Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 725739 messages dans 14114 sujets

Nous avons 14481 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Gérard Ralec

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par Jean-Léon Aujourd'hui à 12:51

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par DTL Aujourd'hui à 12:36

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par BEBERT 49 Aujourd'hui à 11:17

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Christian DIGUE Aujourd'hui à 10:28

» FORBIN (EE)
par Michel Roux Aujourd'hui à 9:53

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Aujourd'hui à 9:23

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par Charly Aujourd'hui à 8:21

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par Bureaumachine busset Hier à 23:20

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par DUFFOND Serge Hier à 22:38

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Serge BAVOUX Hier à 19:00

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par PAUGAM herve Hier à 16:52

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Hier à 14:03

» JAUREGUIBERRY (EE)
par framery Hier à 13:07

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Hier à 9:59

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Hier à 8:19

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Mar 13 Nov 2018 - 23:18

» [Escale] SINGAPOUR
par loulou06000 Mar 13 Nov 2018 - 22:23

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mar 13 Nov 2018 - 22:20

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 20:16

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mar 13 Nov 2018 - 19:32

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018 - 18:58

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018 - 18:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 13:07

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018 - 11:40

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Mar 13 Nov 2018 - 0:01

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 12 Nov 2018 - 20:49

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018 - 18:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:55

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:39

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018 - 17:21

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018 - 14:38

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par 3eme ligne Dim 11 Nov 2018 - 23:14

» DORIS (SM)
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 21:28

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Dim 11 Nov 2018 - 20:30

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 18:38

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018 - 15:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018 - 14:31

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018 - 14:20

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Sam 10 Nov 2018 - 20:39

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018 - 19:03

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018 - 17:45

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018 - 16:22

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 14:30

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018 - 9:49

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018 - 7:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 1:56

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 9 Nov 2018 - 18:17

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:06

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 8 Nov 2018 - 15:29

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 8 Nov 2018 - 14:56

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 8 Nov 2018 - 10:01

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mer 7 Nov 2018 - 18:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 7 Nov 2018 - 17:05

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 7 Nov 2018 - 14:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mar 6 Nov 2018 - 22:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mar 6 Nov 2018 - 21:47

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mar 6 Nov 2018 - 20:51

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 6 Nov 2018 - 16:43

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 6 Nov 2018 - 15:33

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 6 Nov 2018 - 11:44

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 6 Nov 2018 - 9:36

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 6 Nov 2018 - 9:34

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 6 Nov 2018 - 8:30

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Lun 5 Nov 2018 - 22:45

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 5 Nov 2018 - 18:52

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 5 Nov 2018 - 16:37

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 5 Nov 2018 - 15:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 5 Nov 2018 - 15:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 5 Nov 2018 - 13:46

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 5 Nov 2018 - 8:04

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Dim 4 Nov 2018 - 21:21

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 4 Nov 2018 - 17:53

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 4 Nov 2018 - 16:47

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Nov 2018 - 15:31

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 4 Nov 2018 - 9:03

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 3 Nov 2018 - 15:02

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Ven 2 Nov 2018 - 20:10

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Jeu 1 Nov 2018 - 20:38

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Jeu 1 Nov 2018 - 16:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 1 Nov 2018 - 12:43

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 1 Nov 2018 - 10:17

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mer 31 Oct 2018 - 0:33

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018 - 19:10

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018 - 18:35

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018 - 17:48

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018 - 16:20

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018 - 16:14

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018 - 11:11

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018 - 8:35

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Lun 29 Oct 2018 - 21:46

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Lun 29 Oct 2018 - 10:37

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par montcalm Dim 28 Oct 2018 - 20:27

» PAUL LE GALL (LCT)
par douzef Dim 28 Oct 2018 - 19:19

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par mataf57 Dim 28 Oct 2018 - 18:04

DERNIERS SUJETS



[ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Partagez
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 54
NON

[ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par ecofousec le Lun 24 Avr 2006 - 21:34

Nous pouvons maintenant le dire :
"Il est midi à la montre en or du Président..."
Il serait bon qu'un Motel ou un bon Chouf commis nous donne la suite de cette phrase !
Bravo à Paillette et à Marcot.
avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
NON

Réponse

Message par Momo le Mar 25 Avr 2006 - 13:04

ecofousec, je ne suis ni Motel ni un bon Chouf commis, mais , j' ai la suite de ta phrase ...

Il est exactement midi à la montre en or massif du Président (et non du Président massif). Bon appétit nobles invités, bon appétit Messieurs "

" Bon appétit Midship " en y ajoutant parfois une courte phrase affectueuse : " et que le cul te pèle en large plaques scrofuleuses, que Belzébuth te sodomise jusqu'à la septième génération au moins, sous les palétuviers roses (bleus)… ". Il y a également une version avec un "baobab géant de l'Afrique Équatoriale Française...".
avatar
decosseal
QM 1
QM 1

Age : 65
NON

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par decosseal le Mar 25 Avr 2006 - 13:49

Très bien Momo, tu as le sens de l'a propos.

Alors que puis-je dire après en tant que commis :

Le règlement rien que le règlement.

Traditions des carrés officiers
D'après "Les traditions de carrés", du capitaine de vaisseau Didier Georges.

En quelques années, les carrés de nos bâtiments ont vu leur paysage se modifier considérablement ; le mode de recrutement des officiers s'est très diversifié, le taux d'occupation à la mer s'est accru considérablement alors qu'apparaissent à bord des bâtiments les moyens modernes de distraction que nous connaissons actuellement.
Spoiler:
Tous ces facteurs sont certainement liés à la disparition progressive des traditions de carré.
Ces traditions ne sauraient être figées ; elles sont une partie d'un patrimoine regroupant plus d'un siècle et demi de vie maritime et militaire, elles ont évoluées dans le temps en s'adaptant à leur époques successives et évolueront encore dans leur dessein essentiel qui est la mise en place et le maintien d'une ambiance permettant à chacun d'oublier, l'espace d'un repas ou d'une soirée, les difficultés liées à la vie embarquée et à l'éloignement.
Ce n'est d'ailleurs pas un vraiment un hasard si les bâtiments les plus éloignés de la métropole sont ceux à bord desquels les traditions de carré sont les plus vivantes.
Avant de parler du fonctionnement du carré dans son ensemble, il est indispensable de passer au préalable les membres du carré en revue.

Les membres du carré

Le président
Premier personnage du carré sans lequel ce dernier n'est plus rien, le Président, choisi par le Commandant parmi ses membres les plus anciens, a la lourde tâche de faire fonctionner harmonieusement, à la fois dans le respect des traditions et dans celui des règlements, un ensemble de dix à trente officiers, parfois plus, et souvent d'origines, d'âges et de préoccupations différentes.
En ce sens et nonobstant la cordialité des relations qui existe normalement entre les membres du carré, le président est dépositaire d'une autorité réelle vis à vis de ceux-ci afin d'assurer en souplesse la parfaite cohésion de l'ensemble.
Il s'efforce notamment de combattre la formation de "clans", les exclusions et de favoriser l'émergence d'un véritable esprit de corps dénué de tout corporatisme.
Pour y parvenir, le Président de carré est souvent obligé de faire preuve de fermeté, ce qui fait souvent dire que la présidence est une dictature.
Mais c'est bien plus parce que les autres membres aimerait bien, eux aussi, être Président à la place du Président et jouir de ses nombreux privilèges.

Le Midship
Le Midship se situe de fait à l'autre extrémité du carré car il s'agit de l'officier le moins ancien, parfois le moins âgé mais ce n'est pas une règle obligatoire, et à bord de bâtiments où se trouvent de nombreux aspirants, il est souvent plus équitable que ce soit le dernier arrivé qui se voit confier cette fonction.
Le rôle essentiel du Midship, bien que non explicitement défini, est de veiller à ce que les traditions soient respectées et vivantes à l'intérieur du carré.
Dans cette optique, il possède une autorité officieuse, mais généralement reconnue, sur le Président et peut le sanctionner si l'esprit des traditions n'est pas respecté.
En plus de cet aspect " Garant de la constitution ", et parce que le Midship n'est en fin de compte qu'un… Midship, il se voit confier bien entendu d'autres tâches utiles comme la lecture du menu, l'accueil des invités, la rédaction des cartes de vœux ou des lettres de remerciement, la tenue des documents du carré ou, lorsqu'un ange passe, le choix d'un sujet de conversation.
Le Midship n'est pas pour autant le " larbin " des autres membres du carré et possède malgré tout quelques privilèges dont celui de pouvoir choisir son dessert avant tout le monde.
Mais surtout il est partie intégrante du carré, son rôle est essentiel et de sa vivacité, de son imagination et de sa volonté de l'assurer avec bonne humeur dépendent beaucoup l'atmosphère rafraîchissante que peut connaître un bon carré.

Le vice-président
Le Midship peut sanctionner le Président s'il estime que ce dernier manque à ses obligations à l'égard des traditions, le Président lui ne peut en faire de même vis à vis du Midship.
Pour empêcher toutes collusions entre ces deux membres éminents, il est donné au Vice-président le pouvoir de rappeler au Midship ses devoirs.
Ceci a pour effet d'apporter un léger parfum de démocratie au sein de l'épouvantable dictature qu'est la présidence.

Le chef de gamelle
Seule fonction définie par des textes réglementaires, le chef de gamelle a la lourde tache de gérer les finances du carré.
Les améliorations dans les repas sont souvent du fait de la gamelle (quelle gamelle!).
En général, choisi par le Président parmi les enseignes de vaisseau de 1ère classe, le chef de gamelle change tous les six mois.

Les autres membres
En fonction de leur situation à bord, certains membres se voient attribuer des appellations particulières :
- Le Colonel : c'est l'officier fusilier ou protection du bord
- Le Directeur : souvent oublié, c'est le canonnier qui est aussi l'officier tradition du carré, consulté en cas de doute en matière de doctrine.
- Certaines personnalités extérieures au carré reçoivent également une appellation ; ainsi tous les invités sont de "nobles invités", l'aumônier (le bohut), quelle que soit sa confession est "Monseigneur", alors que le Commandant reste le Commandant.

Fonctionnement du carré

Généralités
les différents éléments du carré viennent d'être présentés, le Président, le vice-président, le Midship ainsi que tous les autres membres.
Maintenant il s'agit de voir comment ils vont pouvoir vivre ensemble, parfois pendant de longs mois, avec pour seul lieu de détente, ou presque, ce carré toujours trop exigu d'un mètre.
A vrai dire, il faut reconnaître que les longues périodes de mer et les surcharges réelles de travail qui sont le flot de tout le monde à bord font qu'il est facile et tentant de céder à l'envie de jeter par dessus bord ces traditions jugées alors d'un autre âge.
Il est souvent impossible de faire autrement, il faut en convenir, mais le calme revenu, quel plaisir aussi de se laisser aller au charme du repas présidé, surtout si à ce plaisir s'ajoute celui d'être accompagné de "nobles invités".
Quel plaisir, à l'issue d'une longue campagne ou d'une affectation, de relire ces cahiers qui nous permettent de revivre tant de moments forts, de revoir ou de réentendre ces visages et ces rires qui nous ont accompagnés quelques mois.
Quel plaisir aussi, de pouvoir évoquer ces plaisanteries de "premier embarquement", nos souvenirs de victime comme ceux, plus tard, des rôles tenus.
Tous ces souvenirs que nous pouvons évoquer, ces moments que nous avons vécus comme ceux que nous vivrons encore, c'est un peu cela l'esprit de carré.
Mais il faut aussi que chacun y mette un peu du sien.
Un enterrement en grande pompe

Parmi les nombreuses traditions qui colorent la vie du carré, celle du repas présidé est la plus vivace.
Mais le repas n'est pas la seule occasion qui se présente aux membres du carré de manifester son attachement aux traditions, et à la vérité, pour un carré uni et actif, tous les prétextes, ou presque, sont bons.
Des évènements comme les embarquements, les débarquements ou les changements de carré pour un membre sont autant d’opportunités.
Ainsi, la promotion d'un lieutenant de vaisseau au grade de capitaine de corvette, s'accompagne souvent de son transfert du carré officiers subalternes au carré officiers supérieurs ou au carré commandant.
C'est l'occasion de faire "l'enterrement" de l'heureux élu.
Cérémonie traditionnelle qui consiste à emmener en grande pompe un cercueil contenant le promu vers sa destination future.
Il n'est pas question ici de détailler toutes les arcanes de l'enterrement d'un OS (officier supérieur) car les carrés gardent leurs secrets que je me garderais bien de dévoiler ici.
Imaginez simplement que c'est sans doute le seul enterrement au monde qui n'engendre pas la mélancolie... A noter que les modifications apportées par l'Arrêté 140 du 05 décembre 1997 font que la plupart des capitaines de corvette récemment promus restent désormais au carré officiers, et de plus, en prennent quelquefois la présidence (Grrr... à poil les OS !).
Est-ce la fin des enterrements ?

Le repas présidé

Le repas présidé est certainement la composante de la vie du carré la plus connue, tant dans la Marine qu'à l'extérieur, et s'il est une tradition qui doit subsister, c'est bien celle-ci en raison de l'attrait qu'elle suscite toujours chez les personnes étrangères à la Marine qui ont la chance d'y assister.
Empreinte d'un charme un peu désuet, cette tradition qui a ainsi pu traverser de nombreuses époques est un témoin vivant du savoir vivre et du savoir faire de notre Marine en matière de réception et de représentation.
Même en l'absence de "nobles invités", le repas présidé représente un des moments privilégiés de la vie du carré, et de son déroulement, il est toujours possible de déduire la qualité des relations entre ses membres.

Il commence toujours par la lecture du menu par le Midship.
Le midship se lève sous les hués (debout ! Plus fort !…) pour lire le menu conformément à la formule suivante, pouvant comporter quelques variantes :

"Nobles invités (en présence d'invités) , Président (ou commandant), Monseigneur (en présence de l'aumônier), Directeur (si le canonnier est présent), Mon colonel (si le fusilier est présent), Messieurs (pour les autres membres), le menu de ce jour …. de l'an de grâce … sera … "

A ce moment, le midship est généralement arrêté dans son élan par les membres du carré qui s'écrient "dégueulasse comme d'habitude !".
A noter également, sur les carrés de certaines frégates, jalouses peut-être que le nom de " De Grasse " soit de tous les menus, on remplace cette formule par " Le menu de ce jour… de l'an Duguay-Trouin (Tourville, Primauguet, …)"

Puis suit une rédaction libre, humoristique, et sans lien obligatoire avec le repas proposé, qui se conclue par :

" le tout arrosé de … chambré/glacé/tiède comme il se doit .
Le saint du jour est … la fête à souhaiter est …(bonne fête Président !).
Il est exactement midi à la montre en or massif du Président (et non du Président massif).
Bon appétit nobles invités, bon appétit Messieurs "

Ce à quoi l'assistance répond d'une seule voix : " Bon appétit Midship " en y ajoutant parfois une courte phrase affectueuse : " et que le cul te pèle en large plaques scrofuleuses, que Belzébuth te sodomise jusqu'à la septième génération au moins, sous les palétuviers roses (bleus)… ".
Il y a également une version avec un "baobab géant de l'Afrique Équatoriale Française...".


Au cours de ce repas, qui peut alors commencer, la bonne humeur est de règle et le joli goût du petit blanc apprécié.
Le Président à toute latitude pour exercer sa dictature, tempérée toutefois par la promptitude du Midship à sanctionner ses infractions éventuelles.

Chaque manquement aux règles est ainsi punissable d'un "huitième", et l'accumulation de huit d'entre eux par un membre est signalée par le Midship qui procède alors à leur lecture.
Le fautif doit alors faire amende honorable en offrant au carré une bonne bouteille (ou tout autre objet à la discrétion du Président).
Les manquements les plus fréquents sont :
- commencer ses agapes avant le Président, le coupable est généralement démasqué aussitôt grâce au " civisme " de ses camarades qui s'empressent de lui souhaiter un excellent appétit.
Ceux-ci sont d'ailleurs également passible d'un huitième pour dénonciation.
- arriver en retard sans présenter ses excuses à l'assemblée par la formule "service Président" ;
- parler de service à table ;
- évoquer une personne "enterrée" (voir plus loin) ;
- évoquer certains sujets "anatomiques" avant le fromage ;
- manipuler avec concupiscence les attributs du Présidents ;
- déplaire au Président, mais attention car le Président peut aussi déplaire au Midship, lequel peut agacer le Vice-président…
Enfin pour marquer l'intronisation d'un nouveau membre, il est d'usage de lui infliger d'emblée un huitième de bienvenue (pour ouverture de compte).

Les attributs du président :
Pour exercer son office, le Président est pourvu d'un ensemble conséquent d'attributs (qui compensent son vielle âge), déjà évoqués plus haut et détaillés ici.
- la cloche : pourvu de son gland, cet attribut essentiel est agité par le Président dans les circonstances suivantes : lecture du menu, fin de repas, attribution d'un huitième, ou selon son bon vouloir ;
- la gaffe : est disposée par le Président en face d'un membre en ayant commis une, ou sur le point de la faire ;
- le mur : …de la vie privée est utilisé lorsque son franchissement est imminent.
Il manque toujours une brique dans le mur, car ne l'oublions pas, le Midship n'a pas de vie privée ;
- l'échelle : sert à indiquer à un membre qu'il est temps pour lui de redescendre de l'arbre dans lequel il vient de grimper si vite ;
- le balai : permet d'inviter un membre à balayer devant sa porte ;
- le puits (sans fond) : pour ne pas tomber plus bas ;
- la pince : du menteur (comme un arracheur de dents)
- le cercueil : qui contient des mots ou des noms dont l'usage est interdit au carré.

Cette liste n'est en rien limitative, et de nombreux présidents possèdent des attributs propres.

A l'instar du Président, le Midship possède lui aussi des instruments qui lui permettent de tenir son rôle :
- Le cahier des huitièmes : Ouvert à l'intention de chaque membre, il recueille les huitièmes infligés par le Président aux membres, ou, par le Midship au Président, ou par le Vice-président au Midship.
Le libellé des motifs est libre, donc injuste et bien sûr humoristique.
- Le cahier des fortes paroles : recueil de bon mots.
- Un stylo : indispensable

Lorsqu'en fin de repas le Président, souvent en raison de son grand âge et miné par les pesantes responsabilités qui sont les siennes, est victime d'une absence de conscience ou se laisse aller à la somnolence, prolongeant de ce fait le repas, il est de bon ton qu'un membre du carré, si possible pourvu d'un bel organe, ajuste le "La" avant d'entonner un chant communément appelé L'Espagnole.

Le midi sonné à la montre en or massif du Président marque la fin de la pause du déjeuner.
Dans certains carrés particulièrement sensibles à l'art musical, il peut arriver que le président demande le "Solo, Midship".
Celui-ci doit alors entonner d'une voix suave et caressante pour les oreilles des anciens les paroles suivantes d'un air bien connu : "Plaisir d'amour ne dure qu'un instant
Chagrin d'amour dure toute la viiiiie"

Après le Solo Midship, le coryphée dans son ensemble peut aussi entonner le Chœur des vierges, mais ce n'est pas obligé. :pig:

source http://www.netmarine.net/tradi/tradioff/index.htm

Ouf j'ai le temps de regarder les sous -marins sur la 2.
Merci à Alain.
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 54
NON

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par ecofousec le Mar 25 Avr 2006 - 17:56

Hallucinant !!!
Merci pour toutes ces informations très pointues...
Je vais vraiment finir la journée moins con moi...
avatar
JANPITRE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 86
NON

Toasts

Message par JANPITRE le Dim 14 Jan 2007 - 20:15

Je viens de lire les traditions du carré, et je me demandais si vous aviez des toasts spécifiques, comme celui des "cavaliers" A nos femmes, à nos chevaux, à nos escaliers et à ceux qui les montent !!!

J'avais, dans le sujet "cadeau du père Noël", posté ce qui suit, mais n'ayant pas eu de réponse je remets le couvert.

Le Père Noël m'a apporté un petit livre de 158 pages intitulé, "LES MISCELLANÉES DE Mr.SCHOTT"

C'est, dit un critique : "Un couteau suisse en forme de livre"

J'y ai trouvé ces toasts des Officiers de la Royale Navy, est ce que cela existe aussi chez nous ?

Lundi : A NOS VAISSEAUX EN MER
Mardi : A NOS HOMMES
Mercredi : A NOUS MÊMES
Jeudi : UNE GUERRE SANGLANTE OU UNE SAISON AFFREUSE (les deux entrainant de lourdes pertes et donc un avancement plus rapide)
Vendredi : UN ENNEMI HARDI ET LA MER POUR NOUS
Samedi : A NOS BIEN-AIMÉES ET A NOS ÉPOUSES (QU'ELLES NE SE RENCONTRENT JAMAIS !)
Dimanche : AUX AMIS ABSENTS.
Cordialou.
JPT





EMA57, MRK58E, HAO77/78.

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
[Charles Baudelaire]
avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 54
NON

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par ecofousec le Lun 15 Jan 2007 - 7:30

BB pourrait peut être poser la question à un Motel du bord ?





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
JANPITRE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 86
NON

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par JANPITRE le Lun 15 Jan 2007 - 20:16

Bonsoir Alain,

Demande à ton tonton chasseur le toast du chasseur, je ne m'en souviens pas complètement mais il est bien et se termine par "A la chasse b****l..."

Cordialou.

JPT





EMA57, MRK58E, HAO77/78.

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
[Charles Baudelaire]
avatar
a618
MAJOR
MAJOR

Age : 70
NON

LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par a618 le Lun 15 Jan 2007 - 22:16

- Il est midi à la montre en or massif.....


Table OS de l’A/E CDT BORY Bord en mer, le 23 septembre 1988

Visite du Contre Amiral B…..


Amiral,
Nobles invités,
Commandant,
Mon colonel,
Messieurs.

Dans le cadre de sa minute culturel, afin d’améliorer votre atticisme et votre entregent, voilà pour la seconde fois la saynète livresque du chantre de ce carré, émaillée, non point d’apostasies mais de rodomontades, bien sûr.
Anachorète vétilleux, cénobite tracassin, satrape factieux, démiurge contempteur, cacique atrabilaire, hiérarque interlope et/ou autre zélote exégétique ( tout le monde se sera sans nul doute reconnu !...), mais finissons d’atermoyer et éradiquons toute vaticination, j’affirme donc sans barguigner qu’après ce repas du 23 septembre de l’au de grâce 1988 il n’y aura plus d’hâves saprophytes.
Le menu est uniquement composé de chatteries ; mais écoutez Mickey ! je voulais dire écoutez plutôt ( Mickey…..Pluto ! ) :

- Cellule ventrue façon « autour coquin » (œuf brioché sauce Périgueux)
- Rets de surface à l’ail (Filets de sole au champagne)
- Moque aux fragrances des pron. pers. masc. de la 3ème pers.(Riz parfumé des îles)
- Et comme dessert de délicieuses setrat (tarte Tatin)

Pour combattre notre soif inextinguible, les mets seront accompagnés de roteux (Champagne Lanson)
La fête du jour est la Saint Constant,
La fête à souhaiter est la Saint Thècle
Il est exactement midi à votre montre en or massif, amiral.
Je ne ferait pas preuve de népotisme dans cette oligarchie mais je vous remercie de votre incurie, signe irréfragable de votre longanimité, m’évitant ainsi avanie et admonestation que mériterait pourtant ce camaïeu littéraire composé d’une glossolalie digne d’un prosélyte, de sophismes dichotomiques voire manichéens et de syncrétismes patelins.
Afin d’éviter les sempiternelles logomachies, usuelles dans un pandémonium, je mettrai un terme à ce palimpseste, hélas nécessaire, par la citation du jour :
« Ce que tu as vécu, nulle puissance au monde ne peut te le ravir ».
Bon appétit Amiral,
Bon appétit nobles invités,
Bon appétit Commandant,…..

Le Midship,



avatar
ecofousec
QM 1
QM 1

Age : 54
NON

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par ecofousec le Mar 16 Jan 2007 - 7:23

Merci à vous deux pour ces nouvelles infos !





Mousse, que le vent te pousse !
Chouf un jour, chouf toujours !
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par Joël Chandelier le Mar 24 Mar 2009 - 23:32

A table la place du Président toujours la même tout au long de sa Présidence même si ce dernier déjeunais ou dinais à la mer aux rations.
C'est le "bidou" qui était chargé de tenir à jour les dates des anniversaires des membres du Carré.
L'invitation "inter Carré" de quelques membres dans un sens ou dans un autre du carré OM au Carré Cdt(voir Carré Amiral si bâtiment Amiral)





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par † Fanch 56 le Sam 21 Avr 2012 - 9:50

Je fais remonter





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Contenu sponsorisé

Re: [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LES TRADITIONS DU CARRÉ

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov 2018 - 13:27