Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Avatar22 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 830998 messages dans 14996 sujets

Nous avons 7461 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est TROCCAZ

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Livreo10

Derniers sujets

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 13:15

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par lefrancois Aujourd'hui à 13:05

» [Associations anciens marins] FNOM
par Charly Aujourd'hui à 12:11

» LA LORIENTAISE
par marsouin Aujourd'hui à 11:59

» [VOS ESCALES] Les SEYCHELLES
par BOUBOU 56/50 Aujourd'hui à 11:51

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par passe plat Aujourd'hui à 11:45

» [ Blog visiteurs ] Demande de renseignements Paul Pesqué classe 1937 Béveziers et Aviso-Colonial Entrecasteaux
par Marco-56 Aujourd'hui à 11:28

» La spécialité infirmier Marine
par Michel Roux Aujourd'hui à 11:14

» [Les anciens avions de l'aéro] Les Vickers Wellington de l’Aéronavale
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 11:14

» [OPÉRATIONS DE GUERRE] GUERRE DE CORÉE - TOME 2
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 10:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par ANDRY Aujourd'hui à 9:34

» CASABIANCA (EE)
par Charly Hier à 23:40

» RHÔNE (BSL)
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:53

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 11
par PAUGAM herve Hier à 21:48

» RUBIS (SNA)
par Charly Hier à 20:40

» TARTU (EE)
par Xavier MONEL Hier à 18:11

» ESCADRILLE 22 S
par LOSSOUARN Hier à 11:11

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JONCQUET Hier à 10:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par pinçon michel Hier à 9:31

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par MARTIN Jean-Pierre Sam 28 Mar 2020 - 19:19

» VERDON (PETROLIER)
par LES BORMETTES Sam 28 Mar 2020 - 19:14

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par rambic Sam 28 Mar 2020 - 18:26

» BLAVET (BDC)
par Michel Roux Sam 28 Mar 2020 - 17:43

» VAR (BCR)
par Goril75 Sam 28 Mar 2020 - 17:35

» [ Aéronavale divers ] Aviation navale ?
par bourneton Sam 28 Mar 2020 - 10:59

» MAINE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Sam 28 Mar 2020 - 10:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par DALIOLI Sam 28 Mar 2020 - 9:59

» [Aéronavale divers] Alouette 3
par doubleloire Sam 28 Mar 2020 - 9:21

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Ven 27 Mar 2020 - 23:16

» TONNERRE (PHA)
par marsouin Ven 27 Mar 2020 - 23:00

» ISÈRE (PR)
par marsouin Ven 27 Mar 2020 - 20:42

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Bureaumachine busset Ven 27 Mar 2020 - 20:15

» LE CHAMPENOIS (ER)
par JBY Ven 27 Mar 2020 - 18:23

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard (25)
par CLAUDEL JEAN-PIERRE Ven 27 Mar 2020 - 17:16

» MINERVE (SM) - TOME 2
par VERNEYGérard84 Ven 27 Mar 2020 - 14:59

» [ Bâtiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Jean-Léon Jeu 26 Mar 2020 - 23:06

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par jean-claude BAUD Jeu 26 Mar 2020 - 15:26

» [ École des Mousses ] 2ème compagnie mars 72 - mars 73
par dominiquemorel26000 Jeu 26 Mar 2020 - 13:43

» [ École des Mousses ] École des mousses promotion 73/74
par CPM73 Jeu 26 Mar 2020 - 10:26

» [VOS ESCALES] Panama
par vazeilles Mer 25 Mar 2020 - 23:17

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par JONCQUET Mer 25 Mar 2020 - 18:07

» FLOTTILLE 24 F
par NEHOU Mer 25 Mar 2020 - 18:03

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Charly Mer 25 Mar 2020 - 11:57

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par pinçon michel Mer 25 Mar 2020 - 8:41

» [Campagnes C.E.P.] Les îles de la Polynésie Française
par Charly Mer 25 Mar 2020 - 8:32

» [ Logos - Tapes - Insignes ] LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par morbihannais Mar 24 Mar 2020 - 20:09

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Charly Mar 24 Mar 2020 - 16:50

» [VOS ESCALES ] Thaïlande
par Bureaumachine busset Mar 24 Mar 2020 - 16:01

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par J.Revert Mar 24 Mar 2020 - 14:53

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par J-L-14 Mar 24 Mar 2020 - 13:53

» Recherche camarade EE DUPERRE années 1963-1966 - BREST
par urbain Mar 24 Mar 2020 - 11:19

» [VOS ESCALES ] Mexique
par COLLEMANT Dominique Lun 23 Mar 2020 - 21:53

» [ Recherches de camarades ] CFM Pont Réant 1951
par LECERF Lun 23 Mar 2020 - 16:28

» GARONNE (BSL)
par Max Péron Lun 23 Mar 2020 - 11:44

» [ Blog visiteurs ] Recherche infos parrainage entre le DC CEPHEE (M756) et Stiring-Wendel (Moselle)
par Joël Chandelier Lun 23 Mar 2020 - 10:30

» BOIS BELLEAU (PA) - Tome 3
par VENDEEN69 Dim 22 Mar 2020 - 20:41

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Dim 22 Mar 2020 - 18:22

» [ Vieilles paperasses ] Très vieilles photos tirées de revues
par JONCQUET Dim 22 Mar 2020 - 17:41

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Max Péron Dim 22 Mar 2020 - 14:51

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 1
par VOISSE Dim 22 Mar 2020 - 13:37

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par J-L-14 Dim 22 Mar 2020 - 13:23

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J.C. Dim 22 Mar 2020 - 8:52

» [VOS ESCALES] Escale à Hambourg St Pauli
par Bureaumachine busset Sam 21 Mar 2020 - 23:34

» [ Blog visiteurs ] Film LE GRAND PAVOIS
par Jean-Marie41 Sam 21 Mar 2020 - 17:58

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par Joël Chandelier Sam 21 Mar 2020 - 17:46

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains de la Gabare Locuste 74-75
par Pascal 57 Sam 21 Mar 2020 - 10:39

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades TCD OURAGAN de 69 à 72
par philippe.aime Sam 21 Mar 2020 - 9:31

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par CLERC Daniel Sam 21 Mar 2020 - 8:38

» Marins Pompiers des Bases Aeronavale
par COLLEMANT Dominique Ven 20 Mar 2020 - 21:45

» VAUQUELIN (EE)
par Chabot Ven 20 Mar 2020 - 21:10

» CHEVALIER PAUL (EE)
par Charly Ven 20 Mar 2020 - 20:56

» Le port de Honfleur
par chichard Ven 20 Mar 2020 - 20:27

» LA MOTTE PICQUET - 1924 (CROISEUR)
par PFISTER Ven 20 Mar 2020 - 13:04

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Jeu 19 Mar 2020 - 22:12

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Bureaumachine busset Jeu 19 Mar 2020 - 21:49

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par loulou06000 Jeu 19 Mar 2020 - 21:23

» CDT BOURDAIS (AE)
par jean-claude BAUD Jeu 19 Mar 2020 - 20:53

» [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles
par Max Péron Jeu 19 Mar 2020 - 15:05

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Didier Moreaux Jeu 19 Mar 2020 - 14:42

» [Le service de santé] HIA Sainte-Anne
par Catanzariti Mer 18 Mar 2020 - 22:00

» Ecole d'administration de la Marine
par Chabot Mer 18 Mar 2020 - 20:31

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Matelot Mer 18 Mar 2020 - 16:43

» [ Recherches de camarades ] TCD OURAGAN
par Octave Mer 18 Mar 2020 - 16:04

» [Ports] LE VIEUX BREST
par JONCQUET Mer 18 Mar 2020 - 11:18

» [LES B.A.N.] KAROUBA
par morbihannais Mer 18 Mar 2020 - 10:51

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Joël Chandelier Mer 18 Mar 2020 - 9:24

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par GILLION Mar 17 Mar 2020 - 14:41

» DIXMUDE ( PA )
par BOURDAIS Mar 17 Mar 2020 - 12:08

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par Marc Pont dit Marco Mar 17 Mar 2020 - 9:11

» FLOTTILLE 33 F
par Charly Mar 17 Mar 2020 - 8:56

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par pinçon michel Mar 17 Mar 2020 - 8:18

» SURCOUF (EE)
par Charly Lun 16 Mar 2020 - 21:05

» [ Histoires et histoire ] Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.
par Charly Lun 16 Mar 2020 - 18:18

» NORMANDIE D651 (FREGATE)
par pinçon michel Lun 16 Mar 2020 - 16:38

» [ Recherches de camarades ] CFM HOURTIN entre septembre 1980 et août 1981
par QM-CABOT Lun 16 Mar 2020 - 16:37

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par framery Lun 16 Mar 2020 - 14:54

» [VOS ESCALES ] Karachi
par Xavier MONEL Dim 15 Mar 2020 - 18:29

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Charly Dim 15 Mar 2020 - 18:15

» [VOS ESCALES ] Brésil Rio de Janeiro
par J-L-14 Dim 15 Mar 2020 - 14:55

DERNIERS SUJETS


[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Liensamis

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

coutil
coutil
QM 2
QM 2

Age : 89
Canonnier équipage            NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par coutil le Mer 27 Mar 2019 - 17:03

Une petite histoire.
Je faisais le service de bus à Saïgon pour les officiers, malheureusement un officier faisait le circuit complet pour se promener, et toujours en train de nous dire plus vite ou doucement, ce qui m’empêchais de m’arrêter pour boire ma petite Larue.
Un jour qu'il était à bord nous voila arrêtés par la PM et la circulation routière.
Je leurs dit : "Nous sommes de la marine".
Ils me répondent : "Le véhicule appartient à l'armée de terre".
Et les voici examinant le véhicule.
Mon officier leur dit : "Je suis pressé".
Le PM lui répond : "Vous avez qu'a prendre un taxi".
Il faisait une drôle de tête, et moi j'avais envie de rire.
Au bout d'un moment ils m'ont libéré trouvant 3 ou 4 choses sur le véhicule me disant on feras un rapport à votre base.
Je n'en ai jamais entendu parlé, du coup l'officier n'est jamais revenu, les autres chauffeurs étaient contents.



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Fourrier NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par alain EGUERRE le Mer 27 Mar 2019 - 17:14

Merci à la PM pour une fois ami Claude [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 580511



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
JACQUES SOUVAY ou BILL
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Mer 27 Mar 2019 - 18:38

La PM pour une fois a rendu un grand service.à l'armée française.
Bon vent Claude.
BILL.
LEPILLER Christian
LEPILLER Christian
MATELOT
MATELOT

Age : 84
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Canonpointeurequi NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par LEPILLER Christian le Jeu 28 Mar 2019 - 9:22

Distribution des repas à la cuisine de la Base Courbet.
Claude, tu dois reconnaitre l'endroit ?
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Base_c10
Les chambrées de la Base.
Après le 9.137, embarquement à la Base Courbet.
Je suis le 2ème à partir de la droite.
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Embarq10



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance
Pour bien vivre le présent, il faut être en paix avec son passé.
JACQUES SOUVAY ou BILL
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Jeu 28 Mar 2019 - 10:03

Belles photos Christian. Ces témoignages d'indo, m'impressionnent toujours autant.
Je me demande même si je ne regrette pas de ne pas y avoir participé ?
Bon vent
BILL.
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Fourrier NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par alain EGUERRE le Jeu 28 Mar 2019 - 10:11

Belles photos d'époque Christian [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 582735
N'ai pas de regrets Jacques, il te manque 10 ans pour l'Indochine [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 580511



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Aero10

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par J-C Laffrat le Jeu 28 Mar 2019 - 10:24

Salut les anciens d'Indo,

Juste un petit tour pour lire vos souvenirs et photos, heureux de voir que la mémoire marche encore bien.

Pour Jacques / Bill, t'as pas de regrets à avoir, car je ne sais pas comment compte Alain, [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 595882 mais c'est 13 ans qui te manquent au compteur... la durée du conflit Franco/Viet-Minh va de 1945 à 1956... et pas à 1959.
A partir de là tu aurais pu y aller en touriste ! (risqué quand même) et après encore plus dangereux car Guerre US/Viet-Cong 1963-1975, et tu n'es pas Yankee. [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 746231
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 580511
Salutatous.
JC



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 87
Transmetteur NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par Roli64 le Jeu 28 Mar 2019 - 10:54

Salut Jacques,
N'écoutes pas les copains, tu aurais pu embarquer sur une vedette avec mes collègues et moi... comme mousse.
Pas de risques avec nous... ou si peu.
JACQUES SOUVAY ou BILL
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Jeu 28 Mar 2019 - 10:59

Salut les amis,
A force d'avoir entendu, et d'avoir lu, ou d'avoir vu en vidéo, il me semble avoir loupé quelques chose. Bien sûr je n'avais pas l'âge, mais je garde un sentiment d'avoir raté une mission. Peut-être un rêve ?
bON VENT.
BILL.
MILLET Jean Claude
MILLET Jean Claude
MAJOR
MAJOR

Age : 78
Mécanicien NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par MILLET Jean Claude le Jeu 28 Mar 2019 - 12:27

tu as raison bill,on à rater des souvenirs mais on se contente de ceux des anciens.
coutil
coutil
QM 2
QM 2

Age : 89
Canonnier équipage            NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par coutil le Jeu 28 Mar 2019 - 12:55

Merci Christian oui je reconnais il y avait a la porte du refectoire un fut de thé tiede on y venait avec un quart les dortoires c'était des litsi superposé avec moustiquaires



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance
Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 87
Transmetteur NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par Roli64 le Jeu 28 Mar 2019 - 16:02

Pour Christian .
Ces deux photos datent de quand ? J'aurai du être là, moi aussi ? Peut être à mon poste de travail : le standard ?

Avé les amis .
Je n'ai pas vu le Béarn dans la région de Nhatrang, et pour cause, il, avait du rejoindre la France (présence d'Avril 51- Mars
53) Nhatrang était notre port d'attache . Par contre j'ai très bien vu le yatch de Bao Daï qui faisait très souvent escale au port
de Nhatrang . Nous étions là pour assurer la sécurite du yatch pendant son escale . Cela pouvait durer 15 jours et c'était toujours
çà de gagné pour nous . Les ordres devaient venir de l'E.M. Très sympa l'ex Empereur de l'Annam, toujours un petit sourire après
notre salut . Il se baladait souvent sur le quai avec ses deux "gorilles" . En 1945, il abdique sous la pression des viets, mais reconnu
par la France comme souverain du Vietnam, puis du Sud Vietnam et déchu en 1955 . Il avait 43 ans .
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Aero10

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par J-C Laffrat le Jeu 28 Mar 2019 - 22:10

Afin de ne pas oublier ...
Il y a 65 ans le Camp retranché de Dien Bien Phu allait bientôt tomber entraînant pour ceux qui furent capturés des sévices épouvantables et il est bon de faire une piquouse de rappel...
Certains ont peut être besoin qu'on leur rafraîchisse la mémoire...
Cette article sur la bataille de Dien Bien Phu et plus globalement sur la guerre d’Indochine, est très significatif des origines de ce conflit, au delà des souvenirs intéressants ou parfois amusants de chacun des membres d'ACBPR qui échangent sur ce sujet.

Spoiler:
Que ce soit l’origine de la présence de la France en Indochine, l’évolution de la politique, les effets des guerres mondiales, la guerre qui se déclencha en même temps que la capitulation du Japon, et enfin ce dernier combat de cinquante sept jours, tout cela a été abordé dans les trois numéros qui viennent de se succéder. Il nous reste à expliquer pourquoi la France, qui se savait sur le départ de cette merveilleuse région, s’est pourtant battue avec tant d’ardeur.
Il nous reste à témoigner des horreurs que peuvent générer les dogmes créés, expliquent leurs initiateurs, pour le bonheur de l’humanité.
Il nous reste enfin à rendre hommage aux oubliées et oubliés.

Après cinq ans de guerre mondiale, la France sort de ce conflit profondément meurtrie et divisée.
Grâce au général de Gaulle, elle figure parmi les grands vainqueurs, mais son administration coloniale, en Indochine, a été balayée par le Japon.
Et cette partie du monde n’est une préoccupation majeure ni pour le peuple Français, ni pour les gouvernements, qui se succèdent à un rythme effréné dans une quatrième république chaotique.
Cependant, des troupes y sont tout de même envoyées afin d’y asseoir à nouveau l’autorité de la métropole.
Le corps expéditionnaire français ne va pas se trouver face à une insurrection de libération d’un peuple opprimé, mais face à une armée très organisée, obéissant à une idéologie politique pilotée de Moscou par les soviétiques et de Paris par les communistes français.
Ces derniers ne vont pas seulement trahir la France mais ils vont aller jusqu’au bout de l’infamie en encourageant le sabotage contre notre armée et en venant sur place, aider à former les combattants du Viet-Minh.

Après la chute de Dien Bien Phu, ils vont jusqu’à participer, comme le commissaire politique George Boudarel, aux tortures morales et physiques dans les camps de prisonniers où seront martyrisés nos soldats.
Cette prépondérance de l’internationale communiste sur le national avait déjà fonctionné lorsque fut signé le pacte d’alliance germano-soviétique le 23 août 1939.
Le PCF, suivant les ordres de Moscou, ordonna des sabotages dans les usines d’armement ou sur les chemins de fer montant au front contre l’Allemagne.
Ils ne rentrèrent en résistance que lorsque l’Allemagne brisa l’alliance en envahissant la Russie (1941).
Pour être parfaitement objectif il faut préciser que certains militants communistes, surtout de base, refusèrent d’agir contre les intérêts de la France.
Mais revenons à l’Indochine ou à partir de 1949, il faudra ajouter, parmi nos ennemis, la Chine passée sous le contrôle de Mao Zedong et des communistes.
La frontière commune, très importante, entre l’Indochine française et la Chine va favoriser le Viet-Minh pour ses approvisionnements en armes, munitions, vivres et évidemment pour le soutien moral et politique.
Au final nos soldats auront quand même sauvé la liberté du Laos, du Cambodge et du Viet-Nam du Sud qui ont pu, par la suite, choisir librement leurs destins et non vivre sous la tyrannie communiste.

Hommages
Lorsque l’on est historien, amateur ou professionnel, rien n’est plus extraordinaire que de pouvoir interroger le témoin direct, l’acteur d’un événement historique majeur ou d’une bataille.
Le comité du Souvenir Français de Cormeilles-en-Parisis (Val d’Oise) à l’honneur et la chance de compter parmi ses membres les plus éminents, un ancien pilote de l’aéronavale qui survola à plusieurs reprises Dien Bien Phu pour effectuer des missions de bombardements.
C’est d’ailleurs en pensant à lui que je me suis lancé dans ce travail de mémoire.

Né en 1931, l’homme que nous allons évoquer était officier-marinier pilote.
Il obtiendra son brevet de pilote simultanément de l’Armée Américaine et de l’Aéronavale Française le 16 octobre 1953.
Par pudeur, vraie modestie ou discrétion il n’a pas souhaité que je cite son nom.
Nous l’appellerons donc par ses initiales : H.L.
Pour l’anecdote, les ailes repliées vers l’arrière de l’insigne français est une tradition qui indique qu’il possède plus de 5000 heures de vol.
Il est pilote de Privateer.
Le Consolidated PB4Y Privateer, date de 1943.
C’est un avion de patrouille maritime dérivé du B-24 Liberator.

Quadrimoteur, doté d'un rayon d'action d'environ 4 500 km à une vitesse de croisière de 380 km/h, avec un équipage de 11 personnes.
Grâce à notre ami H.L je dispose de quelques témoignages édifiants et poignants sur la captivité de nos soldats.
Parmi ceux-ci, Jean Carpentier.
Ce dernier est mitrailleur de queue sur le Privateer César 6 de la 28ème flottille, la même que H.L.
Le 8 mai 1954 son appareil est abattu après avoir effectué un bombardement prés de Tuan Gio.
Réussissant à sauter en parachute il va malheureusement tomber aux mains du Vietminh.
Il racontera lui-même par la suite sa capture et les tortures qui lui furent infligées.

Pendant cinq jours et cinq nuits des commissaires politiques vont s’acharner sur lui pour qu’il avoue que des Américains étaient à bord de son appareil.
Il est battu à coups de bambous, des ongles arrachés à la tenaille, on le charcute à vif pour extraire un éclat d’obus qu’il a reçu et avec une incroyable maladresse ses tortionnaires tentent de l’électrocuter avec une génératrice dont l’une des pinces est placée sur un testicule.
Les décharges qu’il va recevoir dans la moelle épinière sont épouvantables.
Il conservera toute sa vie des séquelles et ne pourra plus avoir d’enfant.

Le 14 juillet 1954 après avoir changé de camp, sur la promesse d’un repas amélioré, Jean Carpentier doit faire un discours… écrit par les Viets dont on imagine le texte.
Il sera filmé par un cameraman dont on pense qu’il est probablement soviétique voir photo.
Il sera libéré quelques temps après dans l’état que l’on devine aisément.

On pourrait multiplier les témoignages à foison et découvrir que l’imagination perverse de l’homme peut être très prolifique.
Citons quand même cette torture incroyable qui consiste à attacher un homme derrière un buffle à hauteur de son anus pendant plusieurs jours afin que toutes les déjections lui tombent dessus.
Très rapidement des milliers d’insectes le piquent et le climat du pays n’arrange rien en termes d’infection.

Par comparaison, le taux de mortalité des camps ou furent internés les prisonniers de la bataille de Dien Bien Phu est de 72% alors que le taux de mortalité des camps de prisonniers allemands, pendant le second conflit mondial, dans lesquels se trouvaient des soldats français, était de 2%.
Il s’agit de camps de prisonniers gardés par la Wehrmacht ou la Luftwaffe, pas les camps de concentration ou d’extermination, bien entendu.

A leur retour en France, nos soldats libérés vont être abasourdis par l’accueil qu’ils vont recevoir.
Tout d’abord la chape de silence qui est maintenue sur tout ce qui touche l’Indochine et l’ignorance volontairement maintenue sur les faits.
Ensuite, la méfiance dont ils vont faire l’objet de la part des militaires et des civils, qui considèrent qu’ils ont été contaminés par l’idéologie communiste suite à leur internement. Traumatisés à vie, physiquement très affaiblis et victimes de suspicions, on imagine à peine l’enfer moral que ces hommes ont vécu, après avoir subi l’enfer des camps.

J’évoquerai également et une nouvelle fois, l’action des communistes français.
Voici un extrait très édifiant sur le sujet :

Quant aux blessés rapatriés, généralement débarqués de nuit à Marseille, ils étaient acheminés secrètement en région parisienne, où ils arrivaient au matin à la gare de l’Est.
Mais cette discrétion ne les épargnait pas des manifestations hostiles des cheminots CGT.
Les blessés étaient injuriés et frappés sur leurs civières.
Un hôpital parisien qui demandait du sang pour les transfusions sanguines spécifiait que « ce sang ne servirait pas pour les blessés d’Indochine » car, à l’Assemblée Nationale, les députés communistes avaient exigé que « la collecte publique de sang ne soit jamais destinée aux blessés d’Indochine qui peuvent crever (sic) ».

Dans les usines d’armement, les armes et les munitions destinées aux soldats de l’Union Française étaient systématiquement sabotées par les ouvriers membres du parti…
« L’effet retard » des grenades était volontairement supprimé, ce qui entraînait leur explosion immédiate dès qu’elles étaient dégoupillées, la plupart du temps, dans les mains de leurs servants…
Les canons des pistolets mitrailleurs et des fusils étaient obturés avec une balle, ce qui entraînait souvent leur explosion…
Les munitions étaient sous chargées ou ne l’étaient pas du tout…
Les obus de mortier explosaient dès leur percussion ou s’avéraient inertes…
Les moteurs des véhicules de terrains comme ceux des avions subissaient également toutes sortes de sabotages : joints de culasse limés et limaille de fer dans les carters à huile…

Ce fut le cas, entre autres, des moteurs de l’hydravion « Catalina » de la 8F où furent impliqués des ouvriers des ateliers de la base de Cuers-Pierrefeu…

Même le porte-avions d’escorte « Dixmude », n’échappa pas aux dégradations : ligne d’arbre endommagé.
L’enquête permit d’identifier le saboteur en la personne du quartier-maître mécanicien Henri Martin., membre du Parti Communiste Français.
Tout cela, pourtant, n’était rien d’autre que de la haute trahison et les ouvriers comme leurs commanditaires qui envoyaient chaque jour à une mort certaine des soldats français, auraient dû être traduits devant des Tribunaux d’exception pour « intelligence avec l’ennemi ».
Ils ne furent jamais inquiétés.

« Félicitations au succès du Vietminh.
Nous sommes de coeur avec lui.
Nous envoyons aux troupes du Vietminh notre fraternel salut et notre témoignage de solidarité agissante » – (Journal communiste « L’Humanité » du 6 mars 1952).

Cet article est copié collé d'une série parue sur le site du Souvenir Français.
Auquel le Général de Gaulle à rendu hommage.

Insigne du Corps Expéditionnaire Français en Extrême Orient et insigne et fourragère rouge (Légion d’Honneur) de la 28 F (Aéronavale).

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 28f10

JC Laffrat ancien d'Indo radio sur Catalina 8F 1947-1949 ... ancêtre de la 28F la flottille la plus décorée de l'Aéronautique navale.



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Aero10

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par J-C Laffrat le Jeu 28 Mar 2019 - 22:25

Le discours de Jean Carpentier.


Le lendemain matin 14 juillet, notre chef de camp qui faisait partie du voyage, est venu nous annoncer qu'une grande cérémonie aurait lieu à l'occasion de notre fête nationale.
Il a précisé que pour cette fête, chaque équipe qui désignera un gars pour faire une déclaration devant ses camarades aura droit à un menu très amélioré avec riz à volonté, patates douces, viande etc...
Et si c'était vrai ?
Nous avons tous quitté notre air indifférent à ses dires habituels.
Diable, manger à notre faim, une fois seulement ! nous ne doutions pas un instant de sa bonne foi.
Notre équipe s'est animée et tout le monde voulait savoir non pas ce qu'il y aurait à dire, on s'en foutait, mais quand aurait lieu ce repas.

Spoiler:
Le chef de camp parut déçu de notre comportement.
Il ne pouvait pas comprendre puisque lui n'avait pas faim.
Je craignais qu'il s'en aille et avec lui ce repas tant souhaité.
Je consultais rapidement mes voisins les plus proches, incitant ceux qui étaient rasés (nous avions tous la barbe) à se décider.
Je ne voulais pas voir le chef de camp rompre sa promesse de nous offrir un bon repas pour le proposer à une autre équipe.
Je voyais déjà les ké bat pleines de riz, alors, avec ma manie de faire ce dont les autres rechignent, je levais la main ne voyant que le côté "sauver sa peau".
Comme j'étais chef d'équipe, je préférais l'amélioration d'un bon repas aux regrets de voir une autre équipe manger à sa faim.
Pendant que je cherchais de quoi me raser, des camarades allaient voir le chef de camp pour écrire ce que je devais dire.
Nous étions tous heureux à la pensée de ce bon repas qui nous attendait et tout était prétexte à plaisanterie, c'était un peu fou, fou !
Lorsque les camarades sont revenus avec le papier, j'ai eu un mouvement de recul à la lecture de cette déclaration je devais demander la mort de Georges Bidol (Bidault) et de quelques autres dont je ne me souviens plus.
Les camarades qui m'entouraient attendaient ma décision, voyant que je n'étais pas d'accord.
J'ai posé le papier par terre et annoncé :
- « Je ne dirai jamais ça ! »
Je leur déconseillais également de le lire, mais je les laissais libres.
Après discussion, le repas amélioré étant quand même en jeu, ils sont retournés voir le chef de camp et ramené une seconde mouture.
Après encore quelques modifications, j'ai accepté.
Le moment venu, nous avons été réunis en cercle avec les équipes de plusieurs camps qui avaient fait également le déplacement.
Il y avait des Sénégalais, des nord-africains et, surprise, un cameraman.
Il s'agissait de Karmen, un cinéaste russe.
Je croyais parler seulement devant des camarades et que ce discours n'avait aucune importance.
Avec une caméra, les choses prenaient une autre dimension.
Peu importe seul comptait le repas amélioré.
J'étais si peu convaincu qu'il a fallu refaire la prise plusieurs fois.
Je me souviens d'un noir qui est passé après moi lui, était très convaincant, puisque convaincu !
J'ai eu, plusieurs années plus tard, la surprise de me voir à la télévision au cours d'une émission que j'enregistrais sur l'Indochine.
J'aurais aimé qu'il y ait le son.
J'ai gardé ce discours, quatre ou cinq lignes écrites par le chef de camp.
L'important est que la promesse a été tenue par les Viets et au delà de mes espérances. Nous avons eu deux jours complets de repas améliorés.
Nous n'en croyions pas nos yeux mais nous étions vite rassasiés.
Nous étions heureux, la vie était belle, tout le monde souriait à tout le monde, l'avenir nous paraissait plein d'espoir.
Cette fois, c'était sûr on s'en sortirait.
Le retour vers le camp 42 s'est effectué dans de meilleures conditions aux environs du 17 juillet.
Quelques jours après notre retour, les gars revenant des corvées extérieures nous racontèrent avec beaucoup de fébrilité que des arcs de triomphe en bambou, décorés de fleurs, étaient construits sur les chemins qu'ils empruntaient et que les vietnamiens joyeux leur disaient que l'armistice était signé.
Un immense espoir nous envahissait, nous n'osions y croire.
C'est à cette période que j'ai ressenti les premiers signes de la dysenterie amibienne.
Je savais à travers l'observation de la mort des gars de mon équipe que le délai moyen de survie ne dépassait pas quinze à vingt jours après les premiers symptômes.
L'espoir faisait place à l'angoisse.
Si l'armistice était signé et que notre libération intervienne dans le mois suivant cela nous menait aux environs du 1er septembre.
Je ne tiendrai pas jusque là.

Jean Carpentier debout faisant son discours.

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 _media10

Salut Roli64 ton msg n° 537

Le Béarn effectuera quelques transports d'aviation vers l'Indochine en 1945 et 1946, puis il sera stocké à Toulon où il arrivera le 23 juillet 46.
Il sera ensuite amarré à l'Angle Robert près de La Lorraine puis, affecté au GASM le 09/12/48, où il sert de bâtiment base, amarré dans la darse des sous-marins jusqu'au 01/11/66.

Impossible de le voir en Indo après 1946...
Qui a posé cette question...
Je vieillis. [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 580511
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 642994



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Mécanicien NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par COLLEMANT Dominique le Jeu 28 Mar 2019 - 22:55

Merci à vous pour toutes ces explications.... [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 582735



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance     [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Floreb10[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Maistr10
Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par Roger Tanguy le Jeu 28 Mar 2019 - 23:59

Afin de ne pas oublier.
C'est juste cinq mots mais quelle force ils ont lorsque c'est J-C Laffrat, le gardien inspiré de notre mémoire qui les écrit.
Merci pour toutes ces informations, ces explications révélées par les acteurs même de ces évènements.
C'est vraiment instructif pour les générations plus jeunes.



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure
alain EGUERRE
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Fourrier NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par alain EGUERRE le Ven 29 Mar 2019 - 4:46

Merci pour ces pages instructives Jean Claude [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 580511

Impunis les cocos français [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 615235



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insign45
Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
coutil
coutil
QM 2
QM 2

Age : 89
Canonnier équipage            NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par coutil le Ven 29 Mar 2019 - 6:19

En juin 50 le Bearn était en cale sèche à Toulon, j'étais à bord.
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 54346110



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance
Christian Suné
Christian Suné
QM 2
QM 2

Age : 74
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 MECANEQUI NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par Christian Suné le Ven 29 Mar 2019 - 7:46

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 762739 Jean Claude pour tes rappels de mémoire sur l'Indo.
Il me manque à moi aussi un peu plus d'une dizaine d'année, j'étais très jeune à ce moment là, effectivement il circulait beaucoup de désinformations, merci à toi pour la mémoire de tous ces soldats.
Amitiés marine.
Christian [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 642994



Dans la vie il faut être un peu fêlé, ça laisse passer la lumière (Michel Audiard)
EE Vauquelin D628 - Dragueurs Côtiers MSC 60 : Renoncule M634, Mimosa M687, Acacia M638
JACQUES SOUVAY ou BILL
JACQUES SOUVAY ou BILL
QM 1
QM 1

Age : 72
Mécanicien équipage NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par JACQUES SOUVAY ou BILL le Ven 29 Mar 2019 - 8:28

Merci Jean-Claude pour le rappel de ces pages d'histoire, que nous n'avons peut être jamais connues.
Bon vent l'ami

Le Béarn, impressionnant par la hauteur du pont, et son architecture avec sa partie arrondie et ouverte par tribord sous la passerelle.

BILL
morbihannais
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 80
Radio [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Aero10

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par morbihannais le Ven 29 Mar 2019 - 9:15

Bonjour à tous,
De JC à JC merci ! il est bon surtout en cette période anniversaire, 65 ans déjà, de rappeler les faits, les vrais, pas les romans de désinformation dont en réalité tout le monde était victime.
Certains se sont salis par conviction, d'autres se sont honorés par conviction, à chacun de juger. [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 642994



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Sultan10[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Ariane11[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 A_sult10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Ariane10[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Bizert10[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Cuers_10[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Tbm_ry10[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 A4412
PAUGAM herve
PAUGAM herve
QM 1
QM 1

Age : 76
Mécanicien équipage NON [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Monite10

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par PAUGAM herve le Ven 29 Mar 2019 - 9:29

Merci pour ces passionnants moments d'histoire , Jean-Claude
Et continue à vieillir de cette manière
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 582735



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr11 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insig206
Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
(Pierre Dac)
LEPILLER Christian
LEPILLER Christian
MATELOT
MATELOT

Age : 84
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Canonpointeurequi NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par LEPILLER Christian le Ven 29 Mar 2019 - 15:43

Roli 64. les deux photos datent de mai 1955
amitiés.Christian. [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 580511



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanreconnaissance
Pour bien vivre le présent, il faut être en paix avec son passé.
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Aero10

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par J-C Laffrat le Ven 29 Mar 2019 - 16:43

A l'approche des 65 ans de la chute de Dien Bien Phu, il faur rappeler que la flottille 28F n'a pas été la seule à faire des bombardements sur les positions d'artillerie Viet-Minh qui entouraient le camp retranché.
Les B-26 et les Bearcat de l'armée de l'Air, ainsi que des Morane 500 d'observation participaient de façon intensive.
Et les avions de la chasse embarquée de l'Arromanches, du Bois Belleau ou du La Fayette étaient basés à terre pour raccourcir le trajet sur la cuvette.
Soit à côté des Privateer à Cat-Bi l'aérodrome d'Haiphong, soit à Bach Mai l'aérodrome d'Hanoi.
Tels que les Hellcat de la 11F et les SB2-C de la 3F, ainsi que vers la fin des Corsairs AU-1 de la 14F livrés par les Américains.
Pour ravitailler et maintenir les appareils en état de vol des équipes s'activaient dans les Hangars...
Certes ils risquaient moins que les équipages, mais ne les oublions pas non plus, sans eux... pas d'avions en capacité de prendre l'air opérationnellement...

Au retour de leurs missions les Privateer étaient rapidement remis en condition sous l’impulsion du maître Rigaud chef de l’équipe de piste.
Celle-ci assurait : le plein de carburant, le chargement de douze bombes de 500 livres et la visite de l’appareil en 45 minutes.
Après l’avion repartait, parfois avec le même équipage.
Le V.A. Auboyneau, en inspection à Cat-Bi au début avril 1954 avait été impressionné par ce rythme d’activité forcenée.
Certains équipages effectuaient quatre missions, dont deux de nuit la cuvette de Dien Bien Phu, soit 13 heures de vol par 24 heures et souvent par temps défavorable.
Car au printemps la mousson asiatique commençait, et la cuvette de DBP devenait un bourbier.
Pour le mois de mars 1954 qui s’achevait la 28F enregistrait 63 missions en 630 heures de vol.

Pendant ce temps là, dans les hangars de Cat-Bi, d’autres équipes faisaient les révisions de 60 et 120 Heures des moteurs, pendant quelques jours.
Pour les révisions générales les appareils partaient à Hong Kong Kai-Tak ou une société effectuait le travail, ce qui détendait un peu les équipes de convoyage.

A Cat Bi les équipes de mécaniciens faisaient parfois la pause le temps d'une photo.
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 20589210
[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 40874210
JC



[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Rubanr10 [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]
Roli64
Roli64
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 87
Transmetteur NON

[Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10 - Page 22 Empty Re: [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10

Message par Roli64 le Ven 29 Mar 2019 - 16:46

Merci Christian.
A cette période cela faisait deux ans que j'étais à PREMAR IV (Oran), un an que j'étais S/M et marié fin avril 55.
Merci encore.
Amitiés.

    La date/heure actuelle est Lun 30 Mar 2020 - 14:58