Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 719615 messages dans 14068 sujets

Nous avons 14426 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Brestois29200

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 7:08

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Joël 28 Hier à 23:41

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par Roger Tanguy Hier à 23:24

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] 1977 - Création de la brigade de gendarmerie maritime à Cayenne.
par beugnon eudes Hier à 23:24

» ILE LONGUE
par COLLEMANT Dominique Hier à 23:02

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par PAUGAM herve Hier à 22:52

» MASCAREIGNE - P 779 -
par TECTAM Hier à 22:39

» [Divers les nucs] SNLE
par gilbert kerisit Hier à 22:08

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Noël Gauquelin Hier à 19:59

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par larcher Hier à 19:53

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par loulou06000 Hier à 17:27

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 15:23

» [ Blog visiteurs ] recherche camarades de mon père René CARDIN embarqué sur le SM Sirène en 1955
par Invité Hier à 13:25

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par TECTAM Hier à 12:35

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par parriaux christian Hier à 12:20

» ESCADRILLE 22 S
par papyserge Hier à 12:08

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par montroulez Hier à 9:30

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 9:01

» [Campagnes] DAKAR
par Max Péron Mar 16 Oct 2018 - 22:23

» MINERVE (SM)
par pluton69 Mar 16 Oct 2018 - 21:23

» [ Blog visiteurs ] recherche Pierre Plasseraud dit pépito était Maistrance Pont à Loctudy... Brest....1954.1955
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 16 Oct 2018 - 21:05

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par gebu Mar 16 Oct 2018 - 18:34

» [Unités combattantes] B.I.F.M.
par Marquis Mar 16 Oct 2018 - 17:29

» [Ports] LE VIEUX BREST
par jobic Mar 16 Oct 2018 - 14:04

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par GOAPER Mar 16 Oct 2018 - 12:00

» Vieilles paperasses humoristiques
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Oct 2018 - 21:40

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Lun 15 Oct 2018 - 19:15

» BÉARN (PA)
par Serge BAVOUX Lun 15 Oct 2018 - 19:13

» DIANE (SM)
par Charly Lun 15 Oct 2018 - 15:41

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par MORVAN Lun 15 Oct 2018 - 12:08

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par marsouin Lun 15 Oct 2018 - 9:46

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par PAUGAM herve Dim 14 Oct 2018 - 18:55

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par larcher Dim 14 Oct 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Michel 22 Dim 14 Oct 2018 - 11:15

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par HèmBé43 Dim 14 Oct 2018 - 10:52

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Joël Chandelier Dim 14 Oct 2018 - 10:13

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] L'Espadon à St Nazaire
par S.Bosnjak Dim 14 Oct 2018 - 9:41

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par COLLEMANT Dominique Sam 13 Oct 2018 - 21:45

» [Marine à voile] L'Hermione
par Christian DIGUE Sam 13 Oct 2018 - 19:03

» Le Conquet
par jobic Sam 13 Oct 2018 - 15:02

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par centime44 Sam 13 Oct 2018 - 14:23

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par DUFFOND Serge Ven 12 Oct 2018 - 21:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Ven 12 Oct 2018 - 20:30

» [ Blog visiteurs ] Je recherche des anciens de la promotion de Pierre Plasseraud dit pépito
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 12 Oct 2018 - 14:37

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par sorrentino Ven 12 Oct 2018 - 10:12

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père (Croiseur Sous-Marin Surcouf)
par Charly Ven 12 Oct 2018 - 9:15

» [ Blog visiteurs ] CFM dépôt de Brest
par Invité Ven 12 Oct 2018 - 3:58

» CDT BOURDAIS (AE)
par marsouin Jeu 11 Oct 2018 - 22:02

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par guilloux Jeu 11 Oct 2018 - 18:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par jobic Jeu 11 Oct 2018 - 16:10

» LCT L9098
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 11:05

» FLOTTILLE 24 F
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 8:43

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin Le TONNANT
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Oct 2018 - 21:18

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mer 10 Oct 2018 - 18:46

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par gene Mer 10 Oct 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] Agde Place du 18 Juin la Stèle et les statues
par Jean-Eugène DARENGOSSE Mer 10 Oct 2018 - 11:27

» [ Blog visiteurs ] Gabare Luciole
par formose jacques Mar 9 Oct 2018 - 20:22

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par marsouin Mar 9 Oct 2018 - 20:08

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par BONNERUE Daniel Mar 9 Oct 2018 - 17:10

» [ Blog visiteurs ] Recherche de camarades Sous-Marin Diane 1979 /1981
par Invité Lun 8 Oct 2018 - 16:11

» ILE D'OLERON (BEE)
par ger38 Lun 8 Oct 2018 - 14:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par VOGUET Lun 8 Oct 2018 - 14:24

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par bernard26700 Lun 8 Oct 2018 - 13:25

» MARSOUIN (SM)
par Michel Roux Lun 8 Oct 2018 - 11:12

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Michel 22 Dim 7 Oct 2018 - 12:22

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par BEBERT 49 Dim 7 Oct 2018 - 11:57

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Nenesse Sam 6 Oct 2018 - 19:23

» [ Associations anciens Marins ] 67ème congrès national de l’AGASM à Martigues (13)
par Jean-Marie41 Sam 6 Oct 2018 - 18:51

» VAR (BCR)
par marsouin Sam 6 Oct 2018 - 18:23

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par facilelavie Sam 6 Oct 2018 - 0:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 5 Oct 2018 - 19:07

» [ Divers pétroliers et pétroliers ravitailleurs ] Construction de 3 nouveaux pétroliers ravitailleurs
par Xavier MONEL Ven 5 Oct 2018 - 15:11

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par corre claude Jeu 4 Oct 2018 - 21:37

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Jeu 4 Oct 2018 - 21:09

» UNITÉ MARINE DAKAR
par framery Jeu 4 Oct 2018 - 14:01

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 4 Oct 2018 - 12:26

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Mer 3 Oct 2018 - 19:06

» [Les différents armements de la Marine] La guerre des mines
par JJMM Mer 3 Oct 2018 - 17:06

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Joël Chandelier Mer 3 Oct 2018 - 13:36

» [Campagne] ANTILLES
par loulou06000 Mer 3 Oct 2018 - 12:31

» L'ESPERANCE A756 (BA)
par bamsd Mer 3 Oct 2018 - 0:45

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Mar 2 Oct 2018 - 19:57

» Recherche camarades de la campagne De Grasse 65-68
par LE LUYER Mar 2 Oct 2018 - 17:50

» BOUVET (EE)
par chambrey2012 Mar 2 Oct 2018 - 17:08

» [ Divers pétroliers et pétroliers ravitailleurs ]
par Sallafranque83 Mar 2 Oct 2018 - 10:05

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Lun 1 Oct 2018 - 10:33

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par gerardsin59 Lun 1 Oct 2018 - 8:33

» [ Blog visiteurs ] Recherche de copain voyage Jeanne d'Arc 1982-83 environ
par Invité Dim 30 Sep 2018 - 15:45

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par Charly Sam 29 Sep 2018 - 23:59

» LA CHARENTE (PRE)
par Joël Chandelier Sam 29 Sep 2018 - 11:17

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 29 Sep 2018 - 9:38

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par JACQUES SOUVAY ou BILL Sam 29 Sep 2018 - 7:38

» [ Blog visiteurs ] Informations sur Christian BLUSSEAU
par Invité Sam 29 Sep 2018 - 0:59

» [Bâtiments de ligne] RICHELIEU et JEAN BART
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 29 Sep 2018 - 0:30

» FLOTTILLE 36 F
par Jean-Marie41 Ven 28 Sep 2018 - 20:15

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Bureaumachine busset Ven 28 Sep 2018 - 19:57

» PROTET (AE) - Tome 2
par Jeff46 Ven 28 Sep 2018 - 18:22

» [ Blog visiteurs ] Recherche de photos de l'Argonaute 67 à 69
par centime44 Ven 28 Sep 2018 - 13:58

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Ven 28 Sep 2018 - 13:49

DERNIERS SUJETS


LCT L9098

Partagez
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Lun 23 Juil 2018 - 14:10

Salut Marsouin,

Ton message 147. Exact le marin s'adapte, mais que cela fut difficile pendant 7 mois, une machine style "DUBOUT" (le dessinateur) , des conditions de vie styles S.D.F., des subsistants en permanence à chaque départ en mission, et un pacha qui faisait le seigneur,.....
________________________________________

Et en plus c'est la photo que j'ai inséré.....
C'est au cours des différentes missions d'approvisionnement en matériels du génie, à TOTEGEGIE, courant février 1967.
L'équipe de forbans est composée de : Maître RICHOU (chéqua), un matelot bosco qui range les manches à incendie après le nettoyage de la cuve on venait de charger du ciment lors des transfert de matériel entre les T.R. ANJOU-BERRY et AUNIS, ma "Pomme" et le chien MOUSSE.
Pour le plaisir je l'insère:


Spoiler:
Le même jour: le Maître MARTIN (bosco)


Ma Pomme


Vous remarquerez l'état de la cuve, il est plus que temps d'une refonte (prévu en juillet)




Dernière édition par GYURISS le Jeu 26 Juil 2018 - 13:55, édité 1 fois
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mer 25 Juil 2018 - 14:19

Bonjour,

Suite à la publication des photos précédentes, j'ai eu quelques renseignements et je remercie Marc TARAUT et Chefmail.

RICHOU ex chéqua en 66-67 sur le "L9098" est passé OSM, il était à la DP de TOULON en 82-1983 et a commandé le C.T.M. de ROSNAY en 89-1990. Il était Capitaine de Frégate.

MARTIN ex bosco-chéqua en 66-67 sur le "L9098" est passé OSM, il commandait la D.P. Moruroa en 89. Il était Capitaine de Frégate. DCD en 1990.

Nota: je recherche leurs adresses familiales, et envoyer une copie des vidéos citées précédemment.


Dernière édition par GYURISS le Jeu 26 Juil 2018 - 13:49, édité 1 fois
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 73
Radio NON

Re: LCT L9098

Message par Noël Gauquelin le Mer 25 Juil 2018 - 20:32

Effectivement, j'ai connu le CC Richou à la DP Toulon à cette époque (81-83), il commandait la gabarre Criquet.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Jeu 26 Juil 2018 - 13:50

Bonjour Noel,

Merci pour ce complément d'information.
Antoine
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Ven 27 Juil 2018 - 10:22

Bonjour,

En complément du message n° 79.
Ma première traversée sur ce rafiot.
Après ces quelques semaines de remise à niveau tout juste 3 , trop courtes car je découvrirai plus tard un manque d'entretien et un matériel qui aurait du subir une plus grande période de réparation. Mais on doit livrer rapidement du matériel pour MORUROA. Je me pose la question: c'est quoi et c'est où ce MORUROA. (Je poserai la question aux deux "chéqua" afin de ne pas dormir idiot. ) De plus le commandant nous informe d'une grande mission après cette livraison, sans plus de détail.

Au quai du transit; on rempli les iso-frigos, la cambuse, les citernes à eau et soutes à gazole, on fait le plein en huile MT30 (pour les moteurs), on charge les bouteilles de gaz pour la cuisine, je récupère à la DCAN tout le matériel de rechange commandé ou réparé... La cuve se remplit de divers matériel , bull, grue, engins de chantier,....... à livrer à MORUROA.

Spoiler:
12 au 17/1/67 Première traversée PAPEETE-MORUROA à une moyenne de 5 nœuds (environ 7 jours de mer)
Du quai du transit, branle bas à 5 h, vers 6 h appareillage sans l'aide de la Direction du Port par ses remorqueurs ,en manœuvre première panne plus d'embrayage à tribord . On mouille l'ancre dans le port et un engin de la D.P. se met à couple en cas de besoin (2 h de réparation, changement d'un joint confectionné par nos soins) sur le tiroir hydraulique de renversement de marche . Le matériel est en mauvais état et Anglais. Peu de pièce de rechange, les notices sont en Anglais (de plus il manque des pages).

Pour lancer les moteurs principaux il fallait utiliser un manche à balai afin de tendre les courroies de la pompe de réfrigération à l'eau de mer.

Après avoir quitté TAHITI de vue, première ile: MEHETIA ancien volcan . Un gardien y vit de temps en temps. Cette terre est peuplée de chèvres et de cochons.




Ensuite les 4 iles du DUC de GLOUCHESTER. En réalité ce ne sont pas des iles mais des atolls. Le premier aperçu "HEREHERETUE" fut un choc pour moi, on distingue celui-ci difficilement, vu sa faible hauteur sur l'eau. Le commandant traçait la route de manière à longer ces atolls et il s'en servait de point de repaire. Cela permettait de vérifier l'exactitude des estimations du chef de quart à l'aide du sextant et du loch que l'on traînait à l'arrière du bâtiment afin de connaitre la distance parcourue. Le radar, quand il fonctionnait était bien utile.

Les nouveaux embarqués se sont fait la réflexion :" c'est ça un atoll".



L'arrivée à MORUROA, confirme mon étonnement, tout est au ras de l'eau, on distingue difficilement la zone vie depuis l'entrée dans la passe. On va vivre là pendant des mois.......


C'est à MORUROA que le commandant nous informe de la nouvelle mission. On va effectuer plusieurs transit entre HAO et les GAMBIER. Afin d'envoyer le matériel nécessaire à la construction d'une piste d'aviation sur la barrière de corail à TOTEGEGIE.
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mar 14 Aoû 2018 - 10:58

Bonjour,

Au cours de l'IPER décembre 66 mi janvier 67 ; suite à des travaux de soudures, il y a eu un feu dans une soute bosco à bâbord avant ,je fais le pompier.

Souvenirs du Q.M.1 ZUSSY Louis:
Il embarque le 27/12/66 et se souvient de cet incendie le jour de son embarquement. Incendie vite maitrisé par le "chef mach" GYURISS. Louis Il assure les missions de S.M.S.R. Contrôle de la contamination radiologique. Affecté à HAO, il fera des subsistances jusqu'en juillet 1967. Il reviendra à bord en 68 et quittera fin 1968.
En 1967, le matériel radiobiologique était dans le petit local à tribord. Sous l'aileron de la passerelle (au cours de la refonte en 1968, ce local sera agrandi et deviendra la chambre du "chef mach")




En 1967 je logeais dans le poste équipage arrière à tribord une bannette du bas ,de mémoire 9 bannettes soit 3x3,en face de la cuisine, devant l'appareil à gouverner et au dessus de la ligne d'arbre tribord. A bâbord, coté du grillage de la cuisine l'accès au compartiment machine donc à chaque relève on était réveillé. Il fallait se protéger car des clandestins rodaient; les rats passaient dans la gaine de ventilation et me traînaient ma montre ou mes lunettes. Certains gars se couchaient avec les pieds dans une caisse sinon gare aux morsures.
C'est pour cela que 4 gars avaient transformé les deux soutes latérales bâbord le long de la cuve (un par niveau), en lieu de couchage.
Plus tard, j'ai pu loger dans une de ces soutes, c'était plus tranquille j'étais bercé par le doux bruit de l'eau contre la coque. Seul inconvénient, la chaleur. On devait entre-ouvrir le panneau d'accès et par mauvais temps le poser sur les taquets afin de respirer....la petite manche à air ne suffisait pas.
Je souligne que le L9098 et le L9064, l'accès à la passerelle se faisait soit par l'escalier ou descente à tribord soit par l'échelle à bâbord. Le L9063 (transformé par les Grecs, en bar avec salle d'accueil) l'accès se faisait de l'intérieur.

En 1968, j' étais S.M. et je logeais dans la chambre avec deux bannettes à bâbord au fond de la cuve, sous la descente d'accès cuve-pont arrière, devant il y avait un iso-frigo. J'étais en général seul.
Il m'est arrivé de dormir dans la couchette du local radio.


Dernière édition par GYURISS le Mar 14 Aoû 2018 - 14:10, édité 1 fois
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Mar 14 Aoû 2018 - 13:30

Pompiste, pompier et radiobiologiste ! Bravo Gyuriss
Si je comprends bien tu as sauvé le navire mais les rats sont restés à bord...
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mar 14 Aoû 2018 - 14:04

Bonjour "Marsouin",

Pompiste, pompier et mécano, mais pas "radiobiologiste".
J'ai mal transcrit les souvenirs de Louis. C'est lui le S.M.S.R.. Je vais rectifier.

Le feu c'était à l'avant bâbord près de la porte de beachage. La propagation vers le reste du "Routier du Pacifique" aurait été nulle.
Par contre un feu dans le bloc arrière (passerelle, locaux vie et machine) là il faut vite réagir à moins que l'on veuille éradiquer la gente des rongeurs.

En 67 il y avait ces bestioles , le bord en faisait la chasse et on a du les anéantir avant notre départ en juillet 1967,pour la FRANCE.
Au retour en 68 et 69 , je n'ai pas entendu un membre du bateau se plaindre de ces "passagers clandestins". Le chien en aurait surement fait une bouchée.......
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Mar 14 Aoû 2018 - 15:37

Oui Guyriss. Comme mascotte anti-rats vaut mieux un chien qu'un chat... noir
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Jeu 16 Aoû 2018 - 11:23

Bonjour,

Après un long séjour sur les sites, l'équipage pouvait obtenir une visite de l'ile avec un chauffeur et véhicule.

Les O.M. Maitres de manœuvre RICHOU et MARTIN en font la demande, je les accompagne pour mon premier tour de l'Ile de TAHITI, en 2CV conduite par un appelé (biffin)
On visite la grotte MARAA, le musée et le jardin botanique, le trou du souffleur, la pointe VENUS et on fait une pause devant le dancing "LAFAYETTE".

La grotte MARAA


Spoiler:
Le musée GAUGUIN


Mtre MARTIN - Moi- notre chauffeur

Moi - RICHOU - MARTIN


Le trou du souffleur


La pointe VENUS



Le dancing " Le LAFAYETTE"


Si ma mémoire fonctionne, RICHOU ( responsable des vivres) avait prévu le casse croute et les breuvages...Nous avons passé une super journée.
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Jeu 23 Aoû 2018 - 10:10

Bonjour aux Anciens du CEP,

Une anecdote qui va faire rire , et je vais surement me faire charrier, ...

C'était en décembre 1966 je découvrais la vie locale, ce n'est pas les quelques escales en Afrique qui m'auraient évité cette erreur.

Un après midi, je vais au marché et j'ai envie de bananes. Sur un étal je vois de belles bananes bien grosses et la peau orangée. J'en achète un gros paquet, je paie mais je ne comprends pas ce que me dit la vendeuse. Le soir à bord, je propose comme dessert ces fruits. On se sert et presque tous en même temps on croque dans ce "délice", et on crache le tout dans les assiettes. C'est immangeable. On demande à un matelot tahitien pourquoi, il nous répond en se marrant "ce sont des "fe'i" il faut les cuire au four paï". Le lendemain le cuistot nous les apporte cuites ,c'est un vrai délice. Une bêtise de ma part.
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Jeu 23 Aoû 2018 - 22:35

Eh! oui Gyuriss
Et parmi le millier d'espèces de bananes (fruits et légumes) existant dans le monde, le fe'i est le seul dont le régime pousse verticalement, ver le ciel Autant dire en érection...
Un parti politique local (tahoeraa huiraatura) en a même fait son emblème
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Ven 24 Aoû 2018 - 17:33

Bonsoir Marsouin,

Au marché j'étais peut-être en érection... comme le régime, en admiration devant la vendeuse.....
Je ne connaissais rien de la faune et de la flore. Depuis j'ai appris à mes dépends.
Plus tard je vous dirai ce que j'ai fait comme bêtise.
______________________________________________________

Suite du message 155.

A MORUROA, notre point de beachage était au bout de la piste d'aviation et au début de la zone Katie. Sur une zone sableuse appelée "Beaching sable" puis plus tard sur une rampe cimentée.



A quai, à MORUROA , il fallait recharger les batteries des moteurs principaux. Il est à noter qu'il n'y avait aucun système de disjonction sur l'installation électrique, tout était manœuvré à l'aide de sectionneurs à couteaux. J'ai pris les deux câbles de charge afin de les brancher sur le bornier, j'étais à environ 30 cm du tableau un arc électrique s'est formé, je suis resté paralysé (je ne pouvait plus bouger) un mécano en voyant cela a couru et m'a donné un grand coup d'épaule. Sur le choc j'ai tout lâché et me suis retrouvé sur le parquet complètement dans le vague et quelques blessures après avoir heurté M.P. ou G.E. ou autres. Les gars m'ont évacué de la machine, je ne pouvais pas marcher et Il m'a fallu plusieurs heures avant de reprendre mes esprits et décoré de plusieurs pansements.
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Ven 24 Aoû 2018 - 21:13

Oh ! Gyuriss tu as été foudroyé et tu as survécu ! Comment est-ce possible ?
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LCT L9098

Message par Joël Chandelier le Sam 25 Aoû 2018 - 10:05

Gyuriss

En décembre 66 (personnellement j'ai quitté la Garonne à Muru le 19/11/66) tu parles du Technicien de Radioprotection Louis. Sais tu son nom?? et son grade
Merci pour tes anecdotes comme quoi on ne peut pas toujours "avoir la banane" lol!





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Sam 25 Aoû 2018 - 10:43

Bonjour "Marsouin" et "Joel",

Marsouin, ce n'était pas mon jour. Heureusement qu'il y avait un mécano dans le local, je pense que l'on faisait les essais du lundi.
Vérification de toutes les pompes, virage des moteurs et groupe électrogène,....plein de la caisse à huile, et charge des batteries.


Joel, le "SMSR" QM1 en 66 67, puis S.M. en 68.
C'est Louis ZUSSY, nous avons fêté nos retrouvailles chez moi le 6 juin 18. Voir mon message n° 137

Bonne fin de semaine à Tous
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: LCT L9098

Message par Nenesse le Sam 25 Aoû 2018 - 11:32

Zussy Louis, maistrance 1965, ex pingouin...se bronze en Sologne...
a du finir Maitre principal.



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LCT L9098

Message par Joël Chandelier le Sam 25 Aoû 2018 - 12:06

Merci Gyuriss j'avais zapé ta rencontre avec Louis Zussy
et merci à Nenesse pour le complément d'info à son sujet, mais pourquoi "ex pingouin" connais tu sa spé parcequ'il y avait effectivement à Maistrance Pont des Aéros venant comme on dit de la "flotte" notamment de spécialité photographe d'aéro ou Electricien d'aéro.
En tous les cas comme chouf maistrancier au SMSR en 67 s'il était technicien de radioprotection c'était rare à ce grade alors bravo.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: LCT L9098

Message par Nenesse le Sam 25 Aoû 2018 - 16:08

Jojo
je pense qu'à maistrance pont on préparait à toutes les spés aéro sauf pilotes et contrôleurs qui eux allaient à Saint Raph



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 74
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LCT L9098

Message par Joël Chandelier le Sam 25 Aoû 2018 - 16:54

nenesse
Non toutes les spés mécaniques de l'Aéronautique Navale (mecaé par exemple ou armurier d'aéro) admis à Maistrance c'étaient à Maistrance Machine.
Les admis à Maistrance Aéro (Frejus-St Raphaël) c'étaient pour faire Pilote ou Contrôleur c'est pourquoi je n'ai noté à Maistrance Pont que les Elaer, les photographes aéro.
Les radios volants et les daraé devaient venir du service général et devenaient "pingouins" lors de stages aéro appropriés mais avec déjà le grade de S/M en poche.......du moins c'est ce que je crois me souvenir.

Mais tout ceci ne me dit pas quelle spé avait le camarade de Gyuriss sur son LCT





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Sam 25 Aoû 2018 - 17:41

Patience, Nénesse et Joel,

Quand il sera rentré de vacances, il nous en dira plus.
J'avais ces renseignements , mais j'ai nettoyé ma boite courriel trop rapidement.
Antoine
avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: LCT L9098

Message par Nenesse le Sam 25 Aoû 2018 - 19:06

Jojo tu as en partie raison
ma promo maistrance pont + lycée technique:18 aero (mecbo, elaer)
dont 2 CV, 4 LV, et un mecbo qui à fini Ing volant sur 747 Air France
8 étaient déjà Elaer en intégrant l'école, les autres sont allés directement à Rochefort après les cours
Loui Zussy, était Elaer


Dernière édition par Nenesse le Dim 26 Aoû 2018 - 11:58, édité 1 fois



avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Dim 26 Aoû 2018 - 11:14

Bonjour fidèles lecteurs,

Suite du message 155, C'est à MORUROA que le commandant nous informe de la nouvelle mission. On va effectuer plusieurs transit entre HAO et les GAMBIER. Afin d'envoyer le matériel nécessaire à la construction d'une piste d'aviation sur la barrière de corail à TOTEGEGIE.
Il faut donc se rendre sur l'atoll de HAO récupérer du matériel lourd.

18/1/67 MORUROA-HAO: après un chargement de matériel direction HAO départ de nuit ( 2 jours de mer) sur le trajet échauffement du presse étoupe de ligne d'arbre tribord, 3 h de travaux en pleine mer



Spoiler:
Mon premier franchissement de la passe KAKI, c'est impressionnant et au dire des "chéqua" RICHOU et MARTIN c'est calme aujourd'hui. On rentre dans le lagon sans trop de peine.





Le S.M. ZUSSY Louis, se souvient des difficultés ,lors du franchissement de la passe KAKI à HAO, et ce à cause du manque de puissance des moteurs. En général il était à la passerelle en observateur. On se présentait et le bâtiment restait comme planté en plein milieu de la passe, au bout d'environ 15 min la machine réduisait et on se faisait jeté comme si on faisait marche arrière. On réessayait plusieurs fois, c'était impressionnant. Quand on sortait de celle-ci on faisait plusieurs tours devant et on pêchait. La sortie l'était aussi. Un jour en 1968, le courant était puissant et les vagues hautes de plusieurs mètres. On s'est pris une raclée le bateau était chahuté secoué et l'une d'elle est venue arroser le coté bâbord au niveau du poste équipages ainsi qu'à la passerelle. Résultat les bannettes mouillées, les toilettes pleine d'eau et la cuisine arrosée; les hublots et le clairevoie n'étaient pas fermés.
Le pacha, avant la sortie donnait la consigne de quitter le lit du courant par tribord, mais vu le peu de manœuvrabilité du LCT, on était entrainé. En effet le courant sortant prenait la direction de l'ouest. Par contre ,si le courant engendrait peu de remous, on restait dans celui-ci afin de gagner du temps sur le trajet. On passait toujours par l'ouest de HAO afin de transiter vers MORUROA. Cela nous mettait à l'abri des vents et de la houle venant de l'est.
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: LCT L9098

Message par marsouin le Dim 26 Aoû 2018 - 13:57

Quelle aventure pour le passage de Kaki Cette passe... ou çà casse
avatar
GYURISS
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 77
NON

Re: LCT L9098

Message par GYURISS le Mar 28 Aoû 2018 - 17:52

Bonjour,

Oui Marsouin, à la sortie ça passe ....ou ça casse, mais ce vieux rafiot en tôles rivetées tient le coup.
__________________________________
20/1/67 HAO-GAMBIER: (environ 4 jours de mer) on charge le matériel à la Sablière, (grue Marion, bulls,...) puis à la darse commandement fin du chargement et arrimage de l'ensemble.



Spoiler:
On quitte HAO au lever du jour vers 5 h, il faut bien voir où l'on va dans la darse, car on sort en marche arrière.
On appareille avec le premier matériel (grue Marion, bull,...) afin de construire par le génie la piste d'aviation des GAMBIER à TOTEGEGIE. A notre arrivée, soit 4 jours de mer.



Le 23 en fin d'après midi, le pilote Mangarévien Jean TEKOPUNUI nous dit que le trajet est long et comme la nuit tombe vite, on mouille dans le lagon devant l'ile TARAVAI. On en profite pour pêcher; on avait rempli une poubelle d'eau de mer et surprise pour les nouveaux embarqués, pendant que l'on pêchait les matelots Polynésiens prenaient le poisson, le nettoyaient, mettaient du citron et le mangeaient ,du coup il n'en restait plus beaucoup....


Photo de J-C BAUD

Le lendemain vers 6 h 30, le pilote Jean TEKOPUNUI monte à bord , après un chenalage et franchissement du seuil d'AUKENA, on a beaché à TOTEGEGIE sur le sable au milieu d'une clairière la propulsion à faible allure maintient le bâtiment, les deux bulldozer sont ensuite sortis du bateau avec chacun une aussière afin de nous maintenir le temps que la grue Marion environ 80t sorte.
Le 5e RMP (Régiment Mixte du Pacifique-la légion) était là, car débarqué du Transporteur ANJOU
Le 115e CMGA (Compagnie de Marche du Génie de l'Air) viendra en renfort pour construire la piste début février


24 janvier 1967, première livraison de matériel pour la construction de la piste. Sur la photo, on voit bien les aussières tirées par les bulls et le cul de la grue Marion (Voir les messages précédents n° 15 - 17 - 83 -92)

Pendant le déchargement, je suis émerveillé par cet ensemble d'îles et le passage par l'arrière d'une pirogue à voile.


Début février deuxième livraison de grue Marion, un début de beaching est en construction. Les arbres ne sont pas encore arrachés.

Février en mer, troisième transport de grue Marion et divers matériels de chantier

En février plusieurs aller et retour HAO-GAMBIER afin de livrer les deux autres grues Marion, et plus d'une semaine sur place afin de servir de barge de débarquement entre les ravitailleurs ANJOU, BERRY et AUNIS, qui étaient mouillés dans le lagon, et TOTEGEGIE car pas de quai. On chargeait la nuit à couple et on déchargeait le jour. Le repos fut très difficile.

J'ai souvenir, qu'au cours de ces transferts de matériel, on déchargeait des sacs de ciment, les gars du 5e RMP prenaient ceux-ci les jetaient à l'eau et les transperçaient à coups de couteau. Ils construisaient un semblant de quai. L'eau était grise et les gars couvert de ciment, spectacle étonnant .


Le 28/11/67 la piste est ouverte par un Piper puis par un Bréguet deux ponts


Photos de "gadgert"

Nota: voir les photos sur le messages n° 15 - 17 - 83 - 92

En mer entre HAO-GAMBIER, l'équipage se détend



    La date/heure actuelle est Jeu 18 Oct 2018 - 7:31