Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 714134 messages dans 14025 sujets

Nous avons 14388 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est bernardbarbero

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par coutil Aujourd'hui à 21:03

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par doubleloire Aujourd'hui à 20:56

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par facilelavie Aujourd'hui à 20:32

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par VENDEEN69 Aujourd'hui à 20:29

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 20:14

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] TAPE DE BOUCHE
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 20:14

» La spécialité de Radio
par larcher Aujourd'hui à 19:58

» [ Histoire et histoires ] LODUSKY MCCOWEN
par Noël Gauquelin Aujourd'hui à 19:37

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Serge BAVOUX Aujourd'hui à 18:52

» TONNERRE (BPC)
par marsouin Aujourd'hui à 18:28

» FORBIN (EE)
par JJMM Aujourd'hui à 17:59

» CASSARD (EE)
par Xavier MONEL Aujourd'hui à 17:54

» SÉMAPHORE - LA CHIAPPA (CORSE DU SUD)
par Xavier MONEL Aujourd'hui à 17:26

» LA CHARENTE (PRE)
par titus56 Aujourd'hui à 15:04

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades A.E Cdt RIVIERE 74/75 et Frégate TOURVILLE 77
par jean marc lenglart Aujourd'hui à 10:53

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 22:31

» RUBIS (SNA)
par BEBERT 49 Hier à 19:30

» SÉMAPHORE - PERTUSATO (CORSE)
par timoniersoum Hier à 19:04

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par marsouin Hier à 19:03

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Hier à 18:03

» ÉCOLE DES TRANSFILISTES - LA CRAU
par séité Hier à 17:27

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Joël Chandelier Hier à 17:25

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 8:34

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anecdotes CC VIDON qui a commandé l’école des Transfilistes
par BACHELIER Mar 18 Sep 2018 - 22:47

» [ Divers - Les classiques ] Accident du Sous-marin FLORE
par CLOCLO 66 Mar 18 Sep 2018 - 21:39

» [École de Maistrance] MAISTRANCE MACHINES
par COLLEMANT Dominique Mar 18 Sep 2018 - 13:47

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par mjrl83 Mar 18 Sep 2018 - 10:42

» FORCES MARITIMES DU RHIN
par FLN-IA5 Mar 18 Sep 2018 - 6:29

» DIRECTION DU PORT TOULON
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 22:03

» [LES BÂTIMENTS DE SERVITUDES ] BSAH RHÔNE
par COLLEMANT Dominique Lun 17 Sep 2018 - 17:51

» [ Blog visiteurs ] recherche d'un ancien marin
par Invité Lun 17 Sep 2018 - 14:52

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Pétunia Lun 17 Sep 2018 - 13:58

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Xavier MONEL Lun 17 Sep 2018 - 10:47

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Lun 17 Sep 2018 - 8:56

» [ Associations anciens Marins ] Parrainage de l'AMMAC d'Angers amiral Yann Bordier
par 3eme ligne Dim 16 Sep 2018 - 20:12

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Dim 16 Sep 2018 - 20:04

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Jean-Marie41 Dim 16 Sep 2018 - 17:55

» [ Histoire et histoires ] UN PARI STUPIDE
par garrigues gilbert Dim 16 Sep 2018 - 10:55

» [ Recherches de camarades ] Avis de recherche mousses promo 78]
par etchemaite Dim 16 Sep 2018 - 10:49

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Ven 14 Sep 2018 - 23:18

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par marsouin Ven 14 Sep 2018 - 21:15

» ALINDIEN
par Jean-Marie41 Ven 14 Sep 2018 - 19:51

» [LES B.A.N.] BERRE
par JJMM Ven 14 Sep 2018 - 18:11

» Charles de Gaulle Mission Héraclès 2001-2002
par Laurent Ven 14 Sep 2018 - 14:06

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos de l'Ajonc
par centime44 Ven 14 Sep 2018 - 13:32

» [ Divers bâtiments de servitudes ] BAA L9081
par salonais Ven 14 Sep 2018 - 8:55

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par VENDEEN69 Ven 14 Sep 2018 - 8:50

» CASSARD (FRÉGATE)
par dan83143 Jeu 13 Sep 2018 - 22:44

» [ Recherches de camarades ] BDC/PH TRIEUX campagne Tahiti 1981/1982
par PPIERRE Jeu 13 Sep 2018 - 21:03

» PAPA BOSCO par Joëlle sa fille
par Roger Tanguy Jeu 13 Sep 2018 - 20:22

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Joël Chandelier Jeu 13 Sep 2018 - 18:52

» FLOTTILLE 22 F
par ranchet Jeu 13 Sep 2018 - 18:32

» MÉCANICIENS, ÉLECTRICIENS, SÉCURITARDS
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:26

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par COLLEMANT Dominique Mer 12 Sep 2018 - 18:15

» [Votre passage au CFM] Photos d'incorporation
par titagramme Mer 12 Sep 2018 - 17:30

» L'AGENAIS (ER)
par POMIE Mer 12 Sep 2018 - 16:03

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos du daphné 1929 1930
par Invité Mer 12 Sep 2018 - 15:29

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par PAUGAM herve Mer 12 Sep 2018 - 13:53

» [ Recherches de camarades ] Recherche DELAFOSSE CFM Mimizan mai à juillet 1950
par Sealex83 Mer 12 Sep 2018 - 12:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Argens 67/68
par joel.ollivier Mer 12 Sep 2018 - 12:12

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du SNLE Foudroyant rouge 2P11 à2P19
par cucujean88 Mar 11 Sep 2018 - 21:51

» MEUSE (PR)
par COLLEMANT Dominique Mar 11 Sep 2018 - 21:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades BH La Boussole 64/65
par Momo Mar 11 Sep 2018 - 18:46

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par BEBERT 49 Mar 11 Sep 2018 - 16:54

» [ Blog visiteurs ] recherche photos de mon père
par centime44 Mar 11 Sep 2018 - 13:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du BDC Dives de 65/66
par joel.ollivier Mar 11 Sep 2018 - 10:27

» Souvenirs d'un gamin de Seine-et-Oise dans les années 1930-40
par LEBRIS Mar 11 Sep 2018 - 10:07

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades AE CDT BORY campagne Djibouti 86/87
par PPIERRE Mar 11 Sep 2018 - 9:56

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM Brest mai 68
par Sylvain Mar 11 Sep 2018 - 0:31

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par Jean-Léon Lun 10 Sep 2018 - 12:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par DESTENABES Lun 10 Sep 2018 - 9:21

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 9 Sep 2018 - 19:52

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Roger Tanguy Dim 9 Sep 2018 - 18:50

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Franjacq Dim 9 Sep 2018 - 14:32

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Joël Chandelier Dim 9 Sep 2018 - 11:49

» [ Blog visiteurs ] Je recherche mon oncle RAYMOND NENERT
par Momo Dim 9 Sep 2018 - 10:13

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par Jean-Léon Sam 8 Sep 2018 - 0:34

» VAR (BCR)
par COLLEMANT Dominique Ven 7 Sep 2018 - 23:37

» [Les anciens avions de l'aéro] Le Vickers Supermarine Sea Otter
par Bureaumachine busset Ven 7 Sep 2018 - 21:32

» LA COMBATTANTE (PC)
par marsouin Ven 7 Sep 2018 - 17:25

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par THOMAS HENRY Ven 7 Sep 2018 - 16:50

» LCT L9098
par GYURISS Ven 7 Sep 2018 - 10:17

» FLORE (SM) - Tome 2
par guena29 Ven 7 Sep 2018 - 9:21

» ESCADRILLE 4 S
par ranchet Jeu 6 Sep 2018 - 19:42

» [Associations anciens marins] C.H.A.N.-Nîmes (Conservatoire Historique de l'Aéronavale-Nîmes)
par guilloux Mer 5 Sep 2018 - 18:19

» CDT BOURDAIS (AE)
par Max Péron Mar 4 Sep 2018 - 22:00

» AMIRAL CHARNER (AE)
par TRIGRAMME VDB Mar 4 Sep 2018 - 19:36

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mar 4 Sep 2018 - 0:42

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par TUR2 Lun 3 Sep 2018 - 21:38

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Lun 3 Sep 2018 - 20:26

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par J-C Laffrat Lun 3 Sep 2018 - 15:44

» [Divers E.A.M.F.] Promotion Guepratte (Sept 1973)
par RIERA Joel Lun 3 Sep 2018 - 6:55

» [ Recherches de camarades ]recherche les camarades dans la photo jointe
par Jacques Dim 2 Sep 2018 - 17:55

» FULMAR P740
par TECTAM Sam 1 Sep 2018 - 20:41

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par LES BORMETTES Sam 1 Sep 2018 - 18:10

» Pétrolier ravitailleur la baïse
par douzef Sam 1 Sep 2018 - 16:46

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades sur l'escorteur EE D'Estrée de 12/81 à 11/82
par christian31 Ven 31 Aoû 2018 - 22:49

» ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Jean-Marie41 Ven 31 Aoû 2018 - 20:00

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par Bureaumachine busset Ven 31 Aoû 2018 - 19:32

DERNIERS SUJETS


CHELIFF (LST)

Partagez
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par loulou06000 le Ven 22 Déc 2017 - 11:38

@Roger Tanguy
Je me souviens egalement du "voile de soie" vendue à la cooperative et que certains polynesiens buvaient carrement à la bouteille, sans melange detonnant.
C'est un parfum dont je ne supportais plus l'odeur car les petits jeunes lorsqu'ils avaient le mal de mer et que malheureusement ils degueulaient tripes et boyaux dans le poste, la premiere des choses qu'ils faisaient c'etait d'innonder leur banette de ce liquide pour masquer l'odeur : voile de soie + odeur de vomis=bonjour les degats
avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Naphtaki le Ven 22 Déc 2017 - 15:29

Exact Roger, j'avais oublié cette recette au Voile de Soie, mais tu viens de raviver mes souvenirs! Je n'ai pas goûté à ce mélange, déjà le rouge normal n'était pas terrible, c'est le moins que l'on puisse dire ! Pourtant, comme je l'ai écrit plus haut, certains le buvaient au petit déjeuner.!
Je me rends compte que ces gars ne connaissaient heureusement pas la présence de plusieurs litres d'alcool à 90 degrés dans l'infirmerie, seuls les OM étaient au jus ! ( au sens propre comme au figuré !). Ce que personne ne savait, (même pas l'état major, c'est sûr), c'est qu' il y avait aussi une belle quantité d'élixir parégorique qui est un anti diarrhéique a base d'opium, de camphre et d'alcool anisé. J'y ai goûté, (seulement quelques gouttes) çà ressemblait au pastis, mais il y avait 50% d'opium dedans!!! Vous imaginez un cambriolage de toutes ces "bonnes choses", puis une rave party du mélange dans un coin du bateau, un coup à se retrouver au bagne de Toulon déjà cité...!

Ces affaires d'alcool me rappellent une histoire qui m'est arrivée en rapport avec mon activité d'infirmier du CHELIFF
Les plaies provoquées par le contact avec le corail étaient très difficiles et longues à guérir, surtout chez les baleiniers Polynésiens du bord qui étaient souvent mouillés d'eau de mer (pas que de gros rouge!) pendant leurs vacations sur les atolls. Par tâtonnements successifs, j'avais trouvé un produit très efficace, (j'ai oublié le nom mais je sais qu'il existe encore), qui réduisait considérablement la durée du traitement. Un de nos baleiniers Tahitiens a été étonné que je le guérisse si vite et il m'a désigné "TAOTE", mais au sens Polynésien du mot, c'est à dire "Sorcier" !!
De retour à Papeete, il m'a invité à venir à son fare pour me remercier.
Je m'attendais à être invité à manger du foie de chien ou autre mais je me trompais...En fait, il a fallu qu'on attaque le frigo qui était rempli jusqu'à la gueule de bière MANUIA. Ceux qui ont "fait campagne au CEP" savent quel goût avait alors cette bière, certains disaient qu'elle était faite avec du fiel de boeuf...Espérons qu'ils ont changé la recette !! Moi, je préférai le whisky-coke en bordée !
Après avoir vidé X bouteilles de bière, mon hôte me pousse vers sa chambre où je vois sa vahine mollement étendue sur le lit...Vous avez deviné, il faut que j'y passe !
Les vahines que l'on voyait sur les prospectus en France étaient toutes très jeunes ou des Tinto, métisses Polynésiennes/Chinoises ou Européennes. Celle que je voyais devant moi faisait partie des moitié édentées, les bras de la grosseur de mes cuisses et les seins sur la ceinture...! C'était le cadeau au "vrai" TAOTE du CHELIFF, impossible à refuser sans me déshonorer !
Ne voulant donc pas faire injure à mon hôte, j'ai prétexté une "grave panne" dûe à la trop grande consommation de Manuia, en fait en partie vraie.
Nous avons ri à mes dépens mais l'honneur de la dame et de son Tane ont été saufs et on s'est quittés bons amis. Ouf !!!


avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Ven 22 Déc 2017 - 17:29

Sur le MSG 52, Roger nous présente le bandeau légende du LST-BDC, Chéliff (en majuscules) avec un accent sur le "E". Vraie ou faute
avatar
loulou06000
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 64
Électronicien d'armes NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par loulou06000 le Sam 23 Déc 2017 - 0:09

@Naphtaki, tu l'as echappé belle, pour ce qui est des coupuresq de s pieds avec le corail certains tahitiens s'aspergeaient de citron vert , ils devaient souffrir sur le coup mais il parait que ça marchait.
De mon coté lorsque je marchais ou je nageais vers la barriere de corail c'etait toujours avec des sandales en plastique, c'etait surtout les poissons pierre qui me faisaient le plus peur.
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Sam 23 Déc 2017 - 0:49

Message 185
l'aspirant de service très choqué à la vue des corps dénudés et transpirant sur les bannettes.

Que faisait-il là, cet intrus ?
Jamais de gradé ne descendait dans notre poste équipage. Le seul qui venait nous voir, lorsqu'il y avait eu un peu de rififi, était le capitaine d'armes. C'était le maître fusilier Léger (un ancien fourrier qui, après l'Indo, avait changé de spé), notre papa à tous. Il était extrêment gentil, nous faisait un peu la morale, ne montrait jamais un zèle excessif pour trouver un coupable et ne dénonçait jamais personne au commandement.

Il est vrai qu'il faisait chaud dans ce poste étouffant. Nombreux étaient ceux qui effectivement dormaient nus (les douches, les toilettes étant communes, comme il l'a été déjà dit, nous n'étions plus à ça près). Certains à l'heure du branle-bas, encore endormis, arboraient un (triomphal) membre raide. La polio se traduit souvent par une paralysie d'un des membres inférieurs. Pas d'inquiétude, ce n'était pas la polio.

Pour Loulou
Effectivement le citron vert était un excellent remède contre les coupures de coraux. J'en ai personnellement fait l'expérience.
Un matelot des Tuamotu, qui voulait nous faire une démonstration de pêche aux cailloux s'était largement ouvert la plante des deux pieds sur les coraux. Il perdait du sang en abondance. Nous lui avons fait une chaise avec nos bras et l'avons porté au rivage. Là, il a aperçu des plantes vertes et nous a demandé de le poser près d'elles. Il en a cueillies, les a mastiquées et a confectionné un un cataplasme qu'il a appliqué sur ses plaies. Le sang s'était arrêté de couler. (ce n'était pas sur le Chéliff).

Pour Marsouin
Il s'agit du ruban légendé de mon propre bachi.


Dernière édition par Roger Tanguy le Sam 23 Déc 2017 - 18:26, édité 1 fois



avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Sam 23 Déc 2017 - 3:07

Chapeau (pardon bachi !) Roger
Donc Chéliff avec accent, contrairement à Sheriff

Sur le site américain de références navsource.org l'ami André Pilon a fourni l'essentiel e la doc et des photos. Il y a aussi la liste des commanding officers mais ce sont de l'UN avant 1946...
Reste à la poursuivre avec les pachas de la MN...
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Sam 23 Déc 2017 - 13:26

Sheriff, sheriff... certes l'ex-Landing Ship Tanks 874 a été construit à Evansville dans l'Indiana, chez les cow-boys, mais devenu le L9006, il porte le nom d'un fleuve d'un pays musulman. Du coup, il est tout aussi pertinent d'évoquer le mot chérif, avec un accent cette fois, désignant un descendant du Prophète, gardien des lieux saints de l'Islam (exemple le chérif de La Mecque).

te fano nei ra CHELIFF iti e
Na te moana rahi e
Te mini neira to te fenua iti e
Ia oe CHELIFF iti e....

(chant de circonstance pour Michel Gué. Ces lignes évoquent le chagrin des gens de la terre au départ pour l'océan de ce vieux serviteur).

Accessoirement, sur le ruban légendé de l' Ecole des secrétaires militaires, on retrouve également cet accent.



avatar
Nenesse
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 72
Manœuvrier NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Nenesse le Sam 23 Déc 2017 - 15:31

Roger (mes 232)
Cataplasme pas ectoplasme**
** Ce dernier sert uniquement pour les blessures fantômes et encore faut il l'envelopper dans un drap blanc


Dernière édition par Nenesse le Sam 23 Déc 2017 - 23:07, édité 1 fois



avatar
cuny
MAJOR
MAJOR

Age : 70
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par cuny le Sam 23 Déc 2017 - 15:42

Pour Robert 69 : msg 206
"s'habiller en pompier lourd en 3 mn à 3 heures du matin après un réveille brutal"

alors déjà à cette époque ,tu étais pistonné car pour moi , c'était 1 mn 30 pour la sortie de toute la chambrée correctement équipés après avoir été réveillé par un Klaxon au son très rugueux et très fort



avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Naphtaki le Sam 23 Déc 2017 - 16:30

Pour Loulou06000
En effet, j'avais entendu parler de cette manière de traiter les plaies dûes au corail mais je ne pouvais pas le faire pour 2 raisons:
1- d'abord çà doit être très douloureux et le citron, s'il tue les plus petites des particules calcaires de corail, n'est pas un antiseptique et une surinfection n'était pas impossible, surtout quand le blessé retournait dans l'eau de mer aussitôt après et souvent.
2- dans ma charge d'infirmier, j'étais tenu de soigner selon les règles de la médecine officielle, c'est pour celà que j'ai cherché un produit dans la pharmacopée officielle.
J'ai retrouvé le nom de celui que j'utilisai, HEXOMEDINE, (Hydroxyéthylcellulose, Acétique acide, Alcool, Eau purifiée), il existe toujours. Vous noterez qu'il contient de l'acide acétique proche de l'acide citrique que l'on trouve dans le citron...C.Q.F.D. !! En renouvelant régulièrement les pansements humides de cette solution pendant quelques jours j'arrivai à nettoyer les plaies du corail et ensuite à les laisser cicatriser comme toutes les autres blessures.
Et voilà comment on devient un "vrai TAOTE", qu'on est invité à vider un frigo de Manuia et à honorer la patronne au lieu de rester un "TAOTE FARANI" !!


Dernière édition par Naphtaki le Sam 23 Déc 2017 - 17:31, édité 1 fois (Raison : Précision)
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Sam 23 Déc 2017 - 16:50

Pour notre "sorcier", c'est vrai qu'il fallait trouver du citron vert... pas évidant. Autre système D, uriner sur la plaie serait un bon antiseptique si on est pas soi-même contaminé
Sur ton Cheliff il y a dû avoir par mal de "bobologie" (et même plus) avec tous les beaching, transbordements, etc
avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Naphtaki le Sam 23 Déc 2017 - 17:39

Pour marsouin
Si le médecin chef apprend que l'infirmier d'un bateau pisse sur les plaies des blessés, il l'envoie directement à l'hôpital psychiatrique ou au bagne de Toulon !!
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Sam 23 Déc 2017 - 17:48

Ah ! Ah ! Ah! Naphtaki
C'est le blessé qui doit s'uriner dessus (s'il a la vessie pleine) contre piqûre ou brûlure poisson-pierre, méduse, etc. lol!
avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Naphtaki le Sam 23 Déc 2017 - 18:47

Ah Ah Ah Marsouin, comment il fait avec une plaie à la tête ? Réponse: il a besoin de l'infirmier si celui-ci a la vessie pleine !!!!
PS: cette histoire de vessie me fait du bien au moral car c'est là que je suis allé à la pêche au crabe et que je suis en train d'essayer de le faire cuire...
avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Sam 23 Déc 2017 - 19:44

Bravo Naphtaki pour la vessie et les crabes
Je suis toujours à la recherche de la liste des pachas (français ) du LST
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Sam 23 Déc 2017 - 21:54

Sans doute que l'on peut trouver l'histoire des LST en général et du Chéliff en particulier ailleurs, mais puisque l'on parle beaucoup ici de notre vaisseau, je vous livre un bref historique de sa tumultueuse existence.

C'est un transport d'assaut que les américains désignaient sous le nom de Landing Ship Tanks (LST donc, comme on le désigne encore).
C'est un pur produit de la guerre, une fabrication en série, construit en1943 à Evansville (Indiana) par The Missouri Bridge and Iron Co.

Sous le pavillon américain, il va participer (déjà), entre autres, aux opérations du Pacifique. Il se trouve au Japon au moment de la reddition de ce pays.
Selon une croyance qui avait cours à bord, il aurait été coupé en deux à Guadalcanal (dans quelles circonstances ?) et ressouder.

A la fin de la guerre, il est désarmé et plus ou moins laissé à l'abandon à Antioch, en Californie.

En 1948, il est acheté par la France (pour 135.000 dollars) et appareille pour Toulon.
Il met le cap sur l'Indochine. Depuis Saigon et Haiphong, il achemine du matériel, de l'approvisionnement, participe à des opérations tant fluviales que côtières. Tout cela pendant 6 ans.

Il revient en métropole. Pas pour longtemps. Le voila en AFN.
En 1956, il participe aux opérations de Suez.
Après quelques missions en Afrique, en 1958, il revient en AFN où on le verra surtout en Algérie.

En 1963, après la guerre du Pacifique, l'Indochine, Suez, l'AFN, il a son compte. Il est envisagé de le retirer du service.

Oui mais, les expérimentations nucléaires se délocalisent dans le Pacifique. Tout est à faire. Il y a un besoin impérieux de moyens de transports "rustiques" qui n'ont plus rien à craindre, pour transporter matériels, gros engins du Génie, ciment, gravier, véhicules, etc...

Après un grand carénage à Brest, le Chéliff fait route sur le Pacifique et arrive le 30 novembre 1963 à Mururoa où il débarque les premiers matériaux et engins nécessaires à la création d'une piste d'aviation sur cet atoll.

Sans doute qu'à Brest on avait réhabilité les apparaux sur le pont, treuils, mâts de charge, les cabines des officiers, mais apparemment personne n'était venu sous le pont arrière visiter le logement de l'équipage. Après tout, peut-être était-ce mieux ainsi.

Ici commencent les activités sans gloire mais pourtant combien indispensables à la vie du Centre d'Expérimentations du Pacifique qui sont évoquées dans cette rubrique.

Ce vieux serviteur va y user ses dernières forces, et cette fois à bout de souffle, on envisage son retour en métropole pour y être désarmé.

Vous connaissez la fin. L'Océan Pacifique, sous la bannière américaine comme sous le pavillon français avait été, en grande partie, son lieu de vie. Ce sera aussi celui de son trépas. Après avoir rempli un ultime service en servant de magasin à la DCAN à Papeete, il est remorqué en haute mer pour un repos éternel, pour être, selon la formule consacrée : océanisé.



Dernière édition par Roger Tanguy le Lun 25 Déc 2017 - 21:37, édité 1 fois



avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Sam 23 Déc 2017 - 22:00

Merci Roger pour le rappel historique de ce vénérable vaisseau amphibie
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Sam 23 Déc 2017 - 22:17

Je viens de regarder ce que dit le Net sur la bataille de Guadalcanal. Effectivement les 7 et 8 août, les bâtiments de débarquement avaient été "étrillés" par les croiseurs japonais. Mais cela se passait en1942 et le LST 874 n'a été admis au service qu'en 1943. Légende donc ? En tous cas, une opération pas liée à cette fameuse bataille.



avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Sam 23 Déc 2017 - 23:56

Pêche à la traine

Barracuda ?
Quoi qu'il en soit, ce n'est pas moi qui l'ai pêché. C'était la ligne des officiers mariniers.



avatar
marsouin
MATELOT D' HONNEUR
MATELOT D' HONNEUR

Age : 63
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par marsouin le Dim 24 Déc 2017 - 11:35

Roger, je crois qu'il s'agit de la bataille pour la reprise d'Okinawa plus tard que Guadalcanal, et auquel cas "notre" LST y aurait participé
avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Dim 24 Déc 2017 - 13:19

Effectivement, il "a fait" les Philippines, puis Okinawa.



avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Mar 26 Déc 2017 - 0:22

Avant de poster quelque chose, faudrait relire la rubrique en entier.
Je découvre que Jean Claude Baud avait déjà publié un article sur l'historique de ce bâtiment.

A Réao et Puka Rua, quelques privilégiés étaient mis à terre pour une pause détente pendant que les copains se tapaient le chargement des baleinières. Je les enviais, aussi un jour j'ai dit à mon chef, l'officier en second : et moi, et moi ? La prochaine fois vous serez du lot, me répond-il.

C'était à Puka Rua. Le lagon était infesté de poulpes. Il y en avait à gogo. Des légionnaires, d'origine hispanique, en avaient fait provision et les avaient mis à sécher sur les filières avant du Chéliff. Ca sentait un peu la marée dans ce coin-là.
Ils cassaient un bout de tentacule en passant et les suçaient (ou croquaient) comme des sucres d'orge.

(sur la photo ce sont des baleiniers)



avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Naphtaki le Mar 26 Déc 2017 - 18:39

J'ai regardé tout les posts au sujet du CHELIFF et je n'ai pas vu ses caractéristiques.
Je les ai récupérées sur d'autres sites et je me permets de les indiquer ici.

Construit à Evansville (USA) en 1944, transféré à la France en 1948.
Déplacement : 1625 tonnes à vide, 4080 tonnes chargé
Transport : 2100 tonnes de matériel
Longueur : 99,97m
Largeur : 15,24m
Tirant d'eau : 4,3m
Date mise sur cale : 16/10/1944
Date lancement : 25/11/1944
Date admission au service actif : 18/12/1944 USA,18/12/1948 transfert
Date retrait service actif : 13/09/1970
Numéro de coque : L9006
Nombre d'officiers : 5
Nombre d'équipage : 67 OM, QM, M
Propulsion : 2 moteurs diesel "general motors" de 1800cv, 2 hélices
Système de combat : 2x40mm et 4x20mm
Distance franchissable : 6000 NM à 9 noeuds
Vitesse maximale : 11,5 noeuds
avatar
Naphtaki
QM 1
QM 1

Age : 71
NON

Re: CHELIFF (LST)

Message par Naphtaki le Mar 26 Déc 2017 - 18:58

J'ai retrouvé mes relevés dosimétriques personnels et ceux du CHELIFF pendant la période où j'étais présent à bord.
Les uns comme les autres sont à zéro...Je me demande d'ailleurs dans quelle partie du bateau ils étaient et qui les envoyaient...si quelqu'un en a une idée, ce serait intéressant de nous l'apprendre !!

avatar
Roger Tanguy
MAJOR
MAJOR

Age : 70
Secrétaire NON Interprète

Re: CHELIFF (LST)

Message par Roger Tanguy le Mar 26 Déc 2017 - 19:06

Les disomètres (dosiphots ?) étaient accrochés à une chemise que nous ne portions jamais, bien rangée dans notre caisson.

Pour de qui est des dates de construction les Flottes de combat (édition 1968) ne sont pas d'accord avec toi Michel
pas plus que Cols Bleus (message n° 32 de Jean-Claude Baud).
Longueur donnée par Flottes de combat : 100,04 m.
Acheté par la France "As is, where is" le 18 octobre 1948, après un petit lifting à la base de San Pedro, il appareille pour Toulon avec son premier équipage français le 14 avril 1949.




    La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep 2018 - 21:25