Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 720139 messages dans 14068 sujets

Nous avons 14433 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Minelli

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» LES AVISOS EX COLONIAUX BISSON ET CDT PIMODAN
par Max Péron Aujourd'hui à 18:37

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par jobic Aujourd'hui à 18:21

» [ Histoire et histoires ] Mon oncle Georges Le Brazic - Carrière Marine, du Maquis à l’Indochine de 44 à 48
par Lino Bruno Aujourd'hui à 18:15

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par pluton69 Aujourd'hui à 16:59

» DIXMUDE (BPC)
par jobic Aujourd'hui à 16:35

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par marinedk Aujourd'hui à 16:31

» [ Blog visiteurs ] Informations sur Christian BLUSSEAU
par Invité Aujourd'hui à 15:34

» LE NORMAND (ER)
par t.neveux Aujourd'hui à 15:00

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Charly Aujourd'hui à 8:44

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 8:26

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par LEMONNIER Aujourd'hui à 1:19

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par Marquis Aujourd'hui à 1:11

» MINERVE (SM)
par centime44 Hier à 23:44

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:42

» [ Aéronavale divers ] FERIA DE L'AIR Aéroport de Nîmes
par byu30 Hier à 20:26

» [ Blog visiteurs ] reponse à chef maille
par Invité Hier à 20:19

» ESCADRILLE 22 S
par byu30 Hier à 19:48

» Section Marine École de Tours
par guedon Hier à 17:39

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par centime44 Hier à 15:44

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par loulou06000 Hier à 13:15

» HANAP - A 740 - (Transporteur)
par Noël Gauquelin Jeu 18 Oct 2018 - 20:44

» [ Les traditions dans la Marine ] Les diplômes de la Ligne
par passe plat Jeu 18 Oct 2018 - 20:34

» Qu'est devenu le centre Sirocco ?
par TECTAM Jeu 18 Oct 2018 - 19:47

» LAC CHAMBON (Pétrolier)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018 - 18:47

» SAINTONGE - A733 (Caboteur)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018 - 18:43

» LIAMONE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Jeu 18 Oct 2018 - 18:37

» [ Blog visiteurs ] Section marine BE 705 TOURS
par Invité Jeu 18 Oct 2018 - 18:06

» [Campagnes] DAKAR
par TOUBHANS René Jeu 18 Oct 2018 - 13:00

» [Divers les nucs] SNLE
par goblin Jeu 18 Oct 2018 - 12:36

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 3]
par Joël 28 Jeu 18 Oct 2018 - 1:41

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] 1977 - Création de la brigade de gendarmerie maritime à Cayenne.
par beugnon eudes Jeu 18 Oct 2018 - 1:24

» ILE LONGUE
par COLLEMANT Dominique Jeu 18 Oct 2018 - 1:02

» MASCAREIGNE - P 779 -
par TECTAM Jeu 18 Oct 2018 - 0:39

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par Noël Gauquelin Mer 17 Oct 2018 - 21:59

» [ Blog visiteurs ] recherche camarades de mon père René CARDIN embarqué sur le SM Sirène en 1955
par Invité Mer 17 Oct 2018 - 15:25

» ÉCOLE DES MANOEUVRIERS
par TECTAM Mer 17 Oct 2018 - 14:35

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par parriaux christian Mer 17 Oct 2018 - 14:20

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par montroulez Mer 17 Oct 2018 - 11:30

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mer 17 Oct 2018 - 11:01

» [ Blog visiteurs ] recherche Pierre Plasseraud dit pépito était Maistrance Pont à Loctudy... Brest....1954.1955
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 16 Oct 2018 - 23:05

» [ Histoire et histoires ] HISTOIRE DE MES NAVIRES
par gebu Mar 16 Oct 2018 - 20:34

» [Unités combattantes] B.I.F.M.
par Marquis Mar 16 Oct 2018 - 19:29

» [Ports] LE VIEUX BREST
par jobic Mar 16 Oct 2018 - 16:04

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par GOAPER Mar 16 Oct 2018 - 14:00

» Vieilles paperasses humoristiques
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Oct 2018 - 23:40

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Lun 15 Oct 2018 - 21:15

» BÉARN (PA)
par Serge BAVOUX Lun 15 Oct 2018 - 21:13

» DIANE (SM)
par Charly Lun 15 Oct 2018 - 17:41

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par MORVAN Lun 15 Oct 2018 - 14:08

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par marsouin Lun 15 Oct 2018 - 11:46

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par larcher Dim 14 Oct 2018 - 14:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Michel 22 Dim 14 Oct 2018 - 13:15

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par HèmBé43 Dim 14 Oct 2018 - 12:52

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Joël Chandelier Dim 14 Oct 2018 - 12:13

» [ Les musées en rapport avec la Marine ] L'Espadon à St Nazaire
par S.Bosnjak Dim 14 Oct 2018 - 11:41

» [Catastrophes...] PREMIAN ... LE SOUVENIR
par COLLEMANT Dominique Sam 13 Oct 2018 - 23:45

» [Marine à voile] L'Hermione
par Christian DIGUE Sam 13 Oct 2018 - 21:03

» Le Conquet
par jobic Sam 13 Oct 2018 - 17:02

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par centime44 Sam 13 Oct 2018 - 16:23

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par DUFFOND Serge Ven 12 Oct 2018 - 23:22

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Ven 12 Oct 2018 - 22:30

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par sorrentino Ven 12 Oct 2018 - 12:12

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père (Croiseur Sous-Marin Surcouf)
par Charly Ven 12 Oct 2018 - 11:15

» [ Blog visiteurs ] CFM dépôt de Brest
par Invité Ven 12 Oct 2018 - 5:58

» CDT BOURDAIS (AE)
par marsouin Ven 12 Oct 2018 - 0:02

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par guilloux Jeu 11 Oct 2018 - 20:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par jobic Jeu 11 Oct 2018 - 18:10

» LCT L9098
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 13:05

» FLOTTILLE 24 F
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 11 Oct 2018 - 10:43

» [ Divers - Les classiques ] Sous-marin Le TONNANT
par COLLEMANT Dominique Mer 10 Oct 2018 - 23:18

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mer 10 Oct 2018 - 20:46

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par gene Mer 10 Oct 2018 - 19:55

» [ Histoire et histoires ] Agde Place du 18 Juin la Stèle et les statues
par Jean-Eugène DARENGOSSE Mer 10 Oct 2018 - 13:27

» [ Blog visiteurs ] Gabare Luciole
par formose jacques Mar 9 Oct 2018 - 22:22

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par marsouin Mar 9 Oct 2018 - 22:08

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par BONNERUE Daniel Mar 9 Oct 2018 - 19:10

» [ Blog visiteurs ] Recherche de camarades Sous-Marin Diane 1979 /1981
par Invité Lun 8 Oct 2018 - 18:11

» ILE D'OLERON (BEE)
par ger38 Lun 8 Oct 2018 - 16:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par VOGUET Lun 8 Oct 2018 - 16:24

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par bernard26700 Lun 8 Oct 2018 - 15:25

» MARSOUIN (SM)
par Michel Roux Lun 8 Oct 2018 - 13:12

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Michel 22 Dim 7 Oct 2018 - 14:22

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par BEBERT 49 Dim 7 Oct 2018 - 13:57

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Nenesse Sam 6 Oct 2018 - 21:23

» [ Associations anciens Marins ] 67ème congrès national de l’AGASM à Martigues (13)
par Jean-Marie41 Sam 6 Oct 2018 - 20:51

» VAR (BCR)
par marsouin Sam 6 Oct 2018 - 20:23

» [ Histoire et histoires ] Le Programme Sawari 1
par facilelavie Sam 6 Oct 2018 - 2:27

» [Les ports militaires de métropole] Port de CHERBOURG
par Jean-Marie41 Ven 5 Oct 2018 - 21:07

» [ Divers pétroliers et pétroliers ravitailleurs ] Construction de 3 nouveaux pétroliers ravitailleurs
par Xavier MONEL Ven 5 Oct 2018 - 17:11

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par corre claude Jeu 4 Oct 2018 - 23:37

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Jeu 4 Oct 2018 - 23:09

» UNITÉ MARINE DAKAR
par framery Jeu 4 Oct 2018 - 16:01

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Jeu 4 Oct 2018 - 14:26

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Mer 3 Oct 2018 - 21:06

» [Les différents armements de la Marine] La guerre des mines
par JJMM Mer 3 Oct 2018 - 19:06

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par Joël Chandelier Mer 3 Oct 2018 - 15:36

» [Campagne] ANTILLES
par loulou06000 Mer 3 Oct 2018 - 14:31

» L'ESPERANCE A756 (BA)
par bamsd Mer 3 Oct 2018 - 2:45

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par Bureaumachine busset Mar 2 Oct 2018 - 21:57

DERNIERS SUJETS


LE NORMAND (ER)

Partagez
avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par yves pihouee le Lun 21 Mar 2011 - 13:38




La vie ressemble au festin de Damoclès, l'épée est toujours suspendue ! (Voltaire)
avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Le Normand 1958 / 59

Message par yves pihouee le Lun 21 Mar 2011 - 13:42

Photo prise du Normand, nous dépassons E.R Le Brestois, quelque part en Atlantique, lors d'une tournée de printemps en 1958 ou 59 ?
Amicalement
avatar
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 82
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par BONNERUE Daniel le Lun 21 Mar 2011 - 15:32

Confirmation : 35 bars et 385° C de surchauffe pour les chaudières «Indret» dissymétriques des escorteurs rapides. Je les ai pratiquées, notamment comme chef de feu, à bord de l'ER «le Boulonnais» (F763) en qualité de QM Maistrancier mécanicien et, bien entendu, à bord de l'ER «le Normand» (F765) en qualité de SM 2 mécanicien où j'ai assuré la responsabilité (partagée avec d'autres OM) de chef de compartiment chaufferie.

Durant les deux années pendant lesquelles j'étais QM Maistrancier, il m'a fallu occuper tous les postes «machine» (tableau de manœuvre, auxiliaires, diesels-alternateurs) et «chaufferie» (servant de façade, auxiliaires, bouilleur, chef de feu) de manière à détenir l'ensemble des compétences dans tous les domaines «propulsion» pour espérer devenir un officier-marinier mécanicien acceptable.




avatar
pontarollo
QM 2
QM 2

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par pontarollo le Lun 21 Mar 2011 - 15:46

C'était au mois de mai 58, nous allions à Brest pour ensuite aller se faire "baptiser" à Rouen




avatar
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 82
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par BONNERUE Daniel le Lun 21 Mar 2011 - 16:18

Souvenir de l'escale à Rouen, notre ville marraine, en mai 1958, où ma femme était venue me rejoindre.



Dernière édition par BONNERUE Daniel le Ven 16 Mai 2014 - 18:38, édité 1 fois




avatar
POMIE
MAJOR
MAJOR

Age : 64
Mécanicien NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par POMIE le Mar 22 Mar 2011 - 12:37

Ah Daniel !!! le prestige de l'uniforme . Qu'elle classe........



avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par yves pihouee le Mar 22 Mar 2011 - 17:03

Vue du Normand un sous marin sortant ou rentrant ? Qui sait le nom de ce sous marin, époque 57 à 59 ?
Amicalement



La vie ressemble au festin de Damoclès, l'épée est toujours suspendue ! (Voltaire)
avatar
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 82
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par BONNERUE Daniel le Mar 22 Mar 2011 - 19:16

Il est probable que ce soit un ex-allemand : Millé ou Laubie ? Un sous-marinier des années 1950 pourrait sans doute être plus précis...





† tiocaille
QM 2
QM 2

Age : 61
NON

Réponse à NEVEU

Message par † tiocaille le Mer 23 Mar 2011 - 12:35

Je me rappelle de l'escale à KIEL lors des régates internationales. Nous avions été invité à une soirée où il y avait un orchestre. Durant cette soirée arrosée comme il faut, j'étais allé sur scène jouer de la clarinette. C'était mémorable et j'avais été beaucoup applaudi par les gars du bord et de l'autre bateau qui nous accompagnait (dont je ne me rappelle plus le nom). J'avais joué une chanson de Gérard LENORMAN. Si tu y étais, tu dois te souvenir de moi.
avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par yves pihouee le Mer 23 Mar 2011 - 20:57

Le Normand probablement au printemps 1958, ravitaillement par le PA Lafayette, dans l'Atlantique.



La vie ressemble au festin de Damoclès, l'épée est toujours suspendue ! (Voltaire)
avatar
t.neveux
QM 1
QM 1

Age : 60
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par t.neveux le Mer 23 Mar 2011 - 21:22

Réponse à tiocaille,
Si je ne me trompe tu avais du jouer "la balade des gens heureux" !




Nous sommes ce que nous pensons, avec nos pensées nous créons le monde.
avatar
pontarollo
QM 2
QM 2

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par pontarollo le Jeu 24 Mar 2011 - 0:56

Yves, j'ai la même photo que la tienne, mais je crois que celle ci est prise en septembre 57 en Atlantique ou nous étions en manoeuvre de l'Otan, c'est à la même époque que le voilier allemand LE PAMIR a sombrer et je me souvient d'une mer très agitée, je n'ai pas souvenir d'une seule escale
Si quelqu'un a un avis plus précis qui vienne confirmer ou infirmer ces faits, il sera le bienvenu
Pour le sous marin, Daniel, je fais des recherches et je reviens
J'espère en outre que ton épouse va bien, donnes lui un grand bonjour d'un marin qui n'a pas oublié LE NORMAND




avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par yves pihouee le Dim 27 Mar 2011 - 12:15


Pierre-Louis, je ne suis pas trés sur pour la date ? je penserai plutôt pour sept. 58 ? exact pour le Pamir qui était trop loin pour que l'on puisse lui porter secours.



La vie ressemble au festin de Damoclès, l'épée est toujours suspendue ! (Voltaire)
avatar
pontarollo
QM 2
QM 2

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par pontarollo le Lun 28 Mar 2011 - 14:15

Impossible Yves, que ce soit en septembre 58, à ce moment là, nous étions à Sidi Abdalha en grand carénage
Pour le sous marin je penserais plutôt au BLAISON en 57 mais je ne suis pas un spécialiste des sous marins





† tiocaille
QM 2
QM 2

Age : 61
NON

réponse à Neveu

Message par † tiocaille le Lun 28 Mar 2011 - 22:18

Tout à fait. Je me souviens de toi en photo. Tu étais mécano chaufferie il me semble. Te souviens tu d'un refuelage à quai à BREST deux ou trois jours avant l'inspection de l'amiral PETROCHILLO. Les cuves avaient débordé dans la soute ASM suite à une mauvaise manip. Le PM VIARD était plus que remonté et s'en était pris au PM mécanicien ainsi qu'on SM ROPARS. Nous avions du tout nettoyer et lors de l'inspection cet amiral portant des gants blancs s'étaient couché afin de voir si il restait du fuel sous les étagère où le matériel était stocké. Cela démontrait la nature de ce personnage. Paix à son âme.
avatar
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 82
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par BONNERUE Daniel le Lun 28 Mar 2011 - 23:28

Le 1er août 1957, le «Blaison» fut placé en réserve spéciale à Toulon en vue de sa condamnation qui eut lieu le 18 août 1959.




avatar
LEBRIS
QM 2
QM 2

Age : 79
Commis équipage NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par LEBRIS le Mar 4 Oct 2011 - 20:01

aux anciens du 'normand' mecaniciens chaufferie avez-vous connus le bris albert
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 70
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par TECHNIK le Ven 4 Nov 2011 - 19:50

Bonjour,
En qualité de mécanicien "auxiliaire chaufferie" sur le champenois -1967/1968, le crois me rappeler de 3 pressions différentes, à savoir ;
33 bars = Pression de fonctionnement normale
29 bars = minimum de pression car en dessous il pouvait y avoir début de fines gouttelettes d'eau qui pouvaient casser des pales aux turbines
35 bars = ouverture des soupapes de sécurité avec un échappement volcanique de la vapeur dans un bruit de tir de canon. APPEL IMMÉDIAT DE LA MACHINE ET SOUFFLAGE DE BRONCHES !!!

D'autre part, en manoeuvre en combat contre sous-marins, le navire accélérait, virait, ralentissait ou stoppait.
La demande de vapeur, qui conditionnait la puissance motrice, changeait sans cesse.
Il y avait un homme qui s'occupait de la fourniture d'air. Celle-ci devait être en adéquation avec l'injection de fuel afin que la combustion soit homogène.

Pas assez d'air = trop de fuel = fumées noires = navire repéré par l' ennemie = je vous laisse deviner !
Trop d'air = pas assez de fuel = fumées blanches = navire repéré par l' ennemie = idem

Le chauffeur était debout devant sa chaudière et attendait l'ordre du chef de quart qui donnait deux chiffres (ou plus), ceux du débit des injecteurs qui fallait très rapidement intervertir ou mettre en service.
Ces injecteurs étaient des systèmes qui coulissaient sur des rampes qui pénétraient dans la chaudière par des orifices horizontaux.
Il fallait une grande concentration car tout cela se passait dans un environnement sonore, thermique et d'humidité important.
Pas question d'enlever sa vareuse pour luter contre la chaleur car il tombait depuis les installations en hauteur, des gouttes bouillantes.
N'étant qu'auxiliaire à la chaufferie, j'étais bien heureux lorsque nous passions en poste de combat car je pouvais rapidement rejoindre la proue et m'intégrer dans l'équipe de sécurité avant.

Que de beaux souvenirs qui nous rajeunis à leurs pensées.
Bon vent à tous




avatar
BELLENGE Daniel
MATELOT
MATELOT

Age : 72
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par BELLENGE Daniel le Ven 4 Nov 2011 - 21:53

Bonsoir TECHNIK Question de Chauffe oû de chaudieres principales , Vous est-il arrivé de subir un blackout durant le fonctionnement
des chaudieres ( Coupure electrique) Cela m'est arrivé sur un méthanier en 1980 dans le détroit de gibraltar destination ARZEU alors que j'étais chef de quart à la chauffe (2 chaudieres en parallèles en auto) en pression à 62 bars *le NOIR*, descente en flêche des niveaux ,de la pression et reprise en secours des groupes diesel électrogènes pour rétablir toute l'installation. Une course contre la montre!!!!!! pour reprendre les manoeuvres en manuel et une fois la pression rétablie passage en régulation automatique
faché Il faisait pas moins de 45 degrés au local réchauffeurs FO et au droit des bruleurs sur le plafond
Au plaisir de vous lire Daniel BELLENGE


Dernière édition par BELLENGE Daniel le Sam 5 Nov 2011 - 14:33, édité 2 fois



avatar
t.neveux
QM 1
QM 1

Age : 60
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par t.neveux le Ven 4 Nov 2011 - 23:12

Salut à tous !
Nous avons vécu ce genre de péripétie au large de LORIENT en pleine tempête.
Les 4 groupes moteurs thermiques générateurs d'électricité en rade. Pour continuer à "gouverner" le bateau, deux "vélos" situé à l'arrière et deux copains qui pédalaient pour faire tourner la pompe hydraulique du gouvernail.
Démontage des moteurs pour en remonter un, afin d'avoir de quoi rentrer. Interdiction de rentrer sur LORIENT pour cause de dangerosité !!
Mais coté ambiance, je n'ai pas le souvenir de panique à bords ou de peurs ..
Chacun était à son poste et faisait son maximum. Par contre nous avions eu un minimum d'infos en direct ...




Nous sommes ce que nous pensons, avec nos pensées nous créons le monde.
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 70
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par TECHNIK le Lun 7 Nov 2011 - 13:15

Bonjour Daniel, et bonjour tout le monde
Non,je n'ai pas connu ce problème pendant mon quart à la chaufferie.

Par contre, un dimanche d'automne 1967, un aumônier vint à bord du Champenois qui naviguait au large du Portugal.
Il était sur une autre unité (un navire de logistique) qui nous avait rejoint et qui avançait latéralement à nous à une vingtaine de mètres. Les deux navires avaient réglé leur vitesse pour qu'elle soit identique.
Nous étions plusieurs à regarder la manoeuvre qui consistait à faire passer l'homme d'église d'un bord à l'autre.
Au ravitaillement à la mer, je faisais parti de l'équipe de" manches" qui branche les manches qui sont les tuyaux souples transférants fuel, eau, etc ... C'était la raison de notre présence sur le pont, prêt à intervenir.
Un premier petit filin fut tiré au fusil, suivi de l'enroulement de celui-ci qui ensuite en tira un plus gros, suivi du câble définitif.
Une fois ce câble bien tendu, une chaise suspendue y fut fixée et l' aumônier y prit place.

Les gars de chez nous commencèrent à haler la chaise avec un bout.
Tout se passa bien jusqu'au milieu de l' opération lorsque le prêtre se trouvait à mi-distance des deux navires, 6/7 mètres au dessus de la baille.
Là, les bateaux ont commencé à ne plus être cote à cote.
L'un allait plus vite ou l'autre ralentissait??
Moi qui n'étais marin que depuis quelque mois, je ne pus que constater les faits sans connaître l'origine du problème, car problème y avait.
Ce fut un peut panique et gesticulation sur les deux bords !!!
Le curé se tenait fermement à sa chaise, le câble lui était en biais de 45°, le bateau d'où venait
l' aumônier prenait de plus en plus d'avance sur nous.
Tous nous étions persuadés que ça allait péter et platch, le prêtre à la baille.

A ce moment, la vitesse des deux bateaux s'est stabilisée et puis, doucement, le Champenois reprit son allure et revint se remettre parallèlement. Nos gars qui avaient donnés du lest pour allongé le câble au début de la panne se mirent à tirer sur celui-ci pour garder une certaine horizontalité.
Pas assez vite semble-t-il car la chaise descendie sans toucher l'eau, mais le bouillonnement de l'eau entre les bateaux lui mouillât les fesses !!!
Tout finit bien et le brave homme, après s'être changé, réchauffé et requinqué ( au rhum probablement) put célébrer son office. Ce n'était pas son jour.
Il resta à bord jusqu’à notre retour.
Nous sûmes au milieu de la journée la raison de l'incident.
Le 1er Maître électricien fut mis à l'honneur. C'est lui qui analysa la situation et devina d'où pouvait venir la panne.
Il courut vers des tableaux électriques et réenclenchât des systèmes éteints.
Des fois, certains civils débinent les militaires.
Qui n'a pas entendu : tout les cons sont à l'armée, ceux qui parlent ainsi n'ont jamais portés l'uniforme et ses courageux se sont fait dispensés ou ont été réformés (d'ou certainement leur crachat de venin).
J'ai toujours combattus ces gens ( verbalement ) et les ai remis à leur place.

Un marin peut être fier de son appartenance et nous le sommes tous, d'ailleurs, pourquoi sommes nous dans cette association ?

A bientôt mes amis, au plaisir de se lire.










avatar
papiserge
CAPITAINE DE FRÉGATE
CAPITAINE DE FRÉGATE

Age : 77
NON

les câbles de terre....à terre

Message par papiserge le Lun 7 Nov 2011 - 18:08

J’ai passé quelques mois sur LE NORMAND avant d’aller au BS Elect. Je me souviens que nous sortions la journée au profit des écoles pour revenir le soir au même quai, c'est-à-dire au quai Noël ( Toulon).

Mon patron à plusieurs reprises avait demandé au chef machine l’autorisation de laisser les câbles de terre….à terre et non pas de les embarquer,les enrouler sur les tourets pour les sortir à nouveau quelques heures plus tard au même endroit : les « fusibles » me comprendront….Mais le chef fut inflexible et refusa toujours cette facilité….

Or un jour mon Patron fit de la résistance et décida de passer outre : on laissa les câbles sur le quai…

.vous devinez la suite : le soir nous avons accosté à Milhaud et donc sans les câbles de terre.

Il a fallu attendre que la 4L soit disponible ( priorité au Cdt et au second) pour aller les chercher en 2 ou 3 voyages avec coup de pipo du chef et des mécanos qui faisait le quart au GE….

une photo de cette époque:




avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par yves pihouee le Lun 16 Avr 2012 - 20:11

Probablement en 1958 poste IV, poste de lavage à bord du Normand !! apprendre à laver et balayer, la peinture et briquer les cuivres, faisait partie du contrat... Amicalement à tous.



La vie ressemble au festin de Damoclès, l'épée est toujours suspendue ! (Voltaire)
avatar
pontarollo
QM 2
QM 2

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par pontarollo le Lun 16 Avr 2012 - 20:30

Bonjour Yves
A mon avis c'est le poste 3
à+
Pierre




avatar
yves pihouee
QM 1
QM 1

Age : 79
NON

Re: LE NORMAND (ER)

Message par yves pihouee le Mar 17 Avr 2012 - 10:45

Pas sur Pierre, je me souviens que j'avais le PC des 57mm, juste au dessous, mon poste de veille, travail ou combat , m'en souviens plus très bien!!, par contre je suis resté au moins 18 mois à bord du " Normand" et je n'ai jamais changé de poste d'équipage (poste 4) à l’arrière, avec le bruit des hélices et les vibrations...Amitiés Yves

inutile d'écrire en "petits caractères"
remis en "normal"
SEGALEN Georges


    La date/heure actuelle est Sam 20 Oct 2018 - 18:50