Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Notre camarade Gérard Duffond recherche----[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Clique10

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Avatar22 [ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 915834 messages dans 15643 sujets

Nous avons 7623 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Daniel RICHARD

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Livreo10

Derniers sujets

» GYMNOTE (SM)
par mashpro Aujourd'hui à 10:19

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par CHRISTIAN63 Aujourd'hui à 9:46

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 8:46

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par DENZER Philippe Aujourd'hui à 8:24

» LE VENDÉEN (ER)
par CHRISTIAN63 Aujourd'hui à 6:55

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par OGET JEAN WILFRID Aujourd'hui à 1:01

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Hier à 23:52

» [ Blog visiteurs ] la regine
par Invité Hier à 21:12

» [ Blog visiteurs ] recherche d'ancien Elaer branche équipement de bord de la 24F Lann Bihoué
par takeo Hier à 21:06

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Joël Chandelier Hier à 20:41

» CIRCÉ (CM)
par doubleloire Hier à 20:29

» [ Logos - Tapes - Insignes ] TAPE DE BOUCHE ET COUPELLE
par Jean-Marie41 Hier à 18:37

» ISÈRE (PR)
par DETUNE William Hier à 18:31

» [Aéronavale divers] Où sont passés nos hélicos HSS1 ?
par VIEILALFRED Hier à 18:18

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par LES BORMETTES Hier à 17:48

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par Max Péron Hier à 17:17

» [ Blog visiteurs ] Le Vendéen (E.R)
par VENDEEN69 Hier à 8:57

» COLBERT (1957-1991) (Croiseur)
par GYURISS Ven 14 Mai 2021 - 15:05

» [ DIVERS EAMF ] Arpettes 1954
par BOURDAIS Ven 14 Mai 2021 - 14:05

» BSM LORIENT - KEROMAN
par skagerrac Ven 14 Mai 2021 - 12:10

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 5
par larcher Ven 14 Mai 2021 - 10:30

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 5
par Jean-Marie41 Jeu 13 Mai 2021 - 19:39

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Jean-Marie41 Jeu 13 Mai 2021 - 18:59

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par larcher Jeu 13 Mai 2021 - 14:56

» LE PROVENÇAL (ER)
par takeo Jeu 13 Mai 2021 - 10:26

» [ Histoires et histoire ] Commémoration du 8 mai 1945
par Alain Vonau Jeu 13 Mai 2021 - 9:44

» BOIS BELLEAU (PA) - Tome 3
par Momo Jeu 13 Mai 2021 - 7:19

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par takeo Mer 12 Mai 2021 - 21:18

» Hommage à l'équipage du Lancaster 863
par alain EGUERRE Mer 12 Mai 2021 - 20:58

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Jean-Marie41 Mer 12 Mai 2021 - 19:23

» RHÔNE (BSL)
par D.THIEBAULT Mer 12 Mai 2021 - 19:12

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par Noël Gauquelin Mer 12 Mai 2021 - 17:56

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par mercier joseph Mer 12 Mai 2021 - 16:08

» [Les différents armements dans la Marine] Pour changer, si l'on parlait canons...
par CHRISTIAN63 Mer 12 Mai 2021 - 16:07

» [Marine à voile] L'Hermione - Tome 2
par HèmBé43 Mer 12 Mai 2021 - 15:46

» COMMANDO HUBERT - PREMIER-MAÎTRE CÉDRIC DE PIERREPONT ET PREMIER-MAÎTRE ALAIN BERTONCELLO
par Alain Vonau Mer 12 Mai 2021 - 15:22

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par JACQUEZ Mer 12 Mai 2021 - 11:51

» [ Recherches de camarades ] recherche Bertrand, camarade des apprentis mécaniciens de St-Mandrier 71/72.
par jean marc lenglart Mar 11 Mai 2021 - 22:13

» Y AVAIT-IL UNE ÉCOLE DE VAGUEMESTRE ?
par TUR2 Mar 11 Mai 2021 - 19:14

» [Vie des ports] Port de Saint Nazaire
par loulou06000 Mar 11 Mai 2021 - 19:03

» [VOS ESCALES] Sainte-Hélène
par dan83143 Mar 11 Mai 2021 - 15:48

» PAUL GOFFENY (AVISO)
par PAUGAM herve Mar 11 Mai 2021 - 9:34

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par JJMM Mar 11 Mai 2021 - 8:18

» [VOS ESCALES] Tunisie
par dan83143 Lun 10 Mai 2021 - 21:58

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par jobic Lun 10 Mai 2021 - 20:06

» [Les bâtiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par loulou06000 Lun 10 Mai 2021 - 18:58

» JULES VERNE (BA)
par gelect Lun 10 Mai 2021 - 17:16

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par Jean-Léon Lun 10 Mai 2021 - 13:01

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par gilbert kerisit Dim 9 Mai 2021 - 23:10

» [ Blog visiteurs ] Je recherche la présence de mon oncle à PONT-REAN 1953/54
par Invité Dim 9 Mai 2021 - 18:33

» SOMME (PR)
par Matelot Dim 9 Mai 2021 - 13:50

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Jean-Léon Dim 9 Mai 2021 - 13:08

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par PAUGAM herve Sam 8 Mai 2021 - 9:33

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par iffic64 Sam 8 Mai 2021 - 8:28

» [Votre passage au C.F.M.] Le CPER Hourtin
par parriaux christian Ven 7 Mai 2021 - 18:18

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par gerardsin59 Ven 7 Mai 2021 - 18:14

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par BONNERUE Daniel Ven 7 Mai 2021 - 17:30

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par DALIOLI Ven 7 Mai 2021 - 16:51

» [Vieilles paperasses] Brevet militaire
par sculfort Ven 7 Mai 2021 - 14:42

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par alain EGUERRE Ven 7 Mai 2021 - 8:00

» [ Blog visiteurs ] Mon père engagé volontaire pour l'Indochine en 1948
par JJMM Jeu 6 Mai 2021 - 14:59

» [VIE DES PORTS] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par J.Revert Jeu 6 Mai 2021 - 14:25

» [Les traditions dans la Marine] Mariage en tenue
par balit Mer 5 Mai 2021 - 23:37

» [Les bâtiments de ligne] LORRAINE (CUIRASSÉ)
par BIGOT Mer 5 Mai 2021 - 18:34

» [Fusiliers Marins] DBFM 3EME BATAILLON
par BONNERUE Daniel Mer 5 Mai 2021 - 18:05

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 2
par Gouillard Alain Mer 5 Mai 2021 - 14:15

» [ Histoire et histoires ] Article de 1894 écrit par le Contre-Amiral Vallon.
par MILAN Patrick Mer 5 Mai 2021 - 9:20

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par JACQUEZ Mar 4 Mai 2021 - 21:23

» REVI (Remorqueur-Ravitailleur)
par Jean-Marie41 Mar 4 Mai 2021 - 18:57

» [Campagnes] Djibouti décembre 1963
par armorique Mar 4 Mai 2021 - 15:33

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par Argouarc'h Mar 4 Mai 2021 - 11:24

» [ Blog visiteurs ] La Régine
par 3eme ligne Lun 3 Mai 2021 - 23:50

» PERTUISANE (PR)
par Franjo Lun 3 Mai 2021 - 20:30

» [VOS ESCALES] Seychelles
par Jean-Léon Lun 3 Mai 2021 - 13:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade SM contrôleur Aérien son prénom Catherine
par MAGER Lun 3 Mai 2021 - 9:51

» [ Recherches de camarades ] ... Recherche témoignages
par Magnum 83 Lun 3 Mai 2021 - 8:50

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles de Gaulle Tome 3
par criard Lun 3 Mai 2021 - 8:07

» [RECHERCHES DE CAMARADES] Recherche camarades DP Muru 1974
par CLEM Dim 2 Mai 2021 - 14:42

» [LES B.A.N.] LANN-BIHOUÉ
par Gilles G Dim 2 Mai 2021 - 10:38

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par CHRISTIAN63 Sam 1 Mai 2021 - 19:57

» [Campagne] Kerguelen 36 ème mission
par sculfort Sam 1 Mai 2021 - 17:28

» SUFFREN (FLM )
par Max Péron Sam 1 Mai 2021 - 10:56

» FORBIN (EE)
par MARTIN Jean-Pierre Ven 30 Avr 2021 - 21:07

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par DALIOLI Ven 30 Avr 2021 - 16:14

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par GOURVES Ven 30 Avr 2021 - 15:32

» Bagad St Mandrier et Bagad Paris à la St Pierre des Marins à Fécamp
par Alain Vonau Ven 30 Avr 2021 - 15:23

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 30 Avr 2021 - 9:21

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par Francis17 Jeu 29 Avr 2021 - 22:48

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par MARTIN Jean-Pierre Jeu 29 Avr 2021 - 19:52

» AGOSTA (SM)
par Le Corbeau Jeu 29 Avr 2021 - 11:58

» LA PERLE (SNA)
par Jean-Marie41 Mer 28 Avr 2021 - 19:10

» VIGIE TOUR CÉSAR - BREST (FINISTÈRE)
par Nenesse Mer 28 Avr 2021 - 11:23

» DBFM en Algérie !
par Charly Mar 27 Avr 2021 - 18:58

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Louis BOUZELOC Mar 27 Avr 2021 - 18:53

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] Histoire de l'Alsace et des Alsaciens. 1870 – 2000.
par loulou06000 Mar 27 Avr 2021 - 18:07

» DIVES (BDC)
par LE ROUX J-Luc Lun 26 Avr 2021 - 19:06

» SURCOUF (EE)
par framery Lun 26 Avr 2021 - 10:01

» SÉMAPHORE - LA HAGUE (MANCHE)
par Louis BOUZELOC Dim 25 Avr 2021 - 17:41

» [ Divers commando] Commando KIEFFER
par Jean-Marie41 Dim 25 Avr 2021 - 17:04

DERNIERS SUJETS


[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Liensamis

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti

KLETKE
KLETKE
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier équipage NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par KLETKE Jeu 22 Avr 2021 - 20:12

Je m’imagine la fête à bord du cuirassé. Bel hommage des officiers.

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 69
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Dim 25 Avr 2021 - 11:54

Un petit texte assez cocasse de Loti, paru dans un recueil intitulé Pitiés vaines (oeuvres complètes volume 8)

RENCONTRE DE CHIENS

Un affreux roquet, de mine sale et commune, aux prises avec les inéluctables exigences de son animalité, avait, pour y satisfaire, choisi le centre d'une place, les abords les plus en vue d'un kiosque à musique; les chiens, nul n'en ignore, se complaisent à faire pompeusement ces choses, qui leur semblent de tout premier ordre, et ils s'y intéressent passionnément entre eux.

Mais, par suite d'on ne sait quel incident pathologique, l'acte commencé ne s'achevait point. Et il restait là, cet imbécile, au beau milieu de cette place, dans sa pose à la fois gênée et pontifiante, attendant la suite de l'inspiration, les yeux levés au ciel!...

Un autre chien, de plus grosse taille, passait bon train dans une rue voisine, comme se rendant à quelque urgente affaire ; il aperçut le premier, et, soudainement captivé par la situation, changea de route, s'approcha de lui avec hâte et importance, examina en connaisseur, du flair autant que du regard, ce cas insoluble; puis, dédaigneux à la réflexion, avec un air de dire : « L'intérêt languit, et demeure vraiment trop en suspens! » leva la patte contre son camarade, l'arrosa rapidement et reprit sa course, avec la même dignité, de l'allure de quelqu'un qui a conscience d'avoir accompli un grave devoir social.

Je n'ai pas la prétention que cette petite histoire soit inattaquable au point de vue de l'élégance de l'intrigue; mais je la trouve tout à fait chien, tout à fait cela. Elle est même d'une haute psychologie, parce que, malgré sa simplicité d'action, elle suffit à mettre eu lumière les deux traits principaux de l'âme canine : une importance bouffonne jointe à des goûts d'une irrémédiable bassesse.

ÉPILOGUE

Maintenant, je ne saurais contester qu'il n'y ait de bons chiens, de très bons chiens, des chiens qui vous regardent avec des yeux adorables. Individuellement, j'en ai estimé et affectionné quelques-uns. N'empêche que je partage l'avis des Orientaux, qui méprisent un peu le chien comme entaché d'instincts immondes, tandis qu'ils respectent et craignent le chat comme une sorte de petit sphinx.

MILAN Patrick et dan83143 aiment ce message

MILAN Patrick
MILAN Patrick
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 65
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Missilier NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par MILAN Patrick Dim 25 Avr 2021 - 12:08

Je ne partage pas son avis, cependant, la scène est cocasse et superbement écrite.
C’est dans le ”besoin” que l’on reconnaît ses amis ...

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 69
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mer 28 Avr 2021 - 0:37

Vieux cheval, paru dans le recueil Pitiés vaines (tome 8 des oeuvres complètes, qui avait été repris dans l' Écho Rochelais du 11 février 1933. Un texte poignant, qui révèle encore un peu plus la compassion de Pierre Loti pour tous les êtres. Il était plus qu'un grand écrivain.

Spoiler:
En Espagne, au splendide soleil de juillet. De grandes arènes où douze mille spectateurs, captivés, haletants, suivent les péripéties d'une course à mort.

En face de moi, dans un éblouissement, toute la zone brûlante où le soleil tombe : du haut en bas de l'immense amphithéâtre, par milliers, des têtes qui semblent pressées les unes aux autres; des chapeaux larges, des bérets, des mantilles, des mouchoirs blancs qui s'agitent, ou des éventails de papier rouge; et, sur tout ce bas peuple vêtu de couleurs voyantes, la puissante lumière des étés espagnols.

Du côté de l'ombre où je suis, une foule plus triée, mais aussi compacte, aussi ardente au vieux spectacle national. Puis, derrière et au-dessus de moi, les loges où paradent les senoras élégantes : étalages de toilettes luxueuses et fraîches; rangées de figures mates à longs yeux noirs, exquises pour la plupart, sous la mantille ancienne et le haut chignon piqué de fleurs naturelles.

Dans l'air, une débauche de bruits et de cris ; des musiques alternant, les unes de cuivres, les autres de tambourins et de musettes; de temps à autre, d'anxieux silences, des frémissements qui courent comme une fièvre ; puis, soudain d'ironiques sifflets, ou bien la clameur formidable des foules, ébranlant tout comme un tonnerre.

À un long et déchirant signal de trompette, le troisième taureau vient de faire son entrée dans l'arène; tête et cornes hautes, il galope, superbe, leste, rapide, semblable à quelque énorme gazelle en fureur, et un murmure d'approbation dans là foule accueille sa beauté de bête combattante. Sous le poids de lourds cavaliers tout chamarrés de broderies, des chevaux maigres, que l'on a grisés d'avoine et qui, tout à l'heure, râleront le ventre ouvert, font gaîment autour de la piste leur promenade suprême. Voici maintenant les toreros étincelants d'or, bondissant dans le soleil ou l'ombre, superbes eux aussi; avec des mouvements faciles et pleins de grâce, ils déployent leurs capas rouge devant la redoutable tête cornue, évitant la mort par des petits sauts de côté, ou, plus dédaigneusement, par de simples flexions de leurs reins cambrés. Et le taureau s'étonne ou s'amuse de ne trouver devant lui que l'inconsistance de manteaux qui s'envolent, jamais que le vide,
jamais rien... Et, à son début charmant, ce jeu d'épouvante semble n'être qu'une chose toute gracieuse, toute légère; en vérité, l'on dirait, entre la bête et les hommes, la plus innocente lutte de vitesse et d'élégance, — si les mares de sang restées çà et là des précédentes courses, et mal étanchées par la sciure de bois qu'on y jette, ne marquaient encore les places des agonies, les places où s'épandaient tout à l'heure des viscères et des poitrines crevées...

C'est un pauvre vieux cheval, à bout de fatigue et sans doute roué de coups, un pauvre et lamentable vieux cheval borgne qui, le premier, subit le choc de la bête souveraine, et roule culbuté dans la poussière.

Tandis que son cavalier aux bottes ferrées se remet lourdement sur ses jambes, lui aussi se relève, mais son poitrail est labouré d'une estafilade profonde, qui bâille toute saignante au soleil.

Ses maigres flancs tremblent de souffrance et de peur... Où chercher le salut, de quel côté s'enfuir?... Une minute d'indécision, — et voici qu'il se jette tout confiant, l'oeil très doux, vers un homme qui est là et qui tend les mains pour le prendre par la bride : un de ces valets immondes, voués aux basses besognes du cirque ; un de ceux qui, dans les entr'actes, bouchent avec du son les trous de corne dans le ventre des chevaux, ou bien leur repoussent les entrailles dans le ventre et recousent avec de la ficelle afin qu'ils puissent reparaître et courir encore.

Certainement, il se sentait tout rassuré, le vieux cheval, en se remettant ainsi entre des mains humaines, — et son pauvre oeil semblait dire : « C'est vrai, que vous m'avez battu souvent, vous autres hommes, mais jamais déchiré comme ça, ni éventré. Je pense bien que vous" ne voulez pas me tuer, n'est-ce pas? Je suis une humble bête qui a pu avoir des entêtements,
des paresses, mais qui a tant travaillé pour vous, de ses braves pattes aujourd'hui trop fatiguées... » Et il se calmait de plus en plus, à mesure que l'homme lui redressait sa selle, lui rajustait son harnais, faisait semblant de le caresser, — d'un air un peu goguenard tout de même. Puis, quand la toilette fut réparée et le cavalier remonté à son poste, le drôle avec un sourire farceur à l'adresse du public voisin, attacha un bandeau sur l'oeil du cheval pour le faire plus sûrement courir à la mort, tout en lui disant quelque chose comme ceci : « Attends, mon vieux, attends... Tu vas voir ce qui va t'arriver, n'aie pas peur... » — Oh! la joie, s'il n'y avait pas les gendarmes, la bonne joie d'écraser d'un coup de gourdin le sourire, et toute la tête aussi, de l'ignoble drôle !...

Mon Dieu, les jolies señoras, là-haut derrière moi, penchées au rebord des loges! Des mantilles blanches, des mantilles noires, de hauts peignes à la Carmen, et des bouquets de fleurs jaunes dans d'épaisses chevelures sombres. Quel dommage qu'ils ne reparaissent plus que là, aux arènes sanglantes, ces atours du vieux temps, qui sont merveilleusement composés pour les fines et blanches figures un peu grasses, d'une blancheur mate et chaude; pour les longs yeux de velours, très noirs, souvent las et à demi fermés entre des paupières bistrées. Quel dommage qu'elles ne veuillent plus comprendre, les Espagnoles, que cette coiffure ajoute à leur visage la distinction et le mystère... Une surtout, une jeune femme dans la plénitude de sa beauté de vingt-cinq ans, vêtue de bleu atténué, avec des roses thé à la mantille et au corsage, appuyait sur la balustrade ses nobles hanches indolentes, s'inclinait de côté vers l'arène dans une pose qui la dessinait délicieusement sous son costume souple, et paraissait quelque personnification idéale de la senora brune aux joues pâles...

L'instant d'après, le pauvre cheval, avec son bandeau sur l'oeil, toujours assez en confiance malgré le tremblement nerveux qui ne le quittait plus, était conduit en main par le valet farceur, et
honteusement offert au taureau qui lui enfonçait sa corne de tout son long dans la poitrine.

Presque à mes pieds, contre la barrière où je m'accoudais, il roula sur le sable, les poumons crevés, perdant à grands flots son sang, qui jaillissait par secousses comme l'eau sort d'une pompe. Et le drôle, toujours le même drôle, s'empressa, d'un empressement de brute, à lui arracher, pour les mettre à quelque autre bête martyre, son mors et sa bride, en déchirant sa bouche mourante. Ensuite, comme la foule cependant manifestait pour qu'on l'achevât, le drôle encore revint sur lui et se mit à lui fouiller dans le cervelet avec un vieux couteau qu'on entendait crisser sur les os du crâne. Pas de gémissements, pas de plaintes : les chevaux agonisent en silence. Une secousse convulsive des
pattes, et ce fut tout ; la tête douloureuse retomba contre le sol ; soudainement commença pour lui la paix suprême, l'immobilité à jamais.Il semblait même que la mort eût laissé descendre tout à coup sur ce débris pitoyable un
peu de sa calme grandeur.

Ah ! il avait fini, celui-là, au moins ! Délivré de tout, il était devenu une chose que personne ne pourrait plus faire souffrir.

Et moi, qui n'avais pas fini encore et à qui, sans doute, un valet ne viendrait pas mettre un bandeau pour la minute de grande horreur, je reportai ma pitié sur moi-même, et me sentis plus misérable, à cet instant, que le cheval mort.

Puis, me souvenant que ceci seul ne trompe pas, qui est la beauté physique, qui est le charme et l'enchantement des yeux, je me détournai de l'arène pour relever la tête vers la si jolie señora en bleu clair, coiffée d'une mantille blanche et d'un bouquet de roses thé...

boboss et dan83143 aiment ce message

HèmBé43
HèmBé43
MATELOT
MATELOT

Age : 77
Mécanicien équipage NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par HèmBé43 Mer 28 Avr 2021 - 7:27

Très belle évocation réaliste de l'univers et l'ambiance des corridas.



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Insig221

dan83143
dan83143
QM 1
QM 1

Age : 63
Détecteur équipage NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par dan83143 Mer 28 Avr 2021 - 8:48

Superbe texte qui fait que jamais, au grand jamais, je n'irai assister à une corrida  faché



Homme libre, toujours tu chériras la mer

La mer permet tout pourvu qu'on la respecte

MILAN Patrick aime ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 69
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Mer 28 Avr 2021 - 22:34

J'ai pensé tout de suite au film de Colpi, Heureux qui comme Ulysse , avec Fernandel. On le voit défendre chez le maréchal ferrant, la fraternité qui unit tous les êtres vivants. C'est exactement la pensée de Loti. Le dernier film de Fernandel (1969), et peut-être bien le meilleur. Grâce à Antonin, Ulysse le vieux cheval, échappe à l'arène et gagne sa liberté. Dommage que ce très beau film soit un peu oublié.

loulou06000 et dan83143 aiment ce message

goblin
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Detec NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par goblin Jeu 29 Avr 2021 - 11:53

Un an déjà que phirou a ouvert le sujet Pierre Loti et qu'il le fait vivre à travers la connaissance qu'il a de cet écrivain, officier de Marine.
Je n'avais jamais lu Loti et ne le connaissais que par l'adaptation cinématographique des plus connues de ses oeuvres : *Ramuntcho*, *Pêcheurs d'Islande* et plus récemment *Mon frère Yves*.
Films qui ne m'avaient pas particulièrement enthousiasmés et dont je me souvenais surtout - pour le premier cité - de la plastique de Mijanou Bardot dans le rôle de Gracieuse...[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 6224

Erreur basique car le cinéma ne reflète en rien l'élégance d'écriture de l'auteur, et à l'évidence Loti déborde de talent.

Merci mille fois à Philippe de m'avoir fait découvrir ce grand humaniste qui sait aussi bien décrire l'agonie d'un boeuf mis à mort sur le pont d'un bâtiment du XIXème siècle que celle d'un cheval immolé sur l'autel d'un obscène spectacle de corrida.



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Insig313
"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Etoile11

alain EGUERRE, MILAN Patrick et dan83143 aiment ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 69
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Ven 30 Avr 2021 - 14:43

Merci à tous de votre fidélité, et tout particulièrement à Louis pour ses compliments. Lorsque j'ai ouvert ce sujet, je ne connaissais pas particulièrement Pierre Loti. J'avais lu Ramuncho et Pêcheurs d'Islande dans la Bibliothèque verte comme à peu près tous ceux de ma génération. Ce sont des livres qu'on recevait en cadeau, ou comme prix de fin d'année pour les bons élèves... J'avais visité sa maison de Rochefort et lu Aziyadé, et c'est à peu près tout. J'ai découvert Pierre Loti au fil des semaines et des mois, en même temps que je mettais des messages sur le forum. Et l'actualité de ces derniers jours m'a fait songer à une question sur laquelle nous pourrons revenir - mais en s'en tenant exclusivement au cas "Loti", car les règles du forum sont assez strictes - Pierre Loti et le devoir de réserve. Loti s'était fait taper sur les doigts pour avoir écrit dans le Figaro des articles qui ne mettaient pas en cause la Marine, mais décrivaient la guerre au Tonkin (1883) en des termes qui ne correspondaient pas à l'image officielle. Il a aussi dans ses écrits, critiqué avec assez de virulence la politique d'expansion en Orient du gouvernement Jules Ferry, alors qu'il était en activité. Sujet à étudier : ses positions ont-elles influé sur sa promotion, assez lente il faut le reconnaître ? Entré à Navale en 1867, il doit attendre le 1er mai 1899 pour être promu capitaine de frégate. Quant à ses commandements, il y a l'Écureuil, un stationnaire sur la Charente, puis le Javelot, au pied du pont sur la Bidassoa, des affectations que l'on ne doit pas s'arracher. Son dernier commandement, le Vautour, stationnaire en Turquie, est plus reluisant, car il s'y attache une fonction diplomatique.

MILAN Patrick et dan83143 aiment ce message

goblin
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Detec NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par goblin Lun 3 Mai 2021 - 17:40

- L'empathie réelle de Loti pour les gens humbles et sa vraie compassion envers ceux qui souffrent l'ont logiquement amené à avoir un œil critique sur les débordements presque toujours contraints de la colonisation... et de passer outre son "devoir de réserve" en le faisant savoir par voie de presse.
- Les dirigeants qui ne souhaitent pas que certains abus soient révélés au grand public l'ont convoqué au ministère pour lui chanter *Ramuntcho* et lui demander de ranger sa plume dans le tiroir de ce même devoir rebaptisé "obligation de réserve" pour l'occasion.
- Les deux étaient dans leur rôle me semble t-il... et de bonne volonté puisque une brève mise en disponibilité du "mouchard" suffit à éteindre le feu de paille.
Maintenant, chacun peut se sentir davantage attiré par le témoignage ou la censure selon son tempérament.

Perso, j'ai toujours eu un certain affect pour ceux qui osent braver l'Institution... sans être dupe pour autant du caractère "forcément" sincère de l'un ou dissimulateur de l'autre.

Maintenant, il est d'autres exemples où Loti s'est montré plus effacé : sa complaisance envers l'Etat Ottoman devant les Arméniens ou l'affaire Dreyfus entre autres.

Ça fait aussi partie de la gloire des grands hommes, ces zones d'ombre qui traînent par delà les honneurs et les décorations.



[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Insig313
"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Etoile11

MILAN Patrick et dan83143 aiment ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 69
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Ven 14 Mai 2021 - 14:10

Oui, Pierre Loti était fasciné par la Turquie, tout ce qui était turc le fascinait. Peut-être parce qu'il y avait connu dans sa jeunesse des émois amoureux qu'il ne retrouvera jamais plus ?
Quant à l'affaire Dreyfus, Loti est devenu anti-dreyfusard après avoir été dreyfusard pendant une courte période. Mais il faut reconnaître qu'à l'époque, le public (dont il faisait partie car il n'était pas dans le secret de l'État-Major) n'avait guère accès à une information objective. Les journaux distillaient tous un discours de propagande, et les gens se déterminaient plutôt en fonction de leurs affinités politiques ou personnelles sans trop connaître les détails de l'affaire. Et les,gens que fréquentait Loti étaient plutôt anti-dreyfusards.

MILAN Patrick aime ce message

phirou
phirou
MATELOT
MATELOT

Age : 69
[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Equi NON

[ Histoires et histoire ] Pierre Loti - Page 10 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Pierre Loti

Message par phirou Hier à 23:52

Je crois qu'en fait, l'autorité n'a pas été d'une sévérité excessive avec Loti à propos de ses articles dans la Figaro pour la simple raison que l'on ne pouvait objectivement rien lui reprocher : il ne critique pas la politique du gouvernement, n'émet aucun jugement sur la Marine, sur la hiérarchie, il n'y a aucun manquement au devoir de réserve. Mais il montre que les hommes peuvent être pris, au combat d'une sorte d'ivresse, d'une sauvagerie qui les dépasse, et tout particulièrement lorsqu'il s'agit de jeunes hommes qui n'ont aucune formation, aucune expérience (on ne parlait pas encore de préparation psychologique). Dans "Viande de boucherie", Loti nous montre la réalité de l'abattage, une réalité que l'on préfère ne pas voir. Et dans ses articles du Figaro, il montre à un public qui ne voit que gloire et panache dans les expéditions militaires ce qu'est véritablement la guerre. C'est plus gênant, mais plus difficilement attaquable, qu'une critique du gouvernement. Il préfigure les Barbusse, les Dorgelès, qui décriront l'horreur des tranchées.


    La date/heure actuelle est Dim 16 Mai 2021 - 10:22