Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 706355 messages dans 13967 sujets

Nous avons 14414 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est aublin

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Aujourd'hui à 0:41

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:26

» LA CRÉOLE
par Tragin Hier à 22:34

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Hier à 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Hier à 22:14

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Hier à 20:47

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Joël Chandelier Hier à 18:47

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Hier à 18:40

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Hier à 18:28

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Hier à 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Hier à 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Hier à 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Hier à 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Hier à 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018 - 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 22:15

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Mer 15 Aoû 2018 - 21:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018 - 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 19:19

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Christian DAGORN Mer 15 Aoû 2018 - 19:13

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018 - 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018 - 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018 - 17:23

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Kohler Jean Marie(Hans) Mer 15 Aoû 2018 - 14:52

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018 - 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018 - 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018 - 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018 - 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû 2018 - 13:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 15:38

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» LE BORDELAIS (ER)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Aoû 2018 - 22:06

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» MYTHO (CM)
par alsybar Ven 10 Aoû 2018 - 18:15

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par BEBERT 49 Sam 4 Aoû 2018 - 20:56

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [LES B.A.N.] AGADIR
par Momo Ven 3 Aoû 2018 - 10:19

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par salonais Jeu 2 Aoû 2018 - 20:46

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par Max Péron Mar 31 Juil 2018 - 14:41

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 9:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018 - 9:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil 2018 - 8:19

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil 2018 - 19:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil 2018 - 18:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil 2018 - 18:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil 2018 - 17:32

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Charly Dim 29 Juil 2018 - 8:59

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par LES BORMETTES Sam 28 Juil 2018 - 19:39

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Jeu 26 Juil 2018 - 21:23

» GISMER (Groupe d'Intervention Sous la Mer)
par Charly Jeu 26 Juil 2018 - 9:11

» [ Aéronavale divers ] L'Aéronavale à St Cyr Coetquidan!
par takeo Mer 25 Juil 2018 - 19:10

» LE MUTIN (BE)
par Xavier MONEL Mer 25 Juil 2018 - 11:08

» LE BASQUE (ER)
par POMIE Mar 24 Juil 2018 - 15:06

DERNIERS SUJETS


30 avril 1863 CAMERONE

Partagez
avatar
affameur
Invité

30 avril 1863 CAMERONE

Message par affameur le Lun 30 Avr 2007 - 14:12

Ce 30 avril 1863 63 Hommes de 14 nationalités différentes acceptèrent
de mourir ensembles pour la gloire de la France.
Ayez une pensée pour ces Hommes qui par fidélité ont choisi d'obéir au ordres du Capitaine DANJOU.
C'est ainsi que naquit la légende hélas bien réelles de CAMERONE qui est toujours célébrée avec fastes a la Legion Etrangère.

L'Affameur,Caporal de la Légion Etrangère.
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par † PAILLETTE le Lun 30 Avr 2007 - 15:17

Affameur je ne connaissais pas l'histoire, j'ai trouvé ceci... respect pour ses hommes !!

Bataille de Camerone.

Légionnaire et officier.



Spoiler:
Informations générales

Date
30 avril 1863

Lieu
Camerone, à partir de 1927 Villa Tejeda, et aujourd'hui Camarón de Tejeda (1986)

Issue
Victoire mexicaine

Belligérants

France
Mexique

Commandants

Capitaine Danjou, puis le sous-lieutenant Maudet, porte-drapeau, puis le sous-lieutenant Jean Vilain, payeur
Colonel Milan

Forces en présence

65 fantassins de la Légion étrangère
1.200 fantassins
600 cavaliers

Pertes

31 morts,
34 survivants, dont de nombreux blessés
250 morts,
250 de blessés

Expédition du Mexique

Batailles

Las CumbresPueblaSan Pablo del MonteCameroneBagdadCarboneraQuerétaro
En 1863, pendant l'expédition française au Mexique, l'armée française assiégait Puebla.
Un convoi français partit du port de Veracruz le 29 avril 1863.
Il était chargé de vivres, matériel de siège et de 3 millions en numéraire.
Le colonel Jeanningros, commandant le Régiment Étranger, ayant eu des renseignements concernant l'attaque probable du convoi, décida d'envoyer la 3e compagnie explorer les abords de Palo Verde avant l'arrivée du convoi.

Soixante-deux fantassins
et 3 Officiers de la 3e compagnie du Régiment Étranger de la fameuse Légion étrangère furent donc envoyés à la rencontre du convoi, à l'aube du 30 avril.

Campagne précédant la bataille


La compagnie n'ayant pas d'officier disponible, ceux-ci étant atteints de la fièvre jaune, comme nombre de membres du corps expéditionnaire, le capitaine Jean Danjou, adjudant-major du régiment se porta volontaire pour la commander.
Le sous-lieutenant Jean Vilain, payeur du régiment et le sous-lieutenant Clément Maudet, porte-drapeau, demandent à l'accompagner.
Le colonel Milan, qui commandait 1.200 fantassins et 800 cavaliers mexicains, averti de leur passage, mit ses troupes en branle.

Déroulement



Partie de Chiquihuite vers une heure du matin, la compagnie passa devant le poste de Paso-del-Macho (Le Pas du mulet), commandé par le capitaine Saussier et poursuivit sa route.
Après avoir dépassé le groupe de maisons appelé Camarón de Tejeda, elle arriva à Palo Verde vers sept heures du matin, après avoir parcouru en marche forcée les 24 km qui les séparaient de leur garnison de départ.
Les légionnaires s'arrêtèrent pour faire le café.
C'est alors qu'il repèrent les Mexicains.
Le capitaine Danjou décide de se replier sur le village.
À peine arrivé sur les lieux, un coup de feu claque, blessant un légionnaire.
La colonne dépasse alors le groupe de maisons.
C'est à ce moment que les cavaliers du colonel Milan chargent la troupe qui est contrainte de former le carré.
La première salve brise la charge et met en fuite les Mexicains.
Après avoir brisé une seconde charge de cavalerie, le capitaine Danjou et ses hommes se réfugient dans l'hacienda, espérant retarder au maximum la tentative de prise du convoi du colonel Milan.
Malheureusement, au cours du repli, les deux mules qui transportaient les vivres et les munitions, effrayées par le bruit réussissent à s'échapper.
Une fois dans l'hacienda, les légionnaires s'empressent de barricader l'enceinte du mieux qu'ils le peuvent.
Les Mexicains mettent pieds dans les pièces du rez-de-chaussée et interdisent, dès lors, l'accès à l'étage.
Le sergent Morzycki est sur le toit du bâtiment principal pour observer les mouvements de l'ennemi.
Il est déjà dix heures du matin et les hommes du capitaine Danjou, qui n'ont rien mangé depuis la veille commencent à souffrir de la soif et de la chaleur.
Un officier mexicain, le Capitaine Laisné somme les Français de se rendre, ce à quoi le capitaine Danjou fait répondre : "Nous avons des cartouches et ne nous rendrons pas !".
Il fait alors jurer à ses hommes de lutter jusqu'au bout.
Les Mexicains mettent le feu à l'hacienda mais n'osent pas donner l'assaut de manière frontale.
Certains, depuis les chambres de l'étage tentent de pénétrer dans la pièce tenue par les légionnaires.
Le capitaine Danjou est frappé d'une balle en plein cœur à la mi-journée et c'est au sous-lieutenant Jean Vilain que revient le commandement.
Les Mexicains sont alors les seuls maîtres du corps de ferme.
Vers quatorze heures, c'est au tour du sous-lieutenant Jean Vilain de tomber, frappé en plein front.

Le sous-lieutenant Maudet prend alors le commandement.


l'ultime assaut

À 17 heures, autour du sous-lieutenant Maudet, il ne reste plus que douze hommes en état de combattre.
C'est à ce moment là que le colonel mexicain rassemble ses hommes et leur dit de quelle honte ils vont se couvrir s’ils n’arrivent pas à abattre cette poignée de braves.
Neuf heures durant, les légionnaires vont affronter les troupes mexicaines sans boire, accablés par la chaleur des Hautes-Plaines, étouffés par la fumée des incendies.
En fin d'après-midi, il ne reste en état de combattre que le sous-lieutenant Maudet, le caporal Maine, les légionnaires Catteau, Wensel et Constantin.
Au signal de l'officier, ils déchargent leurs fusils et chargent à la baïonnette.
Catteau meurt, criblé de balles en protégeant le sous-lieutenant de son corps ; celui-ci est lui-même blessé à deux reprises.
Un officier mexicain somme les survivants de se rendre. Maine répond :
« Nous nous rendrons si vous nous faîtes la promesse la plus formelle de relever et de soigner notre sous-lieutenant et tous nos camarades atteints, comme lui, de blessures ; si vous nous promettez de nous laisser notre fourniment et nos armes.
Enfin, nous nous rendrons, si vous vous engagez à dire à qui voudra l'entendre que, jusqu'au bout, nous avons fait notre devoir.
»
« On ne refuse rien à des hommes comme vous » répondit le colonel mexicain Cambas.

Bilan



Les blessés furent transportés à l'hôpital de Jalapa où ils furent soignés.
Les prisonniers furent ensuite échangés contre des prisonniers mexicains.
Le premier échange eu lieu 3 mois plus tard et permit à huit légionnaires d'être échangés contre 200 Mexicains.
Le convoi français put cependant éviter l'attaque mexicaine et parvenir sans encombre à Puebla.
Aujourd'hui encore les militaires mexicains rendent hommage aux soldats mexicains et français tombés ce jour-là.
L'expression : « FAIRE CAMERONE » dans la Légion est toujours usitée.
Chaque 30 avril, les héros de ce combat sont vénérés dans tous les régiments et dans toutes les amicales de la Légion ; à cette occasion est lu, depuis 1904, le récit officiel du combat de Camerone.
L'idée du « serment de Camerone » est là pour rappeler le courage et la détermination des légionnaires et le respect à la parole donnée accomplie jusqu'au sacrifice suprême.
Sur le monument figure le texte lu, chaque année depuis 1906, sur le front des troupes au « présentez armes » :


Ils furent ici moins de soixante
Opposés à toute une armée.
Sa masse les écrasa.
La vie plutot que le courage
Abandonna ces soldats Français
A Camerone le 30 Avril 1863

Par décision du 4 octobre 1863, le ministre de la guerre ordonna que le nom de « Camerone » soit inscrit sur les drapeaux des régiments étranger.
De plus, l'empereur Napoléon III décida que les noms de Danjou, Vilain et Maudet seraient gravés sur les murs des Invalides.

avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par jean-claude BAUD le Lun 30 Avr 2007 - 22:07

En 63 j'étais au cours de crabe det à Porquerolles, j'ai posé une 72 h
pour aller au centenaire de Camérone à Aubagne, le Capitaine de Cie ne
voulait pas me l'accorder, j'ai insisté en lui disant que je ne serais plus de ce monde pour le bicentenaire... 72h accordée.
J'ai donc passé 2 jours en tenue, adopté dans une section... 2 jours mémorables.
Je suis allé au spectacle son et lumière à Géménos toujours en tenue et c'est là que j'ai vu le Général Monclar, âgé et marchant avec difficulté, je lui ai pris le bras avec sa permission et à l'entrée du spectacle il a été pris en charge
par un Officier...
Je l'ai quitté tout ému, lesté d'une poignée de mains des plus énergique...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
andrem
MATELOT
MATELOT

Age : 83

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par andrem le Lun 30 Avr 2007 - 22:38

Tous ceux qui ont eu le plaisir d'aller au quartier de la Légion à Sidi-bel-Abbès se souviennent sans doute de la superbe maquette qui se trouvait dans le hall d'entrée du bâtiment principal juste au bout de l'allée à l'entrée du camp, et qui représentait le théatre des opérations.
Un officier accueillait tous les visiteurs et leur faisait le récit de cet exploit.
J'ai eu cette chance en 1955 et je n'ai pas oublié le regard de fierté du narrateur.



avatar
† Leblanc Alain
QM 1
QM 1

Secrétaire militaire équipage NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par † Leblanc Alain le Lun 30 Avr 2007 - 22:58

J'ai assisté étant petit avec mon père à la commémoration de Camerone au Royal Étranger de Cavalerie d'Orange (1er REC) c'était à la fois grandiose et très émouvant, puis lors d'une visite à Aubagne avec les Marins d'Avignon, nous avons eu l'honneur de marcher sur le Voie Sacrée pour déposer une gerbe au monument de la Légion, venant de Sidi Bel Abbés, un moment chargé d'une forte émotion.



Le Soleil, les Cigales, le Thym, la Lavande, la Sieste, la Pétanque et le jaune, si ce n'est pas le Paradis ça lui ressemble : c'est la Provence !

Prouvençau per toujour.
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par jean-claude BAUD le Lun 30 Avr 2007 - 23:08

En mars 83 ,en escale à Vera Cruz sur le Bourdais avec la Jeanne une sortie a été organisée pour visiter le site de Camérone oû il y a un petit village et en dehors de la localité un grand mémorial de la Légion..
Je suis pris en photo devant mais je ne retrouve pas la photo..




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Joël Chandelier le Lun 30 Avr 2007 - 23:59

La même chose (mais je n'en faisait pas parti) lors d'une escale à Vera Cruz une déléguation de la Jeanne devait aller à Camérone rendre les honneurs sur ce mémorable site. La déléguation n'arriva pas à temps le chauffeur Mexicain s'étant trompé d'itinéraire puis une fois remis sur la bonne route le car tomba en panne pendant un long moment. C'était il y a 20 ans





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 3:59

"Peut-être l'inconnu, qui dort sous l'arche immense, est-il cet étranger, devenu fils de France, non par le sang reçu mais par le sang versé ".

Quand je le peux, chaque année, j'assiste à la commémoration de Camerone car ce sont des moments pleins d'émotion.
Écouter le récit de la bataille, lu à haute voix par un officier, devant des centaines de légionnaires dans un garde-à-vous impeccable, devant les anciens aux poitrines bardées de décorations et la foule respectueuse, c'est saisissant.
Le 1er Régiment Étranger du Génie, se trouve à Laudun à 10 kms de chez moi, dans un cadre magnifique en pleine campagne.
L'animation se déroule dans une ambiance de joyeuse kermesse avec une grande disponibilité des militaires.
On peut discuter et boire un coup avec les gradés sans problème, et quelle lucidité dans leurs propos.



Spoiler:










La musique des pompiers de Paris...








































Fin du défilé...
A suivre.




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Invité
Invité

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Invité le Mar 1 Mai 2007 - 9:24

Voici la vidéo Camerone 2007



Dernière édition par le Mar 1 Mai 2007 - 10:16, édité 1 fois
avatar
Laurent
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Radio équipage NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Laurent le Mar 1 Mai 2007 - 9:43

respects aux anciens.

Une question, quelle est la raison du port de la barbe chez
certains légionnaires ?





Va petit mousse, ou le vent te pousse.
Bon vent matelot
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Joël Chandelier le Mar 1 Mai 2007 - 10:40

Pour Tinto
Formidable reportage sur nos Amis les "Légios" et tous ceux qui ont fait la Polynésie ou l'Océan Indien connaissent ces valeureux et courageux militaires.
Pour laurent
Je ne connais pas l'origine du pourquoi du "port" de barbe chez eux mais une chose dont je suis sur c'est que pour être chez les "Sapeurs" il fallait obligatoirement porter la barbe.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 11:46





   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 12:11

Camerone, au 1er REG, 30 avril 2007...Suite:





Musique des pompiers de Paris:












Mon pote Jean-Louis, ex-légionnaire, surnommé " la pince " ( il n'a plus que 2 doigts à la main gauche, mais il s'en sert à merveille pour tenir un verre...!!! ).Celui-ci a participé à de nombreux conflits...Ses récits sont hallucinants.




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 12:31

Réservistes ( originaires de Wiesbaden et Dortmund ) de l'armée de terre allemande.
Je me sens petit avec mon 1,83 m...





Jeune femme de légionnaire.Celle-ci travaille avec d'autres civils, à l'entretien des parachûtes du 2éme REP, à Calvi.


La pause de midi a été appréciée par tous, car il faisait trés chaud.Le camp avait aménagé sous des tentes, divers restaurants avec chacun sa spécialité culinaire.Pour changer un peu, avec des potes on a mangé chinois...!!!




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Joël Chandelier le Mar 1 Mai 2007 - 12:36

C'est pour nous mettre l'eau à la bouche Tinto qu'à l'heure de midi tu nous parle de l'excellente cuisine "tinto"





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 12:54

Tous les goûts sont dans la nature, honorable Joël...
Mais pour nous aujourd'hui, c'est grillades avant la pluie ( ? ).
lol!





On avait bien pensé à de la chèvre ou du bouc ( salut bidel...!!! ), mais ce sont les mascottes de la légion. lol!





Ou un bon steak de cheval...




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Joël Chandelier le Mar 1 Mai 2007 - 13:42

Je ne sais en ce jour fériè combien de membres sont sur le Forum mais aujourd'hui vrai régal photographique avec toi "Tinto" et sur un autre sujet avec Bosco 611. Les absents ont toujours tort.:P :P





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
detde
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 55
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par detde le Mar 1 Mai 2007 - 14:04

Superbe reportage Tinto.
Respects pour les légionnaires que j'ai eu l'occasion de côtoyer à Muru comme beaucoup parmi nous et également à bord de l'Ouragan.
Ces brave gars sont bien des terriens car le mouvement d'un bateau ne leur convenait pas mais ils ont su rester très corrects et surtout ils nettoyaient après des évacuations non contrôlées...



Gabier d'Artimon
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 15:18

Merci les gars, nous avons passé une belle journée car le beau temps était de la partie.
Ici nous sommes au milieu des vignes (côtes du Rhône), le nucléaire (Marcoule) et la légion font partie de notre environnement.
Quelques véhicules actuels et anciens, présents sur le camp.

Spoiler:
Intérieur d'un VAB (le public était nombreux pour faire une ballade à grande vitesse sur le terrain d'entrainement, mais pour certains la digestion a été difficile...!!!).






Une HARLEY.






   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par parriaux christian le Mar 1 Mai 2007 - 15:50

un cousin legionnaire il y a 41 ans au 2 eme rep il a fini sa retraite a aubagne



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par jean-claude BAUD le Mar 1 Mai 2007 - 15:58

Merci Tinto pour cet excellent reportage sur la Légion.
Merci aussi WIELINGEN1991.




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Tinto
QM 1
QM 1

Age : 67
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Tinto le Mar 1 Mai 2007 - 16:12

Tenues de goumiers marocains












Engin de forage:








Je termine par ce joli sourire, car il y a une majorité d'hommes pour cette commémoration, mais par bonheur de nombreuses femmes sont aussi présentes, et charmantes en plus, ce qui ne gâche rien.Une nombreuse communauté tahitienne et wallisienne était là ( beaucoup sont mes voisins de quartier ), ambiance Hinano assurée...!!!
Bientôt un autre anniversaire se prépare, plus tragique hélas...Dien Bien Phu.




   
André RODRIGUEZ, Chouf toujours (1967-73).
avatar
Jean-Louis THIEBAUT
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par Jean-Louis THIEBAUT le Mar 1 Mai 2007 - 16:41

Très beaux reportages, merci les garçons et vive la légion.





"Sur la tombe des marins ne fleurissent pas les edelweiss ".
avatar
parriaux christian
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 70
Électricien d armes   NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par parriaux christian le Mar 1 Mai 2007 - 16:55

la main en bois du cpt danjou est ds la crypte du musee du souvenir de aubagne tous les ans a la commemoration de camerone elle est presentee sur un coussin pendant le defile main qui a ete retrouveen 1865 par un lieutenant allemand



Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges jeter l'ancre un seul jour ?
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: 30 avril 1863 CAMERONE

Message par jean-claude BAUD le Mar 1 Mai 2007 - 17:12

Lequel coffret est porté par un Ancien dont la carrière est un exemple pour la communauté Légion.. Trés grand honneur,un élu par an...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]

    La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû 2018 - 2:00