Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 627813 messages dans 13264 sujets

Nous avons 15254 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est fragar

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par HèmBé43 Aujourd'hui à 16:08

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Nenesse Aujourd'hui à 15:44

» FLOTTILLE 6 F
par Brand Robert Aujourd'hui à 15:42

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 14:48

» [Marine à voile] L'Hermione
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 14:44

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par constant Aujourd'hui à 14:32

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par centime44 Aujourd'hui à 13:50

» D.E.T. PORQUEROLLES
par Quideau Jean Claude Aujourd'hui à 10:59

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par facilelavie Aujourd'hui à 10:31

» [Votre passage au C.F.M.] Photos de groupe
par combaz Aujourd'hui à 9:03

» [ Recherches de camarades ] Recherche Georges Plateau ancien La Saône 73/74
par bielo Aujourd'hui à 2:04

» [ Blog visiteurs ] aviso henry 1968 message 479 de M. CORBIERE EMILE
par Invité Aujourd'hui à 1:02

» SÉMAPHORE - CHASSIRON - ILE D'OLÉRON (CHARENTE MARITIME)
par VENDEEN69 Aujourd'hui à 0:55

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Hier à 14:04

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par PAUGAM herve Hier à 13:39

» ORIGNY (BO)
par Charly Hier à 13:23

» LE TRIOMPHANT (SNLE)
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 9:35

» [ Blog visiteurs ] Maître-Principal Louis Bizien et Capitaine de Frégate Alain Bizien
par Invité Hier à 3:29

» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
par Jean-Yves Maringer Hier à 1:10

» [Aéro divers] Le GHAN-1 (31F, 32F et 33F) en Algérie...
par Yvon LELIEVRE Mer 16 Aoû - 13:30

» INSIGNES
par Jean-Marie41 Mer 16 Aoû - 10:58

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par takeo Mer 16 Aoû - 10:19

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par MILLET Jean Claude Mer 16 Aoû - 8:45

» STATION D'ESSAIS DES COMBUSTIBLES ET LUBRIFIANTS DE LA FLOTTE
par MILLET Jean Claude Mer 16 Aoû - 7:08

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Mar 15 Aoû - 13:34

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Jean-Marie41 Mar 15 Aoû - 10:02

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par Jean-Léon Mar 15 Aoû - 9:33

» MARINE CHERBOURG
par kerneve Mar 15 Aoû - 1:07

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par GYURISS Lun 14 Aoû - 9:12

» BAN SAINT RAPHAEL ET CEPA/10S
par yrudnoiv Lun 14 Aoû - 2:45

» ORAGE (TCD)
par webtcdorage Lun 14 Aoû - 2:03

» [ Histoire et histoires ] Canulars
par kerneve Dim 13 Aoû - 23:30

» [ Blog visiteurs ] Ouvrage "Les Commandos De Ponchardier"
par Invité Sam 12 Aoû - 22:23

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par Tinto Sam 12 Aoû - 17:33

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Charly Sam 12 Aoû - 15:18

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Mono Sam 12 Aoû - 14:06

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par GRAFF Gérard Ven 11 Aoû - 13:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche "Photographes "
par PAUGAM herve Ven 11 Aoû - 10:43

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Ven 11 Aoû - 6:55

» [ Recherches de camarades ] écoles d'infirmiers Hopital St ANNE à Toulon fin 74 , début 75
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû - 2:14

» [ Recherches de camarades ] BDC LE TRIEUX 1975 /1976
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû - 2:11

» [ Recherches de camarades ] BH1 LA RECHERCHE , de 1976 à 1977
par Bernard Gaillard 48 Ven 11 Aoû - 2:09

» [HISTOIRES HISTOIRE] Anecdote de la vie à bord
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 11 Aoû - 1:04

» [ Blog visiteurs ] Présentation de mon ouvrage sur Les Commandos De Ponchardier
par Invité Ven 11 Aoû - 0:03

» [ LES ÉCOLES DE SPÉCIALITÉS] P.E.M. "Pôle Ecoles Méditerranée"
par Jean-Marie41 Jeu 10 Aoû - 12:03

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Jean-Marie41 Jeu 10 Aoû - 11:07

» [ Blog visiteurs ] Donation contre "bons soins"
par Lebas Jeu 10 Aoû - 9:13

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par PAUGAM herve Jeu 10 Aoû - 2:22

» [ Blog visiteurs ] Infos navire Jean Pierre Calloc'h Madagascar
par Invité Mer 9 Aoû - 16:19

» JAUREGUIBERRY (EE)
par DUFFOND Serge Mer 9 Aoû - 15:45

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Charly Mer 9 Aoû - 15:03

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par Roger Tanguy Mer 9 Aoû - 13:31

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Mer 9 Aoû - 12:41

» NORMANDIE D651 (FREGATE)
par pinçon michel Mer 9 Aoû - 5:24

» [Les traditions dans la Marine] Les hamacs.
par MILLET Jean Claude Mer 9 Aoû - 3:20

» [HISTOIRES HISTOIRE] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par J.Revert Mer 9 Aoû - 0:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Fanfan Mar 8 Aoû - 13:27

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par MARTIN Jean-Pierre Mar 8 Aoû - 10:44

» LA PAIMPOLAISE (PC)
par christian dupuy Mar 8 Aoû - 5:56

» [ Blog visiteurs ] P2V7 Neptune N°147 571 - Jaquemard
par Invité Lun 7 Aoû - 14:44

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par centime44 Lun 7 Aoû - 11:45

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par corre claude Lun 7 Aoû - 1:52

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Noël Gauquelin Dim 6 Aoû - 3:57

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Sam 5 Aoû - 13:01

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par BERTIN Sam 5 Aoû - 11:30

» FLOTTILLE 33 F
par DALIOLI Sam 5 Aoû - 11:16

» [ Recherches de camarades ] SNLE Terrible 1970 - 1971
par Kohler Jean Marie(Hans) Sam 5 Aoû - 8:58

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par MILLET Jean Claude Ven 4 Aoû - 6:15

» DÉTROYAT (AVISO)
par G SCHWARTZEL Ven 4 Aoû - 5:32

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par BEBERT 49 Jeu 3 Aoû - 12:27

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] Recherche de photos
par Ouin Ouin Jeu 3 Aoû - 2:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades de l'ecole ELAER de Rochefort 1978 a 1980
par Ouin Ouin Jeu 3 Aoû - 2:13

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par PAUGAM herve Mer 2 Aoû - 15:23

» ESCADRILLE 50 S
par Serge BAVOUX Mer 2 Aoû - 11:53

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par timoniersoum Mer 2 Aoû - 10:21

» VAUQUELIN (EE)
par Joël Chandelier Mer 2 Aoû - 3:56

» [ Blog visiteurs ] MP PATTINGRE CLAUDE - NAVIS - 1972 - 2002 - RECHERCHES PHOTOS / ECHANGES
par chamois Mer 2 Aoû - 1:37

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par armorique Mar 1 Aoû - 8:21

» L'abordage du Terrible et du Malin
par mashpro Mar 1 Aoû - 4:50

» BSM LORIENT - KEROMAN
par Max Péron Lun 31 Juil - 8:52

» Demande de contact de GG 83
par VENDEEN69 Lun 31 Juil - 3:01

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par Roger Tanguy Dim 30 Juil - 14:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche VENANCIE Jean-Marie
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 30 Juil - 8:31

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par groufumaco Dim 30 Juil - 8:02

» [ Blog visiteurs ] STATION CAMELEON 1971/1973
par † ALAIN 43 Dim 30 Juil - 2:15

» CONSTRUCTION DU MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A Saint-Bonnet-de-Mure (RHÔNE)
par Charly Sam 29 Juil - 10:54

» BSM TOULON
par loulou06000 Ven 28 Juil - 15:33

» [ Histoire et histoires ] LE BRETON Louis, témoin des marines du XIXème siècle
par BELLENGE Daniel Ven 28 Juil - 12:25

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par latrubesse jean claude Jeu 27 Juil - 9:25

» [ Histoire et histoires ] Une ordonnance de Napoléon 1er
par TUR2 Jeu 27 Juil - 8:32

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par PAUGAM herve Mer 26 Juil - 14:16

» LE BRETON (ER)
par LE BRETON Jean-Yves Mer 26 Juil - 11:08

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par christian dupuy Mer 26 Juil - 9:58

» [ Associations anciens Marins ] Amicale des anciens du TCD Orage
par Momo Mer 26 Juil - 8:29

» DUMONT D'URVILLE (BATRAL)
par LEMONNIER Mar 25 Juil - 11:54

» [ Recherches de camarades ] Recherche Jean-Louis ou Louis CABANES ou CABANNES
par VEHILS Mar 25 Juil - 8:04

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades D621 Surcouf 64/65
par maweb Lun 24 Juil - 10:00

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par COLLEMANT Dominique Dim 23 Juil - 13:00

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par christian dupuy Dim 23 Juil - 3:48

DERNIERS SUJETS


LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Partagez
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Jean-Léon le Dim 19 Oct - 15:32

La poudre de Saint-Elme - A J-M Ribe

Sûr qu'au fort Saint-Elme ça sentait la poudre les jours d'école de canonnage !





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
BIGOT
MATELOT
MATELOT

Résident à l'étranger : Diégo Suarez
Age : 65
Missilier                       NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par BIGOT le Lun 20 Oct - 4:27

Pour l'accoutumance au tir je me souviens , aux 20-30-40-57-100-105 et 127m/m , je suis resté sourd pendant 2 jours évidement pas de casque à cette époque c'était pour les instructeurs
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Jean-Léon le Lun 20 Oct - 5:13

A Bigot

Pas de souvenirs des 30 et 127 ? mais particulièrement du 105 et de son chargement à risques.
Et on ressortaient effectivement sourds comme des pots 





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 84
Électricien d' arme NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Cuiguillere le Lun 20 Oct - 5:21

Accommodation au bruit.....C'est bien ça :Me souviens de la remontée de bretelles sur un T 47 : Le servant un mécano (Voyez les bras cassés .Il y avait pire ) était tombé dans les pommes et avais donné liberté de manoeuvre à la tourelle pour l'évacuer...C'est arrivé plusieurs fois sur le Casa...Sûr un tir de 127 ça impressionne et pas grand'chose pour se tenir...A chaque tir le "fusible" était hors de lui devait remplacer toutes les lampes d'éclairage.
Autre chose Pinçon j'ai connu un P/m mécano qui s'appelait comme toi Sais plus si c'est sur le Normand en 56 ou le Bourguignon plus tard 57/58
avatar
pinçon michel
MATELOT
MATELOT

Age : 67
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par pinçon michel le Lun 20 Oct - 5:58

salut à tous,
je me souviens lors d'une sortie au profit de l'école navale un élève à réussi à exploser en vol un ballon lancé pour un exercice de tir avec ce canon de 20 mm sur le(E.R. Bourguignon) un super coup de bol !.. ... moi j'ai tiré avec une fois au fusil j'étais nul mais là un désastre!!
amitiés à tous



Un sous-Marin pour une baleine, c'est un gros suppositoire! (Jean Carmet)!
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 73
Commis équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par J.Revert le Lun 20 Oct - 6:08

holla ! cuiguillere ; bras cassés,si il n'y avait pas eu " les bras cassés" pour servir les canonniers cela aurait beaucoup moins bien marché..!
Heureusement nous n'avons pas navigué ensemble, sinon mon coup de pompe pour te servir le cambusard aurait été léger..! a cause du bras cassé..!
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Noël Gauquelin le Lun 20 Oct - 7:06

Sur le Colbert, quelques Qm ou matelots radios armaient les relais de 127 mm pendant le poste de combat.



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Joël Chandelier le Lun 20 Oct - 7:46

"Bras cassés" ami J.Revert surnom donné aux "fourriers" à cause de leur port de galon de spé sur le haut des manches.
Pour les commis aux vivres c'était "marchand de soupe"

Pour en revenir à la spécialité de Canonnier cette spécialité a disparu pour faire place (modernisme des armes oblige) à la spécialité d'Electricien d'armes et de missiliers, missilier artillerie (missart) ou missilier Asm (miasm), les systèmes d'armes étant plus sophistiqué.
Mais je suis curieux de savoir ce que nos amis canonniers avaient comme boulot sur les tourelles de 380 de nos 2 derniers cuirassés, à part l’écouvillonnage et les corvées de munitions, à cette époque il y avait une autre spécialité que canonnier il y avait celle de "pointeur" qui pouvait être d'élite (une étoile sur l'insigne de spé) mais le "canonnier" pur y a t il sur ACB un ancien qui a connu cela????





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par jean-claude BAUD le Lun 20 Oct - 7:49

Sans oublier les pointeurs des litres ..




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Lun 20 Oct - 8:53

Joël tu recherche des "têtes plates"! lol!
C'est de là que vient l'appellation.



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-
avatar
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 84
Électricien d' arme NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Cuiguillere le Lun 20 Oct - 9:27

Joël je peux te répondre en partie vue que j'ai fait soit-disant le dernier b.e des poste centraux 1000 .A l"époque il y avait du "tréfle " à l'artillerie :Chacun suivant ses compétances physiques ;Les télémétristes ou fallait "fusionner ,les télépointeurs ,les pointeurs qui s'entraînaient au Dôme teencher (pas sûr de l'hortographe)Dans cette catégorie des échelles ou étoiles au dessus de l'insigne de spé . ca s'obtenait à l'entrainement du suivi d'un but fixe sur le mur par contre la jumelle montée sur une plateforme qui basculait et tossait avec une hydraulique pas très souple .on devait rester sur le but bien centré les écarts étaient enregistrés sur un Sefram. .L'Albatros à eu le premier télépointeur stabilisé.,des 138 m/m et le dernier poste central 1000 avec des transmetteurs granats en continu qui donnaient aux tourelles dérive hausse , et Event pour le tempage le servant recopiait et comme le pointeur suivait le but ;la tourelle avait sa Circulaire et Elévation Par la suite les el arm ont eu un seul insigne et avec E 50 et T47 , avec les wards léonars ( un groupe qui donne la puissance pour l'asservissement de la tourelle) tout à été télécommandé .La précision à dû s'amélioré avec les codeurs et asservissements digitaux.....Les armuriers s'occupent de tout ce qui est mécanique .sais pas sur quels critères ils sont recrutés mais personnellement tous ceux que j'ai rencontrés sont des sacrés bons ouvriers
En résumé beaucoup d'entrainement et entretien des parties tournantes (graissage ect ect) l'écouvillonnage n'est obligé qu'après un tir
avatar
couston jean claude
MATELOT
MATELOT

Age : 71
Canonnier équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par couston jean claude le Lun 20 Oct - 10:37

Pour N.Gauquelin.
étais- tu au relais 1er tourelle 127, car nous étions sur le Colbert en même temps 65/66.
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Jean-Léon le Lun 20 Oct - 10:55

A Cuiguillere - Critères des armuriers

Feus les armuriers étaient avant tout des mécaniciens d'armes.
Pour rentrer dans cette spé, il fallait soit déjà posséder (en principe) un CAP d'ajusteur (3 ans d'études) soit passer par les arpètes (CAP équivalent civil au forcing en 18 mois)





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
abraquelebout
QM 1
QM 1

Age : 52
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par abraquelebout le Lun 20 Oct - 11:22

Pour les armuriers je suis pas sûr que ça existe encore.
Si je me souviens bien, j'y ai fait un petit tour a Saint Mandrier, dans le local de formation il y avait des tours, des fraiseuses, des et des et ....tout ce qu'il faut pour tailler un bout de ferraille.
On te donnait une scie a métaux, une lime, un burin, t'avais une pièce a réaliser, et te voila parti a tailler, limer, contrôler au marbre...en louchant sur le matos qui était à coté (les fraiseuses etc...) quand tu rendais ta copie approximative on te montrait ce que les armuriers arrivaient à faire....impressionnant, les pièces s'ajustaient sans jeu, des queues d’arondes super, bref c'étaient des sacrés ouvriers !!!
après pour le pointage, le 100 c'était au DMA quand tu le prenait en manuel, les elarms étaient au radar de tir, c'était très précis, pour les "boums" (canonniers) il y avait pas mal d'entretien, hydraulique, systèmes d'alimentation, écouvillonnage etc quand on était sur le crotale (missile) on était des Manucro, la c'était surtout du pneumatique
En soute au 100 c'était surtout les commis, les cuistots qui faisaient l’approvisionnement avec 1 canonnier.
Le quart à la passerelle sup était fait par le service missile artillerie, + des appelés, et un autre bon souvenir, les séances d'identification à la caf.
Diapo....qu'est ce c'est ??? ben pas un chalutier; y a pas de mouettes!!!
avatar
Noël Gauquelin
MAJOR
MAJOR

Age : 72
Radio NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Noël Gauquelin le Lun 20 Oct - 11:55

Non, Couston, j'avais la chance d'être "dans les hauts" !



Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).
avatar
Jean-Michel RIBE
QM 2
QM 2

Age : 67
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Jean-Michel RIBE le Lun 20 Oct - 13:44

@Jean-Léon a écrit:Sûr qu'au fort Saint-Elme ça sentait la poudre les jours d'école de canonnage !

Chez nous, chez les fusco au fort de Saint-Elme, ça sentait plutôt la sueur les jours d’entrainement…

Le canon, outre les bordées à Chicago, je l’ai expérimenté à bord du BSL Rhin. Mon poste de combat était tireur au 40 Bofort. Un viseur moderne
« gyroscopique » dont le cercle se stabilisait interminablement et bien après le passage de la cible tiré par un avion…

L’odeur de la poudre, j’ai pu véritablement l’apprécier mainte fois au sein de l’équipe « Grand événement » de la société Ruggieri à l’occasion de feux d’artifice et, notamment, ceux des châteaux de Versailles et Chantilly. Sur des feux, quand on tire les bombes à la main, on en prend à la fois plein les yeux, plein les oreilles et plein les poumons. Et, on en redemande !

Bon, ben, je vais vous donner la réponse à ma question : Dans quoi tombe l’obus après avoir été tiré ?

"Dans le domaine de la balistique !"


Dernière édition par Jean-Michel RIBE le Mar 21 Oct - 4:51, édité 1 fois
avatar
JACQUEZ
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par JACQUEZ le Lun 20 Oct - 14:16

L'Ecole d'Armes sur le Jean Bart, les corvées de munitions, les exercices de tirs à la mer sur les Surcouf, Forbin, Tartu ou alors à terre, à Saint-Elme, pour l'accoutumance au bruit (au garde à vous derrière la tourelle de 127mm en action) et aussi les entraînements au 105mm (chargement au gant de "boxe"...) que de souvenirs... Puis les 100mm, 57mm et pour terminer ma carrière d'artilleur : le 40mm lors de mon affectation sur le BSL Loire. Ensuite c'est une autre histoire, de torpilleur...

C'est vrai Jean-Michel, ça sentait bon la poudre les jours d'école de canonnage à Saint-Elme !!!
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Joël Chandelier le Lun 20 Oct - 14:25

Saint Elme c'était aussi l'école de formation des "pédagogues" c'est là que j'ai passé mon Certificat d'enseignement de la théorie en juin et juillet 1968.
Outre la sueur et la poudre à l'école des canonniers les yeux vers le ciel il y avait pas mal de "yeux" baissés vers les petites criques en contrebas
évidemment si j'ai pu voir aussi....... c'est parce que des canonniers me l'ont dit pendant mon séjour





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Armurier NON Missilier ASM

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Jean-Léon le Lun 20 Oct - 16:08

Les petites criques de Joël

Les petites criques situées au pied de St-elme ne manquaient pas ...de charme mais hélas, le bruit du canon faisait fuir les naiades





Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.
avatar
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 73
Commis équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par J.Revert le Mar 21 Oct - 1:44

Et puisque l'on passe du 127mm des EE au 40mm bofors des petites unités, on continue dans les souvenirs car j'ai eu la chance dans un engagement court d'avoir eu plusieurs affectations très différentes ( même pour une colonie de vacance, avec plein de mono mignonnes comme tout..! là le poste de combat était agréable..!)
Le fameux Bofors sur les côtiers avec sa barbette et ses caissons a trous en fait casiers a pommes de terre..!

Un autre rappel:

Heureusement que nos fiers navires ont dut être modernisés car j'ai le souvenir d'exercices poste de combat sur l'escorteur côtier l’Étourdi ( le bien nommé ...!) qui se transformaient , pour nous en grosse partie de rigolade mais pas pour nos gradés qui en auraient bien mangé leur casquette Il y avait un gros décalage entre la vitesse de passage a basse altitude des avions qui étaient censés nous attaquer ( Je crois que c'était des "Étendards") et la manœuvre de nos canons Bofors de 40 mm ou il fallait tourner les manivelles a toute vitesse pour les orienter. Le temps que cette opération se fasse , l'avion n'était déjà plus qu'un point a l'horizon
avatar
Matelot
QM 2
QM 2

Age : 74
Canonnier pointeur équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Matelot le Mar 21 Oct - 4:45

Et le tir sur manche remorquée ,ou une fois le tireur avait pris comme cible
l'avion. :
Le pilote a fait qu'un passage.
avatar
L.P.(Pedro)Rodriguez
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par L.P.(Pedro)Rodriguez le Mar 21 Oct - 4:52

Matelot fait une bonne remarque.
Il serait bon d'avoir ici les impressions de ces pilotes qui ont tracté des cibles pour les "boums".



Un bon souvenir, c'est comme une bonne bouteille, il ne faut pas le boire seul.
-Jean-Louis FOURNIER-
avatar
lulu29
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 57
Missilier NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par lulu29 le Mar 21 Oct - 5:43

Bonjour

Retrouvaille cet été à St Elme
mon 1er coup de canon avec cette tourelle de 127 mm en 1976
elle aurait besoin d'un petit coup de peinture

avatar
vaguemestre
QM 1
QM 1

Age : 67
Électricien d armes équipage NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par vaguemestre le Mar 21 Oct - 8:48

salut a tous les anciens .
je me souvient d'un tir sur manche ,ou le pilote par radio avais dit je tire la manche,je ne la pousse pas.
avatar
Cuiguillere
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 84
Électricien d' arme NON

Re: LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER

Message par Cuiguillere le Mer 22 Oct - 6:02

Jean-léon y avait-il une séléction "rigoureuse" comme chez les el.arms avec plus de la moitié de "boulés au B.e '" autant au cours de Q /M avec 4 s/m dont un maistrancier ??Quoiqu'il en soit ,moi j'ai rencontré 2 supers armuriers Méhouas n2 (étaient 3 frères armuriers ) sur le Casa chef de la tourelle 1 ..Et Raymond Cosmao qui m'a sorti de " la mouïse " par 2 fois en m'accouplant et clavetant des groupes moteurs générateurs du P C de 100 axes de 2.5 m/m sur le Rivière : des mecs très compétants en mécanique.Plus tard j'ai cotoyé des mécaniciens de précision (avec des diplômes)..Ben je veux pas critiquer.....

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 19:42