Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 706642 messages dans 13968 sujets

Nous avons 14413 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est aublin

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Aujourd'hui à 11:50

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 9:05

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Joël Chandelier Hier à 23:11

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Hier à 21:38

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Tragin Hier à 21:08

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par COLLEMANT Dominique Hier à 19:03

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Hier à 18:57

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par pinçon michel Hier à 18:37

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par DENZER Philippe Hier à 18:15

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Hier à 16:20

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par pogo Hier à 8:36

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Hier à 0:41

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Jeu 16 Aoû 2018 - 23:26

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018 - 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018 - 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018 - 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018 - 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018 - 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018 - 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018 - 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018 - 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 22:15

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par PAUGAM herve Mer 15 Aoû 2018 - 21:31

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018 - 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 19:19

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Christian DAGORN Mer 15 Aoû 2018 - 19:13

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018 - 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018 - 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018 - 17:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018 - 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018 - 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018 - 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018 - 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» SUFFREN (FLM )
par framery Lun 13 Aoû 2018 - 13:20

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» LE BORDELAIS (ER)
par COLLEMANT Dominique Sam 11 Aoû 2018 - 22:06

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» MYTHO (CM)
par alsybar Ven 10 Aoû 2018 - 18:15

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

» ADOUR - P603
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 9:48

» LE VIGILANT (SNLE)
par framery Lun 30 Juil 2018 - 9:34

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par Franjacq Lun 30 Juil 2018 - 8:19

» [ Recherches de camarades ] Reherche PM Chateau
par phirou Dim 29 Juil 2018 - 19:06

» [ Blog visiteurs ] arromanches 1950 1951
par Invité Dim 29 Juil 2018 - 18:44

» ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET (AVISO)
par marsouin Dim 29 Juil 2018 - 18:20

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par jobic Dim 29 Juil 2018 - 17:32

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Charly Dim 29 Juil 2018 - 8:59

» [Le service de santé] LES VISITES MÉDICALES DANS LA MARINE
par LES BORMETTES Sam 28 Juil 2018 - 19:39

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Jeu 26 Juil 2018 - 21:23

» GISMER (Groupe d'Intervention Sous la Mer)
par Charly Jeu 26 Juil 2018 - 9:11

» [ Aéronavale divers ] L'Aéronavale à St Cyr Coetquidan!
par takeo Mer 25 Juil 2018 - 19:10

» LE MUTIN (BE)
par Xavier MONEL Mer 25 Juil 2018 - 11:08

DERNIERS SUJETS


TUREIA - REAO...

Partagez
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Ven 21 Mar 2008 - 21:16

Jean-Claude : aux dernières nouvelles datant de quelquesjours, et venant de Hardy, météo à la Réunion, Morville a 60 ans et il y est encore

A Pilon
avatar
tomana
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 51
NON

Tureia

Message par tomana le Ven 4 Avr 2008 - 23:40

bonsoir à tous, ça m'a fait plaisir de voir des photos de Tureia de cette époque, je connaît un peu Tureia pour y être passé avec la punaruu en 93, mais surtout parce-que ma femme est originaire de ce petit atoll, sur ces photos elle a pu reconnaître sa cousine Mado Brander qui vit maintenant à Mahina.
Si vous avez d'autres clichés ce serait sympa de les mettre sur le forum. Si ça vous interresse, je posterais des photos récentes car nous partons 15 jours en septembre à Tureia.
Bonne soiréé à tous
Thierry
avatar
Jean-Paul PEREA
QM 2
QM 2

Age : 78
Torpilleur équipage NON

Re: Tureia-Reao

Message par Jean-Paul PEREA le Sam 5 Avr 2008 - 5:06

J'ai bien connu Wini Brander, maire de Tureia, il y a quelques années. Il avait servi à bord de l'"Arromanche".
Sa commune était l'une des mieux dotées financièrement, par tête d'habitant, car Moruroa en faisait partie. Il fallait donc prendre en compte la population du site d'expérimentations, quelques milliers de citoyens les années fastes, et les additionner aux quelque trois cents habitants de TUREIA même. C'était légal, c'était obligatoire pour calculer les subventions dues à la commune par l'Etat. Donc c'était Byzance pour le conseil municipal, car ses services n'intervenaient évidemment jamais à Moruroa où il n'y avait pas d'école à entretenir pour les petits paumotu !..
Un Haut-Commissaire qui a tenté, arbitrairement, de revoir ce calcul trop avantageux pour Tureia s'est fait rappeler à l'ordre en Justice sur plainte de Wini Brander. Et il a obtenu le versement intégral des sommes qui étaient dues à sa commune: 300 millions CP !..
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Sam 5 Avr 2008 - 18:14

Salut Jean-Paul

Quand j’étais à Tureai en 71 et 72, le tavana c’était Brander, mais bien sûr pas Wini. (un nom qui vient de loin dans cette grande famille)
Et justement je suis entrain d’écrire un texte pour mettre sur le site, au sujet des chaussures du Tavana qu’il m’avait demandé de lui apporter de Papeete alors que j’allais en repos.
Mais tavana Brander put continuer de marcher les pieds nus, car tellement longs et tellement larges, je n’en ai pas trouvé à sa taille.
Au sujet d’une partie des militaires, ou civils, de Mururoa comptabilisés sur la liste électorale de Tureia. (il n’était pas simplement comptabilisés pour des dotations)
J’ai toujours pensé que c’était une entourloupe afin de garder une réserve de voix pour éventuellement faire un bourrage, comme on dit.
Rares étaient les gens qui étaient au courant, moi-même je ne l’ai appris que quand j’ai eu internet, quelques années après avoir quitté le service et la Polynésie.
Je ne sais pas depuis quand cela datait, mais pendant mon séjour d’environ dix huit mois à Tureia, (pas encore commune) il y eut des élections (municipales je crois ?) et tavana Brander avait demandé qu’un responsables militaire y assistât ; le chef de poste m’avait délégué. Il n’y avait sur la liste électorale que les habitants de l’île, 39 électeurs je crois. (poupulation faible)
Si déjà les gens de Muru étaient inscrits ici, la liste n’existait pas
Je crois que c’est terminé maintenant ?

André Pilon
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
Timonier équipage NON

TUREÏA - REAO

Message par MARECHAL le Sam 5 Avr 2008 - 18:44

Bonjour à tous - Pour Jean-Claude et André: J'ai aussi connu Morville à Nimes-Garons, un gars très gentil.
André, cidessous une vue partielle du "Milly Bar".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jean-Paul PEREA
QM 2
QM 2

Age : 78
Torpilleur équipage NON

Re: TUREIA-REAO

Message par Jean-Paul PEREA le Sam 5 Avr 2008 - 21:11

Bonjour Pilon !
Pour avoir été durant de nombreuses années en charge de l'un des services du Haut-Commissariat, à proximité immédiate du Grand Patron, je peux t'affirmer que si des militaires ou des civils travaillant pour la Défense avaient été massivement inscrits sur les listes électorales polynésiennes le phénomène n'aurait pas échappé aux journalistes et aux formations politiques locales, notamment celles qui s'opposaient fermement aux essais nucléaires. L'"entourloupe" aurait été dénoncée comme telle, avec raison, et la plainte serait remontée jusqu'au Conseil d'Etat. Les sanctions seraient tombées comme des hallebardes !
J'ajoute que le déroulement de chaque consultation électorale est contrôlé par des magistrats de l'ordre judiciaire, et que les procès verbaux de dépouillement du scrutin transmis par les mairies, c'est à dire les chiffres comptabilisés, les éventuelles réclamations et observations des scrutateurs, sont examinés à la loupe par la Commission de Recensement Général des Votes placée sous l'autorité, une fois encore, de magistrats de l'ordre judiciaire et administratif totalement indépendants du pouvoir exécutif.
Les militaires et les personnels civils de la Défense affectés en Polynésie, continuaient à voter par correspondance ou par procuration dans la commune où ils étaient inscrits, en métropole. Sauf rares exceptions, c'est toujours le cas actuellement et nous venons de voter, récemment, quatre fois "à courir": deux tours d'élections territoriales pour former l'Assemblée de la Polynésie, et deux tours de municipales.
Aucune formation, aucun électeur n'a mis en cause de façon fondamentale le contenu des listes électorales et les résultats enregistrés.
Les protestations sont venues plus tard, à la suite d'alliances politiciennes qui ont détourné le sens du vote effectivement émis et incontestable, lui.
Mais c'est une autre histoire qui me ferait sortir de la Charte en vigueur ici.
Bien cordialement
Jean-Paul
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
Timonier équipage NON

TUREIA - REAO

Message par MARECHAL le Sam 5 Avr 2008 - 21:31

Pour toi André, j'ai cherché et j'ai retrouvé ! trois photos de Tureïa. Ce sont des photos polaroïde alors les deux "noir et blanc" ont mal vieillie.
1) le Milly Bar
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
2) les facéties de notre chien "Job"
- "- j'me f'rais bien un p'tit tour de solex !!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- mais après, "-ça fait soif!!! ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
tomana
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 51
NON

Tureia

Message par tomana le Sam 5 Avr 2008 - 21:38

bonsoir
A cette époque dans les années 70, le Tavana était Tuatau BRANDER, le père de Wini, ensuite ce fût Temauri FARIKI surnommé "Makave", Wini arriva ensuite en 83, après le Cyclone NANO qui a ravagé le village en novembre. Les habitants se réfugièrent alors dans le blockhaus pour échapper aux vagues violentes. une grande partie du village a été détruit, dont la mairie et La station météo. Ma femme avait alors 10 ans.
avatar
Jean-Paul PEREA
QM 2
QM 2

Age : 78
Torpilleur équipage NON

Re: TUREIA-REAO

Message par Jean-Paul PEREA le Sam 5 Avr 2008 - 22:12

Effectivement, le cyclone NANO a ravagé les Tuamotu et y a laissé un souvenir indélébile.
La Polynésie a battu alors tous les records de durée d'application du Plan ORSEC puisque nous avons commencé par une dépression tropicale en décembre 82 et nous avons fini avec WILLIAM en mai 83. Il y a eu NANO, et aussi VEENA en avril, qui a dévasté les Iles sous le Vent et Tahiti.
C'est à la suite de ces cyclones qu'ont été mises en chantier sur les atolls les "mairies-abris", perchées sur des piliers laissant les vagues déferler sur d'épaisses dalles de béton, et dont l'unique accès était une porte étanche solidement verrouillée donnant accès à l'escalier conduisant à l'étage. La mairie de Tureia est ainsi faite.
Il y a là des locaux dans lesquels la population vient s'installer lorsque l'alerte est donnée, un émetteur récepteur BLU en secours du téléphone inutilisable, et des réserves d'eau potable.
De quoi tenir un jour ou deux, le temps de laisser passer la tempête.
Quant à Wini Brander, j'ai fait sa connaissance au début des années 90. Il m'a fait l'amitié de m'héberger chez lui, le temps d'une visite communale qu'effectuait l'administrateur des Tuamotu-Gambier, le "Tavana Hau".
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Sam 5 Avr 2008 - 22:32

merci pour ces belles photos Laurent, de Job le chien de la météo, une brave bête à qui on faisait prendre toutes les positions que l'on désirait qu'il prit, et comme je le dis dans un post de la page précédente.
Mais ces deux positions-là, je ne les connaissais pas.
je vois que notre brave Jobi en est au Fanta, est-ce un ivrogne repenti ? ou bien fait-il de la pub pour cette marque ?
André Pilon
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par jean-claude BAUD le Mar 8 Avr 2008 - 22:46

Question aux vétérans de Tureia...
Il me semble avoir connu Vini à Hao dans les années 66 ou 68, il était employé CEP..
Par contre je ne me rappelle plus du nom de sa très belle soeur...
Quelqu'un se souvient-il ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
† tataio
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 70
Timonier équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par † tataio le Mer 9 Avr 2008 - 6:20

salut Jean Claude

pour Vini, si c'est Vini Brander c'est possible, il as fait quelques années de Marine avant de devenir Maire.
Je crois me rappeler de ça.
Quand a sa jolie soeur, elle s'appelle Madeleine et elle est sur une une ou plusieurs de mes photos
au début du post. Elle vit actuellement à Mahina
tataio



A FA'A HEIMOE TO OE ORA, E HA'A MAU TEIE MOE -
Fais de ta vie un rêve, et de ce rêve une réalité - citation de St Exupery
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Mer 16 Avr 2008 - 22:32

Les tiaa du Tavana

En 1971, le tavana de Tureia, c’était donc monsieur Brander, Tuatau était son prénom dites vous, merci, je ne m’en souvenais pas. Comme tous les gens de son atoll, tous les administrés de son fenua, il allait les pieds-nus, du matin au soir et qu’il pleuve où qu’il fasse beau, ses tiaa, ses chaussures restaient, dans un coin du faré.
Parmi toutes les choses que les européens ont apportées aux paumotu, assurément ce qui semble detesté, abhorré, ce sont bien les chaussures et ma foi, un personnage officiel comme le tavana, quand il reçoit des visites de l’extérieur, des gens qui sont parfois des décideurs, il est bien obligé de jouer le jeu. Mais vous pouvez être sûr qu’aussitôt que les dos de ceux-là sont tournés, notre officiel local sort ses pieds endoloris et s’en va bien vite au récif, par exemple pour leur faire reprendre contact avec leur environnement habituel et naturel d’eau de mer, de sable et de cailloux.
De temps à autre, les personnels météos des atolls se rendaient en repos à Tahiti ou ailleurs, à raison de quatre jours de repos acquis par mois de présence. C’était pas mal quatre jours car au bout de six mois, cela faisait plus de trois semaines, et, sachant toute les possibilités, toutes les tentations tahitiennes, il y avait de quoi bouffer pas mal de ce qui avait été économisé.
Je pense que vous avez remarqué qu’à votre départ en repos, il ne fallait pas trop le chanter les jours d’avant sur les toits (de niau) car vous voyiez arriver tous les chefs de familles qui avaient tous des commissions : porter ses lettres aux fetii, où acheter tels objets ou telles marchandises qu’on avait plus au faré toa. C’est ainsi que Tepano, de Reao, m’avait demandé de lui rapporter douze verres pour lampes Coleman !
Si l’on voulait faire plaisir, cela donnait une grosse corvée, courir les magasins, gérer des colis et on en finissait pas, ce n’était plus du repos.
Mais revenons donc à nos tiaa… Quand fut arrivé mon tour de repos, à Tureia, je ne l’ai dit à personne du village, et au matin seulement, je me suis rendu chez tavana Brander pour l’informer de mon départ dans l’après-midi, et par un BDC nanti d’une alouette pour l’embarquement, je crois.
- Ah ! me dit-il, tu pourras me faire une commission, m’acheter des tiaa, une paire de chaussures.
Bien entendu, je n’ai pas dit non et je lui demandai sa pointure. Il ne la connaissait pas, et je remarquais à ce moment que ses pieds étaient d’une longueur et largeur étonnantes (le pied paumotu qui est très large au niveau des orteils). Alors, je suis allé à la station quérir un carton et un crayon afin de dessiner le contour d’un de ses pieds. Je lui promis alors de lui rapporter une belle paire de chaussures noires et vernies, comme il le désirait.
Arrivé à Papeete, ce jour-là, je n’avais donc qu’une commission à faire. Je suis passé chez deux ou trois magasins tinito, marchands de chaussures en tous genres. J’en ai repéré de bien belles qui auraient certainement plu à notre ami Brander, mais pas moyen d’en trouver une seule dont la pointure était semblable au dessin inscrit sur le carton, elles étaient toutes trop petites.
Je me dis que les fare tiaa tinito ne devaient pas souvent en vendre aux paumotu et j’abandonnai ma prospection. Le tavana de Tureia n’aurait pas de chaussures neuves !
Quand je revins sur l’atoll, je fis la traversée Mururoa-Tureia par hélicoptère super-frélon, il se posa sur l’aire cimentée qui fut construite spécialement pour ce type d’hélicoptères dans le cadre des opérations. Tavana Brander était là, en curieux, comme m’attendant, en short, les pieds nus bien entendu.
Je lui ai donc expliqué que je n’avais pas trouvé « chaussure à son pied » et que j’étais navré de n’avoir pu faire sa commission.
Il n’en a pas du tout été contrarié ; je crois même qu’au contraire il semblait satisfait de ne pas avoir l’obligation d’étrenner et de frayer ces chaussures neuves, ce qui est une grosse corvée et supplice, source d’ampoules aux pieds en série pour un Paumotu. Et puis, ajoute-t-il, je comptais les mettre pour le 11 novembre ; et bien, j’irai à la cérémonie les pieds nus.

André Pilon


Dernière édition par PILON le Dim 11 Mai 2008 - 23:14, édité 1 fois
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Ven 9 Mai 2008 - 22:39

Morphologie polynésienne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ci-dessus, je vous racontais que tavana Brander, le chef de Tureia, n'aurait pas de chaussures neuves pour la cérémonie officielle du 11 novembre,1971 et parce que je ne lui en avais pas trouvé chez le Tinito convenant à ses pieds trop larges. Le pied pomotu, en fait, d'après moi.
Mais d'après le voyageur-écrivain belge, Albert T'sertevens qui pérégrinait dans nos îles en 1947, il faut dire le pied polynésien.
voici donc, selon lui le pied polynésien, une photo qu'il a prise à bord d'une des goélettes avec lesquelles ils se déplaçaient d'île en île, sa vahiné popaa farani, Amatini (Amandine) Doré et lui. Lui notant et photographiant, et elle, peignant.
Cette photo est extraite de son ouvrage "Tahiti et sa couronne";

Crédit photo : Albert T'sertevens, Tetevini pour les tahitiens qui l'ont fréquenté.

André Pilon
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par jean-claude BAUD le Dim 11 Mai 2008 - 15:35

André, à Maistrance en 61/62, nous avions Chin Loy ,tahitien, pas poumotu, eh bien il éclatait ses chaussures hautes tiges tous les 2 mois..
Pour ma part, à force de marcher pieds nus je ne pouvais plus mettre mes chaussures marines...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Dim 11 Mai 2008 - 23:23

Salut JC
Ton tinito Chin Loy, il devait avoir du sang pomotu car les chinois ont plutôt, il me semble, les pieds fluets. Indépandemment du fait que son arrière-arrière-arrière-arrière grand-mère avait probablement eu les pieds compressés comme on faisait aux chinoises avant la révolution
Moi je suis toujours pieds nus, mais cela ne date pas de mes séjours sur atoll, tu auras lu, sur mon livre, que j'étais toujours sans chaussures étant gamin

André Pilon
,
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Mer 23 Juil 2008 - 11:40

Souvenirs

Le bar de Tureia : 1971 / 1972

Dans le courant de l’année 1971, vers la fin de cette année-là, un nouveau bar a été construit à Tureia ; le chef du poste militaire étant l’adjudant Lapish, de la Légion. En gros, ce bâtiment était situé entre la place d’Armes et le récif.
Bien entendu, il était indépendant de notre Milly bar, celui des météos, qui brûla quelques mois plus tard et dont j’ai décrit l’épisode incendiaire à la page 6 de ce post.
Le bar de Tureia était beau, vaste et bien achalandé. C’était un coin très convivial et en gros on y passait une demi-heure, le midi avant de passer à table. Moi, je suis loin d’être un pilier de ces établissements mais il était très agréable de se rencontrer en ces lieux.
C’est là que j’ai découvert une coutume, est-elle de la Légion ? je n’en sais rien. J’en étais dans ma troisième année de fréquentation des légionnaires et je ne l’avais pas rencontrée.
Quand il passait au poste de Tureia des visiteurs en mission, bien entendu, avant le repas du midi, le chef de poste leur donnait rendez-vous au bar à onze heures trente. La tournée était gratuite pour eux, payée par « la maison » leur disait le barman ou l’adjudant.
Mais pendant le temps de la consommation de cet apéritif offert, les gens du poste, ostensiblement attiraient leur attention vers le plafond, au-dessus du bar. Et là, on y voyait, punaisés, quelques billets de cinq cents ou de mille francs cfp, fixés là-haut par ceux qui les avaient précédés et qui avaient déjà bu à l’œil. Ces billets étaient punaisés sur les lattes de bois verni qui ornaient le plafond du bar à cet endroit.
Bien entendu, les visiteurs après avoir siroté, se sentaient obligés de mettre la main à la poche, de sortir le porte-feuilles et de donner à leur tour un billet qui grimpait bien vite au plafond pour orner et étoffer la panoplie. Tout le monde ne mettait pas des billets, certains se fendait d’une pièce qui s’en allait tinter au fond d’un bocal ; en général tous les visiteurs participaient, à l’imitation bien souvent du plus gradé.
Un jour, nous avons eu affaire à des radins de première catégorie ; ils ont bu une ou deux tournées, ils ont croqué des cacahuètes, des pistaches ou autres amuse-gueules, mais ils n’ont rien mis, ni au plafond, ni au pot. Il y avait là, une douzaine de personnes en misson depuis Paris, dont deux généraux. Tout le monde a admiré le décor formé par la vingtaine de billets tahitiens collés au plafond.
L’adjudant Lapish expliqua que ces billets avaient été placés là par les derniers visiteurs. Il y eut des hochements de tête voulant dire qu’on avait bien compris, et puis que c’était sans doute une excellente initiative, mais nul n’a mis la main à la poche. Le général à trois ou quatre étoiles, je ne sais plus, venu de Paris comme tous les autres, n’ayant pas donné l’exemple.


André Pilon


Dernière édition par PILON le Lun 4 Aoû 2008 - 12:01, édité 2 fois
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
Détecteur NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par jean-claude BAUD le Mer 23 Juil 2008 - 16:54

J'ai connu Lapish à Muru, un bon !! Le flegme britanique en plus...
Je crois l'avoir vu, lors d'une fête, habillé en gentleman, chapeau melon chevauchant un grand bicycle de ce genre..Je ne sais pas par quelle prouesse ce vélo est arrivé à Muru....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Daniel 77
MATELOT
MATELOT

Age : 70
NON

Tureia 1970-71

Message par Daniel 77 le Sam 9 Aoû 2008 - 18:19

Bonjour,

Photos de Tureia, prises par Alberto en 1970-71 (diffusées avec son accord)
Reconnaissez vous quelqu'un ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Anecdotes d'Alberto en lisant vos messages sur Tureia, en particulier ceux d'André Pilon

Encore des souvenirs qui se sont réveillés ! et plein d' anecdoctes à raconter, ou qui se recoupent du temps de mes missions !.... comme par exemple ce que raconte PILON ...et notamment la visite des généraux au nouveau bar de l' OPP (Organisation Postes Périphériques) de Tureia...je pense que ce sont ceux qui sont venus nous rendre visite avec le Docteur MILLON, mon "boss", et dont je t' ai envoyé 2 photos....celà voudrait dire que PILON et moi, nous nous sommes croisés sans nous connaître vraiment...
Lors de mes premières missions sur Tureia, il y avait un lieutenant , aviateur je crois, qui avait été relevé de ses fonctions de Chef de Poste, car à ce qu' il se disait, il n' y avait plus de discipline militaire...( trop d' absents aux levées de couleurs, tenues militaires abandonnées au profit de "bermudas" et chemises bariolées...).d' ailleurs j' avais été le voisin, dans le catalina qui nous convoyait depuis Hao, d' un commandant ou colonel médecin, venu étudier sur place " la dynamique des groupes restreints" ...La garnison a été remplacée par la suite,par des légionnaires que l' on voit sur une des photos que je t' ai déjà transmise...j' ai souvenir que les repas se prenaient habituellement au réfectoire avec la " troupe", la table officier étant mise à part...mais par la suite, il y a eu bien sûr un adjudant-,chef de la légion, comme Commandant de l' OPP, (peut être SCHACHT, du moins le dernier en date que j' ai connu), qui prenait ses repas seul, dans un bâtiment, non loin du réfectoire, dans lequel il dormait également...quand j' arrivais, j' étais l' officier dans le grade le plus élevé, alors il me conviait à sa table dans un silence impressionnant...les repas était réchauffés par un légionnaire dans un petit coin aménagé à cet effet...de temps en temps il m' adressait la parole avec un fort accent germanique, pour me dire: " Arch!...écoutez mon lieutenant...BACH ! " car en fond sonore il avait mis la musique de son compositeur préféré....à la fin du repas , nous prenions un café (ou un alcool ?), pour faire d' interminables parties d' échecs qui se terminaient fort tard dans la nuit...alors, éclairé par le seul clair de lune, je regagnais ma chambre avec le sentiment d' un moment presque irréel, figé dans le temps ....Impossible d' imaginer de tels moments, à l' autre bout du monde, perdu au milieu d' un immense océan....Sublime !!
J' ai une photo de ce médecin avec quelques gars de l' OPP, que j' avais embarqués avec moi et mon plongeur paumotu du SMCB, sur la baleinière qu'il fallait pousser sur le récif , (avec un camion GMC pour nous mettre à l' eau quand nous n' étions que deux au petit jour...), mission encore plus délicate au retour pour le franchissement de la barrière récifale !...Tureia étant un atoll sans passe, c' était la seule façon d' aller pêcher à la traîne coté océan.. (photo du thazard et du mahi mahi, ou dorade coryphène)
Lors d' une sortie, coté océan, Pupure le plongeur du Service, avait flêché une tortue, dans la nageoire avant gauche, posée sur une "patate" par 20 mètres de fond, et qui a servie d' agâpe au village au cours d' un bon tamaraa...
PS : Pupuré, mon fidèle et ami plongeur du SMCB, est celui qui est debout sur la photo n° 008...malheureusement décédé à l' âge de 53 ans...mormon,ayant procréé 14 enfants !


Amicalement
Daniel



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Dim 10 Aoû 2008 - 23:51

Bien le bonjour Daniel

Nous nous sommes probablement croisés, mais il faut dire qu’à Tureia, en dehors de la météo dont j’étais le chef de station je n’avais aucune autorité, et il passait souvent du monde que je ne côtoyais guère.
Il n’en étais pas de même à Reao où j’avais la responsabilité OPP; je ne pouvais donc manquer personne et c’est à Reao que j’ai connu le plongeur du SMCB Pupure dont tu m’apprends la disparition.
Je suis arrivé à Tureia le 1er mai 1971 en remplacement du PM Météo qui quittait. Il y avait du b****l, comme on dit, et un peu du laisser aller dont tu parles, manques d’assiduité aux couleurs, même pour les météo qui se levaient pour quatre heures de travail et cela une nuit sur deux pour les radiosondeurs. Pendant les tirs de 71, le chef de poste était le capitaine Pouget;pour ceux de 72, c'était le lieutenant Lepage.
Quittant l'atoll après ces derniers, je suis resté dix huit mois à TUREIA, et c’est en fin de mon séjour qu’à été mis en service ce nouveau bar au-dessus duquel les visiteurs épinglaient leurs offrandes.
Je ne te citerai pas, dans ce post ouvert à tous, le nom du général qui n’a pas donné le signal de monter sur la chaise pour y punaiser un ou deux billets; c’est dommage car sa suite était longue.
Ça aurait fait des sous.
Quelques mois plus tôt, à Puka Puka où je suis resté six mois, dans mon groupe de sept ou huit météos, alors que le chef de poste était l’adjudant Balash, j’avais reçu ce colonel médecin qui étudiait le comportement des gens vivant comme nous en groupe restreint et isolé, et dont je ne me suis jamais rappelé le nom.
Ces travaux sont probablement restés lettres mortes, car moi j’ai fait plus de huit ans de CEP et malgré ces études on a continué à recevoir sur les postes périphériques des gens inaptes à vivre ainsi.
André Pilon
avatar
Daniel 77
MATELOT
MATELOT

Age : 70
NON

TUREIA 1970-1971

Message par Daniel 77 le Lun 11 Aoû 2008 - 14:51

Bonjour André,

Ce n'est pas moi que tu as probablement croisé, mais mon ami Alberto qui vit toujours à Tahiti (Arue). Il n'a pas quitté la Polynésie depuis son service dans le SMCB en 1970.

Voici la réponse qu'il me fait suite à ton message sur le forum :


Reao et Puka Puka, avec Pukarua, Vairatea, Vahitahi, faisaient également partie de mes tournées avec Pupure, et je suis content que quelqu' un se souvienne de ce plongeur du SMCB exceptionnel, extrêmement connu sur la plupart des atolls visités...par sa gentillesse, sa connaissance du milieu paumotu, et toujours prêt à rendre service à la population de ces atolls du bout du monde.
@+
Alberto



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Lun 11 Aoû 2008 - 15:02

daniel 77

Excuse-moi pour m'être entOrtîllé les crayons. empressé de répondre je me suis gourré. Ce n'est pas grave. je peux ajouter qu'à Reao j'y ai connu deux plongeurs polynésiens, feu Pupure, dont nous avons parlé et un autre nommé Tehina. je ne me rappelle pas de leurs visages. Ils venaient de temps à autre faire les prélèvements de faune marine dans le lagon et aussi dans l'océan il me semble.
Si ma mémoire est bonne, quand les plongeurs venaient par catalina, l'avion les attendait le temps de leurs prélèvements.
En général, ils prenaient - ainsi que l'équipage - leur repas du midi à la station météo et je touchais les frais de vivre les concernant, 10 francs métropolitains par personne et pour la journée complète.

amicalement à vous deux.

André Pilon
avatar
DEGERAUD dit LE BOSCO
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
NON

Tureia

Message par DEGERAUD dit LE BOSCO le Lun 11 Aoû 2008 - 23:37

J'ai rencontré ce lieutenant-colonel (ou capitaine de frégate) médecin psychiatre à Réao. Il s'appelait Rémond ou Raymond et était chef du service neuro de l'hôpital Jean Prince.
Lors de son passage sur site, nous devions répondre à plusieurs centaines de questions dont il me reste en mémoire les plus savoureuses :
- chantez-vous sous la douche
- souhaitez-vous construire des ponts
- voulez-vous être infirmière (pas infirmier)
- montez-vous les escaliers quatre à quatre
et l'inoubliable :
- êtes-vous un envoyé spécial de Dieu (je dois dire que là la tentation était forte....)
Au retour à Papeete, nous devions passer dans son service au 3ième étage pour répondre à d'autres questions de façon à ce qu'il puisse faire des recoupements, et sans doute aussi analyser notre degré de sincérité dans les réponses.
Une infirmière m'a donné une liasse de feuilles à remplir, mais n'ayant pas de local disponible, elle m'a fait entrer dans une cellule capitonnée en s'excusant de n'avoir pas mieux à m'offrir.
voyant cette superbe chambre sans poignée de porte, j'ai trouvé drôle de plaisanter en lui demandant de ne pas fermer la porte en sortant.
Une fois chez le gentil docteur, à peine assis il me dit :
alors vous êtes claustrophobe!!
Devant ma réponse négative et mon air ébahi, il me dit "vous avez dit à l'infirmière etc..."
C'est à ce moment que je me suis aperçu qu'il n'avait pas du tout le même sens de l'humour que moi (et l'infirmière non plus, dommage....)
Je ne sais pas non plus si son travail a abouti à quelque chose de concret, mais moi non plus je n'en ai plus entendu parler, et je ne le regrette pas vraiment.
avatar
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 73
MÉTÉOROLOGUE NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par LE LAY ALAIN le Mar 12 Aoû 2008 - 8:59

Je suis moi aussi passé entre le mains de ces psys!!!!
A Jean-Prince lors de ces tests, il fallait dessiner une maison avec une cheminée et de la fumée sortant de celle ci.Selon le sens de cette fumée(droite,penchée)ces messieurs pouvaient trouver des réponses.!!!!!
Questions:A quel age avez vous cessé d'uriner au lit!!!!
l'age de votre première expérience sexuelle!!!!
ECT.........
J'ai également pris cette expérience à la rigolade car d'autres priorités au retour de 6 mois d'atool,mais je me suis de suite fait remettre d'équerre!!!!!!
Souvenirs!!!!souvenirs!!!!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 88
 Télémètre Équipage NON

Re: TUREIA - REAO...

Message par PILON le Mar 12 Aoû 2008 - 15:56

Bravo les deux boscos

Effectivement vous avez passé tous deux, comme moi, entre les mains de ce médecin psy, taravana autant que ses clients, et dont bosco D me rappelle le nom : Raymond, que j’avais oublié. Ce n’était pas un marin, ni un aviateur, mais un biffin.
Je me rappelle de sa boite en bois de couleur marron dans laquelle il y avait toutes ces fiches auxquelles il fallait répondre.
Il était venu à PK PK par je ne sais plus quel bateau et le premier qui était passsé devant lui c’est Bourdillat (SM météo), il nous avait averti de ces questions parfois débiles et farfelues.
La question, sur l’une de ces fiches c’était : si vous voyez une belle fille, cela vous donne-t-il envie de coucher avec elle ?
En revenant de Puka Puka, sur sa demande, je suis allé plusieurs fois à Jean Prince pour lui parler de mon personnel et lui expliquer ce qui se passait autour de table , avec des croquis à l’appui (12 à 14 personnes autour d’une seule table). Pour lui c’était probablement une mine à étudier et exploiter car comme on pouvait tous se parler en mangeant, il fallait que je lui dise qui parlait le plus et à qui il parait le plus et à qui il parlait le moins etc… celui qui parlait le moins et pourquoi il parlait peu…
Après avoir noté tout ça et fait des diagrammes devant moi, il me disait, vous reviendrez demain.
Et plusieurs jours passaient en aller et retour à Jean Prince, frais non payés, et mon temps de repos, lui, était passablement grignoté ; matinées foutues.
A l’instant, je viens de retrouver sur le journal que j’ai tenu à Puka Puka, le double de mon analyse psychique personnelle que j’avais faite pour ce médecin.


André Pilon


Dernière édition par PILON le Mar 12 Aoû 2008 - 17:55, édité 1 fois

    La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû 2018 - 12:15