Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 669082 messages dans 13613 sujets

Nous avons 15659 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est 29bleu

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par yffic Aujourd'hui à 0:34

» DUGNY LE BOURGET (B.A.N)
par yffic Aujourd'hui à 0:12

» AGADIR (B.A.N.)
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:26

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 23:25

» [Divers les classiques] La vie à bord d'un sous-marin classique (Sujet unique)
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 23:05

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Hier à 22:51

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par JBY Hier à 22:36

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Bréguet Atlantic (BR 1150)
par douzef Hier à 22:28

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par passe plat Hier à 19:37

» CFM HOURTIN. VOLUME 4
par J-L-14 Hier à 19:07

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par boboss Hier à 19:05

» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] LE TATOUAGE ET LE MARIN
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 18:00

» RANCE (BSL)
par louis GOSSET Hier à 17:50

» FOCH (PA)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 17:49

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 17:43

» LE MUTIN (BE)
par LA TOULINE Hier à 17:41

» ESCADRILLE 55 S
par LEBRIS Hier à 16:06

» École des pupilles 45/46
par sagnimorte albert Hier à 10:36

» BALNY (AE)
par Matelot Hier à 9:17

» CASABIANCA (EE)
par parriaux christian Hier à 8:53

» DU CHAYLA (EE)
par bosco85 Ven 23 Fév 2018 - 23:38

» JEAN DE VIENNE (FRÉGATE) D643
par COLLEMANT Dominique Ven 23 Fév 2018 - 22:16

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Ven 23 Fév 2018 - 21:57

» MALABAR (RHM)
par Jean-Marie41 Ven 23 Fév 2018 - 19:59

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par Serge BAVOUX Ven 23 Fév 2018 - 19:36

» Criquet (gabare)
par Charly Ven 23 Fév 2018 - 19:16

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par jobic Ven 23 Fév 2018 - 19:11

» LANN-BIHOUÉ (B.A.N.)
par Doudou78 Ven 23 Fév 2018 - 15:04

» La Boudeuse
par LA TOULINE Ven 23 Fév 2018 - 14:15

» BIDASSOA (BDC)
par alsybar Ven 23 Fév 2018 - 0:23

» FLOTTILLE 9 F
par Brand Robert Jeu 22 Fév 2018 - 22:09

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Michel Roux Jeu 22 Fév 2018 - 18:51

» VAUQUELIN (EE)
par SUNE Jeu 22 Fév 2018 - 18:36

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DENZER Philippe Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» LA CHARENTE (PRE)
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 18:02

» [Marine à voile] L'Hermione
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 22 Fév 2018 - 8:37

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Jeu 22 Fév 2018 - 8:24

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par LA TOULINE Jeu 22 Fév 2018 - 8:11

» MINERVE (SM)
par lecuyer Jeu 22 Fév 2018 - 0:11

» AMIRAL CHARNER (AE)
par loulou06000 Mer 21 Fév 2018 - 23:29

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par douzef Mer 21 Fév 2018 - 20:58

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par LEMONNIER Mer 21 Fév 2018 - 18:53

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mer 21 Fév 2018 - 17:38

» Saphir
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:06

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Mer 21 Fév 2018 - 14:05

» Recherche renseignements sur navires Archimède et Centaure (1944-1946)
par Marco-56 Mer 21 Fév 2018 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par skagerrac Mer 21 Fév 2018 - 10:51

» [ Recherches de camarades ] Sur le Maillé Brézé entre novembre 58 et juillet 60
par cioni Mer 21 Fév 2018 - 9:18

» LE HARDI (E.C.)
par ledaron Mer 21 Fév 2018 - 9:09

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par PICCOLO Mar 20 Fév 2018 - 22:41

» CASABIANCA (SM)
par Marco-56 Mar 20 Fév 2018 - 21:59

» CDT BORY (AE)
par Jean-Léon Mar 20 Fév 2018 - 19:41

» L'INFLEXIBLE (SNLE)
par tabletop83 Mar 20 Fév 2018 - 19:16

» MARINE LA PALLICE - ROCHEFORT
par BOUBOU 56/50 Mar 20 Fév 2018 - 18:56

» ESCADRILLE 22 S
par COLLEMANT Dominique Mar 20 Fév 2018 - 15:53

» [ Associations anciens Marins ] ADOSM Brest 2016
par cornaly Mar 20 Fév 2018 - 1:00

» COLBERT (1956) (Croiseur)
par Roli64 Lun 19 Fév 2018 - 17:05

» FLOTTILLE 24 F
par Joël Chandelier Lun 19 Fév 2018 - 15:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par BONNERUE Daniel Lun 19 Fév 2018 - 15:09

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 19 Fév 2018 - 14:15

» Le Bachi
par PAUGAM herve Lun 19 Fév 2018 - 11:45

» [ Recherches de camarades ] Embarqués sur sous-marin Espadon de août 79 à février 82
par julita Dim 18 Fév 2018 - 23:08

» D.E.T. PORQUEROLLES
par corre claude Dim 18 Fév 2018 - 21:10

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 20:47

» CIFUSIL de la BAN Lanvéoc Poulmic
par byu30 Dim 18 Fév 2018 - 19:12

» FLOTTILLE 23 F
par Joël Chandelier Dim 18 Fév 2018 - 18:35

» LE BRESTOIS (ER)
par Jean-Michel Gaiffe Dim 18 Fév 2018 - 14:13

» [ Recherches de camarades ] Recherche SM Trans Graziani Patrick
par Eric B Dim 18 Fév 2018 - 12:55

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par jean claude monzie Dim 18 Fév 2018 - 10:29

» [Divers École de maistrance] La nouvelle École de Maistrance
par loulou06000 Sam 17 Fév 2018 - 22:47

» La spécialité de Radio
par 3eme ligne Sam 17 Fév 2018 - 19:10

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Houllé Sam 17 Fév 2018 - 17:42

» ARIEL (BA)
par MARCHAND Michel Sam 17 Fév 2018 - 15:51

» HIPPOPOTAME (RHM )
par GYURISS Sam 17 Fév 2018 - 15:17

» FLOTTILLE 22 F
par Moulinier Alain Sam 17 Fév 2018 - 14:27

» CASABIANCA (SNA)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 13:40

» [Divers sous-marins classiques] Le sous-marin mouilleur de mines FNFL
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 12:45

» [ Recherches de camarades ] Briançon
par takeo Sam 17 Fév 2018 - 12:08

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par cioni Sam 17 Fév 2018 - 11:56

» PONCELET (SM)
par Charly Sam 17 Fév 2018 - 10:05

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Charly Ven 16 Fév 2018 - 22:22

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par gilbert kerisit Ven 16 Fév 2018 - 21:07

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par Pépé 974 Ven 16 Fév 2018 - 20:49

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 19:38

» FLOTTILLE 33 F
par Jean-Marie41 Ven 16 Fév 2018 - 18:54

» PÉGASE
par corre claude Ven 16 Fév 2018 - 17:26

» ORPHÉE (SM)
par COLLEMANT Dominique Ven 16 Fév 2018 - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Jeu 15 Fév 2018 - 22:09

» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
par Jean-Marie41 Jeu 15 Fév 2018 - 21:01

» CHELIFF (LST)
par boboss Jeu 15 Fév 2018 - 16:43

» VIOLETTE - P788
par alain EGUERRE Jeu 15 Fév 2018 - 5:52

» GUEPRATTE (EE)
par PAUGAM herve Mer 14 Fév 2018 - 16:41

» TONNERRE (BPC)
par Xavier MONEL Mer 14 Fév 2018 - 10:24

» Karachi
par loulou06000 Mar 13 Fév 2018 - 11:38

» SIRÈNE (SM)
par Micky Mousse Mar 13 Fév 2018 - 10:52

» [Musique dans la Marine] Bagad St-Mandrier
par Paulo Mar 13 Fév 2018 - 9:43

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE MAILLÉ BREZÉ
par ERIC THIEBAUT Mar 13 Fév 2018 - 8:48

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Paris
par Cabestan Mar 13 Fév 2018 - 1:07

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Lun 12 Fév 2018 - 20:31

DERNIERS SUJETS


DAUPHIN (SM)

Partagez
avatar
bourgoin77
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 66
Détecteur ASM NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par bourgoin77 le Sam 23 Avr 2016 - 16:31

J'étais sur le Dauphin à l'époque.
Il s'agit du QM mécano MERKLEN.
Cordialement.
avatar
chapellier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Électrotechnicien NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par chapellier le Sam 10 Déc 2016 - 17:03

10 décembre 1985

Incident Grave sur Le Dauphin


10 décembre 1985 : ACCIDENT A BORD DU SOUS-MARIN « DAUPHIN »
– Il y a 30 ans, presque jour pour jour un grave accident s'est produit à bord du sous-marin "Dauphin", accident qui aurait pu être fatal.
..
Voici le récit de cet événement :
Accident en plongée du sous-marin « Dauphin », le mardi 10 décembre 1985

Spoiler:
La grande refonte SISYPHE (Sous-marin Installé en SYstème Pour Hydroacoustique Expérimentale) du sous-marin « Dauphin » à Lorient était achevée.

La période des essais à la mer commençait, selon l’enchaînement suivant :
Le 28 novembre 1985 plongée statique n°1, les 2 et 3 décembre plongée statique n°2, les 3, 4 et 5 décembre passage au bassin, plongée statique n°3 dans la nuit du 5 au 6 décembre, le 7 décembre plongée statique n°4, le dimanche 8 décembre appareillage à 22h00 pour les essais en eaux libres, lundi 9 décembre plongée à l’immersion périscopique : IP (14 mètres), et à 100 mètres : P/2,
Mardi 10 décembre plongée à 200 mètres : P.
Les essais avaient pris du retard, comme c’était souvent le cas après une grande refonte.
Les membres de l’équipage étaient pour la plupart très récemment embarqués, les autres n’avaient pas navigué depuis plus d’une année.
C’est au centre du secteur Juliett en Atlantique (plein sud Penmarc’h, plein ouest La Baule) que vont se dérouler les essais en plongée.
L’aviso « Jacoubet » est sur zone en soutien, et pour assurer la sécurité.
Ces essais en eaux libres, réalisés aux postes de combat, se sont déroulés d’abord à l’immersion périscopique, puis à 100 mètres d’immersion, et pour finir à 200 mètres.
Ils ont commencé pour la première plongée le lundi 9 décembre à 09h16 jusqu’à 13h35 à l’IP, de 16h20 à 21h26 à P/2, le mardi 10 décembre de 06h34 à 13h59, puis de 16h28 à 17h32.
Le retour en surface était prévu à 14h00. Le « Dauphin » fait surface à 13h59 tous essais effectués, sauf ceux de la pompe d’assèchement à 200 mètres.
Le message rendant compte de la situation est envoyé à l’escadrille des sous-marins de Lorient ; l’aviso « Jacoubet » est libéré, et fait route vers Brest.
L’équipage est très fatigué : deux heures et demi en surface permettent un peu de repos bénéfique pour tous.

À 16h28 le « Dauphin » replonge, charge en air effectuée, afin de terminer les essais de la pompe d’assèchement à 200 mètres.
Rappel aux postes de combat, immersion 200 mètres, bâtiment étanche.
Les essais de la pompe sont réalisés dans le compartiment des auxiliaires. Le circuit d’assèchement est particulier : la pompe refoule à la mer, et aspire dans différentes capacités, ou cales, grâce à un aiguillage manuel qui consiste à permuter un tuyau coudé pouvant être boulonné d’un côté sur la pompe et de l’autre sur une des capacités choisies, devant être asséchée.
L’assèchement des cales se déroule normalement.
Puis, c’est au tour de l’assèchement d’un régleur en service.
La connexion avec le régleur est faite manuellement : début de l’assèchement du régleur.
À cet instant, l’Ingénieur mécanicien, présent dans le compartiment des Auxiliaires, crie : « Entrée d’eau aux Auxiliaires !!! ». Il est 17h27.
En effet, un énorme geyser surgit dans le compartiment au niveau de la pompe d’assèchement.
Le Maître de central annonce sur la diffusion générale : « Voie d’eau aux Auxiliaires !!! »,
« Chassez partout !!! ».
Les moteurs électriques principaux sont lancés Avant 6, l’ordre de mettre les barres de plongée à monter est donné.
Malgré la parade, le sous-marin n’obéit pas, il pique du nez, l’assiette devient de plus en plus négative, jusqu’à dépasser -20°.
À ce moment, par consigne, les électriciens de propulsion stoppent les moteurs, inversent les commandes et battent Arrière 5.
Le Maître de central voyant les tachymètres des lignes d’arbres partir en AR, alors que l’on se trouve en manœuvre de parade de voie d’eau, disjoncte l’alimentation électrique des moteurs de propulsion.
Résultat : plus de propulsion ! L’assiette est supérieure à -30°, le sous-marin court sur son erre en avant et continue de s’enfoncer : l’immersion dépasse 250 mètres !
2à 3 minutes venaient de s’écouler…
Le Commandant, l’Officier en second, et moi-même, officier en troisième, chacun à son poste, manœuvre la commande de largage des plombs de sécurité avec succès.
Le sous-marin remonte brutalement, mais il est toujours en assiette négative.
Je me trouve au CO (central opérations) et j’ordonne au barreur de direction, qui se trouve dans le kiosque, de mettre la barre toute d’un bord, dans le but d’enfoncer le cul du sous-marin, avec l’espoir de réduire l’assiette.
3 à 4 minutes venaient de s’écouler…
À ce moment, le Maître de central réalise que le barreur a mis les barres de plongée AV et AR à descendre, au lieu de les mettre à monter !
Les barres sont mises à monter, les disjoncteurs sont réenclenchés, les moteurs de propulsion sont relancés, l’assiette diminue et le sous-marin commence à remonter lentement, d’abord en assiette négative, puis, peu à peu, en assiette positive. La barre de direction est remise à zéro.
4 à 5 minutes venaient de s’écouler…
Le largage des plombs de sécurité (14 tonnes) a permis d’alléger de façon considérable le sous-marin.
Au fur et à mesure de sa remontée vers la surface, le sous-marin a commencé à prendre de la gîte sur tribord.
Les ballasts centraux sur le « Dauphin » avaient des capacités en air différentes entre bâbord et tribord. En effet une partie du volume du ballast central tribord était occupé par les réfrigérants de la station d’huile (gros tuyaux en serpentin). Il y avait donc moins de capacité en air dans le ballast tribord que dans celui de bâbord ; et c’est cette différence qui explique le début de la prise de gîte sur tribord ! Celle-ci s’est accentuée tout au long de la remontée au point que, parvenu en surface, le « Dauphin » se retrouve couché à plat sur la mer avec une gîte comprise entre 70° et 80°.
À ce moment là, j’étais debout sur le montant de l’échelle du kiosque qui se trouvait quasiment à l’horizontale !!!
5 à 6 minutes venaient de s’écouler…
Le « Dauphin » est en surface, couché sur tribord…la mer est de force 4, le vent 6… il est ballotté,… et soudain une vague bienfaitrice redresse brutalement le sous-marin ! Ouf !
Il est 17h32.
Je prends le quart à la passerelle, et ce jusqu’à l’arrivée à Lorient.
Il fait nuit, le « Dauphin » flotte, mais sans propulsion, les batteries ont déversées, plus d’électricité, juste suffisamment pour envoyer un message de détresse.
Tout à bord est sens dessus dessous ; dans le noir, l’équipage est hébété…
L’ingénieur mécanicien réussit, et c’est un exploit ! À lancer les trois diesel en auto-excitation : vitesse 12 nœuds, sans possibilité de réglage.
La barre de direction est manœuvrée en secours à bras du poste AR.
Le cap vers Lorient est donné par un Alizé de Lann Bihoué qui passe et repasse sans cesse au dessus de nous pour nous indiquer la route (pas de moyen de communication avec lui).
Vers 5 heures du matin nous rejoignons deux remorqueurs qui nous attendaient devant le phare de Pen Men sur l’île de Groix.
À 5h30 le « Dauphin » était accosté à Keroman, l’équipage soulagé et heureux sans doute, mais totalement à bout de force, ne réalisant pas que le cauchemar était terminé…
Que s’est-il donc passé ?
Concernant l’entrée d’eau, il y a eu une erreur d’aiguillage : le coude a été connecté sur le régleur de sécurité gonflé à 45 bars, et non sur le régleur en service.
Ainsi, au lancement de la pompe, la pression a été telle que le coude a sauté immédiatement, car, pour aller plus vite sa collerette n’était boulonnée que sur trois boulons au lieu de six, et le joint n’était pas conforme.
Il n’y a donc pas eu de voie d’eau ! C’est le régleur en pression qui s’est vidé dans le compartiment des Auxiliaires.
Ce qui explique, qu’après le largage des plombs de sécurité, le sous-marin s’est trouvé brutalement allégé.
De plus, au cours de la remontée, il est arrivé que la vitesse ascensionnelle ait été plus grande que la vitesse d’avancement, ce qui a accéléré l’accroissement de la gîte.
Pourquoi la propulsion a battu AR 5 ?
Parce que la diffusion générale au compartiment de la Propulsion Électrique ne fonctionnait pas ! Les électriciens de propulsion ne savaient pas qu’on se trouvait en situation de parade à une voie d’eau.
La consigne prévoit de battre AR 5, sans ordre, lorsque l’assiette du sous-marin dépasse -20°.
Pourquoi le barreur s’est trompé de sens pour les barres de plongée ?
Sans doute à cause du stress, à cause de la fatigue (deux journées consécutives passées quasiment aux postes de combat), et aussi à cause de son inexpérience.
Voilà !
On peut dire que ce jour-là nous avons eu beaucoup de chance !
Rédacteur : Gérard Faugère, au moment des faits j’étais Officier en troisième à bord du sous-marin « Dauphin ».

Rappel : A la propulsion, la consigne pour une pointe de -20° non annoncée, est de battre en arrière 6, pas arrière 5, ce qui n'est pas le même couplage. Le maître de central quant à lui a déclenché les 8000A, tête de batteries, privant ainsi la propulsion d'alimentation.


Dernière édition par centime44 le Sam 10 Déc 2016 - 19:11, édité 1 fois (Raison : mise en place du spoiler .. texte long..!!!)
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par COLLEMANT Dominique le Sam 10 Déc 2016 - 18:04

Merci pour ce récit.....
Vous êtes revenus de loin......

Ta tête et ton nom me disent quelque chose....
N'étions nous pas ensemble sur la Daphné en 70-71 ....
Cordialement
Bill ancien maître de central sur le FLORE.



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
centime44
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 61
Mécanicien NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par centime44 le Sam 10 Déc 2016 - 19:12

merci pour le récit... dur dur..!!!

avatar
chapellier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Électrotechnicien NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par chapellier le Sam 10 Déc 2016 - 20:54

Salut Bill,

Oui nous étions sur la Daphné moi électricien au MEP et toi chef Diesel.

Nous avons ensuite fait Émilie Hobhouse, et ensuite le 1er mars j'ai embarqué sur le Requin qui sortait de Grand Carénage.

J'ai fait ensuite les SNLE pour finir maitre de Central.

Amitiés.
avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par COLLEMANT Dominique le Dim 11 Déc 2016 - 21:47

Heureux de te retrouver sur le forum.
Je t'envoie un MP



   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
Kohler Jean Marie(Hans)
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 68
Électricien NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par Kohler Jean Marie(Hans) le Lun 12 Déc 2016 - 12:54

Salut Chapellier
Moi aussi je t'ai croisé quelque part ,mais les embarquement qui figurent sur ton profil ne correspondent pas aux miens .Alors est-ce à un cours d'électriciens ou de sous-mariniers ?Peux-tu m' "éclairer" ? (un comble pour des anciens de la "faculté de l'ampoule" )
avatar
mashpro
QM 1
QM 1

Age : 62
Électricien équipage NON

Re: DAUPHIN (SM)

Message par mashpro le Ven 16 Déc 2016 - 8:57

Ce récit est imppréssionnant, on se demande comment l'équipage reste volontaire sous-marins après ça.
A la fin du récit il est précisé que les consignes sont de mettre AR 6 et c'est AR 5 qui a été réglé, je me rappelle que sur le Gymnote quand nous faisions des exercices avarie de barres et que nous devions battre AR6 5AR 5 POUR LE Gymnote) nous mettions aussi AR4 car autrement le réglage d'éxcitation était trop dur à tenir et il y avait risque de déclenchement. Des élecs pourrons me confirmer ou pas...



Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson péché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible. (proverbe indien)

    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 6:47