est immense et il faudra une ou deux décennies pour y parvenir.
Si le problème automobile est réglé, qu’en serait il pour les avions et les navires ?
That is the question ! Nos chercheurs et ingénieurs ont du pain sur la planche !


Dernière édition par Serge BAVOUX le Lun 19 Aoû 2013 - 18:11, édité 1 fois



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salut et fraternité !

Théo Mertz
Théo Mertz
QM 2
QM 2

Age : 86
Mécanicien équipage NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par Théo Mertz Sam 17 Aoû 2013 - 23:21

En me baladant à travers le forum je tombe par hasard sur le site " les histoires de Bonnerue ", vraiment unique, un régal pour un mécano. Je n'ai rien à ajouter, tout à été dit par d'autres.
En tant qu'ancien de la SACM je suis gâté par ce que j'ai lu. A la fin de mes 5 ans de Royale ,j'ai été tenté par les offres de carrière de cette société. Je me suis donc retrouvé de 1958 à 1965 au département marine des moteurs MGO en tant que monteur SAV.
J'ai supervisé à Lorient le montage des moteurs MGO sur les Avisos de l'Union Française comme on les appelait alors ( Cdt Rivière,Balny etc.) Ces moteurs avaient la particularité d'avoir un bâti en acier soudé et non en fonte comme les moteurs classiques et toutes le tuyauteries d'eau en cuivre.
J'intervenais aussi sur des bateaux de pêche, les langoustiers de Camaret qui allaient pêcher au large de la Mauritanie, et bien d'autres encore.
Les gros pousseurs de péniches sur le Rhin ont aussi eu ma visite.



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Med_in10-[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Thao_c10-[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Med_ls11

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Dim 6 Avr 2014 - 15:52

Pour ceux qui seraient intéressés par la composition de la matière à partir de ses éléments constitutifs les plus ténus (infiniment petits), je viens de mettre à jour un tableau des particules élémentaires dans le cadre du «modèle standard». Ce tableau avait été dessiné en 1992, alors que j'étais en activité au sein du Commissariat à l'Energie Atomique (CEA).

J'avais effectué une première mise à jour en 1995, après la mise en évidence en 1994 puis 1995 du «Quark Top», ou «Vérité», auprès du «Tevatron» (collisionneur de Protons et d'anti-Protons de 1 TeV) du Laboratoire «Fermi» (Fermilab) de Batavia près de Chicago (Illinois-USA).

La dernière mise à jour concerne la mise en évidence en 2012 du «Boson de Higgs» auprès du «LHC» (Large Hadrons Collider ou grand collisionneur de Hadrons de 14 TeV) du Centre Européen de Recherche Nucléaire (CERN) situé près de Genève. Si vous remontez au début du sujet, vous trouverez des posts abordant déjà cet aspect de la physique fondamentale.

Le «LHC», d'un périmètre quasi--circulaire de près de 27 km, est construit à environ 100 mètres de profondeur sous la frontière franco-suisse. C'est un collisionneur constitué de deux anneaux d'accélération antagonistes de 7 TeV chacun, qui comporte 6 zones de collisions situées dans des alvéoles de grandes dimensions (on pourrait presque y loger Notre-Dame de Paris) où sont installés les grands détecteurs de particules (ATLAS, CMS, TOTEM, LHCb, ALICE et LHCf) permettant d'observer les phénomènes physiques issus des collisions. La famille de particules composites nommés «Hadrons» comprend la sous-famille des «Baryons» dont font partie les «Protons» et les «Neutrons», qui sont les «Nucléons», ou éléments composant les noyaux des atomes. Leur sous-structure comprend 3 «Quarks» qui sont des particules élémentaires.

Les particules élémentaires sont au nombre de 12 (3 familles de 4), auxquelles s'ajoutent 6 Bosons identifiés (vecteurs des forces de la nature), plus 1 encore hypothétique, le «Graviton» qui, bien que prédit par la théorie, n'a pas encore été observé.

Il faut rappeler que la matière qui nous entoure est composée de 92 éléments dit naturels, dont les atomes comportent un noyau composé exclusivement de Protons entouré d'un nuage d'Électrons en nombre égal à celui des Protons du noyau, auxquels s'ajoutent leurs isotopes plus lourds (même numéro atomique : nombre de Protons du noyau, ou nombre d'Électrons du nuage électronique, mais au noyau desquels s'ajoutent des Neutrons). A partir du 93ème élément, il s'agit d'éléments artificiels, c'est à dire créés lors de réactions nucléaires.

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Tablea10



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DALIOLI
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
Électricien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par DALIOLI Dim 6 Avr 2014 - 18:33

Bonnerue.
Magnifique tableau des particules élementaires!On a l'impression de tout saisir sur la matiére,mais cela demande beaucoup de connaissances.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Insign11[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Pingou11

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Dim 6 Avr 2014 - 19:31

Bonjour Daniel,
Il y a quelque temps déjà une expérience qui avait (je crois) été effectuée au LHC avait démontré (puis infirmé par la suite) qu'une particule avait dépassé la vitesse de la lumière. Sais-tu à quel type elle appartenait ?



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

† Serge BAVOUX
† Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 93
Mécanicien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par † Serge BAVOUX Dim 6 Avr 2014 - 19:53

Salut Daniel, je me demandais ce que tu étais devenu et puis te voila de nouveau dans les messages ACB.
Tu es notre atomiste barbotant dans particules élémentaires. ton tableau est très bien et l'on voit que la pédagogie rst toujours en toi , fais nous aussi un tableau de la classification périodique des éléments selon Mendeleïev pour rafraichir mes neurones et aussi ceux des autres ACB que cela intéresse.
Bravo.
PS. Andrem tu ne viens plus à Cluny



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salut et fraternité !

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Lun 7 Avr 2014 - 14:38

Pour ANDREM :

Il s'agissait de la vitesse mesurée d'un «Neutrino», particule élémentaire sans charge de la famille des Leptons/Fermions, qui n'a pas d'interaction avec les constituants de la matière qu'il traverse. L'erreur était due à un câblage défectueux de la synchronisation optique des horloges de précision. Elle s'était produite lors de mesures dans l'expérience «Opéra» au CERN.

Lorsque j'étais en activité, une de nos équipes travaillait dans le laboratoire souterrain du «Grand Sasso» en Italie, auprès du détecteur de Neutrinos solaires. C'est d'ailleurs du laboratoire du «Grand Sasso» que provenaient les Neutrinos dons la vitesse était mesurée par l'expérience «Opéra» au CERN. En fait les Neutrinos se déplacent à une vitesse à peine inférieure à celle de la lumière qui est de 299.792,458 km/s, c'est pourquoi la mesure est très délicate, car elle demande une très grande précision. Le «dépassement de vitesse» supposé était de 59 nanosecondes plus rapide que la vitesse des Photons qui est indépassable.

Pour BAVOUX :

La table de classement périodique des éléments de Mendéleiev se trouve très facilement, alors que celui des particules élémentaires n'est pas courant, car très «spécialisé».

L'élément naturel le plus lourd est le 92 Uranium. Les éléments artificiels commencent au 93 Neptunium et vont, aujourd'hui, jusqu'au 118 Uuo. Dans la nature les Isotopes sont bien plus courants que les éléments naturels. Par exemple, l'Hydrogène H ou 1H, ne se trouve pratiquement pas à l'état naturel, mais il est très abondant sous la forme de la molécule Dihydrogène H2, présente notamment dans la composition de la molécule d'eau H2O. Les isotopes les plus connus de l'Hydrogène sont le Deutérium 2H ou D qui entre dans la composition de l'eau lourde D2O et le Tritium 3H. Ces deux derniers éléments sont utilisés dans la réaction nucléaire de fusion qui produit un noyau d'Hélium He plus un neutron en libérant une grande quantité d'énergie, telle qu'elle se produit dans le soleil, mais que nous n'arrivons pas encore à complètement maîtriser dans les réacteurs de fusion appelés également Tokamacs. Sinon, la libération brutale de cette énergie s'obtient avec les bombes à Hydrogène ou Bombes H.

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Table_10



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Lun 7 Avr 2014 - 17:26

Est-ce à dire que comme les Neutrinos n'ont aucune interaction avec la matière qu'ils traversent, il est impossible de les ralentir et même de les arrêter ? ( Auquel cas il vaut mieux qu'ils soient inoffensifs pour nous ).



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Lun 7 Avr 2014 - 17:35

De toutes manières nous sommes «mitraillés» en permanence par les rayons cosmiques qui contiennent les neutrinos solaires, mais notre constitution est faite pour y résister, aidée en cela par le champs magnétique (ceinture de Van Allen), l'atmosphère terrestre et la couche d'ozone.



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Lun 7 Avr 2014 - 17:58

N'étant pas spécialiste de ces questions (ni de rien du tout d'ailleurs), je me demande comment on peut détecter quelque chose qui n'a pas d'interaction avec les autres corps. Encore une question parmi tant d'autres qui m'indispose car à chaque fois que l'on fourni un embryon de réponse, mille autres interrogations naissent.

Daniel tu vas me faire passer des nuits blanches;



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

† Serge BAVOUX
† Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 93
Mécanicien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par † Serge BAVOUX Lun 7 Avr 2014 - 18:00

Merci Daniel pour ton tableau. cela va rafraîchir ma mémoire. J'avais appris cela au BS en 1957. C'est loin ...



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salut et fraternité !

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Lun 7 Avr 2014 - 18:56

Ne fatigue pas trop tes neurones mon cher ANDREM, les physiciens travaillent pour nous. La détection des neutrinos est particulièrement difficile et si tu tiens absolument à savoir comment c'est réalisé, fais des recherches sur l'expérience «Gallex» par exemple. C'est cette expérience qui était installée dans le laboratoire souterrain du Grand Sasso dans les Abbruzes en Italie. Je me souviens du casse-tête qu'était pour les physiciens la raison du déficit des neutrinos en provenance du soleil, jusqu'à ce qu'ils trouvent qu'un certain nombre d'entre-eux se transformaient en cours de route. Ce qui ne va pas dans le sens de la simplification, il ne faut pas oublier qu'il existe trois «saveur»: les neutrinos électroniques, les neutrinos muoniques et les neutrinos tauiques.

Je ne suis pas physicien, j'ai simplement fait partie des techniciens chargés de leur réaliser des détecteurs. J'étais plutôt spécialisé dans l'étude et la réalisation d'électro-aimants supraconducteurs produisant des champs magnétiques intenses destinés à accélérer, maintenir sur une trajectoire ou orienter des faisceaux de particules sur une cible (détecteur) ou trier les particules selon leur charge positive ou négative. Autant préciser qu'en ce qui concernait les neutrinos, l'équipe à laquelle j'appartenais n'était d'aucune utilité. Par contre, en plus de la mécanique et des mesures physiques, nous maîtrisions les techniques du vide et la cryogénie. La supraconductivité de certains alliages et composés inter-métalliques ne s'obtient qu'à de très basses températures, de l'ordre de quelques Kelvin (K), voire même inférieures. Le «0» absolu se situe à -273,15° C (-459,67° F) et 1 K=-272,15° C. Je me souviens des premiers bobinages sur lesquels j'ai travaillé dan le courant des années 1960, qui utilisaient des conducteurs en alliage de Niobium-Zirconium (Nb-Zr) et étaient dans un état supraconducteurs jusqu'à 4,2 K (-269,4° C) dans l'Hélium liquide à la limite de l'ébullition. Par la suite les métallurgistes nous ont élaboré des matériaux dont la température critique était plus élevée. Pour le moment on n'a pas encore trouvé de matériaux supraconducteurs à température ambiante.



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Lun 7 Avr 2014 - 19:10

Daniel, merci de tes précisions et à propos de technique du vide et ultravide que j'ai également pratiqué dans les années 60, cela me rappelle une anecdote succulente.

A l'époque j'ai été en contact avec une entreprise américaine spécialisée dans ce domaine qui s'était implantée à Saint Julien près de Genève. Parmi leurs produits ils avaient un super conducteur qu'en anglais ils avaient baptisé en toute naïveté "Supercon". je leur avait suggéré de changer le nom pour la commercialisation en France.




[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Sam 12 Avr 2014 - 18:56

Alors qu'à l'origine (1962) notre fournisseur britannique «Imperial Metal Industries» nous approvisionnait en fil d'alliage de Niobium-Zirconium d'un diamètre de 0,25 mm (0,001') non stabilisé, nous avons fait appel à l'américain «Supercon», pour la fourniture d'un conducteur stabilisé au Cuivre. La stabilisation ayant pour fonction de dériver le courant électrique lors d'un «quench» (retour à l'état résistif) du conducteur afin d'éviter qu'il atteigne sa température de fusion. Mais les résultats obtenus concernant l'intensité du champs magnétique n'étaient pas satisfaisants.

La deuxième phase fut la construction de bobinages à partir de câble en alliage de Niobium-Titane stabilisé avec de l'Indium. La température et le champs magnétique critiques (au-delà desquels il perdait sa supraconductivité) de cet alliage était plus élevés. Sa constitution en forme de câble, c'est-à-dire torsadé, permettait un transfert de courant d'un conducteur dans les autres s'il y avait un déclenchement local d'un quench. A partir de ce moment les résultats obtenus furent bons, à part le fait que l'intensité du champs magnétique engendré, bien qu'étant plus élevé qu'avec le Niobium-Zirconium, ne nous permettait pas encore le niveau d'intensité souhaité en fonction des besoins de certaines expériences de physiques.

La troisième phase fut la mise en œuvre de composés inter-métalliques, tels le Niobium-Étain (Nb-Sn) ou le Vanadium-Gallium (V-Ga). Ces métaux ne pouvaient être alliés du fait, notamment, de leur trop grande différence de température de fusion. Au début nous les recevions sous forme de rubans. Le problème avec ces matériaux était la difficulté de réaliser des conducteurs multi-filamentaires, structure permettant d'avoir les même propriétés que celles des câbles citées plus avant.

Par exemple, pour le Niobium-Étain, il fallait fabriquer des «billettes» constituées d'un tube en Bronze (alliage Cu-Sn) dans le centre duquel il fallait introduire autant de «crayons» en Niobium de section hexagonale que de filaments supraconducteurs souhaités. Il fallait ensuite souder des couvercles pour fermer les billettes et faire le vide à l'intérieur pour éviter l'oxydation lors de la cuisson. La billette était ensuite introduite dans une presse qui l'extrudait en plusieurs fois, avec des recuits intermédiaires, à travers un jeu de filières jusqu'à obtenir un conducteur ayant la section désirée. Ensuite ce conducteur était torsadé afin que les filaments de Niobium aient le pas de torsade souhaité. A ce stade il s'agissait encore d'un conducteur résistif. Le conducteur était ensuite revêtu d'un isolant résistant à de très hautes températures. Enfin, arrivait la réalisation du bobinage qui n'était pas obligatoirement de forme solénoïde, mais avait le plus souvent une forme s'approchant d'une «selle de cheval» allongée. Pour que le bobinage acquière les conditions qui lui permettraient de devenir supraconducteur à très basse température, il fallait lui faire subir un traitement thermique à environ 600° C durant plusieurs dizaines d'heures. Pendant ce traitement, l'Étain contenu dans le Bronze migrait vers la surface des crayons en Niobium pour constituer une couche de composé inter-métallique Nb-Sn de quelques ångströms (10-10 mètres) d'épaisseur, tellement fragile qu'elle n'aurait pas résisté lors du bobinage si le traitement thermique avait été réalisé à priori. L'enveloppe (stabilisatrice) du conducteur, constituée à l'origine de Bronze, était maintenant en Cuivre légèrement allié, puisqu'elle avait perdu en grande partie l'Étain qu'elle contenait.

Lorsque je suis parti en retraite, les recherches pour relever la température critique des supraconducteurs s'orientait vers des matériaux complexes de type céramique, mais dont la transformation en conducteurs filaires bobinables était quasiment impossible.

Les dernières informations qui m'ont été communiquées concernent les recherches faites par un couple de physiciens d'origine russe, installés et travaillant aux Etats-Unis, qui tentent de mettre au point des matériaux non conventionnels multi-couches, n'utilisant pas les composant habituels, mais faisant appel aux nano-technologies, permettant ainsi d'obtenir la supraconductivité (création de «paires de Cooper» d'électrons) à température ambiante, se passant ainsi de la coûteuse cryogénie aux très basse températures



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Sam 12 Avr 2014 - 20:03

Je constate que comme bien souvent dans ce type de technique avancée les progrès se font pas à pas avec pas mal de tatonnement. Je n'ai pas très bien saisi si la migration de l'étain était fortuite (non prévue) ou si elle était voulue, et dans ce cas quel était le but recherché.
Par ailleurs, est-ce que le pas de torsade était toujours le même ou variait-il en fonction dela valeur du champ magnétique ?



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Dim 13 Avr 2014 - 14:54

Mon cher ANDREM, la migration de l'étain contenu dans le bronze vers la surface des crayons de niobium est le but recherché. Le traitement thermique à 600° C durant plusieurs dizaines d'heures (plusieurs jours), a pour but de permettre cette migration pour former le composé inter-métallique supraconducteur avec la surface extérieure des crayons de niobium. Le processus de migration étant extrêmement lent justifie la durée du traitement thermique pour l'obtention finale d'une très faible épaisseur de la couche supraconductrice. Si l'opération mécanique de bobinage était effectuée avant le traitement thermique, il était certain qu'elle allait provoquer dans cette faible couche très fragile des ruptures qui s'opposeraient à la propagation des «paires de Copper» d'électrons qui sont à l'origine de la supraconductivité.

Le pas de torsade des filaments supraconducteurs a pour but de faire occuper à chacun les mêmes positions dans l'espace interne du conducteur, mais avec un décalage, ce qui les soumettra aux mêmes valeurs de champs magnétiques susceptibles de dépasser localement la valeur critique pouvant provoquer un quench. Le quench se produisant sur un seul, ou un faible nombre, de filaments, le courant sera dérivé vers ceux restés supraconducteurs. Par contre, je ne connais pas la valeur du (ou des) pas de torsade, ni comment il est(sont) déterminé(s) et même si cette valeur a vraiment de l'importance.

Coupe transversale d'une bobine d'un dipôle supraconducteur destinée à un accélérateur de particules.
Cette bobine avait été coulée dans de la résine avant d'être débitée en tranches pour examen. Chacune des deux bobines opposées faisait plusieurs mètres de longueur.
Non seulement chaque brin était torsadé pour constituer le câble, mais à l'intérieur de chaque brin les filaments supraconducteurs étaient torsadés.
Au centre des bobines à l'intérieur du cryostat contenant le dipôle se trouvait un tube à vide (ultra-vide) dans lequel circulait un faisceau de particules accélérées à une vitesse proche de celle de la lumière.

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Coupe_10

Dans cet exemple le matériau supraconducteur est en alliage de Niobiumb-Titane (Nb-Ti) qui ne demande pas de traitement- thermique. Le diamètre de chacun des 2.300 filaments contenus dans chaque brin est de quelques micromètres.



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

andrem
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 87
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECANEQUI [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par andrem Dim 13 Avr 2014 - 15:35

Merci Daniel pour tes précisions, à l'époque je travaillais pas mal pour Saclay et Pierrelate, les pompes qui permettaient d'atteindre du vide poussé étaient des pompes de Holweck (10 moins9, 10 moins 10 Torrs). [Ce niveau de vide ne concernait pas Pierrelate]


Dernière édition par andrem le Sam 26 Avr 2014 - 17:54, édité 1 fois



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 85
[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 MECAN NON

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par BONNERUE Daniel Sam 26 Avr 2014 - 17:32

Une information qui devrait vous intéresser :

Des chercheurs de l'US Navy viennent de réaliser une véritable «pierre philosophale», ils ont ainsi réussi à transformer l'eau de mer en carburant et seront prochainement capables de rendre les flottes américaines quasiment autonomes.

Difficile de transformer des bâtiments aussi colossaux que ceux qui constituent la flotte américaine en modèle technologique fonctionnant à l'énergie propre. Difficile également de toujours combiner les opérations maritimes avec les budgets quand les carburants sont engloutis en dizaines de milliers de litres par heure...
Pour s'affranchir de sa dépendance au pétrole, l'US Navy travaille depuis plusieurs années à la recherche d'une alternative lui permettant de fabriquer elle même son carburant à partir d'une ressource à laquelle elle a facilement accès dans des proportions illimitées : l'eau de mer.

Des scientifiques viennent ainsi de réussir cet exploit, partant du principe que les hydrocarbures sont composés de carbone et d'hydrogène, deux composants présents en abondance dans l'eau de mer. En capturant le CO2 et l'hydrogène de l'eau, il leur a été possible de fabriquer du kérosène de synthèse qui peut être utilisé dans les moteurs de navires ainsi que dans les avions.

Les chercheurs du Naval Research Laboratory ont ainsi fait la démonstration du vol d'un modèle réduit à l'aide de leur carburant réalisé à partir d'eau de mer. Une étape énorme d'après le vice-amiral Philip Cullom, Chef d'état-major adjoint de l'US Navy. Il faut dire qu'elle elle seule, la Navy a consommé plus de deux millions de tonnes de carburant pour ses activités au cours de l'année 2011.

Le kérosène ainsi fabriqué couterait entre 3 à 6 dollars le gallon ( 3,8 litres). Fruit de plus de neuf années de travail il ne s'agit pourtant que d'une étape vers un projet beaucoup plus vaste.

Le CO2 et l'hydrogène sont capturés par processus d'électrolyse et sont ensuite liquéfiés puis transformés en hydrocarbures. Pour l'instant, le processus de fabrication se limite à de petites quantités, mais l'unité de production est très compacte puis qu'elle mesure environ 1,5 mètre de cotés. De ce fait, la station pourrait être directement embarquée dans les navires et se voir multipliée pour augmenter la production.

Les gains pour la Navy iront bien au-delà du simple prix au litre, puisque c'est toute la logistique qui sera modifiée par l'implantation de ces usines de production. Jusqu'ici, il fallait envisager l'acheminement de ravitailleurs vers les navires de guerre pour faire le plein , des opérations pendant lesquelles les bâtiments sont vulnérables.

Malgré cette avancée, il faudra une dizaine d'années d'optimisation des rendements pour que les navires américains soient en mesure de devenir autonomes en carburant.



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanr10[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DALIOLI
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
Électricien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par DALIOLI Sam 26 Avr 2014 - 17:57

En Espagne,un laboratoire exploite la transformation des micro-algues en carburant,mais ,il n'y a pas trop de commentaire à ce sujet!J'espére qu'en France on s'interesse au potentiel de l'eau de mer.Il y a déjà les usines marémotrices,les turbines sous-marines,on parle d'utiliser le mouvement des vagues,et bientôt l'exploitation des fonds sous-marins,il faut peut-être qu'on s'y mette!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Insign11[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Pingou11

† Serge BAVOUX
† Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 93
Mécanicien [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Aero10

[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Empty Re: [ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE

Message par † Serge BAVOUX Sam 26 Avr 2014 - 18:08

Et ben dis donc! Si on enlève le jus des poissons pour faire du carburant... que vont ils devenir?



[ Histoires et histoire ] LES HISTOIRES DE BONNERUE - Page 14 Rubanreconnaissance  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Salut et fraternité !


    La date/heure actuelle est Mer 17 Aoû 2022 - 22:23