Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 705866 messages dans 13965 sujets

Nous avons 14411 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est GUYONNET

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 6:58

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par PAUGAM herve Hier à 23:04

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Bureaumachine busset Hier à 22:04

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Hier à 21:46

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 18:58

» LCT L9098
par marsouin Hier à 15:37

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Hier à 8:17

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par PAUGAM herve Lun 13 Aoû 2018 - 21:39

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Pépé 974 Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par morbihannais Lun 13 Aoû 2018 - 16:47

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû 2018 - 13:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par J-C Laffrat Dim 12 Aoû 2018 - 21:15

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 15:38

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» LE BORDELAIS (ER)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Aoû 2018 - 22:06

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» MYTHO (CM)
par alsybar Ven 10 Aoû 2018 - 18:15

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 9 Aoû 2018 - 16:20

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» CDT BOURDAIS (AE)
par Max Péron Dim 5 Aoû 2018 - 12:23

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par BEBERT 49 Sam 4 Aoû 2018 - 20:56

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [LES B.A.N.] AGADIR
par Momo Ven 3 Aoû 2018 - 10:19

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par salonais Jeu 2 Aoû 2018 - 20:46

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par Max Péron Mar 31 Juil 2018 - 14:41

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 9:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018 - 9:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil 2018 - 8:19

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Jean-Léon Dim 29 Juil 2018 - 19:35

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil 2018 - 19:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil 2018 - 18:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil 2018 - 18:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil 2018 - 17:32

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Charly Dim 29 Juil 2018 - 8:59

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par LES BORMETTES Sam 28 Juil 2018 - 19:39

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Jeu 26 Juil 2018 - 21:23

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par jobic Jeu 26 Juil 2018 - 15:28

» GISMER (Groupe d'Intervention Sous la Mer)
par Charly Jeu 26 Juil 2018 - 9:11

» [ Aéronavale divers ] L'Aéronavale à St Cyr Coetquidan!
par takeo Mer 25 Juil 2018 - 19:10

» LE MUTIN (BE)
par Xavier MONEL Mer 25 Juil 2018 - 11:08

» LE BASQUE (ER)
par POMIE Mar 24 Juil 2018 - 15:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche compagnon d'hivernage aux Kerguelen
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 24 Juil 2018 - 11:45

» DIXMUDE (BPC)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mar 24 Juil 2018 - 7:47

» LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE
par LAMARQUE Lun 23 Juil 2018 - 21:11

» [Les Bâtiments de servitudes ] BSAH LOIRE
par ZEBE Lun 23 Juil 2018 - 18:53

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Charly Lun 23 Juil 2018 - 12:10

» [Histoires et Histoire] Fortifications et ouvrages du mur de l'atlantique (Sujet unique)
par Van de Zande Lun 23 Juil 2018 - 7:32

» C.I.N. QUERQUEVILLE
par LAMARQUE Lun 23 Juil 2018 - 0:00

» [ Recherches de camarades ] Narvaez Tony, Colbert 1991
par THOMAS HENRY Dim 22 Juil 2018 - 7:51

» [ Les sémaphores - divers ] Sémaphore de la Pointe Saint Gildas (44)
par Charly Sam 21 Juil 2018 - 9:52

» ESCADRILLE 22 S
par Serge BAVOUX Ven 20 Juil 2018 - 17:34

» Beautemps-Beaupré BHO - A 758
par alain EGUERRE Ven 20 Juil 2018 - 17:13

» [Les stations radios et télécommunication] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par GYURISS Ven 20 Juil 2018 - 15:32

» HOURTIN MARINE 1946.
par Charly Ven 20 Juil 2018 - 10:42

DERNIERS SUJETS


[ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Partagez
avatar
monthel
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par monthel le Mar 3 Fév 2015 - 10:30

Fanch56 , je suis bien d'accord avec toi , sur ton message d'hier de 14h04 . Bien à toi l'@mi .



Jean-François Monthel . ( le bourguigon )
avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 73
Détecteur Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par cmbil22 le Mar 3 Fév 2015 - 11:54

Pour en revenir à la piscine, il me semble que notre promotion (60/61), ne l'a jamais vu en eau du moins dans mes souvenirs. Peut-être à partir d'août 61, date à laquelle nous venions de partir pour une permission bien méritée avant notre école de spécialité ?
Un des nôtres à d'ailleurs eu un bras cassé car jeté dans la piscine vide par un de nos anciens !



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Joël Chandelier le Mar 3 Fév 2015 - 12:09

Mais si Marcel elle a été au moins en eau lors du chalenge des 17 dont on peut voir un aperçu sur le film de l'INA Ecole des Mousses 1961
Mais c'est vrai aussi que lors d'un "bizutage" anciens-bleus il y en a eu un qui a été balancé dans la piscine hélas vide. Bras cassé, remonté de bretelles aux anciens de la 1 que nous étions et "bizutage" plus surveillé pour les suites. Goblin un de nos amis de la 2 s'en souvient surement et doit savoir qu'en tant qu'ancien de la 2, lors de l'arrivée des bleus de la 1 en octobre 61 il y eut des consignes (plus ou moins suivies)





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 73
Détecteur Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par cmbil22 le Mar 3 Fév 2015 - 12:21

C'est un épisode que j'ai certainement zappé. Pourtant j'ai participé à ce challenge et je devrais me souvenir de la piscine à cause des maillots de bain en laine qui nous démangeaient.



avatar
A2B-B
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Électricien d armes NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par A2B-B le Mar 3 Fév 2015 - 14:32

"Bizutage" ? En 1957, à Loctudy, le mot n'existait pas et surtout, il n'y avait aucune cérémonie afférente !
Bien que les maistranciers aient droit au "Père 100" (100 jours avant la quille, donc)
Déguisements, panneaux humoristiques, chansons dites paillardes, tout au plus quelques cuites, mais aucune violence !
Curieux phénomène, ce bizutage qui, sous prétexte de rite initiatique, progressera comme une surenchère, une inflation, jusqu'à des débordements regrettables, et ceci dans tous les milieux d'internats !
Comment interpréter le bizutage ? Un droit d'accès pour entrer dans le fief des "anciens" Un test d'aptitude à "l'autorité" de nos prédécesseurs ? Une coutume incontournable qu'on épice un peu plus à chaque promotion, pour se distinguer dans l'innovation ? . . .
. . . .
Ouf, pas de bizutage dans la maison de retraite qui m'accueillera !
Du moins, cette option ne figure pas sur le dépliant . . .



Déguste le présent, lentement.
. . .  Demain, il aura disparu . . . après avoir été de plus en plus imparfait
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Joël Chandelier le Mar 3 Fév 2015 - 15:31

A2B-B
J'ai peut être utilisé le mot "bizutage" à tort, disons que les anciens perpetuait ce qu'ils avaient connu. Ce n'etait pas très méchant genre "tu fumes mousse" oui "alors donne moi tes clopes" ou bien au lavoir "comme tu es un bleu lave mon treillis"
Il y avait bien parfois de petits echaufourres physique mais rien d'alarmant à 17 ans à l'époque cela forgeait le caractère. L'épisode de la piscine fut une execption comme il peut il y en avoir dans les pensionnats civils.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
jacques95
QM 1
QM 1

Age : 73
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par jacques95 le Mar 3 Fév 2015 - 16:01

La piscine
Je me souviens du remplissage de la piscine vers la fin de l'année 60/61.
La seule fois que j'y ai plongé c'était pour un exercice qui consistait à remonter un objet du fond, (du coté le plus profond bien sûr).
La longueur de la piscine était à 90° par rapport au bâtiment et sur le coté gauche de la piste de course.

A propos du bizutage

Il débutait chez le coiffeur. Question, je cite l'ancien
_ " Combien de clopes?" ma réponse
_zéro. l'ancien
_ "Alors la boule à zéro". et la tondeuse monte, monte, monte sans réaction de ma part.( Je savais au fond de moi qu'il y aurait une issue).

Le second arrive, ouaf, ouaf hurlement et le coiffeur viré...

Bien plus tard un mousse de presque deux ans mon aîné voulait me faire plier. Ce fut la seule bagarre que j’eus aux mousses. Il a fallu que mes copains nous séparent pour éviter une catastrophe...
Après j'ai été pénard comme batiste.

Personnellement je n'ai jamais bizuté personne, ce n'était pas dans ma conception de l'ancienneté.
Surtout que j'ai toujours eu une aversion pour le chahut age.

jacques


Dernière édition par jacques 95 le Mar 3 Fév 2015 - 16:06, édité 1 fois
avatar
FRANCOIS Pierre
QM 1
QM 1

Age : 76
Radio équipage NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par FRANCOIS Pierre le Mar 3 Fév 2015 - 16:05

A en croire certain(s) le bagne de Tindouf c'était le club Med comparé au Dourdy ! Après avoir lu et relu ce qui est dit sur le traitement réservé aux mousses dans les années 58/60 je me suis replongé dans mes souvenirs (année 1958/1959 2e compagnie) avec toute l'objectivité nécessaire pour conclure que j'ai eu une chance "inouïe" d'échapper à tous ces sévices et peut-être, in fine à un traumatisme psychique "à vie". Heureusement pour la Marine la Cour Européenne des Droits de l'Homme n'était pas née. Trêve de billevesées, j'ai passé mon année (dans ce "goulag") sans problème particulier, j'ai subi, et c'est normal quand on est jeune, quelques punitions (genre peloton) qui n'en a jamais subit dans sa vie ? mais jamais, oh grand jamais je n'ai reçu de brimade perverse, de corvée pour le plaisir du gradé, ou de maltraitance physique. Et je suis très très content d'être toujours en vie et bien portant.
NB - Il serait quand même intéressant de connaître le parcours post-Marine Nationale de ce/ces martyrisés: ont-ils comme ont le dit en psychanalyse, reproduit sur leurs subordonnés ou leurs enfants et femme le traitement dont ils parlent ??



P.E FRANCOIS
avatar
boboss
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Transmetteur NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par boboss le Mar 3 Fév 2015 - 17:14

[page]Bonjour a tous,
j'ai été très surpris et décontenancé par ce que j'ai pu lire sur le sujet durant ces derniers jours.
Permettez-moi d'apporter mon expérience de Mousse, promotion 1962/1963.Bien sûr ce n'est que mon ressenti et j'admets volontiers que nous n'ayons pas tous le même;
En premier lieu je dois signaler que je ne suis pas rentrer aux Mousses par obligation ou une contrainte quelconque. Dès mon plus jeune âge mon souhait, était de rentrer dans la Marine le plus vite possible. L’École des Mousses m'a apporté cette opportunité.
Comme la plupart, j'ai eu droit a mon heure peloton. On ne pouvait pas faire moins....Sans cela qu'aurait-on à raconter??? Et j'en suis sorti vivant, presque heureux d'avoir supporté le ''test''. En tout cas, pas traumatisé pour un brin. Motif: lire son courrier durant l'étude...Ouf, j'avais évité le peloton d’exécution.
J'ai eu droit également a une séance collective, avec mes collègues de piaule, 2éme Cie, 2ème escouade. On ne l'avait pas volée... Bataille de boulettes, de nuit évidemment. Le gradé de surveillance a dû être réveillé par le cri que j'ai poussé lorsque j'en ai reçu une dans l’œil. Vous imaginez la suite: position semi-accroupie, bras en l'air devant le bureau des mouvements...Et pour moi, le lendemain direction l'hôpital. Hémorragie à l’œil. Les copains sont partis en permissions, quant à moi, j'ai passé le réveillon de Noël à l'hosto. Là aussi, je m'en suis remis (mon œil, un peu moins...)
J'ai en mémoire les visages et certains noms de gradés. Je n'en garde certainement pas un souvenir de tortionnaires, même s'il est vrai que certains n'étaient pas très futés et avaient une tendance à bibiner un peu plus que de raison. Mais ce n'était non plus la beuverie permanente. Et ce n'était pas le cas de tous.
Et nous avions une période de trois mois pour nous faire une idée, et si l'école ne nous convenait pas, on pouvait toujours rentrer chez soi.
[page]Et souvenons-nous que nous étions au début des années 60...Je ne sais pas si les jeunes de notre âge qui partaient en apprentissage aux chantiers navals par exemple (j'habitais Nantes) étaient mieux lotis que nous. Les anciens avaient vite fait de les entrainer siffler une ''fillette'' de muscadet en fin de journée. Et quand le pli est pris...
Quant aux ''tortionnaires'', j'ai connu un professeur de math au collège de Nantes qui avait la main aussi lourde que leste..J'avais une dizaine d'années. Je me souviens de son nom, son visage et son accent....Et des baffes j'en ai reçu. Mais je n'ai pas beaucoup progressé en maths.Je n'ai pas subi une telle violence aux Mousses.
J'étais 1/2 pensionnaire et les repas étaient loin d'être aussi copieux et bons qu'aux Mousses. Quant aux morfales ils sévissaient d'autant plus facilement que les tranches d'âge allaient de 10/11 ans à 14/15 ans. Le jour du poulet frites, ceux qui étaient en bout de table n’avaient que les os à ronger. C’était autre chose que ''t'as pas une clope, mousse??''
Je ne me souviens pas être sorti de table au Mousses avec la faim au ventre.
Pour moi, les Mousses font partie des meilleurs souvenirs de mon existence, au risque de passer pour un affreux ''bizounours''
Et j'ai tellement souffert durant cette année que j'ai quitté la Marine 37 ans 10 mois et 20 jours après...
avatar
DQN78
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par DQN78 le Mar 3 Fév 2015 - 17:22

Moi qui ai fait la 2 en 70, le bizutage se résumait au piquage des clopes (on c'est mis à fumer la pipe..) et arrachage de la pucelle de l'encre du bonnet , mais rien de bien méchant . Il y avait aussi les petits suisses qui volaient dans le réfectoire et puis les courses folles dans les piaules pour virer tous les lits avant notre arrivée .. je crois que le plus drôle et animé était la veille du départ définitif de la 1ére et 3 éme cie , cette nuit les quarts de nuit étaient doublés mais ils arrivaient à passer tout de même avec les lances incendies pour arroser tout ce qui passait avec je pense la complicité de notre gradé qui avait sa piaule à l'entrée et bizarrement faisait semblant de dormir ....voir la photo ci dessous on voit l'entrée du couloir (escalier du bureau des mouvements) et la piaule du gradé de service à droite . Comme boboss , je referais bien la même chose (l'école des mousses) sans hésitation , ensuite Porqueroles et puis 20 ans de belles balades dans mon C.O
avatar
goblin
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par goblin le Mar 3 Fév 2015 - 19:15

Le"bizutage" ayant entrainé une chute dans la piscine vide ayant déjà évoqué à partir des messages 111 et suivants, je me permets d'y mettre le lien qui permettra aux intéressés de s'y rendre s'ils le souhaitent...Lien ACB
Et ça m'évitera une répétition inutile...
Sur la même page, les messages 117 et suivants, rendent compte d'un épisode bien plus grave mais hélas bien réel qui ne peut que conforter l'opinion de ceux qui pensent que certains instructeurs n'étaient pas à la hauteur de leur tâche.

La piscine a été mise en eau probablement à la fin de l'été 61, mais n'étant alors ni couverte, ni chauffée, elle a si peu servie à ma promotion que je n'en ai qu'un très vague souvenir.

Maintenant, j'avoue volontiers n'avoir jamais été torturé... Je n'ai même jamais eu la boule à zéro !
J'en garde simplement le souvenir d'une année triste.
Voilà : triste...


La formation maritime par contre était super.
Elle aurait largement mérité d'attribuer à tous les mousses le permis bateau par équivalence.





"Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."
Dalaï Lama............
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Joël Chandelier le Mar 3 Fév 2015 - 20:42

goblin
allez fini la tristesse d'ailleurs je suis avec intérêt tes posts (trop rares) et notamment ceux sur le vieux Brest





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Invité
Invité

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par Invité le Mer 4 Fév 2015 - 11:53



C'est vrai que la formation maritime était tres bonne, le seul regret que j'ai c'est , pas assez de matelotage..
Mais bon.. c'était bien...

Pour le reste .. disons que cela a contribué a nous endurcir .. un peu trop , peut etre..???

What else .......

avatar
latrubesse jean claude
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Électricien

Re: [ École des Mousses ] Histoire de l'École des mousses

Message par latrubesse jean claude le Jeu 5 Fév 2015 - 14:45

pour moi c est un bon souvenir du peloton , un peu : des jours de consignes a nettoyer la piste du terrain de sport ,un peu plus : des jours de suppression de vacances, 4 jours . mais de sacrées rigolades et des copains suis pas mort et par la suite 22 ans dans l aéro

-------

http://www.anciens-cols-bleus.net/viewtopic.forum?t=23058




    La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû 2018 - 8:50