Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 725649 messages dans 14114 sujets

Nous avons 14478 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ROULLET

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par Bureaumachine busset Hier à 23:20

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Hier à 23:11

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Joël Chandelier Hier à 23:09

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par loulou06000 Hier à 22:56

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par DUFFOND Serge Hier à 22:38

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par Jean-Marie41 Hier à 21:30

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par coutil Hier à 20:41

» FORBIN (EE)
par gégé Hier à 20:13

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Serge BAVOUX Hier à 19:00

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par loulou06000 Hier à 17:54

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par PAUGAM herve Hier à 16:52

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Hier à 14:03

» JAUREGUIBERRY (EE)
par framery Hier à 13:07

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Hier à 9:59

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Hier à 8:19

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Mar 13 Nov 2018 - 23:18

» [Escale] SINGAPOUR
par loulou06000 Mar 13 Nov 2018 - 22:23

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mar 13 Nov 2018 - 22:20

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 20:16

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mar 13 Nov 2018 - 19:32

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018 - 18:58

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018 - 18:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 13:07

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018 - 11:40

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Mar 13 Nov 2018 - 0:01

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Lun 12 Nov 2018 - 20:49

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018 - 18:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:55

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 17:39

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018 - 17:21

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018 - 14:38

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par 3eme ligne Dim 11 Nov 2018 - 23:14

» DORIS (SM)
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 21:28

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Dim 11 Nov 2018 - 20:30

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 18:38

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018 - 15:46

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018 - 14:31

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018 - 14:20

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Sam 10 Nov 2018 - 20:39

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018 - 19:03

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018 - 17:45

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018 - 16:22

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 14:30

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018 - 9:49

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018 - 7:37

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 1:56

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 9 Nov 2018 - 18:17

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:13

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 11:06

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 8 Nov 2018 - 18:00

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 8 Nov 2018 - 15:29

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 8 Nov 2018 - 14:56

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 8 Nov 2018 - 10:01

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mer 7 Nov 2018 - 18:21

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 7 Nov 2018 - 17:05

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 7 Nov 2018 - 14:03

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mar 6 Nov 2018 - 22:58

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mar 6 Nov 2018 - 21:47

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mar 6 Nov 2018 - 20:51

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 6 Nov 2018 - 16:43

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 6 Nov 2018 - 15:33

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 6 Nov 2018 - 11:44

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 6 Nov 2018 - 9:36

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 6 Nov 2018 - 9:34

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 6 Nov 2018 - 8:30

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Lun 5 Nov 2018 - 22:45

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 5 Nov 2018 - 18:52

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 5 Nov 2018 - 16:37

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 5 Nov 2018 - 15:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 5 Nov 2018 - 15:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 5 Nov 2018 - 13:46

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 5 Nov 2018 - 8:04

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Dim 4 Nov 2018 - 21:21

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 4 Nov 2018 - 17:53

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 4 Nov 2018 - 16:47

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Nov 2018 - 15:31

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 4 Nov 2018 - 9:03

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 18:30

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 3 Nov 2018 - 15:02

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Ven 2 Nov 2018 - 20:10

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Jeu 1 Nov 2018 - 20:38

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Jeu 1 Nov 2018 - 16:36

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 1 Nov 2018 - 12:43

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 1 Nov 2018 - 10:17

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mer 31 Oct 2018 - 0:33

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018 - 19:10

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018 - 18:35

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018 - 17:48

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018 - 16:20

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018 - 16:14

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018 - 11:11

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018 - 8:35

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Lun 29 Oct 2018 - 21:46

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Lun 29 Oct 2018 - 10:37

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par montcalm Dim 28 Oct 2018 - 20:27

» PAUL LE GALL (LCT)
par douzef Dim 28 Oct 2018 - 19:19

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par mataf57 Dim 28 Oct 2018 - 18:04

DERNIERS SUJETS



[Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Partagez
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

[Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par J-C Laffrat le Lun 2 Juil 2018 - 8:40

Merci... c'est parfait

Le Bizerte était comme son équivalent civil, le Saïgon, un développement de l’hydravion anglais Short S.8 Calcutta, dont quatre exemplaires furent construits sous licence par Breguet en 1931-32.

Le prototype, Bre 521-01, fit son premier vol en septembre 1933 au Havre, il était équipé de trois moteurs Gnome-Rhône 14 Kdrs de 845 CV.
Après une série d’essais, il fut mis en service en avril 1935 dans la Marine française (Escadrille E1).
Dans le même temps, trois autres appareils avaient été commandés, le second de la série différait des autres par un cockpit prolongé jusqu’au nez de l’avion et des postes de tir situés de chaque côté au niveau des ailes à la place du classique poste avant.

D’autres mitrailleuses Darne étaient placées latéralement au niveau de l’arrière de la cabine et une était située à l’extrémité arrière.
L’équipage était de huit personnes.
Le Bizerte était prévu pour des vols de reconnaissance, mais il pouvait emporter une petite charge de bombes (quatre fois 75 kg) sous les ailes basses.

Douze exemplaires avaient été construits fin 1936, les derniers, désignés Bre 522 avaient reçu des moteurs Hispano-Suiza 14AA à la place des Gnome-Rhône 14 Kirs 1.
La production atteignit 28 avions fin 1938 (entre temps l’usine du Havre avait été intégrée à la SNCAN).
Trois Bizerte légèrement modifiés et équipés de moteurs Gnome-Rhône 14N de 900 CV furent encore assemblés au début de la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la première partie du conflit, les hydravions furent employés pour des missions de reconnaissance en Atlantique et Méditerranée (Escadrilles E1, E2, E6 et E9).
Plus tard, après la défaite française, une partie des appareils sera utilisée par la Luftwaffe pour des missions de secours.






«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par Max Péron le Lun 2 Juil 2018 - 10:37

Superbe avion !
Un seul regret : qu'il n'ait pas été 100% français (construit sous licence ...)



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 69
Détecteur équipage NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par VENDEEN69 le Lun 2 Juil 2018 - 10:42

J'ignorais qu'un avion avait porté le nom de ma ville natale.
On suit, on suit...





''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)


avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par J-C Laffrat le Lun 2 Juil 2018 - 11:04

Pour Max Péron,

Un seul regret : qu'il n'ait pas été 100% français (construit sous licence ...)

Heureusement que Breguet n'a pas construit que celui-là, la liste des hydravions ou avions fabriqués par les usines Bréguet est longue ......et en général ces appareils sont très réussis .... les plus récents sont l'Alizé qui fut retiré du service en 2000 , l'Atlantic 1150 et l'ATL2 (Atlantique 2) qui vole en ce moment au dessus de nos têtes .... avion avancé de recherche et de patrouille, au top du top côté électronique ...Mais loin d'être à 100% français non plus ....

Louis Breguet était un industriel avisé et le choix qu'il avait fait de construire un hydravion au départ sous licence, n'était pas dû au hasard ... Dans les années 1930 les hydravions de ligne étaient très à la mode ... Quand à Short Brother c'est le plus connu des fabricants d'hydravions britanniques ... Un industriel doit penser à la rentabilité Donc pas de regrets sur le 100%

D"ailleurs aujourd’hui, aucun avion n'est à 100% constitué d'éléments provenant d'un seul pays




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par Jean Veillon le Lun 2 Juil 2018 - 11:29

Dans la famille des hydravions BREGUET, ces photos extraites de l'ouvrage de Claude Pisano "L'Aéronavale et Saint Mandrier " (avec l'autorisation des Editions Alan Sutton)






avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par J-C Laffrat le Lun 2 Juil 2018 - 14:19

Oui Jean Veillon, la liste des avions et hydravions Bréguet est très longue, comment ne pas oublier le célèbre Breguet XIV, qui après la GM1 est devenu l'avion des déserts, celui de l'Aéropostale .... Il faudrait ouvrir un sujet pour les citer tous .... C'est pourquoi, je continue sur le Breguet Bizerte, avec des éléments tiré de mon ouvrage sur la BAN Port-Lyautey publié par l'ARDHAN, car ils furent parmi les premiers à chasser le sous marin le long des côtes marocaines dès le déclenchement de la 2ème GM.

Année 1938 - Quatre Breguet Bizerte de l’escadrille E2 basée à Cherbourg, sont à Port-Lyautey (Qui n'est pas encore une BAN) du 3 au 10 juin 1938 venant de Funchal et partant pour Arzew puis Cherbourg. Ces appareils immatriculés E22, E23, E26 et E27, restent au mouillage sur l’Oued Sebou sans effectuer de missions.

A l’occasion d’une tournée en Afrique du Nord, trois Bizerte de l’escadrille E1, ayant quitté Berre le 29 septembre 1938, font escale à Port-Lyautey du 30 septembre au 5 octobre. Il s’agit des appareils E14, E15 et E16. Ils n’effectuent pas de vol local et repartent vers Arzew, Bizerte puis Berre atteinte le 10 novembre. Cette tournée d’un mois et demi, est un prélude à un détachement de quatre mois en Afrique noire.

En effet, le 29 novembre, trois Breguet Bizerte E13, E15 et E16, de l’escadrille E1 quittent Berre, font escale à Port-Lyautey du 1er au 4 décembre, en route vers Dakar qu’ils atteignent le 7 décembre. C’est la première fois que les Breguet Bizerte sont déployés en Afrique occidentale. Ils iront jusqu’à Abidjan, explorant les plans d’eau et d’une manière générale montrant le pavillon français.

Spoiler:
Année 1939 - Sans attendre le retour de Dakar de la E1, la Marine décide d’envoyer une relève en Afrique, et c'est au tour de l’escadrille E5, qui quitte Saint-Raphaël le 16 janvier avec 3 Breguet Bizerte, les E54, E55 et E56. Ceux-ci font escale à Port-Lyautey du 20 janvier au 3 février et atteignent Dakar le 5 février. Ils opéreront en AOF et en AEF jusqu’à Pointe Noire, y compris à l’intérieur des terres. Les trois Bizerte de l’escadrille E1 repartent de Dakar le 2 mars et, après une escale à Port-Etienne devaient se poser sur l’Oued Sebou le 5 mars. Las, subissant un vent contraire, ils tombent, l’un après l’autre, en panne d’essence après une douzaine d’heures de vol et doivent amerrir en vol plané au large de Casablanca.

Finalement, ils y seront remorqués et rallieront en vol Port-Lyautey le 9 mars. Ils y séjournent jusqu’au 14 mars puis partent vers Arzew et arrivent à Berre le 17 mars. À son tour, l’escadrille E5 quitte Dakar le 19 mai ; les hydravions font escale à Port-Etienne puis, pour éviter la mésaventure de la E1, passent par Las Palmas, aux Canaries, d’où ils rallient Port-Lyautey le 23 mai. Ils s’y reposent trois jours et partent pour Arzew le 26 mai, et atteignent Saint-Raphaël le 27 mai.

Du 14 avril au 12 juillet 1939, l’escadrille E3 de Berre est stationnée à Port-Lyautey avec quatre Bizerte, immatriculés E31, E32, E33 et E36. Ils y effectuent des entraînements à la tenue de contact anti-sous-marine, véritable répétition des missions de guerre à venir, et quelques déplacements à Arzew, Agadir et Gibraltar.

Le 8 août, l’escadrille d’exploration E1 arrive à Port-Lyautey en provenance de Berre, placée sous le commandement du LV Mornu.

La BAN de Port-Lyautey est officiellement créée le 25 août 1939 et placée sous le commandement du CF Pelletier-Doisy. En septembre, à la veille de la déclaration de guerre, l’ordre de bataille de l’Aéronautique navale mentionne l’escadrille d’exploration E1 comme seule formation opérationnelle stationnant à Port-Lyautey.

Le Breguet 521 Bizerte a pour ancêtre le Short Calcutta britannique ; c’est un grand hydravion à coque biplan, trimoteur, multiplace d’exploration, doté d’une importante autonomie. À Port-Lyautey, cette qualité va immédiatement être mise à profit et dès le 3 septembre, les hydravions de l’escadrille E1 commencent à effectuer des missions d’exploration au large des côtes du Maroc. À partir du mois d’octobre viennent s’ajouter des vols d’éclairage et de protection des convois maritimes qui transportent en France les unités marocaines de l’armée de Terre.

Le 15 novembre, le Breguet Bizerte E1.2 repère et attaque un sous-marin en surface (probablement l’U-26 ou l’U-53) mais, sur les quatre bombes larguées, une seule éclate à quelques dizaines de mètres du kiosque.

En fin d’année, dans le but de renforcer la surveillance aérienne des côtes marocaines, l’EMGM décide d’affecter une nouvelle escadrille d’exploration à Port-Lyautey. Il s’agit de l’escadrille E5 basée à Berre, commandée par le CC Bellando et équipée de Breguet Bizerte. Quatre appareils arrivent de façon échelonnée entre le 30 novembre et le 6 décembre, quelques jours après leur arrivée, le CC Bellando est remplacé par le LV Videau.

Année 1940 - Le 24 février, le Breguet Bizerte n° 25, E5.5, est obligé d’amerrir au large de Mehdia ; pris en remorque par le torpilleur Simoun, il est ramené à Casablanca, mais au mouillage dans l’avant-port, il heurte la coque de son remorqueur et finit par couler.

Au 10 mai 1940, au début de l’offensive allemande, l’ordre de bataille modifié prévoit trois formations opérationnelles à Port-Lyautey, la E1, la E5, et la B1.

Jusqu’à la signature de l’armistice, les Breguet Bizerte des escadrilles E1 et E5 continuent leurs vols d’exploration et de surveillance des côtes du Maroc. Ces vols durent en moyenne 8 heures et aucun ne sera annulé ni écourté du fait d’incidents matériels pendant les dix mois d’opérations ; ce qui témoigne de la fiabilité et de la robustesse de l’avion.



Dernière édition par J-C Laffrat le Lun 2 Juil 2018 - 16:08, édité 1 fois




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 92
Radio

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par J-C Laffrat le Lun 2 Juil 2018 - 14:53

Série de photos prises à Port-Lyautey durant les années 1938-39-40 montrant des Breguet Bizerte

La première spectaculaire montre le Breguet Bizerte E3.8 remorqué par le Simoun au
large du Maroc. le 24.02.1940. l'hydravion a bien tenu à la mer mais à heurté son remorqueur à l'arrivée et a coulé ....... Photo (Le Brusquet)


Spoiler:

Un Bizerte sous le ponton grue du Sebou

Le Flibustier et son équipage


Un Bizerte survolant la ville de Rabat en 1939






«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par Serge BAVOUX le Lun 2 Juil 2018 - 17:34

Merci Jean Claude et aussi Jean Veillon pour l'histoire et les photos de de ce superbe hydravion  franco'britannique.
Il me fait revivre mon adolescence des années 30 ou les hydravions étaient très à la mode.Ce sont eux ,sans doute, qui m’ont attirés vers l"aéronautique navale. Les Gnome et Rhone, français, 14 cylindres en étoile tenaient le coup !





Salut et fraternité !
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Mécanicien NON

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par COLLEMANT Dominique le Lun 2 Juil 2018 - 22:39

Passionnant et très intéressant..... Merci à vous tous.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .

Contenu sponsorisé

Re: [Les anciens avions de l'aéro] L'HYDRAVION BREGUET BR.521 BIZERTE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov 2018 - 2:54