Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

L'équipe ACB vous souhaite une bonne année 2018

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 660805 messages dans 13559 sujets

Nous avons 15572 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est kerphil

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Aujourd'hui à 17:40

» DIXMUDE (BPC)
par loulou06000 Aujourd'hui à 17:38

» CDT BOURDAIS (AE)
par Jean-Léon Aujourd'hui à 17:36

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Aujourd'hui à 17:20

» FORBIN D620 (fregate)
par Matelot Aujourd'hui à 17:19

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par Laurent Aujourd'hui à 17:18

» École des pupilles 45/46
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 17:15

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 16:44

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 16:28

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par Max Péron Aujourd'hui à 16:16

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par Franjacq Aujourd'hui à 14:01

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par DTL Aujourd'hui à 11:11

» MINERVE (SM)
par bob59 Aujourd'hui à 10:37

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 9:43

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Aujourd'hui à 5:12

» [Tous les CFM] LES PERMANENTS DU CFM HOURTIN
par skagerrac Aujourd'hui à 4:24

» ARROMANCHES (PA)
par skagerrac Aujourd'hui à 3:31

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par skagerrac Aujourd'hui à 3:21

» ÉLAN - A768 (BSR)
par marsouin Hier à 21:33

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Tinto Hier à 19:36

» [Aéronavale divers] NOS AILES SUR LA MER DANS LES ANNEES 1970
par Jean-Marie41 Hier à 19:20

» FLOTTILLE 24 F
par Jean-Marie41 Hier à 19:11

» LE BOURGUIGNON (ER)
par BRAS Hier à 18:23

» SÉMAPHORE ET LA RÉSERVE
par superguet Hier à 18:16

» [ Recherche de camarades ] camarade sur le porte-avions Foch entre 1963 et 1964
par TARO Hier à 18:09

» CHELIFF (LST)
par marsouin Hier à 17:58

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Hier à 13:47

» SOUFFLEUR
par COLLEMANT Dominique Hier à 11:55

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par Patrick FUCHS Hier à 9:24

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 9:03

» ÉCOLE DES PUPILLES DE LOCTUDY 1952-1953
par Titi1982 Hier à 8:44

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par LEMONNIER Mer 17 Jan 2018 - 23:31

» BLAISON
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Jan 2018 - 22:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades "catapulteurs" du FOCH de 63 à 64
par Georges du 14 Mer 17 Jan 2018 - 21:50

» [ Blog visiteurs ] Mon père ancien de l'école Courbet
par Charly Mer 17 Jan 2018 - 20:54

» [Les différentes écoles] Ecole Courbet à Marseille
par dansie Mer 17 Jan 2018 - 20:53

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par FRIEH Gérard Mer 17 Jan 2018 - 19:52

» La spécialité de Radio
par tabletop83 Mer 17 Jan 2018 - 18:50

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par loulou06000 Mer 17 Jan 2018 - 18:02

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Mer 17 Jan 2018 - 10:55

» BÉARN (PA)
par prenat jean-claude Mar 16 Jan 2018 - 19:45

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Mar 16 Jan 2018 - 18:21

» TOUSSUS LE NOBLE (B.A.N)
par NEHOU Mar 16 Jan 2018 - 18:10

» [ Blog visiteurs ] En quoi consistait l'exercice semi-colonne ?
par Invité Mar 16 Jan 2018 - 16:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du FUSCO NAVARRO Jean-Luc dit l'INDIEN
par navarrolindien Mar 16 Jan 2018 - 15:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades corvette Aconit de 75 à 79
par Marc RAYNAUD Mar 16 Jan 2018 - 14:10

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par Charly Mar 16 Jan 2018 - 13:35

» LE PICARD (ER)
par duvet Mar 16 Jan 2018 - 7:28

» ARCHIMEDE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:36

» ARGONAUTE
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Jan 2018 - 23:17

» SULTANE
par Marco-56 Lun 15 Jan 2018 - 19:14

» [ Blog visiteurs ] LE Bâtiment HYDROGRAPHE LE LAPEROUSE
par Charly Lun 15 Jan 2018 - 18:23

» VAUQUELIN (EE)
par DSM 57 Lun 15 Jan 2018 - 17:21

» LE VENDÉEN (ER)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 16:20

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Naphtaki Lun 15 Jan 2018 - 15:26

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par Daniel DION Lun 15 Jan 2018 - 12:38

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 15 Jan 2018 - 10:15

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par Momo Lun 15 Jan 2018 - 5:32

» LE FRINGANT (EC)
par Tinto Lun 15 Jan 2018 - 2:10

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 14 Jan 2018 - 20:34

» AUTOCOLLANTS DE LA MARINE
par douzef Dim 14 Jan 2018 - 18:57

» [Histoire et histoires] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par montroulez Dim 14 Jan 2018 - 18:17

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par PAUGAM herve Dim 14 Jan 2018 - 11:54

» LCT - L9061
par gerardsin59 Dim 14 Jan 2018 - 10:23

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Dim 14 Jan 2018 - 10:06

» FLOTTILLE 12 F (Crusader)
par FLN-IA5 Dim 14 Jan 2018 - 7:15

» SÉMAPHORE - DRAMONT (VAR)
par loulou06000 Sam 13 Jan 2018 - 22:51

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par CLOCLO 66 Sam 13 Jan 2018 - 18:15

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Gérard Bodo Sam 13 Jan 2018 - 15:04

» [Les musées en rapport avec la marine] Informations du Musée de la Marine
par PAUGAM herve Ven 12 Jan 2018 - 21:12

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 12 Jan 2018 - 18:46

» CERES
par Marco-56 Ven 12 Jan 2018 - 16:38

» [ Histoire et histoires ] mystere des torpilles anglaises
par parriaux christian Ven 12 Jan 2018 - 11:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Ven 12 Jan 2018 - 9:33

» AGADIR (B.A.N.)
par alain EGUERRE Ven 12 Jan 2018 - 4:22

» MARINE COLOMBES
par Jean-Léon Jeu 11 Jan 2018 - 19:28

» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Marc RAYNAUD Jeu 11 Jan 2018 - 18:10

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par alain EGUERRE Jeu 11 Jan 2018 - 15:36

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Jan 2018 - 14:26

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par E T Jeu 11 Jan 2018 - 14:16

» ASPRETTO (B.A.N.)
par jean claude monzie Jeu 11 Jan 2018 - 14:08

» Sous-marin La Minerve 1941
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Jan 2018 - 23:12

» Flottille 35 F
par Jean-Marie41 Mer 10 Jan 2018 - 20:52

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par Jean-Léon Mer 10 Jan 2018 - 19:51

» ARAGO P675
par Jean-Marie41 Mer 10 Jan 2018 - 19:51

» Le Conquet
par LES BORMETTES Mer 10 Jan 2018 - 18:56

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Mer 10 Jan 2018 - 17:51

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Laurent Mer 10 Jan 2018 - 14:15

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Charly Mer 10 Jan 2018 - 8:18

» ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par EUGENE Raymond Mar 9 Jan 2018 - 16:29

» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
par marc dugachard Mar 9 Jan 2018 - 14:10

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par skagerrac Lun 8 Jan 2018 - 3:44

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par marsouin Dim 7 Jan 2018 - 22:39

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par denou Dim 7 Jan 2018 - 11:55

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par Bureaumachine busset Dim 7 Jan 2018 - 11:36

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par LA TOULINE Sam 6 Jan 2018 - 15:24

» [ Blog visiteurs ] Recherche information sur mon père
par centime44 Sam 6 Jan 2018 - 14:06

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Ven 5 Jan 2018 - 21:25

» La spécialité de Météorologiste
par Gérard Duffond Ven 5 Jan 2018 - 21:00

DERNIERS SUJETS


Duguay Trouin la triste histoire

Partagez
avatar
† Cheronnet
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 62
Mécanicien NON

Duguay Trouin la triste histoire

Message par † Cheronnet le Lun 25 Mai 2009 - 16:19

Un petit rappel sur la France et la Marine, ou une belle occasion ratée.
cordialement

http://hmsbd.
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par † Fanch 56 le Lun 25 Mai 2009 - 16:54

Lien supprimé

Voir l'article de la Charte


13 - Les posts, ne devront pas systématiquement indiquer des liens, concernant la discussion, vers d'autres sites.
Mais les sujet devront être évoqué directement sur le forum.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
† Cheronnet
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 62
Mécanicien NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par † Cheronnet le Lun 25 Mai 2009 - 19:13

Le H.M.S. Implacable , anciennement Duguay-Trouin était un vaisseau de 74 canons qui à bien failli survivre jusqu'à nos jours...

Le Duguay-Trouin fût construit à Rochefort entre 1796 et 1800 d'après les plans de l'ingénieur Rolland.

Le 21 Octobre 1805 le vaisseau participe à la célèbre bataille de Trafalgar.
Le 3 novembre, le navire est attaqué par une escadre anglaise au Cap Ortegal.
Le commandant est tué, le Duguay-Trouin est démâté et finalement capturé par Sir Richard Strachan après un rude combat naval.

Intégré à la Royal Navy et rebaptisé HMS Implacable il combattra en mer Baltique en 1808-1809 et sur la cote Syrienne en 1840.

1844 désarmé à Devonport.

Juin 1855 navire d’entraînement.

En Janvier 1912 il sera loué à Geoffrey Wheatley Cobb comme navire d'entrainement.

En 1932 Le navire fut remorqué à Portsmouth où il servit de nouveau à la formation des jeunes recrues.

En 1947 on jugea son entretien trop coûteux.
L'Angleterre (qui possède et restaure déjà le HMS Victory) proposa de céder le navire à la France qui déclina l'offre.

Malgré de vives protestations l'Implacable fût remorqué à l'est de l'ile de Wright au large du bateau feu des Owers.
Après 149 ans de bons et loyaux services il sera coulé en grande pompe à l'aplomb de la fosse de Sainte Catherine le 2 décembre 1949.

Seuls vestiges parvenus jusqu'à nos jours : Le cabestan, qui est exposé à Rochefort, le couronnement ainsi que la figure de proue que l'on peut aujourd'hui admirer au musée maritime de Greenwich dans la banlieue de Londres.
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 79
Mécanicien NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par Jean Veillon le Mar 26 Mai 2009 - 0:18

Je connaissais la triste histoire de ce bâtiment de haut rang, mais j'étais persuadé qu'il s'agissait du "REDOUTABLE" (d'ou avait été tué l'Amiral Nelson) et non pas du DUGUAY TROUIN. J'étais enfant et je me souviens bien par contre du moment ou ce bâtiment a été coulé au milieu de la Manche. Malgré mon jeune age, ce qui m'avait particulièrement frappé, ce sont les honneurs militaires qui lui avaient été rendus. Dommage, nous aurions pu avoir notre "VICTORY" mais nous aurons notre "HERMIONE" dans quelques années.....
avatar
Bagadoo
QM 2
QM 2

Age : 67
Commis équipage NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par Bagadoo le Mar 26 Mai 2009 - 8:02

En image, le cabestan du HMS Implacable, ex Dugay Trouin, exposé au musée de la marine de Rochefort.

Il est de type anglais off course




C'est un cabestan à double cloche qui était manoeuvré sur deux ponts, je ne vous apprendrais rien là dessus. lol!




  Le mieux est l'ennemi du bien.  
avatar
Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 66
Gendarmerie maritime NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par Hatoup le Mar 26 Mai 2009 - 13:40

Nos amis Anglais lol! eurent parait-il une délicate attention a l'égard du Duguay Trouin juste avant de l'envoyer par fond. Le pavillon Français fut hissé à la place de celui de la marine de guerre Britannique.

HATOUP




Modélisme - Voile.
avatar
† Cheronnet
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 62
Mécanicien NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par † Cheronnet le Mar 26 Mai 2009 - 13:56

Voilà le navire avant le sabordage.

avatar
papyserge
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
Mécanicien

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par papyserge le Sam 30 Déc 2017 - 22:51

je pense que la vidéo c'est autorisé ??




Je me suis engagé dans la marine le jour où mon père m'a appris que j'étais sur terre pour travailler.

avatar
cuny
MAJOR
MAJOR

Age : 69
NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par cuny le Mer 3 Jan 2018 - 19:50

Merci Papy serge,
très belle vidéo , pour une fin qui aurait pu être évitée ...
" malheureusement l' honneur mal placé de petites gens en a décidé autrement "
c'est vrai qu' après la guerre , les moyens financiers ne permettaient surement pas à notre marine l' entretien de ce bâtiment ...
D'autant plus que le sabordage de la flotte à Toulon était encore dans la mémoire vive de l' époque ...



avatar
papyserge
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 65
Mécanicien

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par papyserge le Mer 3 Jan 2018 - 21:10

La véritable raison de l'abandon par la France est indiquée dans la réponse officielle du secrétaire d’état à la Marine qui paraîtra au Journal Officiel : "Il n’est pas question d’un retour en France du vaisseau le Duguay-Trouin. La réalisation d’un tel projet nécessiterait des frais de premières réparations et de remorquages évalués à 225 millions de francs sans compter les frais d’entretien du bâtiment dans le port où il sera ancré. Il ne s’agit donc là d’une opération qui ne peut être envisagée en l’état actuel des crédits militaires." N'oublions pas que la France se reconstruisait au sortir du conflit mondial et qu'elle devait assumer la guerre en Indochine. Même s'il avait été récupéré, il aurait fini de pourrir dans un port français par manque de crédits et/ou des décisions. D'autre part, En 1947, à la sortie de la guerre, il y avait déjà 142 ans que ce vaisseau était anglais. Après plusieurs radoubs importants, il ne restait que 20 % de sa charpente d'origine et les vestiges qui nous sont parvenus sont typiquement anglais, le cabestan et la figure de proue ne sont pas d'origine, le tableau a été maintes fois remanié. Le seul vestige du vrai DT est une épontille conservée à Rochefort. Cela n’excuse en rien sa destruction même s'il était à l'époque 24 heures sur 24 sous pompes électriques vu les importantes entrées d'eau. D'une façon ou d'une autre, il aurait coulé. Il n'est même pas sûr qu'il ait supporté un remorquage. C'est malheureux à dire mais c'était inévitable. Toutes ces raisons ne justifiaient pas alors de conserver le vaisseau à une époque où la notion de patrimoine maritime n'avait pas encore germé dans les esprits. Quant à la phrase de l'amiral français chef de cabinet, elle n'a rien d'officielle et elle est très anecdotique bien qu'elle reflète parfaitement l'état d'esprit de l'époque.



Je me suis engagé dans la marine le jour où mon père m'a appris que j'étais sur terre pour travailler.

avatar
douzef
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 45
Électricien

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par douzef le Jeu 4 Jan 2018 - 12:53

Bonjour,
Les relations avec les anglais étaient encore douloureuses, Mers el Kebir étaient encore dans les mémoires....
Amitiés
Douzef





avatar
cuny
MAJOR
MAJOR

Age : 69
NON

Re: Duguay Trouin la triste histoire

Message par cuny le Jeu 4 Jan 2018 - 19:14

MERS EL KEBIR : 1295 morts une page noire de notre histoire ...

un extrait de wikipedia :
L'amiral James Somerville reçut donc l'ordre d'appareiller afin de mettre hors d'état de nuire la flotte française basée à Mers el-Kébir. Arrivé à l'aube du 3 juillet devant la base navale, l’amiral Somerville adressa au vice-amiral d'escadre Marcel Gensoul un télégramme imposant un ultimatum dont le terme échouait six heures plus tard.
Il fit trois propositions :

soit la flotte française rejoignait la flotte britannique dans sa lutte contre les forces de l'Axe ;
soit elle se sabordait ;
soit elle gagnait les ports britanniques, américains ou français des Antilles afin d'être désarmée.

Ces ordres revenaient à exiger de la France qu'elle viole l'armistice qui venait d'être signé pour suspendre les combats entre la France et l'Allemagne.

Selon Kammerer, il y eut quatre propositions et non pas trois ni deux : la proposition de rejoindre les ports américains était en effet très différente de celle de rejoindre les ports britanniques, puisque les États-Unis n'étaient pas encore entrés en guerre (c'est le gouvernement de Vichy qui fit croire que l'ultimatum ne laissait le choix que de se rallier à l'Angleterre ou de se saborder).
Selon les marins français rescapés, il semblerait que l'intention de Gensoul était de saborder (ou du moins de saboter son escadre française pour la rendre inutilisable) et qu'il en aurait fait part à Somerville.
Mais, selon Kammerer, Gensoul attendait les ordres du gouvernement (qui était en train de s'installer à Vichy) et, comme l'armistice prévoyait que toute décision concernant la flotte devait être approuvée par le comité de l'armistice (donc par les Allemands), les ordres de Vichy ne pouvaient pas aller dans ce sens.

Dans le courant de l'après-midi, un compromis était sur le point d'être trouvé, après que Somerville eut prolongé son délai. Mais un des adjoints de Darlan, le vice-amiral d'escadre Le Luc, fit savoir par radio à Gensoul que les escadres françaises de Toulon et d'Alger se portaient à son secours.
Les Britanniques captèrent ce message et Londres ordonna à Somerville d'ouvrir le feu.




    La date/heure actuelle est Ven 19 Jan 2018 - 18:08