Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Rencontre à Grenoble les 8, 9 et 10 juin 2019 Projet de programme Pour les inscriptions

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 726037 messages dans 14115 sujets

Nous avons 14481 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est albertini

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 3:38

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 1:51

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par pluton69 Aujourd'hui à 1:21

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par DUJARDIN 76 Aujourd'hui à 0:58

» [ Paul Arnoud ] Matricule 3614 T 38 - Engagé Volontaire
par Sealex83 Aujourd'hui à 0:36

» [Escale] SINGAPOUR
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 0:02

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 9
par TUR2 Hier à 22:44

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 21:30

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 18:22

» FORBIN (EE)
par Tornier Jean Hier à 17:06

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [SUJET UNIQUE] LE CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE
par Bureaumachine busset Hier à 12:51

» HAUBERT - P796
par COLLEMANT Dominique Hier à 3:02

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Hier à 2:58

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par framery Jeu 15 Nov 2018 - 20:15

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Michel Roux Jeu 15 Nov 2018 - 13:53

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Les insignes redessinés
par DUFFOND Serge Jeu 15 Nov 2018 - 3:08

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard
par PAUGAM herve Mer 14 Nov 2018 - 21:22

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptères interarmées légers (HIL) H-160
par Didier Moreaux Mer 14 Nov 2018 - 18:33

» MINERVE (SM)
par Michel Roux Mer 14 Nov 2018 - 14:29

» [ Aéronavale divers ] Hélicoptère DAUPHIN
par pinçon michel Mer 14 Nov 2018 - 12:49

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par DUFFOND Serge Mer 14 Nov 2018 - 3:48

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par PAUGAM herve Mer 14 Nov 2018 - 2:50

» [ Blog visiteurs ] recherche infos sur Daniel Jaeger (ancien de la Marine Nationale)
par Invité Mer 14 Nov 2018 - 0:02

» DIXMUDE (BPC)
par Michel Roux Mar 13 Nov 2018 - 23:28

» [ Histoire et histoires ] Cérémonie du 11 novembre (Sujet unique)
par TUR2 Mar 13 Nov 2018 - 23:13

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Bureaumachine busset Mar 13 Nov 2018 - 17:37

» FLAMBERGE (P.C)
par Chepmail Mar 13 Nov 2018 - 16:10

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Jean-M Mar 13 Nov 2018 - 4:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Mar 13 Nov 2018 - 1:19

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 12 Nov 2018 - 22:53

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 22:25

» [ DIVERS - ÉCOLE DE MAISTRANCE] École de Maistrance à Saint-Mandrier
par Jean-Marie41 Lun 12 Nov 2018 - 22:09

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Michel Roux Lun 12 Nov 2018 - 21:51

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par LOISELEUR Ch Lun 12 Nov 2018 - 19:08

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par 3eme ligne Lun 12 Nov 2018 - 3:44

» DORIS (SM)
par centime44 Lun 12 Nov 2018 - 1:58

» [ Divers E.A.M.F. ] Promotion Guepratte septembre 1973
par Francky Lun 12 Nov 2018 - 1:00

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par centime44 Dim 11 Nov 2018 - 23:08

» PATRIE - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Dim 11 Nov 2018 - 20:16

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par chapydan Dim 11 Nov 2018 - 19:01

» SUFFREN - 1903 (BATIMENT DE LIGNE)
par marsouin Dim 11 Nov 2018 - 18:50

» [Ports] LE VIEUX BREST
par Micky Mousse Dim 11 Nov 2018 - 1:09

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par boboss Sam 10 Nov 2018 - 23:33

» TONNERRE (BPC)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 10 Nov 2018 - 22:15

» [ Blog visiteurs ] perso pour le créateur de ce blog message strictement privé
par Invité Sam 10 Nov 2018 - 20:52

» [Histoire et histoires] "Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855"
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 19:00

» [Activité des ports hors Marine] LE PORT DE CHERBOURG - VOLUME 001
par Louis BOUZELOC Sam 10 Nov 2018 - 14:19

» Fusiliers Marins et Fusilieres
par cyriaque Sam 10 Nov 2018 - 12:07

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements concernant les Militaires Français ayant participé à la bataille de Bomarsund (iles d'Aland,) en 1854 (Guerre de Crimée).
par Roger Tanguy Sam 10 Nov 2018 - 6:26

» LE NORMAND (ER)
par Charly Ven 9 Nov 2018 - 22:47

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 15:43

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Laurent Ven 9 Nov 2018 - 15:36

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 8 Nov 2018 - 22:30

» LE BOURGUIGNON (ER)
par pinçon michel Jeu 8 Nov 2018 - 22:30

» [Campagnes C.E.P.] L'ADIEU A PAPEETE
par TECTAM Jeu 8 Nov 2018 - 19:59

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par lefrancois Jeu 8 Nov 2018 - 19:26

» [Vidéo] EAMF Saint-Mandrier
par DESTENABES Jeu 8 Nov 2018 - 14:31

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Mer 7 Nov 2018 - 22:51

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par pluton69 Mer 7 Nov 2018 - 21:35

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par framery Mer 7 Nov 2018 - 18:33

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Mer 7 Nov 2018 - 3:28

» [DIVERS - DRAGUEURS ET CHASSEURS DE MINES] DRAGUEURS DE MINES EX ALLEMANDS
par Charly Mer 7 Nov 2018 - 2:17

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J-L-14 Mer 7 Nov 2018 - 1:21

» [ Blog visiteurs ] Projet de diorama d'une escadre autour du R98 et du D627
par Invité Mar 6 Nov 2018 - 21:13

» NIVOSE (FS)
par Joël Chandelier Mar 6 Nov 2018 - 20:03

» [Divers navires amphibie] EDA - R ( Engin de débarquement amphibie rapide )
par Nenesse Mar 6 Nov 2018 - 16:14

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Mar 6 Nov 2018 - 14:06

» [ Recherches de camarades ] Anciens Arpettes de septembre 1973 Cie 4 Atribord
par DESTENABES Mar 6 Nov 2018 - 14:04

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Sealex83 Mar 6 Nov 2018 - 13:00

» [Fusiliers Marins] AMIRAL RONARC'H
par Jean-Marie41 Lun 5 Nov 2018 - 23:22

» CHEVALIER PAUL (EE)
par CLERC Daniel Lun 5 Nov 2018 - 21:07

» JUSTICE - 1904 (BATIMENT DE LIGNE)
par larcher Lun 5 Nov 2018 - 20:11

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE LA MÉTÉOROLOGIE
par KERMITT Lun 5 Nov 2018 - 19:58

» [ Blog visiteurs ] Recherche amis de mon père (matricule 1619 T 51)
par Momo Lun 5 Nov 2018 - 18:16

» [Campagne] ANTILLES
par PAUGAM herve Lun 5 Nov 2018 - 12:34

» VAUQUELIN (EE)
par GIROUX Dim 4 Nov 2018 - 22:23

» [ Loisirs autres que sports ] AGASM Amicale Perle - Exposition de maquettes de sous-marins à Lanouaille (24)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 4 Nov 2018 - 21:17

» [ HISTOIRE ET HISTOIRES ] LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE À TRAVERS LA DÉCOUVERTE DE LIEUX ANCRÉS DANS L'HISTOIRE
par COLLEMANT Dominique Dim 4 Nov 2018 - 20:01

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] SPÉCIALITÉ : CLAIRON.
par cyriaque Dim 4 Nov 2018 - 13:33

» UTILISATION DU FORUM : "RECHERCHES DE CAMARADES"
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 23:00

» [ Recherches de camarade ] Recherche camarade Taitinger Radio
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 23:00

» La spécialité de Météorologiste
par Joël Chandelier Sam 3 Nov 2018 - 19:32

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gérard Descamps (Elarm)
par Charly Sam 3 Nov 2018 - 0:40

» Escadrille de Réception et de convoyage de l’Aéronautique navale (ERC)
par MOUGIN Ven 2 Nov 2018 - 1:08

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Jeu 1 Nov 2018 - 21:06

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 14F
par COLIN JACQUES Jeu 1 Nov 2018 - 17:13

» SNSM BEG MEIL
par Michel Roux Jeu 1 Nov 2018 - 14:47

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par PARMENT Thierry Mer 31 Oct 2018 - 5:03

» [ Blog visiteurs ] LSIL 9030 LE 5 JANVIER 1954
par Invité Mar 30 Oct 2018 - 23:40

» LES FREGATES FRANCAISES DE TYPE RIVER
par Roli64 Mar 30 Oct 2018 - 23:05

» Recherche des anciens de l'Escorteur Malgache - Arzew et Lorient (61-63).
par BOBOSSE Mar 30 Oct 2018 - 22:18

» ARGONAUTE
par centime44 Mar 30 Oct 2018 - 20:50

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Mar 30 Oct 2018 - 20:44

» [ Batiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Michel Roux Mar 30 Oct 2018 - 15:41

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - PORQUEROLLES
par cmbil22 Mar 30 Oct 2018 - 13:05

» Vieilles paperasses humoristiques
par PAUGAM herve Mar 30 Oct 2018 - 2:16

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par bailly bout de bois Lun 29 Oct 2018 - 15:07

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par montcalm Lun 29 Oct 2018 - 0:57

» PAUL LE GALL (LCT)
par douzef Dim 28 Oct 2018 - 23:49

DERNIERS SUJETS



LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Partagez
avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Max Péron le Lun 11 Déc 2017 - 22:53

Roger,
même si je ne participe pas beaucoup aux discussions, c'est toujours avec un grand intérêt que je lis tes récits, toujours instructifs, captivants et surtout très bien écrits.

Joël,
j'ai comme l'impression que ce concours de major t'a, sinon traumatisé, du moins fortement contrarié. Ce n'est pas la première fois que tu en parles. Je me trompe ?
Petite parenthèse au sujet des majors : ne pas oublier qu'au début, il s'agissait avant tout d'un nouveau corps. C'est écrit en toutes lettres sur ma carte d'identité militaire : Corps des Majors des Équipages de la Flotte.
Ce corps a été dissous. C'est un peu de notre faute.
Exemple : quand j'étais à l' AMF Brest, lorsque l' OS quatre galons detec commandant l' AMF Electronique était malade, en mission ou en permission, c'est toujours moi qui le remplaçais. Pourtant, je n'étais pas le plus ancien dans le grade mais j'étais le seul volontaire et personne d'autre ne voulait le faire. Le bureau, la paperasse, les réunions, très peu pour moi !
Quand on veut faire major ou OS, c'est, en principe, pour exercer des fonctions plus valorisantes, non ? ... et en accepter les éventuels inconvénients.
Fermez la parenthèse de ce sujet une peu "hors sujet".



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Mar 12 Déc 2017 - 14:14

Max
Tu as raison sur le hors sujet faut laisser les secrétaires militaires parler de leur spé et quand a moi pas de Pb sur mon état d'esprit je te fais un MP





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Robert 69
QM 1
QM 1

Age : 70
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Robert 69 le Mar 12 Déc 2017 - 15:27

Super vos récits sur la spé des SM, j'ai tout connu sur les modes de reprographie entre 1965 et 1970... mais mon souvenir reste le plus frappant pour la machine à alcool à cause de l'odeur. L'informatique et la numérisation m'ont fait oublier "les problèmes de correction" que vous faites émerger de ma mémoire !
avatar
alain EGUERRE
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par alain EGUERRE le Mar 12 Déc 2017 - 15:58

Le tirage à l'alcool n'était pas l'apanage des secrétaires militaires sur les avisos escorteurs mais celui du personnel chargé de la diffusion des feuilles de service journalier
Pas de corrections possibles sur les carbones gras, cela a été vrai avec les stencils qui n'existaient pas à l'époque sur nos navires !
Souvent, à la veille des escales, en plus de la feuille de service nous avions aussi les instructions d'escales avec des renseignements pratiques sur le pays tels que le cour de la monnaie locale, le plan de la ville avec "le quartier à éviter" (ce qui permettait d'y accéder plus rapidement)
Donc frappe sur la machine à écrire sur un carbone gras bleu en tenant compte du roulis (et en se coinçant les cuisses sous le bureau du BM/BA !
Il fallait retenir le chariot en fonction du roulis !
Puis, l'exercice de frappe terminé nous passions au tirage à l'alcool sur une machine manuelle (heu, j'aimais bien l'odeur de l'alcool )

Ce qui permettait à l'équipage d'être informé merci aux Secrétaires, Fourriers et autres participants







Mais dans notre mémoire reviennent
Tous les parfums, toutes les rengaines
Qui nous ont fait aimer la mer
Et adorer notre univers
Hervé Paugam de La Renardière
avatar
armorique
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Secrétaire MILITAIRE NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par armorique le Mar 12 Déc 2017 - 20:50


Joël, nous sommes "ouverts" et il est intéressant d'avoir l'avis de chacun.
Et on s'en mettait partout avec ce carbone gras bleu




Mousse sois Vaillant et Loyal
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Roger Tanguy le Ven 15 Déc 2017 - 4:04

Il existe d'obscurs personnages dans de tout aussi obscurs bureaux qui pondent des statistiques dont on se demande qui les commandite et dans quels buts.

Notre chef nous invite, nous les instructeurs de la division Secrétaire, dans son bureau.
Il a justement sur sa table des statistiques qui, apparemment, ne lui font pas plaisir !

Il y a quelqu'un qui vient de réaliser des statistiques, certainement d'un intérêt vital pour la Défense Nationale : les moyennes, sur plusieurs années, dans les cours de formation de la marine.

Spoiler:
Il est évidemment question des secrétaires.
Et voyez-vous ça, ils se font remarquer.
Comment ça ?
C'est épouvantable, ce sont eux qui ont les moyennes les plus... élevées, et pas qu'un peu, de la marine.
Chez les BS, 1ers les secrétaires, chez les BAT, 1ers les secrétaires, chez les BE, 1ers les secrétaires.
Pour faire bonne mesure, la hiérarchie est respectée, la moyenne des BS est supérieure à celle des BAT, qui est elle-même supérieure à celle des BE.
Inconcevable !
C'est affreux !
Il faut que ça change.
Il faut rentrer dans le rang.

Mais il y a encore pire.
Si, si, c'est possible !
Dans toute les spécialités, il y a maintenant un cours par correspondance préparatoire pour les présélectionnés pour le BS.
A l'issue de ce cours est organisé un examen pour vérifier que ces candidats ont le niveau requis.
Chez les secrétaires, rien de tel.
Par contre à l'arrivée, il y a un test d'entrée (redouté d'ailleurs des candidats car éliminatoire) pour aussi vérifier que les stagiaires ont bien le niveau.
Dans toutes les spécialités, il y a des recalés.
Mais pas chez les secrétaires.
Ils se distinguent encore, il n'y a jamais eu un seul échec aux tests d'entrée.
Inconcevable, évidemment !
Ce n'est pas "normal", il faut que ça change !

Voila pourquoi nous sommes tous réunis dans le bureau du chef.
Il va falloir remédier à cela.

Dans les faits, évidemment, on n'en a rien à faire que les secrétaires soient les premiers ou les derniers.
Ils ne concourent pas à l'avancement avec les mécaniciens ou les DEASM.
On pourrait dire qu'il en est de même avec la notation annuelle.
Les secrétaires sont certainement "surnotés" par rapport aux autres spécialités, mais là encore cela n'a aucune incidence sur l'avancement des boscos ou des électriciens.
Chacun avance dans sa spécialité.

J'ai quitté mes apprentis BE depuis un bon moment.
Lors du départ du PM Jean Yves Le Bastard (qui depuis nous a quitté pour de bon), un appel d'offre visant un PM ou un MP pour le remplacer avait été lancé.
Sans succès.
Les choses devenant pressantes, le chef a sorti son "couteau suisse", moi.
A moi de prendre la succession de ce "monument".
J'ai donc été officiellement intronisé instructeur au BS (mais je suis toujours maître).
Je me retrouve en première ligne dans cette affaire, et dans de sales draps.
En effet, on me demande de "durcir" mes tests d'entrée, un échec voire deux ne seraient pas malvenus et par ailleurs la moyenne doit rentrer dans les normes "nationales".

Pour ma part, je suis assez allergique à ces tests.
Je considère que ceux qui arrivent à l'école ont fait l'objet d'une rigoureuse sélection.
Il n'y a pas lieu de revenir là dessus.
Les stagiaires arrivent ici pour apprendre.
Point.

J'ai ordre de durcir les tests, je durcis les tests.
Ce midi-là, certains n'ont pas dû manger avec appétit.

Mais s'il y a l'application à la lettre des textes, il y a aussi, et surtout, le respect de l'esprit des textes.

Ceux qui n'avaient pas mangé à midi ont dû se rattraper le soir.
Il n'y a toujours pas eu de recalé aux tests d'entrée.



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Ven 15 Déc 2017 - 4:34

On en apprends tous les jours
A partir de quand le concours d'admission au BS a t il été supprimé. Personnellement j'ai passé mon concours en 1968 (avant le mois de mai ) pour admission au 1er septembre





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Jean-Paul Bargain
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Jean-Paul Bargain le Ven 15 Déc 2017 - 13:10

Bonjour Joël
Mon cours de BS a été le dernier par concours. J'ai fait mon cours de BS du 01.04.73 au 16.10.73. Pour les autres spécialités je ne sais pas, affaire à suivre...



Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.( Sénèque.)
avatar
medoc2
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par medoc2 le Ven 15 Déc 2017 - 14:11

Cours du BS, session du 04/1976 au 10/1976, pas de concours, sous la houlette de Jean Yves LE BASTARD, nous étions 6 filles retenues sur une longue liste. Cependant pour la session précédente, j'ai été recalée, il en fallait 4 (je crois) j'étais la suivante.
Je me suis retrouvée pistarde du cours (pour la gente féminine) et chargée de "surveiller" le personnel féminin BAT et BS de l'Ecole des Fourriers.
également "invitée" lors des réunions de cambuse, pour discuter de la qualité des repas !!!, (avec ou sans porc, nous avions 2 tunisiens dans le cours)...




Dernière édition par medoc2 le Ven 15 Déc 2017 - 14:36, édité 1 fois
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Ven 15 Déc 2017 - 14:25

medoc 2
Aurais tu par hasard connu une camarade SM du nom de Nadine Caignec (BAT au CIN Querqueville en 1978) revue à l'EMM en 81 comme Mtre au secrétariat CEMM.
En 1978 le BE ou (et) le BAT S/M se faisait au CIN Querqueville peut être provisoirement????





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Roger Tanguy le Ven 15 Déc 2017 - 23:23

Histoire de secrétaires.

Au CIN Brest j'ai connu quelques commandants en second remarquables.
L'avant dernier en date était un ingénieur mécanicien.
Dans ce poste là il est assez rare de rencontrer un "branche technique", un Ingmec.

Pour lui les secrétaires c'était un état dans l’État.
Nous les mécaniciens, disait-il, nous faisons ce que l'on nous dit et nous allons là où l'on nous dit.
Tandis que vous les secrétaires vous faites ce que vous voulez et allez où vous voulez.

Spoiler:
Il avait des circonstances atténuantes pour parler ainsi.
Un matin, je reçois un maitre secrétaire qui rentrait d'un congé de longue maladie.
Il avait contacté ses amis à Paris pour être affecté à Lorient.
C'était un peu raté.
Premier geste en arrivant, il téléphone à Paris.
Réponse, avant midi, ta désignation pour Lorient va tomber.
Pour le soir il nous avait quitté.
Haussements d'épaules du commandant en second.

Une autre fois, les autorités invitées au salon naval (Le Bourget), pour le volet à flot à Brest, étaient hébergés par le CIN.
Mon brave CSD appelle son collègue du bureau Pers de la Premar pour avoir un renfort ponctuel de de 3 ou 4 personnels de salle, de cuisine, de plonge...
Il n'obtient rien du tout.
Il me fait part de son désarroi.
J'appelle le major du bureau pers.
Le dépôt est plein à craquer me répond-il, combien t'en veux ?
Une douzaine ?
Mets moi 7 ou 8, ça devrait faire l'affaire.
Je t'en mets 8.
J'en informe mon CSD : demain matin 8 matelots et quartiers-maîtres viendront se mettre à vos ordres.
Si vous en voulez plus, il n'y a qu'à demander.
Vous vous rendez compte, me dit-il, moi capitaine de vaisseau, commandant en second du CIN Brest, ce n'est pas rien quand même, et bien personne ne m'écoute, et vous premier maître secrétaire on vous donne ce que vous voulez.
Un état dans l’État vous dis-je.

Arrivé en fin d'affectation, il accueille son remplaçant.
La prise de suite dure au moins 8 jours.
Moi, comme d'habitude, je viens tous les jours, mes parapheurs sous le bras faire signer mes dossiers.
On discute de mes dossiers mais aussi de la pluie et du beau temps.
Nous avons des relations de gens civilisés, emplies de respect mutuel.
Le nouveau venu, impassible, regarde comment cela se passe.

Mon CSD est parti.
J'arrive devant le bureau désormais occupé par le nouveau.
Toc-toc, respects commandant.
L'autre me regarde comme si j'étais un extra-terrestre.
Vous êtes qui vous ? Me dit-il.
Je tombe des nues.
Premier maître Tanguy, chargé du bureau militaire, lui réponds-je.
Ça, je sais !
Ce que je veux dire c'est vous êtes qui pour venir comme ça directement chez moi.
Il n'y a pas un intermédiaire entre vous et moi ?
Vous ne pouvez pas voir cela avec le Commissaire par exemple ?

Je lui réponds que le commissaire est chargé de l'administration, plus particulièrement financière et matérielle.
La gestion du personnel est plutôt du ressort du Second.
Mes dossiers comportent des notes et des appréciations, cela relève d'un acte de commandement, donc de lui par délégation du commandant.
Il me répond, en gros : je m'en fous, c'est le commissaire qui viendra désormais.
Je me sens traité comme un vil ver de terre indigne de regarder le soleil.

Le commissaire, lui, il rigole.
C'est vous qui connaissez la situation de vos administrés, les dossiers en cours, les textes qui s'y rapportent.
Il est hors de question que je me mêle de ça.

Je ne sais pas s'il y a eu explications de gravures entre eux, mais moi j'ai continué comme avant sans être jeté du bureau.
Évidemment c'était moins cool qu'avec son prédécesseur.



avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 74
Commis équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par J.Revert le Sam 16 Déc 2017 - 14:32

Concernant le dernier chapitre de cette histoire, ce type de personnage, plein de dédain pour le personnel subalterne, a permis a la Marine de perdre en route pas mal de bons éléments.
Note positive: ils sont certainement en voie de disparition..!

avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Max Péron le Dim 17 Déc 2017 - 22:18

Une question m'a souvent turlupiné. Je pense que seuls les secrétaires militaires peuvent éventuellement y répondre.
Légende ou réalité : dans les années 50-60, les affectations dites "disciplinaires" ont-elles réellement existées ?

En 62, à la sortie du BE radio, j'ai choisi le Service TER Fort-de-France. J'ai rallié ma nouvelle affectation à bord du paquebot Antilles de la CGT, Compagnie Générale Transatlantique. Départ du Havre avec escales à Southampton, Vigo, San Juan de Porto-Rico et Pointe-à-Pitre. A bord, dès le premier jour, un vieux caporal de l' Armée de Terre (ou de la Coloniale ?) m'a pris sous sa coupe pour toute la durée du voyage jusqu'à Fort-de-France.

Il m'a raconté sa vie, très mouvementée. Il avait servi en Tunisie avant l'indépendance. A l'époque, il était sergent-chef. Quelque part dans le bled, il avait kidnappé - je ne sais pas quel autre mot utiliser - une très jeune fille pour en faire sa bonne à tout faire, dans tous les sens du terme : cuisine, lessive, repassage, etc plus, évidemment, le repos du guerrier.
Le commandement l'ayant appris, il fut dégradé au rang de simple soldat et envoyé en "affectation disciplinaire" au fin fond de la Tunisie, aux confins du Sahara, le Désert des Tartares, version française. Sans doute s'agissait-il de la tristement célèbre garnison de Tataouine, surnommée L'enfer sur Terre.

Après avoir appris tout ceci, ce type me faisait un peu peur. Lorsqu'en escale, il me proposait de sortir avec lui, je n'osais pas refuser mais je me suis juré qu'après notre arrivée en Martinique, je ne le reverrai plus jamais.

Pour en revenir à la Marine, dans les années 60, j'ai souvent entendu parler de ces affectations dites "disciplinaires". Les gradés de l'époque : Si vous faites les c..., vous allez vous retrouver à ... ou sur le ...  Alors, légende ou réalité ?



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
Kanail
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
Secrétaire MILITAIRE           NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Kanail le Lun 18 Déc 2017 - 0:39

Jusqu'en 1972, il y avait un centre disciplinaire "interarmées" au Fort d'Aiton dans la Maurienne. Au bureau Personnel de Cecmed, nous avions la liste des marins incarcérés.
Il avait servi de bagne puis après la deuxième guerre mondiale, étaient incarcérés des militaires en majorité des appelés et des déserteurs.
Mais il existait des bataillons disciplinaire avant la décolonisation des pays Africains. C'était les bataillons d'infanterie légère d'Afrique (BILA) qui étaient constitués de personnes condamnés dans le civil et de militaires sanctionnés après leur passage dans les compagnies disciplinaires. Ils était appelés vulgairement les BAT D'AF. La discipline était très rigoureuse.
Pendant la guerre d'Algérie il y avait aussi des "Compagnies Spéciales".




avatar
Max Péron
MAJOR
MAJOR

Age : 75
Radio NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Max Péron le Lun 18 Déc 2017 - 15:30

Kanail,
merci pour toutes ces informations, très intéressantes. A l'époque, j'en avais sans doute entendu parler mais j'avais presque tout oublié.
Le Fort d'Aiton dans la Maurienne, ça c'est un scoop ! Pour moi en tout cas.



"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir".
(Tristan Bernard)
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Nenesse le Lun 18 Déc 2017 - 16:12

Il y avait aussi une prison militaire à Cherbourg, j'y suis allé livrer un matelot, qui à force de tirer sur la ficelle (pardon le bout) avait gagné une cure d'un mois......
Je ne sais comment il a vécu ça, mais moi j'ai été traumatisé, par la réception !!!! pire qu'un criminel....on m'a signé un reçu et invité à aller jouer ailleurs
J'en ai parlé au Tonton au retour qui m'a dit: ça lui fera les pieds......
Quand je pense à la prison du père Tortay à l'UM Dakar, avec ses fleurs et son bananier ........



avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Roger Tanguy le Lun 18 Déc 2017 - 17:44

Sacrée coïncidence, il y a peu, sur le site Chéliff, mon successeur nous disait, qu'un nouveau officier en second ayant pris en main le "canot'", les trublions, les meneurs en tous cas, avaient été transférés dans un fort à Cherbourg et au bagne d'Aiton, autre fort dans la Maurienne.
Et voilà que l'on ne parle (presque) que de ça. J'en ignorais moi aussi l'existence. Mon prédécesseur avait été débarqué pour être incarcéré à la prison d'Arue. Du haut des mes 18-19 ans cela me paraissait terrible, mais alors le fort d'Aiton, dit le bagne d'Aiton, alors là !



avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par framery le Lun 18 Déc 2017 - 19:34

On apprend à tout âge.
Merci pour vos récits.




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Joël Chandelier le Sam 21 Juil 2018 - 19:42

Je pense que les fidéles ACB reconnaitront notre ami et néanmoins célèbre Roger Tanguy sur cette photo paru dans le journal l'Officier Marinier






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par corre claude le Sam 21 Juil 2018 - 20:52

J'ai triché en regardant la légende. (Après, çà devient évident)
Il faut dire, qu'il a blanchi depuis, "sous le harnois".
CC
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 89
Mécanicien

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Serge BAVOUX le Sam 21 Juil 2018 - 20:53

Après m’être attardé et remonté sur le sujet...
J'en apprends des choses sut les secrétaires !
Cependant j'ai toujours pensé que les secrétaires en savaient plus sur nous que ce qui figurait dans nos livrets verts. Un second livret à usage réservé sans doute ?
Me trompé je?





Salut et fraternité !
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Roger Tanguy le Dim 22 Juil 2018 - 2:03

Ouais, j'ai moi-même du mal à me reconnaître.
Il est vrai que la photo est à l'envers (remarquez que toutes les montres semblent être sur le bras droit et les barrettes des noms également à droite).
Les secrétaires relèveront que Clerfayt bien que cité, ne figure pas sur la photo, je pense qu'il s'agit de Brague qui est nommé à sa place, Gérard Sachau, qui lui n'est pas mentionné, est par contre, bien présent.

Par je ne sais quel miracle, ce BS secrétaire avait été autorisé à se délocaliser au camping de Port-des-Barques (tente fournie par le foyer, repas livrés en gamelles norvégiennes).
Cousse, qui a fait mettre la photo sur l'Officier-Marinier, est en chemise à carreaux, à genoux tendant les bras, et au premier plan nous avons Christian Chévrier.
Pourquoi quelqu'un porte une machette ? Peut-être pour couper des darnes de thon. Les frères de Chevrier étaient marins pêcheurs et nous approvisionnaient en thons que l'on faisait griller au barbecue.



avatar
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 58
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Momo le Dim 22 Juil 2018 - 4:30



avatar
corre claude
MATELOT
MATELOT

Age : 80
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par corre claude le Dim 22 Juil 2018 - 11:52

Merci du redressement, Momo .
CC
avatar
medoc2
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par medoc2 le Dim 22 Juil 2018 - 12:32

Bonjour à tous,
J'ai reconnu Jean Yves LE BASTARD et Robert MICHON, tous deux instructeurs, et le LV BRAMOULLE, tous présents au cours du BS avril 1976.
Une petite question pour Roger TANGUY, s'agit-il de (Marie Hélène) CARIOU ? le prénom n'est pas mentionné et je ne la reconnais pas !!! merci


Contenu sponsorisé

Re: LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 17 Nov 2018 - 5:48