Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 720806 messages dans 14067 sujets

Nous avons 14441 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est kodiack

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» LES AVISOS EX COLONIAUX BISSON ET CDT PIMODAN
par Chef maille Aujourd'hui à 18:47

» [ Paul Arnoud] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par alsybar Aujourd'hui à 18:34

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Joël 28 Aujourd'hui à 17:48

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Noël Gauquelin Aujourd'hui à 16:47

» DORIS (SM)
par facilelavie Aujourd'hui à 15:27

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 15:06

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES INSPECTIONS DE SACS
par DadDan Aujourd'hui à 14:23

» Ecole d'Application Militaire de l'Energie Atomique (E.A.M.E.A)
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 13:17

» CHEVALIER PAUL (EE)
par J-L-14 Aujourd'hui à 12:46

» [Les anciens avions de l'aéro] Les bons vieux Lanc de l'Aéronavale !
par guedon Aujourd'hui à 12:05

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par jbrugg Aujourd'hui à 11:08

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 10:52

» DIXMUDE (BPC)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 10:50

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 10:47

» [ Blog visiteurs ] recherche camarades de mon père René CARDIN embarqué sur le SM Sirène en 1955
par Charly Aujourd'hui à 10:18

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 10:06

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 8:21

» MARSOUIN (SM)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:55

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Hier à 21:08

» ILE LONGUE
par Bureaumachine busset Hier à 19:12

» [ Blog visiteurs ] Informations sur Christian BLUSSEAU
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 17:40

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par Charly Hier à 13:11

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Hier à 11:33

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par Michel Roux Hier à 11:09

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par Bureaumachine busset Hier à 6:52

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Camaret/Mer
par douzef Dim 21 Oct 2018 - 20:08

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par BEBERT 49 Dim 21 Oct 2018 - 14:07

» SC/AERO - SAMAN - TOUSSUS LE NOBLE
par Charly Dim 21 Oct 2018 - 13:15

» Le Conquet
par dansie Dim 21 Oct 2018 - 11:18

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par Charly Sam 20 Oct 2018 - 20:24

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par LES BORMETTES Sam 20 Oct 2018 - 18:51

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Sam 20 Oct 2018 - 13:00

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Charly Sam 20 Oct 2018 - 6:44

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par Marquis Ven 19 Oct 2018 - 23:11

» MINERVE (SM)
par centime44 Ven 19 Oct 2018 - 21:44

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Ven 19 Oct 2018 - 20:42

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par byu30 Ven 19 Oct 2018 - 18:26

» [ BLOG VISITEURS - RÉPONDEZ AU MESSAGE POUR VOIR L'EMAIL ] AVEZ-VOUS CONNU L'OFFICIER DES EQUIPAGES ANDRÉ BASSET ?
par Invité Ven 19 Oct 2018 - 18:19

» ESCADRILLE 22 S
par byu30 Ven 19 Oct 2018 - 17:48

» Section Marine École de Tours
par guedon Ven 19 Oct 2018 - 15:39

» HANAP - A 740 - (Transporteur)
par Noël Gauquelin Jeu 18 Oct 2018 - 18:44

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par passe plat Jeu 18 Oct 2018 - 18:34

» Qu'est devenu le centre Sirocco ?
par TECTAM Jeu 18 Oct 2018 - 17:47

» LAC CHAMBON (Pétrolier)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018 - 16:47

» SAINTONGE - A733 (Caboteur)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018 - 16:43

» LIAMONE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018 - 16:37

» [ Blog visiteurs ] Section marine BE 705 TOURS
par Invité Jeu 18 Oct 2018 - 16:06

» [Campagnes] DAKAR
par TOUBHANS René Jeu 18 Oct 2018 - 11:00

» [Divers les nucs] SNLE
par goblin Jeu 18 Oct 2018 - 10:36

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] 1977 - Création de la brigade de gendarmerie maritime à Cayenne.
par beugnon eudes Mer 17 Oct 2018 - 23:24

» MASCAREIGNE - P 779 -
par TECTAM Mer 17 Oct 2018 - 22:39

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par TECTAM Mer 17 Oct 2018 - 12:35

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par parriaux christian Mer 17 Oct 2018 - 12:20

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 17 Oct 2018 - 9:01

» [ Blog visiteurs ] recherche Pierre Plasseraud dit pépito était Maistrance Pont à Loctudy... Brest....1954.1955
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 16 Oct 2018 - 21:05

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par gebu Mar 16 Oct 2018 - 18:34

» [Unités combattantes] B.I.F.M.
par Marquis Mar 16 Oct 2018 - 17:29

» [Ports] LE VIEUX BREST
par jobic Mar 16 Oct 2018 - 14:04

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par GOAPER Mar 16 Oct 2018 - 12:00

» Vieilles paperasses humoristiques
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Oct 2018 - 21:40

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Lun 15 Oct 2018 - 19:15

» BÉARN (PA)
par Serge BAVOUX Lun 15 Oct 2018 - 19:13

» DIANE (SM)
par Charly Lun 15 Oct 2018 - 15:41

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par MORVAN Lun 15 Oct 2018 - 12:08

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par marsouin Lun 15 Oct 2018 - 9:46

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par larcher Dim 14 Oct 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Michel 22 Dim 14 Oct 2018 - 11:15

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par HèmBé43 Dim 14 Oct 2018 - 10:52

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Joël Chandelier Dim 14 Oct 2018 - 10:13

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] L'Espadon à St Nazaire
par S.Bosnjak Dim 14 Oct 2018 - 9:41

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par COLLEMANT Dominique Sam 13 Oct 2018 - 21:45

» [Marine à voile] L'Hermione
par Christian DIGUE Sam 13 Oct 2018 - 19:03

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par centime44 Sam 13 Oct 2018 - 14:23

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par DUFFOND Serge Ven 12 Oct 2018 - 21:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Ven 12 Oct 2018 - 20:30

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par sorrentino Ven 12 Oct 2018 - 10:12

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père (Croiseur Sous-Marin Surcouf)
par Charly Ven 12 Oct 2018 - 9:15

» [ Blog visiteurs ] CFM dépôt de Brest
par Invité Ven 12 Oct 2018 - 3:58

» CDT BOURDAIS (AE)
par marsouin Jeu 11 Oct 2018 - 22:02

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par guilloux Jeu 11 Oct 2018 - 18:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par jobic Jeu 11 Oct 2018 - 16:10

» LCT L9098
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 11:05

» FLOTTILLE 24 F
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 8:43

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin Le TONNANT
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Oct 2018 - 21:18

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mer 10 Oct 2018 - 18:46

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par gene Mer 10 Oct 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] Agde Place du 18 Juin la Stèle et les statues
par Jean-Eugène DARENGOSSE Mer 10 Oct 2018 - 11:27

» [ Blog visiteurs ] Gabare Luciole
par formose jacques Mar 9 Oct 2018 - 20:22

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par BONNERUE Daniel Mar 9 Oct 2018 - 17:10

» [ Blog visiteurs ] Recherche de camarades Sous-Marin Diane 1979 /1981
par Invité Lun 8 Oct 2018 - 16:11

» ILE D'OLERON (BEE)
par ger38 Lun 8 Oct 2018 - 14:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par VOGUET Lun 8 Oct 2018 - 14:24

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par bernard26700 Lun 8 Oct 2018 - 13:25

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Michel 22 Dim 7 Oct 2018 - 12:22

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par BEBERT 49 Dim 7 Oct 2018 - 11:57

» [ Associations anciens Marins ] 67ème congrès national de l’AGASM à Martigues (13)
par Jean-Marie41 Sam 6 Oct 2018 - 18:51

» VAR (BCR)
par marsouin Sam 6 Oct 2018 - 18:23

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par facilelavie Sam 6 Oct 2018 - 0:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 5 Oct 2018 - 19:07

DERNIERS SUJETS


[Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Partagez
avatar
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par goblin le Mar 18 Nov 2008 - 12:09

La chambre... L'ancien P.I.M. quoi !
La notation annuelle basée sur les 3 grands thèmes :

Professionnel,_____
Intrinsèque,______
Militaire,________

* Passage obligé qui, en général, n'a pas l'air d'avoir beaucoup marqué les esprits.
Il faut dire que c'était bien passif, on était principalement là pour entendre... pas pour ergoter.
d'où son surnom de "concours de grimaces". 🤡

* Le dernier critère était l'appréciation du commandant, plus communément appelée "note de gueule" :pale:...
mais qui - sauf animosité particulière- n'était le plus souvent que le reflet de la moyenne générale.

* Si mes souvenirs sont exacts, il me semble que la note globale était confidentielle avant les années 70.....( ? ) ..... Bien que beaucoup d' officiers passaient outre :

___ " Je n'ai pas le droit de vous communiquer votre note mais rien ne m'interdit de donner une fourchette... vous avez entre 63 et 65 et ce n'est aucune des deux ! "

- Courant années 70, il me semble qu' elle était annoncée et même commentée...


* Je n'en garde moi-même qu'un seul souvenir comique quand un collègue sur le Foch est entré et sorti 3 fois consécutivement du local dans lequel se tenait "la chambre"... prié à chaque fois de se présenter de façon plus militaire. ...C'était l'éternelle crainte de ce comique troupier :
- que ce cérémonial un tantinet pompeux ne déclenche chez lui une crise d'hilarité... _____

Comme nerveusement, il ne parvenait pas à se contrôler, il a été sommé de dégager avant que çà ne devienne contagieux.

Il n'en a pas moins devenu maître principal en 15 ans ... cette notation annuelle subissait tant d'ajustement interne et de péréquation nationale que pour finir - et sauf exception - elle ne ne modifiait pas beaucoup le plan de carrière.

* Du reste, c'est kif-kif dans toutes les administrations... en un peu moins solennel.

______________________




"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par Joël Chandelier le Mar 18 Nov 2008 - 15:58

J'ai retrouvé dans mes archives les feuilles qui nous étaient communiquées après la "chambre". C'est vrai qu'a une époque (certainement antérieure à 74) la notation était dite secrète ou plus exactement on était pas obligé de nous communiquer notre note PIM (Voir explication des lettres PIM post au dessus). Cette note PIM dont le maximum était 72
A partir de 74 on ne parle plus de PIM mais de "critères" et la notation maximum passe à 80. On parle de critères (il y en a 18 et qui sont "lettrés" de A qui est le mieux à F qui est le pire) Le critère 18 est le critère "Choix du Cdt" le 16 doit être celui de la sobriété :drunken: Les notes nous sont communiqués sous la forme d'un petit feuillet retraçant ancienne et nouvelle notation.
A partir de 1984 les notes nous sont communiqués sur un feuillet en longueur ne donnant que la notation de l'année et seulement l'appréciation "lettrée" des critères 16,17 et 18
En 1988 (qui sera ma dernière année notée vu que c'est ma dernière année de service actif) la notation nous est communiquée toujours sur un feuillet en long mais cette fois ci avec l'appréciation "lettrée" de chaque critères
A noter (ben oui on parle de notation lol! ) que la notation d'une année va du 1er juin au 31 mai.


CLIQUE pour agrandir et mieux voir l'évolution de la communication des notes.



C'est en parcourant ces 3 documents que je me suis aperçu qu'une fois passé MP mon critère de sobriété à baissé de A vers B :affraid: comme je me suis arrêté à ce grade ouf :pale: sinon j'ai fait le calcul je serai arrivé à F à 4 galons lol!





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 71
Transfiliste équipage NON

RE : le passage à la chambre d'avancement.

Message par larcher le Mar 18 Nov 2008 - 17:54

En 1969, je postule quand même pour le cours de QM ; pas de suite. Quoi faire? Mon copain Le Canu de l'étage en dessous (CRB Marine Paris) candidat à la gendarmerie me dit d'aller voir du côté de la brigade de Paris-Exelmans, et j'y dépose ma demande. A la chambre suivante, la seule dont je me souvienne, le futur C.A. Albouy m'interroge sur mon choix et me demande si je ne voulais pas plutôt faire le cours de QM . Je lui réponds que j'avais postulé, mais pas de nouvelles ; il se tourne alors interrogateur vers le patron du PC Trans qui s'en tire par une pirouette (Oh, je crois qu'il est trop jeune...). 4 ans ans de service, dont 1 de grade de QM1, allons bon. On est parfois ou trop jeune, ou trop vieux. Comme quoi, dans les trans, la communication...entre services, il y avait des shunts.
avatar
PINGOUIN NOSTALGIQUE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
Mécanicien

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par PINGOUIN NOSTALGIQUE le Mar 18 Nov 2008 - 18:06

Merci effectivement de faire remonter certains sujets qui passent au travers de la sélection ...
Je n'ai pas de réels souvenirs de mes premiers passages à la chambre, mais plutôt de ceux qui ont suivi mon passage dans la catégorie des OMS... J'avais droit systématiquement aux petits rappels à l'ordre concernant le fameux critère "M" (militaire), il faut dire que mes Officiers me croisaient plus souvent en bleu de travail généralement dégueu...,( propre à 8h00 le lundi matin, pourri 2h plus tard, je n'ai jamais pu rester propre une journée complète), qu'en tenue tergal kaki ou mieux encore, bleue.
En fait mon gros souci était, chaque année, de trouver une excuse plausible pour ne pas présenter, soit l'EMF, soit les OS, soit les Majors... Aucune de ces perspectives ne m'attirait, j'étais trop bien en Patmar pour me retrouver ailleurs, dans des rôles beaucoup plus "administratifs" que techniques, j'ai eu plusieurs exemples de bons techniciens qui ont terminé Officier, certes, mais blasés et déçus du peu de cas qui a été fait de leurs compétences professionnelles.De plus je n'avais pas la "carrure" militaire
pour remplir correctement ce genre de fonction.
D'où mon problème , je ne pouvais décemment pas "avouer" les vraies raisons de mes choix, sinon
c'était "la descente en flammes" assurée ... Donc j'évoquais à demi-mot un souci familial ponctuel, un
déménagement à préparer, je suis même allé jusqu'à dire que j'étais en train de m'y préparer et que ça
serait probablement pour l'année suivante...Seulement, j'ai fait 13 ans d'OMS et heureusement que les
Commandants changeaient tous les 2 ans, sinon j'aurais fini à cours d'idées...

Extraits de mon livret matricule, les enregistrements des propositions et des points.








avatar
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par goblin le Mar 18 Nov 2008 - 22:45

Pas de crainte Jojo, ce n'est pas parce que le nez est devenu plus rouge () à partir du grade de MP que la note de sobriété a chuté.
C'est l'époque où a été ajouté une définition supplémentaire qui est devenue le A de référence.
" Ne boit que de l'eau et fait une propagande anti-alcoolique".
Toutes les autres glissant d'un cran vers le bas.
L'ancien A "boit normalement en mangeant", devenant B...... etc...

Et on s'est retrouvé avec cette particularité où le second choix était plus naturel que le premier...

__________________




"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par Joël Chandelier le Mer 19 Nov 2008 - 0:10

Maintenant que tu l'as écrit Goblin pour avoir A au critère 16 c'était effectivement ça mot pour mot.
Normalement j'avais conservé le titre de tous les critères avec la correspondance de leurs lettres respectives je ne le retrouve plus peut être quelqu'un a ce document et pourrait le mettre en ligne.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
jeanclaude77
MATELOT
MATELOT

Age : 72
Électricien équipage

Passage à la Chambre à la BAN de Saint-Mandrier !

Message par jeanclaude77 le Mer 19 Nov 2008 - 13:21

Bonjours à tous,

Mon seul et unique passage à la chambre , durant ma courte période dans la MN se fera à la BAN de Saint-Mandrier.

Tout mon service, l'ESAN ( Entrepôt Secondaire de l'Aéronautique Navale) était ce jour là convié à cette petite "cérémonie".

je me souviens qu'il y avait un rond tracé à la craie devant le bureau du Pacha ...c'était comme sur un plateau de cinéma ou de théâtre....chaque acteur avait ses répères au sol !

Cela ne m'a pas laissé un souvenir des plus frappant, qui plus est que je venais tout juste d'embarquer à la BAN. C'était en juin 1965. Si j'en garde quelques images c'est au travers des photos qui figurent dans mon album que je vais mettre à la suite de ce texte en profitant de l'occasion pour tester la méthode dite ....de se "spoiler" que j'ai découvert hier !

Peut-être certains se reconnaîtront-ils sur la photo de groupe jointe. Notez au passage qu'il y avaient parmi nous des civils et je me demande s'ils passaient eux aussi à la chambre.

Spoiler:
avatar
boboss
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Transmetteur NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par boboss le Dim 9 Mai 2010 - 11:13

Bonjour à vous tous,
très bonne idée Fanch de faire remonter le sujet. Par ce beau dimanche de Mai pluvieux, je viens d'en prendre connaissance. J'ai apprécié l'excellente intervention de Philippe Arzel (msg N°39)sur le pourquoi de l'appellation ''chambre''. Instructif.
Comme vous tous, j'ai passé X chambres, le cérémonial et l'émotion s'émoussant au fil du temps. Il est vrai qu'en début de carrière, la chambre était un grand moment dans la vie du marin. Je suis en mesure,moi aussi, de vous conter ma petite anecdote. Etant major, je suis reçu par le commandant. Il commence à me parler de mon cas. Problème, je ne me reconnaissais pas du tout. Même la spé n'était pas la mienne. Quant au comportement .... Avec beaucoup de diplomatie, je lui fais remarquer qu'il devait y avoir erreur sur l'individu...Effectivement. Pour cette année là, je préférais ma notation à celle de mon collègue.Génant, quand même. Cela se passait entre 1988 et 1991, sur un bateau à pont plat, sensé recevoir des aéronefs, mais que l'on a vu aussi transporter des camions.
avatar
bigouden62
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 56
Manoeuvrier NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par bigouden62 le Dim 9 Mai 2010 - 14:15

Je me souviens qu'une fois j'ai eu droit à un : " on est très content de vous, mais ..." et la, ce fut la descente aux enfers. Je comprends pourquoi je ne suis pas allé plus loin que sm et BAT. Plus tard quand je montrais mes notes et mes appréciations à d'autres collègues, ils étaient fous en voyant les notes. Mon avis personnel c'est que la note du Cdt portait sur les 18 critères.



avatar
BOBOSSE
QM 1
QM 1

Age : 73
Détecteur équipage NON

LE PASSAGE A LA CHAMBRE D' AVANCEMENT

Message par BOBOSSE le Dim 9 Mai 2010 - 15:09

Je ne pense pas avoir laissé de souvenir impérissable dans la Royale et suis passé plus souvent au trapèze qu'au bureau de félicitations.

Des chambres d'avancement, je ne me souviens que d'une. Pour les autres, soit le rafiot était tout petit et cela se passait sans que l'on s'en rende compte, un peu comme un suppositoire. Soit, comme en campagne, où le CSI se levait le matin attendant l'occasion de me foutre au trou, il m'avait dit qu'il était inutile de passer à la prochaine chambre, mon compte étant réglé d'avance. Ce qu'il n'a pas prévu, c'est que, contre toute attente, j'ai été promu chouf le premier de ma promotion, alors que sorti dernier du cours. Comme quoi la logique...

La seule chambre dont je me souvienne est celle du printemps 63, à bord du Colbert, en réparations à Brest.
Nous étions alignés et, parmi nous, il y avait un alsacien dont je tairais le nom, par respect.
Un bon gars, à l'accent prononcé, portant une paire de moustaches en guidon de bicyclette, dont il rentrait les extrémités dans sa bouche, lorsqu'il passait l'inspection de sortie.
Blasé, il n'attendait qu'une chose, la fin de son encachement pour qu'il redourne en Alchache, rebrendre chon métier de chérurier.
Il était incapable de prononcer un mot d'anglais correctement.
Lors d'un exercice NATO précédent, en lieu et place de:
"KR, this is FN, are you ready to take over air reporting", il disait :"Hier FN, seien Sie bereit, die Kontrolle des luft-sitation zu nehmen". KR étant italien, cela n'aidait pas.

Ou, lorsqu'il passait la situation radar à la passerelle, l'ami 16 devenait l'ennemi 23 et l'ennemi C était l'ami G.
Finalement, on ne lui confia plus ce rôle.

A la chambre 63, un gars manquait, retard probablement du pour tenue non correcte.
Le Maître principal radariste demande où ce gars peut se trouver. Notre alsacien lance: " Il est bardi mèdre un zlip propre."

Il est passé à la chambre, puis au rapport.
avatar
wispelaere
QM 1
QM 1

Age : 65
Secrétaire militaire équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par wispelaere le Jeu 22 Mai 2014 - 10:20

Bonjour
Comme tout nouveau sur ce site je découvre le sujet, en trois ans je n'ai passé qu'une seule fois la chambre, c'était à Paris un peu avant de quitter la Marine.
J'étais à la division MAT bureau Cœlacanthe sous les ordres du CA LANNUZEL qui a terminé CEMM, je travaillais avec une PFAM.
J'ai été convoqué par le CC LEFEBVRE un Ch'ti comme moi qui a été aussi CEMM, après les compliments sur mon professionnalisme j'ai eu droit à une phrase qui m'a interloqué "vous êtes complexé de travailler avec une femme", apparemment je bossais mieux quand j'étais seul au bureau !!!
J'ai failli lui répondre que j'étais contre les femmes mais tout contre !!
(surtout qu'elle était jolie, elle a d'ailleurs fait l'objet d'un article sur Col Bleus spécial PFAM en décembre 72. Le SIRPA à ma demande me l'a envoyé récemment); je me suis retenu !
Je suis passé QM1 quelques mois après mon débarquement !!
Je suppose que les notes que j'ai eu ce jour là étaient bonnes
mais je n'avais jamais été convoqué avant ce jour là !



La mer c'est dégueulasse les poissons baisent dedans !!
avatar
Jean-Pierre DAFFNIET
QM 1
QM 1

Age : 69
Manœuvrier équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par Jean-Pierre DAFFNIET le Jeu 22 Mai 2014 - 18:39

Bonjour,

Je ne suis passé à la chambre qu'une fois étant matelot à Muru sur La Garonne. Entretien rapide on est content de vous, vous saluer c'est bien, terminé par contre après avoir lu vos posts, il me semble mais c'est peut être une idée que beaucoup ne sont pas passés souvent à la chambre mais au rapport très souvent comme moi d'ailleurs pour le reste par exemple pour ma nomination de QM2 celà c'est passé dans la coursive principale, je croise l'O2 vous êtes passé QM2 vous pouvez mettre vos galons QM1 c'est le bidel qui m'a informé et puis pour le cours de QM où je devais aller encore dans la coursive avec un O2 mais c'est là que çà c'est gâté et je suis allé au dépôt mais c'est une autre histoire. Bonne soirée
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Conseil d'avancement dans les Guetteurs Sémaphoriques

Message par Max Péron le Dim 22 Fév 2015 - 17:53

Une chambre extra - ordinaire

Le 22 novembre 1990 (s'il s'agissait bien du conseil d'avancement 1990), j'accompagnais le CC Langevin, commandant le STVL Lorient, le LV Thomas, officier en second, et le MP guetteur Messager, chef du bureau sémaphores, pour faire la tournée des sémaphores. Au programme : Port Louis, Saint-Julien, Piriac, Chemoulin, l'Herbaudière et Fromentine. Motif de la mission : faire passer la chambre au personnel guetteur des sémaphores.
La journée risquant d'être très longue, le commandant ne voulait pas descendre au sud de la Loire, ni même prendre le bateau pour faire le voyage aller / retour vers l’Île d'Yeu. Seule solution : faire monter tous les "Sudistes" (jusqu'à la frontière espagnole) jusqu'en Vendée et faire venir les guetteurs de l’Île d'Yeu sur le continent. Très bonne idée mais où ?
Avec l'accord de la Gendarmerie Nationale, nous nous installâmes dans le bureau du commandant de la brigade de gendarmerie de Fromentine en Vendée, le petit port d'où partent les bateaux pour l’Île d'Yeu.

Champagne, gendarmes et hélicoptère
Lorsqu'il passa la chambre, le chef guetteur de l’Île d'Yeu avait à ses pieds un grand sac de sport. Et dans ce sac de sport, des bouteilles de champagne !
Ce chef de poste avait sauvé deux personnes d'une noyade certaine. A l'issue du conseil d'avancement, le CC Langevin devait présider une petite cérémonie officielle pour décorer ce chef guetteur particulièrement méritant de la "médaille d'honneur des actes de courage et de dévouement".
L’événement fut donc dignement fêté, avec les gendarmes, dans les locaux de la gendarmerie. Outre les marins et les gendarmes, était également présent un pilote d’hélicoptère. Ce dernier, ancien de l'aéronavale, s'était mis à son compte et assurait une liaison aérienne entre l’Île d'Yeu et le continent.
Ce soir là, le champagne coulait à flot et nous étions tous de bonne humeur, de très bonne humeur. La soirée s’éternisait et le tout nouveau médaillé se rendit soudainement compte qu'il venait de rater le dernier bateau pour l’Île d'Yeu. "Pas grave" lui dit son ami le pilote. "Je vais te ramener à la maison en hélico". Dieu merci, nos amis les gendarmes ne le firent pas souffler dans le ballon.

Tout ceci n'est pas romancé. C'est 100 % authentique.


Dernière édition par Fanch 56 le Dim 22 Fév 2015 - 18:05, édité 1 fois (Raison : Mis dans le bon sujet.)



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par † Fanch 56 le Dim 22 Fév 2015 - 18:06

Post 63 déplacé dans le bon sujet.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
larcher
QM 1
QM 1

Age : 71
Transfiliste équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par larcher le Mer 27 Mai 2015 - 17:43

Ce fameux passage à la chambre n'était-il pas surnommé le confessionnal?




Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.
avatar
GENESLAY
QM 2
QM 2

Age : 83
Timonier équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par GENESLAY le Jeu 28 Mai 2015 - 9:47

Bonjour,

Pouvez vous me confirmer entre 1952 et 1957 ,il y avait deux passages a la chambre un passage le début avril l'autre début octobre. il y avait seulement deux notations sur 20 a chaque passage.
Si bien qu'en moyenne vous aviez 16+16 points a chaque passage ce qui fait 64 points par an sachant qu'il fallait en moyenne a l'époque 240 points pour passer QM/1.avec 3 ans de grade de QM/2 je ne suis pas étonné d'etre resté QM/2 pendant les cinq années que j'ai passé dn,s l'arme.J'avais calculé a ma libération et je m'étais aperçu qu'en prolongeant mon engagement j'avais un mince espoir de passer QM/1 a afin de la 6ieme année
avatar
JLG
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Secrétaire NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par JLG le Jeu 28 Mai 2015 - 12:10

Oui GENESLAY c'est bien ça. Il s'agissait des notes b et c de O à 20 : b) Valeur technique et professionnelle et c) valeur générale.Il y avait également possibilité d'attribution de points semestriels complémentaires. Le "système" PIM a pris effet le ler octobre 1958.
avatar
GENESLAY
QM 2
QM 2

Age : 83
Timonier équipage NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par GENESLAY le Jeu 28 Mai 2015 - 17:05

Merci JLG
J'ai pas fait d'erreur.
J'ai pu avoir 28 points supplémentaires en me présentant a l'examen de S/M sans avoir effectué de préparation, je voulais seulement voir comment cela se présentait et je me suis trouvé admissible.
Je vois que tu es passé par le service TER de marine Paris , j'y est effectué les derniers mois de mon engagement du 1/11/156 au 16/6 /1957
je traitais tous les messages arrivée et transit , un S/M timonier traitait les messages départ? Je ne penses pas que tu te trouvais encore là en Novembre 1956? J'ai faillis te rencontrer.
@+
avatar
JLG
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 85
Secrétaire NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par JLG le Jeu 28 Mai 2015 - 19:37

GENESLAY. Nous nous sommes manqués de peu en 1956 ; Admis au cours du BS à Cherbourg le 1er octobre 1956 j'ai dû quitter EMG/TER fin septembre. Pour revenir au sujet, il est vrai que les conditions d'avancement n'incitaient pas au rengagement dans les années 50. Hormis les maistranciers, on voyait plus de vieux QM1 que de jeunes SM2.
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par Max Péron le Dim 31 Mai 2015 - 12:19

Avancement dans les années 50 / 60
Tentative d'explication : les classes creuses et la guerre d'Algérie

Mon frère aîné, neuf ans de plus que moi, s'est engagé dans la Marine avec le niveau Bac (rare à l'époque). Niveau de culture 4 sans problème, CFM Pont-Réan, le BE fourrier à Cherbourg et ensuite l'Arromanches à bord duquel il a participé, entre autres, aux opérations de Suez en 1956. Très bien noté, au bout de trois ans, il n'était toujours que simple matelot. Dégoûté, il a refusé le rengagement qu'on lui proposait.
Je suis entré dans la Marine le 5 octobre 1961, à 18 ans. Bien que non maistrancier, 360 plus tard seulement, j'étais promu QM2. 18 mois plus tard, QM1.

Pourquoi une telle différence d'avancement ?
Regardez la pyramide des âges : entre 1940 et 1944, il y a eu un effondrement des naissances. En 1961, les jeunes de 18 ans - nés en 1943 - étaient donc très peu nombreux (on appelait cela les "classes creuses") et le guerre d'Algérie nécessitait beaucoup d'hommes. Le BE radio est passé de six à quatre mois (10 heures par jour !) et près d'un tiers des affectations à l'issue du cours étaient situées en Algérie. C'est pendant notre BE que le cessez-le-feu a été signé mais toutes les affectations en AFN ont été maintenues.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: [Les traditions dans la Marine] Le passage à la chambre d'avancement

Message par jean-claude BAUD le Dim 31 Mai 2015 - 15:07

Larcher, j'ai plus entendu parler de "concours de grimaces" ...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]

    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct 2018 - 19:06