Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Avatar22 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 876454 messages dans 15345 sujets

Nous avons 7527 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est revil

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Livreo10

Derniers sujets

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par Charly Hier à 23:30

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par Charly Hier à 23:23

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Charly Hier à 23:07

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Roger Tanguy Hier à 22:57

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 2
par murphygodzilla Hier à 22:34

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par Jean-Marie41 Hier à 21:42

» [Tahiti] Il n'y avait pas que le front de mer à Tahiti
par Joël Chandelier Hier à 20:39

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par larcher Hier à 19:58

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Michel Roux Hier à 16:56

» PROTET (AE) - Tome 2
par Xavier MONEL Hier à 15:58

» [LES B.A.N.] AGADIR
par CARRET Hier à 15:40

» [Les bâtiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Hier à 14:58

» GÉRANIUM - P784
par Pétunia Hier à 11:34

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Charly Hier à 9:41

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Roger Tanguy Hier à 9:28

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par gilfan Mar 22 Sep 2020 - 23:05

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par TUR2 Mar 22 Sep 2020 - 21:53

» DOMPAIRE (CM)
par doubleloire Mar 22 Sep 2020 - 21:21

» [Autres sujets marine] Les cloches de nos bâtiments (Armés et désarmés)
par montcalm Mar 22 Sep 2020 - 20:36

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par gerardsin59 Mar 22 Sep 2020 - 18:35

» FLOTTILLE 32 F
par Joël Chandelier Mar 22 Sep 2020 - 15:48

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par PAUGAM herve Lun 21 Sep 2020 - 22:08

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par BERTIN Lun 21 Sep 2020 - 12:02

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE) Tome 2
par vigneronclaude Lun 21 Sep 2020 - 11:19

» [Vie des ports] Etel d'aujourd'hui et son histoire de la pêche au thon
par Didier Moreaux Lun 21 Sep 2020 - 10:17

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par casinogarage Dim 20 Sep 2020 - 22:35

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par routier claude Dim 20 Sep 2020 - 21:54

» Du nouveau pour les anciens Marins (hors commandos) sur la tenue lors des cérémonies patriotiques
par byu30 Dim 20 Sep 2020 - 19:42

» [Campagnes] Fort-de-France
par takeo Dim 20 Sep 2020 - 10:07

» [VIE DES PORTS] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par salonais Dim 20 Sep 2020 - 6:58

» GUEPRATTE (EE)
par Bureaumachine busset Sam 19 Sep 2020 - 22:55

» [Campagnes] MAYOTTE
par Ushant Sam 19 Sep 2020 - 15:46

» [ Aéronavale divers ] Le H160 version "Marine".
par latrubesse jean claude Sam 19 Sep 2020 - 15:35

» [Opérations de guerre] Ex Yougoslavie
par tgkarl Ven 18 Sep 2020 - 23:15

» FLOTTILLE 33 F
par COLLEMANT Dominique Ven 18 Sep 2020 - 21:11

» [ Divers frégates ] Frégates de défense et d'intervention (FDI)
par criard Ven 18 Sep 2020 - 20:42

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Nenesse Ven 18 Sep 2020 - 19:53

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Jean-Marie41 Ven 18 Sep 2020 - 19:04

» [Musique dans la Marine] Bagad de Saint Mandrier
par Jean-Marie41 Ven 18 Sep 2020 - 18:52

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Daniel DION Ven 18 Sep 2020 - 18:14

» SÉMAPHORE - OUESSANT STIFF (FINISTÈRE)
par Gé29 Ven 18 Sep 2020 - 17:12

» BOIS BELLEAU (PA) - Tome 3
par Smpacha Ven 18 Sep 2020 - 16:45

» [Votre passage au C.F.M.] INSTRUCTEUR AU CFM HOURTIN
par BECK Ven 18 Sep 2020 - 15:38

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par marinedk Ven 18 Sep 2020 - 14:08

» SNA SUFFREN
par Bureaumachine busset Ven 18 Sep 2020 - 13:51

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par larcher Ven 18 Sep 2020 - 12:43

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par Pytheas Ven 18 Sep 2020 - 11:36

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE PLONGEUR DE BORD
par MILLET Jean Claude Jeu 17 Sep 2020 - 14:14

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par destrez Jeu 17 Sep 2020 - 13:22

» BALNY (AE)
par Joël Chandelier Jeu 17 Sep 2020 - 11:07

» [Les catastrophes dans la Marine] Frégate Météorologique LAPLACE
par dan83143 Jeu 17 Sep 2020 - 7:55

» [ Blog visiteurs ] JANY
par Momo Mer 16 Sep 2020 - 23:58

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades TCD Orage campagne 1975
par Bebert54 Mer 16 Sep 2020 - 19:48

» [ Blog visiteurs ] Qui a connu mon père PERRET Bernard mat 11033T57 (MEAVI)
par jack_daniel Mer 16 Sep 2020 - 18:58

» [ Recherches de camarades ] Recherche nom officier mécano Maillé Brézé 78/81
par Fred1961 Mer 16 Sep 2020 - 14:52

» [ Recherches de camarades ] Liste de la promotion 1964 de l´école des apprentie mécanicien
par CARRET Mer 16 Sep 2020 - 14:24

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] Baptême d'un bateau le saviez vous ? (et uniquement).
par BACHELIER Mer 16 Sep 2020 - 12:41

» DIRECTION DU PORT CHERBOURG
par jodub50 Lun 14 Sep 2020 - 14:24

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par Joël Chandelier Dim 13 Sep 2020 - 19:24

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par Joël Chandelier Dim 13 Sep 2020 - 13:44

» [ Aéronavale divers ] Les Mémoires de Jacques Sinquin
par PAUGAM herve Sam 12 Sep 2020 - 21:16

» TONNERRE (PHA)
par centime44 Sam 12 Sep 2020 - 20:31

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Joël Chandelier Sam 12 Sep 2020 - 16:36

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par pinçon michel Sam 12 Sep 2020 - 15:18

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par BELLICAUD RENE Sam 12 Sep 2020 - 14:14

» RÈGLEMENT ET CHARTE DU FORUM
par Momo Mer 9 Sep 2020 - 20:25

» CYCLAMEN (DC)
par RENARD-HACHIN Mar 8 Sep 2020 - 16:15

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Mar 8 Sep 2020 - 13:50

» La spécialité de Météorologiste
par Gigard Lun 7 Sep 2020 - 21:43

» ARROMANCHES (PA)
par pierre larrondo Lun 7 Sep 2020 - 20:03

» GLOIRE (Croiseur)
par JONCQUET Lun 7 Sep 2020 - 18:04

» Les anciens Torpilleurs
par JONCQUET Lun 7 Sep 2020 - 17:56

» [Les écoles de spécialités] École de photo CEAN Rochefort
par bruno14 Lun 7 Sep 2020 - 15:15

» [Campagnes] Guyane
par casagrandi Dim 6 Sep 2020 - 19:49

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de La Dieppoise 62/64 Djibouti
par Malé Dim 6 Sep 2020 - 16:48

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par PAUGAM herve Dim 6 Sep 2020 - 14:13

» [ Blog visiteurs ] Recherche personnes ayant connu Jean-Paul DALLET
par EUGENE Raymond Dim 6 Sep 2020 - 13:15

» ORAGE (TCD)
par Michel Roux Dim 6 Sep 2020 - 13:01

» FLOTTILLE 34 F
par latrubesse jean claude Sam 5 Sep 2020 - 14:53

» [ Recherches de camarades ] recherche ancien de RHINOCEROS (RHM)
par raymond bollengier Sam 5 Sep 2020 - 11:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche membres embarqués sur Remorqueur de Haute Mer Rhinocéros mars 1965 - juillet 1966
par raymond bollengier Sam 5 Sep 2020 - 7:04

» [Les anciens avions de l'aéro] F4 U7 Corsair
par J-C Laffrat Ven 4 Sep 2020 - 21:13

» ALGOL (DM)
par landry Ven 4 Sep 2020 - 19:20

» Congrès Annuel de l' Amicale des Anciens Arpètes
par PAUGAM herve Ven 4 Sep 2020 - 13:57

» [ Fusiliers Marins ] École des Fusiliers-Marins le 20 mai 2006
par marsouin Jeu 3 Sep 2020 - 19:51

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Jeu 3 Sep 2020 - 10:12

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par marsouin Mer 2 Sep 2020 - 20:34

» Flottille 35 F
par papyserge Mer 2 Sep 2020 - 16:27

» CDT BORY (AE)
par marsouin Mar 1 Sep 2020 - 20:48

» [Marine à voile] L'Hermione
par alain EGUERRE Mar 1 Sep 2020 - 19:25

» ACONIT F713 (FREGATE)
par Max Péron Mar 1 Sep 2020 - 12:06

» JAUREGUIBERRY (EE)
par JLG Mar 1 Sep 2020 - 10:53

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par JONCQUET Lun 31 Aoû 2020 - 17:59

» ALTAÏR (PC)
par Max Péron Lun 31 Aoû 2020 - 15:18

» DE GRASSE (CROISEUR)
par Alain MAYEUX Dim 30 Aoû 2020 - 23:20

» [VOS ESCALES] Seychelles
par loulou06000 Dim 30 Aoû 2020 - 18:31

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM PONT REAN
par ARNOULT Dim 30 Aoû 2020 - 15:56

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par COLLEMANT Dominique Sam 29 Aoû 2020 - 21:36

» [ Blog visiteurs ] Mon père Pierre Coutin en Indochine 1950
par Invité Sam 29 Aoû 2020 - 19:50

DERNIERS SUJETS


[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Liensamis

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 94
Radio [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Aero10

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par J-C Laffrat le Mer 18 Mar 2020 - 1:07

Bonsoir JEANPHI,

Ta contribution est bienvenue, elle démontre que le sigle T.E.R. a toujours signifié la même chose Transmission Ecoute Radar. Mais ça s'arrête là, je ne pense pas qu'il y ait confusion.

Là où est la confusion ,comme expliqué au début, c'est que cette Ecole T.E.R. Porquerolles était celle des radios entre 1945 et 1948. Elle n'avait rien à voir avec L'Ecole des Détecteurs de Porquerolles, qui suivit ; même si quelques interventions y firent référence. Beaucoup d'intervenants Détecteurs plus jeunes n'avaient d'ailleurs jamais entendu parler de cette premiere Ecole T.E.R. Sur ACB nous devons être une poignée de radios de ma génération a l'avoir connue, d’où l'ouverture du présent sujet.

Elle était la suite logique de l'Ecole T.E.R .stationnée sur le Jean Bart basé à Casablanca qui avait formé tous les radios marine engagés en AFN depuis 1943 ainsi que les nouveaux engagés après la Libération de la Métropole en 1944-45. Bon nombre de camarades engagés comme moi dans l'Aéronautique navale en 1944 furent envoyés sur le Jean Bart à Casablanca à cause de leur méconnaissance de la langue Anglaise. Les autres radios destinés à devenir volants qui pratiquaient l'Anglais partirent directement en Angleterre.
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 642994



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Jc_laf10 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Rubanr10 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

jocassis
jocassis
QM 2
QM 2

Age : 74
Détecteur NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par jocassis le Mer 18 Mar 2020 - 1:47

GED Porquerolles 1965 , Formation Détecteur !!!lors d'une croisière sur mon voilier, base redécouverte en 1996 (???) gardée par un gendarme devenue base gendarmerie puis nouvelle escale (date ?? )occupée par le centre de vacances des armées ce qui m'a permis de faire visiter à mon épouse et mes petites filles, toujours aussi beau. : [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 591437



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig154

nouaille arthur
nouaille arthur
QM 2
QM 2

Age : 86
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Radioequi NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par nouaille arthur le Mer 18 Mar 2020 - 10:01

En1952 j’étais à l’école des radios aux Bormettes,l'école des radaristes était bien à Porquerolles.Je crois que les services administratifs y étaient aussi,je me,rappelle y avoir été retirer de l'argent sur mon compte caisse épargne.




Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 77
Radio NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Max Péron le Mer 18 Mar 2020 - 15:59

A propos de "TER", soyons clair.

Il y avait
l' Ecole TER dont nous parle Jean-Claude,
les Services TER (PC trans, stations Emission, stations Réception)
et les Contrôles TER, rebaptisés par la suite SCE, SCAE ou encore SCMN.

msg 850 Jeanphi, la description de tes fonctions me fait penser à un Contrôle TER et non pas au Service TER.
Les Contrôles TER, c'était l'assistance aux services à terre (marins-pompiers, DP, gendarmes maritimes, etc), aux petits bâtiments sans BS radio/trafi/det/deasm, contrôles avant et après IE, avant et après IPER, audio-visuel, etc etc
Un exemple :
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Acb_6313
Contrôle après IPER de la frégate CASSARD par le Service Contrôle Equipements (ex Contrôle TER) du port de Lorient que j'avais l'honneur de diriger.
Evidemment, je n'ai conservé QUE cette page de garde, comme souvenir. Pas les pièces jointes.
Pour Info, il y a sur ACB un forum "Services TER et Contrôles TER".
PS. Le père de la contrôleuse qui m'accompagnait est un ancien radio volant de l' Aéro. Nous sommes presque voisins.
Fin de cette petite parenthèse à la limite du hors-sujet.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)

J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 94
Radio [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Aero10

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par J-C Laffrat le Mer 18 Mar 2020 - 16:21

MAX est de retour Like the Empire in star wars, he strikes again .... D'après son exposé clair et limpide on voit qu'il avait beaucoup de contrôles et de contrôleurs Il y en a des contrôles inutiles .... Tous ces T.E.R. c'était comme une pieuvre ... Ca méritait d'être dégraissé comme le Mammouth .... Ceux qui y travaillaient Pour y travailler devaient avoir des vestes avec du cuir aux coudes et un coussin rond du même métal .... Voilà ou passait le pognon mes pauvres amis radios quand vous étiez à transpirer sur la pioche [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 595882
Spoiler:

En 1946, ma petite Ecole T.E.R. ne coûtait pas cher. A l'extrémité de la rangée des baraquements, il y avait de modestes dépendances, un peu en fourbi comme sur cette photo, avec sans doute poules et lapins ..
Nos distractions étaient spartiates le dimanche nous n'allions pas sur le continent, nous cassions un oeuf ou deux sur un bout de plage, (avec un coup de louzou quand même) ! on avait des joies saines et pas chères on matelotait avec une dimple barcasse, et assis sur les rochers je prenais du gris dans mes doigts pour me rouler une cibiche ...
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Porque10
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 1946_p12
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 1946_p13
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 1946_p14



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Jc_laf10 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Rubanr10 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

Le Paulois
Le Paulois
MATELOT
MATELOT

Age : 84
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Radioequi NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Le Paulois le Mer 18 Mar 2020 - 18:29

Pour Noël

Maintenant, avec l'interarmisation des moyens, ce sont les DIRISI (je ne sais pas trop ce que ça veut dire, Stéphane Neuvéglise pourra bien mieux vous renseigner que moi). a écrit:
Le sigle DIRISI veut dire:
Direction des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information.
C'est ce qui a permis entre autre ,le regroupement des stations à terre des radios .
Au paravant chaque arme disposait de ses propres structures .
Maintenant les 3 armes utilisent les mêmes matériels ,ce qui je pense a permis de sérieuses économies !!!!!



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig157

Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 77
Radio NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Max Péron le Jeu 19 Mar 2020 - 12:05

Jean-Claude, j'aime bien les dernières photos que tu as postées.
Elles reflètent, je pense, cette vie simple mais heureuse que tu as connue dans cette Ecole TER de Porquerolles.
Tu avais déjà fait un cours de radio - et de gunner, don't forget ! - en Angleterre. Alors, celui-là, c'était quoi exactement ? Le cours de chouf ?



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)

Noël Gauquelin
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Noël Gauquelin le Jeu 19 Mar 2020 - 13:09

merci Le Paulois pour ces précisions.



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig221
Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

jeanphi
jeanphi
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 71
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detec NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par jeanphi le Jeu 19 Mar 2020 - 14:14

Oui, Max Peron, tu as raison, il s'agit bien du contrôle TER.
En fait, après être passé second maître, j'ai débarqué et direction le dépôt de Brest, pas folichon du tout, donc j'ai demandé au à aller au contrôle TER, puis ne voyant pas une affectation arriver (les non volontaires sous marins étaient un peu pestiférés) j'ai demandé au CSD de l'école DET de retourner à Porquerolles comme instructeur. Ce qui fut fait.



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig498
C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases... (Francis Blanche)

J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 94
Radio [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Aero10

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par J-C Laffrat le Jeu 19 Mar 2020 - 14:54

Pour Max,
Je réponds à ta question ...Pourquoi passage obligé par Porquerolles pour ceux qui revenaient du Royaume uni ?
Ca mérite développement ....
Les élèves radios volants formés dans la R.A.F. suivaient le cursus suivant :
• Initial training wing:
Il s'agissait d'un centre de formation militaire chargé uniquement des cours au sol. Il était situé, pour les marins et les aviateurs français dans la base R.A.F. Stormy Down. Glamorganshire (Wales) Les matières enseignées étaient le morse, l'armement, la reconnaissance des avions, les mathématiques, les lois et l'administration (King's regulations), et l'hygiène, y compris le sport ! A la fin du stage de trois mois, des tests permettaient de vérifier l'acquis des connaissances. Pour être admis au cours suivant, il fallait avoir obtenu une note minimum de 60% aux tests, et être reconnu apte aux visites médicales.
Spoiler:

• Wireless operator :

La formation en vol était effectuée sur la base R.A.F. de Madley-Hereford. Plusieurs milliers d'élèves de toutes nationalités passèrent par cette école de 1941 à 1946, soit environ 2800 radios au sol et 1200 radios volants. L'instruction est presque exclusivement technique. Des cours et exercices au sol préparaient aux exercices en vol. La durée du stage était de six mois avant l'affectation en unité.
La formation au sol portait sur la reconnaissance des avions (Recognition), l'armement (mitrailleuse et pistolet lance-fusée), l'étude des postes radio utilisés, l'étude de l'organisation des communications aériennes, les procédures de radiotélégraphie, les manipulations des appareils (pour atteindre les minima requis en vitesse d'utilisation), et l'emploi du radiogoniomètre.
Les vol étaient consacrés à l'utilisation des équipements et des appareils radio, y compris les changements de fréquences, l'emploi de la radiogoniométrie, la tenue d'un livre de bord. Ces exercices nécessitaient environ dix heures de vol sur De Havilland Dominie et environ cinq heures sur Percival Proctor IV.
Les matériels utilisés étaient ceux en service dans la R.A.F. ou la Fleet Air Arm à partir de 1941, à savoir : les ensembles E/R Marconi TR 1154 et 1155 (ce dernier permettant les relevés goniométriques), le poste VHF TR 1143, et les mitrailleuses Browning de calibre 303.
Là encore, il était nécessaire d'obtenir une note minimum de 60% aux tests au sol et en vol pour recevoir le brevet. En morse, il fallait transmettre et recevoir dix-huit mots à la minute, et, avec la lampe Aldis, (Scott) huit mots à la minute.Soixante Proctor IV et dix-huit Dominie étaient stationnés sur la base de Madley pour l'entraînement des radios-volants.
Les marins français reçus étaient titulaires du brevet de radio Wireless Operator. L'Aéronautique navale ayant demandé à la R.A.F. que ses radios-volants soient également des mitrailleurs qualifiés, les marins, munis du brevet de "Wireless operator" ralliaient ensuite une école de mitrailleurs.
• Air gunnery school (école des mitrailleurs) :

Cette école était située dans la base R.A.F. de Barrow-on-Furness. Pendant deux mois, les élèves volaient environ seize heures sur Wellington et pratiquaient des tirs réels sur cibles et des tirs sur avions simulés par caméras.
Les vols d'entraînement alternaient avec des cours et des exercices au sol. Les sujets traités étaient la reconnaissance des avions amis et ennemis, l'étude des armes utilisées, y compris le démontage et le remontage avec les yeux bandés, la pyrotechnie et les munitions, les tourelles et les mitrailleuses Browning, le repérage.
La note minimum de 60% était toujours exigée pour les tests au sol ou en vol.
A l'issue de ce cours, les radios volants de l'Aéronautique navale étaient promus quartiers-maîtres et ceux de l'armée de l'Air promus sergents d'office. Cette inégalité créa un problème psychologique que le capitaine de frégate Durand Couppel de Saint-Front, commandant l'Aéronautique navale en Grande-Bretagne, mit en lumière dans une note du 21 septembre 1944 adressée au contre-amiral, commandant les Forces navales en Grande-Bretagne. Ce problème fut réglé par la promotion au grade de SM2 six mois après l'arrivée en formation (Escadrille ou flottille)

Lorsque fin février 1946 l'entraînement des volants cessa dans la RAF, ce fut à tous les stades et dans toutes les écoles et quel que soit l'état d'avancement où en étaient les élèves. Les mécaniciens et les mitrailleurs furent immédiatement dirigés sue l'Ecole du Personnel volant de Lartigue-Tafaraoui. Mais pour les radios l'EMG de la Marine décida du les ramener tous à la case départ via l'Ecole TER. Avec discernement toutefois, Ceux qui étaient à quelques semaines de l'obtention du brevet de WAG ne passèrent qu'une semaine à Porquerolles, juste le temps d'un contrôle pour la forme. Ils en savaient davantage que leurs instructeurs ...
Les autres qui étaient encore en stage à Madley firent un cours accéléré d'un mois , et pour ceux qui comme moi étaient prêts à gagner Madley un cours accéléré de deux mois et demi fut organisé avec la présence de deux instructeurs un de la Marine et l'autre de l'Aéronautique navale .voir photo ci dessous
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 1946_p16
Donc ce n'était pas du tout un cours de chouf ...après Porquerolles nous avons rallié l'EPV Lartigue et dès l'obtention du certificat de volant promus QM 1 ... Volontaire pour l'indochine la promesse fut tenue et je fus promu SM2 six mois après. Pour tous ceux qui vécurent ces tribulations la déception fut au menu ... ceux qui s'étaient engagés pour la durée des hostilités presque tous rentrèrent dans leurs foyers ... Nantis d'un Brevet de Radio Marine inespéré mais qui ouvrait des portes. Quant à ceux qui comme moi en avaient pris pour cinq ans, nous avons ravalé notre colère et fait silence dans les rangs C'est tout simple nous n'avions pas d'autre choix


Dernière édition par J-C Laffrat le Jeu 19 Mar 2020 - 15:05, édité 1 fois



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Jc_laf10 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Rubanr10 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

Max Péron
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 77
Radio NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Max Péron le Jeu 19 Mar 2020 - 15:05

Jean-Claude,
vu le contexte de l'époque et ta situation particulière, il t'était effectivement difficile de répondre simplement par oui ou par non. Ça méritait d'être développé pour tout bien comprendre. Merci d'avoir pris le temps de le faire.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)

Quideau Jean Claude
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 73
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detec NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Quideau Jean Claude le Jeu 23 Avr 2020 - 17:52

« Le feu de la Torche s’est éteint pour toujours »

Porquerolles a encore perdu l’un des siens, Claude Corre s’en est allé.

Il est parti très loin, la ou les ondes se perdent dans l’univers sans jamais revenir sur terre.
Plus question d’échos,
Ni même de mots,
Sur le forum des matelots,
Si ce n’est : KENAVO.. !

Il va sans doute refaire, avec son ami Max Hilaire, alias « Max Hailier », les câblages des interfaces AD/DA entre les calculateurs et les périphériques.

Curieux de tout, il passait aussi bien du magnétron,
Qu’à la pêche au thon
Dans les ports bretons.
Souvent, il me posait des questions,
Sur les sujets les plus divers de la région.

Il est vrai que nous étions tous deux, avant Porquerolles,
Élèves du Lycée Laennec de Pont L’Abbé en pays bigouden.

JCQ



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Loi10

Quideau Jean Claude
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 73
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detec NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Quideau Jean Claude le Ven 22 Mai 2020 - 16:16

Détecteurs des micro-ondes, bonjour,

« Détecteurs », vos heures sont comptés.

Après la disparition des ondes métriques qui donnaient des échos en forme de bananes, pas la banane naine, mais plutôt la banane plantain, comme avec le V20, c’est pratiquement la fin de la détection par les micro-ondes.

Bien sûr, comme je l’ai déjà dit, je ne parle pas des appareils micro-ondes qui trônent dans les cuisines pour réchauffer les plats, mais celles utilisées par les radars pour détecter les cibles dans l’atmosphère. La propagation erratique et le bruit de fond rendaient cette détection parfois difficile voire aléatoire aussi fallait-il un moyen pour s’y affranchir. Il y a eu l’effet doppler, mais voici que nait une technique encore plus élaborée.
Vous avez certainement entendu parler de la physique ou de la mécanique quantique. IBM avait déjà utilisé cette technique pour améliorer les performances des calculateurs. Leurs ingénieurs en informatique avaient conçu des ordinateurs « quantiques » avec une puissance de calcul phénoménale. Google utilise aussi cette particularité.

Il ne manquait plus qu’à transposer cette technologie dans la conception des radars.
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Les_no12

Le principe est le suivant :
Une paire de photons hyperfréquences enchevêtrés est produite à l’aide d’un dispositif supraconducteur appelé (JPC) Josephson Parametric Conducteur. Ils ont dirigé le premier photon (signal) vers l’objet à détecter pour qu’il soit reflété sur un objet. Un deuxième photon (Idler) et non « Hitler », même s’il est germain, est comparé avec la réflexion du photon de signal dans un « Intricateur », révélant ainsi la distance parcourue par le photon d’origine et donc la localisation de la cible. Cela a permis aux chinois de détecter des objets jusqu’à 100 km.
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Princi11

Outre leurs faibles émissions, les radars quantiques présentent également l’avantage supplémentaire de pouvoir se dissimuler dans le rayonnement de fond hyperfréquence, par conséquent, de rester indétectables pour les autres appareils à la recherche de radars.
Vous avez donc compris que le « Détecteur » va passer dans la préhistoire.

Les anciens de Porquerolles et même ceux du CIN de St Mandrier seront dans quelques années devenus les dinosaures de la détection électromagnétique.
Place aux radaristes quantiques, les nouveaux « Intricateurs».

Je ne vous ai pas raconté l’avènement d’un nouveau « cantique » breton, mais un celui d’un radar futur, même si le champ et non le chant est le même, seule la première lettre change et c’est le « Q ». Il en faut toujours pour… la recherche…

Kenavo à la prochaine histoire
JC…Q



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Loi10

Noël Gauquelin
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Noël Gauquelin le Ven 22 Mai 2020 - 16:42

Fascinant ! (comme disait monsieur Spock)



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig221
Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

suroit17
suroit17
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Détecteur équipage NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par suroit17 le Ven 22 Mai 2020 - 19:51

A jean Claude Quideau
J'ai bonne mine moi maintenant avec mon S.R ou S.L avec son balayage linéaire et sa couronne de gisement à côté que j'ai connu sur les D.E ex américains en l’occurrence "Le Malgache"...... Lorsque la passerelle (découverte sur ces bâtiments...)nous demandait de répéter l'information, assourdis qu'ils étaient par le passage de l'aéronef dont nous étions en train de signaler l'approche......C'était une autre époque...! [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 26540 [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 1459

jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par jean-claude BAUD le Ven 22 Mai 2020 - 20:29

Je viens de consulter la bible des BS det, avant les années 50 les cours de BS det étaient mixtes : det et radios ..
Je pense donc que certains radios ont changé de spé ...
Je me souviens de Triboulet , cipal det super instructeur au BE en 1960 et ex radio ..



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Rubanreconnaissance[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insign10

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]

Cuiguillere
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 87
Électricien d' arme NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Cuiguillere le Sam 23 Mai 2020 - 9:20

Quideau Jean Claude,
Merci pour ton "topo" sur les radars à photons...
Avant les éclateurs du V20 du Hoche (Ex Z25) les Allemands avaient une détection à infrarouges pour l'artillerie des 150m/m que ni les Anglais ni nous n'avons pu ou su nous servir.
Si Sciences avenir en parle : On sera déjà "briffés".

Quideau Jean Claude
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 73
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detec NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Quideau Jean Claude le Ven 29 Mai 2020 - 16:20

Bonjour aux anciens des ondes métriques.

Le V20, le « Radar Épouvante »

Étant affecté sur le BLM Bouvet, j'ai été envoyé faire le cours sur le radar V 20 au printemps 1970 à Porquerolles.

Ce radar faisait peur.
Son émetteur à thyratron émettait des grésillements de bête sauvage prête à vous mordre.
Les grésillements étaient occasionnés par l’arc électrique entre les électrodes. En ce qui concerne le TR/ATR c’était pareil.
Dans le local Émission, il y avait des rayonnements électromagnétiques capables d’allumer un néon sans son alimentation.
Une anecdote :
Un jour, à quai à Brest, le radar étant en émission pour essais, je placarde sur la porte d’accès au local « Interdiction d’entrer radar en émission ».
Un ouvrier de l’arsenal « un job » qui était dans une mission de « décafardisation » entre dans le local (il ne savait sans doute pas lire) et asperge avec sa lance le produit vers l’émetteur dont la porte était à moitié ouverte.
Une forte explosion s’ensuit et voilà notre « job » projeté sur la cloison en face. Les cheveux hérissés sur la tête, les yeux hagards, mais par chance toujours en vie malgré une châtaigne ou plutôt un marron qui n’avait rien de glacé. Transporté à l’infirmerie il fut conduit à l’hôpital Clermont-Tonnerre de Brest. Normal après avoir connu la foudre et vu l’éclair, il fallait bien entendre le tonnerre.
Je pense qu’il s’en est bien tiré et heureusement que l’accès du local était INTERDIT à toute personne non autorisée.
Ce radar qui donnait des échos en forme de bananes, pour ne pas dire un régime, avait une très grande portée mais la discrimination était aléatoire.
J’ai connu d’autres épisodes avec le V20, heureusement j’avais excellent excellent maître système en la personne de « Jim Corre » que j'ai retrouvé bien plus tard à Paris chez Thomson ou il était "Ingénieur maison", Toulon et Djeddah en Arabie dans les programmes SAWARI .

A+ pour de nouveaux épisodes
Kenavo



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Loi10

lamourm
lamourm
QM 1
QM 1

Age : 70
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detecequi NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par lamourm le Sam 27 Juin 2020 - 15:07

salut à tous,
j'ai fait le cours V20 à PORQUEROLLES en 1970 malheureusement je ne rappelle plus a quel moment.
j'étais a l'époque sur le Foch et je bossais sur le V20 et il m'est arrivé, moi aussi, la meme aventure.
le 22 janvier 1971, nous étions en carenage donc en effectif réduit et effectuant une maintenance sur le V20 (sans doute un lendemain d'une "petite sortie") j'étais entrain de régler les éclateurs mais vu mon état, j'ai glissé et ma main a quitté la roue en porcelaine pour passer entre les éclateurs.....je suis resté un certain temps dans les pommes et par moi-meme je me suis rendu a l'infirmerie pour me faire soigner la main, j'avais 3 doigts plutot violet. l'aspirant médecin de service m'a demandé ce qui m'étais arrivé, je lui explique et là, branle-bas de combat, on m'inspecte sous toutes les coutures et on trouve sur mon épaule droite un cratére dans la vareuse, le pull et le tricot rayé, bien sur dans le bras aussi, donc direction l'hopital clermont tonnerre pour etre mis en observation, finalement, aucun dégat autre que la main et l'épaule.
je rentre a bord et surprise, j'apprends que je suis sur la "peau de bouc" pour non respect des consignes de sécurité et que je vais passer pour l'exemple devant le prefet maritime...
les consignes non respectées etaient :
- travail seul -----> effectif réduit donc tout seul pour ce radar
- pas de tapis isolant ---> certains s'en servaient comme paillasson
- pas de gants isolants ---> utilisé pour autre chose (sans doute)
- pas de chaussures de sécurité ---> reservées aux gens effectuant des rondes de securité
par contre, on me dit que j'ai eu une chance inoui car je m'appuyait avec mon épaule droite sur une armoire ce qui fait que le "jus" est remonté par mon bras, a longé mes épaules pour ressortir par ce cratere dans mon épaule sinon s'il était descendu vers le sol je ne serais pas entrain de vous le raconter
conclusion : apres un entretien avec le commandant, ou j'ai exposé mon point de vue sur la question du respect des consignes (voir ci-dessus) il a été décidé qu'il serait de bon ton que je m'abstienne de toute remarque sur le sujet lors de mon entrevue avec l'amiral, ce que j'ai fait et ayant " ramassé" 30 jours pour les faits. ce furent les meilleurs 30 jours de ma marine (sortie tous les soirs avec aval du commandant sans passer par l'inspection des permissionnaires....)



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig204

Quideau Jean Claude
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 73
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detec NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Quideau Jean Claude le Dim 28 Juin 2020 - 17:03

Bonjour,
Tu peux dire que tu as eu beaucoup de chance.
Vu de la puissance à l’émission du DRBV 20 A.
Véritable « Radar Épouvante » pour ceux qui ont travaillé dessus.
Entre les coupelles dans l’émetteur et les éclateurs TR/ATR il n’y avait pas de quoi s’éclater mais plutôt se faire éclater.
La tension et l’ampérage dégagés au niveau des éclateurs généraient un arc électrique gros comme un doigt. Le réglage des coupelles était assez pointu et hyper dangereux.

J’ai vécu une autre anecdote, pas très drôle, avec ce radar DRBV 20 A,.
Cette fois ci, tout en haut du mat avant du BLM Bouvet, au niveau du joint tournant et sa coupelle remplie de mercure.
J’ai voulu vérifier et éventuellement compléter le niveau comme prévu dans les opérations de maintenance et me voilà avec des billes de mercure un peu partout, sauf dans la coupelle.
J’ai passé une après-midi entière en haut du mat à jouer avec des billes de mercure qui couraient dans tous les sens, sauf dans le bon et qui ne voulaient pas être capturées...
Kenavo
@ +



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Loi10

Didier Moreaux aime ce message

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 71
Détecteur équipage NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par VENDEEN69 le Dim 28 Juin 2020 - 18:59

Si je comprends bien et pour résumer, le matériel dont nous étions si fiers dans les années 60/70 est à celui d'aujourd'hui ce que l'arbalète est à la fusée Ariane [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 595882



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Rubanreconnaissance [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Le_ven10

Laurent
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 74
Radio équipage NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Laurent le Dim 28 Juin 2020 - 19:36

La technologie a pris une vitesse ascendante vertigineuse, pour l'instant on n'en voit pas la fin. Les choses sont très vite démodée maintenant.



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insign16

Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot

Quideau Jean Claude
Quideau Jean Claude
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 73
[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Detec NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Quideau Jean Claude le Mar 30 Juin 2020 - 17:48

En réponse à Vendéen 69 & Laurent

« Si je comprends bien et pour résumer, le matériel dont nous étions si fiers dans les années 60/70 est à celui d'aujourd'hui ce que l'arbalète est à la fusée Ariane »
1. C’est tout à fait ça, encore faut-il définir quel était le type de fusée. l’Ariane 6 n’a plus rien à voir avec la toute première Ariane 1 des années 1970.
Comme le dit Laurent, la technologie a pris une vitesse ascendante comme les fusées « Ariane » et encore le lanceur européen risque d’être supplanté par les fusées « Falcon » Heavy de Space X.

2. C’est vrai qu’on était assez fier d’être des « Dét », sans pour autant avoir la grosse « Tète » et de travailler quasiment en « électron libre ».

Spoiler:
La technologie des radars des années 60, avec ses lampes, thyratrons et autres magnétrons qui aimantaient les aiguilles des montres, si on avait le malheur de l’enlever avant de mettre les mains dans l’émetteur, est à mettre au musée de la préhistoire des radars.
Le travail sur ces types de radars était dangereux, vu de la puissance de crête des émetteurs et les rayonnements électromagnétiques.
Le chef d’appareil du radar V 20 était toujours dévolu au dernier arrivant à bord car personne n’avait envie de travailler sur ce type de radar.

Un camarade du cours long 1967 (Verdier) est mort électrocuté en travaillant sur la tête HF du radar de poursuite de tir DRBR 51 de la frégate Duquesne.
Déjà en 1966, nous fûmes le premier cours à Porquerolles à travailler sur le premier radar de navigation à transistors : Le N 32.
Cela fut, pour nous un saut, vers le futur dans la galaxie des neutrons et des protons et un « Traou pen » (casse-tête) pour suivre leurs directions.
Les transistors bipolaires à jonctions PNP ou NPN avec ses électrons qui courent dans un sens puis dans l’autre étaient pour nous du « chinois ». C’était comme manger du riz avec des baguettes. Les montages émetteur commun, collecteur commun, ou encore base commune avaient du mal à passer à tel point que notre instructeur s’arrachait les cheveux pour essayer de nous le faire comprendre.
Au cours d’un « quiz » ou les notes étaient catastrophiques, on l’a vu craquer, verser une larme et quitter la classe. On n’était pas fiers et on a « buché » sérieusement entre nous. Notre camarade Verdier qui avait un BTS en électronique nous a tous aidé pour assimiler la marche des électrons dans les jonctions des transistors. Nous avons refait le quiz avec succès et de meilleures notes. Notre instructeur en transistor était le maître Bellis (il devint plus tard Officier Technicien, OT1) et notre instructeur sur le N 32 était le très connu et sympathique PM Derrien dit « Gé Gé » qui finira sa carrière comme Capitaine de frégate spécialisé.
Même les transistors, pas ceux des grandes et petites ondes qui servent à écouter la radio, mais les petites bêtes à trois pattes BCE sont devenus obsolètes remplacés par les nouveaux radars à infrarouge, doppler ou laser tel le LIDAR (Laser Imaging Detection And Ranging).
La technologie a fait des avancées spectaculaires et cela n’est pas prêt de s’arrêter.
@ +
JCQ


Dernière édition par VENDEEN69 le Mer 1 Juil 2020 - 20:54, édité 1 fois (Raison : Mise en place du spoiler)



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Loi10

DQN78 aime ce message

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 71
Détecteur équipage NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par VENDEEN69 le Mer 1 Juil 2020 - 20:55

On ne peut qu'être d'accord avec tes propos Jean-Claude [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 582735



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Rubanreconnaissance [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Le_ven10

Laurent
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 74
Radio équipage NON

[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Empty Re: [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles

Message par Laurent le Jeu 2 Juil 2020 - 6:54

je me demande si la technologie du LIDAR n'est pas utilisé dans les scanners de certaines grandes surfaces. Quel que soit l'angle le lecteur capte le code barre d'une manière précise et je me posais la question si le faisceaux "tournait" à l'inverse des lecteurs ou il s'agit d'une barre lumineuse ( une ligne lumineuse ) qui capte le code, donc sans pouvoir lire dans n'importe quel sens.



[Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles - Page 35 Insign16

Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot


    La date/heure actuelle est Jeu 24 Sep 2020 - 3:36