Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

DORIS (SM) - Page 17 Avatar22 DORIS (SM) - Page 17 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 860583 messages dans 15214 sujets

Nous avons 7500 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est 51966

La page Facebook de secours d’A.C.B.

DORIS (SM) - Page 17 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
DORIS (SM) - Page 17 Livreo10

Derniers sujets

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Aujourd'hui à 7:47

» [Les états-major des ports et régions] MARINE PARIS
par Noël Gauquelin Hier à 23:47

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par vazeilles Hier à 23:11

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:24

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:16

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:12

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par dan83143 Hier à 17:38

» [ École des Mousses ] Écoles des mousses 71/72
par favp Hier à 16:47

» MONGE (BEM)
par Didier Moreaux Hier à 14:13

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Didier Moreaux Hier à 9:54

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] L'ALGÉRIEN
par JLG Hier à 8:07

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mar 7 Juil 2020 - 22:07

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par COLLEMANT Dominique Mar 7 Juil 2020 - 21:53

» CDT BORY (AE)
par marsouin Mar 7 Juil 2020 - 21:21

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mar 7 Juil 2020 - 18:56

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par Didier Moreaux Mar 7 Juil 2020 - 16:47

» Station Emission de Caméléon
par gerardsin59 Mar 7 Juil 2020 - 16:28

» [Musique dans la Marine] Bagad de Saint Mandrier
par HOLL Mar 7 Juil 2020 - 10:36

» ACANTHE (DC)
par HOLL Mar 7 Juil 2020 - 9:53

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par salonais Mar 7 Juil 2020 - 8:11

» SÉMAPHORE - LA COUBRE (CHARENTE MARITIME)
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Juil 2020 - 22:45

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Lun 6 Juil 2020 - 20:07

» LOIRE (BSL)
par Laurent Lun 6 Juil 2020 - 19:58

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par Charly Dim 5 Juil 2020 - 23:14

» REQUIN (SM)
par chapellier Dim 5 Juil 2020 - 21:30

» [Campagnes] Fort-de-France
par Jacques l'A Dim 5 Juil 2020 - 21:05

» POINCARÉ (BEM)
par Jean-Paul Bargain Dim 5 Juil 2020 - 12:47

» [ Aéronavale divers ] Les Mémoires d'André Digo
par Charly Sam 4 Juil 2020 - 20:52

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 4 Juil 2020 - 10:29

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Ven 3 Juil 2020 - 22:27

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par PAUGAM herve Ven 3 Juil 2020 - 22:11

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par marienneau jean-michel Ven 3 Juil 2020 - 12:53

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] P621 Aber-Wrach
par TECTAM Ven 3 Juil 2020 - 12:38

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par coutil Ven 3 Juil 2020 - 8:38

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Ven 3 Juil 2020 - 6:49

» MISTRAL (PHA)
par COLLEMANT Dominique Jeu 2 Juil 2020 - 21:58

» [Divers les nucs] SNLE
par pinçon michel Jeu 2 Juil 2020 - 17:40

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par lefrancois Jeu 2 Juil 2020 - 16:55

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements Curtiss SB2C5 codé BB.3 avec un éléphant volant sur le haut de dérive
par Charly Jeu 2 Juil 2020 - 10:43

» [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles
par Laurent Jeu 2 Juil 2020 - 6:54

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par J-L-14 Mer 1 Juil 2020 - 16:43

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Mer 1 Juil 2020 - 7:18

» COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)
par J-C Laffrat Mer 1 Juil 2020 - 0:00

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Charly Mar 30 Juin 2020 - 23:53

» ARROMANCHES (PA)
par christian 84 Mar 30 Juin 2020 - 21:09

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par larcher Mar 30 Juin 2020 - 19:10

» Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par Michel Roux Mar 30 Juin 2020 - 12:39

» [ Marins des ports ] Dock flottant de 3800 tonnes qui est parti de Brest pour Papeete en mai 74 (recherche camarades)
par Charly Mar 30 Juin 2020 - 12:33

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades BE Aunis de 78 à 80
par guymichel Lun 29 Juin 2020 - 22:26

» [Vie des ports] Marseille
par KLETKE Lun 29 Juin 2020 - 19:06

» DE GRASSE (CROISEUR)
par J-L-14 Lun 29 Juin 2020 - 16:49

» GLOIRE (Croiseur)
par Doubi7 Lun 29 Juin 2020 - 16:11

» [ Histoires et histoire ] Naufrage du Chalutier Militaire AD 157 Marie-Yette en mars 1940.
par Charly Lun 29 Juin 2020 - 11:27

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Michel Roux Lun 29 Juin 2020 - 10:53

» MINERVE (SM) - TOME 2
par VERNEYGérard84 Lun 29 Juin 2020 - 9:23

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par Laurent Dim 28 Juin 2020 - 19:51

» [Vie des ports] Le Conquet
par casinogarage Dim 28 Juin 2020 - 14:53

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par Manuel AUNON Dim 28 Juin 2020 - 10:41

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 28 Juin 2020 - 9:18

» INDOMPTABLE (SNLE)
par kerneve Dim 28 Juin 2020 - 8:53

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par douzef Sam 27 Juin 2020 - 22:08

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par goffic37 Sam 27 Juin 2020 - 18:35

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Christian DIGUE Sam 27 Juin 2020 - 15:40

» [Divers Djibouti] Coopération franco-djiboutienne
par Manuel AUNON Sam 27 Juin 2020 - 14:12

» [Divers E.A.M.F.] Figures de l'EAMF
par nozieres Sam 27 Juin 2020 - 9:24

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Ven 26 Juin 2020 - 22:24

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par loulou06000 Ven 26 Juin 2020 - 21:24

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par casinogarage Ven 26 Juin 2020 - 20:36

» [ Blog visiteurs ] Recherches des photos ou archives sur Robert Peroux
par Invité Ven 26 Juin 2020 - 1:46

» FLOTTILLE 23 F
par J-C Laffrat Jeu 25 Juin 2020 - 22:11

» [Les batiments de ligne] PROVENCE - 1913
par jean-claude BAUD Jeu 25 Juin 2020 - 19:35

» [Aéronavale divers] Pédro
par fage03 Jeu 25 Juin 2020 - 18:44

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par dan83143 Jeu 25 Juin 2020 - 18:42

» [ Divers - Les classiques ] La vie à bord d'un sous-marin classique
par Laurent Jeu 25 Juin 2020 - 17:51

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par gene Jeu 25 Juin 2020 - 12:20

» [Les batiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par J-L-14 Jeu 25 Juin 2020 - 11:58

» [Campagnes] MAYOTTE
par Jean-Léon Jeu 25 Juin 2020 - 11:53

» BLAVET (BDC)
par Laurent Jeu 25 Juin 2020 - 8:11

» MONTCALM (CROISEUR)
par JONCQUET Mer 24 Juin 2020 - 18:50

» LE VOLTIGEUR (E.C.)
par centime44 Mer 24 Juin 2020 - 18:42

» NARVAL (SM)
par Manuel AUNON Mer 24 Juin 2020 - 14:50

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par lefrancois Mer 24 Juin 2020 - 13:57

» [LES B.A.N.] PORT LYAUTEY (MAROC)
par Charly Mar 23 Juin 2020 - 18:25

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] LE BERBÈRE
par COLLEMANT Dominique Mar 23 Juin 2020 - 15:11

» PREMIER MAÎTRE L'HER (AVISO)
par Charly Lun 22 Juin 2020 - 22:36

» COMMANDANT BLAISON [AVISO]
par marsouin Lun 22 Juin 2020 - 20:38

» LA CAPRICIEUSE [Aviso]
par Christian Suné Lun 22 Juin 2020 - 7:43

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par J-C Laffrat Dim 21 Juin 2020 - 21:28

» GEORGES LEYGUES (Croiseur)
par JONCQUET Dim 21 Juin 2020 - 17:57

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par loulou06000 Dim 21 Juin 2020 - 13:05

» [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24
par J-C Laffrat Dim 21 Juin 2020 - 11:03

» [ Blog visiteurs ] Pedro
par Invité Sam 20 Juin 2020 - 22:29

» MYOSOTIS (DC)
par Manuel AUNON Sam 20 Juin 2020 - 17:30

» [ Blog visiteurs ] Mon oncle Jean-Baptiste Biron PM Fourrier
par Invité Sam 20 Juin 2020 - 17:15

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par facilelavie Sam 20 Juin 2020 - 16:18

» [ Blog visiteurs ] Yves Barrau PM Infirmier matricule T 49
par Charly Sam 20 Juin 2020 - 9:31

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du PA Clemenceau mission Balbuzard 93
par AG49 Ven 19 Juin 2020 - 22:13

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Charly Ven 19 Juin 2020 - 18:29

» [ Recherches de camarades ] Recherches anciens de la 10 S au CE Fréjus Saint Raphaël de 65 à 68
par yrudnoiv Ven 19 Juin 2020 - 17:54

DERNIERS SUJETS


DORIS (SM) - Page 17 Liensamis

DORIS (SM)

JONCQUET
JONCQUET
MATELOT
MATELOT

Age : 69
DORIS (SM) - Page 17 Equi NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par JONCQUET le Ven 24 Nov 2017 - 8:24

Souvenir Doris 1972
Je me rappel qu'un jour nous avions eu un problème sur les moteurs diesels et qu'un mécanicien s'est retrouvé coincé dans l'un de ceux ci et que nous avions due lui passer des verres d'eau pour ne pas qu'il se déshydrate
A+


Dernière édition par JONCQUET le Ven 24 Nov 2017 - 10:37, édité 1 fois

Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Joël Chandelier le Ven 24 Nov 2017 - 10:04

Ah Doris.....ma cher Doris
Comment ne pas penser a ces 2 camarades tués par l'exploision dans un des compartiments batterie.
22 octobre 1983 : Alors que la Doris navigue en surface au large de Sête, se produit une explosion accidentelle dans le local batterie entraînant la mort de deux sous-mariniers, et faisant en outre cinq blessés.

3 raisons me font revenir sur ce triste événement

La 1ère c'est que la Doris m'est chère, ma 1ère affectation d’électricien embq en fevrier 1963, et sur les compartiments batterie j'en connais tous les dangers (les fameux outils en Cadnium-Nickel pour ne pas créer d'étincelles quand il fallait faire un démontage d'une barre de connexion entre 2 éléments)

La 2ème raison c'est qu'en ce 22 octobre 83 j'étais affecté au bureau EMM/MAT/ST et si l'enquête était pilotée par le bureau Sous Marin notre bureau MAT/ST avait été en copie du résultat de l'enquête

La 3ème raison qui est hors ACB c'est le sort que vient de subir le sous marin argentin et j'ai une pensée profonde pour l'équipage. Aujourd'hui nous sommes tous sous marinier


DORIS (SM) - Page 17 11515820171124095256



DORIS (SM) - Page 17 RubanreconnaissanceDORIS (SM) - Page 17 Insign10

DORIS (SM) - Page 17 Copie_12   DORIS (SM) - Page 17 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Jean-Marie41 le Ven 24 Nov 2017 - 19:39

Voila le fameux outillage (qui était charge) aux Cadnium-Nickel
Il y en avait également sur les dragueurs
Mal chance pour eux
DORIS (SM) - Page 17 642994
J-M



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance  DORIS (SM) - Page 17 Insign83
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]

DORIS (SM) - Page 17 Captur38

Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Joël Chandelier le Mer 4 Avr 2018 - 13:54

Vu dans le hall d'accueil de l'ESNLE (Escadrille des Sous Marins Nucléaires Lanceur d'Engins) dans la Base NAVALE

DORIS (SM) - Page 17 20180413



DORIS (SM) - Page 17 RubanreconnaissanceDORIS (SM) - Page 17 Insign10

DORIS (SM) - Page 17 Copie_12   DORIS (SM) - Page 17 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]

centime44
centime44
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 63
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par centime44 le Mer 4 Avr 2018 - 14:15

merci pour le partage Jojo..!! DORIS (SM) - Page 17 582735

COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 4 Avr 2018 - 17:30

Belle pièce..... DORIS (SM) - Page 17 582735



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance     DORIS (SM) - Page 17 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
DORIS (SM) - Page 17 Floreb10DORIS (SM) - Page 17 Maistr10

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
DORIS (SM) - Page 17 Commis NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Charly le Mer 4 Avr 2018 - 18:22

Merci Joël. DORIS (SM) - Page 17 582735



DORIS (SM) - Page 17 Rubanr10 DORIS (SM) - Page 17 Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Jean-Marie41 le Mer 4 Avr 2018 - 18:46

Belle pièce d'artillerie
Belle hommage rendu à l'équipage
DORIS (SM) - Page 17 642994
J-M



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance  DORIS (SM) - Page 17 Insign83
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]

DORIS (SM) - Page 17 Captur38

JONCQUET
JONCQUET
MATELOT
MATELOT

Age : 69
DORIS (SM) - Page 17 Equi NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par JONCQUET le Sam 5 Mai 2018 - 9:31

Bonjour à Tous
pendant mon service militaire je fut affecté sur la Doris en 1972 j'aimerai savoir ce qu'est devenu le Lieutenant de Vaisseau GUERRE commandant du sous marin
Amitiés A+
Bruno

chapellier
chapellier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 69
Électrotechnicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par chapellier le Mar 23 Oct 2018 - 14:30

Il Y a 35 ans
Le 22 octobre 1983 vers 4 h, la Doris est en navigation en surface à quelques milles du port de Sète, vers lequel elle se dirige pour une escale de routine après une période d'entraînement en mer Méditerranée, quand une explosion se produit dans le local batterie. Deux marins présents dans le compartiment au moment de l'explosion sont tués sur le coup4. Cinq autres marins sont également blessés dont deux gravement, parmi lesquels figure le commandant du navire. L'explosion est due à une réaction intempestive entre de l'hydrogène produit lors de la charge des batteries d'accumulateur et l'oxygène de l'air du bord. L'explosion est suivie d'un incendie rapidement maîtrisé. Avisée par la préfecture maritime de Toulon alertée par radio, la gendarmerie de Montpellier dépêche un hélicoptère et hélitreuille deux blessés vers l’hôpital de Sète. Le commandant du navire refuse son évacuation et assure la supervision des manœuvres de sauvetage et de sécurité jusqu'au retour du navire au port de Sète que le navire rejoint par ses propres moyens.

Ce jour là j'étais en Patrouille sur Le Terrible Bleu, Maître de Centrale, responsable Sec plonge donc des Batteries.
Le LV Danielou est venu me prévenir et pour aller vérifier l'Hydrogénomêtre et surtout ces raccordements. Prises du local batterie à l'appareil. Avec un électricien des aux 3 nous avons tout contrôler.



Ce qu’il y a de magnifique chez les Marins,
c’est que tous les gars dépendent les uns des autres.
Tout le monde fait son boulot.

Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Joël Chandelier le Mar 23 Oct 2018 - 15:00

Dur, dur ce rappel pour moi de cet accident pour 2 raisons, la 1ère la Doris fut ma 1ère affectation comme Q/M/M électricien de Central et donc chargé du contrôle des compartiments batteries et de la densité des batteries après recharge.
La 2ème c'est qu'en 83 j'étais affecté à EMM/MAT/ST bureau qui gérait tous les comptes rendus d'accident puis rédigeait les circulaires hélas j'ai oublié les mesures que l'on a préconisé pour qu'un tel accident ne se produise plus, certainement plus de rigueur pour connaitre le taux d'hydrogène.

Je voudrais rajouter que pour qu'il y est explosivité il faut la présence d'une flamme ou d'une étincelle pour qu'il y est explosivité du mélange oxygène/hydrogéne en proportion. Voilà pourquoi notre outillage était en outil anti-déflagrant cuivre-béryllium




DORIS (SM) - Page 17 RubanreconnaissanceDORIS (SM) - Page 17 Insign10

DORIS (SM) - Page 17 Copie_12   DORIS (SM) - Page 17 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]

facilelavie
facilelavie
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 66
DORIS (SM) - Page 17 Detec NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par facilelavie le Mar 23 Oct 2018 - 15:27

Ce jour la le Destrees etait d'alerte nous avons appareillé pour rallier Séte sur 4 chaudiéres afin de servir de soutient a la Doris et son equipage, drôle de moment nous sommes restés 4 jours avec eux et avons escorté le SM vers Toulon



DORIS (SM) - Page 17 Insign11
Souvenirs souvenirs ... que de bons souvenirs.
École des Mousses, puis 36 ans...

CLOCLO 66
CLOCLO 66
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Détecteur ASM NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par CLOCLO 66 le Dim 11 Nov 2018 - 17:30

Après quelques semaines passées en Méditerranée à titiller l'Escadre à faire enrager les Pingouins qui nous ont traqués et pourchassés sans succès ou à perturber les ravitaillements de nos amis de la Mer Noire, la Doris fait route en surface sur Toulon par une nuit sans lune de début décembre dans le noir le plus complet...
Là haut de la passerelle où notre Patron du pont "le Pilaf" est Officier de quart , on distingue au loin les lumières de la ville, elle brille de mille feux.
Nous allons bientôt entrer dans la Rade des Vignettes.
J'ai pris le quart au CO à 20H00 ; dans cet éclairage rouge, c'est le calme, seule la table traçante est en fonction, mon veilleur jeune Q/M Torpilleur entretien le plot avec un soin tout particulier, cela le change des barres de direction ou de plongée et de la manivelle du sonar !
L'échelle de la table étant de 2 Nautiques / pouce, il n'est pas débordé, c'est le moins que l'on puisse dire...
Spoiler:
J'ai donc entrepris de l'initier à l'usage des règles et compas de vitesses à partir d'azimuths fictifs tracés dans un coin de la table traçante ; plus tard je lui apprendrai à se servir de la règle CRAS.
Un peu d'instruction n'a jamais fait de mal à personne, et quand il entendra parler de lancement à l'écoute il aura une idée de quoi on parle...
- CO de passerelle !!!
- CO j'écoute !!!
- Demander au Cdt l'autorisation de prendre le veille radar, nous avons un bâtiment sur l'arrière qui semble se rapprocher à grande vitesse !!!
- Reçu !!!
J'écarte le rideau qui sépare le CO du Carré où le Vieux est en grande discussion avec l'O2 et le Cipié sans doute à propos de la DISAC qui nous attend... il a entendu la demande de la passerelle et me donne son accord d'un hochement de tête.
Ayant capelé blouson et bonnet de mer, il traverse le CO pour monter à la passerelle superviser la situation...
Au Central au pied de l'échelle du sas, paré à monter il jette un coup d’œil sur les compte-tours des lignes d'arbres... et esquisse un petit sourire... les lignes d'arbres sont à 304 T/mn au lieu des 300 tours règlementaires... le chef de quart aux électriques à dû malencontreusement forcé sur les rhéostats de commande ; c'est souvent le cas quand nous revenons à la maison, mais jamais au grand jamais quand nous naviguons dans l'autre sens !!!
- Vitesse loch !!! interroge-t-il...
- 12 nœuds 5 Cdt !!!
- Bien !!! il grimpe à la passerelle...
Je hisse l'APV (antenne radar) et prend la veille radar... dès les premiers tours d'antenne j'ai un écho gisement 180 à environ 10 000 mètres ; distance que je transmets aussitôt à la passerelle.
Pour augmenter la précision je passe l'échelle de la table traçante sur 0,5 Nautique / pouce, change le papier calque, recale notre position et reporte azimuth distance de cet écho.
3 minutes plus tard après de nouveaux éléments, j'en déduis une vitesse instantanée de 25 nœuds que je transmets à la passerelle, mon veilleur est aux anges, voilà au moins du travail intéressant !!!
Pour que la lecture soit plus précise sur le scope radar je passe sur la plus petite échelle, au deuxième ou troisième tour d'antenne je suis intrigué par ce qui semble être un écho sortant des retours de mer au centre du scope ; quelque chose de très proche...
Je joue sur la luminosité pour lever le doute... il y a bien là quelque chose de bizarre à 200 300 mètres dans le gisement 110, quelque chose qui se confond avec les retours de mer... après quelque tours d'antenne supplémentaires je me décide à prévenir la passerelle :
- Passerelle de CO !!!
- Passerelle écoute !!!
- J'ai un écho radar gisement 110 distance inférieure à 500 mètres !!!!
- On n'a rien à la vue !!!
Quelques minutes plus tard...
- Passerelle demande confirmation de l'écho !!!
- Écho confirmé gisement 120 distance 400 mètres !!!
- Nous n'avons toujours rien à la vue !!!
Là haut à la passerelle ils doivent se dire que le Cloclo en bas n'a plus la lumière à tous les étages !!!
L'O2 qui avait une oreille attentive aux échanges entre passerelle et CO vient de lui-même constater que cet écho existe bien, il s'équipe lui aussi et monte à la passerelle.
Je reporte sur la table la position de l'emmerdeur qui nous rattrape : il est en route de collision, j'en informe la passerelle.
- Le timonier est demandé à la passerelle !!!
Mon veilleur va le prévenir au poste AV.
Arrivé là haut le Cdt lui demande de brancher son projecteur de scott et d'envoyer un message de demande d'identification dans le gisement 120, le timonier s'exécute, pas de réponse, une minute plus tard :
- Recommencez !!! ordonne le Vieux.
Le timonier envoie son message... toujours pas de réponse.
- Éclairez en continu par le travers !!! demande le Vieux.
Personne ne voit quoi que ce soit... au bout de deux ou trois minutes, le faisceau du projecteur accroche ce qui ressemblerait à une vague d'étrave.
- Restez dessus !!! demande le Vieux.
Et soudain au bout de quelques minutes des feux de navigation s'allument dans la nuit noire !!! il y a bien là tout près de nous un bateau genre grosse vedette qui fait une route parallèle à la nôtre pendant quelques instants avant d'abattre en grand sur son tribord pour s'éloigner puis éteindre ses feux de navigation.
Le Vieux est rassuré quand à mon état psychiatrique !!!
- CO !!! demandez à Cépet s'il est au courant qu'un bâtiment de petite taille navigue tous feux éteints dans la rade des Vignettes !!!
Le Tac tac appelle Cépet canal 16 qui nous répond ignorer la chose.
- Sans doute une vedette des Douanes ou de la Gendarmerie qui patrouille tous feux éteints et qui a dû être intriguée par nos feux de navigation !!! estime le Vieux.
- Distance du bâtiment rattrapant ? demande la passerelle...
- 5000 mètres en route de collision, vitesse calculée 23 nœuds.
Le Cdt demande au timonier d'envoyer un message de demande d'identification à ce bateau qui si cela continue ne va pas tarder à grimper sur notre plage arrière !!!
Le timonier s'exécute : pas de réponse...
- Ils se foutent de nous !!! recommencez !!!
Deuxième message sans réponse ; mais à la suite de ce message le suiveur a découvert qu'il avait un bateau devant lui, nos feux de navigation se confondant sans doute avec les feux de la ville, de plus notre feu de poupe étant très bas sur l'eau il ne nous avait certainement pas vus... mais là il décoince et abat sur sa droite pour s'écarter de notre route et ensuite revenir à une route parallèle à la nôtre.
Il nous dépasse par la droite toujours à 23 nœuds ; la passerelle m'informe qu'il s'agit probablement d'un yacht de luxe vu les lumières qu'il arbore, il brille de mille feux... un vrai sapin de Noël !!!
Je le surveille de très près au radar car je pense qu'il va nous faire une queue de poisson pour prendre la passe de St Mandrier avant nous...
Mais non !!! pas du tout !!! il file toujours tout droit cap sur le milieu de la rade abri ; il croit pouvoir entrer dans la rade comme il rentre dans le golfe de St Tropez !!! il a ralenti à 20 nœuds ; j'en informe la passerelle.
- Prévenez Cépet qu'un bâtiment se dirige droit sur la jetée !!! demande la passerelle...
Ce n'est pas la peine : on entend Cépet en VHF s'égosiller à appeler ce fameux bateau dans toutes les langues possibles et imaginables... sans obtenir de réponse.
Et ce qui devait arriver arriva... le yacht s'échoue à 20 nœuds sur la jetée, ses lumières s'éteignent les unes après les autres.
Ce freinage aussi brutal qu'inattendu a dû provoquer des blessés à bord ; le bateau lance un appel au secours à Cépet le tout en anglais, précisant qu'il y a des blessés et une voie d'eau importante.
Cépet organise les secours pendant que nous franchissons la passe de la rade abri.
Il est presque 23H00 quand nous nous amarrons à Castigneau, reste à prendre la tenue de repos, un bon décrassage sous la douche avant de regagner la maison où nous arrivons encore une fois à une heure pas possible.
La nuit sera courte... même très courte !!!
Le surlendemain le journal local "La République" affiche en grand à sa Une la photo d'un magnifique yacht d'une trentaine de mètres qui a escaladé la jetée sur une bonne dizaine de mètres sa plage arrière complètement sous l'eau... les supputations des journalistes sont comme d'habitude peu convaincantes, mais il faut bien vendre du papier !!!
A l'appel de 13H30 l'02 nous informe que le Cdt ayant mené son enquête à réussit à savoir qu'effectivement une vedette de la Gendarmerie Maritime était en patrouille tous feux éteints dans la rade des Vignettes.
Par contre le sémaphore de Cépet était bien au courant mais ne pouvait nous donner l'information sous peine de faire foirer la patrouille !!! pour intercepter qui ? on ne le saura jamais !!!
SECRET DÉFENSE.



DORIS (SM) - Page 17 Insig150

Michel Roux
Michel Roux
QM 1
QM 1

Age : 73
DORIS (SM) - Page 17 Infirmierequi NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Michel Roux le Dim 11 Nov 2018 - 18:58

Merci pour ce partage qui nous tiens jusqu'au bout.
A+

COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par COLLEMANT Dominique le Dim 11 Nov 2018 - 20:55

Cloclo DORIS (SM) - Page 17 582735



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance     DORIS (SM) - Page 17 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
DORIS (SM) - Page 17 Floreb10DORIS (SM) - Page 17 Maistr10

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Jean-Marie41 le Dim 11 Nov 2018 - 21:08

Merci Cloclo DORIS (SM) - Page 17 582735
DORIS (SM) - Page 17 642994
J-M



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance  DORIS (SM) - Page 17 Insign83
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]

DORIS (SM) - Page 17 Captur38

centime44
centime44
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 63
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par centime44 le Dim 11 Nov 2018 - 21:28

super récit Cloclo..!! DORIS (SM) - Page 17 582735

JONCQUET
JONCQUET
MATELOT
MATELOT

Age : 69
DORIS (SM) - Page 17 Equi NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par JONCQUET le Sam 11 Mai 2019 - 9:29

Bonjour à Tous et Toutes
Je voudrai avoir des renseignement techniques sur les torpilles utilisée par la doris
possibilités d'utiliser des torpilles modèles Z13,E12 E14,L3,L5,F17
Direction de lancement DLT S 4A
comment elles pouvait atteindre leur but
Mode de Propulsion
mode d’éjection de la torpille
vous allez me dire à quoi cela va me servir je suis très curieux et beaucoup d'amis savent que 'ai effectué mon service militaire sur la doris en 1972 cela m' a marqué à l'époque je n’osai pas déranger
Merci à vous tous
Amitiés A+
Bruno

JONCQUET
JONCQUET
MATELOT
MATELOT

Age : 69
DORIS (SM) - Page 17 Equi NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par JONCQUET le Sam 8 Juin 2019 - 17:46

Bonjour à tous et toutes,

J'ai retrouvé ce document souvenir lorsque j'étais sur la Doris.
DORIS (SM) - Page 17 Momo214

centime44
centime44
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 63
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par centime44 le Sam 8 Juin 2019 - 20:10

à garder...!! du collector..!! DORIS (SM) - Page 17 582735 merci pour le partage Bruno..!!

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par Jean-Marie41 le Sam 8 Juin 2019 - 21:01

DORIS (SM) - Page 17 582735 ce document
Titre de Perm avec coupons détachable pour le train
A une certaine période,la carte d'identité Militaire servait pour avoir le "tarif" militaire sur les réseaux de la SNCF
DORIS (SM) - Page 17 642994
J-M



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance  DORIS (SM) - Page 17 Insign83
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]

DORIS (SM) - Page 17 Captur38

marienneau jean-michel
marienneau jean-michel
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 77
DORIS (SM) - Page 17 Fourrier NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par marienneau jean-michel le Sam 8 Juin 2019 - 22:53

Avec un sacré retard, félicitations à Cloclo66 pour son récit (message 416), dommage qu'il n'y ait pas une suite, ça se lirait jusqu'au bout de la nuit.
Quel regret de ne pas avoir été S.M. malgré l'inconfort, mais à l'époque c'était courant. DORIS (SM) - Page 17 588638

CLOCLO 66
CLOCLO 66
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Détecteur ASM NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par CLOCLO 66 le Lun 8 Juil 2019 - 17:16

Pour Joncquet , voici quelques explications sur les torpilles utilisées sur la Doris de Janvier 1966 à Février 1969 date de son entrée en grand carénage .....

Spoiler:


Les torpilles longues :
- Z 13 torpille longue , poids : environ 1700 Kg ; longueur environ 7 mètres ; diamètre environ 540 m/m vitesse : 30 noeuds .
Cette torpille pouvait être lancée selon deux trajectoires différentes : en rectiligne ou en rectiligne + sinueuse :
- En rectiligne : la torpille prend sa gyrodéviation ( angle formé par l'axe du sous-marin et le cap torpille calculé par la DLT ) en direction du "but futur " qui est la position du but calculée par la DLT en fonction de la distance ,la vitesse et la route de celui-ci . Si elle rate le but , elle continue tout droit jusqu'à épuisement de sa batterie .
- En rectiligne + sinueuse : au lancement , même processus que pour la trajectoire rectiligne , mais , si elle rate le but , elle entame un parcours en zig-zag axé sur la route du but , elle croise donc plusieurs fois la route du but , ce qui augmente ses chances de faire mouche . Cette méthode de lancement était particulièrement utilisée pour attaquer les convois . Explosion au choc ou magnétique . les dégâts étant plus importants si elle se produit sous le but , elle casse le bateau en deux .
- E 12 torpille longue d'environ 1650 Kg ; même gabarit que la Z 13 , mais dotée d'un auto-directeur passif . Le principe de trajectoire est le même que pour la Z13 en rectiligne , mais dès qu'elle entend le but ( bruits d'hélice ) elle passe automatiquement en auto-direction et se dirige sur le but en entamant ce qu'on appelle "la course du chien " sa trajectoire évolue en fonction des évolutions du but . Vitesse 30 noeuds , peut être utilisée contre bâtiment de surface ou sous-marin .

Les torpilles courtes :
- E14 : torpille courte , longueur environ 5 mètres à auto-directeur passif , même principe que la E12 ; vitesse : 25 noeuds
- L3 torpille courte , même gabarit que la E14 , mais à auto-directeur actif . Pour le début de trajectoire , même principe que pour les autres torpilles . Dès que son sonar détecte le but , elle passe en auto-direction et fonce sur le but en faisant sa "course du chien" : trajectoire fonction des évolutions du but ; à proximité du but ,elle accélère la cadence de ses émissions sonar pour gagner en précision . aucun moyen d'y échapper sauf sortir de l'eau !!!!!! Ces deux torpilles étaient employées surtout contre les sous-marins : voir mon article dans le sujet Sous-marin DIANE page 13 message n° 322 . Mise à feu au choc et magnétique .

Les torpilles effectuent leur parcours à une immersion donnée par la DLT sauf en fin de parcours pour celles équipées d'un auto-directeur ; la propulsion est électrique ; distance maximum parcourue pour les torpilles longues : environ 15 Km et pour les courtes environ 10 Km . Au tube lance-torpille où elles baignent dans l'eau douce , les batteries sont alimentées par une "boite de biberonage " : petit chargeur de batterie qui délivre un courant d'entretien d'intensité variable suivant le type de torpille .

La Direction de Lancement de Torpilles à l'époque DLTS4A , calculateur analogique composé de :
- un conjugateur qui reçoit les éléments lanceur ( route , vitesse et cap ) et sur lequel on affiche à l'aide de manivelles et potentiomètres les éléments but (route , distance , vitesse ) adoptés par le Cdt
- Un QTS : calculateur de trajectoire torpille ; il calcule les différents éléments de la trajectoire en fonction du type de torpille à lancer et les transmet à la torpille par l'intermédiaire d'un périphérique situé au poste avant ; ou par l'intermédiaire du SAC : périphérique situé au CO qui retransmet les ordres DLT aux tubes arrières qui ne peuvent lancer que des torpilles courtes . Ce SAC affiche aussi les fameux lumineux " torpille suit " qui lorsqu'ils clignotent indiquent que la torpille recopie bien les ordres de la DLT / s'ils sont éteints : gros problème !!!!
- Un calculateur de secours qui remplace conjugateur ou QTS si l'un d'eux est en panne .....
- Un GZ : graphique d'azimut qui reçoit tous les " Bien pointé " des senseurs
Au moment du "FEU" ordonné par le Cdt , le fait d'appuyer sur le bouton FEU du QTS déclenche la séquence automatique du lancement , le tube ayant été préparé par les torpilleurs :
- le gyroscope de la torpille est démarré
- les portes avant et latérale du tube s'ouvrent sous l'action de l'air Haute Pression contenu dans la bouteille de manoeuvre .
- les transmissions DLT-torpille sont coupées par la boite de coupure (1 pour chaque tube)
- le RP (refouloir pneumatique expulse la torpille qui en avançant dans le tube fait se rabattre le linguet de démarrage de son moteur .
- le RP est un vérin qui se déploie en trois éléments sous l ' action de l'air Haute Pression contenu dans la bouteille de lancement (il est replié en position initiale après la séquence automatique )
- les portes du tube se referment terminant ainsi la séquence de lancement .
- au départ de la torpille , lorsqu'elle est poussée par le RP , son câble qui la relie à la porte culasse ( à la prise qui reçoit les instructions DLT) est littéralement écourté car il est coincé conte la paroi du tube par une chicane mécanique qu'on appelle " le couteau "
Voilà mon cher Joncquet , j'espère que ces quelques explications éclaireront un peu ta lanterne , ces torpilles étant maintenant obsolètes depuis bien longtemps ......





DORIS (SM) - Page 17 Insig150

COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Mécanicien NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par COLLEMANT Dominique le Lun 8 Juil 2019 - 21:46

Merci Cloclo pour toutes ces précisions. DORIS (SM) - Page 17 582735



DORIS (SM) - Page 17 Rubanreconnaissance     DORIS (SM) - Page 17 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
DORIS (SM) - Page 17 Floreb10DORIS (SM) - Page 17 Maistr10

marienneau jean-michel
marienneau jean-michel
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 77
DORIS (SM) - Page 17 Fourrier NON

DORIS (SM) - Page 17 Empty Re: DORIS (SM)

Message par marienneau jean-michel le Lun 8 Juil 2019 - 23:09

merci CLOCLO 66, je ne suis pas SM, mais me souvient d'un fait qui nous avait surpris sur le Surcouf en Novembre 1963, lors d'un lancement de torpille x à tribord en essai, celle-ci était revenue à babord, gros émoi à bord et manoeuvre d'évitement réussie. c'était une torpille d'exercice non armée, et je n'ai pas trop cru cette histoire, j'était sous le pont, rien vu, seulement entendu parler de ce cas, sans avoir d'explications.Etait-ce possible DORIS (SM) - Page 17 595882


    La date/heure actuelle est Jeu 9 Juil 2020 - 8:03