Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Avatar22 MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 833589 messages dans 15019 sujets

Nous avons 7449 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est phil036

La page Facebook de secours d’A.C.B.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Livreo10

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 11
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 12:20

» [Campagne C.E.P.] Ile de RAPA
par Max Péron Aujourd'hui à 12:19

» [ Vieilles paperasses ] Vieilles photos
par Yvo35 Aujourd'hui à 12:15

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades corvette Aconit de 75 à 79
par papy25 Aujourd'hui à 12:05

» [Aéronavale divers] Alouette 3
par byu30 Aujourd'hui à 12:04

» RHÔNE (BSL)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 12:00

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Michel Roux Aujourd'hui à 11:44

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par larcher Aujourd'hui à 10:19

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 9:04

» ODET (LST)
par Matelot Aujourd'hui à 8:47

» MASCAREIGNE - P 779 -
par Matelot Aujourd'hui à 8:33

» [ VOS ESCALES ] Alexandrie - Égypte
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:17

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 20:28

» BLAVET (BDC)
par Tinto Hier à 20:06

» D'ESTIENNE D'ORVES (AVISO)
par Renan Hier à 17:54

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par J-C Laffrat Hier à 16:44

» [Aéronautique divers] ATLANTIC - ATL 2
par pinçon michel Hier à 16:23

» FOCH (PA) - TOME 2
par J-L-14 Hier à 16:08

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par COLLEMANT Dominique Hier à 10:15

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par HèmBé43 Hier à 7:39

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par GRAFF Gérard Dim 5 Avr 2020 - 23:31

» NARVAL (SM)
par dbs Dim 5 Avr 2020 - 23:21

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Dim 5 Avr 2020 - 23:08

» COMMANDANT L'HERMINIER (AVISO)
par rambic Dim 5 Avr 2020 - 22:36

» JULES VERNE (BA)
par Charly Dim 5 Avr 2020 - 22:24

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par RENARD-HACHIN Dim 5 Avr 2020 - 18:55

» [ Blog visiteurs ]
par Invité Dim 5 Avr 2020 - 18:01

» LA GALISSONNIÈRE (EE)
par Matelot Dim 5 Avr 2020 - 17:17

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 5 Avr 2020 - 14:32

» FARE UTE
par loulou06000 Dim 5 Avr 2020 - 14:31

» [Campagnes C.E.P.] TOTEGEGIE... 1967...
par Joël Chandelier Dim 5 Avr 2020 - 14:01

» [ Blog visiteurs ] Francis Émile LE COCQ Matelot à bord du Lorraine
par Yvo35 Dim 5 Avr 2020 - 11:19

» [ Campagne ] LA RÉUNION - TOME 003
par Charly Sam 4 Avr 2020 - 22:03

» L'AGILE (E.C.)
par J-L-14 Sam 4 Avr 2020 - 21:30

» LOIRE (BSL)
par JACQUEZ Sam 4 Avr 2020 - 18:31

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par casinogarage Sam 4 Avr 2020 - 11:45

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Ven 3 Avr 2020 - 23:26

» DIXMUDE ( PA )
par COLLEMANT Dominique Ven 3 Avr 2020 - 21:22

» [ Bâtiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Ven 3 Avr 2020 - 21:18

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par LES BORMETTES Ven 3 Avr 2020 - 18:17

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par COLLEMANT Dominique Ven 3 Avr 2020 - 15:29

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par DALIOLI Ven 3 Avr 2020 - 15:20

» ISÈRE (PR)
par Pytheas Ven 3 Avr 2020 - 11:48

» FLOTTILLE 34 F
par RIPAULT Ven 3 Avr 2020 - 9:24

» [Plongeurs démineurs] Bâtiment d'Expérimentations et de Recherches Sous-Marines (BERSM) TRITON
par dan83143 Ven 3 Avr 2020 - 9:09

» [Opérations diverses] Beyrouth lors des missions "Olifan"
par loulou06000 Ven 3 Avr 2020 - 8:55

» [VOS ESCALES] Seychelles
par jeanlepogam Jeu 2 Avr 2020 - 23:26

» [ Recherches de camarades ] Foch Saphir 2 (1977-1978)
par totof 44 Jeu 2 Avr 2020 - 17:48

» ESCADRILLE 22 S
par byu30 Jeu 2 Avr 2020 - 11:47

» [OPÉRATIONS DE GUERRE] GUERRE DE CORÉE - TOME 2
par GYURISS Jeu 2 Avr 2020 - 10:55

» TONNERRE (PHA)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Avr 2020 - 23:02

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Marie41 Mer 1 Avr 2020 - 18:34

» RUBIS (SNA)
par JONCQUET Mer 1 Avr 2020 - 17:56

» [ Histoire et histoires ] [Obligation Histoire et histoires ]
par Tragin Mer 1 Avr 2020 - 16:12

» [LES B.A.N.] AGADIR
par J-C Laffrat Mer 1 Avr 2020 - 10:53

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 2
par laurent jean-louis Mer 1 Avr 2020 - 8:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades CEAN Rochefort 1974-1975
par chouf.jules Mer 1 Avr 2020 - 5:09

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BAN Hyères 1975-1979
par chouf.jules Mer 1 Avr 2020 - 5:01

» VENUS (SM)
par centime44 Mar 31 Mar 2020 - 22:27

» AUNIS (TRANSPORT)
par marsouin Mar 31 Mar 2020 - 20:53

» ALIDADE (HYDRO)
par Tinto Mar 31 Mar 2020 - 19:42

» CANOPUS (DC)
par J-L-14 Mar 31 Mar 2020 - 19:20

» [ Blog visiteurs ] Demande de renseignements Paul Pesqué classe 1937 Béveziers et Aviso-Colonial Entrecasteaux
par Invité Mar 31 Mar 2020 - 18:04

» ASTROLABE (BH)
par Charly Mar 31 Mar 2020 - 13:10

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades TCD OURAGAN de 69 à 72
par Octave Mar 31 Mar 2020 - 11:11

» CASABIANCA (EE)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mar 31 Mar 2020 - 9:10

» [Associations anciens marins] FNOM
par Charly Lun 30 Mar 2020 - 19:19

» D'ESTRÉES (EE)
par LABILLE lionel Lun 30 Mar 2020 - 17:56

» [ Associations anciens Marins ] Une nouvelle nuit de la Marine pour L'AMMAC d'Angers
par Jo Lun 30 Mar 2020 - 17:02

» [Les anciens avions de l'aéro] Les Vickers Wellington de l’Aéronavale
par DALIOLI Lun 30 Mar 2020 - 15:24

» LA LORIENTAISE
par marsouin Lun 30 Mar 2020 - 11:59

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par passe plat Lun 30 Mar 2020 - 11:45

» TARTU (EE)
par Xavier MONEL Dim 29 Mar 2020 - 18:11

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par pinçon michel Dim 29 Mar 2020 - 9:31

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JONCQUET Dim 29 Mar 2020 - 0:24

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par MARTIN Jean-Pierre Sam 28 Mar 2020 - 19:19

» VERDON (PETROLIER)
par LES BORMETTES Sam 28 Mar 2020 - 19:14

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par rambic Sam 28 Mar 2020 - 18:26

» VAR (BCR)
par Goril75 Sam 28 Mar 2020 - 17:35

» [ Aéronavale divers ] Aviation navale ?
par bourneton Sam 28 Mar 2020 - 10:59

» MAINE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Sam 28 Mar 2020 - 10:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par DALIOLI Sam 28 Mar 2020 - 9:59

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Ven 27 Mar 2020 - 23:16

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Bureaumachine busset Ven 27 Mar 2020 - 20:15

» LE CHAMPENOIS (ER)
par JBY Ven 27 Mar 2020 - 18:23

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard (25)
par CLAUDEL JEAN-PIERRE Ven 27 Mar 2020 - 17:16

» MINERVE (SM) - TOME 2
par VERNEYGérard84 Ven 27 Mar 2020 - 14:59

» [ École des Mousses ] 2ème compagnie mars 72 - mars 73
par dominiquemorel26000 Jeu 26 Mar 2020 - 13:43

» [ École des Mousses ] École des mousses promotion 73/74
par CPM73 Jeu 26 Mar 2020 - 10:26

» [VOS ESCALES] Panama
par vazeilles Mer 25 Mar 2020 - 23:17

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par JONCQUET Mer 25 Mar 2020 - 18:07

» FLOTTILLE 24 F
par NEHOU Mer 25 Mar 2020 - 18:03

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par pinçon michel Mer 25 Mar 2020 - 8:41

» [Campagnes C.E.P.] Les îles de la Polynésie Française
par Charly Mer 25 Mar 2020 - 8:32

» [ Logos - Tapes - Insignes ] LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par morbihannais Mar 24 Mar 2020 - 20:09

» [VOS ESCALES ] Thaïlande
par Bureaumachine busset Mar 24 Mar 2020 - 16:01

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par J.Revert Mar 24 Mar 2020 - 14:53

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par J-L-14 Mar 24 Mar 2020 - 13:53

» Recherche camarade EE DUPERRE années 1963-1966 - BREST
par urbain Mar 24 Mar 2020 - 11:19

DERNIERS SUJETS


MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Liensamis

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par † CYBAL Jacques le Sam 7 Fév 2009 - 18:45

Salut à tous.
J'alimente juste le sujet des fameuses tenues...
Sur le Rivière en 68.


MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Poste_10

Nana
Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Joël Chandelier le Sam 7 Fév 2009 - 19:00

Et bien voilà, les photos arrivent petit à petit et la dernière de Jacques est tout à fait conforme à bord des Avisos
Quand à thoer, il y a les lunettes en plus parce que les personnes sont à l'extérieur et que lors d'une explosion le flash lumineux est intense en général on s'abstenait et au top on fermait les yeux même paré des lunettes, quand au masque ce n'est pas le bon vieux binoculaire ANP51 de Jacques, mais le "panoramique" Fernez

Pour Tinto cette photo prise en 1971 l'a été à Hao et non à Muru, mais le principe de la zone contrôlée est le même au delà d'une certaine délimitation on ne peut pénétrer qu'entièrement équipé de même qu'à la sortie on est obligé de passer par la cabine contrôle déshabillage.
Ici sur la photo je suis en dehors de zone, et pose pour la photo uniquement avant de pénétrer la zone par la cabine qu'on voit derrière.
J'ai oublié l'endroit exacte de cette zone à Hao, soit c'est l'aire de déconta lavage des Vautours, soit c'est l'aire située vers la laverie chaude des vêtements... à Hao, je le reprécise et si j'ai mis cette photo sur le sujet Muru c'est juste pour montrer la tenue SMSR.



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 RubanreconnaissanceMURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Copie_12   MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
collo
collo
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 64
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Electromecan NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty ET LA TENUE BLANCHE

Message par collo le Dim 8 Fév 2009 - 15:58

Souvent à usage unique vu que nous les ramenions de Colette un peu, heu... sales...
Celles qui servaient pour la radiopro pouvaient être lavées et resservir sauf les petites tailles...

Au fond derrière le mur les motus Colette.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Inconn10


POUR TINTO, Toute zone "à risque" était balisée avec du bout nylon et des papillons en rubalise et de temps en temps un panneau jaune "risque de contamination".
Le balisage parait folklorique : n'oublie pas que le personnel local ne "sait" pas trop ce çà veut dire, donc panneaux classiques TABU...

Jojo aurait pu avoir des EMMMM... pour cette photo ou il apparait du balisage, des panneaux etc.. etc... c'était interdit... ces prises de vue !!!



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign36
Bon à rien mais prêt à tout !!!  
Pas de médailles, mais de la place pour en mettre..
Grailhe
Grailhe
MATELOT
MATELOT

Age : 74
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Equi NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Tarentule départ MURU

Message par Grailhe le Dim 8 Fév 2009 - 17:19

Merci à "thoer" pour les photos.
Cordialement
Tinto
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 68
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 MECANEQUI NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Tinto le Dim 8 Fév 2009 - 19:45

Pour COLLO et JOJO,
Merci pour vos réponses...
Mais il y avait de quoi s'interroger...
Amicalement.



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 RubanreconnaissanceMURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign22
   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
BLELLY
BLELLY
QM 1
QM 1

Age : 71
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Missilierequi NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Moruroa

Message par BLELLY le Jeu 12 Fév 2009 - 5:46

SALUT AMICAL A TOUS.
Je me permets d'intervenir étant résident en Tahiti, sur une faute que nous avons tous faite et continuons pour la majorité à faire.
Nous avons tous la mauvaise habitude de dire "MURU" voire "MURUROA", hélas... grossière erreur, le vrai nom est "MORUROA" prononcer Morouroa; les Polynésiens y tiennent énormément et n'hésitent pas à nous en faire la remarque à nous les FARANI (Métropolitains).
Ne déformons pas ce qui ne nous appartient pas, et rendons à César...

Merci, et amitiés marines à tous.
B.BLELLY.



UN AMI EST QUELQU'UN QUI VOUS CONNAÎT BIEN ET...
QUI VOUS AIME QUAND MÊME.
† Fanch 56
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 71
Timonier équipage NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par † Fanch 56 le Jeu 12 Fév 2009 - 8:17

Oui mais pour nous qui y avons été affecté, cela restera toujours : Muru c'est dans notre tête et coeur, à vie.

Pareil on dit : Abervrack, et non Aberwrache.......... lol!



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 110

LINUX MINT MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Mint2
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime (Louis Chédid)

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Fondat11
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
Grailhe
Grailhe
MATELOT
MATELOT

Age : 74
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Equi NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty MURUROA ou MORUROA

Message par Grailhe le Jeu 12 Fév 2009 - 10:16

A mon humble avis :
MURUROA est le nom français qui figure d'ailleurs sur les cartes du SHOM.
MORUROA est le nom en tahitien.

Même exemple en français AURAY dans le Morbihan, c'est AN ALRE en Breton.

Bonne journée.
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par jean-claude BAUD le Jeu 12 Fév 2009 - 21:25

BLELLY, Ils ont bien changé à Tahiti, car dès le début tous ceux, Polynésiens, qui y ont travaillé ont toujours dit Mururoa...
Es-tu sur que Moruroa soit du Tahitien et non du Pomotu, car en mangarévien "moru" veut dire secret, mais aussi une espèce de filet, roa signifiant grand...



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 RubanreconnaissanceMURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign10

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
BLELLY
BLELLY
QM 1
QM 1

Age : 71
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Missilierequi NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Moruroa

Message par BLELLY le Ven 13 Fév 2009 - 0:33

Jean claude tu as parfaitement raison , c'est bien l'ile du grand secret.
Mais, Moruroa se dit aussi bien en français que en tahitien que en paumotu (je suis marié à une paumotu), normal l'ile est en archipel paumotu.
Par contre, il semblerai que l'origine de "mururoa" soit une coquille qui est apparue sur une carte marine pour la première fois en 1871, et qui a été répétée à l'envie, ce qui a fait que le nom Mururoa soit devenu presque une expression marine, qui a été et est toujours employée par les "utilisateurs" de l'ile biffins compris.
Il est vrai que les travailleurs tahitiens employés sur l'ile j'en connais beaucoup, l'employaient, mais cela par politesse un tahitien ne contredit jamais son interlocuteur (au pire il rigole), mais entre eux, c'est toujours Moruroa.
Pour ma part, j'utilise MORUROA, bien que dans ma tête ça reste "Muru", on ne se refait pas.
J'espère n'avoir vexé personne, je n'ai voulu ni m'imposer, ni jouer les puits de savoir, mais juste apporter une goutte d'eau pour aider à faire flotter le navire.
NANA MAURURU E FAAITOITO - "Au revoir merci et bon courage".



UN AMI EST QUELQU'UN QUI VOUS CONNAÎT BIEN ET...
QUI VOUS AIME QUAND MÊME.
manu
manu
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 56
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Fusequi NON MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Dp

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par manu le Ven 13 Fév 2009 - 5:31

Bonjour,
Dur la carte de Polynésie "notre" île est bien baptisée MORUROA, je vais essayé de scanner une carte de navigation maritime, car il me semble quelle est aussi orthographiée ainsi sur les cartes officielles.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Carte_11



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insig181

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Pilote
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par PILON le Dim 15 Fév 2009 - 16:01

Mururoa

Jusqu'à son décès dans un crash d’hélicoptère, tous les matins au briefing d’état-major à Mururoa, j’étais avec Georges Nouveau, un Tahitien, musicien, que tout le monde a connu et je l’entendais tous les jours prononcer dans son exposé ayant trait aux mouvements sur le plan d’eau, le mot Mururoa (il était au PC Ops)

Il prononcait donc : Mo-ou-rou-roa
Le « ou » était émis faiblement, et les R des deux dernières syllabes étaient passablement roulés.
Il y a certainement des différences de prononciations entre chaque dialectes, Paumotu ou Tahitien par exemple, car à Reao, que je connais par cœur, ils disaient Mu-ru-roa, mais en roulant un peu les R comme Georges le faisait.

J’en suis arrivé à penser qu’avant l’arrivée des popaa à Reao en 64, ils n’avaient pratiquement jamais prononcé le nom de cet atoll, lointain pour eux.

Nota : savez vous que les Européens l’avaient baptisé d’abord « Osnaburg » et aussi « Mathilda’s Rock » et deux où trois autres noms encore…

André Pilon
PASTRE ROBERT
PASTRE ROBERT
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 72
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 MECAN MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Aero10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par PASTRE ROBERT le Mar 24 Fév 2009 - 11:08

Voilà une photo de la tenue antiradiations hum... j'ai des doutes sur le Clem lors des essais nucléaires en 68 après le tir.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Cd1_pa22
didiboy31
didiboy31
QM 1
QM 1

Age : 72
Armurier équipage MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Aero10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par didiboy31 le Mar 24 Fév 2009 - 12:28

Bonjour PASTRE ROBERT
Tu ne me connais pas, moi non plus du reste.
Mais, nous avons quelque chose de commun, nous avons fait la campagne Alfa 68 sur le Clemenceau.
En effet, j'étais à la flottille 9F (le courrier) comme armurier.
Je n'ai aucune photo de cette campagne car à l'époque j'avais acheté une camera super 8 et j'essayais de faire du cinéma amateur.
Le résultat n'a pas été probant; les films ne sont pas terrible.
Aujourd'hui, je regrette de ne pas avoir pris un appareil photos.
De ce fait, je te demande si tu m'autorises à copier tes photos de cette campagne à titre personnel et familiale.
Si oui, je t'en remercie.
Sur le Clem, nous logions sous la catapulte avant; et vous à la 31F où étiez vous ?
Sur ta photo, tu es en tenue comme on disait SMSR avec le sac masque à gaz (sans cartouche)et les gants rouge et les pataugas.
Souvenirs qui remontent à la surface.
Je suis nouveau sur le site; je me suis inscrit il y a quelques jours.
En espérant te lire bientôt.

Amitiés
didiboy33
Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Joël Chandelier le Mar 24 Fév 2009 - 12:30

Bonjour Robert

Pour le "puriste" que je suis, mais aussi pour "éclairer" les copains (ne suis je pas chandelier lol! ) n'appelle pas cette tenue "antiradiation" car aucune tenue n'arrête le rayonnement gamma seul un écran de plomb ou de béton arrête l'irradiation gamma.

L'irradiation gamma s'arrête également d'elle même si on est loin de la source (comme d'une explosion par exemple), 3 à 5 Kms suffisent en général (soit environ 2 miles marin).

Ta tenue est la tenue dite "antipoussiéres", elle protège de la "contamination externe" avec gants et chaussures.
Pour la protection de la "contamination interne" il faut porter le masque filtrant.

Donc comme son nom l'indique, elle est portée si dans l'air (non humide), il y a des poussières sèches radioactives.

Si maintenant c'est dans un milieu humide une autre tenue est portée qu'on appelait "tenue Opanol" étanche à la pluie.



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 RubanreconnaissanceMURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Copie_12   MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
PASTRE ROBERT
PASTRE ROBERT
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 72
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 MECAN MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Aero10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par PASTRE ROBERT le Mer 25 Fév 2009 - 18:00

Pour Joël, oui tu as raison cette combinaison ne valait rien pour arrêter les radiations, mais on était quand même assez loin de l'explosion avec le Clem surtout qu'à l'heure H on était dans le ventre du bateau en attendant que ça pète, après on sortait sur le pont pour apercevoir le champignon qui dérivait avec le vent, et les photos prises étaient assez lointaines, il me semble avoir entendu dire qu'on était à 70 km de l'explosion.

Pour didiboy33, tu peux prendre les photos que tu veux surtout que j'en ai envoyé pas mal sur la campagne 68 dans les différentes rubriques.
C'est vrai quand on y pense on était 2000 mecs sur le PA, mais tous occupés à des postes différents selon les spécialités, si c'était à refaire je le referai, c'est une expérience unique dans la vie d'un jeune.
Si tu veux me contacter n'hésites pas.
Le Paulois
Le Paulois
MATELOT
MATELOT

Age : 83
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Radioequi NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Le Paulois le Sam 28 Fév 2009 - 14:40

@Jean-Paul PEREA a écrit:Peu après le tir, il fallait récupérer les premiers enregistrements à terre, à proximité du point zéro.
Il va de soi que les gens qui se chargeaient de cette mission étaient soigneusement protégés puis minutieusement contrôlés, décontaminés, examinés...
Les plaisantins insinuaient qu'ils étaient "dératisés"...
Mais il y avait aussi la multitude de données qui étaient récupérées dans le PEA, et celles qui provenaient des missiles lancés dans le nuage par les "VAUTOURS".
Ils tombaient en mer, émettaient de la fluoresceine pour être bien repérés et étaient repêchés par des hélicos munis d'une grande épuisette.
Ils les rapportaient sur la "RANCE".
Bien entendu, le plus gros du travail de dépouillement et d'exploitation des enregistrements était réalisé dans les laboratoires du CEA, en métropole.
Lors de la campagne de tir de 1972, j'ai fait partie d'une façon tout à fait fortuite des expérimentateurs.
Ce que dit Jean-Paul ci-dessus je l'ai vécu en grandeur nature !
Voici le récit de cette campagne.
En 1972 le bateau de Green Peace avait pour but de rentrer dans le nuage atomique, suite à l'explosion.
A bord il y avait mon illustre voisin de GUIDEL (56) dcd depuis : le général de BOLLARDIERE que les tahitiens par dérision avaient surnommé "De boire la bière ".
Les transmissions en phonie à cette époque entre Papeete et Muru s'effectuaient en HF (haute fréquence) par radio-téléphone BLU sans aucun codage, donc écoutables par quelqu'un de suffisamment averti sachant pratiquer la BLU.
Spoiler:
Pour éviter que les indiscrets puissent être au courant des dates d'explosion, les hautes autorités avaient imaginé différents stratagèmes : à savoir par exemple, promener le ballon au dessus du lagon.
Tous les habitants de Muru ont pu assister à ce ballet quotidien du ballon dans le lagon !
Une autre interdiction concernait les liaisons radio-téléphone, défense de donner des dates pouvant par déduction, donner le jour des essais.
Pour ce faire il avait donc été installé sur le "DE GRASSE" une cellule d'écoute ayant pour mission d'enregistrer les différentes conversations radio-téléphone, et par la suite de débusquer d'éventuels contrevenants.
Ce qui devait arriver arriva ! je crois qu'une douzaine de personnes environ furent prises à donner des dates, pouvant laisser deviner le créneau des tirs.
La sanction étant le rapatriement immédiat en métropole.
Dans ces 12 "attrapés" figurait un parisien du STCAN qui œuvrait pour tester l'antenne VLF des SNLE.
Essais d'une grande importance qui conditionnaient la mise en service de ces S/M.
Il a donc été prier de quitter le territoire très rapidement, et le directeur de la DCAN de Papeete, de le remplacer au pied levé par un technicien présent sur place.
Me voilà convoqué et désigné pour continuer cette mission.
Le collègue parisien n'étant plus très bavard (on le comprend), je débarque donc à MURU investit de la mission de continuer ces essais dont je n'avais pas grande notion.
Je rentre donc dans le cercle très fermé des expérimentateurs !
J'avais à plusieurs reprises précédemment effectué des missions à Muru pour des travaux divers sur les bateaux.
En ce qui concernait l'intendance ce n'était pas le top, je me rappelle un certain soir avoir dormi dans une paillote, où l'on voyait circuler sur les murs quelques spécimens de rats assez musclés .
D'après les dires de cette époque, il se disait que s'ils étaient si volumineux, ils le devaient aux conséquences des essais !
Des fois il nous arrivait d'être logés sur des bateaux dans les postes équipage et avions à cohabiter avec la jeunesse maritime, y compris si on voulait prendre une douche, faire la queue avec cette turbulente jeunesse !
Un beau jour en revenant de Muru, tout un groupe s'est donc présenté chez le directeur pour lui signifier que son personnel n'irait plus en mission si les conditions d'accueil ne s'amélioraient pas, et lui faire remarquer que chez lui c'était le cordonnier le plus mal chaussé.
A partir de là en allant à Muru nous avions un N° de chambre attribué au départ.
En ce qui concerne les repas nous mangions sur les bâtiments base, au poste O/M.
Mais mon nouveau statut d'expérimentateur m'a ouvert l'accès à la salle des grosses têtes.
Je revois encore la tronche de mes amis, après avoir bu le pot de l'amitié au bar O/M, quand ils m'ont vu me diriger vers la salle des grands chefs !!!
Après ça, il a bien fallu que je commence à m'intéresser au bout d'un moment pour ce à quoi j'étais venu.
Mon lieu de travail se trouvait sur la "GIBOULEE" embossée au milieu du lagon.
Une barcasse de la DP faisait la rotation matin midi et soir.
Nous faisions partie de la division "Atome " de la DGA, dont le local était situé à proximité d'un camp de légionnaires.
Au début c'était" motus et bouche cousue", avec tout ce qui s'était passé précédemment les confidences étaient rares.
Au bout d'un certain temps, j'ai appris à connaître le restant du personnel faisant partie de cette division "atome" et à nouer quelques relations d'amitié avec certains d'entre eux, en majorité des ingénieurs de l'armement et des ingénieurs civils travaillant pour la DGA.
Un des ingénieurs de l'armement avait été en poste à DCAN Lorient, à cette époque ils étaient IGM, ingénieurs du Génie Maritime, ça lui a fait tout drôle de se retrouver alter ego avec un de ses anciens subordonnés !
Au fil des jours j'ai commencé à m'imprégner des différentes subtilités pré -essais, en particulier toutes les servitudes inhérentes à la préparation d'un tir.
Le soir sur La Maurienne c'étaient des parties de cartes (surtout du bridge, pour la belote je n'avais pas beaucoup d'amateurs), avec parfois des empoignades très musclées entre différentes chapelles d'expérimentateurs.
Je revois encore un ingénieur du CEA et un ingénieur de l'armement en venant aux mains pour un obscure histoire de dates d'essai, et comme j'étais à proximité, servant d'arbitre.
Tous les jours, flanqué de 2 compatriotes (un élec et un mécano) pour la fourniture électrique du batiment, nous nous rendions sur cette fière gabare modifiée pour la circonstance.
Moi essayant de me dépatouiller avec la mise au point du matériel pour les essais, eux après le démarrage des groupes et la vérification électrique s'adonnant à la pêche le long du bord à l'aide de bernard-l'ermite.
Je me rappelle qu'ils sortaient de sacrés bestioles à la queue leu leu, mais comme la consommation était interdite ils étaient remis à l'eau, (il parait que tout ne retournait pas à l'eau!).
Les semaines s'écoulaient avec le samedi et le dimanche des parties de pétanque et des brochettes avec nos voisins légionnaires.
Au bout de 3 semaines je commençais à y voir un peu plus clair, de temps à autre une petite sortie en hélico avec hélitreuillage sur la Giboulée pour exercice en vue du jour J pour récupération des enregistrements.
J'avais réussi à mettre au point la manip sur l'antenne du SNLE, et réussi à décoder les stances de séquencements qui servaient à synchroniser le site.
Les termes spécifiques aux essais commençaient à rentrer : Pénélope... etc...), sauf un que je n'avais pas encore enregistré !
Le soir au repas comme d'habitude nous plaisantions, quand tout à coup retentit dans le réseau diffusion de La Maurienne : "Le Rubicon est franchi", dans la foulée, une envolée de moineaux et me retrouve seul à ma table !
Un matelot maître d'hôtel qui était présent me demande : "Monsieur vous ne partez pas ?" il me voit interloqué, je lui réponds : "mais pour aller où ?".
Il me répond : "Mais on tire demain, il faut aller préparer votre matériel, la barcasse vous attend !".
C'est comme ça que j'ai appris la signification de cette phrase !
Préparation des différents matériels à tester mise en veille des enregistreurs et retour à terre direction l'ORAGE.
Une fois sur l'ORAGE nous prenons possession de notre couchage, ça devait-être dans un poste équipage car les bannettes étaient nombreuses.
Un officier de l'armée de terre, pas habitué à ce genre de casernement laissait entrevoir sa mauvaise humeur !
A 10 heures du soir un encas est servi par la SHRM, ensuite à la bannette.
Le lendemain grand branle-bas.
Tout le monde sur le pont, là commence la chronologie du décompte avant tir.
Les conseils d'usage nous sont promulgués à savoir : Lunettes noires, tourner le dos... etc...
Un moment donné un des expérimentateurs chevronnés me dit : "Tiens, voilà le Russe".
Effectivement un batiment pointait son nez à l'horizon, je pense à la limite des eaux territoriales.
"Le Ricain ne doit pas être très loin " rajoute-t'il, "tiens le voilà, manque l'Anglais, mais il ne va pas tarder" !
Je crois le batiment anglais mouillait à PITCAIRN.
Un des pilotes d'hélico m'a même raconté que leur courrier transitait via Muru, et il lui était arrivé d'aller le leur livrer, en guise de remerciement les anglais lui mettaient quelques gâteries style J.W.(petit marcheur) dans la nacelle.
Alors avec toutes les précautions prises précédemment comment étaient-ils au courant ?
Par contre nos amis de Green Peace avaient eu un traitement de faveur, avec les Commandos Marine qui avaient investi leur voilier, ce qui avait provoqué quelques dégâts dans la mature.
Ils avaient été ramené ensuite à Muru où ils se trouvaient pris en subsistance pendant la réparation de leur voilier.
Il parait qu'il avait fallu presque les mettre dehors, tellement la pension était bonne.
Pendant ce temps-là le chrono tournait toujours et la diffusion du bord continuait à débiter les tops.
Vers 10H le tir a eu lieu, c'était assez impressionnant, la boule rouge, le nuage, le souffle, le bruit.
Au bout d'un moment j'entends mon nom dans le H P.
Me voilà pris en main par une équipe qui me harnache d'un costume blanc, l'hélico était déjà en route, nous décollons et cap sur "La Giboulée".
Nous étions 4 à bord : Le pilote, le mécano qui s'occupait de l'hélitreuillage un gars du SMSR, et moi-même.
En cours de route le mécano nous dit : "J'espère qu'il ne nous arrivera pas comme l'année dernière". Il nous explique que pendant que les techniciens étaient sur la Giboulée, l'hélico a eu une défaillance, est tombé dans le lagon, les deux aviateurs ont eu le temps de s'extraire, au grand étonnement des deux expérimentateurs qui les ont vu arriver à la nage !!!
Comme c'était mon baptême du feu (nucléaire), je regardais le nuage, qui s'élevait tranquillement et fais signe au pilote lui demandant s'il n'y avait pas de danger à s'en rapprocher si près, il a souri et me dit : "T'inquiètes pas, j'ai l'habitude".
Nous voilà arrivés au dessus de La Giboulèe, le gars du SMSR descend en premier avec sa batterie d'appareils de contrôle, fait signe, et à mon tour je descends.
Une fois en bas, je fais le tour du propriétaire, stoppe les groupes électrogènes, récupère les cassettes d'enregistrement, jette un œil, la bande avait déroulé, au moins cette partie là était positive.
On remonte dans l'hélico et cap sur L'ORAGE, en cours de route le pilote nous fait admirer une raie Manta énorme, que l'explosion ne semblait pas avoir dérangée.
Retour sur L'ORAGE et à la sortie de l'hélico, accueil par du personnel spécialisé pour la séance de "dératisation".
Après quelques douches et quelques contrôles, nous voilà frais et dispo et paré pour une autre série !
Les cassettes d'enregistrements ont par la suite été acheminées en métropole pour dépouillement, et au vu des fiches de félicitations que j'ai reçues par la suite, je pense que les résultats étaient à la hauteur des espérances !
Les SNLE pouvaient appareiller en toute quiétude.
† bricard
† bricard
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 77
Radio MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Aero10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par † bricard le Dim 1 Mar 2009 - 0:08

Le Paulois : Dis moi, vu ton matricule et ton grade à ta libération, rn 72, étais tu civil ou militaire ?
Etant sur le site à cette époque, je n'ai jamais eu connaissance de ce crash d'hélico.
Par contre les conditions d'hébergement que tu décris sont exacte, et je dirais même décrites trop gentiment.
J'ai connu pire jusqu'au refus d'exécuter la mission du lendemain, d'exiger une rencontre avec le Pacha et de lui faire rédiger un rapport à l'amirauté.
Ce fut sanglant mais payant.
Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Joël Chandelier le Dim 1 Mar 2009 - 11:03

Dans son long récit Le Paulois à relaté notamment ceci :

Une autre interdiction concernait les liaisons radio-téléphone, défense de donner des dates pouvant par déduction, donner le jour des essais.
Pour ce faire il avait donc été installé sur le "DE GRASSE" une cellule d'écoute ayant pour mission d'enregistrer les différentes conversations radio-téléphone, et par la suite de débusquer d'éventuels contrevenants.
Ce qui devait arriver arriva ! je crois qu'une douzaine de personnes environ furent prises à donner des dates, pouvant laisser deviner le créneau des tirs.
La sanction étant le rapatriement immédiat en métropole.


Souvenir, souvenir puisque j'ai été pris comme on dit "par la patrouille" en écoute, mais n'ai subit qu'un avertissement.
Je m'explique, dés septembre 1971 en poste au SMSR PPT (je venais de quitter le SMSR Hao où j'étais depuis février), j'appelle de PPT mon ami Le Manac'h (PM EMSEC TR) qui m'avait remplacé à Hao pour des renseignements techniques, mais tout à fait "bénins", rien de Conf Def ou Sec Déf.
Et au moment de raccrocher pour lui dire au revoir je lâche sans m'en rendre compte "à bientôt puisque je pars en renfort à Muru et comme je passe par Hao on se verra sans tarder".
Dans la seconde ou j'ai raccroché ou peut être juste avant de raccrocher la voix de l'écoute est intervenue pour nous rappeler à l'ordre "pas d'insinuation sur vos déplacements, ceci est un avertissement, il n'y en aura pas deux".



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 RubanreconnaissanceMURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Copie_12   MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
armorique
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Secrétaire MILITAIRE NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty MURUROA

Message par armorique le Dim 1 Mar 2009 - 17:22

Pour le Paulois
Embarqué sur l'ORAGE à l'époque, je n'ai pas, moi non plus, eu connaissance de ce crash d'hélico ? C'est vrai que c'était assez folklorique lorsqu'on embarquait les civils (dcan, ....) à bord.
Tout juste si certains ne voulaient pas la bannette du commandant !
Par contre, une anecdote, "un radio du bord reçu la veille d'un tir, un télégramme annonçant la naissance de sa nièce, avis très rétréci avec les prénoms de la petite, sa date de naissance et son poids; dans les jours qui suivaient il était convoqué chez les inspecteurs de la sécurité pour quelques renseignements" !!!
Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 65
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Commis NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Charly le Sam 7 Mar 2009 - 9:39

Vieilles diapositives de mon séjour à Muru, 73/74. Suite de la page 54, messages 1 et 11.

Cuisine Martine.


MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari10

Spoiler:
Photo prise du B.B Maurienne, c'est mon 1er embarquement, le temps du tir.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari11

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari12

Boulanger Appelé, moi, Cuisinier Appelé, Boulanger Appelé.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari24

A droite toute, Commis Appelé, Biquet (surnom).

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari25

Départ du Commis Le Dû (de Pimpol).

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari15

Le Dû accompagné d'un Commis Appelé (?) Biquet (surnom)

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari16

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari17

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari19

Qui est il ?

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari23

Royer (Commis), (?), moi.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari26

Alain, QM1 Commis à la comptabilité, decosseal membre de notre Forum.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari27

Le même, de dos SM Cuisinier Guyodo.


MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari51

Devant le cinéma, à droite Verbrugge (Commis) et moi.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari52

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari53

SM Cuisinier Guyodo.
En arrière plan l'arrière de la Cuisine, le hangar frigos, Pommes de terre et les cuves à vin.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari74

(?) et moi.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari54

Nos Amis Polynésiens, personnel civil de la Cuisine.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari56

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari59

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari60

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari61

Mami (surnom), travaillait à la Cuisine Martine, puis serveur à Tiaré.
En arrière plan, notre hangar épicerie et les congélateurs.


MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari62

Personnel civil et Daniel Leconte, mon remplaçant, ouvrant et coupant du camembert en conserve.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari57

Moi, (?) et Gégé (Gérard Salaun membre de notre Forum).

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari63

Dimanche, les Commis en plein Monopoly, ?, moi, Verbrugge, Gégé (Gérard Salaun membre de notre Forum).

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari64

A droite Gégé (Gérard Salaun membre de notre Forum) et moi.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari65

Boulanger-Pâtissier Appelé, Bernard Berthelot Cuisinier engagé, nous avons fait l'aller et le retour ensemble, (grâce à qui j'ai connu la Bretagne et mon épouse), Boulanger-Pâtissier Appelé, Cuisinier Appelé, rentrant du travail Cuisine Tiaré.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari66

A droite Commis (?) et moi.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari67

Moi lors d'un embarquement de farine.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari68

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari69

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari70

Cuisinier Appelé.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari71

Avec mes Frères Cuisiniers, je suis au fond à gauche.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari72

Au fond, la rampe.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari73

Photo prise en face de nos farés, derrière le cinéma.

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Numari75

A suivre.
Joël Chandelier
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Electrotechnicien NON Clairon

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Joël Chandelier le Sam 7 Mar 2009 - 10:51

CHARLY c'est du régal, souvenirs souvenirs. MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 588638
Je n'étais pas affecté Muru, mais je quittais PPT en février 73 pour y revenir avec l'AE EV Henry en janvier 74.
Quant à "Mamie" le serveur, lors de mon séjour à Muru 81/82 il était toujours fidèle au poste, (il y en avait d'autres, mais mémoire.. .mémoire... quand ça fou le camp. MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 595882 )



MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 RubanreconnaissanceMURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Insign10

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Copie_12   MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 010

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
thoer
thoer
QM 1
QM 1

Age : 62
Commis équipage NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par thoer le Sam 7 Mar 2009 - 14:20

Bonjour CHARLY
Superbe tes photos,en regardant MARTINE je vois l'évolution des bâtiments entre ta période et la mienne (2 ans), voici une photo des fameux conteneurs de vin et de la cuisine MARTINE.
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Img_0075

Cette photo du foyer prise du ponton.
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Photos43
maurienne
maurienne
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 78
Commis                       NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par maurienne le Sam 7 Mar 2009 - 14:28

Merci Charly pour ces photos de Martine.
Surtout du personnel tahitien.
Cela me rajeunit de 38 ans.
Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 65
MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Commis NON

MURUROA - FANGATAUFA Volume 1 - Page 34 Empty Re: MURUROA - FANGATAUFA Volume 1

Message par Charly le Sam 7 Mar 2009 - 15:32

Joël, comme j'aurai aimé embarquer à bord de l'AE EV Henry.

Merci Bernard, pour tes photos, c'est vrai qu'il y a eu une sacrée évolution entre ta période et la mienne (que 2 ans).

Maurienne, mon PM Commis, le personnel tahitien, c'étaient des bosseurs, je me souviens des coups de mains aux grosses corvées de vivres comme les congelés.

Je recherche une diapo sur laquelle se trouve un pas tout jeune, un brave gars.

J'envoie d'autres diapos.

Mes Amitiés à tous.
Charly

    La date/heure actuelle est Mar 7 Avr 2020 - 12:26