Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Les 3 façons de retrouver le compte d'un membre décédé [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Clique10

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Avatar22 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 898817 messages dans 15474 sujets

Nous avons 7551 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est CISCO

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Livreo10

Derniers sujets

» [Ports] LE VIEUX BREST
par MILAN Patrick Aujourd'hui à 18:32

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par jym Aujourd'hui à 17:27

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] Les blousons de Mer
par ptissier Aujourd'hui à 16:31

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par patlg Aujourd'hui à 16:31

» [Recherche camarades] Recherche camarades du Marcel le BIHAN campagne Japon
par BEURET Aujourd'hui à 16:14

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur l'ELM DU Chayla de 82 à 86
par patlg Aujourd'hui à 16:05

» LE BASQUE (ER)
par J. LOUBRY Aujourd'hui à 16:00

» JULES VERNE (BA)
par loulou06000 Aujourd'hui à 13:33

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Jean-Léon Aujourd'hui à 11:31

» D'ESTIENNE D'ORVES (AVISO)
par ptissier Aujourd'hui à 10:56

» [Campagnes] DAKAR
par ptissier Aujourd'hui à 10:44

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par Roli64 Aujourd'hui à 10:06

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par Gérard Duffond Hier à 22:55

» LES CTM
par dansie Hier à 21:19

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Hier à 19:35

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par alain EGUERRE Hier à 18:52

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Michel Roux Hier à 18:37

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par doubleloire Hier à 15:09

» [Patrouilleur rapide] FLAMANT
par montcalm Hier à 14:19

» [Les écoles de spécialités] SMER, CER, CEAN ROCHEFORT
par Gibus1750 Hier à 11:00

» [ VOS ESCALES ] Égypte
par alain EGUERRE Hier à 9:29

» FLOTTILLE 25 F
par Van de Zande Hier à 6:53

» [ Blog visiteurs ] Mon père Pacha du sous-marin Andromède années 60
par CLOCLO 66 Ven 15 Jan 2021 - 22:28

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par Laurent Ven 15 Jan 2021 - 20:26

» [ Blog visiteurs ] GASPARD René
par medoc2 Ven 15 Jan 2021 - 18:24

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par timoniersoum Ven 15 Jan 2021 - 18:14

» GLAIVE P671
par DTL Ven 15 Jan 2021 - 17:56

» ARGENS (BDC)
par CHABARLIN Ven 15 Jan 2021 - 17:45

» [ Histoire et histoires ] L'Aiguade des Quatre-Pompes
par alain EGUERRE Ven 15 Jan 2021 - 16:49

» [ Blog visiteurs ] 25F en 1970 et montre
par Invité Ven 15 Jan 2021 - 16:36

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Pytheas Ven 15 Jan 2021 - 13:48

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 1
par HèmBé43 Ven 15 Jan 2021 - 11:50

» [ Histoire et histoires ] À l'arsenal de Brest
par Doubi7 Ven 15 Jan 2021 - 8:09

» Recherche des SM - école des fourriers rochefort -BS 74
par Quifille Jeu 14 Jan 2021 - 20:34

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par AVOINE Jeu 14 Jan 2021 - 17:23

» MISTRAL (PHA)
par Nenesse Jeu 14 Jan 2021 - 17:14

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Michel Cavier Fusilier-Marin
par Invité Jeu 14 Jan 2021 - 16:44

» FORBIN (EE)
par J-L-14 Jeu 14 Jan 2021 - 16:23

» ISÈRE (PR)
par Pytheas Jeu 14 Jan 2021 - 12:20

» [ Histoire et histoires ] Le brouillard était trop épais ou le drame du Fleurus
par Rousier Mer 13 Jan 2021 - 20:48

» CANOPUS (DC)
par thevelin gerard Mer 13 Jan 2021 - 16:01

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Jim CORRE
par LE MILBEAU Mer 13 Jan 2021 - 16:00

» [ Recherches de camarades ] Gendarmes maritimes Ile Longue 1975/1977
par pathd974 Mer 13 Jan 2021 - 14:50

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Jean-Léon Mer 13 Jan 2021 - 12:49

» [ Histoire et histoires ] Décès de Ernest Hantz, Médecin-Colonel, ancien de Dien Bien Phu
par Charly Mer 13 Jan 2021 - 10:54

» [ Histoire et histoires ] La Royale à travers la presse ancienne
par MILAN Patrick Mer 13 Jan 2021 - 7:30

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par Jean-Marie41 Mar 12 Jan 2021 - 21:12

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par Pytheas Mar 12 Jan 2021 - 16:43

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens de l'Alsacien 78 à 81
par TECTAM Mar 12 Jan 2021 - 14:56

» LE VENDÉEN (ER)
par VENDEEN69 Mar 12 Jan 2021 - 13:36

» [LES B.A.N.] DIEGO-SUAREZ - ANDRAKAKA
par albertdelm Mar 12 Jan 2021 - 11:15

» [ Vieilles paperasses ] Brochure éditée par l'ADOSM dans les années 80
par jlsaghaa Lun 11 Jan 2021 - 22:16

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens de l'aviso-escorteur commandant Rivière
par lferrah Lun 11 Jan 2021 - 19:17

» [ Blog visiteurs ] Boris ARTUCHKINE
par VERNEYGérard84 Lun 11 Jan 2021 - 18:49

» [ École des Mousses ] École des mousses promotion 73/74
par KERGOAT Lun 11 Jan 2021 - 18:35

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de La Bourdonnais 1976 et du Jauréguiberry 1977
par MINGHINI Lun 11 Jan 2021 - 18:25

» COMMANDANT DUCUING (PHM)
par BRAND Lun 11 Jan 2021 - 12:01

» FLOTTILLE 15 F
par jlsco22 Lun 11 Jan 2021 - 9:40

» [ Logos - Tapes - Insignes ] TAPE DE BOUCHE ET COUPELLE
par PICCOLO Dim 10 Jan 2021 - 23:43

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades CFM Hourtin janvier à mars 1968 (10ème compagnie)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 10 Jan 2021 - 20:46

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par J.Revert Dim 10 Jan 2021 - 18:55

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM Hourtin, c'est fini
par GG Dim 10 Jan 2021 - 18:34

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par SIPPEL Dim 10 Jan 2021 - 17:57

» [ Blog visiteurs ] BAN Lanvéoc Poulmic 59/61
par Invité Dim 10 Jan 2021 - 16:54

» Du nouveau pour les anciens Marins (hors commandos) sur la tenue lors des cérémonies patriotiques
par rvr Dim 10 Jan 2021 - 15:53

» LA SPÉCIALITÉ DE DÉTECTEUR
par goblin Dim 10 Jan 2021 - 12:01

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par PAUGAM herve Dim 10 Jan 2021 - 11:45

» [Vidéo] Terres australes et antarctiques françaises
par J.Revert Dim 10 Jan 2021 - 10:17

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par pepechouf Sam 9 Jan 2021 - 18:34

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard (25)
par CLAUDEL JEAN-PIERRE Sam 9 Jan 2021 - 17:41

» LA CHARENTE (PRE)
par Pytheas Sam 9 Jan 2021 - 17:00

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Michel Roux Sam 9 Jan 2021 - 12:59

» LE BRESTOIS (ER)
par FISCHER Patrick Sam 9 Jan 2021 - 12:22

» [VOS ESCALES ] Aux USA
par Max Péron Sam 9 Jan 2021 - 12:22

» CDT BORY (AE)
par gilfan Sam 9 Jan 2021 - 11:14

» [Les états-major des ports et régions] MARINE TOULON
par 3eme ligne Ven 8 Jan 2021 - 23:40

» [Les catastrophes dans la Marine] PREMIAN... LE SOUVENIR
par 3eme ligne Ven 8 Jan 2021 - 23:26

» MAINE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Ven 8 Jan 2021 - 18:02

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Paulo Ven 8 Jan 2021 - 17:22

» [Divers Navires amphibies] Les LST
par Boënboën Ven 8 Jan 2021 - 16:09

» BEAUTEMPS BEAUPRE (HYDRO)
par BOBOSSE Ven 8 Jan 2021 - 14:16

» LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE
par marienneau jean-michel Ven 8 Jan 2021 - 12:37

» TONNERRE (PHA)
par marsouin Ven 8 Jan 2021 - 10:30

» [ Logos - Tapes - Insignes ] PORTE-CLÉS
par MAGER Ven 8 Jan 2021 - 9:27

» [Campagnes] TULÉAR
par HUNZIKER Alain Jeu 7 Jan 2021 - 22:43

» LA BAYONNAISE
par FUSILIER Jeu 7 Jan 2021 - 20:42

» [ Recherches de camarades ] [Recherches camarades ER Le Savoyard
par MERCIER Daniel Jeu 7 Jan 2021 - 19:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Jeu 7 Jan 2021 - 17:12

» PROTET (AE) - Tome 2
par FUSILIER Mer 6 Jan 2021 - 21:36

» [Campagne] BIZERTE
par JLG Mer 6 Jan 2021 - 13:37

» CAMÉLIA (DC)
par LE ROUX J-Luc Mar 5 Jan 2021 - 21:39

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par Jean-Marie41 Mar 5 Jan 2021 - 21:16

» [ Recherches de camarades ] Recherche arpètes promotion 03/63 4ème C
par takeo Mar 5 Jan 2021 - 18:23

» L'ACONIT (FREGATE D609)
par papy25 Mar 5 Jan 2021 - 16:34

» FOCH (PA) - TOME 2
par Didier Moreaux Lun 4 Jan 2021 - 18:46

» [Votre passage au C.F.M.] HOURTIN MARINE 1946
par DALIOLI Lun 4 Jan 2021 - 15:46

» [ Logos - Tapes - Insignes ] DIVERS (tout ce ne rentre pas dans les autres sujets logos etc...)
par Charly Lun 4 Jan 2021 - 14:18

» LE CORSE (ER)
par charly Duflos Lun 4 Jan 2021 - 12:56

» [La spécialité de...] Mécanicien aéronautique (Sujet unique)
par barris Dim 3 Jan 2021 - 17:54

DERNIERS SUJETS


[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Liensamis

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par Roger Tanguy le Mer 28 Aoû 2013 - 23:27

Dès les premiers jours de mon arrivée à Helsinki, un entrepreneur français établi dans cette ville avait demandé à  me rencontrer. Il s'est présenté comme un ancien second-maître détecteur, génération Indo, qui s'était reclassé dans une grosse boite française qui faisait dans l'équipement de matériel électronique pour la navigation qui s'était installée en Finlande. Elle était repartie. Lui avait continué à son compte.  Il avait une étrange histoire à me raconter.
Un jour il avait été contacté par un ancien commandant de la marine impériale russe qui avait fuit Saint-Petersbourg en octobre 1917. Avec les années, des membres de sa famille, de sa communauté, sont décédés et ont été inhumés dans le cimetière orthodoxe d' Helsinki. En se rendant sur les tombes, il a constaté qu'il y avait là celle d'un marin français. Dans un esprit de solidarité corporative il a entretenu cette sépulture pendant des années. Dans ce cimetière saturé la moindre tombe délaissée était immédiatement réutilisée. Cet officier de marine russe a ainsi évité de façon certaine à notre compatriote de finir à la fosse commune. Mais cet homme, âgé, ne pouvant plus assurer l'entretien régulier de la sépulture, a contacté notre notre ex-second-maître, le sachant  ancien de la marine française. Ce dernier, à son tour, a entretenu et fleurit la tombe du quartier-maître Kerdraon, à ses frais, pendant des années. Maintenant il voudrait bien passé le relais, voilà pourquoi il s'adresse au marin de l'ambassade. Kerdraon ? Un pays donc. Je ne peux rester indifférent à son sort. Allons donc voir cela de plus près. La tombe est entourée de chaînes accrochées à des bites en pierre placées dans chaque coin. Au milieu de la sépulture est planté une épée, le pommeau faisant croix, portant l'identité du défunt : Théophile Kerdraon, quartier-maître boulanger-coq à bord du torpilleur d'escadre l'Intrépide, décédé le 23 mai 1919, et une inscription : le Souvenir français. Qui est ce Kerdraon, que faisait-il ici en 1919 ? Nul ne le sait. Moi j'ai deux atouts pour le savoir, je suis de l'ambassade et ai  accès facilement aux registres d'état-civil et je suis secrétaire dans la marine et ai  la possibilité de trouver les raisons de la présence de ce torpilleur en Baltique.[page]
Tout d'abord, Théophile Kerdraon est né le 6 décembre 1899 à Lannilis (Finistère). Il était marié, avait un fils né en 1918. Il a été retrouvé , le 23 mai 1919, noyé dans le port d'Helsinki.
Pourquoi était-il là ? Un peu d'histoire : pendant la guerre les républiques dites « baltes » ainsi que la Finlande, ancien grand duché sous domination russe, avaient pris leur indépendance. Lénine après avoir repris les républiques baltes menaçait la Finlande. Or, l'Angleterre et la France avait été les premiers pays à reconnaître ce nouvel état. Voici le communiqué que m'avait fait parvenir la Marine :
Circonstances du décès du quartier-maître Kerdraon :
Le 26 avril 1919, un amiral Anglais apprit que les forces navales bolchéviques avaient fait leur apparition dans le golfe de Finlande. Cette présence soulevait les craintes des populations de Revel (aujourd'hui Tallin) et d'Helsinki. Il apparut nécessaire de rassurer ces populations, c'est pourquoi il a été décidé d'envoyer des bâtiments anglais et français dans le golfe. C'est à cette occasion que l'Intrépide et le Téméraire arrivèrent, le 16 mai 1919, à Helsinki ».
Pour faire court, cette tombe était devenue notre monument aux morts et chaque 11 novembre nous y déposions une gerbe.  Lors de chaque cérémonie, les conjoints finlandais du personnel de l'ambassade me disaient qu'il y avait plein d'autres marins français enterrés dans les îles (la Finlande est bordée de milliers d'îles, tout comme il y a des milliers de lacs dans les terres) mais ne pouvaient me dire où, ni pourquoi ils étaient là. Mon obsession pendant mon séjour a été de retrouver ces tombes. Je les ai trouvées, plus de 600, datant de 1854 et 1855, donc liées à la guerre de Crimée. Ne me demandez pas de vous raconter çà, je vous en fait 200 pages ! Bon, j'ai fait un article pour Cols Bleus (n° 2049 du 30 septembre 1989) qui, illustrations (nombreuses) comprises, qui ne faisait que 6 pages. Mais depuis j'ai continué à creuser (avec Internet on entre dans les archives russes, suédoises, anglaises, françaises, dépôts privés) et j'ai de quoi faire un gros bouquin (que j'ai d'ailleurs fait pour moi). Cela s'est quand même terminé par un monument en leur mémoire. Mais j'étais parti.

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Tombe10


Dernière édition par Roger Tanguy le Ven 24 Avr 2015 - 0:27, édité 1 fois

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par Roger Tanguy le Mer 28 Aoû 2013 - 23:54

Dans le périmètre de ces chaînes reposent entre 30 et 40 marins Français et Anglais victimes du choléra. Cette stèle est située sur l'île de Mäkiluoto, au large de la presqu'île de Porkkala, à l'ouest d'Helsinki, dans la baie de Bärösund qui fut la base de la flotte Anglo-Française lors du blocus de la Baltique par les alliés lors de la guerre de Crimée (1854 et 1855). Jusqu'en 1903, la fosse commune était marquée par une croix de bois et délimitée par des pierres. Cette stèle de granit noir a été inaugurée le 5 juillet 1903
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Makilu10



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 72
Détecteur équipage NON

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par VENDEEN69 le Jeu 29 Aoû 2013 - 5:34

La richesse de ce témoignage n'a d'égale que l'émotion qu'elle nous fait ressentir!
Un grand merci à toi, Roger Tanguy.
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 642994 



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Le_ven10

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Mécanicien NON

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par Jean-Marie41 le Jeu 29 Aoû 2013 - 19:59

Belle recherche Roger.
Ayant fait pas mal de pays nordique je ne savais pas cela.
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 642994 
J-M



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance  [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insign83
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Captur38

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par TUR2 le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:23

Belle histoire, cela me rappelle les corps retrouvés, je crois, en Lituanie, des soldats de la grande armée, si tu savais ce qu'ils sont devenus.
Amicalement TUR2



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig159

Ia orana ite matahiti api

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Helsinski

Message par Roger Tanguy le Jeu 29 Aoû 2013 - 22:44

[page]A chaque fois que j'organisais mon 11 novembre sur la tombe de Kerdraon, on me parlait de ces marins inhumés dans les îles mais personne ne pouvait me donner de précisions. Par l'intermédiaire de l'ambassadeur, j'ai fait parvenir une lettre circulaire à tous les consuls honoraires établis le long du littoral. Cela a pris plus d'un an avant d'avoir du concret : une lettre, en provenance de Marieham, dans les îles Aland, accompagnée d'une photo représentant une pierre tombale, au milieu d'un champ, portant le nom d'un capitaine de l'armée de Terre (du 2ème Léger) et une date, 2 août 1854. Je suis allé sur place.
Un paysan qui  se demandait ce que je faisais là, à qui j'ai expliqué que je m'intéressais aux tombes m'a répondu : si vous voulez des tombes vous allez être servi. Il m'a conduit dans un petit bois, qu'il appelait le "cimetière des Français" où enfant on lui interdisait d'aller jouer. Il y avait là, sous les herbes sauvages, de longs tumuli, des fosses communes. Dans le cimetière du village voisin (Sund) il y avait des tombes portant seulement un prénom français féminin. 1854, la guerre de Crimée ? La Mer noire c'est bien loin. C'est le début d'une enquête passionnante qui allait m'occuper pendant toute ma dernière année de séjour.
Pendant la guerre de Crimée la flotte Anglo-française faisait le blocus de la Baltique. Par ailleurs les alliés avaient découvert une forteresse (Bomarsund) dans les îles Aland.
Pour s'en emparer il fallait des soldats. Les Anglais disposaient de nombreux navires à vapeur qui se jouaient du vent, les Français avaient plein de soldats en réserve en France. Les Anglais ont proposé d'aller les chercher (un évènement à peine 40 ans après Waterloo). Pendant ce temps la flotte française est restée en attente. Le choléra est tombé sur les équipages. Les marins ont été inhumés sur les îles où sur la côte. Lorsque le corps expéditionnaire est arrivé, il y a eu le droit aussi. Pendant l'attaque de la forteresse, environ 600 soldats et marins ont succombé du choléra et ont été enfouis dans ces fosses que je venais de retrouver.
J'ai négocié avec le Souvenir Français à Paris (lors d'une perm) pour avoir un budget pour nettoyer le site et élever un monument. Je n'étais hélas plus là pour en voir la réalisation finale mais ça a été fait (le monument est visible sur Internet - taper Bomarsund). depuis, j'ai lu beaucoup de choses et notamment les souvenirs d'un pasteur anglais qui, sur son yacht avait accompagné la flotte anglaise. Il raconte les funérailles de marins français sur différentes îles. Je suis passé à côté de quelque chose. Regrets.
Avec toutes les anecdotes que j'ai recueillies, Il y a de quoi faire un film, images d'un aumônier à la proue d'une chaloupe, dans la pénombre du soir qui tombe, qui accoste une île pour donner une sépulture à un marin (authentique - j'ai un témoignage), ou encore ces marins français qui donnent leurs bannettes aux prisonniers russes (et à leurs épouses) en route pour l'Ile d'Aix (où naitront des bébés russes générant une querelle entre le curé de La Rochelle et le révérend père orthodoxe pour leur baptême). Il est à noter que c'est aussi la première fois que l'on utilisait les mines dans la guerre navale. Leur inventeur les avait proposées à la France. Devant notre refus, il les avait proposées aux Russes. C'est ainsi que nous les avons trouvées (et repêchées pour les examiner) sous la coque de nos navires. Heureusement elles n'étaient pas encore au top et ont fait peu de dégâts.


Dernière édition par Roger Tanguy le Sam 31 Aoû 2013 - 13:59, édité 1 fois



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

† Fanch 56
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 72
Timonier équipage NON

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par † Fanch 56 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:27

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 580511 Sujet transféré au bon endroit. Prière d'utiliser la balise "pagination". Merci
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Fondat10



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 110

LINUX MINT [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Mint2
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime (Louis Chédid)

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Fondat11
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Noël Gauquelin
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par Noël Gauquelin le Ven 30 Aoû 2013 - 16:58

Encore une histoire oubliée, retrouvée par un membre ACB ! Bravo Roger Tanguy.
Dans le livre "Histoire de la marine française", l'évènement est brièvement relaté de la manière suivante :
citation
KERTCH, KINBURN, BOMARSUND.
" Kertch et Kinburn n'ont proprement pas existé, en temps qu'opérations militaires. On a poussé là nos vaisseaux, faute de savoir qu'en faire. Il convient seulement de noter au passage que c'est à Kinburn qu'on usa pour la première fois dans l'histoire - dans l'histoire de la marine contemporaine - de cuirasses verticales contre le feu de l'ennemi...
... En mer Baltique, les escadres franco-anglaises défilèrent fièrement devant Cronstadt, mais n'attaquèrent pas la terrible forteresse. C'eut été le combat de la baleine contre l'éléphant. Ni l'un ni l'autre des deux adversaires ne pouvant rien contre son antagoniste. Le 8 août 1854, nous investissions Bomarsund dans l'île d'Aland. La place succomba naturellement. Tout cela ou rien, c'était identique."

fin de citation.
C'est faire peu de cas de ceux qui y ont laissé leur vie !



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Insig221
Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par Roger Tanguy le Ven 30 Aoû 2013 - 19:49

Oui Noël, c'est un peu léger ce qu'il y a dans ton bouquin. Moi, sur le sujet, j'ai fait 176 pages en format 21 x 29,7. Mais c'est vrai aussi que je m'attarde sur le marin breton (de Plougastel - authentique) qui donne ses sous à son capitaine avant de mourir pour que le curé de son village dise une messe pour le salut de son âme, ou cet autre qui donne tout ce qu'il a sur lui pour qu'on le donne en souvenir à sa mère, ou encore sur le sort des prisonniers russes (en fait des Finlandais) conduits à l'île d'Aix avec femmes et enfants. Les Russes ayant brûlé le village avant le débarquement et les Alliés ayant rasé le fort, les familles n'avaient plus où aller avec le rude hiver nordique qui arrivait. Les marins français, toujours généreux, avaient embarquées les épouses à bord pour qu'elles suivent les maris en exil. Pendant l'attaque on avait fait une pause. Les adversaires discutaient amicalement de part et d'autre des remparts (le Français était à l'époque la langue des diplomates parlée dans toutes les Cours) et le commandant du fort avait été obligé de demander, à plusieurs reprises, à ces messieurs les Français de bien vouloir se retirer, les combats allant reprendre. Evidemment on ne parle pas de tout cela dans les livres d'Histoire.Pour une expédition "ça ou rien c'est pareil", les Anglais ont déplacé 49 navires sous le commandement de l'amiral le plus prestigieux de l'époque (Napier) et nous 8 vaisseaux de ligne, 5 frégates à vapeur, 8 avisos à vapeur, 6 frégates à voile, 2 corvettes à vapeur et 3 vaisseaux de transport (sous le commandement en chef de l'amiral Parseval-Deschenes). C'était quand même une belle armada sachant que le gros de l'effort se portait sur la mer Noire. Certes la victoire de Bomarsund, qui a été un peu montée en épingle à l'époque, n'était pas grand chose, mais cette impressionnante flotte a obligé les Russes à maintenir d'importantes forces terrestres le long des côtes de la Baltique, forces qui leur ont fait cruellement défaut en Crimée.



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

Message par Roger Tanguy le Sam 10 Nov 2018 - 14:30

Puisque l'intervention d'une visiteuse remet ce sujet en lumière, permettez-moi de poster cette vue illustrant la fin de la forteresse de Bomarsund (c'est une histoire de marins).

L'occupation de Bomarsund, en raison du gel de la Baltique en hiver, n'est pas envisageable. Les forces d'occupation privées de tout secours, seraient à la merci d'une contre-offensive russe (la glace est suffisamment épaisse pour supporter une voiture - je l'ai fait, à plus forte raison des chevaux et des canons pouvaient le faire).

Pendant 3 jours, sous la direction du général Niel (du Génie), des mines sont enfouies dans les casemates, les murs. Une mèche de plus de 2000 mètres relie toutes les mines.

le 2 septembre 1854, 20 heures. Les équipages sont appelés aux postes de bande. La fanfare joue. Les soldats du Génie mettent le feu aux poudres. Dans une effroyable explosion, la forteresse se volatilise. Toute la nuit un immense incendie éclaire de ses flammes la baie de Lumparn.
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 A_boma10
L'amiral français Parseval-Deschênes, à bord d'une chaloupe, assiste à l'explosion qui met fin à la prise de Bomarsund. Le vaisseau que l'on aperçoit est anglais et porte la marque de l'amiral Chads. Au fond, on remarque un petit vapeur russe (fair-play, en période de guerre, nous l'avons invité ?). On distingue également un petit yacht privé (celui de gentlemen anglais venus en toute décontraction assister au "spectacle").

Ceci est un détail d'une lithographie que j'avais trouvée chez un antiquaire d'Helsinki.

J'ai eu l'occasion de prononcer une conférence sur le sujet aux Langues O' (Institut National des Langues Orientales) à Paris . Alors, peut-être vous étonnez-vous que je n'ai pas développé ce sujet ici. A l'époque, une verte sentence avait fauché nette mon élan.



[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure


    La date/heure actuelle est Dim 17 Jan 2021 - 18:55