Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 669077 messages dans 13613 sujets

Nous avons 15659 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est 29bleu

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par yffic Aujourd'hui à 0:34

» DUGNY LE BOURGET (B.A.N)
par yffic Aujourd'hui à 0:12

» AGADIR (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:26

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 23:25

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 23:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Hier à 22:51

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par JBY Hier à 22:36

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par douzef Hier à 22:28

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Hier à 19:37

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par J-L-14 Hier à 19:07

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Hier à 19:05

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 18:00

» RANCE (BSL)
par louis GOSSET Hier à 17:50

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 17:49

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 17:43

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Hier à 17:41

» ESCADRILLE 55 S
par LEBRIS Hier à 16:06

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Hier à 10:36

» BALNY (AE)
par Matelot Hier à 9:17

» CASABIANCA (EE)
par parriaux christian Hier à 8:53

» DU CHAYLA (EE)
par bosco85 Ven 23 Fév 2018 - 23:38

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Ven 23 Fév 2018 - 22:16

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Ven 23 Fév 2018 - 21:57

» MALABAR (RHM)
par Jean-Marie41 Ven 23 Fév 2018 - 19:59

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Ven 23 Fév 2018 - 19:36

» Criquet (gabare)
par Charly Ven 23 Fév 2018 - 19:16

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par jobic Ven 23 Fév 2018 - 19:11

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Ven 23 Fév 2018 - 15:04

» La Boudeuse
par LA TOULINE Ven 23 Fév 2018 - 14:15

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Ven 23 Fév 2018 - 0:23

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Jeu 22 Fév 2018 - 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Jeu 22 Fév 2018 - 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Jeu 22 Fév 2018 - 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 22 Fév 2018 - 8:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Jeu 22 Fév 2018 - 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Jeu 22 Fév 2018 - 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév 2018 - 18:53

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

DERNIERS SUJETS


L'ALERTE (E.C.)

Partagez
avatar
roland verger
QM 2
QM 2

Age : 77
NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par roland verger le Jeu 6 Fév 2014 - 11:31

bonjour domi83;
étant débutant en informatique et étant fraichement embarqué sur le site acb je ne pouvais pas savoir que tu étais a la recherche d' info sur l'alerte pour la rédaction de ton livre.Ceci dit je reste a ta disposition pour toutes infos concernant la période de ma navigation sur notre bâtiment; enfin de se qui me reste en mémoire!!
Cd LV de l'époque jacques Crété ; O2 EV1 Carval; maitre timonier Renard; SM1 Andrieux électricien et fonction de cpt d'armes; SM2 Poirson mécano. voilà ce qui me reste des noms et fonctions des officiers et officiers mariniers qui ont eu la tache de diriger et de faire naviguer notre EC. Bien a toi Roland Verger.
avatar
Domi83
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Mécanicien NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par Domi83 le Jeu 6 Fév 2014 - 22:27

Pour Roland Verger
Concernant ton commandant, Jacques Crété, j'ai eu ses coordonnées il y a quelques mois, il habite dans la région toulonnaise.
Pour Andrieu et Renard, c'est des noms qui me sont parvenus à l'époque où nous faisions des recherches pour organiser des rencontres d'anciens de L'Alerte, mais nous n'avons pas retrouvé les personnes.
Quant à Carval et Poirson, j'en ai jamais entendu parlé.




Ex meumeu et bouchon gras, j'ai quitté la  Royale en 83 et je coule un début de retraite tranquille et totale depuis 2005 au soleil à coté de Toulon.
avatar
roland verger
QM 2
QM 2

Age : 77
NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par roland verger le Ven 7 Fév 2014 - 17:51

bonjour domi83;
je te donnes les noms des membres de l'équipage qui me reviennent à l'esprit, peut-être que quelques noms te seront familier.Qm1 Barret canonnier; Qm1 legal mécano,Qm1 Mahé mécano; Qm2 Conan mécano ; Qm2 Lancien armurier;Qm2 Moal torpilleur et wagmestre;Qm2 kerbrat detecteur;Qm2 Catineau radio;Qm2 Imchauspé secretaire;Mt Mayot manœuvrier; Mt moinard canonnier; Mt hurtray canonnier; Mt Faure detecteur asm; Bérigaud Mt provisoire timonier ; Mt Mérieux timonier que j'ai remplacé départ en campagne . je supposes que tu sais que notre escorteur à été décoré de la valeur militaire pour sa participation aux événements d'Algérie et plus particulièrement pour ses patrouilles le long des côtes de grande kabylie pendant les opérations jumelles et étincelles. le cdt et kerbrat ont été designés par les autorités à titre individuel. je pense qu'un OM a aussi été designé mais je n'en ai pas souvenir. je te souhaite bonne reception et un salut fraternel aux anciens de l'Alerte qui liront ce message.
avatar
roland verger
QM 2
QM 2

Age : 77
NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par roland verger le Lun 10 Fév 2014 - 17:14

bonjour aux anciens de l' Alerte;
en 1959 lorsque nous étions à Alger en alternance avec l'Adroit notre poste d'amarrage était entre la gare maritime ou accostaient les paquebots Kérouan, ville de Marseille, ville d'Alger et les quais du commerce généralement les bateaux de la cie shiaffino; en face de la gare sncf algéroise donc dans un port marchand sans protection.
généralement mouillé a l'ancre plage avant et cul à quai, c'était la position que le commandant Crété nous faisait effectuer le plus souvent, peut-être pour donner moins de surface a protéger qu'accosté sur le flanc, pour rappel nous étions en pleine période des événements d' AFN reconnue comme guerre aujourd'hui.
nous partions en patrouille le long des côtes vers l'est ou l'ouest suivant les ordres de l'amirauté effectuant ce que l'on a appelé a l'époque surmar. A l'automne de cette année là nous avons vu rentrer au port le sous marin Laubie qui venait en plongée de
se faire aborder par le paquebot ville de Marseille.
Décembre a Toulon ou nous passons les fêtes, nous devions relevé l'adroit mais du retard dans les travaux nous ont obligés a différer notre départ. Appareillons tout début janvier 1960 par une très mauvaise mer; le Cdt décide de prendre un cap en essayant dans la mesure du possible de prendre la mer par l'arrière, une déferlante recouvre le pont , les prises d'air sont noyées, les moteurs s'arrêtent , relancés très rapidement heureusement, nous nous sommes quand même mis en travers des lames et avons pris une forte gite . Arrivés a Alger à une ambulance il nous a fallu faire appel pour conduire un matelot bp mécano battelier du Rhin de son état dans le civil, à l'infirmerie de l'amirauté, très eprouvé par la traversée.
le mois de janvier riche en événements ( les barricades; la chasse dissident Ortiz ect) mais çà sera pour une prochaine fois! en espérant vous avoir intéressé bien à vous tous.
avatar
Domi83
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Mécanicien NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par Domi83 le Lun 10 Fév 2014 - 22:34

Pour Roland Verger,

Tout ce tu racontes sur L'Alerte est très intéressant, et je te l'ai dit précédemment, il est dommage que je n'ai pas eu ces informations auparavant, elles auraient complétées celles en ma possession.
Je m’intéresse toujours à L'Alerte et aurais-tu des dates, informations et éléments plus précis sur le déroulement de la période ou tu étais à bord ?

Concernant la décoration de la valeur militaire, je suis un peu surpris car je n'ai jamais eu connaissance de cette distinction. Il est vrai que les personnes retrouvées de ces premières années de navigation de L'Alerte ne sont pas légion. Je pense essentiellement à un QM de la même spé que toi et de ta période (Je peux te donner ses coordonnées par mail si tu le désires). Concernant toujours cette distinction, je n'en ai pas trouvé trace dans différents documents que j'ai pu consulté sur L'Alerte et les anciens commandants avec lesquels j'ai eu des contacts ne m'en n'ont jamais fait état. J'ai pourtant eu de très intéressantes correspondances avec plusieurs anciens commandants de L'Alerte, dont deux que j'ai rencontré à plusieurs reprises sur Toulon.

Pour les membres d'équipage que tu cites dans le précédent message, j'ai quelques noms dans mes tablettes mais sans avoir retrouvé les personnes. Çà c'est très dur !




Ex meumeu et bouchon gras, j'ai quitté la  Royale en 83 et je coule un début de retraite tranquille et totale depuis 2005 au soleil à coté de Toulon.
avatar
roland verger
QM 2
QM 2

Age : 77
NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par roland verger le Mar 11 Fév 2014 - 13:49

pour domi83,
si vous avez navigué sur l'Alerte par la suite et que vous n'avez jamais entendu parler de la distinction, c' est que j'ai peut-être confondu avec les distinctions particulières.
en effet ayant rencontré le QM Kerbrat ( nous étions ensemble sur l'Alerte ) m'a montré la médaille et le document citant les opérations de surmar en afn.
mille excuses si j'ai pu vous induire en erreur; le commandant Crété devrai s'il le désire vous donner des infos plus précises.
pour garder en mémoire notre passé il faut quelques fois provoquer des discussions, les souvenirs reviennent souvent a la surface!
je n'ai pas souvenir d'un QM timonier à bord, mais je suis preneur pour prendre ses coordonnées. a bientôt de te lire. bien a toi roland Verger.
avatar
JLABORIE
QM 2
QM 2

Age : 77
Radio équipage NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par JLABORIE le Mar 11 Fév 2014 - 14:48

sur un PC ex américain n'ayant fait que de la "SURMAR"
en AFN et particulierement en Algérie (départements Français à l'époque) il n' a jamais été question de distinction de la valeur militaire "POUR PERSONNE"
au dernier rassemblement de l'ensemble du personnel avant eparpillement des effectifs , le Dernier Commandant du Fantassin LV.Eugène GAVELLO a simplement précisé que l'on avait tous "DROIT" à la commémorative de l'Algérie , mais....si on la voulait il faudrait l'acheter , lui mème un peu mécontent de ceci ...cette commémorative figure sur nos livrets militaire , sans plus .
de mème que d'autres batiments , ayant fait de la "Surmar " sur l'algérie mais à partir du Maroc et de la Tunisie , ont eu droit à une prime "surmar" , nous , on attend encore etant en maintien de l'ordre dans des départements français ....
avatar
Lebas
QM 2
QM 2

Age : 80
NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par Lebas le Mar 11 Fév 2014 - 15:06

Salut à tous,
Qu'a donc fait l'EC L' ALERTE ? Je suis un ancien de la SURMAR en Algérie,embarqué sur un Escorteur Rapide et avons arraisonnés (1959) un cargo avec 581 Tonnes d'armes et munitions!! C'est la Légion d'Honneur que ce bateau aurait dû avoir!!!!!
Bonne journée .
jpL.



jpL.
avatar
Domi83
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Mécanicien NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par Domi83 le Mar 11 Fév 2014 - 22:32

Pour Roland Verger,
Il est vrai qu'avec les années qui passent la mémoire s'estompe un peu et une confusion ou une mauvaise d'interprétation d'un fait sont tout à fait possibles.
Je t’envoie par mail les coordonnées d'un tim de ton époque.




Ex meumeu et bouchon gras, j'ai quitté la  Royale en 83 et je coule un début de retraite tranquille et totale depuis 2005 au soleil à coté de Toulon.
avatar
BOBOSSE
QM 1
QM 1

Age : 72
Détecteur équipage NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par BOBOSSE le Lun 24 Mar 2014 - 18:29

"La vie d’un escorteur côtier", basé sur l’Alerte, écrit par notre ami Dominique Charvin, m’est enfin parvenu.
Enfin ? Pourquoi ?

Spoiler:
Simple. Lorsqu’il devait paraître, je lui passe commande et, devant déménager pour l’adresse mancelle où je réside maintenant, je lui dis deux chose : une intelligente et un bête. Je lui demande de sursoir à l’envoi, me permettant de déposer les cartons, puis de faire les valises et de partir 89 jours, dans le sud, ne pouvant dépasser les 90.
Mais je me trompe niaisement et donne Jean Jaurès, en lieu et place de JJ Rousseau.
Une chance, l’avenue Jaurès s’arrête 4 numéros avant le mien, donc l’employé(e) des Postes ne dépose pas "mon" livre chez monsieur Lambda.

Pour faire court, je rectifie le tir et Domi, ayant reçu l’objet du délire, le réexpédie… à la place idoine.
Je saute dessus et apprécie la dédicace où il est annoté les bons souvenirs sur mon embarquement étourdien.
Tu parles : j’étais débarqué depuis un an et sur le point d’effectuer mes premiers pas dans la vie civile, que des nouveaux, ne m’ayant jamais rencontré, connaissaient tout de moi, car, pour reprendre une expression adéquate : je prenais beaucoup de place.
Si certains avec qui j’ai partagé la tournée ZMAS ont perdu leur rondelle, je ne parle pas de celle du bachi, j’en porte une petite part de responsabilité, ayant "entraîné" les heureux (jeunes) hommes dans les endroits conseillés, sans oublier de leur avoir rappelé les bonnes manières locales. Deux ans sur le BB de Nouadhibou à Pointe Noire, cela marque.

Alors ce livre ? Sublime.
Je sais de quoi je parle. Je me suis attelé, comme Domi, à l’écriture d’un livre, saga se déroulant entre 1803 et 1834, des prisons napoléoniennes de Porchester, à Brest, sous le blocus de l’Inshore Squadron, Port Louis pour montée à bord d’un ex de la Compagnie des Indes, escale à Madeira, chargement d’esclaves à Gorée, vaisseau encalminé au large de la Namibie, prise en chasse par une frégate anglaise, fuite et tour d’Europa, échappée dans un delta de Mozambique, canonnade, arrivée en presque épave à Mahé, rencontre avec De Quinssy, et vie d’un ancien maître d’équipage ayant usurpé la place d’un lieutenant, passant les quarante dernières années de sa vie à tenter d’améliorer le sort de ses 19 esclaves.

Entre les musées et archives de Paris, Brest, Londres, Portsmouth, Cape Town, Port Louis (Maurice) et Mahé, j’ai passé des heures à recopier des infos (photos ou copies interdites). Le personnel des Arcive Nazyonal Sezel m’a haï : Deux semaines du lundi au samedi, de 09 à 13 à chercher, demander, rechercher redemander.
Des sommités locales, comme Guy Lionnet, French Chang ou Jullien Durup m’ont apporté conseil et soutien. Ce livre sera publié ou pas. De toute façon, un exemplaire sera remis au gouvernement séchellois, si je le publie et une copie ordi après ma mort, si je ne peux le publier. Je viens de le terminer. Je l’ai commencé… en 1998.

Donc, je sais ce que chercher, fouiner, suer (il y a un autre mot, avec une lettre de plus), afin de trouver le détail qui manque, signifie.
Je connais la méticulosité de déceler quand placer cette rubrique, afin qu’elle s’emboite correctement, sans avoir à faire doublon. Je comprends le temps passé à trouver la bonne personne, dans le service correspondant, qui pourra permettre d’obtenir les documents, photos, plans, rapports.
J’imagine les intempestifs qui font que le gars se trouvant en congés ou en mission, n’a pas informé ses collègues ou chef de service et il faut répéter sempiternellement qui on est, pourquoi on veut écrire cela.

Alors, bobosse, soit pas si bavard. Qu’en penses-tu ?
D’abord, je n’ai pas trouvé le site relatif à cette œuvre. Fermée.
Bon, après l’heure, c’est plus l’heure. Soit.
Alors, entre Alerte et escorteur côtier, que choisir. To choose or not to choose, zatiz ze question ?
L’ouvrage ? Qu’en dire ?

Du travail de professionnel. Le descriptif est complet, structuré, les dossiers étudiés, complémentaires. On ferme les yeux et on se retrouve 55 ou 35 ans en arrière.
Oui, un non marin sera perdu ; barbette, bannette vaigrage, tranche, couple, sont des mots qui vont très bien ensemble, chantait quelqu’un, mais qui ne signifient rien. Une gîte de 40%, pour celui qui, le jour de sa première et dernière biture, en avait une de 5, ne dira rien.
Il est vrai que marin un jour, marin toujours. Il faut avoir passé un certain temps, voire un temps certain, sur un côtier, un dragueur, un remorqueur, ou pire encore, pour comprendre ce que cette vie difficile signifie.
Pas de confort, une exiguïté continue, un danger latent permanent. Mais une amitié indéfectible entre les gars, une complicité sincère. Même le sacré bon d..u de c.n, dont on se demande ce que l’on va faire avec, on finit par l’amadouer, le peaufiner, en faire quelque chose. Et lorsqu’il aura terminé son sapin, il se souviendra jusqu’au dernier souffle de l’époque la plus heureuse de sa vie.
Euh ! Ca va pas, là. J’ai écrit que l’Étourdi fut l’année la plus folle, riche et complète de ma vie, qui, en a vu d’autres. Même encore en 2014.
Passons.

L’origine des "PC" est expliquée. J’ai eu la chance de pouvoir visiter le Fougueux, à quai, près de Rotterdam, l’an passé. Il est actuellement dans un état capharnaümesque (mot nouveau accepté par le dico bobossien en 2014). Mais il sera terminé. La détermination que j’ai sentie auprès de Dick (Richard), un des deux propriétaires me l’assure.
Il est de la classe US, avec encore moins de confort et davantage d’ "invraisemblances" dans sa construction que l’Alerte ou l’Étourdi. Les Spahi, Coutelas, Fantassin, Résolu, et autres merveilles (?) des plans finis à la fin de la seconde guerre mondiale, sur des conceptions déjà dépassées, furent utiles à la flotte française, en manque de navire. Ils ont trouvé toute leur valeur lors de la guerre d’Indochine, puis celle d’Algérie, celle que l’on nommait alors, par pudeur, les "opérations de maintien de l’ordre dans les territoires nord africains".
L’explication du lancement des 13 " frères" est simple et explicite, les anecdotes de lancement poignantes.

En lisant les cotes, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi l’Alerte mesure 53.03 mètres et pas 53 mètres. Quoique, sur la fin, avec les couches de peinture, il devait avoir forci… Et 7.147 mètres de largeur maximum !

Les photos prises par des anciens ou en provenance des chantiers permettent soit de se souvenir, soit de comprendre ce auprès de quoi on est passé sans même regarder. Le descriptif des cahutes "abri/récupération" par exemple, permet de ramener la matière grise en ébullition et se souvenir de faits, anecdotes, ou situations insolites : Étourdi. Douala. Tout l’équipage, tous, à terre. Le Cdt (ne devait rentrer que le lendemain) rentre à minuit et ne trouve personne. Il retrouve le ceinturon et le pistolet et fait le quart, file du mou aux aussières et pointe le personnel rentrant. Trois matelots et un bœuf ont dû cesser leur carrière.

Le rappel du gonse qu’il fallait vider de la bannette pour qu’il prenne son quart est précieux. Nous avions un gars qui nous secouait, mettait la torche dans les yeux et ricanait : "’T’es d’ quart ! "Je l’avais surnommé Ted Carr.

La traversée avec une branlée discontinue et le navire en avant toute, qui reculait, face aux paquets de mer, le cuistot, assis une un bidon d’huile entre le piano et je ne sais plus quoi, la barbaque pendue à un croc, avec le couteau dedans et la boite de petits pois au bain marie. " T’as faim ? Oui, allez, bien cuit ? " Le matelot se bouffait le steak, debout, le déchirant entre ses dents, et avalait les légumes comme on boit une bière et repartait par la travée des bœufs et machine, pour restituer le tout.

Sur le Hardi, la machine faisait le quart sur le pont lorsque le jus approvisionnait le navire.
Les pompes à mer, les douches glaciales, puis brûlantes, l’eau coupée, les ancres qui cognaient en mer, la nuit et empêchaient de dormir, les boules de pétanques, té, du gars de Marseilleuh, qui roulaient dans le caisson pendant toute la nuit, parce que personne n’avait le courage de se lever. L’appelé qui dégueule dans sa valise et la laisse. Inspection une semaine après, valise par-dessus bord.
Le rappel d’humidité poste III est exact. Sonar arraché par une bille de bois passée sous la coque. Voie d’eau, écope, extracteurs escargot en route 24/24. On se demandait pourquoi les gars avaient les yeux cernés.

Escale à Douala, encore. Départ avancé de 3 heures. Appareillage.
M..de ! Pollux, la mascotte n’est pas à bord. On attend en rade. Pas le droit de remettre une aussière sur une bitte. On attend. Le vieux rage. Une heure avant appareillage Pollux arrive, peinardement, la queue en l’air. Personne ne l’avait informé du départ avancé. Il rentre comme il pensait devoir. Un lamaneur le prend dans sa barcasse, le dépose sur le pont et repart avec sa cartouche de clopes. Pollux n’a pas été consigné.

Bon, il y a des différences entre les navires. Le poste III était pour le troisième tiers, le deux pour le second et j’avais la chance d’être du premier, ma bannette milieu, au pied de l’échelle menant sur le pont. L’hiver, fermée, l’été ou en Afrique, air climatisé assuré.
Et le matelot de quart à quai, à Brest, qui, à sept heures, quittait son poste, pour servir le café au lit…
Le secrétaire militaire, malade, dès que l’on larguait les amarres dans la Penfeld et qui était remplacé par le QM2 det, pour vous servir, ce qui amenait le second, un des types les plus merveilleux rencontrés dans ma vie, ex QM maistrancier, à lui demander pourquoi il était toujours à court de carbone et de papier….

Ce livre devrait être remboursé par la sécu, tant il remonte le moral, le mien, de toute façon, est haut.
Merci Domi, tu peux être fier, un livre pareil, il fallait penser à le faire.
Il fallait oser l’auto édition.
Il fallait penser comment le monter.
Il fallait connaître qui contacter.
Il fallait passer des semaines entières à prendre, reprendre, corriger, le doute s’installant parfois.
Il fallait tirer des sonnettes, appeler des gens, frapper à des portes.

Tu l’as fait.
Bravo et merci.





Les voyages forment la jeunesse, déforment les valises, mais ne soulagent pas la vieillesse.
avatar
Domi83
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Mécanicien NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par Domi83 le Mer 2 Avr 2014 - 22:25

Pour Bobosse
J'ai mis un peu de temps à répondre à ton message, mais voila, je suis sur l'ordi, et au bon endroit !
Ton exemplaire du livre a effectivement eu bien des péripéties avant d'arriver enfin entre tes mains.
Merci de ton témoignage et les quelques lignes en fin de ton texte résument parfaitement le parcours pour arriver à l'autoédition. On voit celui qui a touché de très près le problème.
Aujourd'hui j'ai été contacté, à ce sujet, par un ancien commandant du Fringant, je crois que je vais être obligé de relancer la machine.




Ex meumeu et bouchon gras, j'ai quitté la  Royale en 83 et je coule un début de retraite tranquille et totale depuis 2005 au soleil à coté de Toulon.
avatar
LASSUS Bernard
QM 2
QM 2

Age : 69
Cuisinier NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par LASSUS Bernard le Jeu 3 Avr 2014 - 6:47

Domi tu es entrain de devenir un auteur à succès, à quand le prochain ?
avatar
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 63
NON

Re: L'ALERTE (E.C.)

Message par Charly le Jeu 7 Déc 2017 - 9:11

Notre Camarade Dominique (Domi83) lance un appel aux anciens des Escorteurs Côtiers.


Vous pouvez lui répondre sur le sujet ouvert (lien ci-dessous) ou par MP et Mail.






OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 0:39