Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Téléthon 2016 - 36 37 le numéro de téléphone pour faire un don

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 582895 messages dans 12796 sujets

Nous avons 14948 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est GRANDMOUGIN

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART
par Momo Aujourd'hui à 5:59

» LE FRINGANT (EC)
par Tinto Aujourd'hui à 3:47

» [Campagne] KERGUELEN
par Jean-Léon Aujourd'hui à 3:05

» MINERVE (SM)
par 3eme ligne Aujourd'hui à 2:35

» FORBIN (EE)
par centime44 Aujourd'hui à 2:22

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades CFM Hourtin 76
par lucky2014 Aujourd'hui à 2:07

» [ Les unités combattantes ] Fusiliers-Marins
par 3eme ligne Aujourd'hui à 1:59

» EURYDICE (SM)
par vazeilles Aujourd'hui à 1:53

» CDT BOURDAIS (AE)
par lucky2014 Aujourd'hui à 1:51

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 0:48

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 7
par coutil Hier à 22:55

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par veillon christophe Hier à 20:02

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Hier à 18:10

» ESCADRILLE 27 S
par marsouin Hier à 15:48

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Sauvons l'Ondée !!!
par Momo Hier à 6:00

» GARONNE (BSL)
par PICCOLO Dim 4 Déc 2016 - 22:15

» A645 ALIZE (BSP)
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Déc 2016 - 18:54

» [Associations] Anciens Marins de Réserve de la Polynésie française
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Déc 2016 - 18:34

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par J-L-14 Dim 4 Déc 2016 - 17:10

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par rogertriton Dim 4 Déc 2016 - 16:43

» FORBIN D620 (fregate)
par parriaux christian Dim 4 Déc 2016 - 16:23

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Nenesse Dim 4 Déc 2016 - 16:05

» [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!
par Charly Dim 4 Déc 2016 - 1:27

» SNSM Ile de Sein
par Charly Sam 3 Déc 2016 - 23:11

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 2
par Raymond L Ven 2 Déc 2016 - 20:52

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par JJMM Ven 2 Déc 2016 - 17:08

» SNSM la TURBALLE (44)
par Jean-Léon Ven 2 Déc 2016 - 14:01

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par COLLEMANT Dominique Ven 2 Déc 2016 - 1:51

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Jeu 1 Déc 2016 - 22:41

» ROLAND MORILLOT (SM)
par KRINTZ Jeu 1 Déc 2016 - 20:55

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Momo Jeu 1 Déc 2016 - 12:30

» [ Divers frégates ] LANGUEDOC (FREMM)
par vazeilles Jeu 1 Déc 2016 - 1:43

» NIVOSE (FS)
par corre claude Jeu 1 Déc 2016 - 1:36

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Jean-Marie41 Mer 30 Nov 2016 - 21:30

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par PFRIMMER CHRISTIAN Mer 30 Nov 2016 - 19:52

» LIBAN
par loulou06000 Mer 30 Nov 2016 - 13:06

» [Campagnes] MAYOTTE
par loulou06000 Mer 30 Nov 2016 - 12:27

» [ Recherches de camarades ] BAN Aspretto
par Luis66 Mer 30 Nov 2016 - 11:20

» L'HÔPITAL DES ARMÉES DE BREST
par marsouin Mar 29 Nov 2016 - 22:24

» MALABAR (RHM)
par FRANCOISE Mar 29 Nov 2016 - 20:51

» [ Blog visiteurs ] TCD FOUDRE INDOCHINE
par EUGENE Raymond Mar 29 Nov 2016 - 20:34

» Journées d'entraide A.D.O.S.M
par Franjacq Mar 29 Nov 2016 - 12:46

» ESCADRILLE 9 S
par jean claude monzie Lun 28 Nov 2016 - 23:05

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par douzef Lun 28 Nov 2016 - 21:15

» ARGONAUTE
par morbihannais Lun 28 Nov 2016 - 16:00

» [Marine à voile] L'Hermione
par Charly Lun 28 Nov 2016 - 14:01

» [Papeete] PAPEETE HIER et AUJOURD'HUI
par L.P.(Pedro)Rodriguez Lun 28 Nov 2016 - 3:47

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Charly Lun 28 Nov 2016 - 2:39

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par Jean-Léon Lun 28 Nov 2016 - 2:29

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par COLLEMANT Dominique Lun 28 Nov 2016 - 2:09

» CHELIFF (LST)
par Roger Tanguy Lun 28 Nov 2016 - 0:52

» [Histoire et histoires] Toulon : Sabordage de la Flotte (photos)
par Jean-Marie41 Lun 28 Nov 2016 - 0:05

» [Les anciens avions de l'aéro] Bréguet "Vultur"
par PINGOUIN NOSTALGIQUE Dim 27 Nov 2016 - 20:43

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] Conservatoire des tenues à Toulon
par GYURISS Dim 27 Nov 2016 - 18:56

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par Joël Chandelier Dim 27 Nov 2016 - 10:07

» BLAVET (BDC)
par DQN78 Dim 27 Nov 2016 - 2:53

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par GUILLO Sam 26 Nov 2016 - 22:09

» [ Blog visiteurs ] GEM SAINT MANDRIER BAGAD 69 / 71
par veillon christophe Sam 26 Nov 2016 - 20:44

» AGADIR (B.A.N.)
par LEBRIS Sam 26 Nov 2016 - 16:56

» DJIBOUTI - LES BARS
par J-L-14 Sam 26 Nov 2016 - 15:37

» L'ECHO DE MANGAREVA / RIKITEA - GAMBIER VOLUME 2
par COLLEMANT Dominique Sam 26 Nov 2016 - 0:38

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Marie41 Ven 25 Nov 2016 - 22:03

» RÈGLEMENT ET CHARTE DU FORUM
par Charly Ven 25 Nov 2016 - 0:04

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par takeo Ven 25 Nov 2016 - 0:04

» PORT LYAUTEY (MAROC)
par J-C Laffrat Jeu 24 Nov 2016 - 22:16

» FLOTTILLE 4 F
par douzef Jeu 24 Nov 2016 - 12:14

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par MILLET Jean Claude Mer 23 Nov 2016 - 15:00

» FOCH (PA)
par takeo Mer 23 Nov 2016 - 14:57

» MARCEL LE BIHAN (BSL)
par droesch Mer 23 Nov 2016 - 13:56

» [ Blog visiteurs ] Recherche personnes ayant connu Roger Quéré
par Invité Mer 23 Nov 2016 - 2:14

» [Logos, tapes, insignes] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Mar 22 Nov 2016 - 23:43

» La spécialité de Radio
par tabletop83 Mar 22 Nov 2016 - 22:37

» [Votre passage au C.F.M.] Mon arrivée à Hourtin
par Charly Mar 22 Nov 2016 - 22:19

» [ École des Mousses ] École des Mousses 80/81 3eme Compagnie
par JACQUET Mar 22 Nov 2016 - 21:55

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par skagerrac Mar 22 Nov 2016 - 7:50

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par Raymond L Lun 21 Nov 2016 - 20:57

» INGÉNIEUR ELIE MONNIER - B.S.L. du G.E.R.S
par meyer michel Lun 21 Nov 2016 - 17:56

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Charly Dim 20 Nov 2016 - 22:37

» MONTCALM (FRÉGATE)
par Joao Dim 20 Nov 2016 - 16:34

» [ École des Mousses ] École des mousses
par alain EGUERRE Dim 20 Nov 2016 - 9:14

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par marsouin Sam 19 Nov 2016 - 22:51

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par BEBERT 49 Sam 19 Nov 2016 - 22:37

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Jean-Marie41 Ven 18 Nov 2016 - 22:45

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Peet Ven 18 Nov 2016 - 21:12

» KAROUBA (B.A.N.)
par serge Poeuf Ven 18 Nov 2016 - 19:26

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par dbs Ven 18 Nov 2016 - 9:46

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par PICCOLO Ven 18 Nov 2016 - 2:23

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par centime44 Jeu 17 Nov 2016 - 19:07

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par Nenesse Jeu 17 Nov 2016 - 15:01

» ÉCOLE DES APPRENTIS MÉCANICIENS DE LA FLOTTE - TOME 3
par DUFFAU Jeu 17 Nov 2016 - 12:13

» [ École des Mousses ] École des Mousses 2ème Cie 70/71
par COLLEMANT Dominique Mar 15 Nov 2016 - 16:43

» [ Recherches de camarades ] Recherche des anciens du CDF Cassard
par jean michel GERARD Mar 15 Nov 2016 - 13:43

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par Jean-Marie41 Lun 14 Nov 2016 - 22:22

» Souvenir de1974 SUEZ CANAL
par loulou06000 Lun 14 Nov 2016 - 16:48

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE ANCIENS EE FORBIN 73/74/75
par parriaux christian Lun 14 Nov 2016 - 16:00

» C.I.N. BREST
par majorasfoy Lun 14 Nov 2016 - 13:18

» [Plongeurs démineurs] GISMER (Divisions des sous-marins et du bathyscaphe)
par COLLEMANT Dominique Lun 14 Nov 2016 - 2:55

» RE: [LOGOS-TAPES-INSIGNES] PORTES-CLÉS
par COLLEMANT Dominique Lun 14 Nov 2016 - 2:49

» CASSARD (EE)
par Charly Lun 14 Nov 2016 - 1:24

DERNIERS SUJETS


Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Partagez

BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 19:09

Jean-Louis "sous toutes les coutures" :









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 19:14









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 19:23

Les blindés de part et d'autre de Jean-Louis et du monument aux morts des fuscos :





BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 19:45

Un des fils du Maréchal LECLERC de HAUTECLOQUE (dont je ne connais pas le prénom) était présent en mémoire de son père "patron" de la 2ème DB dans laquelle était incorporé le RBFM :

en discussion avec René BAIL



en conversation avec Achille BOESPFLUG



Au cours de la cérémonie à l'écofus avec un ancien du RBFM





BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 21:41

Un "panorama" (pour tenter de n'oublier personne) sur les anciens du RBFM et leurs familles sur fond de monument aux fusiliers marins et de Tank Destroyer M10 :







Dernière édition par le Sam 28 Oct 2006 - 21:48, édité 1 fois




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 21:47









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 21:51









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 21:54









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 21:56





BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:09

Half-Track modèle M3 du 1er RFM :









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:13

Plaque descriptive et insignes du half-track M3 du 1er RFM :







Quelques précisions sur le HALF TRACK M.3 :

Aux Etats-unis, les premiers essais de véhicules semi-chenillés pour les transports de troupes eurent lieu en 1939, probablement lorsque les experts américains furent informés de la très large diffusion de ce type de moyen au sein des forces allemandes. Il fut décidé de combiner deux véhicules déjà en service, le Scout Car M.3A1 [engin blindé de reconnaissance sur roues 4 x 4] et l’engin semi-chenillé M.2 [camion équipé par Marmon-Herrington d’un train arrière chenillé]

De cette fusion naquit le car half-track M.2, prototype des transports de troupes semi-chenillés qui devaient connaître une énorme diffusion pendant [et après] le second conflit mondial

L’ordre de fabrication en grande série du M.2 ayant été donné en septembre 1940, la société Autocar en réalisa 2.992 exemplaires, et White Motor Co. 8.423 autres, entre 1940 et 1943.

Vint ensuite la version M.2A1, sur laquelle était montée à droite du conducteur une circulaire de tir pour mitrailleuse lourde Browning de 12,7 mm [l’affût M.45 souvent surnommé « Pulpit-Pupitre »]. D’octobre 1943 à mars 1944, il fut produit 1.643 semi-chenillés de ce type. Et en même temps la commande avait été passée du modèle voisin M.3 dont Autocar et Diamond T Motor Car Co. Produisirent 12.499 unités. Ces véhicules engendrèrent 70 sous-versions.

La première variante, destinée principalement à l’exportation, fut fabriquée par International H.C. pour l’armée britannique et celle de la France Libre, sous la dénomination de M.5, ou M.5A1 si elle était équipée du « pupitre ». Comme différences, on notait le moteur International de 143 CV au lieu de 147, la caisse soudée formant un blindage homogène, les arêtes arrondies à l’arrière et les garde-boue aplatis et non plus enveloppants. Les essieux étaient de type pont « banjo », sous brevet I.H.C. Suite à ces modifications, la masse du véhicule augmentait d’environ 560 kg.

De mai 1941 à 1945, les Etats-Unis produisirent 45.044 véhicules semi-chenillés, y compris les automoteurs expérimentaux ou homologués porteurs d’artillerie ou de mortiers, les automoteurs à usages multiples, etc., au total 37.164 véhicules de transport et 7.880 automoteurs semi-chenillés.

L’adoption d’un système de propulsion semi-chenillé de type « Kegresse » à un blindé constitue une caractéristique de la seconde guerre mondiale. En effet, avant guerre, l’armée n’utilisait pas ce concept, et après celle-ci, ce concept tomba en désuétude car jugé obsolète.


Dernière édition par le Sam 28 Oct 2006 - 22:58, édité 2 fois




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:24

Canon de 40 mm BOFORS tracté du 1er RFM :







Dernière édition par le Sam 28 Oct 2006 - 23:07, édité 2 fois




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:41

Maintenant je vais vous présenter le Tank Destroyer M10 "anonyme" du RBFM. Les anciens n'avaient d'yeux que pour lui tellement il évoquait de souvenirs. Le char "Souffleur II" de Jean GABIN était identique à celui-ci :







Nota : le drapeau tricolore recouvre une plaque qui sera inaugurée à la fin de la cérémonie.


Dernière édition par le Dim 29 Oct 2006 - 13:55, édité 2 fois




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:49

TANK DESTROYER M.10

MANUEL D'EMPLOI

Constructeur :
Type: chasseur de chars
Equipage: 5 hommes
Armement: Canon de 76,2 mm (3 inch)- 1 mitrailleuse de 12,7 mm à ciel ouvert à 350 coups
Blindage: minimum 13 mm ; maximum 57 mm (avant de la tourelle)
Poids: 27 tonnes
Pression au sol : 0.94 kg/cm2
Puissance massique : 12,9 ch/tonne
Moteur: Boite 5 vitesses et marche arrière - Deux types de moteurs : le 1° montage de deux diesels (6 cylindres) General Motors G6046D de 375 chevaux à 2100 tours/mn, le 2° : un Ford GAA (8 cylindres en V) de 500 chevaux monté sur le modèle TDM 10 A1.
Performances: Vitesse sur route 48 km/h ; tous terrains : 32 km/h ; autonomie 320 km ; obstacle vertical : 0.61 m ; coupure franche 2.36 m ; pente 31 %
Radio: SCR 610 et SCR 608 pour Cdt du Bton
Temps de service : Septembre 1942 - Décembre 1943.

Le Tank Destroyer M10 est basé sur le châssis du M4A2 Sherman à moteur diesel GM 6046 de 12 cylindres (montés par couple en ligne), à refroidissement liquide, de 13.9 l de cylindrée, développant 375 à 410 chevaux à 2100 tours/minute. Il se distingue du M10A1 grâce à sa grille de ventilation de petit format sur le plateau arrière de la superstructure.
Suite à l'étude des techniques de combats des allemands durant les campagnes de Pologne et de France, l'US ARMY se décide à construire un char de combat pouvant lutter contre les autres blindés, n'en possédant pas elle part donc de zéro. Au début de 1942, un canon de 105 mm est monté sur un châssis de Lee (futur Priest) puis c'est un canon de 75,2 cm (3 inch) qui est monté sur la superstructure d'un Sherman, c'est un bon canon avec de bonnes capacités balistiques.

Appelé T 35, le premier prototype ne remplit pas correctement ce que l'on attend de lui, un deuxième prototype voit le jour, la différence notable se situe au niveau de la tourelle qui est à pans coupés inclinés et à ciel ouvert. La production rentre immédiatement en route, les TD M10 sont construits dans les usines du Grand Blanc Tank arsenal au début de septembre 1942 et ce jusqu'au mois de décembre 1943, à partir d'octobre 1942 seront produits en même temps des TD M10 A1, la seule différence avec le TD M10 est la motorisation qui passe du 2 moteurs 6 cylindres à 1 moteur V8. Aucun changement sur l'armement et quasiment aucun sur les structures blindées. 6346 modèles seront construits en tout.

Les TD M10 sont essentiellement regroupés dans des Bataillons antichars (Heavy Tank Destroyer Bton) qui opèrent en soutien des unités blindées et d'infanterie. Chaque Bton est équipé de 36 TD M10 à raison de 3 Cie à 3 Pelotons comprenant 12 TD M10 chacun. Ces unités sont très mobiles et régulièrement déplacées d'un secteur à un autre.
Le TD M10 est toutefois à manoeuvrer avec prudence, car si son canon est capable de percer la plupart des blindages des Panzer, son blindage est particulièrement léger, avec seulement 57 mm sur le masque de son canon, le Destroyer doit frapper juste et en premier et profiter de sa mobilité pour dégager rapidement. Le 75,2 embarque 54 coups, il est manoeuvré manuellement par roues crantées (vis sans fin) en site et en azimut, il peut tirer aussi bien en tir direct qu'indirect grâce à un indicateur et un niveau à graduation. La motorisation est quand à elle bien rodée et fiable.

Ce char sera fournit aux Britanniques, Français, Polonais en quantité. Les britanniques l'adapteront à leurs manière (sera traité plus tard), globalement le TD M10 restera un bon chasseur de char durant la majeure partie du conflit, il s'ouvrira toutefois de défauts importants : le peu de place dans le compartiment de combat, ce même compartiment étant à ciel ouvert le TD M10 est particulièrement vulnérable lors des combats de rues (tout le monde connaît les photos des TD M10 Français équipés de plaques d'acier sur le dessus du compartiment) et enfin son faible blindage lui interdisant tout duel avec les Panzer....

Pour finir, certains modèles de TD M10 A1 seront détourellés et serviront de tracteur aux pièces lourdes d'artillerie (203 et 240 mm), ils seront renommés M 35 (tracteur d'artillerie lourd). Les 300 derniers M10 seront réarmés par las uite d'un canon de 90 mm, ils deviendront alors les modèles M 36.

Il y a eu cinquante deux Btons US existants à l'Ouest :

T (canon antichar) - M10 (TD M10) - M18 (Hellcat) - M36 (M 36) - M3 (Halftrack avec canon de 75 mm)
Le 601° (M36, a servi en Tunisie, Sicile et Italie avec des M3 et M10), 602° (M18), 603° (M18), 607° (M36), 609° (M18), 610° (M36), 612° (M18), 614° (T), 628° (M36), 629° (M10), 630° (M36), 631° (M10), 634° (M10), 635° (M10), 636° (M10, sert en Tunisie et Italie), 638° (M18), 643° (M18), 644° (M10), 645° (M36, sert en Italie avec des M10), 654° (M36), 691° (M36), 692° (T), 701° (M10), 702° (M36), 703° (M36), 704° (M18), 705° (M18), 771° (M36), 772° (T), 773° (M36), 774°(M36), 776° (M36, sert en Tunisie et Italie avec des M10), 801° (T), 802° (T), 803° (M36), 807° (T), 808° (M36), 809° (M36), 811° (M18), 813° (M36, sert en Tunisie et Sicile avec des M3, 825° (T), 827° (M18), 893° (M10) et 899° (M36, sert en Tunisie avec des M10).
Juste avant la fin de la guerre en Europe, huit bataillons sont convertis en unités antichars : 692° (M10), 801° (M18), 802° (M10), 817° (M18), 820° (M18), 822° (M18), 824° (M18), 825° (M10).
Quatre étaient en partance pour l'Europe : le 605° (T, converti en mars 45 sur M10), 648° (T), 656° (M36) et 661° (M18).

Les Bton de TD dans les divisions blindées Françaises :
7°, 8°, 9° et 11° RCA (Rgt des chasseurs d'Afrique), 2° Dragon, le RBFM (2° DB) (Rgt Blindé des Fusilliers Marins)

VOICI LA REPRISE INTEGRALE (article sur le TD M10) DU MANUEL DESTINE AUX OFFICIERS FRANCAIS DU CORPS EXPEDITIONNAIRE AU MAROC.

CARACTERISTIQUES

Le tableau de la page 81 (NDL : voir en haut) indique les caractéristiques du Tank destroyer M10. Retenir notamment les points suivants :
a) Grande mobilité en tout terrain :
b) Faible blindage
c) Tourelle à ciel ouvert, ce qui facilite l'observation et par conséquent la recherche des objectifs, mais ce qui en revanche rend l'équipage vulnérable aux coups de l'Artillerie, de l'Aviation, des mortiers de l'infanterie et des grenades du "grenadier tankiste".
d) Canon aux brillantes qualités balistiques
- grande puissance de perforation à partir de 3.000 mètres (1)
- trajectoire très tendue et grande précision de tir, ce qui lui permet de réussir des coups d'embrasure
- grande portée.

CONCLUSION

1° Le Tank destroyer n'est pas un char
- il lui est supérieur comme mobilité, comme puissance de feu et comme faculté de vision
- il lui est inférieur comme blindage, ce qui le rend inapte au combat rapproché contre les chars
- enfin sa tourelle à ciel ouvert le rend très vulnérable aux armes de l'Infanterie (mortiers, armes automatiques; grenades).

2° Le Tank destroyer est, comme son nom l'indique, un "chasseur de chars", qualificatif que lui confèrent sa vitesse, sa mobilité, la puissance et la précision de son canon.
Sa mission normale est donc d'attaquer les blindés ennemis.
Mais quand il n'est pas engagé dans une lutte contre les blindés, il met à profit ses remarquables qualités de précision pour attaquer deux autres ennemis des chars : l'antichars fixe et le canon d'artillerie tirant à vue directe.

EMPLOI DU TANK DESTROYER

Le groupe de 2 destroyers est l'unité de tir.

Le peloton est l'unité de commandement; il s'articule en 2 groupes de T.D. et possède les éléments nécessaires à sa propre protection terrestre et aérienne; (Mitrailleuse terrestre et de D.C.A.).

L'escadron est l'unité de combat.

a) Dans la marche d'approche
Le peloton progresse en ligne de groupes de T.D., couvert par le groupe de protection. Les intervalles et les distances entre les tanks destroyers sont de 100 mètres;
- l'escadron progresse dans la formation en triangle, la pointe en avant, ce qui lui permet d'être constamment en garde pour faire face à une attaque de blindés ennemis.

b) Au combat, l'escadron procède par bonds de position de tir en position de tir, les déplacements s'effectuant en 2 échelons, l'un d'eux formant soutien. Le peloton ne se dissocie pas.

L'intervalle entre 2 tanks destroyers sur la position de tir est d'au moins 100 mètres, ce qui donne un front de l'ordre de 300 mètres pour un peloton.

c) Dans la lutte chars contre chars, les Tanks destroyers constituent le front antichars sur lequel sont attirés les chars ennemis tandis que ceux-ci sont attaqués à distance de perforation par les chars amis.

1 - Le canon du Tank destroyer M10 perfore le char allemand "Le Tigre" à partir de 1.000 à 1.200 mètres (de flanc à cette distance).




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:52

Dessins du T.D. Destroyer M10







BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 22:55

Dessin du T.D. M10 avec plaquage de texture :







BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Sam 28 Oct 2006 - 23:17

A suivre...




JACQUET
QM 2
QM 2

Age : 78
Mécanicien équipage

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par JACQUET le Dim 29 Oct 2006 - 1:20

Bonsoir Daniel et merci pour ce reportage à la gloire des anciens



JACQUET Émile


Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 56
NON

Réponse

Message par Momo le Dim 29 Oct 2006 - 12:31

Daniel , de très belles photos et plein d' explications sur le matériel, j' adore ...
J' ai eu la chance avec mon Père, de pouvoir grimpé a bord de nombreux chars et je suis toujours sous le charme.
Merci a toi.


BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Dim 29 Oct 2006 - 13:52

Ma chère Momo, avant d'entrer à l'école de Maistance "Machine" dans la Marine, j'ai fait mes "premières classes" techniques au sein de l'école de formation professionnelle normale (EFPN) de l'AMX de laquelle je suis sorti avec le diplôme de motoriste. J'ai donc débuté par les blindés terrestres avant de naviguer sur nos fiers navires.
Je conseille à tous ceux qui en auront l'occasion, de visiter le Musée des blindés à Saumur. On peut y découvrir des engins de provenances diverses et surtout internationales.




BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Dim 29 Oct 2006 - 16:43

Un moment particulièrement émouvant des cérémonie et qui fut organisé dans l'intention de faire une surprise aux anciens du RBFM, va être la présentation de véritables "reliques" par des marins portant la tenue qui les habillait à l'époque. Il s'agit du drapeau du RFM et de celui, sous une vitrine, du RBFM.

Arrivée du drapeau du RBFM







BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Dim 29 Oct 2006 - 16:47

Exposition du drapeau du RBFM









BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Dim 29 Oct 2006 - 16:49

Fanion du RBFM





BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Dim 29 Oct 2006 - 16:51

Fanion du IVème escadron du RBFM





BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 80
NON

Re: Dissolution de l'Amicale des Anciens du RBFM

Message par BONNERUE Daniel le Dim 29 Oct 2006 - 16:54

La relique "sacrée" : la cravate du drapeau du RBFM





Dernière édition par le Mer 6 Déc 2006 - 19:27, édité 1 fois




    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 9:44