Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 715252 messages dans 14033 sujets

Nous avons 14392 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est pawelko

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Pépé 974 Aujourd'hui à 1:12

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par morbihannais Hier à 23:18

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:50

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Bureaumachine busset Hier à 20:41

» [ Recherches de camarades ] PA Clemenceau Brigade Sécurité
par cricri Hier à 20:04

» LCT L9098
par marsouin Hier à 19:02

» [ Blog visiteurs ] Pouvoir mettre un visage sur un nom...
par medoc2 Hier à 14:04

» LA CHARENTE (PRE)
par titus56 Hier à 12:09

» [ École des Mousses ] École des Mousses du Dourdy 58/59
par jp49 Hier à 8:57

» JULES VERNE (BA)
par titagramme Lun 24 Sep 2018 - 21:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades embarqués sur l'Ile d'Oléron en 66
par cricri Lun 24 Sep 2018 - 20:45

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Lun 24 Sep 2018 - 18:45

» Bâtiment d'Expérimentations et de Recherches Sous-Marines (BERSM) TRITON
par MILLET Jean Claude Lun 24 Sep 2018 - 18:04

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par loulou06000 Lun 24 Sep 2018 - 17:47

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par jean marc lenglart Lun 24 Sep 2018 - 17:27

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Lun 24 Sep 2018 - 17:22

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par LA TOULINE Lun 24 Sep 2018 - 15:28

» LE NORMAND (ER)
par Lebas Lun 24 Sep 2018 - 13:48

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par KAROLL Lun 24 Sep 2018 - 12:38

» LE BASQUE (ER)
par chapydan Dim 23 Sep 2018 - 17:29

» L'ADROIT (E.C.)
par jean pierre allaix Dim 23 Sep 2018 - 9:22

» TONNERRE (BPC)
par pinçon michel Dim 23 Sep 2018 - 8:39

» ÉCOLE DES FUSILIERS
par Jean-Marie41 Sam 22 Sep 2018 - 19:38

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Joël Chandelier Sam 22 Sep 2018 - 13:51

» JAUREGUIBERRY (EE)
par LEGRAND Gilles Sam 22 Sep 2018 - 13:35

» LE VENDÉEN (ER)
par Gérard Bodo Sam 22 Sep 2018 - 9:49

» [ Histoire et histoires ] LODUSKY MCCOWEN
par VENDEEN69 Sam 22 Sep 2018 - 8:52

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Ven 21 Sep 2018 - 22:28

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Jean-Marie41 Ven 21 Sep 2018 - 19:08

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Ven 21 Sep 2018 - 11:58

» [Logos-Tapes-Insignes] RUBANS LEGENDÉS DE LA MARINE
par GALAUD CLAUDE Ven 21 Sep 2018 - 11:28

» CASSARD (EE)
par COLLEMANT Dominique Jeu 20 Sep 2018 - 22:07

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par doubleloire Jeu 20 Sep 2018 - 20:56

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par VENDEEN69 Jeu 20 Sep 2018 - 20:29

» La spécialité de Radio
par larcher Jeu 20 Sep 2018 - 19:58

» FORBIN (EE)
par JJMM Jeu 20 Sep 2018 - 17:59

» SÉMAPHORE - LA CHIAPPA (CORSE DU SUD)
par Xavier MONEL Jeu 20 Sep 2018 - 17:26

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mer 19 Sep 2018 - 22:31

» RUBIS (SNA)
par BEBERT 49 Mer 19 Sep 2018 - 19:30

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Mer 19 Sep 2018 - 19:04

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par marsouin Mer 19 Sep 2018 - 19:03

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Mer 19 Sep 2018 - 18:03

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par séité Mer 19 Sep 2018 - 17:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 19 Sep 2018 - 8:34

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par BACHELIER Mar 18 Sep 2018 - 22:47

» [ Divers - Les classiques ] Accident du Sous-marin FLORE
par CLOCLO 66 Mar 18 Sep 2018 - 21:39

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Mar 18 Sep 2018 - 13:47

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par FLN-IA5 Mar 18 Sep 2018 - 6:29

» DIRECTION DU PORT TOULON
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 22:03

» [ Blog visiteurs ] recherche d'un ancien marin
par Invité Lun 17 Sep 2018 - 14:52

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Pétunia Lun 17 Sep 2018 - 13:58

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Xavier MONEL Lun 17 Sep 2018 - 10:47

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Lun 17 Sep 2018 - 8:56

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par 3eme ligne Dim 16 Sep 2018 - 20:12

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Dim 16 Sep 2018 - 20:04

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 16 Sep 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] UN PARI STUPIDE
par garrigues gilbert Dim 16 Sep 2018 - 10:55

» [ Recherches de camarades ] Avis de recherche mousses promo 78]
par etchemaite Dim 16 Sep 2018 - 10:49

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Ven 14 Sep 2018 - 23:18

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par marsouin Ven 14 Sep 2018 - 21:15

» ALINDIEN
par Jean-Marie41 Ven 14 Sep 2018 - 19:51

» [LES B.A.N.] BERRE
par JJMM Ven 14 Sep 2018 - 18:11

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Ven 14 Sep 2018 - 14:06

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de l'Ajonc
par centime44 Ven 14 Sep 2018 - 13:32

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par salonais Ven 14 Sep 2018 - 8:55

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par VENDEEN69 Ven 14 Sep 2018 - 8:50

» CASSARD (FRÉGATE)
par dan83143 Jeu 13 Sep 2018 - 22:44

» [ Recherches de camarades ] BDC/PH TRIEUX campagne Tahiti 1981/1982
par PPIERRE Jeu 13 Sep 2018 - 21:03

» PAPA BOSCO par Joëlle sa fille
par Roger Tanguy Jeu 13 Sep 2018 - 20:22

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Joël Chandelier Jeu 13 Sep 2018 - 18:52

» FLOTTILLE 22 F
par ranchet Jeu 13 Sep 2018 - 18:32

» MÉCANICIENS, ÉLECTRICIENS, SÉCURITARDS
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:26

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:15

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par titagramme Mer 12 Sep 2018 - 17:30

» L'AGENAIS (ER)
par POMIE Mer 12 Sep 2018 - 16:03

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos du daphné 1929 1930
par Invité Mer 12 Sep 2018 - 15:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Mer 12 Sep 2018 - 13:53

» [ Recherches de camarades ] Recherche DELAFOSSE CFM Mimizan mai à juillet 1950
par Sealex83 Mer 12 Sep 2018 - 12:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Argens 67/68
par joel.ollivier Mer 12 Sep 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du SNLE Foudroyant rouge 2P11 à2P19
par cucujean88 Mar 11 Sep 2018 - 21:51

» MEUSE (PR)
par COLLEMANT Dominique Mar 11 Sep 2018 - 21:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BH La Boussole 64/65
par Momo Mar 11 Sep 2018 - 18:46

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Mar 11 Sep 2018 - 16:54

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père
par centime44 Mar 11 Sep 2018 - 13:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Dives de 65/66
par joel.ollivier Mar 11 Sep 2018 - 10:27

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par LEBRIS Mar 11 Sep 2018 - 10:07

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades AE CDT BORY campagne Djibouti 86/87
par PPIERRE Mar 11 Sep 2018 - 9:56

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM Brest mai 68
par Sylvain Mar 11 Sep 2018 - 0:31

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Jean-Léon Lun 10 Sep 2018 - 12:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DESTENABES Lun 10 Sep 2018 - 9:21

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 9 Sep 2018 - 19:52

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Dim 9 Sep 2018 - 18:50

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Franjacq Dim 9 Sep 2018 - 14:32

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Joël Chandelier Dim 9 Sep 2018 - 11:49

» [ Blog visiteurs ] Je recherche mon oncle RAYMOND NENERT
par Momo Dim 9 Sep 2018 - 10:13

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Sam 8 Sep 2018 - 0:34

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Ven 7 Sep 2018 - 23:37

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Vickers Supermarine Sea Otter
par Bureaumachine busset Ven 7 Sep 2018 - 21:32

» LA COMBATTANTE (PC)
par marsouin Ven 7 Sep 2018 - 17:25

DERNIERS SUJETS


LE BOURGUIGNON (ER)

Partagez
avatar
COPY
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Électronicien d'Armes NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par COPY le Lun 8 Jan 2018 - 20:20

Salut Yves Roches
Si je me souviens bien le patron Det à l'époque devait être QUERE ?




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous
Charles HEBRARD
avatar
KAROLL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Résident à l'étranger : SAFI Maroc depuis 09/2012
Age : 72
Manœuvrier NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par KAROLL le Lun 8 Jan 2018 - 22:39

Bonsoir
Ex ER ! Champenois !
Puis 2 fois ER Bourguignon !
Le certificat de ! Bob 59
est fait sur le Picard ???
Et en plus aucune ?? MENTION ?
sauf Promotion au grade Sup ...
bonne semaine !!



PM de Manoeuvre.

Sassower Karoll
avatar
yvesroche
MATELOT
MATELOT

Age : 68
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par yvesroche le Mar 9 Jan 2018 - 9:40

Bonjour Copy et meilleurs vœux.
Je ne me souviens pas du nom du capitaine des détecteurs, je me souviens seulement que comme nouveau à bord j'ai été désigné pour faire son lit tous les matins. Je me rappelle surtout qu'il y avait un petit trou dans la cloison je pense que l'eau devait rentrer par forte mer.
avatar
pinçon michel
MATELOT
MATELOT

Age : 68
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par pinçon michel le Mar 9 Jan 2018 - 15:48

@ Copy, Karoll, Yves Roche,
ce Nom me dit bien quelques choses, mais seulement le Nom, mais c'est loin!!!
cordialement M.P.



Un sous-Marin pour une baleine, c'est un gros suppositoire! (Jean Carmet)!
avatar
BRAS
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par BRAS le Jeu 18 Jan 2018 - 18:23

C'est avec un grand plaisir et avec beaucoup d'émotion que je viens de temps en temps sur cette Page . Je regarde tout, et le soir, lorsque je m'endors, je sais que je vais naviguer (sans le mal de mer) . J'ai des centaine de souvenirs, si j'en ai le temps je vous en conterai quelques uns . Bureau Machines .. et quart au TO ..
Nous avons tous partagé des moments merveilleux , et je ne regrette rien .
Bravo pour les animateurs de cette page . et ..... merci !
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mar 20 Fév 2018 - 0:18

Voici quelques photos aimablement communiquées par notre ancien, Jean Cuiguillere, embarqué sur l'E.R. "Le Bourguignon" entre 1957 et 1960, alors que le bâtiment venait d'être admis au service actif le 11.07.1957, autant dire qu'il l'a connu tout neuf tout comme l'E.R. "Le Normand" sur lequel il a, également, été embarqué en 1956 et 1957, ce dernier ayant été admis au service actif le 03.11.1956.
Pour la petite anecdote, ces photos de la salle à manger des seconds-maîtres ont été prises en 1959 avec son appareil acheté au Foyer de la Légion à Sidi Bel Abbès car à l'époque, le bâtiment était souvent en Surmar en AFN avec le Gustave Zédé, navire amiral du GASM (Groupe d'Action Sous-Marine).
Que Jean en soit ici remercié ainsi que sa petite fille qui a trouvé ces photos ou les pellicules et qui lui a expédiées.
On peut remarquer le téléviseur, moderne pour l'époque, et surtout que certaines boissons pouvaient être versées en touques ou en jerrycans .... .... !
Le Motel ou "faisant office de", peut-être, pour une occasion bien particulière porte des gants blancs mais semble avoir quelques problèmes avec son noeud de cravate ... ... !






avatar
pinçon michel
MATELOT
MATELOT

Age : 68
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par pinçon michel le Mar 20 Fév 2018 - 5:41

@ Jumper,
sympa les photos,
merci pour le partage
par contre je me souviens que cette SAM était au niveau pont, mais entre celle des officiers et celle des maitres ou au dessus de la cafétéria équipage ??

cordialement M.P.



Un sous-Marin pour une baleine, c'est un gros suppositoire! (Jean Carmet)!
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par COLLEMANT Dominique le Mar 20 Fév 2018 - 8:19

Excellentes ces photos.....



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mar 20 Fév 2018 - 9:51

Pour essayer de faire simple, Michel, de la poupe vers la proue et le tout sur tribord, après avoir passé le pont milieu et remonté le début de la coursive centrale, on trouve le carré Off, à peu près en dessous du PC radio, puis le poste des Maîtres à peu près en dessous de la chambre du Pacha et enfin le poste des SM, à peu près entre le lance-roquettes et l'affût de 57 mm n° 1 à l'avant mais toujours à un niveau en dessous.
Je me souviens bien du large escalier descendant à la Caf avec le Poste n° 2, je crois, celui des cuisiniers et commis, il y avait même, dans ma mémoire mais je peux me tromper, un petit poste "passagers" à l'étage encore au-dessous. Malheureusement, les plans que je possède datent de l'époque des postes équipages avec les hamacs donc sans la cafétéria que nous avons connue au tout début des années 70 ... ...



avatar
COPY
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Électronicien d'Armes NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par COPY le Mar 20 Fév 2018 - 17:48

Excellente mémoire Jumper, effectivement, il y avait un petit poste équipage sous la cafétaria, ou lors de la réception des anciens marins de bourgogne il devaient empruntés l'échelle droite près de la soute magasin Elarm;




La solidarité et le travail de chacun au profit de tous
Charles HEBRARD
avatar
pinçon michel
MATELOT
MATELOT

Age : 68
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par pinçon michel le Mar 20 Fév 2018 - 18:02

@ Jumper,
Ok merci ça y est cela me reviens bien le poste des SM est le dernier quand on va à l'avant.et juste après il y l’escalier qui mène à la cambuse et en face c'est la coop. coté bâbord il y avait les douches équipage,
le poste 2, j'y avait ma bannette elle était contre la cloison de la cafétéria,d'un coté il y avait la penderie avec les casiers à valise et de l'autre le tube qui permettait de monter le munition de la tourelle avant!! il y avait 12 places 3 cuisiniers et les maitres d’hôtel pacha, officiers, et officiers mariniers, le titulaire de la souillarde, le boulanger,

le poste 3 ( passagers ) en fait était occupé par les électriciens, il était bien un pont en dessous



Un sous-Marin pour une baleine, c'est un gros suppositoire! (Jean Carmet)!
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mar 20 Fév 2018 - 20:14

Pour Michel, à la fin 1971, les électriciens couchaient, en majorité, au Poste 5, avec les mécanos. Quelques exceptions, tout de même, comme le QM ELECT BARTHELEMY qui venait du sous-marin "Espadon", originaire de Château Gontier, si mes souvenirs sont bons, et qui couchait dans le Poste 4 avec nous.
Voici une nouvelle photo aimablement communiquée par Jean Cuiguillere.
Celle-ci me tient particulièrement à coeur car il s'agit du bureau administratif situé tout près du Poste 4 qui était, à la sortie du grand carénage de Lorient en décembre 1971, la tanière des "boum équipage, Miss ART et ELARM, aux ordres du MT Yves LE GALL et de notre camarade Hervé COPY" et "fourriers et secrétaires équipage".
Sur cette photo, les potes de sortie, fourriers et célibataires de surcroît, de Jean. Au fond, le SM2 GILET qui était au matériel et à droite, le SM1 LEBRUN.
J'ai souvent occupé cette place, Entre 1971 et 1975, les patrons fourriers du BA s'appelaient Robert TYMEN, originaire de Plogastel-Saint-Germain en pays Bigouden, revu au CMC comme MP à Paris, fin 1979 à début 1980, après un séjour sur l'A.E. Balny à Papeete si mes souvenirs sont bons, le PM LE ROY qui devait venir du CIN Brest et François EOZENOU de l'E.R. "Le Gascon" et qui nous a, malheureusement, quittés récemment. Au matériel et l'habillement, les OM Fourriers s'appelaient Jean-Yves CHAPALAIN, retrouvé au bureau Paiement du CMC en 1982, François ABHERVE revu également à la Pépinière dans les mêmes années, Emile CORNEN, revu comme LV (S) square Marc Sanguier à Brest à la création du CILAM Cherbourg en 1994, Roger LEBRIS qui a fait une nouvelle carrière comme civil à la Mutuelle Nationale Militaire - Section marine - à Brest, le SMQ Alain LEMIGNOT de Plouha, je crois. A l'équipage, les QM GOUZIEN et LAPORTE, débarqués peu de temps après mon embarquement, les Mots COROLLER et SAUVAGE, le QM Paul HESSE et le QM Philippe MET (ou SMET mais pas Jean-Philippe ... ...) qui venait de la BAN Aspretto. Je peux avoir oublié ou écorché quelques noms bien involontairement, qu'ils m'en excusent ! Sur les Rapides, pas de Commissaires mais un Commandant chargé de l'Administration.




avatar
pinçon michel
MATELOT
MATELOT

Age : 68
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par pinçon michel le Mer 21 Fév 2018 - 7:19

@ Jumper,
merci Daniel, ce que tu écris dans ce dernier post,ce changement est peut être dû au carénage que le "Bourguignon" courant 71 à subi peut de temps après mon retour dans mes foyers !! ce que tu m'as appris et que j'ignorais!! il était pourtant impec malgré toutes ces semaines passées à la mer dans le golf de Gascogne avec le sous marin Gymnote !!
cordialement M.P.



Un sous-Marin pour une baleine, c'est un gros suppositoire! (Jean Carmet)!
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mer 21 Fév 2018 - 10:29

A Copy, je comprends enfin mieux par où transitaient les bonnes bouteilles de Grands Crus de Bourgogne que je n'ai jamais eu la chance de goûter, ni même d'apercevoir lors des réceptions des anciens marins bourguignonns ... ...., le Poste 3 puis la soute Magasin ELARM .... .... !
A Michel, tu as bien recadré le poste des SM qui était le plus à l'avant de la coursive, à proximité des douches, lavabos et de la Coop sur bâbord et de l'escalier menant à la cambuse, soute bosco, soute électronique et magasin général sur tribord.
Après le grand carénage à Lorient qui a duré 9 mois, je crois, et qui a eu lieu pas très longtemps après ton débarquement, les équipages avaient certainement changé en totalité, peut-être à de très rares exceptions près, ce qui pourrait expliquer la réattribution des postes équipages par spécialités d'autant plus que la règle pouvait être différente d'un rapide à l'autre, à priori.
Lorient est une ville très attachante et la courte période passée dans ce port a été bien plus sympa que le retour au quai des flottilles et à l'Escadre de l'Atlantique à Brest au début de l'année 1972 avec les CASEX dans le golfe de Gascogne, les week-end d'alerte et les missions "chien de garde" des SNLE partagées entre les "rapides" et les escorteurs d'escadre refondus ASM.
Au mois de mai suivant, nous partions pour un mois de C.E.F. à Toulon avant le départ pour la mission de 6 mois en ZMOI avec Le Brestois et La Combattante au début du mois de juillet, toujours de la même année.



avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mer 21 Fév 2018 - 19:54

Quelques photos prises par notre ami Jean à Venise en juin 60...
Les E.R. "Le Bourguignon" et "Le Savoyard", à couple avec une coupée.

En arrière plan, le croiseur anti-aérien "Colbert".
S'il était au mouillage, les navettes avec la terre ne devaient pas se faire en gondoles !...




avatar
pinçon michel
MATELOT
MATELOT

Age : 68
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par pinçon michel le Jeu 22 Fév 2018 - 17:15

@ Jumper,
superbe les photos, ils sont flambant neufs
cordialement M.P.



Un sous-Marin pour une baleine, c'est un gros suppositoire! (Jean Carmet)!
avatar
Michel Roux
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par Michel Roux le Jeu 22 Fév 2018 - 18:51

Merci pour les photos,superbes

Cordialement

Michel ROUX
avatar
chtitim59
QM 2
QM 2

Age : 64
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par chtitim59 le Lun 5 Mar 2018 - 22:46

Bonjour à tous les anciens du E.R Bourguignon,
embarqué comme timonier de décembre 1973 à novembre 1974
j'ai évidemment croisé ce bon jumper mémoire du Bourguignon, à la timonerie
pendant les quarts en mer, nous ne nous ennuyions pas quand il était avec nous, il nous manquait même quand il n'était pas là ! Toujours de la gaieté à la passerelle.
Il y avait le SM tim Soulet et le QM2 Peteau dit Gammache avec sa barbe ainsi qu'un Mt tim mais je ne me souviens plus de son nom. Pour moi le Bourguignon à était mon meilleur embarquement, j'ai même regretté ma permutation pour rendre service à un timonier du Bouvet, un appelé qui était lieutenant au commerce, qui ne voulait pas partir pour la mission Saphir à Djibouti. J'aurai peut être rempilé en restant un peu plus longtemps avec vous dans cette bonne ambiance. J'ai moin de souvenirs de Bigot, je me souviens que je dormais à l'arriéré du bâtiment les spés était mélangées. Je partagerais d'autres souvenirs un peu plus tard, je n'ai malheureusement pas de photos pour enrichir le site, mais je remercie les collègues pour toutes ces belles photos qu'ils partagent avec nous. Bonne soirée à vous;
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mar 6 Mar 2018 - 19:41

Bienvenue à toi chtitim59,
Toujours bien content de retrouver des membres d'équipage .... ... et si, en plus, nous avons partagé quelques moments à bord, à l'époque, c'est encore mieux ... ... !
Je me souviens bien de Peteau et de Sousou, le SM Tim Soulet avec sa bonhommie et ses chansons paillardes de derrière les fagots ... ....
Si tu dormais à l'arrière du bâtiment, c'était donc soit au Poste 4 avec nous mais je ne m'en souviens pas ou alors au Poste 5 avec les membres d'équipage "Machine" ... ...
Tu as donc embarqué à la fin de l'année 1973, après les 2 missions ZMOI et ZMAS ou ZMAG. Ton visage me dit, effectivement, quelque chose, par contre, tu m'en excuseras, j'avais oublié ton nom comme bien d'autres, malheureusement, et cela risque de ne pas s'arranger à l'avenir ... .... !.
Je mets en ligne quelques documents aimablement communiqués par l'ex QM Elarm Jean-Louis Lhomme avec qui j'allais parfois manger au "Vauban" près de la gare de Brest, si mes souvenirs sont bons. Un normand comme moi mais originaire du Havre. Qu'il en soit ici remercié ! Il avait un matricule 72 comme toi et a, également, débarqué du bord en octobre 1974 pour rallier l'A.E. Balny à Diégo-Suarez.

Plaquette, très certainement, dessinée de la propre main du Pacha de l'époque, François Bellec, devenu peintre de la Marine et qui dirigera le
Musée de la Marine au Trocadéro à Paris, par la suite. C'est exactement le même motif que celui qui était gravé sur les briquets Zippo vendus à la coop.

Le "Bourguignon Presse Info" envoyé aux familles par le bureau liaison familles de Brest, le "plus" bien sympa
qui permettait aux familles de suivre notre périple, nos escales et la vie du bord pendant nos missions ... ...




avatar
chtitim59
QM 2
QM 2

Age : 64
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par chtitim59 le Mar 6 Mar 2018 - 21:59

Hé oui Jumper, une super bonne équipe à la timonerie, malgrés que nous étions toujours en mer dans le golf de Gascogne avec les SNLE, des raclés en mer nous avions une bonne solidarité. Nous avons fait escale au Maroc à Agadir et la plus mémorable pour moi c'était à la Corogne retour de La Jeanne d'Arc de son tour du monde ou nous étions à couple du Duquesne ou Suffren
Nous avons fait une sortie Trans bien arrosée, en rentrant à bord, nous avons à peine était remarqué par les plantons de coupée du Duquesne.
Le lendemain, représailles, nous avons eu droit à une inspection de tenues et une invitation à passer au coiffeur.
Il fallait bien se dégourdir un peu NON ?
J'ai vraiment regretté d'avoir quitter le Bourguignon, j'aurais aimé aller en Bourgogne en plus, j'avais de la famille dans le coin, mais bon, c'est comme ça !

Je me souviens bien du Cdt Bellec, j'avais un Zippo avec l'armoirie, également le tasse de vin, mais, hélas, je n'ai plus rien retrouvé après le divorce de mes parents quand j'était au commerce.


Dernière édition par Charly le Mer 7 Mar 2018 - 8:54, édité 1 fois (Raison : Fusion de 2 messages mis à la suite à quelques minutes d'intervalle)
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 64
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par Charly le Mer 7 Mar 2018 - 8:59

Toujours intéressant de suivre les sujets concernant notre
chère Marine, et ainsi de revenir à un des objectifs
du forum ACB la "Marine Nationale".
Merci à tous pour superbes photos et commentaires.




OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Lun 12 Mar 2018 - 19:11

Souvenirs personnels d'escales à Agadir et La Corogne en 1974

Spoiler:

Merci de ton petit passage sur le sujet, Charly .... ...
A chtitim59 et autres anciens du BGN, La Corogne, du 24 au 28 février 1974, escale commune avec la FLM Suffren et l'E.E. Kersaint.
Agadir fut une escale commune avec l'E.R. Le Gascon, le 10 mai 1974, et quelques jours avant ou après cette date.
La Jeanne, c'était au retour d'Agadir en remontant sur Brest, elle avait fait escale à Casablanca du 9 au 14 mai 1974 en remontant de son tour du monde et nous avions fait un exercice de transfert ou RAM plutôt périlleux lorsque les 2 bâtiments s'étaient rapprochés dangereusement un bref moment, je filmais la manoeuvre avec ma caméra super 8 sur le roof arrière, à la sortie de mon quart au T.O. en passerelle.
L'escale à Agadir, en ce qui me concerne, avait été assez tranquille, longue et belle plage, de belles femmes rarement voilées dans mes souvenirs, des paysages beaux et désertiques et des excursions organisées par le bord à Taroudant et Tafraout, je crois me rappeler. Nous avions, également, été faire un petit tour de dromadaire sur les hauteurs de la vieille Kasbah du XVI ème siècle, dominant le port, avec le QM1 Fourr Philippe Met et un "pays", effectuant son S.N. à l'Ecole Navale, subsistant à bord du Gascon. Dans le poste, nous avions un Mot ou QM2 Elarm du nom d'André Mohamed Ben Moa Saïd, originaire de Rennes, fils de Tabor ou Goumier marocain, il me semble, un gars baraqué mais sympa au niveau relationnel dans le poste. Je crois qu'il avait obtenu une permission exceptionnelle pour aller rendre visite à des membres de sa famille pendant la durée de l'escale ... ...!
L'escale à La Corogne avait été beaucoup plus sportive ... ...., effectivement à couple du Suffren arrivé la veille et aussi moins cool, service de semaine pendant l'escale, donc sortie des permissionnaires qu'à 16H45 ... ... ! Le Kersaint était également présent.
Je ne suis pas allé à l'excursion à Saint Jacques de Compostelle mais de service le 25 février, dans la journée, j'ai eu la grande chance de faire les visites du bord organisées au profit de la population et vu ma spé et mes grandes connaissances de la langue de Cervantes .... ..., ce fut donc du velours pour les questions à 2 balles sur les détails techniques du lance-roquettes, tubes lance-torpilles et autres éléments de l'artillerie ... .... J'ai pu, heureusement, perfectionner mon espagnol les jours suivants, avec "cerveza", et le tarif syndiqué de l'époque en "pesetas" pour qui recherchait les charmes d'une charmante dame dans le quartier chaud ... ..... Le soir, j'étais de patrouille de 16H45 à 01H30, la dernière faite en escale, c'était à St Pierre et Miquelon l'année précédente, donc changement complet de décor, de plus, contrairement à cette fois-ci, nous étions seuls en escale... ... !
Début de patrouille, permanence au poste de police à regarder un match du Real Madrid et à siroter 2 ou 3 cervezas avec les espagnols. Au niveau français, nous étions un EV, 2 SM (Ligavant et Boudeau, je crois) et 2 QM1.
Ensuite, nous avons eu droit à la visite de la ville en camionnette. La police militaire espagnole, des carrures avec des casques allemands de la 2ème guerre mondiale portant les inscriptions PM et de longues matraques .... .... mais sympas avec nous.
Notre EV, chef de patrouille, faisait la patrouille à part avec l'officier espagnol, ce qui n'était pas plus mal ... ..., on a fait 5 ou 6 allers retours à pied dans le boxon et la rue qui glisse, très étroite avec pas mal de tessons de bouteilles par terre. On a retrouvé les 3/4 du bord dans ce quartier, dans les établissements situés de part et d'autre de cette rue, ils nous invitaient à entrer pour nous offrir un coup, déjà du fait que les 2 OM étaient réputés pour être sympas, pas des adeptes de la peau de bouc à tout prix. Grâce à leur sang froid et maîtrise à pouvoir raisonner gentiment mais fermement les égarés du bord un peu chauds qui commençaient à déconner, l'irréparable a souvent été évité .... .... De retour au poste de Police, nous avons été quelquefois appelés pour des problèmes de consommations non réglées ou de bagarres .... .... Quand il s'agissait de membres d'équipage du Suffren ou du Kersaint que nous ne connaissions pas, la tâche était forcément plus ardue, il fallait les convaincre de cesser de claquer des cannettes de bière contre les murs des habitations ou d'en venir aux mains, les casques en acier teutons protégeant tout de même beaucoup mieux que le bachi, même avec le pompon ... ... !
Par la suite, heureusement, j'ai, tout de même, pu sortir pendant l'escale, grâce à la patrouille, j'avais pu déjà relever les incontournables de l'escale et trouver une explication possible à cette forte odeur de poisson qui régnait alors qu'il n'y avait pas de poissonnerie dans le coin, essentiellement fréquenté la nuit. Vu que cela sentait très fort que la journée au plein soleil et que la rue était en pente, on peut penser qu'il s'agissait de l'évaporation de trop pleins de vessies déversés dans les caniveaux la nuit, bien que l'exercice soit périlleux dans ce pays.
Je suis sorti avec un recruté Mot BP Secre dont je tairais le nom, fils d'un capitaine de Frégate qui deviendra directeur d'un port militaire de métropole quelques années plus tard., viré du Collège Naval de Brest pour avoir introduit des boissons illicites ou quelque chose du genre dans l'enceinte du Collège ... ..., une référence pour l'ancien Mousse que j'étais ... ..., un gars très cool, sympa et plein d'humour. Dans une vieille taverne, j'ai le souvenir d'avoir bu du vin cuit pris au tonneau qu'on buvait dans des récipients étranges, un peu à la manière des basques, nous étions également tombés sur un pêcheur sympa qui parlait quelques mots d'anglais et qui refusait catégoriquement qu'on lui paie un coup en échange de ses tournées !

Je pense que tu as raison chtitim 59, vu le trafic incessant à la coupée du Suffren lors du retour des permissionnaires à bord qui devaient traverser la coursive de ce bâtiment plutôt imposant par rapport au notre pour rejoindre leur poste, cela a dû être quelque chose .. .... D'ailleurs, 2 membres du poste 4 sont rentrés bien énervés et chauds bouillants ... ...., ils se sont "frittés" avec des gars qui étaient tranquilles sur leur bannette dès leur arrivée. L'un d'eux venait de se faire gauler en montant à bord du Suffren, la bouteille de Gin planquée dans sa vareuse s'étant fracassée sur le pont alors qu'il donnait un coup de raquette à l'officier de garde après avoir monté la coupée, ce qui a fait un peu désordre, tout de même ... ... !. Son camarade a pu faire passer l'autre bouteille, celle de Martini blanc qui devait compléter cette boisson hygiénique et désaltérante ... .... !




avatar
pogo
QM 2
QM 2

Age : 63
Manœuvrier équipage NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par pogo le Mar 13 Mar 2018 - 8:18




Jumper belle vie romancée à bord et en dehors de notre BGN



 
avatar
JUMPER
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par JUMPER le Mar 13 Mar 2018 - 10:44

Pogo, tous ces faits sont véridiques. Je peux me planter ... ... sur certains noms de lieux ou de personnes car les dates, j'essaie toujours de les vérifier avec les moyens du bord avant de les poster. Généralement, sur 3 ou 4 jours de chaque escale, nous étions au moins une journée de service, mise à profit pour écrire les cartes postales ... ... et laver le linge surtout pendant les missions ZMOI et ZMAS de 1972 et 1973 où il fallait laver les blancs à l'eau froide dans les lavabos en inox, je crois, sauf durant notre court de 3 mois sur Diego où le lavage du linge était effectué par des "boys" comoriens embarqués à bord en échange d'une petite contribution par membre et par poste. Ces cartes postales, j'ai récupéré la plupart de celles envoyées à la famille à mon retour et je les possède encore, tout comme les "Bourguignon Presse Infos" envoyés aux familles. Ces documents me sont bien utiles car même si jusqu'à présent je possédais une relative assez bonne mémoire, comme tout le monde, avec l'âge et les années, certains souvenirs s'estompent irrémédiablement .... ..., laissant la porte ouverte à des confusions ou erreurs possibles, bien sûr ... ...

Spoiler:
Avec un équipage complètement reformé au 1er janvier 1972 à la sortie du grand carénage de Lorient de 1971, peu de membres de ce nouvel équipage avaient quitté le bord, au mois de mai 1972, lors du CEF à Toulon précédant les missions ZMOI du 07 juillet au 22 ou 23 décembre 1972 et ZMAS (ou ZMAG) du 1er mai au 7 juillet 1973. Les membres d'équipage se connaissaient donc bien, sortaient par affinités en escale et elles furent nombreuses durant les transits, ce qui donnait régulièrement des retours de terre épiques et fort drôles .... .... Il est vrai également qu'il y avait de sacrées vedettes à bord ... ..., je pense, entre autres, aux QM Det, Rueff, débarqué de l'A.E. "Victor Schoelcher, alors conserve de la Jeanne à l'époque, à Nouméa, je crois, Couffignal et le QM Tim qu'on surnommait "Cocotier" et dont j'ai complètement oublié le nom, le Mot Miasm Walker surnommé "Hercules", etc...., pour ne citer que quelques joyeux drilles du poste avant. Ces missions successives pour un bâtiment basé à Brest, même si cela n'a pas été le cas pour la majorité d'entre nous, bien au contraire, n'ont pas fait le bonheur de tout le monde, je pense, en particulier, mais ce n'est pas un cas isolé, à ce QM2 Mecan, débarqué de l'E.E. Surcouf avec 2 ou 3 collègues dans les conditions que l'on connaît le 6 juin 1971 .. ... pour embarquer à bord, jeune fiancé habitant près de Lorient, ne trouvant pas de permutant ni avant ni entre les 2 missions. Comme les Rapides de Brest et de Toulon ont assuré cette présence à tour de rôle dans ces années-là, certains OM mariés et pères de famille se retapaient, dans l'ordre inverse, ces mêmes missions déjà effectuées sur un précédent bâtiment dont ils venaient de débarquer, avec, comme seule compensation, les régimes des majorations à l'extérieur et des pertes aux change dont une partie était imposable ... .... La grande majorité des Mot et QM du bord de cette époque ont quitté la "Royale" par la suite, à la fin de leur contrat ou un peu plus tard, dans le Poste 4, tout du moins, mais certainement dans les autres postes également, je pense. Certains se sont complètement recyclés dans autre chose, d'autres sont partis en Gendarmerie, Douane, Cogema, etc ...., seuls tous ces souvenirs d'une jeunesse insouciante nous sont restés en commun ... ... Il faut aussi préciser que certains recrutés ont prolongé leur service national de quelques mois ou jours pour pouvoir faire ces missions .... ... !


Dernière édition par centime44 le Mar 13 Mar 2018 - 13:59, édité 1 fois (Raison : mise en place d'un spoiler... (long texte))



avatar
chtitim59
QM 2
QM 2

Age : 64
NON

Re: LE BOURGUIGNON (ER)

Message par chtitim59 le Mar 13 Mar 2018 - 11:14

Merci jumper pour ces souvenirs et dates d'escales. je devais dormir à l'arriére tribord avec les mécanos si mes souvenirs sont encore bons.
A la Corogne, une deuxième sortie avec Peteau et un ou deux autres collègues avons fit une sortie rue de la soif, on commençait à parler Espagnol : unau, dos, tresse, quatro, blanco vinos etc...
Nous sommes tombés sur des biffins Espagnol qui nous on fait gouter les bons petits vins blancs, puis pour terminer nous avons fini dans une cave pour nous faire déguster le malaga à la rigolade comme tu le signale également, c'était peut être la même cave que toi. Nos bons petits soldats étaient dans un vraiment mauvais état, leurs caserne était en haut de la rue de soif, nous les avons reconduit, mais la haut ils sont passés par la petite porte, il nous on vu d'un mauvais œil mais nous ont laissé repartir. En descendant la rue de la soif pour rentrer à bord, au bout de quelques instant nous avons pu entendre la patrouille de la MP comme tu les décrit casques brassards nous suivre. En bas de la rue un camion de l'armée nous attendait , ils nous ont invité à embarquer pour nous reconduire à bord. Nous n'avions pas fait de scandale, ni bagarre, il n'y a pas eu de rapport ni suite.
Pour Agadir, c'était sympa et plus calme, au souk ils voulaient acheter no chaussures en cuir noir. Nous n'avons pas manger le couscous au restaurant Européen "Le Tourne visse" qui était prés de l'hôtel club med, nous avons demandé à un jeune de nous trouver un p'tit resto pour en manger un bon. Il nous a conduit dans un petit café dans un quartier peu fréquenté (pas d'européen en vu), mais alors nous avons était reçu comme des rois, 5 énormes brochettes puis couscous agneaux délicieux, pas d'alcool par contre (c'était pas plus mal), nous avons payé une misère. Les proprios étaient vraiment heureux de nous recevoir comme clients. Dommage, l'escale se terminer le lendemain, sinon nous y serions retournés.
Voila un peu les souvenirs d'escales du "Bourguignon" c'est dommage j'ai des photos de l'Astrolabe et du Bouvet, mais je n'avais pas mon appareil photo sur ce bâtiment. C'est bien que sur ce site nous pouvons échanger et discuter avec tous les marins qui ont embarqué sur nos navires.

    La date/heure actuelle est Mer 26 Sep 2018 - 4:44