Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Jean-Claude Laffrat - voir les 3 derniers messages (n°203, 204 et 205) ------

Du haut de son sémaphore il veille !

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Avatar22 [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 940340 messages dans 15857 sujets

Nous avons 7673 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est STEIL

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Livreo10

Derniers sujets

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par gilbert kerisit Hier à 23:05

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par ALAIN 78 Hier à 19:03

» ESCADRILLE 56 S
par Pingouin Hier à 18:37

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Jean-Léon Hier à 18:30

» SÉMAPHORE - SAINT MATHIEU (FINISTÈRE)
par jipy 6568 Hier à 18:23

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Hier à 18:13

» [LES B.A.N.] AGADIR
par LEBRIS Hier à 16:08

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 15:55

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par DALIOLI Hier à 15:24

» [ Blog visiteurs ] La fin de vie du bâtiment base A637 Maurienne ex Savorgnan de Brazza
par JJMM Hier à 15:05

» [ Blog visiteurs ] Cherche informations sur un incident (balle perdue) qui se serait déroulé à l'aubette de la station radio de Kerlouan
par GOURVES Hier à 14:56

» DIVES (BDC)
par GYURISS Hier à 14:48

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par BEURET Hier à 10:24

» LAPLACE ( HYDRO )
par gilbert kerisit Mer 22 Sep 2021 - 21:22

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par DM Mer 22 Sep 2021 - 14:28

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE LA MÉTEOROLOGIE
par DM Mer 22 Sep 2021 - 14:17

» [ Logos - Tapes - Insignes ] TAPE DE BOUCHE ET COUPELLE
par destrez Mer 22 Sep 2021 - 11:57

» [Les différents armements dans la Marine] Pour changer, si l'on parlait canons...
par Marquis Mer 22 Sep 2021 - 9:29

» OURAGAN (TCD)
par Michel Roux Mer 22 Sep 2021 - 8:56

» ISÈRE (PR)
par ryckelynck Mar 21 Sep 2021 - 21:22

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Marie41 Mar 21 Sep 2021 - 19:56

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Guillemot29 Mar 21 Sep 2021 - 19:43

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Jean-Marie41 Mar 21 Sep 2021 - 17:36

» [ Marine à voile ] Projet du GVE (Grand Voilier Ecole)
par Jean-M Mar 21 Sep 2021 - 16:06

» AMIRAL CHARNER (AE)
par DM Mar 21 Sep 2021 - 15:32

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FUSILIERS
par BRUMAIRE Mar 21 Sep 2021 - 15:23

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3
par loulou06000 Mar 21 Sep 2021 - 15:17

» ORIGNY (BO)
par D.THIEBAULT Mar 21 Sep 2021 - 14:46

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Claude ou Jean-Claude Bardu ainsi que le SM missilier ASM Jean Quémeneur
par ALAIN CHARBONNIER Mar 21 Sep 2021 - 9:17

» [ Recherches de camarades ] BOESSE François
par HEINIGER Lun 20 Sep 2021 - 23:06

» [Campagnes] DAKAR
par PICCOLO Lun 20 Sep 2021 - 22:11

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par salonais Lun 20 Sep 2021 - 14:17

» [Vie des ports] Cannes
par salonais Lun 20 Sep 2021 - 14:04

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades École des Mousses 72/73, 2ème compagnie, 12éme escouade
par PONANT Francis Lun 20 Sep 2021 - 12:09

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] Sous-Marin Espadon (Saint-Nazaire).
par TUR2 Lun 20 Sep 2021 - 12:02

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par guilloux Lun 20 Sep 2021 - 8:28

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Yves Dim 19 Sep 2021 - 21:03

» [Aéronavale divers] Une pensée pour les Crusaders
par Gibus1750 Dim 19 Sep 2021 - 17:38

» TONNERRE (PHA)
par Gerard Dim 19 Sep 2021 - 17:19

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Dim 19 Sep 2021 - 10:44

» MONTCALM (CROISEUR)
par Gerard Dim 19 Sep 2021 - 10:04

» [Divers escorteurs côtiers] Les Escorteurs Côtiers
par JJMM Dim 19 Sep 2021 - 9:03

» ESCADRILLE 51 S
par AMELIO Dim 19 Sep 2021 - 8:55

» [ La S.N.S.M. ] Concerne toutes les SNSM de France
par Gibus1750 Dim 19 Sep 2021 - 8:06

» [Plongeurs démineurs] PLONGEURS DÉMINEURS
par LOULOU Dim 19 Sep 2021 - 7:15

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 2
par PICCOLO Sam 18 Sep 2021 - 19:15

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades Hourtin 10/70 au 12/70
par MONFERRAND Sam 18 Sep 2021 - 14:37

» [ Blog visiteurs ] Une pensée pour les Crusaders
par Invité Sam 18 Sep 2021 - 13:08

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades embarqués avec moi lors de certaines affectations
par Jacques-Bétourné Sam 18 Sep 2021 - 11:50

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de service militaire EE FORBIN 80/81
par bob53 Sam 18 Sep 2021 - 11:34

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] Nouveaux galons
par DTL Sam 18 Sep 2021 - 10:06

» [Campagnes] Fort-de-France
par Forestas Sam 18 Sep 2021 - 9:42

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par PAUGAM herve Sam 18 Sep 2021 - 9:00

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par PAUGAM herve Sam 18 Sep 2021 - 8:53

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Marie41 Ven 17 Sep 2021 - 19:17

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Ven 17 Sep 2021 - 19:16

» [ La S.N.S.M. ] Vedette de Propriano
par timoniersoum Ven 17 Sep 2021 - 16:53

» [LES B.A.N.] FRÉJUS ST RAPHAEL
par TABURET Ven 17 Sep 2021 - 14:32

» [ Recherches de camarades ] Recherche Maurice ROYER BB MEDOC MURU 1968
par Jean-Léon Ven 17 Sep 2021 - 12:39

» [Marine à voile] L'Hermione - Tome 2
par Christian DIGUE Ven 17 Sep 2021 - 11:43

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Guillemot29 Ven 17 Sep 2021 - 11:20

» [Campagne] Marin des sables
par oge yves Jeu 16 Sep 2021 - 18:42

» [ FUSILIERS MARINS ] Et les maitres de chiens.
par ALAIN 78 Jeu 16 Sep 2021 - 16:10

» PRAIRIAL (FS)
par Michel Roux Jeu 16 Sep 2021 - 8:59

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES FOURRIERS ROCHEFORT
par joyault Jeu 16 Sep 2021 - 8:13

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES RUBANS LÉGENDÉS
par PAUGAM herve Mer 15 Sep 2021 - 18:12

» LA FOUGUEUSE
par jobic Mer 15 Sep 2021 - 17:30

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Yvo35 Mer 15 Sep 2021 - 14:42

» Recherche des photos 2 février 1964
par Yvo35 Mer 15 Sep 2021 - 14:06

» La spécialité de Météorologiste
par casinogarage Mer 15 Sep 2021 - 1:19

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par PAUGAM herve Mar 14 Sep 2021 - 20:59

» ARIANE (SM)
par Jean-Marie BONOMELLI Mar 14 Sep 2021 - 18:26

» [VIE DES PORTS] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Mar 14 Sep 2021 - 13:02

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mar 14 Sep 2021 - 9:10

» SNA SUFFREN
par mashpro Mar 14 Sep 2021 - 9:03

» [ Blog visiteurs ] Restauration maquette LE TRIOMPHANT
par BEBERT 49 Lun 13 Sep 2021 - 17:29

» [VOS ESCALES ] Aux USA
par nozieres Lun 13 Sep 2021 - 13:50

» ARROMANCHES (PA)
par skagerrac Lun 13 Sep 2021 - 13:42

» Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par alain EGUERRE Lun 13 Sep 2021 - 12:24

» Toulon 1942 - Sabordage de la Flotte
par Invité Lun 13 Sep 2021 - 11:58

» [Opérations diverses] Beyrouth lors des missions "Olifan"
par Christian DIGUE Lun 13 Sep 2021 - 11:20

» [ LES SÉMAPHORES - DIVERS ] CREAC' H (OUESSANT)
par Louis BOUZELOC Lun 13 Sep 2021 - 9:13

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par BRUMAIRE Dim 12 Sep 2021 - 19:57

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Max Péron Dim 12 Sep 2021 - 18:04

» [La musique dans la Marine] Les sonneries
par jacques95 Dim 12 Sep 2021 - 16:49

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 11 Sep 2021 - 17:35

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par morbihannais Sam 11 Sep 2021 - 14:09

» [ Divers écoles de spécialités ] LE COURS D'INSTRUCTEUR
par Joël Chandelier Ven 10 Sep 2021 - 18:20

» [ Blog visiteurs ] André Krieger ancien du Somali
par Henri BASILE Ven 10 Sep 2021 - 11:19

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles de Gaulle Tome 3
par salonais Ven 10 Sep 2021 - 8:02

» FREMM Provence (D652)
par pinçon michel Mar 7 Sep 2021 - 17:20

» [Campagne] ANTILLES
par Charly Mar 7 Sep 2021 - 8:59

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par ANDRY Mar 7 Sep 2021 - 7:50

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades ER le Normand juillet 1964 à octobre 1965 (Toulon)
par Charly Lun 6 Sep 2021 - 21:18

» [Aéronavale Divers] Annexe de l'École des Mousses spécifique à Aéronautique Navale de Rochefort
par Fredbns Lun 6 Sep 2021 - 17:49

» FOCH (PA) - TOME 2
par Jean-Michel Gaiffe Lun 6 Sep 2021 - 15:21

» [ Histoire et histoires ] Céremonie et défilé au 27° BCA Annecy
par JJMM Dim 5 Sep 2021 - 8:39

» [ Blog visiteurs ] Contre torpilleur Bison
par JJMM Dim 5 Sep 2021 - 8:30

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Île Molène
par latrubesse jean claude Sam 4 Sep 2021 - 18:04

DERNIERS SUJETS


[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Liensamis

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Electrotechnicien NON Clairon

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par Joël Chandelier Lun 26 Juil 2021 - 20:07

Mon ami Daniel Goyat Maire de la Foret Fouesnant(75 ans) à été -à la Direction des aérodromes de Tahiti (1977 à 1982) et de Pointe à Pitre (1999 à 2011) . Il est bien sûr "honoraire" en tant que CF car il a toujours fait des périodes de réserve dont notamment en 81 sur l'EV Henry. Ses ancienes competances: Pilote des corps techniques de la navigation aérienne
Ingénieur de l'Aviation Civile



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Rubanreconnaissance[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insign10

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Copie_12   [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]

† J-C Laffrat
† J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 95
Radio [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Aero10

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par † J-C Laffrat Lun 26 Juil 2021 - 20:40

Pour terminer quelques individualités qui firent l'histoire de l'Escadrille du Pacifique

Henri Cadousteau (1890-). Premier pilote d’avion des EFO. Né à Papeete en 1890, engagé comme mécanicien, il entre à l’Ecole d’aviation militaire d’Istres au début de 1918. Il termine son perfectionnement sur Nieuport le 4.06.1918. Il est ensuite affecté à l’escadrille SAL 50. Le sergent Cadousteau est cité à l’ordre de l’Aéronautique le 31.12.1918. Son avion était baptisé Tahiti. Lors de son retour, il s’installe, loin des vrombissements des avions, dans sa paisible propriété de Mahina.
Spoiler:
Francis Tematiti Gasse (1916-1968). Né le 21.08.1916 à Papeete, fils de René Gasse (QM radio sur la Zélée en 1914) et de Jane Temaramauruarii Drollet, il sera le premier Tahitien breveté pilote de l’Aéronautique navale (n° 2310 le 01.04.1937) qu’il quittera le 1.10.1945 pour entrer à Air-France. Titulaire de la licence de pilote de ligne n° PL-0516, il devient le premier pilote de ligne d’origine polynésienne. Décédé le 4.05.1968 à Izaourt, dans le département des Hautes-Pyrénées.

Louis Rollin (1887-1972). Médecin de l’administration en place aux îles Marquises de 1923 à 1930. C’est grâce à ses efforts dans le domaine de l’hygiène et des soins que ces îles voient, enfin, remonter la courbe de leur natalité. On lui doit l’ouvrage très bien documenté Les Îles Marquises, Paris, 1929. Il suivra le bataillon du Pacifique comme médecin capitaine de 1941 à 1944. Décédé à Papeete le 5 janvier 1972.

Marcel Le Bras (1899-). Commissaire à bord du croiseur Tourville, il est, sous le nom modifié de Le Braz, l’auteur de Croisière merveilleuse du Tourville autour du monde, Paris 1930. Il écrit assez lâche, ne donne pas de date et manque souvent de précision ! Voir aussi L’Illustration du 3.11.1929 et Le Monde Colonial Illustré d’octobre 1929 sur le tour du monde du Tourville.

Jacques Bellando (1898-1966). Entré à l’Ecole navale en 1917, il a été breveté observateur en 1920 et pilote en 1924. Lieutenant de vaisseau, il est chef du service aviation du croiseur Tourville de 1928 à 1930. Plus aviateur que marin, son intrépidité n’avait d’égale que son imperturbable sérénité. Il a commandé les escadrilles 4E1 (devenue E7), E5 et E11, puis la BAN Hyères et la BAN Rochefort.

Michel Ferté (1906-1986). Né le 2.02.1906, il entre à l’Ecole navale en 1924. Attaché au service Transmissions du bord, l’enseigne Ferté fait fonction d’observateur aérien en 1929 lors de la croisière du Tourville. Il quitte la Marine en 1962 avec le grade de capitaine de vaisseau. Il rencontre le RP O’Reilly à Paris en 1972 et fait le récit de la première rencontre de l’Aviation maritime avec Tahiti.

Robert Jeanpierre (1898-1948). Entré à l’Ecole navale en 1917, il embrasse tout d’abord la spécialité de canonnier. Observateur en 1928, il passe son brevet de pilote en 1929. En décembre 1933, le LV Jeanpierre, en équipage avec le CC Jean Bonnot, pilote, effectue sur le Latécoère 300 Croix-du-Sud le trajet Berre ‒ Saint-Louis-du-Sénégal, battant le record du monde en ligne droite : 3 877 km en 23 heures.
Il commande la Marine aux EFO et l’escadrille E8 de novembre 1935 à janvier 1938. Le 17.03.1937, en compagnie du gouverneur par intérim Sautot, il recevra le nouveau gouverneur des EFO, M. Chastenet de Géry à son arrivée à Papeete.

Laurent Le Bihan (1905-1983). Il s’engage à 16 ans à l’école des mousses. Breveté mécanicien après plusieurs années de navigation, il se porte volontaire, malgré une insuffisance visuelle, pour l’Aviation maritime et obtient le brevet de pilote en 1928. Pilote du Potez 25 Bleu n° 6, et en équipage avec le LV Mathon, il participe à la Croisière Noire organisée par le général de brigade aérienne Vuillemin ; départ d’Istres le 8.11.1933, arrivée au Bourget le 15 janvier 1934. Pilote de réception à Orly, il est affecté de novembre 1935 à février 1938 à l’escadrille E8 de Tahiti comme chef pilote et patron de l’escadrille.
Pendant le Seconde Guerre mondiale, il rejoint le maquis en 1944. A la Libération, il réintègre l’Aéronautique navale. En 21 ans, il a piloté 52 types d’appareils.
De retour à la vie civile en 1948, il revient à Papeete et crée une entreprise de distribution de gaz en bonbonnes, Le gaz de Tahiti (qui existe encore aujourd’hui), tout en assumant également les fonctions d’expert en aéronautique pour le compte du Bureau Veritas. Elu conseiller municipal de la ville de Papeete, puis adjoint au maire de 1959 à 1963, il est également connu et apprécié dans les milieux sportifs où il assume la présidence du club des Tamarii Nahiti pendant de nombreuses années. Laurent Le Bihan décède le 9.07.1983 à Tahiti.

Hippolyte Le Moigne (1909-1999) fera partie de l’équipage de l’OE1 Pierre Gicquel sur PBY-5A à la flottille de la France Libre 6FE, de janvier 1944 à décembre 1944. C’est probablement le premier navigant de l’Aéronautique navale qualifié opérateur et dépanneur radar aux Etats-Unis. Brevet de radio-volant délivré le 25.05.1943 avec qualification opérateur radar. Certificat de dépanneur radar ASB, délivré le 23.07.1943 (2285 EMG/PM2 Aéro du 29 mars 1944).

Jean Battaglia (1907-1941). Né le 20.08.1907 à Paris. Breveté pilote d’hydravions n° 1321 à Hourtin le 25.04.1928, il est affecté en janvier 1938 à l‘escadrille E8, comme PM pilote, patron d’escadrille. Non rallié à la France Libre le 2.09.1940, il quitte Papeete sur le Limerick le 14 et arrive à Vancouver (Canada) le 3 octobre. Il s’engage dans la RCAF le 16 décembre. Lors d’un vol d’entraînement sur North American Harvard, avec le pilot officer Armstrong, il se tue à Picton (Ontario) le 10.04.1941.

Pierre Gicquel (1914-1991). Breveté pilote d’aviation maritime n° 2094 le 5.06.1934, il est affecté à l’escadrille E8 de Tahiti en novembre 1937. Copilote du CC Brachet, il assume les fonctions de responsable du bureau des vols. Non rallié à la France Libre, il quitte Papeete sur le Limerick le 14.09.1940 pour Vancouver (Canada). Il s’engage dans la RCAF le 16.12.1940. Avec son camarade Battaglia, il est moniteur pilote dans la RCAF où on lui propose les épaulettes d’officier, qu’il refuse, et rejoint la France Libre en décembre 1941 à Saint-Pierre-et-Miquelon où l’amiral Muselier le nomme officier des Equipages de 2ème classe. Il est affecté en 1942 à l’état-major FNFL à Londres aux ordres du CC Lahaye. Le 10.10.1942, il fait partie du premier détachement FNFL envoyé aux Etats-Unis pour former la première flottille FNFL, sur PBY-5A. Il quittera le service en 1970 comme OCE avec 6 000 heures de vol. Il a écrit deux manuscrits, dont le présent auteur s’est inspiré : flottille FNFL 6FE en 1981 et escadrille E8 de Tahiti en 1986.

En 1944 le SM mécanicien volant André Bert (1917-2011), matricule 248FN42, sera l’un des quatre survivants de l’accident d’un PBY5-A de la 6FE, dont le chef de bord était le LV Jacquemin qui, en panne d’essence, s’est écrasé en mer lors d’un amerrissage dans la nuit du 11 au 12 juillet, à 15 km au large de Safi (Maroc). Trente ans plus tard, il a fait le récit détaillé des déplorables circonstances qui ont précédé ce tragique accident entraînant dans la mort quatre membres de l’équipage. (La flottille 6FE, pages 80 à 85, par l’OCE Gicquel, 1981)

Le SM Alain Rioual, né en 1917, mécanicien volant à la 6FE, sera en 1944 le chauffeur du CC de Levis-Mirepoix, commandant la flottille.

QM1 arrimeur à l’escadrille 8S5, Georges Glover est né en Russie en 1917, de père anglais et de mère française. Breveté pilote dans l’U.S. Navy (FNFL n° 45 le 29.10.1943) il fera partie de l’équipage de l’OE1 Gicquel sur Lockheed PV-1 Ventura en novembre 1944. Gicquel dira de lui : Glover c’est une figure ! Arrivé à Tahiti à la E8, il s’ingéniait à en faire le moins possible et n’arrêtait pas de jouer des tours pendables à son chef, le SM Vadurel. Il réservait ses forces pour la chasse aux vahines, où il excellait d’ailleurs. A Agadir, le tableau est moins important mais plus savoureux ! Car il s’attaque aux femmes dont les maris sont absents et qui ressentent le poids de la solitude. Comme il a rapporté des Etats-Unis une bonne cargaison de rouge à lèvres, vernis à ongles et bas de soie, ça l’aide beaucoup. Il est aussi célèbre par ses uniformes made in Hollywood. Je n’ai pas eu à me plaindre de lui. Après la guerre, il pilota l’avion de France-Soir. (d’après La flottille 6FE, page 98)

Jean Clovis Gilbert (1907-1942). Né le 20.04.1907 à Libermont (Oise), il intègre l’Ecole navale le 1.10.1926. Il entre à l’Ecole d’Aéronautique de Versailles le 3.01.1931 et obtient son brevet de pilote d’hydravions à Hourtin en 1932. Il sert deux ans à l’escadrille 3E2 de Berre puis il est désigné comme pilote du FBA HE2 embarqué sur l’aviso colonial Amiral Charner sur lequel il effectue une campagne de deux ans en Extrême-Orient dont un séjour de quatre mois aux EFO du 31.03 au 22.07.1935. A son retour en métropole, il est affecté à l’escadrille E4 à Biscarrosse en 1936. Le 1.10.1936, il démissionne de la Marine, car il n’a pu obtenir le commandement d’un des trois Laté 302 (Mouneyrès, Guilbaud, Cavelier de Cuverville) auquel il prétendait.
Il revient à Tahiti où il épouse Simone Martin, la fille d’un important industriel de Papeete, M. Emile Martin, membre du conseil du gouvernement. A la mobilisation, il est affecté à la Marine à Tahiti comme officier du chiffre ; il vole alors comme pilote à la Section de surveillance (ex-E8). Le 2.09.1940, il sera un des principaux artisans du ralliement des EFO à la France Libre et nommé commandant de la Marine et de l’escadrille 20S.
Le 31.03.1941, il embarque sur le Wairuna en direction de l’Angleterre où il arrive le 19.06.1941. Désigné initialement pour une escadrille de chasse de la RAF à Ternhill (stage à la SFTS n° 5), il est promu capitaine de corvette en juillet et nommé en novembre 1941, commandant de la Marine en Nouvelle-Calédonie. Le 8.06.1942, au cours d’une mission auprès de l’amiral (U.S. Navy) Chormley, alors qu’il est passager à bord d’un B-17 de l’USAAC qui doit l’emmener à Melbourne, il trouve la mort dans l’accident de cet appareil au décollage d’Auckland (Nouvelle-Zélande). Après son inhumation dans le cimetière d’Auckland le 10.06.1942, le général Patch annonce son décès à son épouse en écrivant : « Un impeccable gentleman and an outstanding officer… »
Le CC Gilbert a été fait Compagnon de la Libération, avec croix de la Libération décernée à titre posthume par décret du 4.08.1942, signé par le général de Gaulle à Londres.
À l’issue de son séjour aux EFO, dans son rapport au ministre de la Marine, le commandant Auphan ne tarit pas d’éloges sur les équipages de l’E8 avec lesquels il a collaboré pendant trois semaines. Il insiste, en particulier, sur la nécessité de conserver la base de Fare Ute et son escadrille au sein de la Marine. D’autre part, il préconise le remplacement des CAMS 37 et CAMS 55 par des Breguet Bizerte ou des Loire 130. A cette époque, la Marine et l’armée de l’Air étaient en transactions sur un transfert de la base de Fare Ute, comme cela avait été le cas cinq ans auparavant pour l’escadrille du Calao à Cat-Laï en Indochine. Les mauvaises langues ont laissé penser que les aviateurs de l’armée de l’Air, à l’idée de se trouver au-dessus de la Grande Bleue sans moyens de radionavigation, n’étaient pas enthousiasmés par ce projet !

Joseph Pommier (1914-1994). Engagé en 1933 comme apprenti mécanicien, il devient mécanicien volant en 1937 et est affecté en décembre 1938 à l’escadrille E8. Il fait partie de l’équipage du CC Brachet avec le SM Gicquel qui l’initie au pilotage. Rallie le mouvement France Libre. Après avoir reçu un brevet provisoire de pilote sur CAMS 55, il fera partie de l’équipe de gardiennage de la station navale de Fare Ute pour mettre en œuvre les deux CAMS restants. Après le départ du deuxième contingent de volontaires le 31.03.1941, il reste le seul pilote de la station navale. Promu second maître en décembre 1941. Ayant rejoint les Etats-Unis en février 1943, il sera breveté pilote U.S. Navy et affecté à la flottille 6FE où il effectuera 311 missions de guerre. Promu maître en octobre 1945. Libéré en 1948, il sera un des précurseurs de l’aviation commerciale aux EFO, à la Trapas (PBY-5A) de 1948 à 1950 puis à Air Tahiti (Widgeon) de 1950 à 1952. Le 15.07.1952 il sera grièvement blessé aux commandes de l’Aeronca F-OAGY de l’aéro-club d’Océanie, qui sera détruit. Cette perte entraînera la mise en sommeil de cet aéro-club qui renaîtra sous le nom d’Aéro-Club de Tahiti en 1963.
Coïncidence d’un sort contraire à un personnage hors du commun, Joseph Pommier est à l’origine de la fermeture des deux premiers aéro-clubs (accident du Pou de Ciel en 1940 et de l’Aeronca en 1952) puis de la Station navale de Fare Ute (CAMS 55 accidenté à l’amerrissage en 1942). Il décède le 20.03.1994 à l’île de la Réunion et est incinéré. Une plaque commémorative a été apposée sur la sépulture de son épouse la princesse POMARE X au cimetière de l’Uranie à Papeete.

Marcel Grange (1899-1975). Entré à l’Ecole navale en 1919, breveté pilote en 1928, capitaine de corvette en octobre 1939, il est nommé le 1.03.1940 commandant de la Marine aux EFO et de l’escadrille 8S5 basée à Fare Ute, où il prend ses fonctions le 17.04.1940. Non rallié à la France Libre, il sera relevé de son commandement par le gouvernement provisoire, le 2.09.1940. Parti de Papeete le 14.09.1940, il rejoindra la France via le Canada, les Etats-Unis, le Portugal et l’Espagne. Il sera révoqué sans traitement par Vichy en avril 1944 (on lui reprochera sa mollesse lors du ralliement des EFO). Il sera cependant promu capitaine de frégate de réserve en avril 1946 et rayé de la réserve par limite d’âge en 1961.

Charles Edouard Lahaye (1910-1978). Entré à l’Ecole navale en 1929, il est breveté pilote d’hydravions le 1.10.1937. Après une première affectation à la 4S1 de la BAN Karouba (Tunisie) il est affecté le 1.03.1940 à l’escadrille 8S5, dont il prend les fonctions d’officier en second le 17.04.1940. Non rallié à la France Libre, il suit le CC Grange et le gouverneur Chastenet de Géry pour rejoindre Vancouver au Canada où il débarque avec sa famille et neuf officiers mariniers et marins, qui s’engagent dans la RCAF. Avec le grade de Flight Lieutenant, il vole sur les hydravions du squadron 5BR, basé à Dartmouth près d’Halifax (Nouvelle Ecosse). En mai 1941, il obtient de servir dans la RAF au 4ème Coastal Command OTU (Catalina) sur la base d’Invergordon en Ecosse. Le 18.11.1941, il rallie les FNFL et le général de Gaulle le charge de créer une Aéronautique navale au sein des FNFL. Capitaine de corvette en juin 1942, il assumera jusqu’en août 1943 le commandement de l’Aéronautique navale au Royaume-Uni.
A la suite des négociations avec l’amiral (USN) H. Stark, commandant les Forces navales américaines en Europe, deux flottilles de PBY-5A, soit 30 appareils, la 6FE (VFP-1) en 1943 et la 8FE (VFP-2) en 1944 seront armées aux Etats-Unis. Responsable de la formation des équipages et de l’instruction du personnel, le CC Lahaye s’installe à New York et assume les fonctions de chef du détachement des Free French d’octobre 1942 à mars 1943. Puis il rejoint Londres. En août 1943, il est nommé à Alger comme adjoint du CV Nomy, commandant l’Aéronautique navale. Du 15.07 au 21.12.1944, il commande la BAN d’Agadir, au Maroc. Capitaine de vaisseau, il commande l’Arromanches en 1952-53. Contre-amiral, il occupe la fonction d’ALAIRMED à Toulon du 01.10.1958 au 22.04.1960. Il quitte le service actif en 1971 avec le rang d’amiral et deviendra président de l’Association des Français Libres. Il décède en 1978.

Alain Gerbault (1893-1941). Il s’engage en 1914. Breveté pilote militaire d’avion en mars 1916, il termine la Première Guerre mondiale avec trois victoires. Il est finaliste du championnat du monde de tennis (double messieurs) en 1921 à Saint-Cloud. Il devient célèbre après avoir traversé en solitaire à la voile l’Atlantique d’est en ouest, de Gibraltar à New York, en 101 jours sur le Firecrest en 1923. De 1924 à 1928, il effectue le premier tour du monde en solitaire à la voile. En 1937, son voilier est en rade de Papeete. Gerbault est en délicatesse avec les autorités locales, aussi est-ce naturellement qu’il se retrouve comme invité permanent au mess des officiers mariniers de Fare Ute où il trouve, en sa qualité d’ancien aviateur, des oreilles compatissantes et, très souvent, sinon le gîte au moins le couvert. Après le ralliement de Tahiti, aigri et dépité, il entreprend son dernier voyage vers Bora Bora, Samoa, Tonga, Nouvelle-Guinée et enfin Timor où il mourut de la malaria le 16.12.1941. Ses cendres sont transférées en 1947 par l’aviso Francis Garnier et reposent à Bora Bora.

Emile de Curton (1908-1993). Né en 1908 à Saint-Cernin (Cantal), ce médecin militaire arrive à Tahiti en 1938 pour occuper les fonctions de chef de la maternité. En juin 1940, il sera nommé médecin administrateur aux îles Sous-le-Vent. Il sera un des principaux artisans du ralliement des EFO à la France Libre. Nommé gouverneur des EFO le 3 novembre 1940, il essaiera, confronté à des difficultés économiques et politiques exceptionnelles, de les résoudre par des mesures draconiennes qui iront à l’encontre de trop d’intérêts particuliers locaux. C’est le seul gouverneur des EFO qui fut plébiscité et élu par les gens du Territoire. Il est l’auteur de Tahiti 40 dans lequel il donne une intéressante description de la société tahitienne de l’entre-deux-guerres et où nous pouvons trouver les péripéties du ralliement des EFO. Ses opposants obtiendront son expulsion par le nouveau gouverneur Brunot. Réhabilité, il sera d’abord affecté, le 8.AA.1942, à Londres puis à Saint-Pierre-et-Miquelon, Alger, Madagascar, puis Paris de 1943 à 1945. Gouverneur honoraire de la France d’Outre-Mer, il quitte en 1946 la rue Oudinot pour le Quai d’Orsay. Il sera ambassadeur de France aux Philippines en 1963 et directeur adjoint à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale de 1965 à 1970.

Gérard Saugnac(1917-1990). Le SM mitrailleur bombardier Saugnac, breveté en 1935, amputé de la main droite lors de son accident du 6.08.1940, est toujours en soins à l’hôpital Vaiami lors du rapatriement des non-ralliés. Ayant fait part au SM Gicquel de son désir de partir avec eux, celui-ci l’en dissuada en ces termes : « Je lui ai expliqué que malgré notre bonne volonté et ne sachant pas dans quelle situation nous allions nous trouver, nous ne pourrions pas le soigner correctement et qu’il nous serait difficile de nous occuper de lui. Malgré mon insistance, il n’a pas cédé. Après notre départ ‒ je l’ai su beaucoup plus tard ‒ il a été expulsé de là-bas, sans frais de mission, sans indemnité et l’un de ces soi-disant patriotes, le QM1 Van Parys, l’a vidé en ces termes, bien que n’étant investi d’aucune autorité : « Tu n’as plus rien à faire ici, fous le camp de la base, on ne veut plus te voir rôder ici. » « Un peu salaud de sa part ! » Le SM Saugnac a vécu quelque temps de la charité d’amis. Malgré son handicap, grâce à sa volonté, son obstination et son courage, il effectuera une très belle carrière dans l’industrie et passera même ses brevets de pilote privé.



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Jc_laf10  [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Rubanr10 [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

montroulez, jean-claude BAUD, AMBROISE, alain EGUERRE, D.THIEBAULT, ftaviot, Noël Gauquelin et aiment ce message

laurent jean-louis
laurent jean-louis
QM 1
QM 1

Age : 76
Mécanicien équipage NON

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par laurent jean-louis Mar 27 Juil 2021 - 9:49

j'ai eu le plaisir de faire huahine faaa en catalina ça fait drole

† J-C Laffrat
† J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 95
Radio [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Aero10

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par † J-C Laffrat Mar 27 Juil 2021 - 12:49

Il y a deux deux indices de satisfaction dans le survol des iles qui doit être magnifique et le plaisir de voler dans un Catalina c'est un appareil mythique ...Sois content , il n'est pas obsolète...Parmi ceux du Pacifique, il en est qui avaient coulé des sous marins allemands dans l'Atlantique ...inusables si bien entretenus .Certains volent encore avec des cellules qui datent de la GM2 . dans les meetings aériens ...à ne pas manquer surtout ; plaisir garanti visuel panoramique
Vivent les Cata !



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Jc_laf10  [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Rubanr10 [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

montroulez, Matelot, alain EGUERRE, loulou06000 et Christian Suné aiment ce message

† J-C Laffrat
† J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 95
Radio [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Aero10

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par † J-C Laffrat Mar 27 Juil 2021 - 16:54

Me voilà scotché sur la Polynésie à présent ,il va falloir que je je me déscotche sous peine de devenir une arapète
J'ai pourtant dans mes archives Pacifique des livres et photos dont Le Vol du Lancaster Blanc du commandant Martini ...un homme pince sans rire et même rigolo ....
Quelques extraits vaudraient la peine ...Hélas il faut scaner des pages ..et j'ai la rame comme disent les zaricots
A la place deux photos de beaux Lancaster Blancs de la 9S

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 9s310
[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 9s1510



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Jc_laf10  [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Rubanr10 [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

montroulez, Matelot, MONNET William, alain EGUERRE, D.THIEBAULT, J.Revert, loulou06000 et aiment ce message

facilelavie
facilelavie
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Detec NON

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par facilelavie Sam 18 Sep 2021 - 9:22

une speciale pour D.Thiebault le Velo Club de Tahiti dans les années 80 tu vas surement reconnaitre du monde
[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Vct10



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insign11
Souvenirs souvenirs ... que de bons souvenirs.
École des Mousses, puis 36 ans...

alain EGUERRE, D.THIEBAULT, Jean-Marie41, Christian Suné et Barrois René aiment ce message

D.THIEBAULT
D.THIEBAULT
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Mécanicien NON

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par D.THIEBAULT Dim 19 Sep 2021 - 17:52

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 582735 Oui il y a des têtes qui me parlent, mais les noms [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 595882



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insign62

Celui qui marche droit trouve toujours le chemin assez large.

Pytheas
Pytheas
MATELOT
MATELOT

Age : 70
Commis équipage NON

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par Pytheas Mar 21 Sep 2021 - 14:52

il y a zanini avec la casquette et les lunettes au milieu
tu veux ou tu veux pas [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 327418



[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Insig205

loulou06000
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Électronicien d'armes NON

[Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3 - Page 21 Empty Re: [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3

Message par loulou06000 Mar 21 Sep 2021 - 15:17

C'est vrai qu'il y a une certaine ressemblance,je ne l'ai vu (le vrai) qu'une fois dans les années 60 !


    La date/heure actuelle est Ven 24 Sep 2021 - 1:56