Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Programme de la rencontre A.C.B et P.R les 8, 9 et 10 juin à Grenoble (messages 67 et 149)

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 750255 messages dans 14306 sujets

Nous avons 14717 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est paloumare

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Tragin Aujourd'hui à 0:24

» ANTARES (BRS )
par Louis BOUZELOC Aujourd'hui à 0:17

» [ Campagne ] LA RÉUNION - TOME 003
par Max Péron Hier à 22:56

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par marsouin Hier à 22:36

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:11

» ÉMERAUDE (SNA)
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:02

» [ Blog visiteurs ] Concerne Jacques Priard SM Minerve
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:45

» MINERVE (SM)
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:28

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:13

» JULES VERNE (BA)
par Andre RICHARD Hier à 19:41

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par Quifille Hier à 19:01

» [Divers les nucs] SNLE
par Joël Chandelier Hier à 18:57

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par marsouin Hier à 18:40

» ILE D'OLÉRON (BE)
par hendier Hier à 18:13

» [ Blog visiteurs ] Recherche Infos PM Raymond LAURENT et Pierre LE BOULICAUT
par Invité Hier à 18:01

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 17:53

» LCT L9098
par Michel Roux Hier à 14:24

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par stephneuve Dim 17 Mar 2019 - 21:55

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par centime44 Dim 17 Mar 2019 - 14:44

» [ Marine à voile ] Frégate russe Shtandart
par centime44 Dim 17 Mar 2019 - 14:41

» [Marine à voile] L'Hermione
par J.C. Dim 17 Mar 2019 - 9:31

» TENACE (RHM)
par COLLEMANT Dominique Sam 16 Mar 2019 - 20:46

» GARONNE (BSL)
par LA TOULINE Sam 16 Mar 2019 - 19:07

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Matelot Sam 16 Mar 2019 - 13:44

» RUBIS (SNA)
par JJMM Sam 16 Mar 2019 - 8:37

» BIDASSOA (BDC)
par laurent jean-louis Ven 15 Mar 2019 - 22:41

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Joël Chandelier Ven 15 Mar 2019 - 21:32

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par PAUGAM herve Ven 15 Mar 2019 - 21:27

» CASSARD (FRÉGATE)
par centime44 Ven 15 Mar 2019 - 20:04

» A propos du convoyage du dock de Mers el-Kébir à Papeete
par marsouin Ven 15 Mar 2019 - 19:46

» [ Recherches de camarades ] recherche un ancien collègue, Alain Duchesne dit "DUDUCHE", derniere affectation TC Orage en 1999
par patcal Ven 15 Mar 2019 - 19:45

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Ven 15 Mar 2019 - 17:59

» [ Marine à voile ] L'ESPERANCE III Lac d'Annecy
par jean-claude BAUD Ven 15 Mar 2019 - 14:26

» [LES B.A.N.] AGADIR
par J-C Laffrat Ven 15 Mar 2019 - 11:18

» DJIBOUTI - LES BARS
par gegehella Ven 15 Mar 2019 - 10:54

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par RENARD-HACHIN Ven 15 Mar 2019 - 10:17

» LE BRESTOIS (ER)
par POMIE Ven 15 Mar 2019 - 9:25

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Keran Jeu 14 Mar 2019 - 21:49

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 017
par gerardsin59 Jeu 14 Mar 2019 - 16:40

» [Campagne] DÉPÔT SIDI-ABDALLA
par framery Jeu 14 Mar 2019 - 15:14

» [ Divers avisos escorteurs ] Moteurs des avisos escorteurs
par LEFEBVRE claude Jeu 14 Mar 2019 - 14:24

» [ Blog visiteurs ] mers el kebir 1963 1964
par BOUBOU 56/50 Jeu 14 Mar 2019 - 9:04

» PUNARUU (Pétrolier)
par Noël Gauquelin Mer 13 Mar 2019 - 18:39

» ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par Matelot Mer 13 Mar 2019 - 18:04

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par BOUBOU 56/50 Mer 13 Mar 2019 - 17:56

» Insignes de surfacier
par facilelavie Mer 13 Mar 2019 - 16:47

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par Noël Gauquelin Mer 13 Mar 2019 - 16:01

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Mer 13 Mar 2019 - 15:56

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 2
par RENARD-HACHIN Mer 13 Mar 2019 - 14:11

» [ Divers frégates ] F 712 COURBET
par Matelot Mer 13 Mar 2019 - 10:23

» VAUQUELIN (EE)
par Michel Roux Mer 13 Mar 2019 - 10:16

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par pinçon michel Mar 12 Mar 2019 - 18:12

» [ Blog visiteurs ] PAPOUIN Allain
par TACTAC29 Mar 12 Mar 2019 - 15:10

» JAUREGUIBERRY (EE)
par PFISTER Mar 12 Mar 2019 - 12:35

» [ Associations anciens Marins ] Une nouvelle Nuit de la Marine pour l'AMMAC d'ANGERS
par Jo Mar 12 Mar 2019 - 12:08

» HIPPOPOTAME (RHM )
par marsouin Mar 12 Mar 2019 - 8:28

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Lun 11 Mar 2019 - 23:22

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par Jean-Léon Lun 11 Mar 2019 - 23:05

» FLOTTILLE 6 F
par Jean-Marie41 Lun 11 Mar 2019 - 18:05

» [Campagnes] Guyane
par Max Péron Lun 11 Mar 2019 - 16:25

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Charly Lun 11 Mar 2019 - 12:05

» Vieilles paperasses humoristiques
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 11 Mar 2019 - 9:02

» L'UTILE (RC)
par johann Dim 10 Mar 2019 - 19:51

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Noël Gauquelin Dim 10 Mar 2019 - 19:17

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Michel Roux Dim 10 Mar 2019 - 18:16

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 10 Mar 2019 - 17:56

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par LES BORMETTES Dim 10 Mar 2019 - 17:53

» EURYDICE (SM)
par VERNEYGérard84 Dim 10 Mar 2019 - 10:39

» SÉMAPHORE - GRIS-NEZ (PAS DE CALAIS)
par facilelavie Dim 10 Mar 2019 - 9:34

» [ École des Mousses ] École des mousses promotion 72/73
par DTL Dim 10 Mar 2019 - 5:19

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par lulu29 Sam 9 Mar 2019 - 18:31

» ÉPÉE - P672
par TECTAM Sam 9 Mar 2019 - 16:03

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 9 Mar 2019 - 14:41

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par COLLEMANT Dominique Sam 9 Mar 2019 - 11:29

» [Divers Portes avions classiques] Les installations aviations sur les portes avions
par Xavier MONEL Sam 9 Mar 2019 - 11:23

» MASCAREIGNE - P 779 -
par TECTAM Sam 9 Mar 2019 - 11:06

» [ Blog visiteurs ] Je cherche des traces de mon père André Wahiche
par corre claude Ven 8 Mar 2019 - 22:47

» [ Blog visiteurs ] Dossier Militaire de mon père Émile Piriou
par boboss Ven 8 Mar 2019 - 20:00

» FORBIN D620 (fregate)
par JJMM Ven 8 Mar 2019 - 10:52

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par alain EGUERRE Ven 8 Mar 2019 - 4:41

» LA MOTTE-PICQUET (FRÉGATE)
par centime44 Jeu 7 Mar 2019 - 23:07

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par COLLEMANT Dominique Jeu 7 Mar 2019 - 21:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par Joël Chandelier Jeu 7 Mar 2019 - 20:50

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Jeu 7 Mar 2019 - 18:44

» [ Recherches de camarades ] Flottille 24F 1987
par Plou44 Jeu 7 Mar 2019 - 18:00

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Jeu 7 Mar 2019 - 15:21

» CHATEAURENAULT (EE)
par GENESLAY Jeu 7 Mar 2019 - 11:53

» ISÈRE (PR)
par Pytheas Jeu 7 Mar 2019 - 11:31

» Aquilon
par GYURISS Jeu 7 Mar 2019 - 11:05

» [Campagnes] MAYOTTE
par loulou06000 Jeu 7 Mar 2019 - 8:09

» LA BOURDONNAIS (EE)
par Andre RICHARD Jeu 7 Mar 2019 - 6:15

» [Foyers et cercles] Les cercles O.M.
par AMBROISE Mer 6 Mar 2019 - 22:01

» [Campagne C.E.P.] CENTRE DE REPOS DE MATAEIA
par marsouin Mer 6 Mar 2019 - 18:47

» [Divers Djibouti] Autour de Djibouti
par Jean-Marie41 Mer 6 Mar 2019 - 18:15

» DÉTROYAT (AVISO)
par jurissacage Mer 6 Mar 2019 - 15:53

» [ Recherches de camarades ] [ Recherches de camarades ] Recherche copains ARMURIERS Arpettes Toulon 54/55
par LEBEGUE Pierre Mer 6 Mar 2019 - 11:52

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par corre claude Mar 5 Mar 2019 - 18:57

» AIGLE (CM)
par Matelot Mar 5 Mar 2019 - 10:33

» [Divers écoles de spécialité] Les Arpètes- avant EAMF
par QUIROS Bernard Mar 5 Mar 2019 - 10:11

DERNIERS SUJETS



SURCOUF (EE)

Partagez
marathon
marathon
QM 1
QM 1

Age : 67

Re: SURCOUF (EE)

Message par marathon le Dim 24 Jan 2010 - 11:34

ancien de l'arromanches, je me souviens bien de ce dimanche matin jour de "fete des meres", ou le surcouf a été coupé en deux. Jamais les helicots n'ont été mis en l'air aussi rapidement. J'ai souvenir de 2 gars severement brulé que les helicots ont ramené. Je crois aussi que le surcouf etait navire amiral a ce moment.
† Ettori
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Secrétaire militaire équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Ettori le Dim 24 Jan 2010 - 14:24

Amitiés marathon,
Vrai que cela pour toi et bien d'autres sur place l'agonie du Surcouf a du être terrible.
Même mon père à ce moment là rageait je m'en souviens très bien, mais de plus cet escorteur d'escadre avait eu une vie hors du commun et d'exception pour un tel bâtiment que ce soit par le bâtiment lui même mais également pour le commandement reçu notamment en 62 car c'est un fait rare dans toutes marines.
Le Surcouf engagé alors dans la guerre d'algérie était commandé à ce moment là par le capitaine de Frégate PICARD-DESTELON.
Et ce dernier à fait un refus d'obéissance et cela en temps de guerre !
En effet ayant reçu l'ordre de pilonner tout le quartier de Bab-El-Oued qu'il juge meurtrier, ignoble vis-à vis d'une population civile, il donne l'ordre de tourner les canons vers le large !
Quand je dis que cet escorteur a eu une vie hors du commun c'est également le fait des abordages successifs qu'il a subit.
En mars 60 au sud de GROIS il est abordé par un cargo de chez nous le LEOGNAN plus de peur que de mal mais de très sérieux dégâts.
La malchance le suit à la trace dix ans après cette fois c'est le pétrolier russe Le Gal BOUCHAROV qui l'aborde et le coupe quasiment en deux, cela se passait au large de Carthagène, beaucoup de polémiques sur cet abordage à l'époque bilan lourd 9 disparus, 1 blessé grave, on a tenté le tout pour le tout afin de le remorquer c'est le Tartu qui en est chargé mais malheureusement l'avant du navire se détache cette fois et coule en ne laissant que l'arrière.
C'est donc l'arrière qui rejoint son port de base Toulon mais à quoi bon ! le 5 mai 72 il devient le Q495
Alors il ne partira pas pour le cimetière des navires, il ne sera pas ferraillé, la marine nationale a t-elles voulu lui rendre une fin plus noble celle du guerrier qui tombe au combat ? je ne sais ce que vous en pensez vous même, mais il sert finalement de cible et c'est un exocet qui aura mis fin à son existence.
Jean-Pierre



Ma devise :
Je ne tends pas la main pour recevoir de l'autre.
La plus belle des richesses sur terre c'est la santé avant toute chose.
Bernard Côte
Bernard Côte
MAJOR
MAJOR

Age : 71
Radio NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par Bernard Côte le Mer 27 Jan 2010 - 1:05

Ce qui restait malheureusement de votre fier navire en cale sèche

Photo donnée au MESMAT par Pencréach





PENSEZ MARINE, PENSEZ PROFOND
† Ettori
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Secrétaire militaire équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Ettori le Mer 27 Jan 2010 - 8:29



Bonjour Bernard belle photo, mais triste à la fois, et qui à l'époque a du faire très mal dans le cœur de plus d'un marin de ce bâtiment, c'était un Navire qui avait eu tout de même une existence je dirais hors du commun, comme l'on dit jamais deux sans trois !...
N'a t-il pas sous un commandement hors norme mais héroïque dirigé ses canons vers la mer au lieu de les pointer sur Bab El Oued ce qui aurait eu pour résultat de détruire une population civile innocente, n'a t-il pas été abordé déjà une fois par un de nos navires marchand mais sans trop de conséquence.
Par contre la dernière estocade par le navire russe fut le coup mortel.
Le Surcouf restera et encore pendant bien longtemps dans les mémoires de tous et un chacun un des fleurons de la marine national, presque mort héroïquement au combat, son avant ne finissant pas à la ferraille servant de cible, envoyé par le fond par un Exocet, le Surcouf a disparu avec bravoure.
Ce forum est tout de même la mémoire de notre marine cela est super.
Bonne journée
Cordialement
Jean-Pierre



Ma devise :
Je ne tends pas la main pour recevoir de l'autre.
La plus belle des richesses sur terre c'est la santé avant toute chose.
P'tit Louis
P'tit Louis
QM 1
QM 1

Age : 69
Détecteur NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par P'tit Louis le Mer 27 Jan 2010 - 10:43

pour les anciens du Surcouf..
Avez-vous vu ce post :
http://www.anciens-cols-bleus.net/les-catastrophes-dans-la-marine-f122/personnes-presentes-a-bord-du-surcouf-en-juin-71-t5673.htm
Vous y trouverez de nombreux témoignages.

Amitiés
P'tit Louis




J'ignore où je vais, comme cela je ne suis jamais perdu...
† Ettori
† Ettori
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Secrétaire militaire équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Ettori le Mer 27 Jan 2010 - 14:19

C'est hallucinant et ces images font très mal ! de plus on peut comprendre que P'LOUIS encore aujourd'hui a du mal à faire le deuil de cela , Une tragédie , un cauchemar ...
Erreur humaine ? mais que faire ce peut d'un destin qui était là pour certains et pas pour d'autres ....
vrai que le métier de marins qu'ils soient surfaciers ou sous mariniers un noble métier qui pour beaucoup leur engagement était l'amour de la mer, la fierté de leur uniforme etc .. mais quel lourd tribu payé tout de mème
Mais il est bon d'en reparler , que cela ne s'efface pas des mémoires qui doivent leur rendre hommage
jean-pierre.



Ma devise :
Je ne tends pas la main pour recevoir de l'autre.
La plus belle des richesses sur terre c'est la santé avant toute chose.
LEMONNIER
LEMONNIER
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
DÉTECTEUR NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par LEMONNIER le Jeu 28 Jan 2010 - 23:12

Ouf ! je suis gaté ! j'ai descendu au moins 5 " étages " depuis le CO , ou je devais revasser devant un écran radar , pour rejoindre cette " fine équipe " à la chauffe !
† Gilbert Dufrêche
† Gilbert Dufrêche
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 83
NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Gilbert Dufrêche le Dim 31 Jan 2010 - 11:42

- Je ne suis pas entièrement d'accord en ce qui concerne l'ensemble propulsion des T 47 et T 53.
- Je ne suis pas d'accord avec la disposition de la chaufferie AR qui est entre les deux machines.
- Je ne connais pas précisément le Surcouf par contre je connais le Kersaint, le Forbin et le Mallé Brézé comme membre de l'Association
- La disposition des chaufferies n'est pas celle indiquée mais : Chaufferie AV... Machine AV... Chaufferie AR... Machine AR.
- Les photos du Maillé Brézé sont celles de la chaufferie AR par laquelle débute la visite des machines (on aperçoit la ligne d'arbre Td).
Une porte a été ouverte sur la cloison AV Td pour accéder à la machine AV (au dessus de la ligne d'arbre) de plus la chaufferie AV n'est pas visitable et pas dans cet état.
- Pour plus de détails voir le livre spécifique (en cours de réimpression) :
Les Escorteurs d'Escadre de Jean Moulin - Marines Édition, et le site : maillebreze.com
Anonymous
Invité
Invité

Re: SURCOUF (EE)

Message par Invité le Jeu 4 Fév 2010 - 12:49

Ettori,
Depuis plusieurs semaines, j'ai les chevilles gonflées comme des dirigeables.
Alors j'ai troqué les chaussures que j'avais déposées au pied de la cheminée avant, à Noël, pour que le père-Noël y dépose la solution de la livraison du cambusard (c'était du 46) contre du cinquante-douze ou treize
Y a de la place...
C'est tout de même gentil de prendre soin de la santé de mes petits petons.
pierrot13
pierrot13
QM 1
QM 1

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par pierrot13 le Dim 14 Fév 2010 - 10:33

Suite à la lecture de ton texte, il faut des tuyaux, une réserve d'eau en inox, et une pompe en ce qui concerne l'eau potable du bord, je tenais à te préciser pour information que cela est un HYDROPHORE.
Je pense que pour une personne qui porte l'insigne de mécanicien, la mémoire doit te faire défaut.
Mécanicien à la chaufferie avant et machine avant 69/72 sur le CASSARD je n'ai rien oublié.
Cordialement
Pierre



Anonymous
Invité
Invité

Re: SURCOUF (EE)

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 16:59

Bonjour pierrot13,
Je t'envoies un MP car ma réponse sort quelque peu du sujet.
Cordialement
pierrot13
pierrot13
QM 1
QM 1

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par pierrot13 le Sam 20 Fév 2010 - 16:41

BONJOUR
APRÈS AVOIR LU TON RÉCIT, IL ME SEMBLE QUE TON IMAGINAIRE, A DE LOIN DÉPASSÉ LA RÉALITÉ.
EN EFFET DANS LE TEXTE "C'EST UN PELOT DE 127MM QUI VIENT DE PARTIR",JE TENAIS A RECTIFIER LA SITUATION SUR LE FAIT QUE LES TOURELLES DE 127 NE SONT PAS ADAPTÉES AU TIR ANTI-AÉRIEN, ÉQUIPÉES D'OBUS OEA (OBUS EXPLOSIF EN ACIER).
DURANT LA REFONTE EN 1972 LES 127MM ONT ÉTÉ REMPLACÉ PAR LE 100MM, SUR L'ENSEMBLE DES ESCORTEURS D'ESCADRE.
MISE EN CAUSE LEUR LENTEUR DE POINTAGE ET LEUR CONTRE PERFORMANCE SUR CIBLE TERRE.
PAR CONTRE LES AFFUTS DOUBLE DE 57MMM, TYPE BOFORS, MODÈLE 1946, CADENCE DE TIR 50 COUPS MINUTE AVEC UNE PORTÉE EFFICACE DE 5600M, ÉTAIENT RÉGULIÈREMENT UTILISÉS POUR L'ENTRAINEMENT SUR CIBLE.
DONC POUR REVENIR A L'ÉCRITURE DE TON TEXTE, DÉSOLÉ MAIS CELA NE POUVAIT ÊTRE QUE LES AFFUTS DE 57MM, ÉQUIPANT L'ENSEMBLE DES ESCORTEURS D'ESCADRE QUI CE JOUR LA ÉTAIENT EN ACTION DE TIR.
QUAND LA MÉMOIRE NOUS FAIT DÉFAUT !!!!!!!
MON BATEAU IL Y A 40ANS.
PIERRE
CORDIALEMENT
PIERRE



† Hatoup
† Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Hatoup le Sam 20 Fév 2010 - 18:34

Pour Pierrot13,
Désolé mais ton rectificatif sur les souvenirs de comme diraient les canonniers à fait long feu.
En fait les tourelles CAD (contre avion double) de 127 mm étaient tout à fait aptes au tir contre avion en utilisant l'OEA CA modèle 1948.
La seule restriction se trouvaient être la limitation de la vitesse du but à 300 mètres /seconde.
La portée pratique CA était de 10000 mètres.

"Allez, pour continuer dans le fil des récits, vous n'auriez pas une petite histoire de torpille à nous raconter"...

HATOUP




Modélisme - Voile.
pierrot13
pierrot13
QM 1
QM 1

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par pierrot13 le Dim 21 Fév 2010 - 10:52

Pour hatoup,
Afin d’améliorer les capacités de défense anti aérienne à la mer, pour protéger les grandes unités porte-avions entre autre, suite aux contre performances du 127mm, qui ne seront jamais au point, une refonte permet d’équiper entre 61 et 65 à Brest le d622 Kersaint, d624 Bouvet, d625 Dupetit Thouars, d630 Duchayla, de missiles surface air type Tartar
fabrication américaine.
radar de veille AN/SPS39
radar de guidage SPG51
cadence de tir 1 missile toutes les 10 secondes
capacité d'interception 21000m
15 janvier 65 création de la 2em DEE, rebaptisée division de fer.
Donc pour en revenir au texte, en 71 les tourelles 127mm étaient considérées comme inadaptées aux nouvelles technologies de l'aviation, d'une part, et à ma connaissance selon les règles de sécurité, l'on ne procède pas un tir avec obus explosif sur une cible tractée par avion.
De ce fait le pelot dont il est question ne pouvait être que du tir des tourelles de 57mm.



MALGRAS Bruno
MALGRAS Bruno
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 60
Électricien NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par MALGRAS Bruno le Dim 21 Fév 2010 - 11:38

Extrait de "FLOTTE DE COMBAT" concernant l'artillerie de 127 Mod 48

-Matériel double semi-automatique à triple usage( contre avions, but surface, tir contre la terre). Modèle français pouvant utiliser la munition américaine.

- longueur du tube; 54 calibre,
-Vo ; 810 m/s
-portée max; théorique en tir surface: 22400m
-portée max; pratique en tir surface: 18000m
-Poids:48T
-Poids de la masse oscillante: 14 T
-cadence de tir théorique 18 coups/minute

Chapitre armes et équipements de la marine française


Dernière édition par Fanch 56 le Dim 21 Fév 2010 - 11:50, édité 1 fois (Raison : Regroupé deux posts)



Partir de rien pour arriver à rien.
† Hatoup
† Hatoup
MATELOT
MATELOT

Age : 67
Gendarmerie maritime NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Hatoup le Dim 21 Fév 2010 - 11:49

Pour Pierrot 13
Afin de ne pas polluer ce post par une discussion hors sujet je te dis seulement qu'il va falloir revoir tes certitudes. Ici, personne n'a jamais parlé de l'efficacité de la tourelle ou de sa conduite de tir, de ses conditions réglementaires d'emploi mais de sa possibilité de faire du tir contre avion avec les obus appropriés. Ce qui est une évidence tout comme l'était le manque de fiabilité de ce système d'arme. Inutile donc de refaire l'historique des EE tartarisés, ils ont leurs sujets particuliers de même qu'une discussion sur le 57 mm des EE qui se trouve elle aussi sur notre forum. Ou alors il y a le MP ......




HATOUP




Modélisme - Voile.
Jean Veillon
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par Jean Veillon le Dim 21 Fév 2010 - 19:40

A propos des 127 des E.E, quelqu'un peut-il dire combien il fallait changer d'ampoules electriques dans la zone AV aprés chaque exercice de tir?
pierrot13
pierrot13
QM 1
QM 1

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par pierrot13 le Mar 23 Fév 2010 - 17:43

Bonjour Jean Veillon,
Apres avoir lu le texte,la question qui m'est venu à l'esprit,est ce une forme d'humour,concernant le nombre d'ampoules ect ...?.??? bref je me lance!!!
La seule reponse que puisse donnée à ce jour, sur le CASSARD nous étions équipé de bloc néons.
Mais si cela n'avais pas été le cas,je seche sur le sujet.
En effet en trois ans d'embarquement sur le Cassard,un seul tir,à blanc par la tourelle avant 127mm,(style feu d'artifice du 14 juillet).
La seule utilisation des 127mm à l'arriere du batiment,à consister,au tir de nuit avec des obus éclairants.
un son et lumiere tres impressionnant.
Bien, je suis concient que ma reponse ,n'auras aucun interet pour les historiens,mais apres avoir lu certains sujets ce forum,
je suis sur que les historiens les vrais aurons une certaine indulgence.
Pour en revenir au SURCOUF,à Toulon ,les mécanos de la chaufferie avant ,nous avons eu la possibilité avec l'officier machine du CASSARD,de nous rendre sur le SURCOUF .
L'acces à la chaufferie avant,ayant été sécurisé,nous avons pu constater l'ampleur des dégats.
Pour cette raison,lorsque l'on évoque le SURCOUF le respect dans nos propos s'impose ,en mémoire de ceux qui ont laissé leur vie
Cordialement
pierre



Jean Veillon
Jean Veillon
CAPITAINE DE CORVETTE
CAPITAINE DE CORVETTE

Age : 80
Mécanicien NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par Jean Veillon le Mar 23 Fév 2010 - 18:17

Non, Pierrot 13, l'observation que j'ai faite concernant les ampoules electriques, bien que sous une forme de boutade est bien réelle. Les tous premiers Escorteurs d'Escadre étaient equipés d'ampoules electriques dans des globes (en principe étanches). Aprés chaque tir de 127 et surtout chez le pacha, beaucoup d'entre elles étaient régulièrement déteriorées. L'éclairage fluo a trés rapidement remplacé le filament de tungstène. Pour l'anecdote et pour avoir des ampoules neuves à l'arsenal, il fallait donner le nombre équivalent de "culots". Idem pour les lames de scie à métaux ou il fallait donner "2 trous" pour avoir une lame neuve...., mais je dérive, et revenons donc à l'objet de ce post!
pierrot13
pierrot13
QM 1
QM 1

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par pierrot13 le Lun 15 Mar 2010 - 9:49

Bonjour à tous
En reponse à tes propos sur le monsieur qui connais tout, donc pierrot13,je me permet de te rappeler,tres simplement que sur un forum il y a un échange de vues d'esprit,en un mot n'etre pas d'accord sur tout et cela dans le respect d'autrui.
De ce fait apres avoir consulté une multitude de documents,sur les batiments de la marine national,et apres avoir navigué 4 ans sur le Cassard,entre autre,il me semble tout à fait normale d'apporté une petite rectification sur certains propos.
Pour conclure je te confirme que je suis loin de tout connaitre,
A ce jour l'on s'amuse à rire de tout, en ce me concerne ,sur le forum du surcouf,les témoignages de certaines personnes,étaient tres tres loin de me faire sourire.
Mais cela fait parti de la democratie.



† Fanch 56
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par † Fanch 56 le Mer 17 Mar 2010 - 9:08

Comme ce sujet est réservé au Surcouf, je supprime tout ce qui ne le concerne pas.

Merci de respecter les sujets, et pour les conversations passez par ce chat ou par mp.

Merci de votre compréhension





LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
Meschino
Meschino
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 83
NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par Meschino le Dim 6 Juin 2010 - 18:17

Un jeune Maistrancier à bord de l’Escorteur d’Escadre SURCOUF.
En Janvier 55, tout jeune sortant du cours de Maistrance Machines j’embarque à Lorient sur l’EE SURCOUF.
Le bâtiment est en fin de construction au quai Missiessy et commence ses essais à la mer.
Je suis affecté à la conduite des bouilleurs (respectivement Machine arrière et Chaufferie avant), quart par bordée, et participe aux essais par mer houleuse (difficile de suivre les niveaux et bonjour le mal de mer).
En Février 55 nous appareillons vers St Malo pour le baptême du navire, à l’occasion de la fête des Terneuvas.

Spoiler:
Ce fut aussi un sacré baptême d’amarinage, une traversée mémorable avec le premier coup de tabac (6 à 8 m de creux), une nuit à la cap, le changement de quart la nuit pour rejoindre le poste 4 arrière, agrippé aux filins anti roulis, ou les bancs et tables flottaient sur le parquet remplis de 30 cm d’eau de mer, heureusement que les hamacs étaient suspendus au dessus, mais difficile de dormir avec le bruit de la mer et des portes de caissons ouverts qui claquaient en suivant le roulis.
En vue de conduire le Président de la République René Coty et sa suite au Danemark où ils se rendent en visite officielle, le cuirassé Jean Bart quitte Brest le 10 mai.
En cours de route, il est rallié, au large des Casquets le 11 à 8 heures par l'Escorteur d'Escadre Surcouf.
Après diverses manœuvres en Manche, les deux bâtiments entrent au Havre le lendemain et s'amarrent au quai du bassin Théophile Ducrocq.
Le 13 mai, le Président embarque à bord du cuirassé qui prend la mer aussitôt vers sa destination.
Le Jean Bart jette l'ancre le 15 mai à trois milles de Copenhague et laisse au Surcouf le soin de débarquer le couple présidentiel.
Le lendemain le cuirassé reçoit la visite des souverains danois. Il quitte Copenhague le 19 mai et mouille devant Oslo le lendemain.
Puis Le Surcouf continu vers, Göteborg, Helsinki, Norrköping, Hambourg, Greenwich, nous avons remonté la Baltique jusqu'à Helsinki avec en permanence un chien de garde russe (c’était la guerre froide et nous longions le rideau de fer), retour à Lorient.
En Octobre 1955 nous rejoignons l’Escadre de la méditerranée à Toulon.
En 1955 Exercices d’Escadre en Méditerranée et Adriatique avec escales : La Valette, Istanbul, Haïffa, La Suéde.
De 55 à Octobre 56, participation aux opérations de maintien de l’ordre en Algérie par des séjours répétés en surveillance maritime, avec tous les soirs des escales : Philippeville, Bône, Alger, Oran, Herbillon, Bougie, Nemours.
En Octobre 56 nous appareillons de Toulon pour une « surmare » habituelle en Algérie.
Arrivée à Bône le Bâtiment reste sous les feux en alerte, dans l’attente du retour du Commandant rappelé en urgence à Paris ?
Moins de 24 h après dés son retour nous appareillons pour une destination inconnue de l’équipage. Nous retrouvons le Kersaint et le Bouvet.
Ce sera qu’en cours de traversée que nous apprenons notre destination vers Israël en protection du port d’Haiffa, et que nous venons de rentrer en guerre contre l’Égypte.
Dans la journée du 30 octobre après avoir fait vivres et combustible nous appareillons d’Haiffa avec le Bouvet pour aller au devant de l’Escadre Française.
Le Kersaint reste à Haiffa, pour des raisons d’avarie machines.
Dans la nuit, une équipe supplémentaire de mécaniciens est réveillée pour pousser les feux, le Commandant a l’ intention de faire demi tour et aller secourir le Kersaint qui est attaqué par des unités Égyptiennes
Le chef d’État Major l’en dissuade et nous reprenons notre route pour rejoindre l’armada Française, comme escorte des PA Lafayette et Arromanches
Ayant réussi à s’en sortir le 31 octobre à 2h30 du matin, l'Escorteur Kersaint (D 622) coula le destroyer Ibrahim el Awal au large d'Haïfa
Nous étions en permanence au poste de combat, brassière de sauvetage à poste, craignant des attaques de sous-marins.
Nous relâchions pour les vivres à Limassol, mais pas de permissionnaire, j’ai eu l’occasion de fouler le sol de Chypre étant QM mécano de barcasse en accompagnant le commis faire son marché.
Ainsi qu’à Port Fouad ou j’ai constaté de visu, les bâtiments coulés dans l’entrée du canal de suez.
Nous avons mouillé à Port Saïd
Des anecdotes :
Juste avant le départ pour l’opération de Suez, je me suis fait attraper en tenue civil un dimanche à la sortie de Toulon (c’était strictement interdit à l’époque).
Je partais en balade en scooter, quand je suis tombé sur un contrôle de Gendarme Maritime.
Retour à bord en attente de punition, j’ai eu peur de perdre mon passage au grade SM.
Mais avec les événements de Suez, à mon grand soulagement il n’y a pas eu de suite.
Au 31 Décembre 56 j’étais promu SM et débarqué vers le Dépôt de Toulon, envoyé en subsistance à la Préfecture Maritime de Toulon, où j’ai participais à la relecture du rapport de l’Amiral Barjot sur tous ces événement de Suez.
Le 26 Mars 60, j’étais sur le Clemenceau, lors des essais d’appontage, un Alizé s’est crashé à la mer.
Le Surcouf qui nous escortait a reçu la mission d’aller repérer l’endroit où avait coulé l’avion, il faisait nuit et il y avait du brouillard.
Il est abordé au sud de Groix, par le cargo Léognan de la Compagnie Maritime et Commerciale du Sud-ouest.
Cet abordage n’a fait heureusement aucune victime, malgré de sérieux dégâts.
Il avait une forte gite, nous l’avons escorté jusqu’à Lorient, l’équipe sécurité prête à intervenir.
framery
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Fourrier NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par framery le Dim 6 Juin 2010 - 19:30

Merci Meschino pour les débuts de la carrière du SURCOUF.
bigboss
bigboss
MATELOT
MATELOT

Age : 51
Mécanicien équipage NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par bigboss le Ven 13 Aoû 2010 - 6:21

Chers amis, durant une visite à bord du musée naval EE Maillé-Brezé à Nantes avant hier, j'ai croisé 3 anciens du Surcouf (à bord du Surcouf en 1967 il me semble) qui faisaient la visite dans mon groupe de visiteurs. 45 ans après, ils n'avaient rien oublié du bord et auraient fait de parfaits guides. Je ne sais pas s'ils sont inscrit sur ce forum mais je tenais à saluer leur franche camaraderie. J'ai beaucoup de respect pour ces ainés.



berdon
berdon
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 77
NON

Re: SURCOUF (EE)

Message par berdon le Ven 27 Aoû 2010 - 18:06

Embarqué sur le SURCOUF du 01/05/61 au 31/12/63.
Embarqué avant sa sortie de modification en bâtiment de commandement.

Voici quelques photos.
Il était vraiment beau dans la cale sèche.


Le dôme sonar de veille.

Quelques copains du poste 3 en 62.

Contenu sponsorisé

Re: SURCOUF (EE)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 19 Mar 2019 - 1:05