Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Avatar22 [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 953301 messages dans 15973 sujets

Nous avons 7695 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ravaute

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Livreo10

Derniers sujets

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] Corvée de charbon
par Jean-Léon Aujourd'hui à 0:27

» [ Blog visiteurs ] UM Dakar
par Nenesse Hier à 23:15

» [Votre passage au C.F.M.] Vos chansons au C.F.M
par PAUGAM herve Hier à 21:51

» [ Associations anciens Marins ] Entraide Marine - Brest Hiver 2021
par dbs Hier à 21:17

» [Les états-major des ports et régions] MARINE PARIS
par PAUGAM herve Hier à 21:16

» [ Blog visiteurs ] Recherche ruban de Bachi de l'Escorteur d'Escadre La Galissonnière (D638)
par Gérard Bodo Hier à 20:47

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par jean-claude BAUD Hier à 20:39

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par Gibus1750 Hier à 19:00

» UNITÉ MARINE DAKAR
par thevelin gerard Hier à 17:47

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Laurent Hier à 16:43

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Jean-Léon Hier à 16:37

» [ Blog visiteurs ] Décès de Guy Bréchot matricule 0562 16858
par Invité Hier à 15:09

» [Ports] LE VIEUX BREST
par CHRISTIAN63 Hier à 13:39

» LA GALISSONNIÈRE (EE)
par Charly Hier à 12:40

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 03
par Max Péron Hier à 10:45

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par dan83143 Hier à 7:46

» [ PORTE-AVION NUCLÉAIRE ] Charles de Gaulle Tome 4
par dan83143 Hier à 7:38

» [Associations anciens marins] C.H.A.N.-Nîmes (Conservatoire Historique de l'Aéronavale-Nîmes)
par takeo Mar 30 Nov 2021 - 20:45

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par pinçon michel Mar 30 Nov 2021 - 6:41

» [Tahiti] Il n'y avait pas que le front de mer à Tahiti
par TUR2 Lun 29 Nov 2021 - 18:34

» DE GRASSE (CROISEUR)
par j.l ODILLE Lun 29 Nov 2021 - 13:09

» [Divers campagne C.E.P etc...] Comment pouviez vous boire ça ? (avec modération)
par KAROLL Lun 29 Nov 2021 - 11:38

» [VIE DES PORTS] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par salonais Lun 29 Nov 2021 - 7:43

» [Les ports militaires de métropole] Port de Toulon - TOME 2
par alain EGUERRE Dim 28 Nov 2021 - 18:35

» [ Vieilles paperasses ] Très vieilles photos de bateaux gris
par DALIOLI Dim 28 Nov 2021 - 17:55

» LOIRE BSAM (Bâtiment de Soutien et d'Assistance Métropolitain)
par pinçon michel Dim 28 Nov 2021 - 14:31

» [ Divers - Les classiques ] La vie à bord d'un sous-marin classique
par dan83143 Dim 28 Nov 2021 - 11:24

» [ Logos - Tapes - Insignes ] VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE"
par david974 Dim 28 Nov 2021 - 10:39

» ARROMANCHES (PA)
par LE PRESQU'ILIEN Sam 27 Nov 2021 - 20:32

» [Histoire et histoires] Toulon : Sabordage de la Flotte (photos)
par douzef Sam 27 Nov 2021 - 13:48

» [ Blog visiteurs ] Recherche personnes qui ont connu mon frère Jean Demonchy entre 1966 et 1968.
par Max Péron Sam 27 Nov 2021 - 13:02

» Bagad St Mandrier et Bagad Paris à la St Pierre des Marins à Fécamp
par Bagadoo Sam 27 Nov 2021 - 11:28

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par GALAUD CLAUDE Sam 27 Nov 2021 - 11:06

» [VOS ESCALES] Objets souvenirs de vos escales
par takeo Sam 27 Nov 2021 - 10:34

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 1
par alain EGUERRE Ven 26 Nov 2021 - 20:17

» [ Blog visiteurs ] Mon père le Capitaine Blanchet Djibouti Commando Jaubert
par Invité Ven 26 Nov 2021 - 18:27

» MONGE (BEM)
par J-L-14 Ven 26 Nov 2021 - 11:26

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Matelot Ven 26 Nov 2021 - 10:11

» [ Histoire et histoires ] La vie aventureuse de Anita Conti
par J.Revert Ven 26 Nov 2021 - 10:03

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par gilbert kerisit Ven 26 Nov 2021 - 9:23

» FREMM Aquitaine (D650)
par Charly Ven 26 Nov 2021 - 7:52

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Charly Ven 26 Nov 2021 - 7:47

» GARONNE BSAM (Bâtiment de Soutien et d'Assistance Métropolitain)
par Charly Ven 26 Nov 2021 - 7:23

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] VEDETTES RAPIDES POUR LA GENDARMERIE
par PAUGAM herve Jeu 25 Nov 2021 - 21:29

» [ Blog visiteurs ] Recherches concernant le sous-marin Espadon
par Invité Jeu 25 Nov 2021 - 20:06

» [LES B.A.N.] TONTOUTA
par JJMM Jeu 25 Nov 2021 - 18:44

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par phoque Jeu 25 Nov 2021 - 18:14

» [Divers escorteurs côtiers] Les Escorteurs Côtiers
par JJMM Jeu 25 Nov 2021 - 15:12

» ALTAÏR (PC)
par destrez Jeu 25 Nov 2021 - 11:03

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par BEBERT 49 Mer 24 Nov 2021 - 21:14

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par AMBROISE Mer 24 Nov 2021 - 14:48

» PROTET (AE) - Tome 2
par HEBRARD Mar 23 Nov 2021 - 19:13

» [ Blog visiteurs ] POSTE THERIZOL DBFM Algérie Photos ?
par Invité Mar 23 Nov 2021 - 18:43

» [ LES BATIMENTS DE SERVITUDES ] Y670 LAS Marins Pompiers Toulon
par takeo Mar 23 Nov 2021 - 18:40

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par J-L-14 Mar 23 Nov 2021 - 18:27

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Création d'Unite à ROSCOFF/ST POL DE LEON
par PAUGAM herve Mar 23 Nov 2021 - 17:43

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par HEBRARD Mar 23 Nov 2021 - 11:51

» [ Histoire et histoires ] Mers el-Kébir attaque de la Flotte Française du 3 au 6 juillet 1940 par la Royal Navy
par morbihannais Mar 23 Nov 2021 - 9:12

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'information sur l'escorteur Fantassin (PC621)
par JJMM Mar 23 Nov 2021 - 8:43

» [ Recherches de camarades ] BS Secrétaire Militaire session d'avril à octobre 1983
par Noiré Lun 22 Nov 2021 - 23:40

» [ Blog visiteurs ] recherche d'infos sur un incident survenu sur une Alouette III de la Marine Nationale
par byu30 Lun 22 Nov 2021 - 21:08

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 5
par J-L-14 Lun 22 Nov 2021 - 21:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche Jean-Claude Hervéou
par Filnet Lun 22 Nov 2021 - 19:05

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Insignes de spécialités dans la Marine
par Kohler Jean Marie(Hans) Lun 22 Nov 2021 - 17:28

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 5
par loulou06000 Lun 22 Nov 2021 - 15:44

» FREMM Alsace (D656)
par Joël Chandelier Lun 22 Nov 2021 - 14:27

» TONNERRE (PHA)
par takeo Lun 22 Nov 2021 - 12:24

» DIXMUDE (PHA)
par Michel Roux Lun 22 Nov 2021 - 9:33

» [ Blog visiteurs ] Philippe de La Loge d'Ausson Capitaine de Frégate (Ecole Navale 1925).
par Matelot 67 Lun 22 Nov 2021 - 8:41

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par J-L-14 Dim 21 Nov 2021 - 21:03

» C.A.P. TOULON
par loulou06000 Dim 21 Nov 2021 - 19:40

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par loulou06000 Dim 21 Nov 2021 - 19:34

» [ BLOG VISITEURS ] HISTOIRE DE PLUSIEURS MARINS DU VILLAGE DE ASPACH (ALSACE) LE VEN 19 NOV 2021, 23:03
par Jean-Marie41 Dim 21 Nov 2021 - 19:26

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par BONNERUE Daniel Dim 21 Nov 2021 - 19:19

» DIVES (BDC)
par GYURISS Dim 21 Nov 2021 - 17:45

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JJMM Dim 21 Nov 2021 - 17:25

» [ Histoire et histoires ] Rendez vous mémoire et citoyenneté
par Joël Chandelier Dim 21 Nov 2021 - 15:09

» [Les bâtiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par jbriedi Dim 21 Nov 2021 - 11:24

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par loulou06000 Sam 20 Nov 2021 - 21:54

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par Gérard Bodo Sam 20 Nov 2021 - 20:40

» [ Blog visiteurs ] Cheliff photos de 1959
par Charly Sam 20 Nov 2021 - 18:52

» [ Histoires et histoire ] Cérémonie du 11 novembre
par Joël Chandelier Sam 20 Nov 2021 - 18:25

» COURBET F712 (FREGATE)
par KLETKE Sam 20 Nov 2021 - 17:57

» [Divers - École de maistrance] Le grade à la sortie de Maistrance
par BONNERUE Daniel Sam 20 Nov 2021 - 17:05

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Sam 20 Nov 2021 - 13:03

» [Les batiments auxiliaires] THÉTIS A785 (BEGM)
par Argouarc'h Sam 20 Nov 2021 - 12:04

» [RECHERCHE DE CAMARADE] recherche de camarade Robert Costa
par Andre 83 Ven 19 Nov 2021 - 19:33

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Jean-Léon Ven 19 Nov 2021 - 13:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Bousselier; missilier dit Boubou
par LOULOU Ven 19 Nov 2021 - 12:11

» FORBIN D620 (fregate)
par JJMM Ven 19 Nov 2021 - 7:47

» [ Histoires et histoire ] FNFL - FAFL L'appel du général de Gaulle
par marsouin Jeu 18 Nov 2021 - 21:38

» [ Blog visiteurs ] la dominique
par lefrancois Jeu 18 Nov 2021 - 17:21

» AGOSTA (SM)
par Le Corbeau Jeu 18 Nov 2021 - 11:31

» [ Blog visiteurs ] Recherches sur mon grand-oncle
par Roli64 Jeu 18 Nov 2021 - 11:01

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 17 Nov 2021 - 19:47

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 17 Nov 2021 - 11:17

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Arnault Chemin
par henrionstephan Mar 16 Nov 2021 - 14:29

» [ Recherches de camarades ] Recherches collègues de la PMM KIEFFER à Paris 83/84
par martin fabrice Mar 16 Nov 2021 - 9:52

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par Joël Chandelier Mar 16 Nov 2021 - 9:51

DERNIERS SUJETS


[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Liensamis

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Sam 16 Jan 2021 - 19:35

Oui, c'était le nom de jeune fille de sa mère, pratiquement tous ses écrits sont publiés sous le nom de Branda.
Mais quelles réformes propose-t-il pour la marine ?

MILAN Patrick
MILAN Patrick
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 66
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Missilier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par MILAN Patrick Mar 19 Jan 2021 - 8:42

Un petit article sur Paul Branda - Amiral Réveillère

Écrivain philosophe, pacifiste quoi que militaire, il était porteur de certaines idées comme celle de l'Europe des Celtes !
Vous trouverez dans Wikipédia sa bio ...
À noter que son grand-père Louis Branda, ancien maire de Brest, et lui même ont chacun, à Brest, une voie à leur nom.
Pas si courant que cela.

Dans votre moteur de recherche : retro29.fr/1892-paul-branda

Bonne lecture

Réponse au message #176 de Phirou
Les réformes de Paul Branda concernant la marine, je ne peux m'exprimer, j'avoue n'avoir pas lu le livre.
Par contre, j'ai publié certains articles de l'Amiral Réveillère qui eux expriment les réformes et son mécontentement sur la façon dont s'opèreraient les réorganisations dans la marine.

Dans votre moteur de recherche :
retro29.fr/1891-veterans-torpilleurs
retro29.fr/1891-officiers-mecaniciens-torpille
retro29.fr/1891-propos-dupuy-de-lome



Dernière édition par Charly le Dim 7 Fév 2021 - 10:34, édité 1 fois (Raison : Fusion de 2 messages mis à la suite à quelques minutes d'intervalle)

phirou aime ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mar 19 Jan 2021 - 17:41

L'Amiral a bien saisi l'importance qu'allait prendre l'électricité dans la Marine, toutes choses qui semblent passer au-dessus de la tête de Julien Viaud/Pierre Loti.

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Ven 22 Jan 2021 - 0:18

Pierre Loti, l'homme (je ne parle pas de l'écrivain) est un personnage extravagant, bisexuel et bigame, assez ridicule avec ses yeux faits et son rose à joues, qui par certains aspects, fait songer à Abel Bonnard.
Mais ce qui, à mon sens, rachète tous ses défauts, c'est sa compassion, envers tous les êtres, les animaux comme les hommes.
Connaissez-vous cette histoire, chapitre III du livre de la pitié et de la mort ?
Spoiler:
UNE BÊTE GALEUSE
Un vieux chat galeux, chassé sans doute de son logis par ses maîtres, s’était établi dans la rue, sur le trottoir de notre maison où un peu de soleil de novembre le réchauffait encore.
C’est l’usage de certaines gens à pitié égoïste d’envoyer ainsi perdre le plus loin possible les bêtes qu’ils ne veulent ni soigner ni voir souffrir.
Tout le jour il se tenait piteusement assis dans quelque embrasure de fenêtre, l’air si malheureux et si humble !
Objet de dégoût pour ceux qui passaient, menacé par les enfants, par les chiens, en danger continuel, d’heure en heure plus malade, et vivant de je ne sais quels débris ramassés à grand’peine dans les ruisseaux, il traînait là, seul, se prolongeant comme il pouvait, s’efforçant de retarder la mort.
Sa pauvre tête était toute mangée de gale, couverte de croûtes, presque sans poils ; mais ses yeux, restés jolis, semblaient penser profondément.
Il devait certainement sentir, dans toute son amertume affreuse, cette souffrance, la dernière de toutes, de ne pouvoir plus faire sa toilette, de ne pouvoir plus lisser sa fourrure, se peigner, comme font tous les chats avec tant de soin.
Faire sa toilette !
Je crois que, pour les bêtes comme pour les hommes, c’est une des plus nécessaires distractions de la vie.
Les très pauvres, les très malades, les très décrépits qui, à certaines heures, se parent un peu, essayent de s’arranger encore, n’ont pas tout perdu dans l’existence.
Mais ne plus s’occuper de son aspect, parce qu’il n’y a vraiment plus rien à y faire avant la pourriture finale, cela m’a toujours paru le dernier degré de tout, la misère suprême.
Oh ! les vieux mendiants qui ont déjà, avant la mort, de la terre et des immondices sur le visage, les êtres rongés par des lèpres visibles qui ne peuvent plus être lavées, les bêtes galeuses dont on n’a seulement plus pitié !
Il me faisait tant de peine à regarder, ce chat à l’abandon, qu’après lui avoir envoyé à manger dans la rue, je finis un jour par m’approcher pour lui parler doucement.
(Les bêtes arrivent très bien à comprendre les bonnes paroles, et y trouvent consolation.)
Par habitude d’être pourchassé, il eut d’abord peur en me voyant arrêté devant lui ; son premier regard fut méfiant, chargé de reproche et de prière : « Est-ce que tu vas encore me renvoyer, toi aussi, de ce dernier coin de soleil ? »
Puis, comprenant vite que j’étais venu par sympathie, et étonné de tant de bonheur, il m’adressa tout bas sa pauvre réponse de chat : « Trr ! Trr ! Trr ! » en se levant par politesse, en essayant même de faire le gros dos, malgré ses croûtes, dans l’espoir que peut-être j’irais jusqu’à une caresse.
Non, ma pitié, à moi qui seul au monde en éprouvais encore pour lui, n’allait pas jusque-là.
Cette joie d’être caressé, il ne la connaîtrait sans doute jamais plus.
Mais, en compensation, j’imaginai de lui donner la mort tout de suite, de ma main, et d’une façon presque douce.
Une heure après, cela se passa dans l’écurie où Sylvestre, mon domestique, qui d’abord était allé acheter du chloroforme, l’avait attiré doucement, l’avait décidé à se coucher sur du foin bien chaud au fond d’une manne d’osier qui allait devenir sa chambre mortuaire.
Nos préparatifs ne l’inquiétaient point ; nous avions roulé une carte de visite en forme de cône, comme nous avions vu faire à des chirurgiens dans des ambulances ; lui nous regardait, l’air confiant et heureux, pensant avoir enfin retrouvé un gîte et des gens qui auraient compassion, de nouveaux maîtres qui le recueilleraient.
Cependant je m’étais baissé pour le caresser, malgré l’effroi de son mal, ayant déjà reçu des mains de Sylvestre le cornet de carton tout imbibé de la chose mortelle.
En le caressant toujours, j’essayais de le décider à rester là, bien tranquille, à enfoncer peu à peu son bout de nez dans ce carton endormeur ; lui, un peu surpris d’abord, reniflant avec un vague effroi cette senteur inconnue, finit pourtant par se laisser aller, avec une soumission telle que j’hésitai à continuer mon œuvre.
L’anéantissement d’une bête pensante, tout autant que celui d’un homme, a de quoi nous confondre ; quand on y songe, c’est toujours le même révoltant mystère.
Et la mort d’ailleurs porte en elle tant de majesté qu’elle est capable d’agrandir un instant, d’une façon inattendue, démesurée, les plus infimes petites scènes, dès que son ombre est près d’y apparaître ; à ce moment, je me fis presque l’effet de quelque magicien noir s’arrogeant le droit d’apporter aux souffrants ce qu’il croit être l’apaisement suprême, le droit d’ouvrir, à ceux qui ne l’ont pas encore demandé, les portes de la grande nuit…
Une fois il releva, pour me regarder fixement, sa pauvre tête bientôt morte ; nos yeux se croisèrent ; les siens interrogateurs, expressifs, avec une intensité extrême, me demandant : « Que me fais-tu ?
Toi à qui je me suis confié et que je connaissais si peu, que me fais-tu ? »
Et j’hésitai encore ; mais son cou retomba ; sa pauvre tête dégoûtante s’appuyait maintenant dans ma main que je ne retirai pas ; une torpeur l’envahissait, malgré lui, et j’espérai qu’il ne me regarderait plus.
Si pourtant, une dernière fois ! les chats, comme disent les bonnes gens du peuple, ont l’âme chevillée au corps.
Dans un dernier soubresaut de vie, il me fixa de nouveau, à travers son demi-sommeil mortel ; il semblait même avoir maintenant tout à fait compris : « Alors c’était pour me tuer, décidément ?…
Et, tu vois, je me laisse faire…
Il est trop tard…
Je m’endors… »
En vérité, j’avais peur de m’être égaré ; dans ce monde où nous ne savons rien de rien, il ne nous est même pas permis d’avoir pitié d’une façon intelligente.
Voici que son regard, infiniment triste, tout en se vitrifiant dans la mort, continuait de me poursuivre comme d’un reproche : « Pourquoi t’es-tu mêlé de ma destinée ?
Sans toi, j’aurais pu traîner quelque temps de plus, avoir encore quelques petites pensées pendant au moins une semaine.
Il me restait assez de force pour sauter sur les appuis de tes fenêtres où les chiens ne me tourmentaient pas trop, où je n’avais pas trop froid ; le matin surtout, quand le soleil y donnait, je passais là quelques heures presque supportables, à regarder autour de moi le mouvement de la vie, à m’intéresser aux allées et venues des autres chats, à avoir encore conscience de quelque chose ; tandis qu’à présent je vais me décomposer à jamais en je ne sais quoi d’autre qui ne se souviendra pas ; à présent je ne serai plus… »
J’aurais dû me rappeler, en effet, que les plus chétifs aiment mieux se prolonger par tous les moyens, jusqu’aux limites les plus misérables, préfèrent n’importe quoi à l’épouvante de n’être rien, de ne plus être…
Quand je revins dans la soirée le voir, je le retrouvai raidi et froid dans la pose de sommeil où je l’avais laissé.
Alors, je commandai à Sylvestre de fermer le petit panier mortuaire et de l’emporter loin de la ville pour le jeter dans les champs.

Henri BASILE, casinogarage, loulou06000 et zapolsky michel aiment ce message

MILAN Patrick
MILAN Patrick
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 66
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Missilier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par MILAN Patrick Ven 22 Jan 2021 - 7:31

L'euthanasie de son animal de compagnie est une déchirement que l'on retrouve dans ce texte poignant.
Merci de nous faire partager cet extrait des plus émouvants.

zapolsky michel aime ce message

lefrancois
lefrancois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Fourrier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par lefrancois Ven 22 Jan 2021 - 10:58

Effectivement, quand on épluche ce texte, cela remue les tripes



Lors d'une période de déficit, le commis déclara en cuisine :
Vu la longueur des frites, pas de beefsteak ce midi !

Un Fourrier (anonyme), auteur du bilan comptable
.

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Lun 25 Jan 2021 - 11:01

J'ai lu "Étude d'un groupe social : les officiers de marine à Toulon, 1870-1900", en ligne, mais publié à l'origine dans Cahiers de la Méditerranée, n° 10, 1975, par Nelly Maître.
Intéressant, les sources sont sérieuses, mais une approche un peu superficielle.
Notamment en ce qui concerne l'origine sociale des officiers de marine, car les catégories correspondent à une classification "moderne".
On voit en examinant la liste de la promotion Navale 1867 (celle de Loti) que beaucoup d'élèves appartenaient à la vieille noblesse française, critère bien plus déterminant que la profession du père.
Il y a aussi une étude sur les rémunérations : je crois que l'échelle des rémunérations en fonction du grade est à peu près comparable à ce que l'on observe aujourd'hui.
Mais l'auteur fait abstraction des bonifications pour campagnes ou affectations Outre-mer.
Je suppose qu'il y en avait à cette époque, et que Pierre Loti en a bénéficié.
Il a gagné beaucoup d'argent avec ses romans et ses collaborations à divers journaux, bien plus que sa solde d'officier, ce qui lui permettait d'assurer un certain train de vie (comme d'avoir un valet).
Mais sa solde n'était peut-être pas aussi symbolique qu'on le dit souvent.
- Quelqu'un a-t-il une idée sur l'importance des majorations à cette époque ?
Pour terminer, l'auteur dit qu'il y a sur la période 1870-1900, 11% d'officiers de marine sortis du rang, mais jamais au-dessus de 4 gallons (elle oublie le grade de CC, et doit confondre avec CF).
Il me semble que c'est la même chose aujourd'hui.
On notera que Loti ne fait pas mention dans ses romans d'officiers issus du rang.

Henri BASILE, loulou06000 et KLETKE aiment ce message

loulou06000
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Électronicien d'armes NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par loulou06000 Lun 25 Jan 2021 - 11:38

Philippe,
Très émouvant le texte de Pierre Loti sur l'euthanasie, j'ai assisté à la fin de vie de ma petite chienne Ajna il y a 17 jours, et je retrouve dans ce texte son image d'elle raidie, le regard vitreux, désormais elle repose au fond de mon jardin dans un petit cerceuil que je lui ai fabriqué.


Dernière édition par loulou06000 le Lun 25 Jan 2021 - 13:52, édité 1 fois

zapolsky michel aime ce message

Doubi7
Doubi7
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 62
Transmetteur NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par Doubi7 Lun 25 Jan 2021 - 11:57

Il est terrible ce texte, merci Philippe de me l'avoir fait connaître.
Quand on aime les animaux, on ne peut être que bouleversé.



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Insig233
« La mémoire c'est du souvenir en conserve » (Pierre DAC)

zapolsky michel aime ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mar 26 Jan 2021 - 13:39

Encore un texte émouvant, paru dans un recueil de nouvelles intitulé Le Château de la Belle-au-bois-dormant, publié chez Calman-Levy en 1910.
C'est un Pierre Loti souvent ignoré qui s'y révèle.
Spoiler:
Noyade de chat

Les chats ont un cri spécial pour l'heure de la grande angoisse, l'heure où ils voient la mort apparaître.
Tous ceux qui les fréquentèrent et surent les comprendre le connaissent aussi bien qu'eux-mêmes, ce cri, tellement peu semblable à leurs habituels miaulements de demande, de vague ennui, de colère ou d'amour.
C'est leur appel à on ne sait quelle pitié supérieure, obscurément conçue par eux, — pitié des êtres ou peut-être pitié latente des choses ; on pourrait dire que c'est leur prière, leur prière d'agonie…

Hier après midi, au grand resplendissement de trois heures, au milieu du silence coutumier de ma maisonnette qui baigne dans l'estuaire basque, par ma fenêtre, j'entendis ce cri-là venir d'en bas, monter du bord de l'eau, et je vis les deux chats gardiens du logis, qui dormaient voluptueusement dans le jardin sur l'herbe, tout à coup dresser la tête, puis se lever, prendre leur course ensemble vers le balcon d'une terrasse qui domine la grève, pour voir quel drame se passait.

Quand je vins les rejoindre, leur attitude était caractéristique, et révélait un monde de pensées différentes dans ces deux petites cervelles fantasques, pour moi impénétrables à jamais.
L'un, tout jeune, un matou de dix-huit mois, né dans la maison, heureux depuis l'enfance et par suite très confiant dans l'humanité, regardait, les oreilles droites, le cou tendu, les yeux dilatés, comme n'arrivant pas à bien comprendre et se refusant à croire.
L'autre, sa mère, une vieille chatte violente et rancunière, qui a connu des jours sans pâtée et amassé maintes preuves de la malice des hommes avant de trouver enfin chez moi le bon refuge, l'autre était furieuse ; en grondant, elle allait et venait, tournait sur elle-même à la façon des bêtes féroces dans leur cage, et évidemment devinait tout, ayant assisté souvent à des noyades pareilles ; même à mon arrivée elle me fit la grimace et : Pfft ! Pfft ! comme me rendant responsable aussi et m'englobant dans son dégoût de l'espèce humaine.

Ce que j'aperçus quand je regardai sur cette grève au-dessous de moi, dans la première minute, comme le jeune matou naïf, je ne compris pas bien.
Une fille en cheveux — quelque servante du voisinage — était là debout, et près d'elle, se réfugiant tout contre sa robe, un pauvre chaton d'environ deux mois, mouillé, trempé, avec sur le museau un peu de sang qui coulait d'une blessure.
C'était lui qui poussait le cri de la grande angoisse, ouvrant tant qu'il pouvait sa petite gueule rose bordée de perles blanches, levant vers la fille ses petits yeux pleins d'eau et pleins de larmes.

Dans la terreur de la mort entrevue, il exhalait à pleine voix sa suprême prière, tout enfantine : « Qu'est-ce que j'ai fait de mal, moi ?
Je ne suis qu'un pauvre petit chat innocent ?
C'est donc possible qu'on me tue comme ça ?
Mais je demande grâce, vous voyez bien ; je crie au secours !
On n'aura donc pas de pitié !… »

Oh ! Le dernier cri des bêtes condamnées, leur pauvre cri qui est si inutile et qui, on le sait d'avance, ne touchera personne !… celui d'un bœuf à l'abattoir, même celui d'une humble poule qu'un marmiton égorge pour la faire cuire !…

Ce qui s'était passé avant mon arrivée sur la terrasse, je le reconstituai, bien entendu, presque aussitôt.
La fille voulant noyer le chaton, sans avoir même la pudeur de lui mettre une pierre au cou pour que ce fût fini plus vite, avait dû le lancer d'abord du haut de son logis, par quelque fenêtre : d'où la blessure et le petit museau saignant.
Ensuite, ayant vu qu'il nageait avec tant de courage pour essayer encore de survivre, elle était descendue afin de l'achever.
Mais voici maintenant qu'elle prolongeait son attente et ses grands cris, ayant commencé de rire avec un batelier qui passait justement dans sa barque le long du bord et l'intéressait davantage.

Enfin, elle se baissa vers la petite chose impuissante et blessée qui l'implorait de toutes ses forces, et sans me laisser le temps d'intervenir, elle l'avait jetée à nouveau, d'une grosse main brutale, très loin, en plein courant.
Quelques secondes on vit surnager deux oreilles minuscules, le bout d'une mince queue noire qui se tordait ; et puis, plus rien : la petite chose qui avait tant supplié et tant souffert était rentrée dans la paix.

Alors elle s'en alla tranquillement, la sauvagesse, en gardant aux lèvres, à l'adresse du batelier, son sourire de brute.

Un moment plus tard, la chatte de ma maison, qui s'était rendormie sur l'herbe avec son fils, se réveilla inquiète ; puis, jetant de vilains cris de haine, retourna vers la terrasse d'où elle avait vu tuer.
Mais en route, distraite tout à coup, elle fit halte pour se lécher une griffe ; évidemment les images se brouillaient dans sa tête, elle ne se souvenait plus bien, et, calmée, indifférente, elle revint se coucher.

Les bêtes ont leurs idées surtout par éclairs, d'une façon aussi vive que nous peut-être, bien que toujours incomplète et sans suite.
La grande Pensée, immanente au fond de tout, et qui depuis les origines continue la lutte pour se dégager, s'est fourvoyée, comme en autant d'impasses, dans ces pauvres têtes-là, obscurcies de matière, et du reste à peu près imperfectibles, — fourvoyée bien plus maladroitement encore que dans les nôtres, qui restent cependant si inaptes à concevoir le pourquoi de la vie.
Mais il est croyable que certains animaux supérieurs, pendant les minutes où ils sont lucides (chiens qui hurlent à la lune, chats qui se lamentent sur les toits les soirs d'hiver), sentent aussi désespérément que nous la tristesse d'être l'un des milliers d'échelons, si vite brisés, sur lesquels cette Pensée essaye sa marche ascendante, — l'indicible tristesse d'exister et l'horreur de finir.

Et nos Évangiles, pourtant si admirables dans les leçons de charité qu'ils nous donnent, ont une déroutante lacune : la pitié pour les bêtes n'y est même pas indiquée, alors que le Brahmanisme, le Bouddhisme et l'Islam nous l'enseignent en termes que l'on n'oublie plus.

goblin, MILAN Patrick, Henri BASILE, casinogarage, loulou06000, KLETKE, Roger Tanguy et zapolsky michel aiment ce message

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par Roger Tanguy Mer 27 Jan 2021 - 14:02

Je clique "j'aime" pour ces textes peu connus du grand public, mais évidemment pas pour ce qui y est décrit. La rubrique "oiseaux" m'a amené à m'intéresser à un peu plus près des oiseaux qui nous entourent, de même, la rubrique Pierre Loti initiée par Phirou, me conduit à avoir un œil nouveau sur Pierre Loti. Je viens de lire Le vrai visage de Loti par Yves La Prairie, de l'académie de Marine, président de l'association internationale des amis de Pierre Loti (c'est ainsi qu'il signe sa préface). On y trouve un passage étonnant que je vous livre :
"au retour d'un poste à Dakar, Julien demande et obtient un nouveau congé. Cette fois, pour aller faire du sport à l'école de Joinville (ça me fait penser à un collègue secrétaire qui avait dû prendre, lui aussi, sur ses perms pour faire le stage d'aide moniteur d'EP). Julien qui était petit, voulait du moins être fort, acquérir du muscle et une belle plastique virile. Il pratique la lutte, la gymnastique. Il s'y donne à fond, devient très fier de sa musculature et la montre, y compris au cirque où il va s'exhiber à Toulon en 1876. Il y fait le clown, galope debout sur un cheval, saute à travers des cerceaux, fait des sauts périlleux. Le public l'applaudi".
Pour le moins, pour un officier de marine, c'est original.



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

MILAN Patrick, Henri BASILE, loulou06000, KLETKE, phirou et zapolsky michel aiment ce message

lefrancois
lefrancois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Fourrier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par lefrancois Mer 27 Jan 2021 - 14:40

Cela devrait faire partie du cursus pour passer amiral.



Lors d'une période de déficit, le commis déclara en cuisine :
Vu la longueur des frites, pas de beefsteak ce midi !

Un Fourrier (anonyme), auteur du bilan comptable
.

MILAN Patrick et KLETKE aiment ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mer 27 Jan 2021 - 20:10

Merci à Roger d'avoir rappelé cet épisode de la vie de Pierre Loti.
Le site de la Bibliothèque Nationale présente le livre : Les Jeux du cirque et la vie foraine, de Hughes Le Roux.
Dans ce livre, Pierre Loti l'acrobate apparaît p. 228.
On voit aussi qu'il est question de François Bidel ("notre" Bidel), p. 107 à 114 (les dompteurs).
On ne se posait pas la question, à cette époque, du respect de l'animal sauvage et de son utilisation dans les spectacles.

Le site de la BN nous dit aussi que  Pierre Loti s’exprime sur son rapport à la culture physique et au cirque [Cirque Toscan d’Arturo Frediani] dans un entretien avec le Professeur Emile Desbonnet, dans La Culture Physique du 15 juillet 1909, p. 462 et suivantes.
- Voir aussi Les frères Frediani dans La Culture Physique du 15 mars 1913, p. 22-23.

J'ai lu l'article du 15 juillet 1909. Loti dit qu'il s'est ennuyé à Joinville mais que la passion de la culture physique lui est venue peu après.
Il participait aux répétitions du cirque [à Brest] et ne s'est produit en public qu'une seule fois.

MILAN Patrick et Henri BASILE aiment ce message

MILAN Patrick
MILAN Patrick
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 66
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Missilier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par MILAN Patrick Mer 27 Jan 2021 - 20:32

De ce que je trouve sur cet épisode d’acrobate de cirque, situe la prestation à Toulon en 1876.
Une photo de Pierre Loti en tenue existe sur le net.

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mer 27 Jan 2021 - 22:57

Patrick,
Dans l'entretien qu'il accorde à la revue La Culture Physique, Pierre Loti affirme que cela se passait à Brest - tu peux vérifier sur Gallica.
Ceci étant, l'entretien a lieu en 1909, alors que l'exhibition s'est produite en 1876, soit 33 ans plus tôt.
Il ne serait pas totalement impossible que la mémoire de Pierre Loti soit défaillante.
Ceci étant, ce n'est pas d'une importance capitale.

MILAN Patrick
MILAN Patrick
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 66
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Missilier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par MILAN Patrick Jeu 28 Jan 2021 - 9:13

En effet, cela n'a pas d'importance, mais j'aurai bien voulu que cela soit à Brest pour écrire un article sur mon site...
Mais je ne vais rester en rade (de Toulon ou de Brest).
Je continue mes recherches.
Bonne journée.

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Jeu 28 Jan 2021 - 11:47

Pierre Loti dit que l'épisode du cirque a eu lieu à Brest.
On peut donc affirmer que ça s'est passé à Brest, sinon en réalité, du moins dans ses souvenirs.
Mais on doit bien trouver trace de ce cirque dans la presse locale.
L'erreur peut venir du biographe.

Je cite l'article de la Culture physique du 15 juillet 1909 :
Il y avait à Brest, où je séjournais cette année-là, un excellent cirque.
J'en devins tout naturellement spectateur assidu...
J'y travaillai donc avec acharnement l'acrobatie et j'y devins rapidement d'une certaine force.
Un soir, il me prit fantaisie de montrer cette force en public et voilà.

Loti s'est produit au Cirque étrusque à Toulon en 1876.
Il écrit dans Un jeune officier pauvre (fragments de journal intime rassemblés par son fils) :

LETTRE DE PIERRE LOTI A MADAME D'A... À BORD DE LA COURONNE

Toulon, avril 1876.
Madame,
Je paraîtrai demain au Cirque Étrusque en clown masqué, revêtu d'un maillot jaune et vert.
Je pense ne faire absolument rien de remarquable et me trouver fort intimidé dans mon nouveau rôle.
Mais j'avais promis à mademoiselle votre fille de la prévenir et vous avez bien voulu m'autoriser à vous prendre comme intermédiaire.
Soyez assez bonne, madame, pour me garder le secret de cette équipée, et veuillez agréer mes hommages très respectueux.

Pierre Loti

La représentation commence à sept heures et demie.
Les meilleures places sont les loges de gauche, faisant face à l'entrée des «artistes».

Mais c'est en 1895 qu'il fait l'acrobate au cirque Frediani.
Et c'est à cette représentation qu'il fait allusion dans l'entretien accordé en 1909.
Était-il à Brest à cette époque ?
En 1895, il commande le Javelot, sur la Bidassoa... Il faudrait faire quelques recherches complémentaires pour tirer ça au clair.
Le Javelot, il faut l'admettre, était un petit navire qui ne naviguait pas beaucoup, gardant la frontière sur la Bidassoa et son commandant avait des loisirs !

Henri BASILE aime ce message

MILAN Patrick
MILAN Patrick
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 66
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Missilier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par MILAN Patrick Jeu 28 Jan 2021 - 23:07

Je suis justement sur l’année 1895.
Je vais faire attention lors de mes lectures.

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Sam 6 Fév 2021 - 13:44

Lorsque j'ai créé ce sujet, je n'en savais pas plus que d'autres sur Pierre Loti.
J'avais lu Azyadé, Pêcheur d'Islande, Ramuncho, et c'était à peu près tout.
Et puis je me suis mis à lire d'autres romans, d'autres textes moins connus, des articles parus dans les journaux.
Et je viens de découvrir les Lettres de Loti à Madame Juliette Adam, 1880-1922 (Plon, 1924).
C'est là qu'on découvre Pierre Loti, c'est là qu'il révèle ses opinions sur bien des choses, ses idées religieuses (de famille protestante, il devient vaguement panthéiste, mais reste attaché aux traditions protestantes.
Et aussi des questions d'ordre pratique : il fait intervenir Juliette Adam auprès du ministre de la Marine pour faire nommer Pierre Le Cor (mon frère Yves) second maître, puis maître.

Je n'ai pas l'impression que le livre ait été récemment réédité.
On peut le trouver sur Gallica, mais c'est un peu pénible de devoir lire 260 pages en pdf.
J'ai vu l'édition d'origine en occasion à 11,20€.

MILAN Patrick, Henri BASILE et zapolsky michel aiment ce message

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 72
Détecteur équipage NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par VENDEEN69 Dim 7 Fév 2021 - 7:53

Je pense phirou que tu as fait découvrir Pierre Loti avec ses convictions et ses contradictions, à la plupart d'entre nous [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 582735



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Rubanreconnaissance [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Le_ven10

MILAN Patrick et zapolsky michel aiment ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Dim 7 Fév 2021 - 18:19

J'ai découvert moi-même.
À côté du romancier, du journaliste, il y a aussi un témoin privilégié de la vie quotidienne des marins à la fin du XIXe siècle.
On dit souvent que Loti est nostalgique de l'ancienne Marine.
C'est peut-être vrai, mais il est tout aussi vrai que la mutation de la Marine vers l'époque moderne a été très lente.
Il évoque des problèmes dont personne ne parlait à l'époque, comme le manque de perspectives des équipages : monotonie du travail, promotions très lentes, et laissées entièrement à la discrétion de la hiérarchie, sans qu'il y ait des brevets pour reconnaître les compétences aucune politique de formation, tout cela était désespérant, et je trouve que Loti l'a bien senti.
Il y aurait de quoi écrire un livre là-dessus.
Est-ce que j'y pense ?
Ce n'est pas impossible...
Et les collaborateurs seraient les bienvenus.

Henri BASILE aime ce message

† J-C Laffrat
† J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 95
Radio [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Aero10

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par † J-C Laffrat Lun 8 Fév 2021 - 22:20

A la demande de l'ami Pele70.
Voici une photo de Pierre Loti provenant d'un magazine de programmes média.
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 20210210
A compléter donc.
Salut à tous.
JC



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Jc_laf10  [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Rubanr10 [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

MILAN Patrick et Henri BASILE aiment ce message

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Secrétaire NON Interprète

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par Roger Tanguy Lun 8 Fév 2021 - 23:51

Dans le message 186, j'évoquais le livre Le vrai visage de Pierre Loti par Yves La Prairie, éditions l'Ancre de Marine.
Le résumé en quatrième page de couverture dit : "des dizaines de documents inédits illustrent ce livre...". Inédits, je ne sais pas, mais pour ceux qui sont à la recherche de photographies, ce livre compte 66 pages de clichés (plusieurs par page) propres à satisfaire les amateurs.



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Rubanreconnaissance
La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 70
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mar 9 Fév 2021 - 1:43

Le vrai visage de Pierre Loti :
Je me suis dit qu'il faudrait que j'achète ce livre.
J'ai donc regardé sur Internet, et en voyant la couverture, je me suis rendu compte que je l'avais déjà.
Je l'avais acheté lorsque j'avais visité la maison de Pierre Loti, il y a de cela quelques années.
Effectivement, c'est une excellente introduction à Pierre Loti.
Mais il va me falloir quelques semaines pour le retrouver !
J'ai lu aussi en ligne un recueil de Pierre Loti intitulé Quelques aspects du vertige mondial (Plon, 1917), qui regroupe des textes dont certains avaient été publiés antérieurement.
On y trouve diverses réflexions comme :
Le cochon n'est devenu sale que par suite de ses fréquentations avec l'homme.
A l'état sauvage, c'est un animal très propre.

Henri BASILE et GRAFF Gérard aiment ce message

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 72
Détecteur équipage NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par VENDEEN69 Mar 9 Fév 2021 - 8:05

On n'est pas prêt à et prés de jeter ''l'encre'' sur ce marin écrivain [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 580511



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Rubanreconnaissance [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 8 Le_ven10

MILAN Patrick aime ce message


    La date/heure actuelle est Jeu 2 Déc 2021 - 4:02