Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Message de la famille de notre camarade Jean-Marc Kernevé (post n°186) LE NORMAND (ER) - Page 13 Clique10

Du haut de son sémaphore il veille !

LE NORMAND (ER) - Page 13 Avatar22 LE NORMAND (ER) - Page 13 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 875033 messages dans 15339 sujets

Nous avons 7515 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est francis LOOPUYT

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LE NORMAND (ER) - Page 13 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
LE NORMAND (ER) - Page 13 Livreo10

Derniers sujets

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 8:59

» [ Divers frégates ] Frégates de défense et d'intervention (FDI)
par facilelavie Aujourd'hui à 8:22

» [Vie des ports] Etel d'aujourd'hui et son histoire de la pêche au thon
par salonais Aujourd'hui à 7:54

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par phirou Aujourd'hui à 0:38

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:33

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par Francis17 Hier à 22:07

» SNA SUFFREN
par Franjacq Hier à 21:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par VENDEEN69 Hier à 20:15

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par Jean-Marie41 Hier à 19:50

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Jean-Marie41 Hier à 19:31

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE PLONGEUR DE BORD
par MILLET Jean Claude Hier à 14:14

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par destrez Hier à 13:22

» BALNY (AE)
par Joël Chandelier Hier à 11:07

» [Les catastrophes dans la Marine] Frégate Météorologique LAPLACE
par dan83143 Hier à 7:55

» [ Blog visiteurs ] JANY
par Momo Mer 16 Sep 2020 - 23:58

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par Charly Mer 16 Sep 2020 - 22:38

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades TCD Orage campagne 1975
par Bebert54 Mer 16 Sep 2020 - 19:48

» [ Blog visiteurs ] Qui a connu mon père PERRET Bernard mat 11033T57 (MEAVI)
par jack_daniel Mer 16 Sep 2020 - 18:58

» [LES B.A.N.] AGADIR
par J-C Laffrat Mer 16 Sep 2020 - 17:17

» [Votre passage au C.F.M.] INSTRUCTEUR AU CFM HOURTIN
par QM-CABOT Mer 16 Sep 2020 - 14:55

» [ Recherches de camarades ] Recherche nom officier mécano Maillé Brézé 78/81
par Fred1961 Mer 16 Sep 2020 - 14:52

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Mono Mer 16 Sep 2020 - 14:28

» [ Recherches de camarades ] Liste de la promotion 1964 de l´école des apprentie mécanicien
par CARRET Mer 16 Sep 2020 - 14:24

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] Baptême d'un bateau le saviez vous ? (et uniquement).
par BACHELIER Mer 16 Sep 2020 - 12:41

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Jean-Léon Mer 16 Sep 2020 - 12:40

» BOIS BELLEAU (PA) - Tome 3
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 16 Sep 2020 - 9:37

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Xavier MONEL Mar 15 Sep 2020 - 8:17

» [Les bâtiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Xavier MONEL Mar 15 Sep 2020 - 8:09

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par PAUGAM herve Mar 15 Sep 2020 - 7:55

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par Roli64 Lun 14 Sep 2020 - 16:14

» DIRECTION DU PORT CHERBOURG
par jodub50 Lun 14 Sep 2020 - 14:24

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par Joël Chandelier Dim 13 Sep 2020 - 19:24

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par J-L-14 Dim 13 Sep 2020 - 14:17

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par Joël Chandelier Dim 13 Sep 2020 - 13:44

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Xavier MONEL Dim 13 Sep 2020 - 11:41

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par DALIOLI Dim 13 Sep 2020 - 11:36

» [ Aéronavale divers ] Les Mémoires de Jacques Sinquin
par PAUGAM herve Sam 12 Sep 2020 - 21:16

» TONNERRE (PHA)
par centime44 Sam 12 Sep 2020 - 20:31

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Joël Chandelier Sam 12 Sep 2020 - 16:36

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par pinçon michel Sam 12 Sep 2020 - 15:18

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par BELLICAUD RENE Sam 12 Sep 2020 - 14:14

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par PAUGAM herve Sam 12 Sep 2020 - 10:39

» RÈGLEMENT ET CHARTE DU FORUM
par Momo Mer 9 Sep 2020 - 20:25

» CYCLAMEN (DC)
par RENARD-HACHIN Mar 8 Sep 2020 - 16:15

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Mar 8 Sep 2020 - 13:50

» La spécialité de Météorologiste
par Gigard Lun 7 Sep 2020 - 21:43

» ARROMANCHES (PA)
par pierre larrondo Lun 7 Sep 2020 - 20:03

» GLOIRE (Croiseur)
par JONCQUET Lun 7 Sep 2020 - 18:04

» Les anciens Torpilleurs
par JONCQUET Lun 7 Sep 2020 - 17:56

» [Les écoles de spécialités] École de photo CEAN Rochefort
par bruno14 Lun 7 Sep 2020 - 15:15

» [Campagnes] Guyane
par casagrandi Dim 6 Sep 2020 - 19:49

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de La Dieppoise 62/64 Djibouti
par Malé Dim 6 Sep 2020 - 16:48

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par PAUGAM herve Dim 6 Sep 2020 - 14:13

» [ Blog visiteurs ] Recherche personnes ayant connu Jean-Paul DALLET
par EUGENE Raymond Dim 6 Sep 2020 - 13:15

» ORAGE (TCD)
par Michel Roux Dim 6 Sep 2020 - 13:01

» FLOTTILLE 34 F
par latrubesse jean claude Sam 5 Sep 2020 - 14:53

» [ Recherches de camarades ] recherche ancien de RHINOCEROS (RHM)
par raymond bollengier Sam 5 Sep 2020 - 11:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche membres embarqués sur Remorqueur de Haute Mer Rhinocéros mars 1965 - juillet 1966
par raymond bollengier Sam 5 Sep 2020 - 7:04

» [Les anciens avions de l'aéro] F4 U7 Corsair
par J-C Laffrat Ven 4 Sep 2020 - 21:13

» ALGOL (DM)
par landry Ven 4 Sep 2020 - 19:20

» Congrès Annuel de l' Amicale des Anciens Arpètes
par PAUGAM herve Ven 4 Sep 2020 - 13:57

» [ Fusiliers Marins ] École des Fusiliers-Marins le 20 mai 2006
par marsouin Jeu 3 Sep 2020 - 19:51

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Joël Chandelier Jeu 3 Sep 2020 - 10:12

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par marsouin Mer 2 Sep 2020 - 20:34

» [Musique dans la Marine] Bagad de Saint Mandrier
par Paulo Mer 2 Sep 2020 - 17:29

» Flottille 35 F
par papyserge Mer 2 Sep 2020 - 16:27

» CDT BORY (AE)
par marsouin Mar 1 Sep 2020 - 20:48

» [Marine à voile] L'Hermione
par alain EGUERRE Mar 1 Sep 2020 - 19:25

» ACONIT F713 (FREGATE)
par Max Péron Mar 1 Sep 2020 - 12:06

» JAUREGUIBERRY (EE)
par JLG Mar 1 Sep 2020 - 10:53

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par JONCQUET Lun 31 Aoû 2020 - 17:59

» ALTAÏR (PC)
par Max Péron Lun 31 Aoû 2020 - 15:18

» DE GRASSE (CROISEUR)
par Alain MAYEUX Dim 30 Aoû 2020 - 23:20

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Dim 30 Aoû 2020 - 22:32

» [VOS ESCALES] Seychelles
par loulou06000 Dim 30 Aoû 2020 - 18:31

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM PONT REAN
par ARNOULT Dim 30 Aoû 2020 - 15:56

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par COLLEMANT Dominique Sam 29 Aoû 2020 - 21:36

» [ Blog visiteurs ] Mon père Pierre Coutin en Indochine 1950
par Invité Sam 29 Aoû 2020 - 19:50

» FLOTTILLE 23 F
par Didier Moreaux Sam 29 Aoû 2020 - 16:14

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 28 Aoû 2020 - 11:14

» [Opérations de guerre] Guerre de Corée - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Jeu 27 Aoû 2020 - 21:42

» [ Blog visiteurs ] Film LE GRAND PAVOIS
par Invité Jeu 27 Aoû 2020 - 15:43

» [VIE DES PORTS] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Jeu 27 Aoû 2020 - 13:28

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades dp LORIENT BA HAO
par malaboeuf henri Jeu 27 Aoû 2020 - 10:19

» GUICHEN (E.E)
par BECUWE Mer 26 Aoû 2020 - 12:03

» BSM TOULON
par JONCQUET Mar 25 Aoû 2020 - 9:50

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Invité Mar 25 Aoû 2020 - 8:34

» [ Blog visiteurs ] Jaureguiberry 70/76
par Andre RICHARD Lun 24 Aoû 2020 - 21:19

» [ Histoires et histoire ] Les Caves Monmousseau de Montrichard - Histoire vécue en juin 1940
par Didier Moreaux Lun 24 Aoû 2020 - 18:37

» [ Recherches de camarades ] Amis qui étaient au poste 6 de La Bourdonnais en 1970
par bouchard paul Dim 23 Aoû 2020 - 20:58

» [ Vieilles paperasses ] Très vieilles photos de bateaux gris
par Jean-Marie41 Dim 23 Aoû 2020 - 19:39

» SÉMAPHORE - kerhoazog - Landunvez (Finistère)
par Michel Roux Dim 23 Aoû 2020 - 19:26

» [Les états-major des ports et régions] MARINE PARIS
par alain EGUERRE Dim 23 Aoû 2020 - 19:05

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades Lycée technique Kerichen Brest 69 à 72
par Joël Chandelier Dim 23 Aoû 2020 - 17:43

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par Christian Suné Dim 23 Aoû 2020 - 8:04

» SUFFREN (FLM )
par MICAUX Joseph-Alexandre Dim 23 Aoû 2020 - 1:41

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par PICCOLO Sam 22 Aoû 2020 - 22:51

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TRANSMETTEURS (les Bormettes, Cap Brun, CIN St Mandrier)
par Keran Ven 21 Aoû 2020 - 22:29

» [ Blog visiteurs ] Jean Le Coadou disparu à bord du Clemenceau en 72 ?
par Invité Ven 21 Aoû 2020 - 22:19

DERNIERS SUJETS


LE NORMAND (ER) - Page 13 Liensamis

LE NORMAND (ER)

Anonymous
Invité
Invité

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Invité le Jeu 2 Avr 2015 - 18:01

LE NORMAND (ER) - Page 13 582735 LE NORMAND (ER) - Page 13 580511

Super sympa Ces souvenirs bien racontés LE NORMAND (ER) - Page 13 23710810
Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Ven 3 Avr 2015 - 16:17

Message n° 300
Bonjour Jean,
Merci pour ton message.
Et bien non ! Tu es bel et bien le premier à faire le rapprochement entre mon nom de famille et l'alliage cupro-nickel-chrôme.
En ce qui nous concerne, nous les Monel ; on nous assimile, plutôt, à la "salmonelle"...
Par contre, je ne savais pas que le "monel" était utilisé pour les paliers et autres coussinets ; par contre, pour les hélices, oui.
Il est vrai que je n'étais pas "bouchon gras", mais DSM.
Mon père, lui, était ingénieur, et il devait savoir cela ; mais il ne me l'a pas appris.
Comme quoi ; l'on apprend à tout âge.
Bien à toi et "Bon vent".

Message n° 301
Bonsoir Alain,
Le tout est de se lancer.
Toi aussi, tu dois avoir plein de choses à nous raconter et comme nous sommes bon public...
Bonne soirée et "Bon vent".

... Grosse surprise, au cours de mon habituelle petite promenade matinale sur le pont de mon cher "Normand".
Un gros bâtiment de guerre est à poste , arrimé à l'un des coffes mouillés au milieu de la rade.
Je n'ai pas grand-peine à le reconnaître, car j'ai monté sa maquette (Heller), chez moi, quelques mois auparavant.
C'est bel et bien le CL66 "USS Springfield", l'un des premiers croiseurs lance-engins de l'US NAVY.
Pour un vétérans de la fin de la seconde guerre mondiale, il a vraiment fière allure ; sa dernière refonte lui a donné un sacré "coup de jeune".
Heureusement que j'ai eu la présence d'esprit d'aller chercher mon appareil photos pour immortaliser l'instant, car le soir, revenus d'une "nième croisière des Salins", notre bel oiseau avait "mis les voiles"...
LE NORMAND (ER) - Page 13 1185
XM

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Mer 29 Avr 2015 - 10:32

...Rencontre avec le R98 "Clémenceau".

Je n'avais pas revu le "Clem" depuis mon stage à "Jeunesse et Marine", à Brest-même, alors qu'il était en achèvement, à quai.
A l'époque, j'avais pu le visiter et, même s'il était loin d'être en état de marche, cela reste un excellent souvenir.
Spoiler:

Une vraie ville flottante, avec tout ce qu'il faut pour la faire vivre.
Une chose m'avait particulièrement frappé : les deux coursives longitudinales à sens unique, reliées, entre elles, par des transversales...
Tout cela pour éviter les flux contradictoires, lors des branlebas de combat.
A l'époque, je m'étais bien juré de tout faire pour éviter les "grosses bailles" ; si toutefois, un jour, je réalisais mon rêve d'être marin.
Quelle émotion de le retrouver là, 3 ans plus tard ; en mer, en pleine "croisière des Salins".
Ah oui ! Il avait vraiment fière allure, alors, notre "Clem", avec tout son groupe aérien à bord ; quand je pense à la fin de vie que nous lui avons réservé.
Je crois me souvenir qu'il venait de recevoir ses avions, qui venaient de terminer leur stage "take-on/take-off" sur la base aéronavale voisine d'Hyères.
Nous, après notre sortie de bassin, nous venions de reprendre nos entrainements, au même endroit, entre la côte et les "Iles".
A ce moment-là, je pensais que nous allions reprendre notre rôle de "chien de garde", en "rescue" derrière lui, comme nous l'avions fait avec " l'Arromanches "...
Il n'en fut rien.
Un autre ER avait du être choisi pour nous remplacer.
Cher vieux "Clem" ; je ne devais jamais te revoir...

LE NORMAND (ER) - Page 13 1963-49-_imagesia-com_x77y_large
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !

VAILLER daniel
VAILLER daniel
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 77
LE NORMAND (ER) - Page 13 Radio NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par VAILLER daniel le Lun 18 Mai 2015 - 17:56

Bonjour à tous les anciens du NORMAND.
J'ai embarqué sur celui-çi le 12/6/61 à LORIENT (il était en fin de grand carénage).Je logeais dans le poste 4,près du tableau électrique (à droite quand on rentre ), j'étais radio.
Poste de travail: PC radio
Poste de manoeuvre: téléphoniste plage avant
Poste de lavage: poste 4
poste de combat: central radio de secours (CRS)
Je faisais partie de la section de débarquement (j'étais servant au FM).
Je pense avoir connu FEUGRAY alain (voir mess 284).
A bientot

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Lun 1 Juin 2015 - 17:56

... Bain forcé.

Taratatata ! Taratatata ! Taratatata !...
Branlebas ! Branlebas !
Il est 6h00 et nous sommes à notre poste de mouillage habituel, quai Noël.
Comme chaque matin, je suis le premier à sauter de mon hamac, dès la première note du clairon.
Splash ! plouf ! Plouf ! splash !...
Nom de d... ! M.... ! P..... ! Et autres jurons bien sentis fusent dans fond de notre poste 2.
Lumière, nom de nom !
Mais que peut-il bien se passer ?
La lumière jaillit donc et, avec elle, nous découvrons toute l'étendue du désastre.
Et bien, toute la partie basse du local est envahie par les eaux.
Personnellement, comme je loge dans sa partie haute, j'ai atterri au sec ; ce qui n'a pas été le cas pour tout le monde.
Il faut dire que cet endroit est situé dans la partie avant des ER et que le sol y épouse la courbure du pont principal.
C'est pourquoi ceux du bas ont sauté dans l'eau qui s'était accumulée, pendant la nuit, dans la poche créée par le pont et la cloison.
Grande est donc l'effervescence suscitée par cet incident ; et cela se comprend aisément.
Aussitôt, le service "Sécurité" arrive sur les lieux, met en place pompes et tuyaux et s'active à la recherche d'indices qui pourraient expliquer ce phénomène.
Bien entendu, nous sommes priés de quitter les lieux et nous en serons quittes pour prendre notre petit déjeuner sur le pont.
Ainsi, le service sera-t-il bien perturbé, à bord, pendant tout le temps que durera le pompage.
Mais, qu'a-t-il bien pu se passer pour en arriver là ?
Evidemment la question est de toutes les conversations.
Finalement, nous apprendrons que la fuite provenait du "dôme sonar" et qu'elle avait été occasionnée par la négligence d'un des nôtres (DSM).
Et bien oui, l'enquête interne montrera que notre ami L...... n'a pas appliqué toute la procédure de remontée du dôme.
Normalement, au retour d'un CASEX, dès la passe embouquée, on doit remonter celui-ci pour éviter tout "raclement" intempestif dans les hauts fonds.
Un homme du service est donc envoyé dans le local sonar où il doit mettre en route le moteur électrique qui effectue la manoeuvre, l'arrêter quand le voyant vert est remplacé par le rouge, débrayer alors le moteur, et terminer manuellement l'opération en donnant un coup de manivelle qui assurera une étanchéité parfaite.
Or, notre ami est amoureux et, comme tel, désireux d'aller au plus vite passer la revue des permissionnaire et de quitter rapidement le bord pour retrouver sa petite amie.
Il bâcle alors son travail (nous sommes rentrés de mer en fin d'AM) ; c'est à dire qu'il appuie sur le bouton de remontée et quitte les lieux sans s'occuper du reste.
Or, pour une raison inconnue, la remontée a du s'interrompre et l'étanchéité n'étant pas parfaite, l'eau rentrer doucement, surnoisement...
Heureusement qu'à notre quai "Noël", il y a peu d'eau sous la quille.
Les seuls "gros" dégâts se limiteront à la perte du moteur et à la détérioration du circuit électrique ; pour le reste, à ce qui a été trempé, à l'intérieur.
Comme quoi "Procédure", "procédure"...
Notre camarade, lui, payera son inconduite par quelques jours de "tôle" bien mérités, ma foi.

Xavier MONEL



DQN78
DQN78
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
LE NORMAND (ER) - Page 13 Detec NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par DQN78 le Mar 2 Juin 2015 - 8:50

J'ai bien connu ce poste 1 à l'avant du Normand entre 1971 et 1973 , et il y avait aussi souvent de l'eau qui s'infiltrait par le sas d'embarquement des roquettes ASM à babord juste au niveau de la cloison avant (là ou en plus il y avait la télé et le frigo ...) . Par mer supérieure à 4 ou 5 on relevait les banettes du fond du poste car l'eau stagnait du fait c'est vrai de la courbure . Il arrivait parfois que cela dure plus d'une semaine et des tas de choses flottaient au grés des mouvements de rouli et tangage ....

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 71
Détecteur équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par VENDEEN69 le Mar 2 Juin 2015 - 9:01

C'est que nous avons navigué parfois dans des drôles de conditions qui ne seraient pas tolérées aujourd'hui mais qui prêtaient à sourire...jaune à l'époque!



LE NORMAND (ER) - Page 13 Rubanreconnaissance LE NORMAND (ER) - Page 13 Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

LE NORMAND (ER) - Page 13 Le_ven10

Roger Tanguy
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire NON Interprète

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Roger Tanguy le Mer 3 Juin 2015 - 0:01

l'escorteur rapide LE NORMAND mis à l'honneur
LE NORMAND (ER) - Page 13 Envelo10

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Mer 3 Juin 2015 - 16:21

Message n° 306

Bonjour DQN78.

Décidément, ces ER étaient de vraies passoires ; à moins que tous les maux soient venus du seul service ASM (Dôme sonar, LR...) ?
Je ne sais pas si j'ai une faille dans ma mémoire, mais tu parles du poste 1 et, dans ma tête, j'avais le 2 ?
Le 1 n'était-il pas celui des boscos ?
A moins que le passage des hamacs aux banettes, la création de la "cafet", etc... en aient provoqué le changement des dénominations...
Entre mon passage à bord et le tien ; il y a eu, je pense, au moins 2 grands carénages.
Ou alors, je fais une confusion avec le "Tartu" sur lequel j'avais mon sac au 2.
Bien à toi et "Bon vent".

Xavier

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Ven 17 Juil 2015 - 19:15

... Cérémonie des couleurs dans 5 mn !!!
Vite, je monte sur la plage AR, prends ma place habituelle, et là ?... ; je reste bouche bée, le souffle coupé.
A quelques encablures, sur coffre, c'est bien le croiseur "USS Long Beach" qui s'offre à nos regards.
Mon voisin , C......., me chuchotte : "tu connais" ?
Mais bien sûr que je connais, et je l'ai même reconnu tout de suite.
Dés que sa maquette était sortie, chez "Heller", j'avais pris les jambes à mon coup et j'étais allé l'acheter illico.
J'avais été tellement frappé par ce que l'on disait de lui, dans la revue "Cols bleus" notamment, que je ne pouvais faire moins.
Et puis, un tel modèle réduit, dans ma collection naissante, ; quel plaisir !
Il faut, quand même, bien dire que c'est un navire Mythique, ce "Long Beach".
De fait (si j'ai bonne mémoire), c'est le premier des navires à utliser une propulsion nucléaire et le premier bâtiment de guerre à posséder un armement entièrement composé de missiles.
Et, de plus, il a un look incomparable.
Longtemps, je me suis demandé pourquoi il avait été le seul croiseur de sa classe.
Avec le recul du temps, je pense qu'il a servi de prototype, en vue de préparer la venue des Porte-Avions nucléaires, dits de 100.000 tonnes.
Je ne devais jamais le revoir...
Et pourtant, il venait tout juste d'être affecté à la flotte de Méditerranée et nos destins auraient bien du se croiser, à nouveau.
Voilà, c'était sa première escale en France et, combien fut-elle courte.
Juste le temps de croiser, avec précaution, quelques groupes avinés de marins de son bord (gare à la castagne...), le soir dans "Chicago", et, le lendemain, Pfuitt !!! ; plus de "Long Beach".
Adieu, cher "Long Beach" ; sans doute te retrouverai-je, un jour, au paradis des marins...

Xavier MONEL

Ma maquette "Heller"
LE NORMAND (ER) - Page 13 Revell-00022-uss-long-beach-atomic-cruiser-uss-long-beach_imagesia-com_zq5d_large


Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Jeu 27 Aoû 2015 - 17:30

... Grande effervescence.

Grande effervescence, ce matin ; le bruit court dans toutes les coursives : la semaine prochaine sera occupée par les grandes manoeuvres de la flotte.
Effectivement, une note épinglée à la porte du BM (Bureau des mouvements) le confirme : l'exercice "Lavezzi 1" aura pour cadre la Corse et le nord de la Sardaigne.
Quelle aubaine ; 8 jours de mer !
Il me revient alors, en mémoire, que j'ai raté le dernier grand départ en croisière de la flotte ; c'était en septembre dernier.
A mon grand regret, et la mort dans l'âme, j'avais du me contenter de contempler l'appareillage de tous ces navires, de la plage arrière de " l'Océan ".
Et pour cause, j'étais encore élève à l'EASM (Ecole des Armes Sous-Marines), à bord de ce bâtiment.
Les souvenirs (un peu flous, peut-être, aujourd'hui) me reviennent, alors.
Ce sont ceux d'une grande pagaïe, en fait ; jugez-en...
Spoiler:

Le jour se lève à peine et les navires engagés dans cette opération sont à la chauffe, depuis plusieurs heures, déjà.
Leur impatience est palpable, comme si tous ces milliers de chevaux n'attendaient qu'un signal pour se déchaîner.
Et puis, un puissant coup de sirène jaillit (vhooooou !), du côté des appontement de "Millaut" ; là où accostent les grosses "bestiasses".
Le "Colbert", sans doute ; comment savoir exactement, car nous sommes accostés à l'autre bout de l'arsenal, presqu'au quai d'honneur.
Alors les évènements se précipitent et dans un grand concert de sirènes de recul (puitt ! puitt ! puitt !), tout un paquet de navires se met à culer dans le plus grand des désordres ; chacun pour soi...
A peine terminé, ce mouvement se transforme en reflux, les plus rapides prenant déjà le large.
Quel spectacle dantesque ! quelle pagaïe !
Comment éviter ses voisins et pour se frayer un passage à travers une rade si encombrée.
Tous y arrivent pourtant ; sauf que...
Sauf que, devant mes yeux médusés, deux s'accrochent, alors qu'ils font marche arrière, ensemble, à quelques mètres l'un de l'autre.
Mais oui, le "Gustave Zédé" et le "Lorrain" (si j'ai bonne mémoire, ou un autre ER, dans le cas contraire) se heurtent et terminent leur course en arrière, étroitement enlacés, bord à bord.
Le temps que les manoeuvres de désencastrement mettent fin à ces "embrassades", nous ne pouvons que constater les dégâts ; sur le "Tatave", tout au moins.
Effectivement, lui, nous montre son flanc tribord, contrairement au "Lorrain" qui nous cache son côté babord.
Et bien, quand même, il a ramassé une sacrée blessure notre "Tatave".
En effet, dans ses oeuvres mortes, juste au-dessous de la plus basse ligne de hublots, c.a.d. à quelques dizaines de cm en-dessus de la ligne de flottaison ; il dévoile une grande plaie béante, horizontale, de plusieurs mètres de long.
Quant au "Lorrain", nous n'en verrons rien, car il ne nous présente que son flanc tribord.
C'est bien piteusement que tous les deux reprendront leur poste, à quai, aidés par les remorqueurs appelés à la rescousse.
Ainsi, c'en est fini pour eux ; adieu, croisière.
Mon Dieu, me dis-je ; pourvu que pareille mésaventure n'arrive pas à mon cher "Normand", la semaine prochaine.
Rester au port, alors que j'ai tant attendu ce moment ?
Ah non ; pas ça !...

Xavier MONEL

A641 "Gustave Zédé" - Bâtiment Base des sous-marins - Saint Florent Corse " Lavezzi 1" fin 1963.

LE NORMAND (ER) - Page 13 1963-39-_imagesia-com_10w5f_large

centime44
centime44
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 63
Mécanicien NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par centime44 le Jeu 27 Aoû 2015 - 19:29

super récit Xavier..!! LE NORMAND (ER) - Page 13 582735

Anonymous
Invité
Invité

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Invité le Jeu 27 Aoû 2015 - 19:56

LE NORMAND (ER) - Page 13 582735 LE NORMAND (ER) - Page 13 642994 Merci encore Xavier pour ces récits..

J'ai embarqué sur Le Normand fin 70 ou début 71 .. juste pour une semaine (lors de mon passage a Maistrance)..

On s'est ramassé une sacré tole... 15 metre de creux dans le golf de Gascogne . on s'est réfugié a Groix..

Cuve a mazout félée dans la tempete.. y avait 2/3cmde gazole dans le poste sous la cafete .. j'ai eu un collegue qui a eu droit a l'ambulance en arrivant a quai .. malade pendant huit jours ..sans manger et il n'arretait pas de vomir...

moi je n'ai jamais autant mangé que la ... lol!

LE NORMAND (ER) - Page 13 327396 LE NORMAND (ER) - Page 13 327396
† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 13 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Ven 28 Aoû 2015 - 9:57

Merci Xavier c'est un beau récit, j'en redemande.
Mais quelle mémoire !!!
LE NORMAND (ER) - Page 13 582735 LE NORMAND (ER) - Page 13 642994

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Ven 28 Aoû 2015 - 10:58

Message n° 314

Bonjour Alain.

Merci pour ton message.
Tu en redemandes et tu en auras ; mon temps d'appelé n'est pas encore terminé.
Pour ce qui en est de la mémoire ; j'ai toujours été réputé pour en avoir.
Cependant, avec l'âge (73) ; celle-ci a tendance à s'émousser...
Heureusement, je relis les lettres que j'adressais à ma fiancée (nous allons avoir 50 ans de mariage dans une dizaine de jours), à l'époque et cela m'aide à ne pas perdre le fil.
Bien à toi et bon vent.

Xavier

† FEUGRAY Alain
† FEUGRAY Alain
QM 2
QM 2

Age : 81
LE NORMAND (ER) - Page 13 Transfiequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par † FEUGRAY Alain le Ven 28 Aoû 2015 - 11:06

Content de "t'entendre".
Je te bas sur l'age (76) pas sur le mariage (42 , mais c'est le deuxième) quant à la mémoire il vaut mieux ne pas en parler pour ma part ...
Merci & bonne journée
Alain

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Ven 28 Aoû 2015 - 11:38

Message n° 312

Bonjour et merci Bruno pour tes encouragements

Xavier MONEL

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Ven 16 Oct 2015 - 18:48

Exercice "LAVEZZI 1"

Youpi !!! Nous sommes partis...
C'est décembre et le jour n'est pas encore complètement levé.
Notre bon "Normand" cule, puis prend son allure "en avant lente", en direction de la passe.
Je suis au "poste de bande" babord et je peux voir défiler, à leurs mouillages habituels, tous les navires de la flotte.
Curieux n'est-ce pas ?
Dire qu'on nous annonçait un exercice d'envergure, avec la participation de toute celle-ci : l'exercice "LAVEZZI", premier du nom...
Le temps de passer la BAN de Saint Mandrier, puis la rade des "Vignettes", et nous voilà en pleine mer.
Pas de houle, pas de vent et un ciel sans partage ; voilà qui est de bon augure.
Sauf que ?
Sauf que, ce soir, à minuit ; je manquerai perdre la vie...
Spoiler:
LE NORMAND (ER) - Page 13 00-fr-f765-le-normand-13_imagesia-com_129nl_large
La journée a bien commencé, disais-je, et tout ira pour le mieux, jusqu'à la nuit tombée.
Tout au long de notre transit vers la Corse, nous aurons l'impression de faire notre n-ième 'Croisière des Salins" ; sauf que nous serons passés au sud des 'Iles du Levant" et pas entre elles.
Casex, alerte incendie, alerte voie d'eau, avarie de barre, tir contre terre (ilôt du Bananier), etc... ; tout y passera.
Mais de la flotte ; pas le moindre navire?
La nuit est tombée depuis un bon moment et, après avoir dîné au poste, je vais prendre mon quart au PC ASM, de 20h00 à 00h00.
Tout se passe normalement et sans les "à-coups habituels" : poste de combat ASM, poste de combat Artillerie, etc... ; pas d'alerte donc.
Une soirée bien "peinarde", en quelque sorte.
Par contre, pendant ces 4 heures, la mer a considérablement "forci", sous l'effet d'un puissant vent d'est.
Il paraît que nous sommes arrivés dans les parages de la côte est de la Corse.
Personnellement, je n'ai pas prêté grande attention aux cabrioles, de plus en plus désordonnées, de notre bâtiment.
Il faut dire qu'il y a longtemps, déjà, que je suis amariné.
Arrive notre officier ASM, juste pour la relève de quart ; il est presque minuit.
"MONEL, va réveiller "B......" au poste des Choufs ; nous avons une panne de "phonie" et, comme il a le sommeil lourd"...
"Et surtout, prudence ; la mer est déchaînée et le pont dangereux".
"Alors, n'oublie pas de prendre ton blouson de mer et ta "mae-vest" et, en outre, fais attention de bien refermer les portes étanches".
Une vraie mère poule ce LV (le futur amiral Méchet) !!!
Me voici donc parti.
Je descend les échelles internes du bloc-passerelle et arrive à la première porte étanche ; celle qui permet d'accéder au pont, entre le bloc-passerelle et le roof, dans lequel se trouve le poste des Choufs (voir "écorché" du Normand >>> entre les 2 plate-formes triple TLT ; en dessous du berceau de la baleinière et sous l'affût double de 20mm).
Tout en vérifiant mon harnachement, je prends conscience que la mer est vraiment mauvaise et que des lames puissantes balaient la partie du pont sur laquelle je vais devoir m'aventurer.
Alors, je me lance et décoince 5 des 6 taquets que comporte la porte ; cependant, je garde le dernier, celui du centre extérieur, en attente.
J'ai retenu (de je ne sais qui) qu'à 7 lames de plus en plus fortes, en succèdent 7 autres de moins en moins fortes (est-ce bien vrai ?).
Je commence donc à compter et, quand je crois que c'est le bon moment ; je dévérouille le dernier taquet, ouvre la porte et, une fois dehors, m'apprête à refermer l'issue.
C'est alors que tout bascule.
En une seconde, je vois la lune à tribord (elle est si ronde, si pleine et si brillante).
Elle éclaire un ciel sans nuage, car le vent a du faire le vide ; c'est vraiment féerique, idéal pour mourir, quoi...
J'en suis à ma contemplation, quand elle disparaît, brusquement ?
C'est alors que mon esprit se réveille et que je réagis à toute vitesse.
Pas de doute, c'est une énorme vague qui arrive et qui va submerger l'endroit où je me trouve.
Vite, je croche le mousqueton de ma mae-vest dans la ligne de vie que les boscos ont eu la bonne idée d'installer...
Il était temps.
La lame me prend, me pousse vers babord, me soulève, me brasse et, finalement, me laisse sur le "c..", complètement abasourdi, sur le pont.
Miracle !!! Ma sangle m'a sauvé.
Merci mon Dieu ! Merci les boscos, Merci ! Merci ! Merci ...
Vite, je me relève, souque les 6 taquets et me précipite, aussi vite que je le peux, et sous des cataractes, vers la porte du roof.
En fait, ce n'est pas évident, car il y a les chandeliers, à travers lesquels passe la ligne de vie.
Tous les 5/6 mètres environ, il faut donc décapeler et recapeler le mousqueton pour pouvoir le faire coulisser ; et, tout cela, dans les déferlantes.
Heureusement, la plate-forme TLT tribord offre une certaine protection, dans ma progression.
Enfin, m'y voilà ; ouf !!!
Vite, j'ouvre, puis referme la porte de la coursive ; pas de problème cette fois.
Je trouve mon chouf (qui dormait, effectivement) ; je le réveille et nous partons, ensemble, pour la passerelle.
Chemin inverse, donc, et mêmes manoeuvres ; sans problème, cette fois.
Me voici à l'abri ; trempé, mais bel et bien vivant.
Je vais pouvoir aller retrouver mon bon vieux et fidèle hamac ; mon havre, en quelque sorte.
Quelle aventure !!!
Comme quoi la vie tient à bien peu de chose.

Xavier MONEL

Lebas
Lebas
QM 2
QM 2

Age : 83
LE NORMAND (ER) - Page 13 MECANEQUI NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Lebas le Sam 17 Oct 2015 - 8:19

Salut Xavier,
Aussi sur un ER (F775) au poste N°5, et a chaque prise de quart de 0 à 4 je pensais à ça !! si tu passais par dessus bord à cette heure ? ton absence serait constatée 7 ou 8 H après, alors là...
Vraiment un défaut de conception !!
A part ça quand même de bons souvenirs à bord !!
Bonne journée et salut à tous les anciens ER.
jpL.



LE NORMAND (ER) - Page 13 Insig205

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Sam 17 Oct 2015 - 11:09

Suite à message n° 319

Bonjour Lebas *.

C'est avec grand plaisir que je viens de lire tes commentaires sur les risques encourus, sur le pont et par gros temps, sur les ER Type E52.
Dans ma mémoire, il me semblait bien que certains ER étaient pourvus d'une coursive centrale reliant le bloc-passerelle au roof en question.
J'avais fait une sortie sur le "Bourguignon", pour le compte de l'EASM et j'avais bien cru retenir qu'il en avait une...
Bref, j'ai fait des recherches et voici ce que j'ai trouvé :

- Le type E50 (Ex : Le Corse) avait une coursive centrale ; en fait, les TLT étaient situés à l'avant et il n'y avait donc pas de problème de place, sur le pont principal, pour "loger" celle-ci.

- Le type E52 (Ex : Le Normand) n'en avait pas, sans doute parce que les TLT avaient été déplacés, de l'avant, au milieu de pont principal (à tribord et à babord de celui-ci) ; or leur rotation demandait de la place et il a bien fallu trouver la place nécessaire, pour pouvoir les mettre en oeuvre.

- Le type E52b (Ex : L'Alsacien) retrouve la coursive centrale ; là, les ingénieurs maritimes ont bien su résoudre le problème de la place.

Tu pourras vérifier tout cela en procédant comme je l'ai fait moi-même...

Sous "Internet Exploreur", tu tapes "ER Escorteur Rapide".
Ensuite, tu vas dans la rubrique "Escorteurs Rapides".
Apparaissent, alors, des shémas correspondant à chacun des 3 types : E50, E52 et E52b.
C'est très bien fait et tu pourras te faire une très bonne idée des évolutions apportées à ces bâtiments.
Il n'en reste pas moins vrai que la suppression de cette fameuse coursive, sur le type E52, me semble avoir été une "sacrée connerie"...
Bien à toi.

Xavier

* Mille excuses ; je ne connais pas ton prénom.



Laurent
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 73
Radio équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Laurent le Dim 18 Oct 2015 - 15:50

Xavier MONEL, ton récit me fait penser qu'il y a toujours un problème de chandeliers dans la marine.
Enfin, faut faire avec. LE NORMAND (ER) - Page 13 401535



LE NORMAND (ER) - Page 13 Insign16

Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Lun 19 Oct 2015 - 10:30

Réponse à message n° 319 - Suite...

Bonjour ami Lebas.

Suite à notre précédent échange...
Pour revenir sur ce que tu me disais à propos des disparus en mer ; il me revient en mémoire (récente) le tragique retour du P681 "Albatros".
C'était, il y quelques mois, son dernier voyage, pour cause de désarmement.
Pendant son transit, entre l'Antartique et la Métropole, 2 hommes ont ainsi disparu...
Je sais, on a laissé entendre qu'ils s'étaient suicidés ; mais ?
Et bien, eux, quoi qu'il en soit ; on ne les a pas retrouvés du tout.
Bien à toi.

Xavier

Xavier MONEL
Xavier MONEL
QM 2
QM 2

Age : 78
Détecteur ASM équipage NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par Xavier MONEL le Lun 19 Oct 2015 - 10:39

Message n° 321

Bonjour Laurent.

C'est bien vrai, ce que tu dis là ; leur peinture, entre autres choses.
Le montage et le démontage des tauds étaient, eux aussi, sources de problèmes ; que d'emmerdements...
Bien à toi.

Xavier

JBY
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 65
Mécanicien équipage           NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par JBY le Lun 19 Oct 2015 - 20:47

Xavier je me souviens que sur le "Champenois" et à condition que les mauvaises conditions météorologiques soient avérées, les boscos capelaient tout ce qui pouvait bouger, posaient comme tu le dis des lignes de vie pour protéger les mouvements, mais qu'en plus pour aller prendre notre quart, il nous fallait passer par les roofs pour justement éviter la traversée dangereuse du pont principal constamment balayé par les vagues.
De nuit et avec le bruit du vent le froid et les embruns, c'était assez flippant, mais on s’accrochait bien au bout. Nous n'avions pas envie de prendre le bouillon.
Et encore merci pour tes récits.



LE NORMAND (ER) - Page 13 Insig204

"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil

jacques95
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 75
LE NORMAND (ER) - Page 13 Elecequi NON

LE NORMAND (ER) - Page 13 Empty Re: LE NORMAND (ER)

Message par jacques95 le Mer 21 Oct 2015 - 14:48

Xavier,
J'ai aussi été emporté par une vague qui m'a fauchée comme une plume entre la coursive avant et la coursive arrière.
Je ne me souviens plus si c'était sur LE BRETON ou sur le DUPERRE.
LE NORMAND (ER) - Page 13 238874
J'étais sur le pont principal, à tribord, et malgré la main courante centrale, la lame a été la plus rapide.
Je n'ai rien vu venir , en un éclair j'étais lové dans les filières comme un vulgaire poisson.

C'est si rapide que je n'ai pas eu le temps d'être effrayé. Après coup juste heureux de ne pas être passé au dessus des filières.
J'ai dit quel bol et j'ai eu le droit à un coup de rata... LE NORMAND (ER) - Page 13 580511
Depuis je suis devenu très respectueux des règles de sécurité et scrupuleux à les faire appliquer.

Cordialement
jacques 95


    La date/heure actuelle est Ven 18 Sep 2020 - 9:06