Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 634770 messages dans 13334 sujets

Nous avons 15605 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est pat.lce

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Papeete] PAPEETE - LES BARS DURANT VOS CAMPAGNES - TOME 2
par KAROLL Aujourd'hui à 12:30

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par takeo Aujourd'hui à 10:59

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par VENDEEN69 Aujourd'hui à 10:18

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par GRAFF Gérard Hier à 23:41

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par PICCOLO Hier à 23:29

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Hier à 21:42

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par douzef Hier à 21:09

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Hier à 21:02

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par COLLEMANT Dominique Hier à 20:41

» Vieilles paperasses
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 20:17

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par COLLEMANT Dominique Hier à 18:23

» [ Histoire et histoires ] Musée de la résistance et du combattant à Montauban
par centime44 Hier à 13:40

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par VENDEEN69 Hier à 6:55

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par corre claude Jeu 21 Sep 2017 - 22:08

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Charly Jeu 21 Sep 2017 - 16:38

» LE PICARD (ER)
par duvet Jeu 21 Sep 2017 - 15:51

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par Rousier Jeu 21 Sep 2017 - 15:48

» Recherche de camarades CFM Hourtin décembre 65
par duvet Jeu 21 Sep 2017 - 15:32

» [Ports] LE VIEUX BREST
par loulou06000 Jeu 21 Sep 2017 - 14:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par COLLEMANT Dominique Jeu 21 Sep 2017 - 13:16

» [ Marine à voile ] Les grandes voiles au Havre
par COLLEMANT Dominique Jeu 21 Sep 2017 - 13:08

» [ Les Musées en rapport avec la Marine ] Musée de l'Aeronautique Navale de Rochefort
par Bureaumachine busset Mer 20 Sep 2017 - 21:18

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Mar 19 Sep 2017 - 20:39

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mar 19 Sep 2017 - 19:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades de l'aviso LA CAPRICIEUSE 18/07/59 - 01/09/61
par Serge BAVOUX Mar 19 Sep 2017 - 19:23

» TONNERRE (BPC)
par gilbert kerisit Mar 19 Sep 2017 - 16:10

» Les classiques ] MORSE (SM)
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Sep 2017 - 10:11

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Lun 18 Sep 2017 - 22:40

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par Kohler Jean Marie(Hans) Lun 18 Sep 2017 - 11:49

» [ Associations anciens Marins ] AGASM - SECTION NARVAL
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Sep 2017 - 11:34

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par Bureaumachine busset Lun 18 Sep 2017 - 11:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Sep 2017 - 9:43

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par marsouin Dim 17 Sep 2017 - 15:36

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par Jean-Paul Bargain Dim 17 Sep 2017 - 15:26

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par marsouin Dim 17 Sep 2017 - 7:41

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Joël Chandelier Sam 16 Sep 2017 - 10:41

» [Votre passage au C.F.M.] Photos de groupe
par Serge BAVOUX Ven 15 Sep 2017 - 18:59

» ILE LONGUE
par papyserge Ven 15 Sep 2017 - 11:55

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JJMM Ven 15 Sep 2017 - 8:33

» FULMAR P740
par Olif' Jeu 14 Sep 2017 - 22:01

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - ST MANDRIER
par LeNormand59 Jeu 14 Sep 2017 - 16:40

» LE MUTIN (BE)
par gilbert kerisit Jeu 14 Sep 2017 - 12:21

» INSIGNES
par Lagier Michel Mar 12 Sep 2017 - 14:19

» SUFFREN (FLM )
par loulou06000 Lun 11 Sep 2017 - 18:34

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Lun 11 Sep 2017 - 18:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par JONCQUET Lun 11 Sep 2017 - 16:38

» [ Recherches de camarades ] Celo Marcel Bosco il était sur le Du chayla en 72:73 S/mtre BS et ensuite sur le Tourville?
par KLETKE Lun 11 Sep 2017 - 7:35

» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier
par Jean-Marie41 Dim 10 Sep 2017 - 20:36

» VERSEAU (DC)
par BRINDEJONT Dim 10 Sep 2017 - 17:01

» ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par armorique Dim 10 Sep 2017 - 15:40

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Joël Chandelier Dim 10 Sep 2017 - 11:37

» [ Recherches de camarades ] A bord du dragueur Verseau 1974
par BRINDEJONT Dim 10 Sep 2017 - 9:56

» ROCHEFORT (B.A.N.)
par takeo Sam 9 Sep 2017 - 21:01

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Sam 9 Sep 2017 - 19:11

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Pierre Manceau Sam 9 Sep 2017 - 19:06

» BSM LA PALLICE
par BEBERT 49 Sam 9 Sep 2017 - 17:23

» DÉTROYAT (AVISO)
par jurissacage Sam 9 Sep 2017 - 17:02

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par armorique Sam 9 Sep 2017 - 15:47

» ENGAGEZ VOUS !!! RENGAGEZ VOUS,OU LES CAMPAGNES D'INFORMATION DE LA MARINE DEPUIS L'AN 2000
par Roger Tanguy Ven 8 Sep 2017 - 22:51

» JAUREGUIBERRY (EE)
par Vieuxchange Jeu 7 Sep 2017 - 21:55

» FLOTTILLE 6 F
par J-C Laffrat Jeu 7 Sep 2017 - 19:54

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par MARTIN Jean-Pierre Jeu 7 Sep 2017 - 15:05

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Michel Roux Jeu 7 Sep 2017 - 10:26

» [ Recherches de camarades ] anciens du Totor campagne Kerguelen 79/80
par Philippe GENDRON Mer 6 Sep 2017 - 21:58

» [ Blog visiteurs ] Recherche de documents photographiques
par Invité Mer 6 Sep 2017 - 17:11

» CHELIFF (LST)
par Jean-Marie41 Mar 5 Sep 2017 - 21:00

» Achat de tapes de bouches...
par christetsoaz Mar 5 Sep 2017 - 18:03

» ÉCOLE DES FUSILIERS
par alain EGUERRE Lun 4 Sep 2017 - 16:58

» [Papeete] PIRAE-ARUE, hier et aujourd'hui
par Didier Moreaux Lun 4 Sep 2017 - 15:00

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par matricule66 Lun 4 Sep 2017 - 11:21

» [ Recherches de camarades ] Escorteur Côtier "Spahi" Algérie1958-1959 (jusqu'au désarmement à Toulon)
par Tragin Lun 4 Sep 2017 - 0:02

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 3 Sep 2017 - 21:51

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par douzef Dim 3 Sep 2017 - 20:34

» FLOTTILLE 27 F
par J-C Laffrat Dim 3 Sep 2017 - 13:47

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 3 Sep 2017 - 10:51

» ÉCOLE DES PUPILLES 50/51.
par sendrané Sam 2 Sep 2017 - 16:19

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par douzef Sam 2 Sep 2017 - 9:53

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Xavier MONEL Ven 1 Sep 2017 - 15:49

» [ Recherches de camarades ] Recherche VENANCIE Jean-Marie
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 1 Sep 2017 - 14:34

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par COLLEMANT Dominique Jeu 31 Aoû 2017 - 22:49

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par rogertriton Jeu 31 Aoû 2017 - 21:51

» FORBIN D620 (fregate)
par VENDEEN69 Jeu 31 Aoû 2017 - 7:08

» BALNY (AE)
par Charly Mer 30 Aoû 2017 - 23:22

» ACONIT F713 (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Mer 30 Aoû 2017 - 20:56

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par Serge BAVOUX Mer 30 Aoû 2017 - 17:42

» LCT L 9099
par J.Revert Mer 30 Aoû 2017 - 17:27

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Mer 30 Aoû 2017 - 11:50

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par didiboy31 Mar 29 Aoû 2017 - 23:56

» [ Blog visiteurs ] Marin sur le Lafayette 53/54
par Invité Mar 29 Aoû 2017 - 20:11

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par douzef Mar 29 Aoû 2017 - 18:42

» [Marine à voile] L'Hermione
par pinçon michel Mar 29 Aoû 2017 - 5:52

» BÉVÉZIERS (SM)
par COLLEMANT Dominique Lun 28 Aoû 2017 - 23:22

» FORT-DAUPHIN TOLAGNARO
par COLLEMANT Dominique Lun 28 Aoû 2017 - 23:14

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par loulou06000 Lun 28 Aoû 2017 - 14:03

» Des nouvelles du nouveau Ste Anne
par Bernard Gaillard 48 Sam 26 Aoû 2017 - 20:25

» MONTCALM (FRÉGATE)
par marsouin Sam 26 Aoû 2017 - 18:32

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par alain EGUERRE Ven 25 Aoû 2017 - 19:18

» ANJOU (Transporteur)
par GYURISS Ven 25 Aoû 2017 - 15:13

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par BIGOT Ven 25 Aoû 2017 - 7:39

DERNIERS SUJETS


La spécialité de Météorologiste

Partagez
avatar
casinogarage
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Météo NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par casinogarage le Sam 19 Nov 2011 - 16:50

Bonjour René,
Effectivement, de nombreux sites sont plus fournis et pédagogiques que celui de MF, je ne l'avais cité que parce que c'est celui qui m'est venu à l'esprit en premier !
Pour l'ingénieur, ne s'agirait-il pas de Monsieur DUMONT ?
Pour revenir au stage à l'Ecole de Manoeuvre (passée à Lanvéoc je pense à la fin des années 60), il était très agréable et nous en sortions avec un cadeau inestimable : le Permis C ! Je l'ai toujours mais, m'étant fixé dans les terres, du jour où je l'ai eu, je n'ai plus jamais touché un bateau !
Amicalement
Georges
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par PILON le Sam 19 Nov 2011 - 18:01

Ah oui, comme tu dis, Casinogarage; un cadeau inestimable que ce permis C : permis de conduire tous navires à moteur, non commerciaux. C'est-à-dire qu'un BS météo pouvait donc devenir capitaine du Yacht du prince de Monaco, de celui d'un émir où celui d'Aristote Onassis.
Je ne sais pas s'il y en a qui ont profité de cette opportunité pour se faire une carrière dans la plaisance qui se développait grandement ces dernières décénnies.
A ma connaissance un seul BS météo a eu le brevet de chef de quart : c'est l'officier des équipages Tissier. il m'avait été raconté qu'on lui avait donné car il avait fait un ramdam en haut lieu, vu qu'il avait fait ce cours de manoeuvre, il y avait droit prétendait-il, il a eu gain de cause, (René Riu, tu sais peut-être cela), et par la suite il fut écrit dans la bible que ce stage ne donnait pas le brevet de chef de quart, mais l'on a continué à toucher le permis C de grande valeur.
André Pilon







"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
† Jean-Claude Hugot
QM 1
QM 1

Age : 78
Mécanicien équipage

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par † Jean-Claude Hugot le Sam 19 Nov 2011 - 19:12

messieurs les 2 erudits ... en la matiere ! André et Casinogarage si vous nous expliquiez l'utilite de l'hypsometre ?? (merci Casinogarage)

j'ai consulté wiki mais je suis resté sur ma faim .. ou alors c'etait avant l'invention de la capsule anéroide ??

merci d'avance les amis
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par PILON le Sam 19 Nov 2011 - 21:11

Bonsoir
Voici une réponse pour la question posée par Jean-Claude Hugot
L’hypsomètre dont casinogarage nous a parlé dans son message numéro 86 et que j’ai probablement vu sur le Clémenceau mais dont je ne me suis jamais servi, et pas plus sur ce bateau que dans tout mon temps de marine à la météo ; c’est, comme il l’a dit, un baromètre basé sur la température d’ébullition de l’eau. Il était là, dit-il en secours, en cas de bris du baromètre. On n’a donc jamais cassé le baromètre durant mon embarquement… Pas plus qu’ailleurs je n'en ai cassé…
Comme on a dit un peu plus haut, dans d’autres messages, l’eau bout à 100 degrés sous la pression atmosphérique normale de 1013,3 hectopascals (anciennement millibars) ; si la pression monte la température d’ébullition est plus élevée et inversement si elle descend. Donc on a pu concevoir un appareil dans lequel on fait bouillir de l’eau et graduer l’échelle des résultats donnés en pression, et en hauteur.
On fait ainsi indiquer à l’appareil une hauteur qui est l’altitude au-dessus du niveau de la mer.
Je ne me souviens pas avoir étudié cet appareil dans mes dIfférents cours de météo
.

André Pilon



Dernière édition par PILON le Dim 20 Nov 2011 - 8:55, édité 1 fois





"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
casinogarage
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 70
Météo NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par casinogarage le Dim 20 Nov 2011 - 1:44

Pour illustrer la chose voici quelques précisions (texte et photos de l'objet) trouvées sur le site de l'université de Toulouse rubrique "patrimoine scientifique". Cet appareil (ex Kriegsmarine) appartient aux collections de l'Ecole Nationale de la Météorologie maintenant à Toulouse-Mirail.


Traduction approximative de l'inscriptions en allemand : "Pour corriger à tout moment le baromètre anéroïde. Recalage quotidien et après une phénomène particulier (secousse, pression forte). L'hypsomètre et le baromètre doivent être situés l'un à côté de l'autre.


L'hypsomètre permet la mesure de la pression avec une précision comparable à celle de la plupart des baromètres classiques par un principe physique primaire ne nécessitant pas d'étalonnage. Utilisé par les sous-marins allemands, pour alimenter les météorologistes en observation en Atlantique, cet appareil a l'avantage d'être compacte et robuste. Il est moins pratique pour des observations terrestres que la baromètre à mercure, qui est, en revanche, fragile et encombrant à bord d'un bateau et surtout d'un sous-marin...

avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par PILON le Dim 20 Nov 2011 - 9:13

Riu, Tinto, et tous les autres, vous qui habitez dans le Sud, l'épisode cevenole et ses semblables ont l'air d' être de retour; vous n'avez pas de pot;
André Pilon


Dernière édition par PILON le Dim 20 Nov 2011 - 10:46, édité 2 fois





"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
† Jean-Claude Hugot
QM 1
QM 1

Age : 78
Mécanicien équipage

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par † Jean-Claude Hugot le Dim 20 Nov 2011 - 9:55

Merci Messieurs pour vos infos complémentaires : la theorie pour l'un et l'utilisation pour l'autre !

cordialement
avatar
René Riu
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 88
Timonier équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par René Riu le Dim 20 Nov 2011 - 11:52

Un petit bonjour après un tour d'horizon
Dumont, oui je le revois, nous informer sur la possibilité de passer Aide-technicien par la filière des emplois réservés que pour la matière qu'il nous enseignait.
Ces conseils ont été judicieux pour moi puisque j'ai pu en faire la demande en 1965 et qu'elle n'a été effective qu'en 1972 ... oubliée sous la pile par ses soins.
Non, je n'ai aucun souvenir de ce permis C ! Pas plus de l'esclandre de L'OE Tissier que je n'ai pas connu d'ailleurs n'ayant fait que des B.A.N.
Pas plus de l'hypsomètre ! Je m'imagine la servitude sur un bateau et encore moins dans un sous-marin. J'ai lu que c'était plutôt un appareil pour déterminer une hauteur mais à base de formules que nous connaissons_ions.
Je commence à m'habituer au phénomène dit Cévenole ..... J'ai toujours en mémoire les 400 mm tombés en 1988 sur les collines environnantes de Nîmes, et plus sûrement les pluvio ayant débordé par endroits.
Actuellement c'est faible petite dépression espagnole et grossanticyclone européen comme le montre si bien ce site


en cliquant dans l'ordre sur les ascensceurs on arrive vite à se faire une idée
Pour la pluies en 6 heures c'est Nierderschlag qu'il faut sélectionner.

Bon dimanche








avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par jean-claude BAUD le Mar 22 Nov 2011 - 20:47

André, référence à ton message 102..
Gilg lors de son bref passage à la maison en octobre m'a dit que sur l"Enseigne de Vaisseau Henry en 76, il s'intéressait au quart passerelle , faisant du quart en double pour sa culture personnelle..
Lors d'une grosse épidémie de dengue à bord , l'aviso étant en mer, il s'est proposé pour faire le quart en titre, ce que le Pacha accepta..
La période dengue passée il a continué à faire des quarts de 12 à 13h profitant du calme à la passerelle..
Il lui fut confié des quarts de 20 à 24 h quand les Officiers avait distraction au carré..
Le Cdt le déclara chef de quart , lui fit octroyer un carnet de chef de quart..
Si bien que lorsqu'il fit son cours d' officier en 79 à l'École Navale il fut dispensé de suivre le cours de chef de quart ..

Nous pouvons donc dire qu'il y a deux ex BS météo chefs de quart ...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par Joël Chandelier le Mar 22 Nov 2011 - 21:13

Je confirme même si je n'ai fait qu'une petite partie de campagne en même temps que Gilg sur le Henry.
J'ai recemment envoyé un e mail à cet ex commandant du Henry CA en retraite (qui fut plus tard mon chef à l'EMM) en PJ une photo prise chez moi avec Gilg et bien il a été content qu'on se rappelle de lui.

Avec tout notre respect Amiral,

Daniel Gilg (votre çipal météo du Henry......et officier de quart
passerelle suppléant) mon camarade de promo maistrance 61/62 résidant à
Tahiti ou il coule une paisible retraite de "Frégaton".....(et oui
Maistrance pour certain a été très bénéfique.....) est venu me rendre
visite à Fouesnant (nous étions à Brest pour fêter avec une quarantaine
de camarades le 50ème anniversaire de notre entrée à Maistrance)

Nous avons gardé un excellent souvenir de vous lui a bord du Henry et
moi (mais ça vous le savez déjà) à l'EMM

Respectueux salut de nous deux

Bon vent bonne mer


J'ai hélas effacer par mégarde sa réponse





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par PILON le Sam 26 Nov 2011 - 23:13


Jean-Claude, bonsoir,

Ton message 109

Je n'avais pas vu passer ton message au sujet de Gilg chef de quart, et cette option qu'il a pu avoir sur son bateau, je ne la connaissais pas, ce qui fait donc bien deux BS météo Chef de quart, Tissier, devenu officier des équipages à quatre galons et Gilg devenu capitaine de frégate.
Ah mais bon sang ! Mais c’est à peine assez pour moi ; quand je suis revenu de Rapa, en janvier 1969, alors premier-maître, le commandant de l’Anjou, m’a demandé de prendre le 8 à 12 à la passerelle de navigation, car son chef de quart devait mettre à jour sa gamelle mensuelle avant d’arriver à Tahiti ; dommage, hein ? Cela semblait bien parti pour moi aussi… mais je veux rire…
André Pilon





"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
TINTIN63
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par TINTIN63 le Dim 27 Nov 2011 - 12:29

Salut à toutes les grenouilles ....

Pour info, un de vos anciens camarades "sévit" chaque jour sur France Info dans les bulletins météo.

Il s'agit de Joël COLLADO, météo sur l'Arromanches dans les années 66/67 ; il travaille maintenant à Météo France à Toulouse.

Stratocumulus... sement

Tintin 63
avatar
cmbil22
LIEUTENANT DE VAISSEAU
LIEUTENANT DE VAISSEAU

Age : 72
Détecteur Clairon

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par cmbil22 le Dim 27 Nov 2011 - 16:30

Sur ma photo de l'école des Mousses (60/61), je crois avoir retrouvé Gilg à 16 ans. Je l'ai isolé, peut-être un MTO le reconnaitra-t-il ?






avatar
René Riu
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 88
Timonier équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par René Riu le Dim 27 Nov 2011 - 17:07

Je l'entendais presque tous les matins, car maintenant j'ai changé de station... mais pas pour la météo !

J'ai retrouvé un article avec sa photo.

Bonne soirée

Spoiler:
L'article et la photo, au cas ou il serait supprimer ou archiver du site de ladepeche avec le temps.
http://apercu.petitlien.fr/5qr4

Joël Collado sur son petit nuage.

De Manon Haussy - Publié le 10/07/2009.

A 60 ans, Monsieur Météo nourrit toujours autant de passion pour la prévision et le journalisme.

Joël Collado, dans son petit T2 de Météo France à Toulouse.
Photo DDM, Michel Labonne DDM

« Ici c'est mon petit T2. »
Son studio surplombe la salle des prévisions, le cœur névralgique de Météo France.
C'est là, dans ce 20 m2 à la moquette orange, que Joël Collado prépare et balance ses flashs sur les ondes, dès 5 heures du matin.
Devant lui, quatre écrans brassent les images satellite, les données des radars, les courbes des températures et le sens des vents.
D'un clic, il voit ce qui se passe sur la planète entière.
Toutes les demi-heures, en direct, il prend l'antenne, en apparence au pied levé.
Car ses bulletins, fruits d'un travail collectif, ne s'improvisent pas.
Même s'ils sont compressés à une poignée de secondes.

En quinze ans de contrat avec France Info et France Inter, les auditeurs ont pris l'habitude d'associer les nouvelles du ciel à son timbre grave et légèrement nasillard.
« La majorité des gens attendent la météo.
Mais pour beaucoup de journalistes, ce n'est pas digne du métier.
Eux traitent du passé, alors que nous, nous parlons du futur.
Cela demande une maîtrise totale du sujet. »
Cheveux blancs, yeux bleus et plaisanterie facile, Joël Collado a peut-être la voix d'une star, mais il a su rester étanche aux flatteries et à l'aura dont on le nimberait aisément.
« Quand je vois Evelyne Dheliat, pour qui c'est difficile à gérer, je suis content de rester derrière mon micro », assure-t-il.
A Radio France, ils sont « 2,25 » prévisionnistes.
Lui assure les jours ouvrables, Jacques Kessler s'y colle les week-ends et jours fériés depuis Marseille, et Jean-Michel Golysnki les relaye tous deux pendant leurs congés.

Ses passions, ce sont la nature et la science.
La campagne qu'il côtoie durant sa jeunesse, au milieu des volcans d'Auvergne ; la forme des nuages, changeante, qu'il se plaît à observer ; et celle de la mer, lorsqu'il décide, à 16 ans, de s'engager dans la Marine.
« Je voulais voir du pays, respirer ».
Les horizons se succèdent : Atlantique, Méditerranée et mer du Nord en tant que mousse.
Puis il se forme à l'école de météo de Saint-Cyr, en région parisienne, et repart à l'aventure.
Pacifique, Afrique… il fait le tour du monde, et pointe des cartes à l'ancienne à bord de porte-avions.
« J'avais besoin de découvrir un maximum de phénomènes naturels.
J'étais dans mon élément, mais le mal de mer ne m'a jamais quitté !
Je faisais avec… »

Il remet les pieds sur terre à l'école du personnel volant de Nîmes, où il enseigne aux pilotes et navigateurs, puis est muté à Saint-Cyr pour y former les marins.

LE DECLIC A SUD RADIO

En 1982, lors de la décentralisation de Météo France, le voilà débarqué avec ses crayons de couleur à Toulouse, restée depuis son port d'attache.
Quatre ans plus tard, il emmène ses élèves météorologistes à Sud Radio, pour les entraîner à des ateliers de prévision.
« L'un d'eux a eu la trouille, j'ai dû prendre sa place.
Et il fallait que j'assure, devant eux !
De l'autre côté de la vitre, le gars m'a dit ''Toi, t'as une voix à faire de la radio.''
Ça a été le déclic. »
En septembre 1987, il entre à Sud Radio.
Suées, mains moites, il se confronte quotidiennement à la difficulté de tout synthétiser en une minute.
« Cela modifie la notion du temps.
Après, ce n'est pas si dur que ça. »

En 1994, Radio France lui propose le poste de Monsieur Météo.
« On ne peut pas rêver mieux.
C'est presque une récompense. »
La carte de France s'élargit, les bulletins se spécialisent.
Le ton est plus professionnel, et le grand bond de l'informatique modifie la donne.
De cette amélioration continue, Collado retient qu'on lui demande de moins en moins pourquoi il se trompe.
« Nous avons fait des progrès immenses, et il en reste autant à faire.
Il y a 20 ans, on faisait des prévisions à un jour, aujourd'hui on est presque à J+10.
L'anticipation et la vérification le lendemain, c'est le pied.
Plus on avance, plus on voit loin. »

Ligne de vie : Naissance 1er juin 1949 à Clermont-Ferrand d'un père employé chez Michelin et d'une mère sans profession.

1987. Débuts à l'antenne, avec des flashs météo chez Sud Radio

1994. II signe son contrat avec France Info et France Inter

Son CD favori : Les chansons de Jacques Brel, notamment celles qui parlent du ciel.
Celui qui flamboie, pour que le rouge et le noir s'épousent ; celui, si gris, qu'il faut lui pardonner, ou celui dans lequel les marins d'Amsterdam plantent leur nez, puis se mouchent dans les étoiles.

Son film préféré : Récemment, j'ai adoré « Gran Torino ».
J'ai ressenti beaucoup d'émotion à voir ce vieil homme.
Je ne peux pas m'empêcher de me projeter, j'arriverai bientôt à cet âge-là.

Sa passion : La nature, au sens large.
La météo, bien sûr, mais aussi le bricolage, le jardinage, la campagne.

Sa région : Toulouse, parce qu'on s'y sent bien.
Ou alors la côte océane, plus sauvage que la méditerranéenne, plus iodée.

avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par Joël Chandelier le Dim 27 Nov 2011 - 17:14

Suite Msg N°113 cmbil22

Et comme il était dans ma classe (la 2ème ) je l'ai en plus nette mais surtout il y a en dessous de lui un certain Louis Le Clézio qui a fait comme spé............MTO et en 1960 ils ne savaient surement pas ni l'un ni l'autre qu'ils auraient eu cette spé bien sympathique ayant permis à certain (surtout que tous les deux ont fait Maistrance après) de gravir rapidement les échelles de grade et de faire de + ou - belles campagnes au CEP.
Ne pas oublier Marcel de notre promo mousse Toc-Toc (Gérard Le Toquin)
et promo maistrance sans les mousses (encore que j'ai un doute sur Michel) Michel Janin et Alain Hermes (Alain qui s'est reconverti tourismcenter en Guyane!!!!)






 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Gérard Duffond
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Timonier NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par Gérard Duffond le Lun 14 Jan 2013 - 22:10

Un grand bonjour mes chers collègues mais néamoins amis. Je vous présente à tous mes meilleurs voeux de bonne et heureuse année 2013, plein de bonnes choses à tous et à vos familles, mais surtout une bonne santé, le reste n'ayant pas beaucoup d'importance surtout au train où vont les choses.

En ces fètes de fin d'année 2012 et de début 2013, ayons une pensée pour tous nos amis partis hélas trop tôt et notamment Jacques Cybal dont sa fille Maïté nous sollicite pour apporter nos témoignages sur la vie de son père. Je souhaites qu'elle en reçoive beaucoup, je l'embrasse de notre part.

Amicalement.
Gérard



Occitania
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par Joël Chandelier le Lun 14 Jan 2013 - 22:18

Mon ami météo Daniel Gilg nous a également quitté en 2012.
Si tu me vois de la haut Daniel, je te salue.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
masselin
QM 1
QM 1

Age : 57
NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par masselin le Mer 25 Sep 2013 - 17:44

Salutations à tous météos,
Une spé que j'ai quitté trop tôt pour raison familiale.
Et respect aux anciens qui ont encore de sacrées connaissances en la matière.




avatar
gabelou44
QM 2
QM 2

Age : 65
NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par gabelou44 le Mer 21 Jan 2015 - 12:16

Content d apprendre qu'il y avait de vrais météorologistes dans la flotte. En temps que timonier j'ai souvent fait des relevés pour météo marine Paris, une vraie plaisanterie.
L' anémomètre et la girouette, ça allait ; La température de l'eau par immersion d'un thermomètre ça allait encore mais deviner le type de nuage en regardant un bouquin qui contenait des photos et estimer leur altitude
Si météo Paris utilisait mes relevés, bonjour les dégâts......
avatar
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 87
 Télémètre Équipage NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par PILON le Mer 21 Jan 2015 - 23:21

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, Gabelou.
A la météo, Il vaut mieux avoir des informations mêmes si quelques-unes étaient erronées que de ne rien avoir du tout. Dans tes messages météos, la direction et la force du vent, la température, la pression, la tendance du baromètre, c’était bon. Les nuages, que tu mettes 4/8 de strato cumulus à 3000 mètres ou 5/8 d’altocumulus à 4000 mètres, ce n’est pas grave. Le prévisionniste qui va interpréter ton message saura  bien en faire son parti, détecter tes erreurs. Il sait bien qu’il a affaire avec un auxiliaire, un gars qui n’est pas du métier. En tant que quartier-maître timonier, en 51/52, j’ai traversé le Pacifique et, pendant 45 jours, les prévisionnistes du monde entier ont reçu les observations météo, des trois timoniers du LST Golo. Connaissant la maison météo maintenant, je t’assure que nos messages, peut-être parfois aussi erronés que les tiens, les prévisionnistes du monde entier étaient bien contents de nous avoir dans cet océan où il y a peu de bateaux
André Pilon





"... Rompre avec toutes ses habitudes et s'en aller, errer, d'île en île, au pays de lumière."
Charmian Kitteredge London, la femme de Jack London.
avatar
gabelou44
QM 2
QM 2

Age : 65
NON

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par gabelou44 le Jeu 22 Jan 2015 - 0:29

Heureux de savoir que job a pu servir à quelque chose; J'avais un très gros doute jusque la

Salut à ts les météos
avatar
bourneton
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Pilote aéro

Re: La spécialité de Météorologiste

Message par bourneton le Jeu 22 Jan 2015 - 9:18

pour RIU
le bonjour d'un ancien pilote de la 3.S et ancien footballeur a qui tu as fourni de nombreuses météos et toujours excellentes !
Amicalement RB :un souvenir metoo de mon cours de pilote a khouribga



RB

    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 12:55