Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Avatar22 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 1150709 messages dans 18051 sujets

Nous avons 7968 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Philippe Loison

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Livreo10

Derniers sujets

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 05
par douzef Aujourd'hui à 21:16

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 2
par Jacques l'A Aujourd'hui à 18:24

» [VOS ESCALES ] Aux USA
par Max Péron Aujourd'hui à 16:04

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 14:51

» TOURVILLE SNA
par david974 Aujourd'hui à 11:30

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Aujourd'hui à 11:22

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES RUBANS LÉGENDÉS
par douzef Aujourd'hui à 10:34

» [Vie des ports] PORT DE SAINT TROPEZ
par criard Aujourd'hui à 8:14

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 005
par salonais Aujourd'hui à 7:40

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Nenesse Hier à 22:40

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Insignes de spécialités dans la Marine
par PAUGAM herve Hier à 21:20

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par CHRISTIAN63 Hier à 17:36

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par david974 Hier à 17:35

» Léon Gauthier, 1er Bataillon de Fusiliers-Marins Commandos (1er BFMC) créé au printemps 1942 en Grande-Bretagne par la France libre (FNFL) et commandés par le capitaine de corvette Philippe Kieffer.
par CPM73 Hier à 14:33

» [Vieilles paperasses] Livret matricule
par lefrancois Hier à 12:02

» MANINI (RC)
par Jean-Marie41 Jeu 11 Juil 2024 - 18:01

» [Vie des ports] Port de Saint Nazaire
par Max Péron Jeu 11 Juil 2024 - 17:43

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par takeo Jeu 11 Juil 2024 - 11:34

» VAR (BCR)
par Patrick Fde florence Jeu 11 Juil 2024 - 10:02

» [ La S.N.S.M. ] St TROPEZ
par Le moelannais Jeu 11 Juil 2024 - 8:08

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par Max Péron Mer 10 Juil 2024 - 15:53

» [ PORTE-AVION NUCLÉAIRE ] Charles de Gaulle Tome 4
par Franjacq Mer 10 Juil 2024 - 15:17

» La Combattante (P735) - Patrouilleur Antilles Guyane (PAG)
par Yvon972 Mer 10 Juil 2024 - 14:32

» [ Associations anciens Marins ] Les membres du MESMAT nouvel équipage de la FLORE
par destrez Mar 9 Juil 2024 - 8:32

» [ Blog visiteurs ] Je cherche des traces de mon père André Wahiche
par Invité Lun 8 Juil 2024 - 21:59

» [ Blog visiteurs ] Contre torpilleur "Le Triomphant"
par BEBERT 49 Lun 8 Juil 2024 - 21:42

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par Jean-Marie41 Lun 8 Juil 2024 - 18:39

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par HèmBé43 Lun 8 Juil 2024 - 6:59

» [Vie des ports] Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par Le moelannais Dim 7 Juil 2024 - 20:16

» [ Blog visiteurs ] LE COURAGEUX
par Invité Dim 7 Juil 2024 - 19:49

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3
par Jean-Léon Dim 7 Juil 2024 - 18:40

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Max Péron Dim 7 Juil 2024 - 16:14

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par Gibus1750 Dim 7 Juil 2024 - 14:23

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 3
par comjota Dim 7 Juil 2024 - 12:54

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 5
par Chef maille Dim 7 Juil 2024 - 11:17

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par CHRISTIAN63 Sam 6 Juil 2024 - 14:43

» [ Histoire et histoires ] La fin tragique du cargo LONGWY LE 4 Novembre 1917
par Joël Chandelier Sam 6 Juil 2024 - 13:32

» [ Divers frégates ] Les FREMM sans Nom sans Numero
par Noël Gauquelin Sam 6 Juil 2024 - 13:20

» FREMM Provence (D652)
par david974 Sam 6 Juil 2024 - 13:02

» FLOTTILLE 33 F
par jlchaillot Sam 6 Juil 2024 - 8:36

» [ Blog visiteurs ] Je suis possession (en partie) de la liste nominative de la promo Aero et machine et de la liste BS aéro Rochefort promo 59
par jlchaillot Sam 6 Juil 2024 - 8:19

» DIXMUDE (PHA)
par Le moelannais Jeu 4 Juil 2024 - 17:39

» [Campagnes] Fort-de-France
par Jacques l'A Jeu 4 Juil 2024 - 17:09

» [ Histoire et histoires ] Le Mémorial Pegasus
par Jean-Léon Jeu 4 Juil 2024 - 12:25

» FORBIN D620 (frégate)
par Christian DIGUE Jeu 4 Juil 2024 - 11:21

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Mer 3 Juil 2024 - 23:39

» [ Blog visiteurs ] Bâtiment hydrographique Laplace en Nouvelle Calédonie 1993
par Invité Mer 3 Juil 2024 - 21:31

» FLOTTILLE 36 F
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:31

» Flottille 35 F
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:27

» COMMANDANT BOUAN [AVISO]
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:18

» GARONNE BSAM (Bâtiment de Soutien et d'Assistance Métropolitain)
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:16

» [LES B.A.N.] HYERES
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:06

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:00

» Auguste Bénébig (P779) - Patrouilleur Outre-mer (POM)
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 18:52

» [ Recherches de camarades ] Recherche CAMPANA qui était avec moi à Mururoa en 1969.
par Laurent Mer 3 Juil 2024 - 14:53

» [Les différents armements dans la Marine] Pour changer, si l'on parlait canons...
par Nenesse Mar 2 Juil 2024 - 19:28

» CÉPHÉE (DC)
par Bidou79 Lun 1 Juil 2024 - 14:31

» FULMAR P740
par Chabot Dim 30 Juin 2024 - 21:57

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par pinçon michel Dim 30 Juin 2024 - 19:29

» [ Histoire et histoires ] Et si nous participions à la sauvegarde du Maillé Brezé ?
par Charly Sam 29 Juin 2024 - 22:36

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Sam 29 Juin 2024 - 21:16

» [ DIVERS LES NUCS ] SNA DUGUAY TROUIN
par Le moelannais Sam 29 Juin 2024 - 19:37

» Groupe Naval d'Assaut
par MARTIN Jean-Pierre Sam 29 Juin 2024 - 16:22

» [Les ports militaires de métropole] Port de Toulon - TOME 2
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 28 Juin 2024 - 20:34

» LE PICARD (ER)
par Juston Ven 28 Juin 2024 - 19:05

» [ Divers navires amphibies ] Engin de débarquement amphibie standard EDAS
par Michel Roux Ven 28 Juin 2024 - 11:27

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Cernay (68) et des Vallées Thur-Doller
par Kohler Jean Marie(Hans) Jeu 27 Juin 2024 - 17:34

» SOMME (PR)
par pinçon michel Mer 26 Juin 2024 - 17:40

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Juston Mar 25 Juin 2024 - 19:07

» DE GRASSE (CROISEUR)
par BOURGOT Mar 25 Juin 2024 - 18:59

» Jacques Chevallier A725 (Bâtiments ravitailleurs de forces - BRF)
par Michel Roux Mar 25 Juin 2024 - 11:42

» SÉMAPHORE - BARNEVILLE-CARTERET (MANCHE)
par Jean-Léon Lun 24 Juin 2024 - 12:56

» SUFFREN (FLM )
par Max Péron Lun 24 Juin 2024 - 12:02

» [Divers commandos] Nageurs de combats d'hier et aujourd'hui
par Jean-Paul Bargain Dim 23 Juin 2024 - 14:54

» RHÔNE (BSL)
par Michel Roux Dim 23 Juin 2024 - 11:43

» [Plongeurs démineurs] GISMER (Divisions des sous-marins et du bathyscaphe)
par Jean-Léon Sam 22 Juin 2024 - 23:33

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par Max Péron Sam 22 Juin 2024 - 15:19

» [ Les Musées en rapport avec la Marine ] Musée de l'Aéronautique Navale de Rochefort
par kermonnach Jeu 20 Juin 2024 - 20:20

» LE FRINGANT (EC)
par Matelot Jeu 20 Juin 2024 - 16:09

» [Les batiments auxiliaires] ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par david974 Jeu 20 Juin 2024 - 11:15

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] PORT DE TOULON - Opération Rade Propre du 10 au 14 juin 2024
par Charly Mer 19 Juin 2024 - 22:21

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Charly Mer 19 Juin 2024 - 21:20

» [ Logos - Tapes - Insignes ] VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE"
par Charly Mer 19 Juin 2024 - 21:12

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par Jacques l'A Mer 19 Juin 2024 - 18:14

» [Les écoles de spécialités] SMER, CER, CEAN ROCHEFORT
par david974 Mer 19 Juin 2024 - 17:17

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 5
par Dutertre Mer 19 Juin 2024 - 9:18

» LISERON (DM)
par lascar 12F Mar 18 Juin 2024 - 14:32

» [Vie des ports] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Mar 18 Juin 2024 - 12:07

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 2 )
par CLAUDEL JEAN-PIERRE Mar 18 Juin 2024 - 11:50

» [Campagne] LES COMORES - TOME 001
par Le moelannais Lun 17 Juin 2024 - 20:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades du E.E Tartu (D636) mission "Azur" de 77 à 78
par Mesnildrey Philippe Lun 17 Juin 2024 - 19:31

» LA SPECIALITE D'HYDROGRAPHE
par bt1954 Lun 17 Juin 2024 - 16:31

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Trouville - Deauville
par Christian Suné Lun 17 Juin 2024 - 14:18

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par PICCOLO Dim 16 Juin 2024 - 21:43

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Dim 16 Juin 2024 - 17:49

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par vikor Dim 16 Juin 2024 - 12:43

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE) Tome 2
par poli dominique Sam 15 Juin 2024 - 19:38

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 13
par Yves Sam 15 Juin 2024 - 9:55

» [ Divers commandos ] Commando Marine béret vert
par david974 Ven 14 Juin 2024 - 10:28

DERNIERS SUJETS


[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Liensamis

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mer 28 Aoû 2013 - 23:27

    Dès les premiers jours de mon arrivée à Helsinki, un entrepreneur français établi dans cette ville avait demandé à  me rencontrer. Il s'est présenté comme un ancien second-maître détecteur, génération Indo, qui s'était reclassé dans une grosse boite française qui faisait dans l'équipement de matériel électronique pour la navigation qui s'était installée en Finlande. Elle était repartie. Lui avait continué à son compte.  Il avait une étrange histoire à me raconter.
    Un jour il avait été contacté par un ancien commandant de la marine impériale russe qui avait fuit Saint-Petersbourg en octobre 1917. Avec les années, des membres de sa famille, de sa communauté, sont décédés et ont été inhumés dans le cimetière orthodoxe d' Helsinki. En se rendant sur les tombes, il a constaté qu'il y avait là celle d'un marin français. Dans un esprit de solidarité corporative il a entretenu cette sépulture pendant des années. Dans ce cimetière saturé la moindre tombe délaissée était immédiatement réutilisée. Cet officier de marine russe a ainsi évité de façon certaine à notre compatriote de finir à la fosse commune. Mais cet homme, âgé, ne pouvant plus assurer l'entretien régulier de la sépulture, a contacté notre notre ex-second-maître, le sachant  ancien de la marine française. Ce dernier, à son tour, a entretenu et fleurit la tombe du quartier-maître Kerdraon, à ses frais, pendant des années. Maintenant il voudrait bien passé le relais, voilà pourquoi il s'adresse au marin de l'ambassade. Kerdraon ? Un pays donc. Je ne peux rester indifférent à son sort. Allons donc voir cela de plus près. La tombe est entourée de chaînes accrochées à des bites en pierre placées dans chaque coin. Au milieu de la sépulture est planté une épée, le pommeau faisant croix, portant l'identité du défunt : Théophile Kerdraon, quartier-maître boulanger-coq à bord du torpilleur d'escadre l'Intrépide, décédé le 23 mai 1919, et une inscription : le Souvenir français. Qui est ce Kerdraon, que faisait-il ici en 1919 ? Nul ne le sait. Moi j'ai deux atouts pour le savoir, je suis de l'ambassade et ai  accès facilement aux registres d'état-civil et je suis secrétaire dans la marine et ai  la possibilité de trouver les raisons de la présence de ce torpilleur en Baltique.[page]
    Tout d'abord, Théophile Kerdraon est né le 6 décembre 1899 à Lannilis (Finistère). Il était marié, avait un fils né en 1918. Il a été retrouvé , le 23 mai 1919, noyé dans le port d'Helsinki.
    Pourquoi était-il là ? Un peu d'histoire : pendant la guerre les républiques dites « baltes » ainsi que la Finlande, ancien grand duché sous domination russe, avaient pris leur indépendance. Lénine après avoir repris les républiques baltes menaçait la Finlande. Or, l'Angleterre et la France avait été les premiers pays à reconnaître ce nouvel état. Voici le communiqué que m'avait fait parvenir la Marine :
    Circonstances du décès du quartier-maître Kerdraon :
    Le 26 avril 1919, un amiral Anglais apprit que les forces navales bolchéviques avaient fait leur apparition dans le golfe de Finlande. Cette présence soulevait les craintes des populations de Revel (aujourd'hui Tallin) et d'Helsinki. Il apparut nécessaire de rassurer ces populations, c'est pourquoi il a été décidé d'envoyer des bâtiments anglais et français dans le golfe. C'est à cette occasion que l'Intrépide et le Téméraire arrivèrent, le 16 mai 1919, à Helsinki ».
    Pour faire court, cette tombe était devenue notre monument aux morts et chaque 11 novembre nous y déposions une gerbe.  Lors de chaque cérémonie, les conjoints finlandais du personnel de l'ambassade me disaient qu'il y avait plein d'autres marins français enterrés dans les îles (la Finlande est bordée de milliers d'îles, tout comme il y a des milliers de lacs dans les terres) mais ne pouvaient me dire où, ni pourquoi ils étaient là. Mon obsession pendant mon séjour a été de retrouver ces tombes. Je les ai trouvées, plus de 600, datant de 1854 et 1855, donc liées à la guerre de Crimée. Ne me demandez pas de vous raconter çà, je vous en fait 200 pages ! Bon, j'ai fait un article pour Cols Bleus (n° 2049 du 30 septembre 1989) qui, illustrations (nombreuses) comprises, qui ne faisait que 6 pages. Mais depuis j'ai continué à creuser (avec Internet on entre dans les archives russes, suédoises, anglaises, françaises, dépôts privés) et j'ai de quoi faire un gros bouquin (que j'ai d'ailleurs fait pour moi). Cela s'est quand même terminé par un monument en leur mémoire. Mais j'étais parti.

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Tombe10


    Dernière édition par Roger Tanguy le Ven 24 Avr 2015 - 0:27, édité 1 fois

    PAUGAM herve, HèmBé43, KLETKE, Christian DIGUE et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mer 28 Aoû 2013 - 23:54

    Dans le périmètre de ces chaînes reposent entre 30 et 40 marins Français et Anglais victimes du choléra. Cette stèle est située sur l'île de Mäkiluoto, au large de la presqu'île de Porkkala, à l'ouest d'Helsinki, dans la baie de Bärösund qui fut la base de la flotte Anglo-Française lors du blocus de la Baltique par les alliés lors de la guerre de Crimée (1854 et 1855). Jusqu'en 1903, la fosse commune était marquée par une croix de bois et délimitée par des pierres. Cette stèle de granit noir a été inaugurée le 5 juillet 1903
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Makilu10



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    PAUGAM herve, HèmBé43, KLETKE, Christian DIGUE, GUILLAUME jean-Jacques et QUIQUEMELLE aiment ce message

    VENDEEN69
    VENDEEN69
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Age : 75
    Détecteur équipage NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par VENDEEN69 Jeu 29 Aoû 2013 - 5:34

    La richesse de ce témoignage n'a d'égale que l'émotion qu'elle nous fait ressentir!
    Un grand merci à toi, Roger Tanguy.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 642994 



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig211
    ''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Le_ven10

    QUIQUEMELLE aime ce message

    Jean-Marie41
    Jean-Marie41
    MAÎTRE
    MAÎTRE

    Age : 74
    Mécanicien NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Jean-Marie41 Jeu 29 Aoû 2013 - 19:59

    Belle recherche Roger.
    Ayant fait pas mal de pays nordique je ne savais pas cela.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 642994 
    J-M



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance  [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insign83
    La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
    [Charles Hébrard]

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Captur38

    QUIQUEMELLE aime ce message

    TUR2
    TUR2
    SECOND MAITRE 1ère CLASSE
    SECOND MAITRE 1ère CLASSE

    Age : 66
    Radio NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par TUR2 Jeu 29 Aoû 2013 - 21:23

    Belle histoire, cela me rappelle les corps retrouvés, je crois, en Lituanie, des soldats de la grande armée, si tu savais ce qu'ils sont devenus.
    Amicalement TUR2



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig159

    Ia orana ite matahiti api

    QUIQUEMELLE aime ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Helsinski

    Message par Roger Tanguy Jeu 29 Aoû 2013 - 22:44

    [page]A chaque fois que j'organisais mon 11 novembre sur la tombe de Kerdraon, on me parlait de ces marins inhumés dans les îles mais personne ne pouvait me donner de précisions. Par l'intermédiaire de l'ambassadeur, j'ai fait parvenir une lettre circulaire à tous les consuls honoraires établis le long du littoral. Cela a pris plus d'un an avant d'avoir du concret : une lettre, en provenance de Marieham, dans les îles Aland, accompagnée d'une photo représentant une pierre tombale, au milieu d'un champ, portant le nom d'un capitaine de l'armée de Terre (du 2ème Léger) et une date, 2 août 1854. Je suis allé sur place.
    Un paysan qui  se demandait ce que je faisais là, à qui j'ai expliqué que je m'intéressais aux tombes m'a répondu : si vous voulez des tombes vous allez être servi. Il m'a conduit dans un petit bois, qu'il appelait le "cimetière des Français" où enfant on lui interdisait d'aller jouer. Il y avait là, sous les herbes sauvages, de longs tumuli, des fosses communes. Dans le cimetière du village voisin (Sund) il y avait des tombes portant seulement un prénom français féminin. 1854, la guerre de Crimée ? La Mer noire c'est bien loin. C'est le début d'une enquête passionnante qui allait m'occuper pendant toute ma dernière année de séjour.
    Pendant la guerre de Crimée la flotte Anglo-française faisait le blocus de la Baltique. Par ailleurs les alliés avaient découvert une forteresse (Bomarsund) dans les îles Aland.
    Pour s'en emparer il fallait des soldats. Les Anglais disposaient de nombreux navires à vapeur qui se jouaient du vent, les Français avaient plein de soldats en réserve en France. Les Anglais ont proposé d'aller les chercher (un évènement à peine 40 ans après Waterloo). Pendant ce temps la flotte française est restée en attente. Le choléra est tombé sur les équipages. Les marins ont été inhumés sur les îles où sur la côte. Lorsque le corps expéditionnaire est arrivé, il y a eu le droit aussi. Pendant l'attaque de la forteresse, environ 600 soldats et marins ont succombé du choléra et ont été enfouis dans ces fosses que je venais de retrouver.
    J'ai négocié avec le Souvenir Français à Paris (lors d'une perm) pour avoir un budget pour nettoyer le site et élever un monument. Je n'étais hélas plus là pour en voir la réalisation finale mais ça a été fait (le monument est visible sur Internet - taper Bomarsund). depuis, j'ai lu beaucoup de choses et notamment les souvenirs d'un pasteur anglais qui, sur son yacht avait accompagné la flotte anglaise. Il raconte les funérailles de marins français sur différentes îles. Je suis passé à côté de quelque chose. Regrets.
    Avec toutes les anecdotes que j'ai recueillies, Il y a de quoi faire un film, images d'un aumônier à la proue d'une chaloupe, dans la pénombre du soir qui tombe, qui accoste une île pour donner une sépulture à un marin (authentique - j'ai un témoignage), ou encore ces marins français qui donnent leurs bannettes aux prisonniers russes (et à leurs épouses) en route pour l'Ile d'Aix (où naitront des bébés russes générant une querelle entre le curé de La Rochelle et le révérend père orthodoxe pour leur baptême). Il est à noter que c'est aussi la première fois que l'on utilisait les mines dans la guerre navale. Leur inventeur les avait proposées à la France. Devant notre refus, il les avait proposées aux Russes. C'est ainsi que nous les avons trouvées (et repêchées pour les examiner) sous la coque de nos navires. Heureusement elles n'étaient pas encore au top et ont fait peu de dégâts.


    Dernière édition par Roger Tanguy le Sam 31 Aoû 2013 - 13:59, édité 1 fois



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    KLETKE et QUIQUEMELLE aiment ce message

    † Fanch 56
    † Fanch 56
    FONDATEUR
    FONDATEUR

    Age : 75
    Timonier équipage NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par † Fanch 56 Ven 30 Aoû 2013 - 11:27

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 580511 Sujet transféré au bon endroit. Prière d'utiliser la balise "pagination". Merci
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Fondat10

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Noël Gauquelin Ven 30 Aoû 2013 - 16:58

    Encore une histoire oubliée, retrouvée par un membre ACB ! Bravo Roger Tanguy.
    Dans le livre "Histoire de la marine française", l'évènement est brièvement relaté de la manière suivante :
    citation
    KERTCH, KINBURN, BOMARSUND.
    " Kertch et Kinburn n'ont proprement pas existé, en temps qu'opérations militaires. On a poussé là nos vaisseaux, faute de savoir qu'en faire. Il convient seulement de noter au passage que c'est à Kinburn qu'on usa pour la première fois dans l'histoire - dans l'histoire de la marine contemporaine - de cuirasses verticales contre le feu de l'ennemi...
    ... En mer Baltique, les escadres franco-anglaises défilèrent fièrement devant Cronstadt, mais n'attaquèrent pas la terrible forteresse. C'eut été le combat de la baleine contre l'éléphant. Ni l'un ni l'autre des deux adversaires ne pouvant rien contre son antagoniste. Le 8 août 1854, nous investissions Bomarsund dans l'île d'Aland. La place succomba naturellement. Tout cela ou rien, c'était identique."

    fin de citation.
    C'est faire peu de cas de ceux qui y ont laissé leur vie !



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    QUIQUEMELLE aime ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Ven 30 Aoû 2013 - 19:49

    Oui Noël, c'est un peu léger ce qu'il y a dans ton bouquin. Moi, sur le sujet, j'ai fait 176 pages en format 21 x 29,7. Mais c'est vrai aussi que je m'attarde sur le marin breton (de Plougastel - authentique) qui donne ses sous à son capitaine avant de mourir pour que le curé de son village dise une messe pour le salut de son âme, ou cet autre qui donne tout ce qu'il a sur lui pour qu'on le donne en souvenir à sa mère, ou encore sur le sort des prisonniers russes (en fait des Finlandais) conduits à l'île d'Aix avec femmes et enfants. Les Russes ayant brûlé le village avant le débarquement et les Alliés ayant rasé le fort, les familles n'avaient plus où aller avec le rude hiver nordique qui arrivait. Les marins français, toujours généreux, avaient embarquées les épouses à bord pour qu'elles suivent les maris en exil. Pendant l'attaque on avait fait une pause. Les adversaires discutaient amicalement de part et d'autre des remparts (le Français était à l'époque la langue des diplomates parlée dans toutes les Cours) et le commandant du fort avait été obligé de demander, à plusieurs reprises, à ces messieurs les Français de bien vouloir se retirer, les combats allant reprendre. Evidemment on ne parle pas de tout cela dans les livres d'Histoire.Pour une expédition "ça ou rien c'est pareil", les Anglais ont déplacé 49 navires sous le commandement de l'amiral le plus prestigieux de l'époque (Napier) et nous 8 vaisseaux de ligne, 5 frégates à vapeur, 8 avisos à vapeur, 6 frégates à voile, 2 corvettes à vapeur et 3 vaisseaux de transport (sous le commandement en chef de l'amiral Parseval-Deschenes). C'était quand même une belle armada sachant que le gros de l'effort se portait sur la mer Noire. Certes la victoire de Bomarsund, qui a été un peu montée en épingle à l'époque, n'était pas grand chose, mais cette impressionnante flotte a obligé les Russes à maintenir d'importantes forces terrestres le long des côtes de la Baltique, forces qui leur ont fait cruellement défaut en Crimée.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    alain EGUERRE, PAUGAM herve, HèmBé43, Christian DIGUE et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 14:30

    Puisque l'intervention d'une visiteuse remet ce sujet en lumière, permettez-moi de poster cette vue illustrant la fin de la forteresse de Bomarsund (c'est une histoire de marins).

    L'occupation de Bomarsund, en raison du gel de la Baltique en hiver, n'est pas envisageable. Les forces d'occupation privées de tout secours, seraient à la merci d'une contre-offensive russe (la glace est suffisamment épaisse pour supporter une voiture - je l'ai fait, à plus forte raison des chevaux et des canons pouvaient le faire).

    Pendant 3 jours, sous la direction du général Niel (du Génie), des mines sont enfouies dans les casemates, les murs. Une mèche de plus de 2000 mètres relie toutes les mines.

    le 2 septembre 1854, 20 heures. Les équipages sont appelés aux postes de bande. La fanfare joue. Les soldats du Génie mettent le feu aux poudres. Dans une effroyable explosion, la forteresse se volatilise. Toute la nuit un immense incendie éclaire de ses flammes la baie de Lumparn.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 A_boma10
    L'amiral français Parseval-Deschênes, à bord d'une chaloupe, assiste à l'explosion qui met fin à la prise de Bomarsund. Le vaisseau que l'on aperçoit est anglais et porte la marque de l'amiral Chads. Au fond, on remarque un petit vapeur russe (fair-play, en période de guerre, nous l'avons invité ?). On distingue également un petit yacht privé (celui de gentlemen anglais venus en toute décontraction assister au "spectacle").

    Ceci est un détail d'une lithographie que j'avais trouvée chez un antiquaire d'Helsinki.

    J'ai eu l'occasion de prononcer une conférence sur le sujet aux Langues O' (Institut National des Langues Orientales) à Paris . Alors, peut-être vous étonnez-vous que je n'ai pas développé ce sujet ici. A l'époque, une verte sentence avait fauché nette mon élan.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    alain EGUERRE, PAUGAM herve, HèmBé43, Christian DIGUE et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Lun 6 Nov 2023 - 17:45

    L’Histoire, c’est du passé. Il arrive pourtant que, par ces prodigieux hasards que nous ménage la vie, ce passé vienne à notre rencontre. En poste à l’ambassade de France à Helsinki, il est entré dans mon bureau sous les traits du délégué du Souvenir Français (comme je l’ai évoqué dans la rubrique consacrée à cette institution). Prenant sa relève, je me suis donc retrouvé à prendre soin de la tombe du quartier-maître cuisinier Kerdraon qui allait devenir notre Monument aux Morts, comme je l’ai dit dans le message n° 1 de ce fichier. Lors de chaque célébration du 11 novembre, les Français implantés en Finlande nous disaient avoir entendu dans les familles de leur conjoint finlandais parler de marins français enterrés dans ce pays et notamment dans les îles. Les services de l’ambassade étaient dans l’ignorance de telles sépultures et nos interlocuteurs incapables d’apporter plus de précisions. Ce mystère me devenait insupportable, il se devait absolument d'être éclairci. Je me suis donc mis en tête de trouver ces sépultures et de connaître l’histoire de ces militaires français inhumés loin de chez eux et apparemment tombés dans l’oubli.
    Les trois ou quatre messages que j’ai rédigés lors de mon inscription sur ce forum ne reflètent pas cette recherche, cette enquête, les découvertes, les anecdotes mises à jour, les émotions qu’elles génèrent. Aussi, j’ai décidé de reprendre ce sujet à ses débuts.
    Les Français, dit-on ne connaissent pas bien l’Histoire. Il est vrai qu’évoquer la bataille de Bomarsund, 1854, qui pourtant a mobilisé des milliers de marins et de soldats, risque de laisser son auditoire perplexe. Alors, si le cœur vous en dit, je vous invite, au long des pages à venir, à partir à la recherche de ces militaires perdus, à vous plonger dans la machine à remonter le temps.
    Si de telles tombes existent réellement quelqu’un doit les avoir vues. Trouver un témoin c’est déjà écorner le mystère. L’ambassadeur dispose d’un réseau de consuls honoraires, des autochtones, répartis sur tout le territoire de la Finlande. Une note circulaire est adressée à tous. Je leur fais savoir que s’il existe quelque chose dans leur région je me rendrais sur place. Curieusement personne ne répond. Déception. Pourtant, alors que mon espoir est réduit à peau de chagrin, contre toute attente, près d’un an plus tard, me parvient une réponse des îles Åland (Ahvenanmaa, en Finnois), cet archipel qui, à l’entrée du golfe de Botnie, étend son chapelet d’îlots entre la Finlande et la Suède. La lettre est accompagnée de quatre photographies représentant, pour trois d’entre elles, des sépultures dans le petit cimetière du village de SUND, portant seulement sur la stèle un prénom féminin français. Par contre le dernier cliché montre une pierre tombale, dressée,
    [
    url=https://servimg.com/view/20138492/4363][ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Z_stzo10[/url]

    sur laquelle on peut déchiffrer :

    +
    Au Commandant de Montrion
    Décédé le 28 août 1854
    ----
    Ses camarades du 2ème Léger

    Une visite des lieux s’impose.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, HèmBé43, CPM73, lefrancois, Christian Suné et aiment ce message

    alain EGUERRE
    alain EGUERRE
    MAÎTRE
    MAÎTRE

    Age : 74
    Fourrier NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par alain EGUERRE Lun 6 Nov 2023 - 18:05

    J'ai tout relu depuis le message n°01, très intéressant Roger, merci [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 582735



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanr10 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insign45
    La photo, reflet de ma curiosité, du coin de la rue au bout du monde.

    Matelot, PAUGAM herve, CPM73, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Lun 6 Nov 2023 - 19:34

    La découverte
    Le ferry qui relie TURKU, l’ancienne capitale de la Finlande à STOCKHOLM, me laisse à l’escale de MARIEHAM, la ville principale de l’archipel d’ÅLAND.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Z_trav10
    Mon hôte, le consul honoraire, une jeune dame, est au rendez-vous. Elle me conduit dans la campagne de Finby. Nous quittons la route nationale pour un sentier creusé d’ornières, envahi par les herbes. Devant nous, un petit bouquet d’arbres, telle une oasis dans le désert, se dresse au milieu d’un immense champ fraîchement labouré. Les défricheurs pendant plus d’un siècle et demi ont épargné ces quelques mètres carrés de pins et de bouleaux. A l’ombre des branches, la pierre tombale est là, sertie dans une nature verdoyante d’arbres, d’herbes folles et de fleurs des champs. C’est bien celle de la photographie. Malgré les touffes de lichen, l’inscription est parfaitement lisible. Étrange symbole d’une présence passée de la France en ces terres de Finlande. Mais qui est ce commandant de Montrion ? Pourquoi est-il là ?
    Un cultivateur se trouve les lieux. "si les tombes vous intéresse, le bois en face est appelé ici par les anciens le “cimetière des Français” car il recèle plusieurs sépultures de soldats français". Enfant, nos parents nous interdisaient d’aller jouer là.
    A quelques minutes de marche s’étend une forêt de feuillus. Dans une clairière pratiquée dans le sous-bois, les grandes herbes dissimulent mal de longues formes oblongues, de grands tumuli d’une quinzaine de pas de long sur cinq à six de large, des fosses communes. Là encore, curieusement, le site semble avoir bénéficié d’une protection occulte. Les arbres entourent la clairière mais pas un seul n’a poussé à l’intérieur de la nécropole.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Zzz0112
    On aperçoit la mer, toute proche, à travers le feuillage. La forêt étend son manteau sur un promontoire baigné par la Baltique. Les eaux de la baie viennent lécher les rochers de granit roses, sans bruit.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Zzz0411
    Ici le temps ne compte plus. Reposez en paix a-t-on coutume de dire à l’adresse des défunts. Jamais souhait n’a semblé aussi bien exaucé.
    Je suis venu, j’ai vu...mais pour le moment la question reste entière : qui sont ces "soldats français" ? Quelles circonstances les ont amenés là ? Août 1854, cela correspond à la guerre de Crimée, mais nous sommes ici bien loin de la mer Noire.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, HèmBé43, CPM73, KLETKE, lefrancois et aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mar 7 Nov 2023 - 11:59

    Nous poussons jusqu’au village de Sund. Le cimetière s’étend autour de l’église.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Zzz0312
    Trois tombes effectivement portent sur leur stèle juste un prénom féminin français. Le cimetière est bien entretenu. Ces tombes ne dénotent pas parmi les autres. Elles sont propres. Qui sont ces femmes ? Des cantinières (je découvrirai plus tard qu’il y en avait), des "filles à soldats" ? Notre guide (je suis accompagné de mon épouse) prend congé (mais nous laisse une invitation pour ce soir pour un dîner où il y aura du "beau monde"). Nous poursuivons seuls notre visite des lieux. A quelques kilomètres de là, un petit estaminet voisine avec des vestiges de fortifications.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Zzz0511
    Nous y faisons une petite pause. Sur un présentoir, on trouve des cartes postales mais aussi un petit dépliant illustré donnant quelques explications sur cette forteresse. Ici se dressait le fort de Bomarsund. A cette époque, le duché de Finlande n’était encore qu’un fleuron de la couronne impériale de Nicolas 1er, tsar de toutes les Russies. Ce fort était occupé par une garnison russe. En 1854, des forces franco-anglaises lui ont donné l’assaut. Si la victoire fut acquise sans grandes pertes aux combats, l’expédition se solda néanmoins par des centaines de morts victimes du choléra qu’il fallut ensevelir à la hâte. Voilà qui explique les fosses communes que nous venons de découvrir. Non loin des ruines de la forteresse nous découvrons plusieurs cimetières : orthodoxe, juif, musulman, un sans doute pour chacune des confessions représentées au sein d’une garnison recrutée aux quatre coins de l’empire russe. Ils sont bien entretenus, des panneaux indiquent leur existence. Des Français, principaux acteurs du drame qui s’est déroulé ici, plus de trace. Oubliés. 1854, guerre de Crimée, Alma, Malakoff, Sébastopol…, comme tout le monde je connais. Mais quel lien avec cet îlot dans une guerre dont le théâtre d'opérations était si lointain ?
    Je ne reviens pas bredouille, mais sur le bateau qui me ramène sur le continent, les questions se bousculent dans ma tête. Qui sont ces morts, marins, soldats ? Comment des centaines de français peuvent-ils être ensevelis dans ce bois, ignorés de tous.
    Les recherches
    Dès mon retour à Helsinki, je consulte les livres d’Histoire, je contacte toutes les institutions susceptibles de m’apporter des informations. Le Service Historique de l’Armée de Terre, (nous connaissons au moins une unité : le 2ème Léger) me fait parvenir, entre autres, une carte sur laquelle figure le camp de base des troupes françaises : la campagne de Finby et notre "cimetière". Le nom des unités et de leur commandant apparaît dans la documentation fournie. La Marine n’est pas en reste, je reçois un travail, réalisé en 1923, par un officier de marine à l’École Supérieure de Guerre Navale traitant de la tactique et de la stratégie navale mise en œuvre par la flotte en Baltique. Ici, ce sont les noms des navires qui se révèlent. Je me procure les rapports des généraux et des amiraux. J'accumule des publications réalisées par des historiens finlandais, suédois dont certains font état de sources provenant de documents russes. L’amateur que je suis devient peu à peu familier à des événements, certes bien connus des historiens patentés, mais dont finalement bien peu de gens en ont entendu parler. (Plus tard, à l'heure d'Internet, j'aurai accès aux sources britanniques, françaises, officielles, privées...)
    Pendant la guerre de Crimée, les alliés, Anglais et Français, avaient décrété le blocus de l’empire russe. A ce titre une flotte anglo-française assurait le blocus de la mer Baltique (il en était de même côté Pacifique). De nombreuses villes côtières furent attaquées. Pendant mes loisirs, je visite celles qui sont proches d’Helsinki (Hanko, Tamisaari, Loviisa…) à la recherche d’indices me permettant d’avancer dans mon enquête. Des témoignages de cette époque subsistent : des remparts, des batteries, un canot pris à l’ennemi, une tombe au bord de la route (mise à jour lors de la construction de la voie) ornée du boulet meurtrier sur lequel est gravé le nom de la victime.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Zzz0211
    Je recueille des informations intéressantes, quantité d'anecdotes. Un journal local datant du début du siècle relate une cérémonie au cours de laquelle a été inaugurée une stèle à la mémoire des marins français et anglais décédés du choléra et inhumés sur l’île de Mäkiluoto, à l’ouest d’Helsinki.
    J’ai réuni une abondante documentation de provenance les plus diverses. Il n’y a plus qu’à rassembler les pièces du puzzle pour mettre en pages l’histoire de ces français oubliés ayant participé à un épisode peu connu de la guerre de Crimée.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, HèmBé43, CPM73, KLETKE, lefrancois et aiment ce message

    alain EGUERRE
    alain EGUERRE
    MAÎTRE
    MAÎTRE

    Age : 74
    Fourrier NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par alain EGUERRE Mar 7 Nov 2023 - 12:05

    Beau travail de recherche, bravo Roger pour ta persévérance historique



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanr10 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insign45
    La photo, reflet de ma curiosité, du coin de la rue au bout du monde.

    Matelot, PAUGAM herve, KLETKE, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Matelot
    Matelot
    QM 2
    QM 2

    Age : 81
    Canonnier pointeur équipage NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Matelot Mar 7 Nov 2023 - 13:04

    Chapeau ROGER pour se travail de fourmis . [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 582735



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 10_ans14

    PAUGAM herve, KLETKE, Roger Tanguy et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mar 7 Nov 2023 - 19:54

    LES PRÉPARATIFS DE GUERRE

    1. EN ANGLETERRE
    Le 11 mars 1854, alors que souffle un gros coup de vent, un escadre anglaise appareille de Porsmouth en grande fanfare sous les hourrah de la foule. Elle est conduite par un petit vapeur à aubes couvert de drapeaux ,le Fairy, le yacht de la reine Victoria.
    Dès l'hiver 1853, il apparaît évident à l'Angleterre qu'une guerre avec la Russie est inévitable. La marine rassemble ses moyens pour une intervention en Mer Noire mais aussi en mer Baltique. Le 23 févier 1854, Sir Charles Napier est désigné pour conduire une escadre anglaise en Baltique. L'amiral Charles Napier, un écossais, est un personnage. Jeune aspirant, il avait défié son chef en duel parce qu'il estimait qu'il le traitait mal. Il a participé à de nombreuses campagnes. Il construira sur ses deniers, l'un des tout premiers bateaux en acier, avec lequel il traversera la Manche et remontera la Seine jusqu'à Paris. C'est un marin expérimenté.
    Les navires qui sont prêts sont réunis à Portsmouth. Le 11 mars 1854, le vice-amiral sir Charles Napier, hisse sa marque sur le Duke of Wellington, le plus gros bâtiment de guerre de l'époque, qui par sa puissance d'armement (131 canons), sa vitesse, sa force (700 chevaux) n'a pas d'égal. Âgé de 68 ans, cheveux gris, plutôt bedonnant, réputé pour son manque d'élégance vestimentaire, l'amiral est connu des marins sous le sobriquet de "Dirty Charlie". Jamais encore une si grande force navale composée uniquement de navires à vapeur n'avait quitté l'Angleterre pour une mission de guerre. Guerre qui d’ailleurs n'est toujours pas déclarée. Néanmoins, pour la presse, le grand jour est arrivé. On allait voir ce qu'on allait voir. La flotte va détruire la division navale russe stationnée dans les ports de Riga, Revel, Helsinki (Sveaborg), Cronstadt et pourquoi pas occuper Saint-Pétersbourg. L'amiral serait à Saint-Pétersbourg dans trois semaines. Napier se demande comment ces idées saugrenues ont pu germer dans l'esprit de gens habituellement raisonnables, et surtout dans celui des journalistes. Il faut savoir que la glace ne se disloque pas avant mai devant Cronstadt.
    Déjà, en décembre, en Angleterre, le capitaine de vaisseau Barthelemew J. Sulivan avait écrit aux journaux, notamment au Times, pour mettre en garde leurs lecteurs contre les attentes absurdes véhiculées par la presse. Je cite ce capitaine de vaisseau car il sera beaucoup question de lui plus loin.
    Le capitaine de vaisseau Sulivan est un hydrographe de grande qualité. Il travaille sous les ordres de Sir Francis Beaufort, hydrographe britannique, descendant de huguenots qui avaient fuit la France après la Sainte Barthélémy. C'est ce dernier qui a inventé (en 1805) l'échelle de Beaufort, bien connue des marins, qui permet de mesurer la force du vent grâce à l'observation des vagues. Il est le père de la cartographie marine britannique. Sullivan fait jouer toutes ses relations, notamment l’amiral Beaufort, les eaux de la Baltique étant inconnues aux marins anglais, pour obtenir le commandement d’un navire-arpenteur, un navire hydrographique.
    Quoi qu'il en soit l'escadre anglaise est en route. L’appareillage s'est fait un peu à la hâte. Les Anglais sont pressés de mettre la main sur les détroits de Belts et Sund afin que les Russes ne puissent fermer le passage d'accès à la Baltique, la flotte russe se trouvant immobilisée à cette époque par les glaces.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Zzz114
    embarquement à Portsmouth (cliché musée de la marine - collection personnelle)



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, VENDEEN69, Noël Gauquelin, HèmBé43, CPM73 et aiment ce message

    PAUGAM herve
    PAUGAM herve
    QM 1
    QM 1

    Age : 80
    Mécanicien équipage NON [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Monite10

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par PAUGAM herve Mar 7 Nov 2023 - 22:08

    Comme Alain , et quelques uns d'entre nous , comme on peu le constater sur les "J'aime" , j'ai relu ce sujet , commencé en 2013
    Bravo pour ces recherches , de longue haleine , semble t'il !
    Passionnant [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 582735



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanr11 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig206
    Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
    (Pierre Dac)

    Matelot, alain EGUERRE et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mer 8 Nov 2023 - 0:58

    Les recherches sur le terrain ont eu lieu en 1985 et 1986. A l'époque, j'étais donc à Helsinki. C'était plutôt artisanal : prospections sur le terrain, correspondances. Toutefois, j'étais assez content de ce que j'avais trouvé. J'avais des réponses à mes questions. Je m'étais fait un petit opuscule résumant ce que j'avais appris. Après est arrivée l'ère d'Internet. Là, on entre dans une autre dimension. J'ai pu avoir accès à des tas de documents, par exemples, les mémoires des commandants des navires anglais ou de celles de gentlemen et yachtmen anglais qui "en touristes", sont venus assister aux combats. Là on entre dans "l'intime". En poste à Paris, j'ai pu me rendre à Vincennes et au musée de la marine (dans les coulisses) où j'ai découvert des trésors notamment en matière d'illustrations. Le chef de cabinet du DPMM était membre du comité de lecture de Cols Bleus. Un jour je lui dis qu'il a laissé passer des erreurs dans un article concernant la guerre de Crimée, traitant des opérations sur les côtes du Pacifique (Kamtchaka, bouches de l'Amour...). Dans un grand sourire, il me répond que Monsieur Taillemitte, rédacteur de l'article, rigolerait bien si on lui disait qu'un maître principal de la DPMM prétend qu'il a fait des erreurs. Certes, monsieur Étienne Taillemite est une "pointure", membre de tas d'académies, commissions d'histoire maritime, comités savants mais n'empêche les photos illustrant son article et les légendes qui les accompagnent concernent la mer Baltique, plus précisément la Finlande et pas du tout le Pacifique. Je vais dans mon bureau récupérer mon fascicule. Alors que le capitaine de frégate est en train de lire ma prose, arrive le CV patron de PM2 (mon patron donc). C'est quoi ça ? Je peux l'emprunter ? Quelques jours plus tard, je reçois un coup de fil du patron de Cols bleus : j'ai ici quelque chose qui vous appartient, je ne vous le rends que si vous me faites un truc là-dessus. Il m'a relancé plusieurs fois. J'ai fini par lui faire 6 pages pour le magazine. A ma grande surprise, j'ai reçu du courrier de lecteurs extérieurs à la marine et notamment de Henri Queffelec, l'écrivain bien connu, père de Yann (prix Goncourt). En 2013, je m'inscris sur ce forum. J'écris seulement quelques messages sur le sujet. Disons que je n'étais pas dans une bonne dynamique. Néanmoins, cela a suffi pour attirer l'attention d'une invitée, une indigène des îles Aland. Son conjoint (ou compagnon) était en train de monter un musée à la mémoire (on peut même dire à la gloire -vu l'enthousiasme de mes interlocuteurs) des militaires français. Il était à la recherche de tout ce qui pouvait apporter de l'eau à son moulin. Je lui ai communiqué ce que j'avais. Cela lui a bien plu.
    "recherches de longue haleine" ? on peut dire oui.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, VENDEEN69, HèmBé43, CPM73, KLETKE et aiment ce message

    KLETKE
    KLETKE
    QM 2
    QM 2

    Age : 68
    Fusilier équipage NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par KLETKE Mer 8 Nov 2023 - 5:42

    Roger, c'est avec beaucoup d’intérêt et de passion que j'ai lu tout tes récits. Ayant navigué et vécu quelque temps en Finlande (Rauma et Turku), j'ai appris beaucoup de choses sur cette partie de l'histoire maritime de la France, de l'Angleterre etc.. Il est vrai que je me suis plus intéressé à la vie nocturne qu'aux musées!
    Encore merci pour ton travail de recherche.

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 76
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mer 8 Nov 2023 - 11:06

    Merci à vous pour votre "fidélité".
    A la DPMM, j’avais dans mes "habitués", un médecin général (fort sympathique au demeurant). Il devait aussi faire partie d’associations savantes. Il était au moins en lien (à défaut d’en être éventuellement membre) avec l’académie de marine. L’une de ses amies, lors d’une réunion ou conférence de cette prestigieuse académie à Rochefort avait entendu parler de prisonniers russes internés à l’île d’Aix. Des enfants de prisonnier(e)s y étaient même nés. J’en parlais dans mon article sur Cols Bleus. La dame s’était intéressée à cet évènement et se proposait de faire une conférence sur le sujet aux descendants de Russes "blancs" dans les locaux des Langues O’, l’Institut National des Langues Orientales à Paris (où ma fille y était étudiante à l’époque). Ayant eu connaissance de mon article, probablement par l’intermédiaire du médecin général, elle m’avait contacté pour me demander si je pouvais venir à sa conférence et éventuellement prendre la parole. La "pôvre" ! Personne ne l’avait prévenue que je suis un bavard impénitent, quand on me donne la parole, je la garde, je ne la rends plus. [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 580511 . Au jour J, je me présente à l’INALCO. L’entrée est payante. Je ne dis rien. Je me mêle aux auditeurs. A un moment donné, la conférencière demande si monsieur Tanguy est dans la salle (nous nous sommes jamais rencontrés). Je me lève. Pouvez-vous venir nous dire quelques mots sur votre expérience. Elle ne sait pas, mais elle vient d’arrêter définitivement sa participation à sa propre conférence. La présence des prisonniers à l’Ile d’Aix c’est une chose, mais les auditeurs, eux, veulent tout savoir sur ces Russes, d’où viennent-ils, qui sont-ils , que s'est-il passé là-bas, pourquoi il y a des femmes, dans quelles circonstances ces gens sont arrivés là. Sur ce sujet, je suis intarissable, je connais les lieux, j’ai amené ma doc, des cartes. J’ai affaire à des gens curieux, passionnés. Les questions fusent. La conférencière essaie à plusieurs reprises de reprendre la main mais l’auditoire ne s’adresse désormais plus qu’à moi. La dame abandonne la partie. La conférence va durer beaucoup plus que prévu, mais moi j’ai tout mon temps et prend plaisir à dialoguer avec ces gens.
    Dans le récit que je vous concocte, il y a l’Avant (les préparatifs), c’est là où nous en sommes actuellement, puis le Pendant (les opérations en Baltique), et l’Après (que sont devenus les prisonniers). Il y en a pour un moment [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 580511



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, Le Fur, alain EGUERRE, TUR2, PAUGAM herve, Noël Gauquelin, HèmBé43 et aiment ce message

    Christian Suné
    Christian Suné
    QM 2
    QM 2

    Age : 78
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 MECANEQUI NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Christian Suné Mer 8 Nov 2023 - 11:22

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 588638 Roger, [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 582735
    Amicales pensées. [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 580511 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 315838 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 642994



    Dans la vie il faut être un peu fêlé, ça laisse passer la lumière (Michel Audiard)
    EE Vauquelin D628 - Dragueurs Côtiers MSC 60 : Renoncule M634, Mimosa M687, Acacia M638

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, Roger Tanguy et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Matelot
    Matelot
    QM 2
    QM 2

    Age : 81
    Canonnier pointeur équipage NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Matelot Mer 8 Nov 2023 - 13:13

    Donc tu en est qu'aux préparatifs, alors on va pouvoir te suivre encor un petit moment. J'espère que se jour la, tu avais amené de quoi te désaltéré. Merci pour tout tes récits.[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 588638



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 10_ans14

    alain EGUERRE, PAUGAM herve et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Noël Gauquelin Mer 8 Nov 2023 - 14:14

    Dans ma "bible" (Histoire de la marine française par Claude Farrère), cette expédition en mer Baltique est à peine mentionnée ! C'est dire le peu d’intérêt qu'elle a du susciter à l'époque !
    Oups ! Je viens de me rendre compte que j'ai fait un doublon avec le message n°8 (mais il y a prescription, c'était il y a plus de 10 ans).


    Dernière édition par Noël Gauquelin le Mer 8 Nov 2023 - 16:38, édité 1 fois



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    Matelot, PAUGAM herve et QUIQUEMELLE aiment ce message

    PAUGAM herve
    PAUGAM herve
    QM 1
    QM 1

    Age : 80
    Mécanicien équipage NON [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Monite10

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par PAUGAM herve Mer 8 Nov 2023 - 15:20

    J'espère que cette dame ne t'a pas trop fait la gueule , Roger!
    Elle ne savait pas qu'elle s'était embarquée sur "L'Intarissable" [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 238947



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanr11 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig206
    Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
    (Pierre Dac)

    Matelot, alain EGUERRE, lefrancois et QUIQUEMELLE aiment ce message


      La date/heure actuelle est Sam 13 Juil 2024 - 23:38