Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 706693 messages dans 13968 sujets

Nous avons 14413 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est aublin

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 15:27

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Aujourd'hui à 15:17

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 15:13

» LE BORDELAIS (ER)
par chardavoine Aujourd'hui à 14:50

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Aujourd'hui à 14:07

» [ Blog visiteurs ] Ecole des Timoniers Cap Brun 1958
par navigateur Aujourd'hui à 13:51

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 12:30

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par vandini Aujourd'hui à 12:12

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par larcher Aujourd'hui à 12:09

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 09:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Hier à 19:38

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Hier à 16:57

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par pinçon michel Hier à 16:37

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par DENZER Philippe Hier à 16:15

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Hier à 14:20

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par pogo Hier à 06:36

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018, 22:41

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018, 20:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018, 20:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018, 16:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018, 13:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018, 09:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018, 07:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018, 05:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018, 05:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018, 20:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018, 20:15

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Mer 15 Aoû 2018, 19:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018, 19:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018, 17:19

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018, 16:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018, 16:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018, 15:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018, 10:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018, 09:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018, 09:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018, 08:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018, 18:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018, 17:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018, 16:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018, 15:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018, 12:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû 2018, 11:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018, 11:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018, 11:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018, 07:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018, 14:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018, 11:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018, 09:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018, 06:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018, 08:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018, 17:28

» MYTHO (CM)
par alsybar Ven 10 Aoû 2018, 16:15

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 09 Aoû 2018, 21:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 09 Aoû 2018, 21:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 09 Aoû 2018, 17:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 08 Aoû 2018, 20:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 08 Aoû 2018, 17:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 08 Aoû 2018, 15:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 08 Aoû 2018, 15:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 06 Aoû 2018, 20:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 06 Aoû 2018, 09:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 06 Aoû 2018, 06:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 05 Aoû 2018, 15:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 05 Aoû 2018, 15:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 05 Aoû 2018, 14:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 04 Aoû 2018, 18:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 03 Aoû 2018, 17:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 03 Aoû 2018, 16:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 03 Aoû 2018, 09:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 02 Aoû 2018, 19:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 02 Aoû 2018, 18:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 02 Aoû 2018, 16:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 02 Aoû 2018, 16:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 02 Aoû 2018, 13:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 01 Aoû 2018, 20:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 01 Aoû 2018, 20:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 01 Aoû 2018, 15:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 01 Aoû 2018, 15:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 01 Aoû 2018, 13:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 01 Aoû 2018, 13:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018, 19:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018, 19:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018, 13:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018, 09:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018, 20:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018, 19:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018, 10:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018, 07:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018, 07:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil 2018, 06:19

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil 2018, 17:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil 2018, 16:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil 2018, 16:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil 2018, 15:32

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Charly Dim 29 Juil 2018, 06:59

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par LES BORMETTES Sam 28 Juil 2018, 17:39

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Jeu 26 Juil 2018, 19:23

» GISMER (Groupe d'Intervention Sous la Mer)
par Charly Jeu 26 Juil 2018, 07:11

DERNIERS SUJETS


DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Partagez
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 21 Aoû 2008, 09:52

Merci Jakez,Kermitt, Gérard,Medaerts et Le Barde !

A la fin de cette partie de son carnet de bord sur son engagement pour l'Indochine, Pierrot nous expose le comment et le pourquoi de cette guerre qui dura 9 ans , les Américains prendront le relais, ce sera le début de la guerre du Vietnam.
Je vous ferais partager ses récits aussi !

avatar
andre blache
PRÉSIDENT D' HONNEUR
PRÉSIDENT D' HONNEUR

Age : 92
Canonnier pointeur équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par andre blache le Jeu 21 Aoû 2008, 14:38

Merci PAILLETTE ,je n'ai pas fait l'INDO ( j'ai "frissé" Madagascar en 48 mais pas assez de sercice) .j'ai vu beaucoups de GARS revenir ,j'ai encore des frissons à ces souvenirs ils sont encore dans ma tete.Pardon! Andre
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 21 Aoû 2008, 15:02


Le 13 Février 1949

" Je sors de l'hôpital. Mon bulletin de sortie est ainsi libellé : Diagnostic de sortie : Brulures de la face au 2ème degré et cornée œil gauche par éclatement de douille d'obus 37. Sort guéri le 13 Février 1949, 15 jours de repos, viendra au soin tout les jours.
Au cours de mes quinze jours de repos, je suis en subsistance à Marine-Tourane qui est un poste avancé sur la rivière et occupé par une trentaine d'hommes. Le lieutenant de vaisseau Oger commande cette unité à terre. je connais bien le Capitaine Oger puisque j'ai chanté à sa messe de mariage en l'église de Tourane. Aussi je suis parfaitement en repos, tranquille du matin au soir et tout à fait libre et ma seule obligation est d'être là à l'heure des repas.
Je vais à l'hôpital en soins tout les matins et au bout de quinze jours mes cicatrices arcade et brulures commencent à s'estomper. ma paupière gauche est encore un peu tombante mais avec les lunettes de soleil, cela passe inaperçu. Ma vision ne s'est pas améliorée depuis ma sortie de l'hôpital..."

Le 28 Février

" Je rejoins le MFV 1121 ou mes copains me font la fête, le pacha Scarbonchi, malgré la peur et les soucis que bien malgré moi je lui est donnés est aussi très content de me revoir. Par Sainte Thérèse de l'enfant Jésus tu es de nouveau avec nous, Dieu soit loué ! Ce sont là ces mots de bienvenue à bord .

Appareillage. Opération en liaison avec l'armée de terre, région Hue-Tourane. Mitraillage d'une quarantaine de Viets en fuite devant nous dans la brousse bordant la baie. Résultats incontrôlables!


Dernière édition par PAILLETTE le Jeu 25 Fév 2010, 20:19, édité 1 fois

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 21 Aoû 2008, 15:22

Le 2 Mars 1949

" Retour à l'appontement de la résidence.
Dans la soirée du 3 Mars, la nuit est tombée et nous sommes assis sur le quai à discuter entre copains. Soudain le poste Mickey est attaqué au mortier et à l'arme automatique. Ce poste situé juste en face de nous mais de l'autre coté de la rivière, est tenue par un gendarme et une quinzaine de supplétifs. L'attaque est dure et l'on pense à l'assaut final, lorsque redoublent les tirs. Une balle traçante passe entre Jo et moi alors que nous sommes assis cote à cote, nous pensons l'avoir échappé belle. De notre position, nous sommes dans l'impossibilité d'apporter une aide quelconque. Tout d'abord, il fait nuit noire et tirer sur qui, sur quoi?
Le lendemain matin nous apprenons que le poste avait été dégagé par des blindés légers du 1er REC ce que nous avions pris pour l'assaut final des Viets."

Courant Mars, ça va très mal dans le secteur, les trains sur la ligne de Tourane.Hué continuent de sauter dans le secteur du Col des Nuages. Sept Trains depuis le début Janvier, alors que cette voie ferrée est la seule desserte entre ces deux secteurs.
Militaires et voyageurs civils sont tués ou fait prisonniers, pourtant les gars du génie protègent ces convois en tète et en queue des trains, armés de mitrailleuses 12.7 protégées par un blindage. Mais il n'y a pas grand chose à faire quand la voie est minée...
Les paras sont rentrés à Tourane avec 24 morts dont le Sergent Martinet un bon copain de sortie. Ses hommes l'ont enterré sur place dans la brousse à l'endroit ou il a reçu une balle dans le cou, lui laissant aucune chance de survie. Et ils ont piégés sa tombe avec des grenades."


Dernière édition par PAILLETTE le Jeu 25 Fév 2010, 20:20, édité 1 fois

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 21 Aoû 2008, 15:44

" Le 1er R.E.C perd 32 légionnaires dans un convoi entre Tourane et Bana. La plupart de ces hommes , nous les avons cotoyés, leur casernement est à deux pas de notre appontement.

Le 12 Mars au marché de Tourane 5 explosions font 16 blessés parmi les annamites. A partir de ce jour nous n'avons plus le droit de sortir seul en ville. Nous devons quitter le bord à deux hommes minimun et armé. Gilbert doit m'accompagner au marché faire les provisions du bord. Je porte le gros panier, lui le fusil. Nous n'avons aucun incident à déplorer, nos deux pousses viennent nous chercher et nous ramènent à bord, donc notre tournée est vite faite.

Toujours en Mars, nous continuons des parouilles de sécurité.

Notre départ pour la Cochinchine est proche. Entre chaque patrouille nous faisons la peinture du MFV pour pouvoir appareiller sur un beau bateau propre.
Le Capitaine Villeneuve du 1er R.E.C qui vient trés souvent à notre bord propose à tous ceux qui le souhaitent des leçons de conduite. Chaque jour lorsque nous sommes au repos à Tourane, nous partons sur G.M.C et nous nous entrainons sur le terrain d'aviation. Deux semaines plus tard nous passons tous le permis avec succés, il faut dire que tout se passe hors circulation.Passez entre des plots, marche avant, marche arrière, changement de direction, ce n'est pas trop compliqué, le plus délicat a été d'acquerir l'automatisme du double débrayage !"

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 21 Aoû 2008, 16:09

" Quelques jours avant notre départ, nous faisons une petite prise d'armes sur l'appontement de la résidence, à laquelle participent un petit groupe de parachutistes et une douzaine de légionnaires. Le Capitaine Villeneuve est nommé Quartier-maitre honoraire. Deux galons rouge sont épinglés sur sa manche par Scarbonchi qui en fait la demande à l'Etat Major à Saigon. Ce titre honorifique est une trés haute distinction marquante dans la carrière d'un officier.

Début Avril nous sortons presque chaque soir, une fois avec les uns, une autre fois avec d'autres. C'est un adieu à Tourane ou nous avons de nombreux amis et amies. Notre dernière soirée arrive déjà. Embrassades, quelques visages larmoyants, c'est un adieu chaleureux.
Et tout a une fin et la pensée de bientot se revoir à Saigon redonne à chacun un peu de moral..."

Le 8 Avril 1949

" Nous appareillons de Tourane et tous , restons quelques instants à regarder derrière nous les paysages familiers qui s'éloignent. Nous devons rejoindre en haute mer le L.S.T qui doit nous prendre en remorque jusqu'au Cap St Jacques. En effet venant de Haipong et faisant route vers Saigon le L.S.T nous fera gagner beaucoup de temps pour gagner la Cochinchine. Ce n'était pas prévu ainsi mais les ordres sont tombés, il faut s'exécuter.
Pour notre part , nous n'étions pas pressés et aurions préféré garder notre autonomie et prendre notre temps au gré des escales sur la mer de Chine. "

avatar
lebosco
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 50
 Manœuvrier NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par lebosco le Ven 22 Aoû 2008, 15:41

Encore merci pour ce recit fabuleux et pleins d'émotions.



En activité

Une armée sans culture est lente d'esprit.  
Et une armée lente d'esprit ne peut vaincre l'ennemi.
[Mao tsé-Tung]
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Lun 25 Aoû 2008, 15:35

Merci Le Bosco ! je reprends...

" Aprés trois jours de navigation derrière le L.S.T, nous largons la remorque et allons mouiller en bordure d'un cantonnement du génie à l'embouchure de la rivière de Saigon. Là nous allons nous reposer trois jours et apporter les dernières finitions à notre bateau pour qu'il soit trés neuf ou qu'il en ait l'allure avant de rejoindre le PC de la F.A.I.S ."

Le 15 Avril 1949

" Nous remontons la rivière de Saigon aidés par la marée montante. Nous naviguons à bonne allure poussés par le flux, si bien qu' à notre arrivée, voyant sur le quai les autorités nous attendre, nous passons, marche rapide devant eux sans pouvoir accoster. Machine arrière toute, le mécano est furieux des ordres et des contres ordres à suivre et le pacha Scarbonchi est malade et peut ètre honteux d'avoir raté son accostage devant les supérieurs de la flotille.
Aprés quelques centaines de mètres nous arrivons à faire demi tour et machine en avant toute cette fois avons toutes les peines à lutter contre la marée.
Enfin trés lentement nous accostons et le Capitaine de frégate Barnouin, commandant de la flotille amphibie, monte à bord nous accueillir et nous féliciter de notre mission en Annam. Scarbonchi ne peut faire autrement que de s'excuser pour sa manoeuvre ratée et de ce contre temps. Le commandant Barnouin avec un petit sourire dit au pacha du M.F.V 1121: " Ah cette marée !"

"Nous restons à quai quelques jours à la base Courbet, mais tous savons trés bien que cette vie tranquille ne saurait éternellement durer.
Bien sur, c'est une bonne vie de détente, mais comme le 1121 doit ne pas naviguer d'ici un bon bout de temps, nous sommes tous certains de recevoir rapidement une nouvelle affectation ... "

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Lun 25 Aoû 2008, 16:24





Paques 1949

" Nous avons décidé Roland knauf, Fernand Gilbert et moi de faire une grande sortie ce jour là à Saigon en fréquentant les milieux les plus chics. mais avant nous avons du promettre à Scarbonchi d'aller à la grand messe à la Cathédrale de Saigon pour remercier Dieu d'ètre rentrés sains et saufs de notre mission en Annam ( ça c'est la version du Corse, du scout, du religieux Scarbonchi ).
Nous allons donc à la Cathédrale et le pacha s'étonne de ne pas nous voir communier. Faut- il dire qu'avant dix heures ce matin, nous avons déjà rendu visite à quelques bars jonchant notre route !
Nous avons réuni 800 piastres chacun, ma solde est de 500, cela représente donc une jolie somme. Nous allons mangé dans le restaurant le plus chic de Saigon, ensuite nous rentrons dans une boite trés Européenne .
Le soir sur le coup de 22 heures, n'ayant plus un piastre en poche, nous sommes dans l'obligation de rentrer à bord bien plus tot que prévu.
Mais qu'elle journée !!

Le 25 Avril 1949

" je reçois mon affectation sur le L.C.T 720, ce bateau a coulé dans la rivière de Saigon et vient d'ètre renfloué aprés deux ou trois jours d' immersion.
Ce bateau qui appartient à la flotille amphibie sert de navire. Atelier pour la réparation des LCVP, LCM et autres. A bord plusieurs machines outils dont les moteurs ont été noyés et dont je dois m'occuper pour la remise en route. Avec mon matelot électricien, qui lui non plus n'est pas un grand professionnel, nous démontons tous les moteurs et les portons à l' arsenal pour les faire sécher dans des fours. C'est là l'idée du chef mécano de l'arsenal qui ne voit pas d'autres solutions pour un redémarrage rapide des activités du L.C.T
Pour le remontage des moteurs et des controleurs, je reprends mes bouquins de cours et mon matelot et moi arrivons à faire un remontage trés correct des divers appareils.
De temps en temps , les mécanos recoivent quelques chataignes mais cela vient uniquement de l'humidité qui s'est infiltrée partout. Apres le naufrage, rien d'étonnant que subsistent quelques inconvénients.

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Lun 25 Aoû 2008, 16:49


Le 30 Avril 1949
" Nous appareillons pour l'entretien des L.C.M et des L.C.V.P basés dans le delta du Mekong. Nous passons Mytho, Vinh Long et arrivons dans la soirée à Can.Tho, bien accueillis par les gars de la 10ème LCVP.
Le lendemain, les mécanos s'occupent de la révision des moteurs et de quelques modifications sur l'habillage de ces engins. En effet, les LCVP sont des barges à moteur conçus par les Américains pour débarquer sur les plages. Transportant une section ( 30 hommes) l'occupation à bord était de trés courte durée. Pour l'équipage de 5 hommes à la F.A.I.S , l'occupation était permanente en patrouille, en mission. Pour cela les cornières étaient soudées ou vissées sur la coque ce qui permettait d'aménager un toit en paille de riz abritant les hommes du soleil et de la pluie.
L'effet était surprenant de voir sur le fleuve ces droles d'embarquations que l'armée de terre appelait les cercueils flottants, heureux aprés une opération fluviale de retrouver la terre ferme.
Pendant que les mécanos du bord s'affairent autour des LCVP, le Commandant du bord me fait appeler pour réviser et modifier l'installation électrique de sa cabine. C'est un deux galons, enseigne de vaisseau, sorti des E.D.R Lyonnais, trés jeune et certainement mal préparé à assumer ses fonctions de responsabilité. Je fais mon travail selon ses directives, mais je sais d'avance qu'entre nous ça ne marchera pas fort. D'ailleurs tout l'équipage est du mème avis, le Commandant n'est pas fait pour commander !!

avatar
Mr.Plus
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 63
Transfiliste équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par Mr.Plus le Lun 25 Aoû 2008, 16:54

Merci PAILLETTE de nous relater les faits de guerre de Monsieur PIERROT , qui à une trentaine de kilométres ,
est un presque voisin !!!!

Pour toi PAILLETTE


Bonne soirée !!
Amicalement , Claude




                  -        PLUSQUELLEC Claude   -  surnom marine : "Mr.Plus"  
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Lun 25 Aoû 2008, 17:46

Merci Mr Plus, effectivement vous ètes voisin !

Début Mai

" Nous allons à My.Tho et Vinh long pour l’entretien et les réparations sur les LCVP et LCM basés dans ces deux localités.

Deux jours plus tard nous embarquons les gars de la coloniale pour controler les rives du fleuve et les arroyos qui dans ce delta du Mékong forment une multitudes de canaux reliant les cours d’eau. Un véritable labyrinthe, un réseau inextricable de canaux, les uns étroits et courts, les autres larges et parfois longs de 50kms. Et l’on estime à quelques 5000kms ce réseau aquatique.
Il n’est donc pas question dans nos deux semaines de mission de controler un grand secteur.

Nous avons avec nous sur notre arrière deux LCVP et sur les berges quand le terrain est praticable, nous débarquons les coloniaux qui ratissent le secteur sur des petites largueurs, leur avance est parfois difficile à cause de la végétation. Pour notre part, pour prévenir toute embuscade, nous tirons au canon de 20mm dans tous les méandres de la rivière ou dès que la végétation s’accroit.

Le soir les coloniaux reviennent à bord. L’opération terminée nous rentrons à Cantho, sans avoir vu un seul Viet, ce qui n’étonne personne car si nous controlons les villes, les quartiers périphériques, notre présence est inexistante en brousse...

Nous restons à Cantho jusqu'a la fin du mois de Mai, puis retour à Saigon.

Considérant que le matériel est en fonctionnement, le matelot électricien doit pouvoir assurer seul l'entretien électrique du LCT 720 et je dois donc débarqué, je suis désigné pour ètre affecté sur un LCM ."

avatar
lebosco
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 50
 Manœuvrier NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par lebosco le Lun 25 Aoû 2008, 19:47

Merci Paillette pour cette lecture du lundi soir.
C'est avec une certaine impatience que j'attend la lecture
des prochaines aventures du "Carnet de bord" de Pierrot.
Merci.



En activité

Une armée sans culture est lente d'esprit.  
Et une armée lente d'esprit ne peut vaincre l'ennemi.
[Mao tsé-Tung]
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Lun 25 Aoû 2008, 19:50


" Lors de la visite médicale d'embarquement, je me fais recalé pour une tache sous-claviculaire au poumon gauche, estimation de cette affection par le corps médical : Cette affection a été causée par les fatigues dues au service en pays tropical.
Tenant compte également et de la vision de mon oeil gauche non améliorable, il est décidé de me rapatrier sanitaire par la première occasion.
Le 15 Juin 1949, je suis débarqué de la flotille amphibie et destiné administrativement au dépot de Toulon et je suis admis à l'infirmerie en attendant l'embarquement pour le retour en France.
Comme je ne veux pas que ma famille aient des soucis me concernant, j'écris cinq lettres d'anticipation que je donne à Fernand Gilbert retrouvé à Saigon. Il mettra une lettre par semaine au vaguemestre.
Fin Juin, j'embarque sur le Pasteur en 1ère classe avec nombreux rapatriés sanitaires. nous sommes des passagers prévilégiés, sans corvée, bien nourris et logés au pont supérieur. Contrairement à l'aller l'eau n'est pas coupée dans la journée et avec la chaleur que nous avons et qui nous attends, c'est un vrai bonheur de boire à sa soif."
Le 29 Juin

" C'est la St Pierre. Nous quittons la mer de chine "
Le 30 Juin

" Nous entrons dans le détroit de Malacca et longeons l'Ile de Sumatra"
Le 2 Juillet

" Nous arrivons à Colombo (Ceylan) ou nous descendons à terre."
le 3 Juillet

"Nous appareillons de Colombo. La mer est trés forte et malgré sa taille et sa masse, le Pasteur plonge dans la vague et nous sommes bien secoués par un gros tangage"
Le 6 Juillet

" L'Océan Indien nous mène la vie dure. La mer reste toujours trés houleuse mais en longeans Socotora le calme revient "
Le 7 Juillet
" Nous quittons l'Océan Indien pour rentrer en mer d'Oman. Le soir nous mouillons à Aden "

Le 8 Juillet
" appareillage d'Aden. Il fait une trés forte chaleur, nous allons rentrer en mer rouge"

Le 11 Juillet
" aprés avoir traversé la mer rouge sous une chaleur étouffante nous arrivons au Golfe de Suez ou il faudra attendre avant d'ètre pris en charge par un pilote pour passer le Canal de Suez. comme à l'aller nous sommes émerveillés en redécouvrant Ismailia et nous arrivons à Port Said en soirée."

Le 12 Juillet
" Appareillage de Port-Said "

Le 14 juillet
"Prise d'armes à bord, bon repas et aprés midi et soirée en fète. Nous longeons les cotes Tunisiennes puis nous naviguons au large de l'algérie et faisons escale à Oran pour rapatrier des légionnaires."

Le 18 Juillet
" Nous rentrons dans le Port de Marseille et tous les gars semblent trés heureux d'ètre enfin en France. Et pourtant, nous sommes rentrés en Métropole pas réellement bien accueillis. Mème au sein de l'armée, l'Indochine, il y a ceux qui y sont allés, et les autres. Pour les premiers, l'esprit de solidarité prédomine. Pour les seconds, le désintéressement et parfois la jalousie ne favorisent pas les relations, du 2ème classe à l'officier supérieur.
La plupart des combattants d'Indochine ont enduré un certain mal-ètre au cours de leur séjour et certains souvenirs restent douloureux. Trop de morts en pleine jeunesse, trop de déprimés, trop d'hommes jeunes atteints par la maladie, le paludisme, les amibes, et par les graves blessures corporelles.
Nous sommes revenus au pays dans une société qui ne sait jamais interressée à ce conflit, ignorant complètement tout de cette guerre. Considérant qu'elle fut une guerre honteuse, mème nos dirigeants ont toujours semblée l'ignorer ... "

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Lun 25 Aoû 2008, 20:16

L'INDOCHINE

L'indochine Française comprend: La Cochinchine, Le Cambodge, L'Annam, Le Laos, Le Tonkin

Pour une superficie de 736560km2, l'Indochine compte 24.000000 d'habitants en 1948.
Trés dures conditions climatiques.

Climat Tropical: En hiver: températures moyennes 17°
En été: températures moyennes 36°

Pluviométrie Précipitations 2,010m par an sur
178 jours de pluie dont 119 jours de Mai à Septembre


LA GUERRE D'INDOCHINE

Aprés l'effondrement japonnais en 1945, le parti du Viet Minh, dirigé par Ho.chi.Minh, reprit la lutte pour l'indépendance. Differentes conférences à Dalat et à Fontainebleau entre la France et les représentants du nationalisme Indochinois n'ont pas réussi à régler le differend (1946). La guerre devenait inévitable.
Incroyables violences et rares cruautés. En trente années 5.000.000 de morts dont 2.000.000 par la France

Eté 1954
Il aura fallu 9 ans de guerre pour que soit vaincue la puissance coloniale Française.
Aprés le partage du Vietnam en deux, les forces Françaises finirent par quitter le Vietnam du Nord.
Un million de réfugiés, des catholiques surtout, affluent vers le Sud. Leur exode est lié à l' attrait économique et à la menace du communisme.
Cette guerre menée avec une férocité sans pareille a fait 2.000.000 de victimes dont prés de 100.000 soldats Français tués au combat. Sur 500.000 hommes qui ont participé à cette guerre cela représente prés de 20 pour cent des effectifs, 39888 prisonniers dans les camps du Viet.Minh et 9934 survivants.

Aprés Dien Bien Phu ont étés tués plusieurs centaines de soldats. Vaincus et aprés la réddition 11000 soldats Français furent fait prisonniers et envoyés en colonne vers les camps du Nord, 3000 seulement en reviendront car la plupart des blessés périrent dans la longue marche vers les camps ou furent décimés par la malnutrition ou les maladies...
Dans tout le pays des combats isolés opposent Français et Viets.
Ces batailles jouent un role plus important dans la défaite, que la bataille de Dien Bien Phu.

La politique d'escalade, sensée réguler le développement du communisme allait mener une guerre la plus sanglante de toute l'histoire.
Et prés de neuf années se passent et les Américains prennent le relais. La plus grande puissance mondiale rentre en guerre contre le VietNam...

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 28 Aoû 2008, 16:03

LA GUERRE DU VIETNAM

Le 7 Mars 1965


Les premières troupes américaines débarquent prés de Danang (Tourane)
Présence de 540.000 soldats au Vietnam alors que la France n'avait déployé que 1000.000 hommes environ par contingent.
Au cours de cette croisade au nom de la liberté, les Américains larguent 7.000.000 de tonnes de bombes sur le Viet.Nam soit trois fois plus que lors du conflit 39/45 contre l'allemagne.
Malgré la convention de Genève les U.S.A utilise l'arme chimique. Défoliation de la jungle et des rivières, 50 millions de litres de poison sont déversés par les avions et contaminent le sol Vietnamien.
Les bombes américaines touchent surtout les populations civiles; bombes au napalm ou à fragmentation causent 3.000.000 de victimes parmi la population vietnamienne , 25 millions de cratères de bombes témoignent des violences de la guerre
Noel 1972

A Paris les accords de négociations sont sur le point d'ètre signés. Au mème moment les pilotes de la base de Guam vont lacher leurs bombes sur Hanoi. Dans la capitale du Nord des bombardements d'une violence inouie signalent les adieux des Américains au VietNam.

Le 30 Avril 1975

Les troupes du Général Giap rentrent dans Saigon, mettant fin à la guerre, mais le Vietnam n'est plus qu'un champ de ruines.
Aucun autre endroit au monde,y compris Verdun ou Guadalcanal n'a reçu autant de bombes que la zone de Cu-chi

avatar
Medaerts
QM 1
QM 1

Age : 68
NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par Medaerts le Jeu 28 Aoû 2008, 16:26

Beaucoup de chiffres impressionnants et de faits qui m'étaient totalement inconnus : tu nous proposes là un sacré "travail de mémoire", Paillette.

Mille mercis.
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 28 Aoû 2008, 16:30

Merci Medaerts, je dois dire que j'apprends beaucoup moi aussi !


Pendant toute la durée de la guerre, les forces françaises et américaines ont ratissé le terrain au dessus de ses 230kms de tunnel (zone de Cu chi). Les américains ont détourné les rivières pour nettoyer ces galeries, ont envoyé des chiens puis des hommes, surnommés les ratiers, mais rien n'y fit.
Au printemps 68 américains découvrent avec stupeur que les territoires qu'ils croient controler sont occupés par une armée qui se cache à l'intérieur de la terre sous leurs pieds.
Les américains vont répondre par les B.52 en assomant Cu chi d'un tapis épais de bombes. Les forteresses réussissent là ou les bombes au napalm, le défioliant et les dizaines de milliers d'hommes de la 25ème division d'infanterie avaient échoué. Le réseau du tunnel est ainsi amoindri.

La terre regorgeait de tous les produits chimiques faits pour tuer; tout ce que l'industrie américaine faisait de mieux. Il aura fallut 5 ans pour que la terre Vietnamienne redevienne normale.
Par ailleurs de nombreux vietnamiens présentent des infirmités graves, suite aux brulures par le napalm, les blessures par les bombes et les mines anti-personnelles et pour des decennies une population importante souffre de séquelles irreversibles pour eux mèmes et leur descendance dues à l'emploi massif des déversements chimiques.
Vingt ans aprés la défaite des américains qui furent humilés par une petite nation de paysans et au cours de laquelle 90.000 soldats U.S trouveront la mort, le souvenir reste trés vivant aux U.S.A de cette guerre du Vietnam.
Les vétérans de ce conflit ont été reconnus par le peuple américain tout entier. Envoyés par leur gouvernement, ils combatirent sous la banière étoilée pour lutter contre le communisme dans cette Asie du Sud.Est.
La guerre était perdue d'avance , car mème avec les énormes moyens mis en oeuvre, la plus grande puissance du monde ne pouvait se battre contre un ennemi invisible.


Dernière édition par PAILLETTE le Jeu 28 Aoû 2008, 19:03, édité 1 fois

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 28 Aoû 2008, 17:06

En France, depuis la fin des hostilités les mentalités n'ont pas évolué et la population est toujours restée désinteressée à ce conflit d'Indochine par un manque évident d'informations.La plupart des Français restent ignorant de cette guerre et des millions de victimes qu'elle a occasionnés. L'Indochine est si loin de nous...
20ans aprés la guerre menée par les américains Le Laos et Le Cambodge étant indépendants, le Vietnam comprend l'Annam, La Cochinchine et le Tonkin pour une superficie de 329550kms carré pour une population de prés de 76.000.000 d'habitants.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

" Donc ce 18 Juillet 1949 , me voici de retour en France et je prends le train à la gare St Charles pour me rendre à Toulon ou je dois me présenter au 5ème dépot des équipages de la flotte. je suis avec Hervé Le Merer de Plourin les Morlaix qui a été rapatrié sanitaire comme moi sur le Pasteur.

A l'aubette, on nous donne nos numéros de chambrée et nous nous installons. Mais puisque nous avons enfin mis notre pied sur le sol de notre pays, nous envisageons de nous présenter avec les permissionnaires du dépot pour sortir en ville.
Malheureusement à la porte principale nous tombons sur un patron trés pointilleux qui nous refoule, prétextant que nous n'avons pas une tenue réglementaire. Tenue kaki, manches retroussées, pas de cravate, ce n'est pas une tenue adaptée à la métropole.
Contents ou pas nous devons retourner à la chambrée et sortir de nos sacs tricot rayé, pantalon, vareuse et col bleu et cela nous fait tout drole de se retrouver en cette tenue que nous n'avons pas mise depuis notre arrivée à Saigon... "

avatar
Franjacq
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 67
NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par Franjacq le Jeu 28 Aoû 2008, 17:44

Paillette, je me permet d'ajouter ceci à ton rappel des faits historiques :

"Après le retrait des troupes américaines et la prise de Saigon par l'armée du Nord-Vietnam, le Vietnam est réunifié et la République socialiste proclamée. Le nouveau gouvernement engage le Sud-Vietnam dans une politique de nationalisation des entreprises et de collectivisation des terres, entraînant l'exode de milliers d'opposants qui s'enfuient par bateau : c'est le début des "boat people".

Et un grand merci de nous tenir en haleine avec le recit de ton pére.
avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Jeu 28 Aoû 2008, 19:42

Merci Franjacq, c'était en 1976

" 1976, après l'unification du Sud-Vietnam par le régime communiste d'Hanoï, lorsque celui-ci s'est engagé dans une politique de nationalisation des entreprises et de collectivisation des terres. Au delà de ces motifs économiques s'ajoutent aussi le manque de liberté et la répression exercée par le régime. Plusieurs centaines de milliers d'opposants ont alors fui leur pays par voie de mer. Plus de 300 000 ont péri, victimes des gardes-côtes, des pirates ou noyés."

Merci James.


Le 19 Juillet 1949

" En subsistance au dépot, il n'y a pas grand chose à faire et le temps s'écoule trés doucement.Aussi aprés la vie trés active de ces derniers mois, l'ennui gagne l'esprit.Etant donné ces conditions, je pose une permission de quatre jours, car le 25 Juillet je dois rentrer en observation à l'hopital Ste Anne.
Je prends le train en gare de toulon en fin d'aprés midi et j'arrive en gare de Perrache dans la nuit.
Mon arrivée à la maison est une immense surprise,puisque mes lettres hebdomadaires arrivent régulièrement et que tout mon monde me croit toujours en Indochine. J'explique donc ma situation et de me voir en bon état physique, mes parents sont tout à fait rassurés.D'autant qu'ils sont au courant de ma blessure. Jeannot Bonnet en a fait part à sa mère,qui l'a répété à sa soeur qui connait trés bien ma mère alors ...
Nous sommes trés heureux d'ètre réunis, je passe trois trés beaux jours en famille et ma mère est aux anges.
Arrivé à Toulon, je rentre à l'hopital Ste Anne ou je passe des examens ophtalmo et pulmonaire. Pour mon oeil le diagnostic ne varie pas, taie sur la cornée à 6 heures par brulure,vision non améliorable. Pour ma tache sous claviculaire, je suis proposé,dès qu'une place sera vacante, en cure de repos au grand hotel des neiges à Briançon qui en fait est le sénatorium des armées.
En attendant cette affectation, je pars en permission de fin de campagne pour 45 jours...

avatar
† PAILLETTE
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † PAILLETTE le Ven 29 Aoû 2008, 14:07

" 45 jours de permission qui passeront trés vite. Il fait un trés beau temps. Avec les copains nous allons nous baigner en Saone, nous faisons des sorties à vélo, nous faisons de la barque en Saone ou à la tète d'or et en soirée nous sortons en ville et suivant l'équipe présente allons au cinéma ou au dancing.
Malgré tous ces loisirs, un gros point noir à ma belle vie de permissionnaire. Maman est en arret de travail car elle souffre du ventre et du dos.Elle ne se plaint pas !
Ma permission se termine et je dois rentrer à Toulon. Maman me dit aller mieux, mais je n'en suis pas si sur. Je pense qu'elle veut tranquiliser tous ses proches, je me fais du souci à son sujet, compte tenu qu'elle a été opéré d'un cancer en Aout 44.
Début Octobre, je n'ai toujours pas de nouvelle de la maison et je m'inquiète un peu plus chaque jour.
J'arrive à Briançon ou l'hotel des neiges est situé dans un cadre magnifique. Je suis trés bien accueilli et me retrouve en chambrée avec Philippe Plastre de Melun,un sergent de l'armée de l'air et Jean Pincot un ouvrier spécialisé de l'arsenal qui est de Guérigny dans la Nièvre.
Nous sommes environ 120 bonhommes dans cet établissement ou sont mélangés tous les corps d'armes et l'ambiance est franchement sympathique.
Notre emploi du temps est trés simple: repos, grand air, repas copieux, promenades, pétanque et jeux au foyer .Nous avons l'autorisation de sortir en ville de Briançon ou dans les chemins de campagne proche de l'établissement, seules obligations ètre à l'heure pour les repas et ètre rentrés avant 22 heures, heure de fermeture de la porte principale.
A mi-octobre, je reçois des nouvelles de mon père. Dramatiques nouvelles puisqu'il m'annonce que maman a rechuté de son cancer et qu'il n'y a aucun espoir de guérison. Je suis trés choqué et sitot terminer la lecture de ma lettre, je vais dans le bureau du directeur pour demander une permission..."

Début Mars 1949

" Maman rend son dernier souffle, elle était le charme, elle était la douceur, elle était le courage, elle était la joie, elle était le bonheur, elle était l'amour, elle était la tendresse et c'était ma mère.
Elle est morte à 48 ans dans la souffrance. Alors pourrais-je continuer à raconter ma vie sans elle.
Malgré mon éducation d'enfance, malgré ma famille pratiquante et croyante, si je n'ai pas trop éprouvé jusqu'a ce jour de sentiment de croyance en Dieu, aprés la disparition de ma mère que j'aimais... pour moi, Dieu n'existe pas ! "

Ses écrits passionnants s'arrèteront ici, en conclusion Pierrot écrira:

" Voici exposée mes trois premières années de marine avec ses bons et mauvais moments ou l'amitié unit les jeunes hommes que nous étions alors.

Tous ces pays visités dont nous connaissons surtout les bas quartiers, les souks, les boites à matelots.

N'ont pas été rapportées sur ses écrits par discrétion ou par décence les sorties aventureuses des marins en virée ..."

MERCI PIERROT !



avatar
† GRANV
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 70
Radio équipage NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par † GRANV le Ven 29 Aoû 2008, 14:27

merci Pierrot
merci Paillette pour ce récit plein d'humanité et de vérirés



Tous Unis comme à bord.
avatar
lebosco
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 50
 Manœuvrier NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par lebosco le Ven 29 Aoû 2008, 15:07

Merci pour cette fabuleuse lecture.



En activité

Une armée sans culture est lente d'esprit.  
Et une armée lente d'esprit ne peut vaincre l'ennemi.
[Mao tsé-Tung]
avatar
Medaerts
QM 1
QM 1

Age : 68
NON

Re: DEUX AMIS, DEUX MARINS Anciens du RICHELIEU

Message par Medaerts le Ven 29 Aoû 2008, 17:14

Tous ces récits sont très émouvants.

J'espère que la vie de Pierrot aura été plus douce et plus clémente pour lui par la suite.

Merci une nouvelle fois pour ton travail de mise en forme, Paillette.

    La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû 2018, 16:11