Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 706757 messages dans 13968 sujets

Nous avons 14413 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est aublin

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» FLOTTILLE 33 F
par walker Aujourd'hui à 3:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Hier à 23:36

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Bernard Janvier Hier à 22:50

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Hier à 22:27

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Hier à 20:53

» LE BORDELAIS (ER)
par Matelot Hier à 20:23

» [ Blog visiteurs ] Réponse à navigateur PM Basset
par Invité Hier à 18:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par mataf57 Hier à 18:46

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Hier à 17:17

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Hier à 16:07

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 14:30

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 11:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Ven 17 Aoû 2018 - 21:38

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Ven 17 Aoû 2018 - 18:57

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par pinçon michel Ven 17 Aoû 2018 - 18:37

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par DENZER Philippe Ven 17 Aoû 2018 - 18:15

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Ven 17 Aoû 2018 - 16:20

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Ven 17 Aoû 2018 - 0:41

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018 - 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018 - 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018 - 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018 - 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018 - 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018 - 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018 - 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018 - 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 22:15

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Mer 15 Aoû 2018 - 21:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018 - 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 19:19

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018 - 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018 - 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018 - 17:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018 - 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018 - 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018 - 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018 - 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû 2018 - 13:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» MYTHO (CM)
par alsybar Ven 10 Aoû 2018 - 18:15

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 9:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018 - 9:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil 2018 - 8:19

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil 2018 - 19:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil 2018 - 18:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil 2018 - 18:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil 2018 - 17:32

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Charly Dim 29 Juil 2018 - 8:59

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par LES BORMETTES Sam 28 Juil 2018 - 19:39

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Jeu 26 Juil 2018 - 21:23

DERNIERS SUJETS


[ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Partagez
avatar
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par goblin le Sam 31 Jan 2015 - 19:11

Nostalgie: Désigne souvent une mélancolie accompagnée d'un envoûtement par rapport à des souvenirs liés aux lieux de la vie passée de la personne qui l'éprouve, et notamment aux lieux de son enfance, évoqués à travers une jouissance qui est douloureuse.

Selon que la nostalgie est jouissive ou douloureuse, on se rappelle de l'école des mousses en couleur ou en noir et blanc.
Chacun selon sa sensibilité.

Pour moi, c'est noir et blanc tendance sous-exposé. J'en faisais déjà état ici, il y a presque 8 ans...Lien A.C.B.

Et pourtant, je ne me souvenais plus que le réfectoire était si moche avec service à la gamelle et au bidon mais seulement que les morfales côté allée se servaient copieusement, ne laissant que la portion congrue à ceux du bout de table.

En 61, le peloton se faisait juste après la bouffe, ce qui est médicalement discutable.
Je revois encore un jeune toubib traversant lentement la cour d'honneur lors d'un rassemblement et remonter les bretelles d'un CS fusco pour son zèle imbécile ayant entrainé plus de bobos que d'habitude.

Pour finir, plus de mauvais souvenirs que de bons...
Pas assez pour la vouer aux gémonies mais trop pour la regretter.




"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par jacques95 le Sam 31 Jan 2015 - 20:09

Mes lectures récentes sur ce poste m’ont énormément surpris et me laisse coi.

Je sens, dans certains commentaires, de la rancune, un ressentiment très amer, d’une période de jeunesse refoulée…
Personnellement je n’ai jamais eu aucun problème dans cette école. Je n’ai eu qu’un tour de peloton bien mérité alors je ne me plaindrai pas.
La vie était stricte, parfois rustique, (Nous lavions notre linge à l’eau froide en extérieure été comme hivers etc...).
Nous étions une génération assez coriace, du moins pour certains.



Les gradés de l’école ne m’ont jamais impressionné ni martyrisés :

Le SM Raguenesse timonier de son état disait je site « Je serais impartial ».
Le maître Mahé avant les permissions disait « Ne revenez pas le nez sale»…

Il suffisait de faire son travail rien de plus rien de moins et de respecter les règles.

Cordialement
jacques 95


Dernière édition par jacques 95 le Sam 31 Jan 2015 - 22:54, édité 1 fois
avatar
Jean Yves COJEAN
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Détecteur NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Jean Yves COJEAN le Sam 31 Jan 2015 - 22:49

Réservées aux mousses qui de par leur comportement sortaient parfois un peu des clous , les séances de peloton , dirigées en principe par un QM/CS , voire un SM Fus avaient pour but de dissuader le participant d'y revenir une deuxième fois .
Entre 12h30 et 13h30 , direction l'armurerie ; chacun prenait un mousqueton puis en groupe on rejoignait le terrain face au front de mer .
Au menu : - Marche en canard , le mousqueton au bout des bras levés au dessus de la tête
- Course en file indienne , le mousqueton à l'épaule , la culasse ouverte
- Séries de pompes .....
Ce régime particulièrement physique durait environ 45mn sans le moindre arret .

J'ai comme beaucoup d'entre nous probablement , participé à ces séances mais je ne garde aucune rancune ; en 1961 c'était comme ça . Nous avions 16 ans , on nous inculquait la discipline , le respect , la ponctualité , la vie en communauté ....etc

Ne serait ce que pour ces valeurs je suis fier d'avoir été élève à l'école des mousses , et je qualifierais le peloton de "péripétie" durant le parcours .

avatar
A2B-B
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Électricien d armes NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par A2B-B le Dim 1 Fév 2015 - 5:01

Non, Pupilles + Mousses + Maistrance n'ont pas été un long fleuve tranquille.

J'ai eu ma dose de coups de pieds au c.. (l'électro-choc du pauvre), mais mes "tortionnaires" (une mino-minorité) ont été vite oubliés et je garde le souvenir d'un encadrement sévère, certes, avec peu de place au dialogue, une application rigoureuse des règlements et surtout d'une vie associative qui créait des liens inégalables pour des gamins de 16 17 ans.

Les vrais minables, on les croisera immanquablement dans la vie civile.
Leur incompétence ajoutée à de la jalousie et ces médiocres te sapent ton emploi, tes projets . . .

Petite anecdote pour illustrer quelques cocasseries aux Mousses: janvier 1958, retour de perms Tous ceux qui n'auront pas été chez le coiffeur iront au gnouf

Bien qu'ayant les cheveux corrects, je n'avais pas été chez le coiffeur pendant mes perms: sanctionné !
Nous étions 41 sur 120 dans ce cas.
Le soir même, les 4 cellules étaient remplies, et gardées par un collègue, en tenue de planton.
Inutile de préciser l'impact sur le service, les corvées etc . . .
Pour désengorger la prison, les chefs ont fait sortir à la hâte un des 4 prisonniers, pour qu'il s'habille et qu'il surveille les autres détenus, ceci afin de libérer une cellule. et de solutionner en moindre temps une punition mal organisée.

Paria à 11 heures, . . . . Planton respectable à midi . . .

Résumé: cette école a été un tremplin, je m'y suis mis des échardes en glissant, j'ai croisé des gars bien, je suis tombé et j'ai appris à me relever . . . avec le même enthousiasme . . .
Freud aurait certainement quelque chose à ajouter.
Mais il n'est jamais allé au GEPPM du Dourdy . . .




Déguste le présent, lentement.
. . .  Demain, il aura disparu . . . après avoir été de plus en plus imparfait
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par armorique le Dim 1 Fév 2015 - 9:13







Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 73
Détecteur Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par cmbil22 le Dim 1 Fév 2015 - 9:36

Tout a fait d'accord avec les remarques de Jacques 95, J.Y. Cojean (tous les 2 de ma promo) et A2B-B. Pas un long fleuve tranquille ni l'enfer cité par d'autres, mais une année que je ne regrette pas et, avec le PEH sur porte-avions, un des meilleurs souvenirs de ma carrière.



avatar
A2B-B
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Électricien d armes NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par A2B-B le Dim 1 Fév 2015 - 11:26

Salut Paulus-Poirier

Je comprends ta déconvenue lorsque, quittant sa famille pour un milieu "reglo", on doive subir la médiocrité de quelques encadrants zélés qui peuvent discréditer un chapitre important de la marine: les écoles préparatoires !!

Il faut croire que d'une promo à l'autre, l'ambiance soit très différente.
J'ai eu cette chance de tomber sur des modérés (on avait vite repéré que certains étaient bas de plafond et qu'il y avait eu erreur dans le casting)

Les meilleurs encadrants, vite remarqués, seront affectés à des fonctions plus épanouissantes pour leur carrière. Au détriment des élèves qui ont souvent une image inexacte de leur futur métier.
Les caractères fragiles abandonnent.
Puis, beaucoup plus tard, avec le recul, on s'aperçoit que ce qui a été acquis dans la difficulté est plus solide que ce qui est acquis dans l'aisance.
Aujourd'hui, à l'accueil (entreprises, magasins etc..) on met quelqu'un de représentatif de l'entité.
Il y a un demi siècle, le chapitre "Communications Relations" tenait peu de place dans la formation des instructeurs.
Parti en 1974 et revenu 15 ans plus tard pour une période de réserve, je ne reconnaissais plus mon ancien environnement.
La féminisation, une refonte de certains règlement etc .. ont fait tourner une page à "La Royale"

. . . .Mais je suis content de revenir sur ABC, m'enivrer de quelques témoignages de ceux qui ont partagé mes 16 ans . . .quels que soient leurs souvenirs . . . car j'y retrouve des racines de ce qui était vrai, sans colorant et qui, hélas, n'est plus au catalogue . . .
Snif snif . . .



Déguste le présent, lentement.
. . .  Demain, il aura disparu . . . après avoir été de plus en plus imparfait
avatar
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par goblin le Dim 1 Fév 2015 - 11:42

Il ne faut rien exagérer dans un sens comme dans l'autre.
L'école des mousses n'était ni les "Bad'd'Af" ni le club Med.

Je ne suis pas choqué que certains en aient gardé un bon souvenir.
Que ceux-ci acceptent pareillement que ça ne soit pas mon cas.

Heureusement que personne n'a dit que c'était une école qui nous mettait du plomb dans la tête.
L'assertion aurait pu être mal interprété... Comprenne qui pourra.

Plus légèrement, je me souviens d'une prise d"armes en hiver à la préfecture maritime où il faisait si froid qu'entre deux arrivées de personnalités, on nous avait autorisés à coincer le mousqueton entre les jambes afin de mettre les mains dans les poches.
Un mousse près de moi pleurait de douleur et de rage en rabâchant "mais qu'est-ce qu'on fout ici N. d D."
A la fin de la cérémonie nous avons eu le droit à du punch pour nous réchauffer.
C'était la première fois que j'en goutais, j'ai trouvé ça très bon.

Personnellement, c'est quand même plus l'onglée que la douceur qui m'a marqué.
Mais je comprends que pour d'autres, ça peut être l'inverse.
Il en faut pour tous les goûts et c'est très bien comme ça.









"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par jacques95 le Dim 1 Fév 2015 - 15:18

Matelot 2B Jannin

Tu as raison sur la protection des valeurs musicales. Cela faisait partie des images en couleurs de la royale et de la représentativité de l'école. Image de marque

mais Fayot jamais, débrouillard toujours, masochiste jamais.
Je reconnais, de toute ma marine, je n'ai eu qu'une dizaine de corvées après les mousses: Clairon à l'école des électriciens + 3 corvées. Sur Le Breton en dehors des postes de lavages avant de passer chouf, je n'ai fais qu'une fois les pluches.
Par contre j'ai toujours été reconnu et utilisé préférentiellement au niveau professionnel partout où je suis passé marine, civil, ....

Es-ce un défaut d'exploiter ses compétences.

Oui j'ai chanté, joué de la trompette, joué du clairon, gardé le séchoir à linge 1 fois et coupé les cheveux 1fois.
Et je joue et il m'arrive à ce jour d'être de corvée de vaisselle (par chance, j'ai le soutien du lave vaisselle)

sans rancune

Nota: Mon copain Philippe Derrien du Dourdy 59/60 ne m'en a jamais dit de mal.


cordialament

jacques 95
avatar
DQN78
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par DQN78 le Dim 1 Fév 2015 - 17:14

Je pense qu'il faut arrêter de penser aux légendes , les anciens mousses étaient très appréciés en école de spécialité , quand je suis arrivé à Porquerolles en avril 1971 avec quelques copains de la 2 , tout c'est très bien passé . Et cette image des mousses n'avait que des avantages car on servait de grands frères à nos camarades qui arrivaient de Hourtin avec seulement quelques semaines de classe sans aucun embarquement ! Jamais entendu ce terme "école du crime " ?
avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 73
Détecteur Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par cmbil22 le Dim 1 Fév 2015 - 17:16

Alors là, je suis scié ! Je ne savais pas qu'en jouant du clairon je faisais preuve de "fayotage". Mes camarades clairons apprécieront certainement. Je crois que les mousses de la promo 60/61, n'ont pas du faire la même école que les autres car en relisant tous les messages spécifique à cette promo (http://www.anciens-cols-bleus.net/t2363-ecole-des-mousses-promotion-60-61-1ere-cie?highlight=ecole+des+mousses), je n'en ai pas trouvé un seul qui se soit plaint.
En arrivant sur le Vauquelin, ma première affectation, j'ai été accueilli par un CS qui m'a dit : "Ancien mousse ? Et clairon ? Enfin un vrai "marin" ! Jamais entendu le terme école du crime.
Il faudrait peut-être arréter cette conversation stérile et qui ne mène à rien avant que les modérateurs ne se mettent de la partie et nous collent un avertissement général.



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Joël Chandelier le Dim 1 Fév 2015 - 17:38

Et bien ce sujet a été "réveillé" chacun pouvant raconter son "ressenti"
Notre ami Goblin écrit
"Heureusement que personne n'a dit que c'était une école qui nous mettait du plomb dans la tête.
L'assertion aurait pu être mal interprété... Comprenne qui pourra".

Ceux qui ont fréquenté l'école à sa période ont certainement comme moi compris.

N'ayant pas connu le Dourdy mais ayant lu ce livre somme toute bien écrit et fidèle à certains "actes" (les bagarres à la porcherie)



j'ai l'impression que le déménagement sur Brest a entrainé certains changements dans les comportements de nos instructeurs comme le souligne Jannin. Cette discussion, a été très intéressante......à son début et comme je le pensais elle est limite de partir en vrille
Une phrase de notre ami JANNIN (notre ami mais aussi mon "ancien" et pour moi ce sont mes "anciens" qui m'ont tracé la route comme le dit une chanson) m'a quand même interpellé à propos de la chorale ou de la musique

"Comme quoi le fayotage et le favoritisme ne datent pas d'aujourd'hui !"

OK pour un certain favoritisme de la part du Cdt Bordeaux concernant ce qu'il appelait "SA" Musique, (pour la chorale de notre cher Q/M Maistrancier d'honneur Suscinio je ne peux dire) mais était ce du "fayotage" à moins que je n'ai pas la bonne définition de ce mot, ayant été 2 ans à la Musique je n'ai jamais pensé que cet état faisait de moi un "fayot"

PS: Pendant que j'écrivais mon texte un échange est intervenu ou il est question de "maternelle" je vais vous dire une chose cela fait 8 ans que je suis sur ce forum, j'ai presque 10 000 posts à mon actif et si ACB est une maternelle libre à ceux qui le pensent d'aller en école supérieur désolé moi je ne suis qu'un vulgaire ".....dans l'eau" et à bord je m'occupais des Hygiènes. Je pense avoir quand même le droit de dire mon ressenti sur cette école sans pour autant que ça dérive j'ai toujours été respectueux de la libre pensée des autres à condition que "ces autres" acceptent de moi une pensée différente.
Comme quoi il est dur de détenir la vérité, c'est plus facile de détenir sa vérité





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
JACQUET
QM 2
QM 2

Age : 80
Mécanicien équipage

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par JACQUET le Dim 1 Fév 2015 - 18:20

Bonsoir ",l'Ecole de Crime" était donnée à "EAMF St Mandrier"




JACQUET Émile

avatar
DQN78
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par DQN78 le Dim 1 Fév 2015 - 18:31

Oui pourquoi pas aux Arpettes, mais quel crime ?? nous avions tous entre 16 et 17 ans alors pas trés violent ou dangereux !!
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par jacques95 le Dim 1 Fév 2015 - 19:00

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

Une anecdote sur une activité militaire aux mousses en avril 1961.

Le 22 avril 1961 pour ceux qui s’en souviennent à propos du putsch des généraux, une section de mousses de la première compagnie avait été envoyée avec un ou deux seconds pour garder un dépôt de carburant que je ne saurais situer exactement à proximité de Brest. Nous étions équipés d’un fusil (mas ou mousqueton) et trois balles dans la cartouchière, l’arme n’étant pas chargée.
Au contraire des mousses après un repas arrosé au rouge.

Avant de prendre la garde nous avions dîné à la gamelle dans une petite salle. Mais avant toute activité un second maître avait donné de l’argent à un mousse pour qu’il aille à l’épicerie du coin chercher quelques bouteilles de Gwen ru, du 12 ° avait-il précisé.

La garde consistait à monter au sommet d’un mirador par une échelle métallique sans protection et de surveiller la route en contre-bas.
Il va sans dire l’impression d’insécurité ressentie par des gamins de 16 ans à qui l’on fait croire qu’il y avait des risques d’intrusion par des putschistes.

A 16 ans il y avait encore de la naïveté dans les petites têtes.
Avec le recul, je prends cette intervention à sa juste valeur, un simple fait divers, un exercice pour nous endurcir un peu.
Cependant je me souviens avoir hésité un court instant au pied de l’échelle avant de monté d’une traite dans la guérite.
Nous avions tous fait notre tour de garde sans problème peut-être avec plus de fierté à la descente de l’échelle qu’à la prise du quart.



jacques 95


avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Joël Chandelier le Dim 1 Fév 2015 - 19:32

Jacques
Le dépôt de carburant se trouvait au dessus de la base sous marine. On voit les dômes encore de nos jours. Si je ne me trompe pas ce n'était pas loin de notre école puisque c'était le long de la route des 4 pompes. A vérifier
C'est un peu plus tard que notre Cne de Cie LV L....y fut arrêté pour connivence avec un groupe hostile





Je me rappelle de ces gardes avec la capote américaine, par contre qu'est que c'est ce canot......






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Jean Yves COJEAN
MAJOR
MAJOR

Age : 74
Détecteur NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Jean Yves COJEAN le Dim 1 Fév 2015 - 23:27

A la lecture de récents posts sur le sujet , je reste abasourdi de voir de quelle manière évolue la discussion .
La charte et le règlement du forum précisent clairement que le discours doit rester courtois , sur ce sujet certains membres semblent l'avoir oublié .

Ancien clairon comme mes collègues cmbil 22 - Jacques 95 - Joël Chandelier à la musique de l'école en 60/61 , je me sens insulté par certains propos tenus .

Je trouve intolérable les attaques personnelles à l'encontre de cmbil22 .

Il est grand temps de rester calme , chacun d'entre nous a vécu sa propre histoire dans cette école , il est normal que les avis divergent , respectons les avis de chacun .

Pour Goblin et Jöel : en parlant de ( plomb dans la tête ) je pense moi aussi savoir de quoi
on parle

JYC


avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par armorique le Lun 2 Fév 2015 - 7:57

Restons zen, il serait dommage que ce sujet soit vérouillé !




Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 73
Détecteur Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par cmbil22 le Lun 2 Fév 2015 - 8:32

Je crois que tous les mousses de la promo 60/61 et certainement ceux de la promotion suivante (61) savent ce que signifie avoir du plomb dans la tête.



avatar
DTL
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par DTL le Lun 2 Fév 2015 - 10:42

Bonjour les Tous,
Restons Zen effectivement, mais laissons s'exprimer les "pour" et les "contre" en toute courtoisie.
Bien entendu les "pour" se sentirons insultés par les "contre", et vice versa, mais notre force c'est de l'accepter, nous écrivons l'histoire telle que nous l'avons ressenti, c"est bien le but de ce Blog.
Il y a peut être un blog "la Marine Bisounours" pour ceux qui sont persuadés que tout était bien dans le meilleur des mondes.
amitiés
avatar
LE BERRE PAUL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Manœuvrier NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par LE BERRE PAUL le Lun 2 Fév 2015 - 10:45

Pour Joël Chandelier, tu est assis dans un canot de 10 m, qui servait à faire de la voile et de l'aviron.





Bronzé, Zen et Heureux
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par COLLEMANT Dominique le Lun 2 Fév 2015 - 10:50

Pas de polémique : Attention à respecter les règles du forum.
COLLEMANT Dominique



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par goblin le Lun 2 Fév 2015 - 11:43

Joël Chandelier le Ven 30 Jan 2015 - 20:32
... mais la dérive guettant je vais clore notre discussion néanmoins sympathique.
Le bon Jojo (qui a souvent raison) pressentait un éventuel dérapage qui, s'il n'a pas encore eu lieu, semble quand même en gestation.
Mais si on évite les piques ciblées - même teintées d'humour - l'ambiance générale y gagnera et le sujet restera ce pour quoi il a été créé, une discussion entre gens de bonne compagnie... voire de bonne escouade.

Bien loin d'envier le sort des musiciens exemptés de poste de lavage, je suis admiratif du fait qu'ils puissent tirer des sons harmonieux de ce bizarroïde instrument qu'est le clairon !

A ce sujet, j'ai d'ailleurs une anecdote.

Au cours du BE à Porquerolles, quelqu'un découvre qu'un ancien mousse est détenteur du brevet de clairon grâce à ce superbe liseré en bas de manche du costume du dimanche.
Une suite composée d'officiers galonnés et étoilés devant visiter l'école le lendemain, il est désigné pour précéder le groupe afin d'y sonner le garde à vous à chaque station.
N'étant que clairon "honoraire" car faisant partie de l'harmonie et non pas de la clique à la musique "Armorique" - et ne s'étant pas entrainé depuis trop longtemps - la prestation n'a été qu'une suite de couacs si lamentables qu'il a été prié d'arrêter de souffler bien avant la fin de la visite.
Engueulé d'importance, il s'est vu exempté de poste de propreté à partir de ce jour pour parfaire son éducation musicale.
Je le voyais et je l'entendais s'époumoner tous les matins près de l'aubette alors que je binais gentiment les parterres fleuris de la cour B.

Du coup, je pense que c'était lui qui aurait aimé être à ma place...





"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par † Fanch 56 le Lun 2 Fév 2015 - 13:47

A vous tous les plus de soixante ans, on se croirait dans le bac à sable de la maternelle - Paulus-Poirier : Le forum n'impose pas des platitudes, mais depuis 10 ans, toutes les polémiques ont été stoppées nettes, et c'est pour cela que nous perdurons. Par contre j'impose une certaine discipline. Pour les polémiques entre membres, vous avez les mp. Donc on stoppe.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 69
Timonier équipage NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par † Fanch 56 le Lun 2 Fév 2015 - 14:04

Forum déverrouillé.

Ceux qui ne sont pas satisfaits, peuvent toujours prendre la file : navire/terre.





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

    La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû 2018 - 7:23