Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

24 et 25 juin 2017 rencontre ACB à Lorient - S'adresser à PFRIMMER CHRISTIAN

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 612946 messages dans 13090 sujets

Nous avons 15167 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est marlic

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par caraibe711 Aujourd'hui à 18:53

» FLORE (SM) - Tome 2
par jimyvar Aujourd'hui à 14:02

» [ Blog visiteurs ] Je vends la Vedette Officiers du "Du Chayla"
par Charly Aujourd'hui à 12:47

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 11:09

» [Les anciens avions de l'aéro] Douglas C-47D Dakota
par gabelou44 Aujourd'hui à 10:45

» Monaco
par salonais Aujourd'hui à 10:19

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Quideau Jean Claude Aujourd'hui à 9:35

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 9:04

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 8:38

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 6:51

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 4:00

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par ARDILA MARC Hier à 3:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du BLM DU CHAYLA des années 64/65/66
par LULU35 Sam 27 Mai - 8:24

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par COLLEMANT Dominique Sam 27 Mai - 0:46

» RÈGLEMENT DU BLOG VISITEURS A LIRE AVANT DE POSTER
par Momo Ven 26 Mai - 12:11

» [ Blog visiteurs ] DINASSAUT HAI PHONG - Mon père Jean BOTTOLLIER-LASQUIN
par centime44 Ven 26 Mai - 2:25

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Ven 26 Mai - 0:19

» PÉGASE (CM)
par COLLEMANT Dominique Jeu 25 Mai - 21:49

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LE HENAFF (AVISO)
par Joël Chandelier Jeu 25 Mai - 1:51

» MINERVE (SM)
par jipy 6568 Mer 24 Mai - 11:47

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Noël Gauquelin Mer 24 Mai - 3:33

» [Les anciens avions de l'aéro] F4 U7 Corsair
par BOCOGNANO Jacques Mer 24 Mai - 1:34

» Des nouvelles du nouveau Ste Anne
par vazeilles Mar 23 Mai - 14:41

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par vazeilles Mar 23 Mai - 14:02

» AMIRAL CHARNER (AE)
par PASQUETTE ERIC Mar 23 Mai - 13:28

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Lun 22 Mai - 13:01

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par Jean-Marie41 Lun 22 Mai - 12:52

» ESCADRILLE 56 S
par Serge BAVOUX Lun 22 Mai - 10:16

» ASTROLABE (BH)
par Jean-Marie41 Dim 21 Mai - 11:52

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC TOULON
par centime44 Dim 21 Mai - 10:38

» ARGENS (BDC)
par francis 31 Dim 21 Mai - 1:35

» [Campagne] TULEAR - IFATY - SAINT-AUGUSTIN - ANAKAO
par yves pihouee Sam 20 Mai - 7:39

» [Les anciens avions de l'aéro] Consolidated PB4Y-2 Privateer
par J-C Laffrat Ven 19 Mai - 11:58

» [Les Musées en rapport avec la Marine] CEUX QUI VISITENT LA FLORE
par Jean-Marie41 Ven 19 Mai - 11:43

» [Association anciens marins] AGASM section RUBIS (TOULON)
par Jean-Marie41 Ven 19 Mai - 11:16

» Le Conquet
par COLLEMANT Dominique Ven 19 Mai - 9:48

» COMMANDANT DUCUING (AVISO)
par bailly bout de bois Ven 19 Mai - 9:09

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par larcher Ven 19 Mai - 6:00

» [ Blog visiteurs ] Le CFM d'Hourtin et le Père la Corèze
par kerneve Ven 19 Mai - 1:40

» LAURIER (DM)
par VAROTTO Jeu 18 Mai - 13:11

» TOUS LES ESCORTEURS D'ESCADRE - DIVERS
par JACQUES SOUVAY ou BILL Jeu 18 Mai - 6:15

» FRANCIS GARNIER (BATRAL)
par marsouin Mer 17 Mai - 23:56

» [Divers escorteurs cotiers] Les Escorteurs Cotiers
par gabelou44 Mer 17 Mai - 17:13

» SNSM Le Conquet
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Mai - 15:36

» PRIMAUGUET (FRÉGATE)
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Mai - 15:32

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Mai - 15:31

» TENACE (RHM)
par COLLEMANT Dominique Mer 17 Mai - 15:25

» [ Blog visiteurs ] Christian Le Louet dit "le baron de Quelern" et tourneur fraiseur a la DCAN
par Invité Mar 16 Mai - 12:55

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par douzef Mar 16 Mai - 12:10

» [ École des Mousses ] DOURDY - NOSTALGIE
par Roli64 Mar 16 Mai - 10:17

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
par loulou06000 Mar 16 Mai - 6:31

» LANDIVISIAU (B.A.N.)
par Stratman Mar 16 Mai - 3:50

» Vieilles paperasses
par PAUGAM herve Mar 16 Mai - 2:47

» AQUITAINE D650 (FREGATE)
par pinçon michel Mar 16 Mai - 0:23

» LA MOTTE-PICQUET (FRÉGATE)
par COLLEMANT Dominique Lun 15 Mai - 14:24

» MONGE (BEM)
par jobic Lun 15 Mai - 14:02

» MARINE CHERBOURG
par J.Revert Lun 15 Mai - 11:20

» MYTHO (CM)
par mytho Lun 15 Mai - 7:29

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par Joël Chandelier Lun 15 Mai - 7:23

» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES et UNIQUEMENT
par loulou06000 Lun 15 Mai - 3:21

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par Franjacq Dim 14 Mai - 23:07

» SÉMAPHORE - PENMARC'H (FINISTÈRE)
par gilbert kerisit Dim 14 Mai - 13:49

» [Votre passage au C.F.M.] Mon arrivée à Hourtin
par Charly Dim 14 Mai - 13:00

» [Votre passage au CFM) Vos chansons au CFM
par PAUGAM herve Dim 14 Mai - 9:06

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Dim 14 Mai - 7:53

» La spécialité de Radio
par alain EGUERRE Dim 14 Mai - 3:16

» TIANEE (GABARE)
par maurice giuliani juju Dim 14 Mai - 2:52

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 14 Mai - 1:49

» LE MUTIN (BE)
par Joël Chandelier Dim 14 Mai - 1:49

» [ Recherches de camarades ] Du Chayla 1958
par corre claude Dim 14 Mai - 0:56

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par jobic Sam 13 Mai - 23:14

» MISTRAL (BPC)
par marsouin Sam 13 Mai - 13:48

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par Roger Tanguy Sam 13 Mai - 12:54

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par bezat robert philippe Sam 13 Mai - 5:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du poste DBFM de Mechour en 1959-60
par bezat robert philippe Sam 13 Mai - 5:27

» SÉMAPHORE - SÈTE (HÉRAULT)
par Xavier MONEL Sam 13 Mai - 1:35

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père radio en Mer de Chine
par Invité Ven 12 Mai - 17:25

» LA SEINE (PRE)
par DQN78 Ven 12 Mai - 13:09

» [ Les armements dans la Marine ] Les tirs en tous genres du missiles aux grenades via les mitrailleuses
par Jean-Marie41 Ven 12 Mai - 12:55

» SÉMAPHORE - CHEMOULIN (LOIRE ATLANTIQUE)
par centime44 Ven 12 Mai - 11:45

» SÉMAPHORE - CAP FERRET (GIRONDE)
par Charly Ven 12 Mai - 10:55

» BSM MERS EL KÉBIR - Algérie
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 12 Mai - 10:08

» MARINS POMPIERS DE MARSEILLE
par centime44 Ven 12 Mai - 7:14

» JAUREGUIBERRY (EE)
par aquanaut Ven 12 Mai - 4:06

» [Associations] Anciens Marins de Réserve de la Polynésie française
par Bernard Janvier Ven 12 Mai - 0:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Jeanne d'Arc année 69/70
par Jean-Marie41 Jeu 11 Mai - 13:31

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par dbs Mer 10 Mai - 2:17

» [Vie des ports] LE PORT D'AUDIERNE
par LE BERRE PAUL Mar 9 Mai - 12:01

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 2
par gabelou44 Mar 9 Mai - 11:20

» LE BASQUE (ER)
par Michel DABOUDET Mar 9 Mai - 10:27

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Mar 9 Mai - 9:45

» [ Blog visiteurs ] Nicolas Popoff
par Invité Lun 8 Mai - 23:58

» [Vie des ports] Le Port de Nice
par timoniersoum Lun 8 Mai - 12:55

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par JBY Lun 8 Mai - 11:34

» CASSARD (EE)
par noriga Lun 8 Mai - 10:47

» STATION RADIO SUPER MAHINA "FUM"
par Plume Lun 8 Mai - 10:39

» L'OPINIATRE (E.C.)
par kerneve Lun 8 Mai - 1:21

» BIDASSOA (BDC)
par laurent jean-louis Dim 7 Mai - 16:20

» INGÉNIEUR ELIE MONNIER - B.S.L. du G.E.R.S
par barone Dim 7 Mai - 11:01

DERNIERS SUJETS


FLOTTILLE 27 F

Partagez
avatar
MARCOT Daniel
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Missilier ASM NON

FLOTTILLE 27 F

Message par MARCOT Daniel le Ven 23 Juil - 12:38

Ouvert



avatar
GALAUD CLAUDE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 74
Mécanicien

FLOTTILLE 27 F

Message par GALAUD CLAUDE le Ven 23 Juil - 23:38

Bonjour à TOUS et à MARCOT
Je ne voudrai pas me montrer "rabat joie", mais pour avoir alimenté, maintenant en stand by la rubrique 27F faute de documents,vous trouverez de quoi rafraichir vos souvenirs concernant cette flottille dans le sujet BAN DAKAR BEL'AIR et OUAKAM comprenant 42 pages .Je suis en attente de nouvelles photos...Au bon vouloir de mes fournisseurs (promesses ,promesses toujours des promesses)
Amicalement et A+
G C
avatar
MARCOT Daniel
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Missilier ASM NON

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par MARCOT Daniel le Sam 24 Juil - 2:06

Pour GALAUD CLAUDE

Le forum "AERONAVALE" se divise en plusieurs rubriques:

L' AÉRONAVALE - SES BASES - SES AVIONS ET PORTES - AVIONS
Ici tout ce qui concerne l'Aéronavale.
LES B.A.N., LES FLOTTILLES ET ESCADRILLES, PORTES AVIONS CLASSIQUES, PORTE-AVION NUCLÉAIRE, AÉRONAVALE - DIVERS

A la demande d'un membre qui souhaitait ouvrir un sujet spécifique sur cette flottille je l'ai donc rajouté dans la rubrique "LES FLOTTILLES ET ESCADRILLES" tout en sachant qu'il existait, dans "LES B.A.N" le titre "BAN DAKAR BEL'AIR et OUAKAM". Les titres des différentes rubriques sur l'Aéro, comme les autres d'ailleurs, sont explicites ce qui facilite les recherches, les B.A.N dans les B.A.N, LES FLOTTILLES ET ESCADRILLES dans " LES FLOTTILLES ET ESCADRILLES".

Le sujet sur la 27F aurait dû être ouvert dès le premier message dans la rubrique concernée conformément à la classification adoptée. Je vais donc progressivement, en fonction de mon emploi du temps, transférer tous les messages concernant la 27F dans le nouveau sujet ouvert sur cette flottille.



avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Suite 27F.

Message par Serge BAVOUX le Sam 24 Juil - 10:24

Merci MARCOT pour l'ouverture de ce nouveau sujet.
J'espère que douzef ,maître des insignes, nous enverra celle de 27ème Flottille d'exploration, anciennement 7F.


Dernière édition par BAVOUX le Dim 25 Juil - 12:31, édité 1 fois





Salut et fraternité !
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

FLOTTILLE 27F. suite...

Message par Serge BAVOUX le Sam 24 Juil - 11:25

27ème Flottille. DAKAR Bel Air.
Après mon retour de Diego Suarez et après mes congés Je dois rejoindre le 5ème Dépôt des Equipages à Toulon, je n’ai pas encore signé de rengagement, je ne me sens pas très disposé à le faire, j’hésite.
On me mute à la BPAN de Hyères où je suis affecté au service de liaison équipée de JU 52, commandé par un OE1, être irascible, à moitié alcoolique, mal embouché, qui à notre première entrevue, m’apostrophe « d’où il vient ce con là ? » que je ne supporte pas et à qui je réponds vertement en lui disant que n’appréciais pas ses propos, qu’il venait de me décider à refuser un nouvel engagement, et le quittant, je me rends directement au Bureau Militaire où on enregistre ma décision. Des camarades essaient de me dissuader en me disant que c’est sa façon d’être, etc., rien n’y fait, je rentre dans mon bled, à La Guiche.
Je travaille à la société Paris-Rhone, à Lyon, où l’on fabrique des équipements électriques automobiles et poids lourds : Dynamo, démarreur, conjoncteurs-disjoncteurs, bobines d’allumage et aussi des aspirateurs et des cireuses électriques. Je suis tantôt au contrôle de fabrication sur chaîne de montage et tantôt au laboratoire d’essai. Professionnellement ça marche avec mon contremaître, ancien adjudant de l’aviation, et mon ingénieur. Un an après mon arrivée l’ingénieur me propose un poste d’agent technique ce qui sera refusé par le grand patron qui me trouve trop jeune pour diriger quatre personnes.
Je suis déçu, moi qui comptait sur cette promotion pour arrondir une paye très médiocre, je suis refait ! J’en ai marre de ces fins de quinzaine,(nous sommes alors payés toutes les deux semaines) ou après ma piaule et ma pension réglées je suis toujours fauché !
Mais je suis toujours resté en contact avec la Marine. J’écris alors à mon ancien pacha, le LV Langlois, qui est justement au « Personnel » au Ministère et à qui je fais part de mon désir de « remettre çà » avec la Royale. Il m’encourage vivement et suivra mon dossier au mieux de mes intérêts, me dit il.
Dakar.
C’est ainsi que le 9 février 1952, après un bref séjour au dépôt aéro à Toulon je me retrouve chef de détachement d’un groupe de jeunes matelots sortant de l’école de Rochefort, qui comme moi, mutés à la BPAN de Dakar Bel Air, doivent rejoindre leur affectation à bord du paquebot s/s Banfora.
Comme toujours la troupe est logée dans la cale avant où un petit coin nous est réservé à côté de 300 tirailleurs sénégalais rentrant d’Indochine Mes petits matelots ne sont pas rassurés au milieu de ces grands gaillards qui semblent habiter les douches jour et nuit. Mes jeunes me suivent partout sur le bateau et c’est ainsi que 24 heures après l’appareillage tout le monde a bord m’appelle l’amiral !
A l’escale de Casablanca nous pouvons débarquer et deux d’entre eux me suivent pour la découverte de la ville que nous faisons dans une calèche à cheval sous la conduite du cocher marocain qui nous fait traverser tous les quartiers, y compris le bousbir !
Le 16 février me voici rendu à la BPAN Dakar Bel Air.
Le lendemain après avoir effectué mes mouvements je suis affecté à la 27ème Flottille d’exploration dotée de 10 hydravions quadrimoteurs Sunderland Mk-V, moteurs Pratt&Withney 14 cylindres en étoiles de 1200 CV, équipés pour la lutte anti-sous-marine et l’escorte de convois.
A cette époque de « guerre froide » entre les Occidentaux et l’URSS nos zincs surveillent les chalutiers soviétiques qui croisent dans l’atlantique Sud.
La 27F participe aussi au SAMAR sur la partie ouest du continent africain alors qu’en face ce sont les Brésiliens qui exécutent les missions de ce type. Des avions brésiliens viendront un jour rendre visite à leurs homologues de la 27F.
Le capitaine de corvette Jacquin commande la flottille. Les services techniques sont dirigés par l’ingénieur mécanicien Lafitte dit Oscar dont les billevesées et les idées farfelues font rire, quand elles ne font pas grincer, la gente mécanicienne !
Je partage une chambre, dans une baraque au bout de laquelle se trouve le BSI, avec deux quartiers maîtres maistranciers André Clame et Marcel Wadoux.. Ces deux vaniteux là, tout frais émoulus de l’école de Maistrance, voudraient bien snober le vieux « crabe chouf » que je suis jusqu’au jour où je les ridiculise au sujet d’un problème de maths qu’ils n’arrivent pas à résoudre et dont il me bassinaient. La démonstration du vieux les laisse pantois !


Le 1er juillet, je passe second maître et je dirige une équipe de visite.
Port Etienne
Au mois d’août 1952 on m’envoie à Port Etienne en Mauritanie avec trois autres mécaniciens, dont Jean Werlhen, pour réparer le 27F7, échange moteur, et assurer la maintenance des autres Sunderland dont les équipages viennent y faire leur entraînement au vol de nuit. L’équipe est commandée par le Maître principal Queroy. Nous y resterons plus d’un mois. Durant tout ce temps nous dépannons aussi les autre Sunderland et parfois nous prélevons des pièces sur le 27F7 pour réparer les autres ce qui, à la fin des travaux sur ce dernier et remise en ordre de ces piratages, me vaut d’être invité, si on peut appeler ainsi la demande du chef de bord, à participer au vol d’essai qui s’ensuivit, sa confiance était limitée!
A terre, sur place nous n’avons droit qu’à 10 litres d’eau par personne et par jour. Bien souvent nous faisons notre toilette au savon à l’eau de mer au bout de l’appontement. La nourriture est bonne et nous mangeons des tas de langoustes que nous donnent les langoustiers bretons pêchant sur les côtes de Mauritanie et qui viennent souvent nous rendre visite à la base escale Nous nous régalons aussi de viande de gazelles que certains s’en vont chasser en jeep dans le désert, d’oiseaux que le « cipal » Queroy tire sur les plages et de viande de chameau achetée localement. Les vivres frais arrivent de Dakar par les rotations Sunderland venant à l’entraînement.
Retour à Dakar.
Quelques mois après il y a du changement à la 27 F, un nouveau commandant : le capitaine de corvette Michel Le Berre, deux ingénieurs se succèdent :Grihangne puis Thomas tous deux « 3 galons ».
Grihangne, le premier à une mission particulière : introduire et faire appliquer des méthodes d’organisation rationnelle du travail pour l’entretien des avions, ce qu’il réussi parfaitement. Ce n’était pas du goût des anciens qui maugréaient : On n’est pas dans le civil ici ! Ce à quoi il avait répondu : Nous devons tout faire pour avoir la maximum d’avions disponibles afin que la flottille puisse effectuer les missions qui lui incombent et ce n’est pas au hangar qu’elle le fait. Il ne resta pas longtemps à la 27F et partit inculquer ces méthodes dans d’autres flottilles.
Je m’entends parfaitement avec le second, nous avons le même âge et ça joue beaucoup. En dehors des visites avions il me demande de m’occuper du garage de la flottille (4 tracteurs Case lourds qui servent à tirer les Sunderland hors de l’eau, deux camionnettes Bedford, la traction AV Citroën du commandant et des petits groupes compresseurs).J’en profite pour rééquiper les tracteurs avec dynamo, batterie et démarreur ce qui évitent le démarrage, parfois dangereux à cause des retours, à la manivelle de ces gros moteurs. C’est pour moi aussi l’occasion de passer mon permis de conduire auto.
Avec des éléments de récupération je fabrique une pompe électrique pour faire le plein, lors des visites au hangar, des réservoirs d’huile des Sunderland, plus de cent litres par moteur. Opération « très grasse ! », qui jusqu’alors se faisait à la Pompe à main Japy. « Je vous dit pas… ! »
Le 26 octobre, la 27F participe aux manœuvres de l’OTAN, exercice « Long Steep » débutent et nous partons vers La France avec escales à Port Etienne, Port Lyautey au Maroc, Karouba près Bizerte en Tunisie où nous restons plusieurs jours, et finalement Saint Mandrier . Je fais le voyage avec le 27F8 (ML796), où en vol, tout au long de ce périple, alors que nous escortons des convois, je participe à la veille anti-sous-marine par les sabords arrières et je suis étonné de voir aussi bien les sous marins quand il sont en faible immersion.
Je me souviens des quelques jours passés à Kaouba où d’autres flottilles GASM font relâche. Il y a une ambiance terrible au poste des SM : chansons et rigolades… !
A Saint Mandrier les Sunderland sont mouillés au Creux Saint Georges et quand le mistral souffle on se gèle à faire les réparations sur l’eau !
J’obtiens une permission de 4 jours pour aller me marier le 16 novembre à St Bonnet de Joux en Saône et Loire.
Le 1er décembre, avec un équipage de la Flottille nous prenons en charge le 27F14 qui jusqu’alors était stocké à Berre et nous repartons vers la base de Bel Air avec escale à Port Lyautey.
En vue de cumuler des points pour « monter en grade » je passe un certificat de dessinateur puis l’examen pour « instruction 7 »
Les affectations en campagne lointaines sont de deux ans mais comme je me trouve bien ici je demande deux fois une prolongation de six mois ; à la fin de la dernière le commandant Le Berre me dit qu’il aimerait bien me garder encore ici mais qu’il ne peut aller plus loin sans risquer de se faire rappeler à l‘ordre.
Je crois que j’en ai assez dit pour aujourd’hui et j’espère qu’on ne trouvera pas trop bavard. C’est drôle comme les souvenirs reviennent quand on les sollicite… Si des anciens en redemandent, je reviendrai sur ce sujet, et je vous conterais d’autres anecdotes.
Avant de cliquer pour envoyer, je salue Joël 28 et Burneton qui ont aussi traîné dans le coin.




Spoiler:












Spoiler:








Dernière édition par BAVOUX le Sam 7 Aoû - 11:00, édité 2 fois (Raison : mise en place du spoiler)





Salut et fraternité !
avatar
PINGOUIN NOSTALGIQUE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
Mécanicien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par PINGOUIN NOSTALGIQUE le Sam 24 Juil - 12:11

Je suis littéralement époustouflé par cette précision dans les dates et les souvenirs, ainsi que par la profusion de photos et de documents (permis de conduire) de l'époque...
Je regrette beaucoup de n'avoir pas pris davantage de photos au cours de mes 22 ans dans la Marine, je me rends compte un peu tard que c'est une mine d'or pour ceux qui vont nous succéder et qui , ainsi, auront le témoignage d'une époque complètement différente de celle que nous avons vécue, on s'en rend compte rien qu'à une génération d'écart...

Plus "personnel",j'ai toujours de la famille à Sivignon (Saône et Loire)donc très près de St Bonnet de Joux...



avatar
Moana
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
Electromécanicien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par Moana le Sam 24 Juil - 13:11

Bonsoir.
Bavoux ayant demandé à voir les insignes de la 27F et Douzef étant certainement en "perme", voici un scan des miens.
A gauche au temps des Sunderland, à droite au temps des Marlin.
Bonne soirée !



avatar
Joël 28
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 82

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par Joël 28 le Dim 25 Juil - 15:55


Bonjour Bavoux
Nous avons eu l'occasion il y a quelques semaines d'évoquer notre aventure à Bel-Air.
J'ai eu le privilège étant pourtant à la base d'être invité pour les vols d'essais après révision des Sunderlands. Supers moments, surtout quand le pilote descendait très bas pour effaroucher les pêcheurs qui remontaient leur filet sur la plage. Je suis allé également à Port Etienne lors d'un changement de moteur fin 54 mais uniquement pour contrôler l'hélice qui était susceptible d'avoir "absorbé des corps étrangers" par le circuit hydraulique lorsque le moteur avait rendu l'âme. J'ai retrouvé Jean Wehrlen sur une des photos, il nous a quittés définitivement il y a quelques mois, je l'ai su par sa première femme qui habite dans le 31.
J'ai mis il y a plusieurs mois un paquet de photos sur le sujet Bel Air . Cela peut sans doute intéresser les anciens.
A plus tard
Joël 28
avatar
douzef
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 44
Électricien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par douzef le Lun 26 Juil - 0:57

Bonjour,
Effectivement,j'etais en vacances dans le 63.C'est avec plaisir que je decouvre ce nouveau sujet.Superbes photos d'epoque.
Merci à Moana pour les insignes.
Deux fabrications connues:Courtois et Drago,ainsi qu'une miniature.
Il existe egalement une tape de bouche de cette unité qui est magnifique.
Amitiés
Douzef





avatar
douzef
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 44
Électricien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par douzef le Mar 27 Juil - 1:54



Bonjour,
Ma modeste participation à ce sujet.
Douzef





avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Suite au message N°5, Flottille27F

Message par Serge BAVOUX le Sam 7 Aoû - 11:56

Suite N°
Voici 3 photos où la 27F était à l’honneur avec ses récipiendaires, le CC Le Berre Cdt de la 27F et le PM Lapierre La compagnie 27f avec l’IM1 Thomas avec à ses cotés le PM Quemeneur (je ne sais pas s’il s’appelait Jean mais il connaissait la chanson !)et toute la suite de la gente mécanicienne. Des anciens s’y reconnaîtront ils ?


Des noms de gens connus là bas à la 27F me reviennent, les voici : CV YOYOTTE HUSSON Cdt la BPAN Dakar Bel Air,CC JACQUIN Cdt la 27F, CC Le BERRE son remplaçant, LV BARTHELEMY off en second, IM1 LAFITTE, IM THOMAS, IM1 GRIHANGNE, EV2 IECHE, EV2 BENOIT, MP QUEROY , MP TORILLEC,PMLAPIERRE,PASQUIER,LIZON,SOYER,WHERLEN,RIO,GENTON, TREMEGE,JACOMY,QM L’HENORET… et j’en oublie. Cela réveillera t’il les mémoires de ceux qui liront ce message ?


Je repasse cette photo célèbre du « Sunderland aux Mouettes »que m’a passée Joël 28. Très poétique ce tableau, mais quelle « chirie » ces mouettes, les Sunderland sur bouée au plan d’eau étaient l’habitation habituelle de ces volatiles qui chiaient partout, les ailes, les plans fixes, le fuselage étaient continuellement recouverts de fientes . Toutes les solutions essayées pour faire fuir les mouettes : graisse spéciales pour incommoder les pattes, fils avec flammes de tissus tendus sur des supports au dessus des parties hautes, et rondes de plan d’eau toute les heures, où les participants armés de fusils de chasse tiraient au jugé sur les mouettes s’envolant à l’approche de la barcasse en tuant des dizaines à chaque fois, rien n’y fit. Dix minutes après le passage de la ronde les mouettes se reposaient sur les Sunderland. Les équipages étaient obligés d’aller laver leur zinc chaque jour pour éviter que les excréments rongent les tôles. Pour nous les mécanos quand nous avions à intervenir sur plan d’eau ou au hangar nous étions incommodés par l’odeur qui avait pénétré dans les ailes et qui s’en échappait dès que nous ouvrions une trappe de visite sur les bords d’attaque.
Les anciens se souviennent ils du « poët-Poët » ? Ce petit moteur auxiliaire bicylindre logé dans le plan gauche des Sunderland qui entraînant une génératrice électrique permettait le démarrage des moteurs quand les zincs étaient sur le plan d’eau. Particularité de l’allumage de ce moteur sans distributeur, l’étincelle se produit simultanément sur les deux cylindres l’un étant au PMH compression et l’autre au PMH échappement. Système aussi utilisé sur les 2 CV Citroën et certainement aussi sur d’autres moteurs bicylindres.


Anecdotes.
-Quand j’étais chef d’équipe de visite j’enfilais une combinaison et pour ne pas salir la coiffe blanche de ma casquette je me coiffais d’un calot bleu de chauffe. Je grimpais aux escabeaux pour mettre la main à la pâte. Un jour Le LV Barthélémy, officier en second, m’interpelle dans le hangar: Bavoux quel est votre grade ? Très étonné je réponds : SM capitaine ! Est ce une tenue pour un SM ? Mais capitaine pour travailler dans l’huile et la graisse… Bavoux, un SM est là pour diriger et conseiller ! Allez vous mettre en tenue ! Quelques temps après, au retour d’un vol de nuit, j’étais d’équipe de piste ; le LV Barthélémy, après être sorti de son zing me dit : Bavoux, le moteur 2 à des flammes oranges au ralenti, il faudra me régler ça ! Bien capitaine, je le dirai à mes gars! Non, me dit il, vous Bavoux ! Oui capitaine ! Après cela j’ai remis mon calot au hangar et je n’ai plus eu aucune remarque ! Il m’a même demandé une fois de lui faire un petit travail sur sa voiture personnelle, une Simca, 6 si je me souviens bien.
-Vous avez tous connu la « clé du champs de tir » ou « Le cadre de maistrance » pour faire courir les bleus naïfs. A la 27F c’était « l’electrical pyfometer contrôl ». je me souviens d’un jeune matelot tout frais émoulu de Rochefort qui a couru toute une matinée dans la base, d’un service à un autre, où tantôt on lui remettait le câble d’alimentation, tantôt la batterie, tantôt le support,etc. éléments disparates et assez encombrants qu’il devait amener au hangar…
-L’ingmec que nous surnommions Oscar à lui seul vaut de multiples anecdotes. Oscar avait à tout moment l’habitude de s’enlever ses crottes de nez et de se les mettre dans la bouche ensuite. Quand il se déplaçait dans le hangar il le faisait en claquant alternativement ses mains devant et derrière lui, puis s’arrêtait brusquement, la tête en l’air, comme pris d’une subite inspiration, et après une crotte de nez, reprenait sa marche et ses battements de mains.
Il lui arrivait parfois, sans raison, de réunir la compagnie, matelots et gradés, dans le hangar où chaque série et son chef devaient se trouver sur un carré de béton, les pointes de chaussures strictement alignées sur le bord du carré. Il donnait lui-même un coup de pied rageur aux pointes qui dépassaient en criant : il faudrait que ce soit les prussiens qui vous apprennent la discipline. Personne ne pipait mot, attendant la fin de la crise.
Un jour il arrive à son bureau en sifflotant et en chantonnant sans arrêt « C’est une fleur de Paris… » S’il a l’air de cesser, ses deux secrétaires dont le QM L’Henoret, reprennent l’air en sifflant des dents, et Oscar repart de plus belles. Deux enseignes de vaisseau pilotes et très blagueurs, passant dans le couloir voient la scène et se mettent de la partie. De reprise en reprise, Oscar a chantonné ainsi toute la matinée, au hangar, à l’étage en dessous, tout le monde le savait et certains s’y mirent aussi ! C’est une fleur de Paris…
Une autre fois un second maître dont l’épouse est sur le point d’accoucher demande une permission spéciale pour accompagner sa femme à la maternité. Réponse d’Oscar : S’il est nécessaire que le canonnier soit présent au départ du coup il n’a pas à être présent à l’arrivée !
Si d’autres anciens de la 27F me lisent jr suis certain qu’ils en auront d’autres à conter. Allez y cela nous fera rire.








Salut et fraternité !
avatar
GALAUD CLAUDE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 74
Mécanicien

Flottille 27 F

Message par GALAUD CLAUDE le Sam 7 Aoû - 23:45

Bonjour l'ANCIEN
Ayant pris ta suite des années aprés ,mais sur "MARLIN" en 62-64, tu cites dans tes souvenirs le nom de SOYER.Lequel?Ils étaient deux freres mais des jumeaux:pilote et mécano.Le pilote est dcd,l'autre qui était mon patron de flottille à la 33F et à la 27F est toujours de ce monde résidant dans la région ROCHEFORTAISE...Bravo pour tes anecdotes,continu
Amicalement
G C
avatar
douzef
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 44
Électricien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par douzef le Dim 8 Aoû - 2:04

Bonjour,
trés beaux temoignages,bravo les "anciens".
Amitiés Aero
Douzef
Frederic





avatar
GALAUD CLAUDE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 74
Mécanicien

FLOTTILLE 27 F

Message par GALAUD CLAUDE le Dim 8 Aoû - 9:41

Hello MOANA
Vu que DOUZEF n'a pas donné suite à ta demande, je me permets de "rectifier le tir" Les insignes officiels de la 27 F (MARLIN) dont je faisais partie de 62 à 64 et de la 7 F (SUNDERLAND) sont ceux que tu trouveras dans ce message.
J'aimerai en savoir un peu plus sur ton insigne de droite. Laissons Fred nous éclairer...
Amicalement

G C



Spoiler:



avatar
douzef
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 44
Électricien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par douzef le Dim 8 Aoû - 11:22

Bonsoir Claude,
Moana nous a presenté en mon absence(j'etais en vacances dans le 63),les 2 insignes connus de la 7F/27F.
Il existe deux fabrications
Courtois à Gauche et Drago à droite.La fabrication de droite daterait de 1962.Je dois avoir des infos sur ce sujet,il faut que je fouille.
Amitiés
Douzef
Fred





avatar
Moana
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75
Electromécanicien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par Moana le Dim 8 Aoû - 11:25

Bonjour.
Pour Galaud : Le bouquin que Gouriten a rédigé, ne montre que les insignes peints sur aéronefs.
Les 2 insignes que j'ai scanné, sont en métal émaillé.
Cdlmt !



avatar
douzef
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 44
Électricien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par douzef le Dim 8 Aoû - 11:49



Re,
Detail de la commande adressée à Drago par l'unité.
Source:Jean yves Segalen.
salutations
Douzef





avatar
PoloB
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 52

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par PoloB le Dim 8 Aoû - 23:57

Bonjour,
le livre de Gouriten est très instructif en la matière. Cependant, il est vrai que la confection des broches est suivant les périodes et le fabriquant de qualité variable vis à vis de la pièce initiale : "le 4 novembre 1946, une circulaire précisait que les formations sont autorisées à faire confectionner des insignes souvenirs sous forme de broches métalliques. Ces insignes seront la réduction exacte des emblèmes adoptés." Ce qui n'était pas toujours le cas ... De toute façon, elle n'était pas portée ...
A +



Amitiés Polo

avatar
penn gwenn
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75

Photos des " Marlins"

Message par penn gwenn le Mer 25 Aoû - 11:05

Bonsoir,
En fouillant mes archives j'ai trouvé quelques photos de mon passage à la
27F.

- l'île de Gorée,

- mon premier vol sur le 539

=> poste de navigation

=> à la bouée


- vue de la queue et du mad
Spoiler:

- "marlins" rassemblés pour le retour aux US ( 1964)

(Photos à suivre)





avatar
GALAUD CLAUDE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 74
Mécanicien

FLOTTILLE 27 F

Message par GALAUD CLAUDE le Mer 25 Aoû - 22:12

HELLO PEN GMENN
Bienvenu au club des anciens flottillards .En quelle année était tu avec nous ? Ta véritable identité ? Avec joie nous allons apprécier de nouvelles photos...
Amicalement
G C
avatar
penn gwenn
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 75

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par penn gwenn le Jeu 26 Aoû - 12:57

Bonjour Claude,
Je suis arrivé à la 27F en sortant du cours de navigateur: c'était ma première affectation
dans une flottille opérationnelle: c'était en mai 1962, et j'ai quitté Bel Air en Juillet 64.
J'ai gardé d'excellents souvenirs de ce passage à la 27F, que me rappellent les photos.
Mon nom: Le Bars Jo. Si je me surnomme "Penn Gwenn": en breton cela veut dire " tête blanche ",
et pour cause....
Demnoz hag ar wec'h all ( bonne nuit et à la prochaine)
Penn gwenn

Marlin devant le slip


Une photo d'archive

Photo prise du poste des S/M


J'aime beaucoup cette photo, car elle a un charme particulier, avec les cheveux qui volent
au vent relatif; cheveux un peu longs pour un militaire!!!!.La photo est prise de la porte d'accès.
c'était au cours de mon premier vol sur Marlin( le 539).








avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par jean-claude BAUD le Jeu 29 Déc - 7:30

Cols Bleus n°863 du 10 octobre 1964..
Dissolution de la 27 F.
Les Marlin sur le parking


Spoiler:


Le parking de la 27 F BAN Bel Air. Au 1er plan le hangar de la 27 .
















Le LV Botherel était à la SLPAC en 65 sur Catalina




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 88
Mécanicien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par Serge BAVOUX le Jeu 29 Déc - 10:27

Merci Jean Claude pour ces photos souvenirs des 'Marlin" de la 27F qui fut aussi ma Flottille à une autre époque.(1952-1955)

J'espère qu'il y a sur ACB des gens qui ont connu cet Hydravion et qu'ils nous ouvrirons un sujet réservé à cet appareil.





Salut et fraternité !
avatar
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 91
Radio

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par J-C Laffrat le Jeu 29 Déc - 15:19

Contribution d'un couche tard ...

En 1959 j'étais à la Section Goose de Ouakam, mais j'ai aussi volé à Bel Air sur P5M-2.

A la fin des années 1950 les Marlin P5M-2 encore utilisés par l'USNavy étaient le dernier cri en matière de lutte ASM, mais il fallut aller les chercher ...





Accroupis 5ème en partant de la gauche, Mt radio volant Frison et 7ème Mt radio volant Talmont - Deux bons copains connus l'un à la 8F, l'autre à la 27F



Photos tirées du Fascicule "Les convoyages de Marlin (1959)" - Pierre Margeridon


Dernière édition par CAODAI le Sam 25 Fév - 10:55, édité 1 fois




«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
avatar
GALAUD CLAUDE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 74
Mécanicien

Re: FLOTTILLE 27 F

Message par GALAUD CLAUDE le Dim 1 Jan - 2:25

Meilleurs voeux à tous les Flottillards présent sur ce site.
Amicalement ,
G C

    La date/heure actuelle est Lun 29 Mai - 21:30