Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 707072 messages dans 13970 sujets

Nous avons 14417 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est santfeliu

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par morbihannais Aujourd'hui à 12:18

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par MILLET Jean Claude Aujourd'hui à 11:40

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Jean-Léon Aujourd'hui à 11:38

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par parriaux christian Aujourd'hui à 11:33

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par parriaux christian Aujourd'hui à 11:16

» [ Blog visiteurs ] agenda de la Marine
par Invité Aujourd'hui à 10:54

» LIEUTENANT DE VAISSEAU LAVALLÉE (AVISO)
par Raymond L Aujourd'hui à 10:40

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 10:16

» [HISTOIRE ET HISTOIRES] LES CIMETIÈRES MILITAIRES FRANCAIS
par VENDEEN69 Aujourd'hui à 9:47

» SUFFREN (FLM )
par jem59 Aujourd'hui à 9:14

» ESCADRILLE 22 S
par jean claude monzie Aujourd'hui à 7:49

» LE BORDELAIS (ER)
par Bureaumachine busset Aujourd'hui à 6:54

» [LES B.A.N.] ROCHEFORT
par Van de Zande Aujourd'hui à 6:52

» ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par Roger Tanguy Hier à 23:11

» La spécialité infirmier Marine
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:50

» [ Blog visiteurs ] FANGUATOFA 1972
par Invité Hier à 22:36

» C.I.N. QUERQUEVILLE
par Tocansa Hier à 21:54

» MYTHO (CM)
par cornaly Hier à 19:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jean-Léon Hier à 18:58

» [LES B.A.N.] DAKAR BEL-AIR et OUAKAM
par J-C Laffrat Hier à 12:09

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Jean-Louis Richard Hier à 9:16

» FLOTTILLE 33 F
par walker Hier à 3:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Sam 18 Aoû 2018 - 23:36

» [ Blog visiteurs ] Réponse à navigateur PM Basset
par Invité Sam 18 Aoû 2018 - 18:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par mataf57 Sam 18 Aoû 2018 - 18:46

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par douzef Sam 18 Aoû 2018 - 17:17

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par navigateur Sam 18 Aoû 2018 - 16:07

» [LES B.A.N.] AGADIR
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 18 Aoû 2018 - 11:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Bureaumachine busset Ven 17 Aoû 2018 - 21:38

» LA CRÉOLE
par COLLEMANT Dominique Ven 17 Aoû 2018 - 18:57

» [LES B.A.N.] Saint-Mandrier
par LENOIR Ven 17 Aoû 2018 - 16:20

» BOIS BELLEAU (PA) [Tome 2]
par Smpacha Jeu 16 Aoû 2018 - 22:33

» JULES VERNE (BA)
par DUFFOND Serge Jeu 16 Aoû 2018 - 22:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Jeu 16 Aoû 2018 - 18:40

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arromanches 06/73 à 04/74
par chauvin Jeu 16 Aoû 2018 - 15:52

» LCT L9098
par GYURISS Jeu 16 Aoû 2018 - 11:23

» Photos mission Balbuzard I, II et III sur le Clem en 92
par LEBRIS Jeu 16 Aoû 2018 - 9:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Bureaumachine busset Jeu 16 Aoû 2018 - 7:55

» Cours CHEQUA 1981
par pldem806 Jeu 16 Aoû 2018 - 7:07

» [Histoire et histoires] Un monument en l'honneur d'un B17
par Joël Chandelier Mer 15 Aoû 2018 - 22:18

» L' ALSACIEN (ER)
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 22:15

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par takeo Mer 15 Aoû 2018 - 21:11

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens mécaniciens et électriciens Porte-Avions ARROMANCHES du 02/02/73 au 31/01/74
par vandini Mer 15 Aoû 2018 - 19:19

» [ Logos - Tapes - Insignes ] INSIGNES
par larcher Mer 15 Aoû 2018 - 18:32

» LATOUCHE TREVILLE (FREGATE)
par J-L-14 Mer 15 Aoû 2018 - 18:31

» CDT BOURDAIS (AE)
par COLLEMANT Dominique Mer 15 Aoû 2018 - 17:23

» [Campagnes C.E.P.] FANGATAUFA
par Jean-Léon Mer 15 Aoû 2018 - 12:24

» Hommages à nos anciens plongeurs démineurs.
par pldem806 Mer 15 Aoû 2018 - 11:48

» [HISTOIRES ET HISTOIRE] [Sujet unique] Le Centenaire de la Grande Guerre
par morbihannais Mer 15 Aoû 2018 - 11:16

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Mer 15 Aoû 2018 - 10:29

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 20:04

» [ Blog visiteurs ] Recherche sur Georges Leygues et la Gloire
par centime44 Lun 13 Aoû 2018 - 19:35

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Lun 13 Aoû 2018 - 18:43

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par LES BORMETTES Lun 13 Aoû 2018 - 17:37

» [Vie des ports] Les ports de la Réunion
par takeo Lun 13 Aoû 2018 - 14:32

» [Divers écoles de spécialité] L'école navale et le groupe des écoles du Poulmic
par Joël Chandelier Lun 13 Aoû 2018 - 13:13

» [ Blog visiteurs ] Dakar 1940
par Invité Lun 13 Aoû 2018 - 13:11

» MINERVE (SM)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 13 Aoû 2018 - 9:18

» [ Blog visiteurs ] Petit fils d'un ancien militaire ex rapatrié de Diego Suarez Madagascar en 1973 LCT 9062
par L.P.(Pedro)Rodriguez Dim 12 Aoû 2018 - 16:18

» LE GASCON (ER)
par J-L-14 Dim 12 Aoû 2018 - 13:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche PM DELIGNE atelier 57mm du 1Colbert
par loulou06000 Dim 12 Aoû 2018 - 11:07

» ÉCOLE DE PLONGÉE DE LA MARINE
par Bureaumachine busset Dim 12 Aoû 2018 - 8:39

» [Associations anciens marins] FNOM
par framery Sam 11 Aoû 2018 - 10:12

» PÉGASE
par centime44 Ven 10 Aoû 2018 - 19:28

» [Le service de santé] Cimetière de la Marine à Rochefort
par COLLEMANT Dominique Jeu 9 Aoû 2018 - 23:30

» [Les traditions dans la Marine] Le port du sabre
par jobic Jeu 9 Aoû 2018 - 23:15

» BALNY (AE)
par facilelavie Jeu 9 Aoû 2018 - 19:07

» MARINE BORDEAUX
par Christian DIGUE Mer 8 Aoû 2018 - 22:42

» CHAMPLAIN (BATRAL)
par Jean-Léon Mer 8 Aoû 2018 - 19:44

» [Campagne C.E.P. - Papeete] État Major/CEP . Grd-Hotel et Taaoné
par LES BORMETTES Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Histoire et histoires] LES HISTOIRES DE BONNERUE
par BONNERUE Daniel Mer 8 Aoû 2018 - 17:50

» [Vie des Ports ] Port de La Rochelle
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Aoû 2018 - 22:26

» [ École des Mousses ] 2ème Cie 67/68
par Patrice Biron Lun 6 Aoû 2018 - 11:02

» MARINE TOURANE
par d'HAILLECOURT JEAN CLAUDE Lun 6 Aoû 2018 - 8:43

» [ La S.N.S.M. ] SNSM : un nouveau Capitaine
par Nenesse Dim 5 Aoû 2018 - 17:24

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par jobic Dim 5 Aoû 2018 - 17:09

» MARSOUIN (SM)
par Marco-56 Dim 5 Aoû 2018 - 16:28

» [Divers écoles de spécialité] FISEFA ET FIFORA
par jackychon Sam 4 Aoû 2018 - 20:11

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Van de Zande Ven 3 Aoû 2018 - 19:05

» ARROMANCHES (PA)
par Max Péron Ven 3 Aoû 2018 - 18:17

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par L.P.(Pedro)Rodriguez Ven 3 Aoû 2018 - 11:34

» [Votre passage au CFM] Le CPER Hourtin
par Papynano Jeu 2 Aoû 2018 - 21:31

» Accident du Sous Marin FLORE
par le hetet O Jeu 2 Aoû 2018 - 20:25

» [ Blog visiteurs ] contacter l'ex Maître-principal GUICHOU (en 1980)
par Invité Jeu 2 Aoû 2018 - 18:48

» photo de l'avant et de coté du pétrollier PAPEENO[ Blog visiteurs ]
par GYURISS Jeu 2 Aoû 2018 - 18:24

» [ Blog visiteurs ] Insération photos sur mon compte
par centime44 Jeu 2 Aoû 2018 - 15:34

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par marsouin Mer 1 Aoû 2018 - 22:37

» AIGLE (CM)
par COLLEMANT Dominique Mer 1 Aoû 2018 - 22:34

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Mer 1 Aoû 2018 - 17:38

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Écussons
par foufou Mer 1 Aoû 2018 - 17:14

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Mer 1 Aoû 2018 - 15:58

» Officiers techniciens
par papiserge Mer 1 Aoû 2018 - 15:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche ancien FNFL ?
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:03

» [ Les stations radio et telecommunications ] Les stations radio naviter
par COLLEMANT Dominique Mar 31 Juil 2018 - 21:01

» [ Marine à voile ] Mon "boutre" marocain.
par ARNOULT Mar 31 Juil 2018 - 15:49

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Michel Roux Mar 31 Juil 2018 - 11:01

» [ AFRIQUE DU NORD ] Harkis de la D.B.F.M.
par COLLEMANT Dominique Lun 30 Juil 2018 - 22:23

» QUARTIER MAITRE ANQUETIL (AVISO)
par pierrix Lun 30 Juil 2018 - 21:37

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par douzef Lun 30 Juil 2018 - 12:46

DERNIERS SUJETS


LE CHAMPENOIS (ER)

Partagez
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Mar 12 Avr 2011 - 21:05

Salut TECHNIK,
Enfin une réponse, j'avais eu l'impression que mon histoire faisait (ch..r) tout le monde.
En tout cas bravo pour la tienne, il y en a un qui te doit une fière chandelle.
Bel acte de bravoure.
Heureusement que le tablier du pont de Recouvrance était en position basse... (j'rigoles, j'rigoles) !!!

Maintenant c'est soit tu en as trop dit soit le contraire.
Envoies les anecdotes et fais gaffe à la clef.
Le "Champenois" n'en est qu'a quatre pages de souvenirs mais je suis sur qu'ils ne sont qu'assoupis un rien pourrait les raviver.
Un peu de mazout dans le réchauffeur, quelques marins de quart, on monte la pression graduellement, on ouvre la vanne d'arrêt, et dès que la chaudière est au timbre le F 770 sortira de sa longue léthargie.

Encore hier un commercial passant derrière mon bureau regarde la page de garde de mon pc et voit la très belle aquarelle de Philippe Brobeck avec le "Champenois" en pleine page.
Il me dit - Ah mais toi tu aimes la guerre et en tous cas une bonne épaisseur d'acier autour de toi !!!
Il est vrai que selon la légende j'ai tendance à faire fabriquer des pièces un peu surdimensionnées dans l'entreprise où je travaille.
Je lui est répondu que pas du tout, pour moi ce bateau n'est pas une arme, au contraire c'est une maison où j'ai passé une très belle partie de ma jeunesse.
En plus son flotteur n'était pas très épais, peut-être 8 mm pas plus, alors !!!
Maintenant et selon une norme en vigueur, le tutoiement est de rigueur sur le forum, c'est une très bonne idée de Fanch qui permet de mettre tout le monde sur un pieds d'égalité.
Penses y !!!
Nous attendons les anecdotes.

Amicalement



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Mer 13 Avr 2011 - 9:34

Salut Jauréguiberry,

Il est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de commentaires sur l'époque du Champenois.
Comme tu m' invites à ressortir de mon coffre à souvenirs quelques anecdotes vraies et vécues,
en voici une dont j'ai fais les frais et que j'appellerai " La vengeance du Serpent à Plume"

Je doit d' abord te dire que je suis le fils d'un sous-officier du Génie de l'armée Française.
Les différentes affectations de mon père nous amena de garnison en garnison et cela dans différents
pays.
J'ai souvent vécu en caserne et je connaissais bien le fonctionnement de cette "machinerie" souvent bien huilée, mais qui des fois foirais complètement.
Tout cela pour te dire que je respecte l'ordre ai horreur de l'injustice mais que j'ai beaucoup de caractère et je ne me laisse pas facilement marcher sur les pieds !
Fin du préambule.

En ce temps là, le Champenois naviguait entre Gibraltar et Brest. Incorporé dans un groupe de l'OTAN.
Nous faisions entre-autre, la chasse aux sous-marins, pour lequel le Champenois était armé.
Après une quinzaine de jours, sur le retour à Brest, une inspection de l'Amirauté nous attendait.
La plus part d'entre nous pouvaient ensuite partir en permission.
Mon poste de nettoyage était la cabine du Capitaine d'Armes que celui-ci partageait avec le Premier Maître Mécanicien (le Pim).
Le Capitaine d'Armes, (dont je tairerais le nom ) était assis à son bureau et signait les permissions des marins qui étaient à attendre leur tour, en file indienne dans la coursive.
La porte de la chambre/bureau était ouverte et tous ceux attendant voyaient la scène.
Moi je passais le balais. A un moment, le Capitaine d'armes s'est redressé pour prendre quelque chose devant lui qu'il ne pouvait atteindre assis.
C'est à ce moment là que je lui dit " attention Capitaine, je passe le balais sous votre siège" et retira celle-ci pour balayer cet espace.
Malheureusement; il n'a pas entendu ce que je lui disais, concentré sur son travail.
Il s'est ré-assis!!!
Comme la chaise n'était plus là, il s'est étalé sur les fesses et le dos, les bras en croix !
Tous les gars de la coursive qui avaient suivi la scène étaient hilares et morts de rire !!!!
Le Capitaine s'est relevé, plus mortifié par le ridicule que par le choc physique ( c'était un beau sportif )
Devant moi bredouillant l'explication de ce qui venait de se passer,
il me dit en pointant son index rageur : "Technik" je vous aurais !
Il avait déjà signé ma permission.
Habitant à 900 km de Brest, il ma fallait 30 heures de route aller et retour pour faire le voyage.
Je ne partais jamais pour de petites absences et là, je prenais uns semaine.
Quatre jours avant d'arriver à Brest et de passer en inspection, tout l'équipage passait sa tête sous les ciseaux du coiffeur.
Celui-ci œuvrait dans les sanitaires, devant les lavabos. Nous étions environs 150 à y passer.
Le coiffeur qui ne l'était probablement pas dans le civil, faisait ce qu'il pouvait. J'ai été appelé assez rapidement pour la coupe. J'avais, dans le civil, l'habitude d'une belle coupe au rasoir.
Un fois assis, j' entendit une voie derrière moi " laisse le moi celui-là !
C'était le Capitaine d'Armes qui venait assouvir sa vengeance !
Fait comme un rat, j'étais coincé et subit la boule à Zéro.
Tu sais que tu es beau comme ça, me chuchotait-il entre les dents.
Il faut dire qu'aujourd'hui, c'est la mode.
En ce temps là, c'était la coupe des mauvais garçons et des Skinheads.
Pas question de partir en perm comme cela.
Je rageais.
Pendant la nuit, une petite envie de pipi et je part aux sanitaires.
Banzaï, tous les outils du coiffeurs étaient là, bien rangés.
Mon sang n'a fait qu'un tour et tout ce beau matériel ( qui appartenait à l'état, et l'état, c'est nous )
s'est retouvé au fond, glou glou glou.
Je suis parti reprendre ma nuit, le cœur en joie. ( il y a prescription Capitaine )
Il restait encore surement plus d'une centaine de "coupe" à faire.
Vers 10h, la sono indiquait que " le merlan " nom donné au coiffeur, recherchait ses instruments. Quiconque les avait vu devait prévenir rapidement.
Je te passe le nombre d'appel sur le sujet, ceux-ci devenant de plus en plus menaçants.
Pour finir, vers 14H, tout le monde sur le pont.
Les plus courtes sont les meilleurs, hurlait le Capitaine d'Armes. Que celui qui les a barboté sorte du rang.
Personne ne bougeat bien sur : Bon, si c'est comme ça, toutes les perm sont suspendues!
J' attend dans mon bureau, celui qui a fait ça n'a pas de testicules et pénalise tout l'équipage!
Il fut décidé en haut-lieu ( du Champenois ) de faire appel à des coiffeurs à terre qu'ils se sont empressés d'aller chercher.
Deux coiffeurs civils se sont mis à l’œuvre, avec tout leurs savoir faire. Le Capitaine d'Armes sautait de rage : plus vite, plus vite, vous n'êtes pas dans votre salon, etc...
Finalement, tous furent coiffés, la plus-part avec des coupes courtes mais "Class"
L'inspection par l'Amirauté s'étant bien passée, on n'a plus jamais entendu parlé de punitions collectives
et tout mes camarades qui étaient permissionnaires sont partis heureux vers leurs destination.
Moi, je suis resté à Brest, racontant un bobard à mes parents pour justifier ma non venue.
Ils ont certainement pensés que j'avais rencontré une "petite".
Une seule personne, mon copain J-C Lahaie qui était nordiste et devait partir en perm était au courant de ce que j'avais fait.
Lorsque nous avions été convoqués sur le pont et que le Capitaine rageait et menaçait de supprimer le perms, Jean-Claude me disait : zut ma perm, désignes toi René, on va être tous dans la m...de !

Je lui chuchotait : pas possible, sinon ils vont avoir une mutinerie .........( Là, mon expérience des casernes de mon enfance me rendait fort )

Cher Capitaine d'Armes, si tu es encore en vie, le mystère de l'ombre s'est éclairci !!!
Sans rancune.

Si des personnes présentes lors des ces faits lisent mon histoires, qu'elles se manifestent, ce seait super de lire leur témoignage.
Voila mon cher Jauréguiberry, une tranche de vie à bord du Champenois, un navire Extra.

René " Technik"




avatar
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 71
Mécanicien NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 13 Avr 2011 - 9:43




   
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Mer 13 Avr 2011 - 9:55

Bonjour Dominique Collemant,

Je viens de recevoir :

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum


Est-ce pour moi cette recommandation ?

Si oui, prière de m'informer en quoi je n'ai pas respecté les règles du forum.

Merci et amicales salutations.
Technik




avatar
johann
INVITÉ
INVITÉ

Age : 32
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par johann le Mer 13 Avr 2011 - 11:25

Salut Technik, j'ai dévoré tes recits!! superbe merci!!





Le rugby, le karaté et la Marine Nationale.
avatar
Franjacq
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 67
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par Franjacq le Mer 13 Avr 2011 - 11:39

J'ai fait une semaine de subsistance sur ce fier navire, avec escale à Rouen, c'était entre 1977 et 1979, me souviens plus exactement....

avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Mer 13 Avr 2011 - 15:28

Message pour Johann

Merci beaucoup pour tes compliments, de la part d'un jeune homme d'aujourd'hui, cela fait très plaisir.

Je n'ai pas l'habitude d'écrire des morceaux de vie mais mon passage par la Marine Nationale m'a énormément marqué.
Quel aventure pour un jeune ( et moins jeune )
J'ai vu des garçons qui avaient signé pour 5 ans et qui pleuraient comme des madeleines, regrettant leur engagement.
La plus part, par contre, étaient heureux de vivre avec exaltation.
Personnellement, engagé volontaire par devancement d'appel (EVDA), j'étais totalement acquit à la cause

Représenter la France, de par le monde, nous rend Ambassadeurs de notre pays.
Je ne peux pas tout dire car les règles du forum sont limitatives et c'est bien ainsi.

Je te souhaite une belle vie pleine de passions.
Le rugby, le karaté et la Marine Nationale sont apparemment ta maxime,
la mienne était Natation, Kayak, Karaté et Marine Nationale.

Tu vois, malgré la différence des années, nous sommes assez semblables.
Bons vents à toi.

Technik




avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Mer 13 Avr 2011 - 15:40

Bonjour Franjacq,
Oui, c'était un fier navire sur lequel nombre de gens ont appris la vie ( à bord et en escale !!)
Je vois que tu étais infirmier, que beau métier également.

Moi, c'était la mécanique, passion quand tu nous tiens.

Cordialement.




avatar
BQ58
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par BQ58 le Mer 13 Avr 2011 - 17:23

Bonjour les champenois,

Franjacq j'ai 20ans d'avance sur toi affecté en 58-59 il était à peine rodé tout neuf le navire
BQ
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Mer 13 Avr 2011 - 19:04



Franjacq

Le "Champ" a été désarmé en aout 1975 . Mais tu n'étais pas très loin!!!



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
chamois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 68
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par chamois le Mer 13 Avr 2011 - 22:13

Salut Technik,

Le second était Richard à l'époque, le nom m'est revenu.
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Mer 13 Avr 2011 - 22:28

Technik

La prochaine fois penses a mettre une bouée a la tondeuse , elle flottera mieux!!!
Mais, j'y penses d'un seul coup, tu imagines une plongée pour aller récupérer les outils engloutis?
La , c'était la séquence "Cousteau " Le monde du silence . N'empêche qu'ils sont peut être encore en place dans la vase.

Amicalement




"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Mer 13 Avr 2011 - 22:31

Bonsoir Chamois,

Je ne me rappelle pas de ce nom de Richard.
A la date de septembre 1968, mon certificat de bonne conduite et celui de congédiement sont signés par le Lieutenant de Vaisseau MIOSSEC, Officier en Second.

Bonne soirée à toi.
Je viens de réserver 2 places pour le 6 & 7 Août au cap Sizun

Cordiales salutations

TECHNIK




avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Jeu 14 Avr 2011 - 23:25

Il y avait a bord du "Champ" un officier pontiste dont je ne me souviens plus du nom. C'était un homme très calme et qui portait bien l'uniforme. Il avait le style vieille France et avait vraiment la classe . En fait il semblait être né pour avoir une carrière militaire.

Un soir après le dégagé, nous étions quelques uns a profiter d'une belle soirée de printemps sur la plage arrière quand cet officier vint nous rejoindre. Vers l'épi porte -avion
a l'opposé du quai des flottilles était accosté un grand croiseur américain depuis deux ou trois jours. c'était un bâtiment très lourdement armé et hérissé de canons ,antennes et missiles de toute sorte . D'ailleurs le "Colbert " qui était amarré juste a côté de lui semblait petit . Il me semble qu'il s'agissait du croiseur "Albany"
L'officier s'approcha du bastingage en examinant la silhouette du navire longuement puis il se tourna vers moi et dit " je le trouve très looourd dans les hauts"!!!!
Je n'avais jamais entendu cette phrase , mais en voyant ce navire j'ai immédiatement compris sa signification.

Une autre fois nous étions en Penfeld pour réparation quand un soir, un remorqueur tirant un vieux trois mâts se dirigeait vers le fond de l'arsenal. Le même officier regardant la scène dit Sur ce navire ont été tournées des scènes du film" les révoltés du bounty". Pendant ce temps , la vieille coque remorquée glissait doucement vers la cale ou on allait la remettre en état.
La bonne phrase au bon moment . Je vous le dit la classe c'est innée on l'a ou pas!!!!

C'est l'heure d'aller au dodo , bonne nuit a tout le monde



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Jeu 21 Juil 2011 - 0:10


Nous revenions de croisière vers la mi-juin 1975 et le "Champenois "était d'alerte a 48 heures, donc chaudières éteintes.

J'étais, cette nuit la de service , et en tant que secrétaire du service machine m'étais désigné pour faire les rondes de sécurité .

Tout s'était bien passé dans les premières heures de la nuit , mais c'est vers quatre heures du matin qu'un grain de sable vint enrayer la mécanique bien huilée.

J'avais déjà vérifié tous les locaux arrière du bâtiment et en descendant a la chaufferie m'aperçut que la porte du vase clos (les vaporistes rectifierons) était entrouverte.

Je l'ouvre complètement et a ma grande stupéfaction m'aperçoit que le local était rempli de mazout a hauteur du seuil de ladite porte.

En regardant de plus prêt , je compris que c'était de l'eau recouverte d'une pellicule de mazout.

M...e on coule !! mais que faire ??

Après quelques instant ou je tentais d'évaluer la situation , je me rendis vite compte qu'il n'y avait pas péril en la demeure.

Comme j'étais également chauffeur du bord, je pris le volant de la 4l de service pour me rendre au domicile du second - maître Dola qui était chef chaufferie. En sonnant

a la porte de son appartement il sauta du lit et ouvris rapidement . Me regarda et me dit , ça y est on repart ?

Dans la voiture après lui avoir rapidement expliqué la situation il pris rapidement les bonnes décisions, et une heure plus tard les personnes concernées étaient au travail

pour remettre la situation en bon ordre. Je n'en ai plus entendu parler, ce qui était très bien.

Il semblerait qu'une vanne de coque avait été laissée ouverte. Mais c'est une autre histoire.

Bonne nuit les petits












"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Jeu 21 Juil 2011 - 8:49

Bravo Jauréguiberry

Tu as été l'homme de la situation en prenant les bonnes décisions.

Chacun dans la vie devrait faire de même.

On ne demande pas à quelqu'un qui ne sait pas nager de plonger pour récupérer
le futur noyé.
On lui demande de faire ce qui est en son pouvoir, c'est à dire de lancer
une bouée ou autre engin flottant (s'il y en a une à proximité) et d'alerter qui de droit.

C'est la décision que tu as prise et c'était la bonne.

Si après tu n'en a pas entendu parler, c'est "peut-être" que quelqu'un n'a pas voulu que cet incident soit connu et que des responsabilités soient recherchées ??

On peu prendre la mesure de ton acte en pensant que le navire pouvait être en intervention.

C'est pour cela aussi que les rondes de sécurité existent, même si parfois on peu les trouver barbantes :

« Errare humanum est, perseverare diabolicum »

A bientôt mon ami marin




avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Jeu 21 Juil 2011 - 20:37



Merci beaucoup TECHNIK ton message est très sympa et très chaleureux.

J'avoue que je n'avais pas envisagé l'incident sous cet angle . A l'époque nous étions comme toi , nombreux a être appelés et comme les autres , après une période

plutôt courte d'apprentissage , nous faisions le boulot en tenant compte de ce que nous avions appris dans le civil . Je pense que loin d'être des boulets l'apport

de nos connaissances étaient un plus pour la collectivité. Je ne garde pas de souvenirs de tire- au- flanc et de toute manière , sur une petite unité comme un

" Escorteur rapide" on se tenait les coudes, et c'était naturel.

Amicalement



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
ROUX Michel
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 79
NON

Le Champenois

Message par ROUX Michel le Jeu 21 Juil 2011 - 22:56

Salut à tous
Mon cher Jauréquiberry je suis étonné de savoir que le Champ a été désarmé en août 75, ( si tôt après son ultime virée) à mon avis il était juste de retour d'une tournée aux Caraïbes, tournée que je n'ai pas faite pour cause de "raccrochement" de casquette.
Il a du appareillé fin janvier, début février pour revenir en avril mai et trois mois plus tard il aurait été désarmé ?
Je sais qu'il n'était pas en très bonne santé mais quand même...
J'ai su par la suite que cette "croisière" avait été couronnée de pas mal d'ennuis, notamment avec la baleinière ou la vedette du pacha et que oh! ultime affront il a du se rendre sur un ship anglais avec la vedette du pacha anglais; ce que je dis là n'est pas un bruit de coursive, c'est la pacha lui même qui me l'a écrit bien des années plus tard, j'ai du conservé sa lettre quelque part et si je la retrouve je pourrai énumérer tous les ennuis de cette virée.
Amitiés à tous les vieux navigateurs de ce fier vaisseau.
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Jeu 21 Juil 2011 - 23:38



Bonsoir Michel

La croisière dont tu fait mention a du prendre fin soit début février soit début mars 1975. Quand nous sommes arrivé d'Hourtin , nous étions une quarantaine de matelots

appelés a embarquer. Le bâtiment portait les stigmates d'une traversée mouvementée de l'atlantique. Une grande partie du personnel était utilisé a refaire un coup de

jeune et tentait de gommer les cicatrices d'une tempête rencontrée pendant le voyage du retour . Quelques jours plus tard nous sortions en mer pour une remise en

conditions opérationnelles . A cette occasion , un amiral ( Joire-Noulens ) si ma mémoire est bonne était monté a bord pour vérifier comment se comportait l'unité.

Nous avons ensuite fait deux petites croisière dans le nord "Aberdeen , Lubeck , Brême , canal de Kiel , Gand ,Amsterdam, etc.

La dernière escale fût faite au Havre ou nous avons fait la sortie des familles. En juillet, c'en était fini du "Champenois" .

J'ai assisté un jour ou nous étions en mer a une conversation qui concernait une grosse fissure qui était apparue sur les superstructures. Cette fissure courrait sur

plusieurs mètres de haut et l'ouverture faisait bien deux centimètres tout cela juste au dessus du pont principal. Cela n'augurait rien de bon pour le navire!

Bonne nuit a tous
,


Dernière édition par Jauréguiberry le Dim 6 Nov 2011 - 20:32, édité 1 fois



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Ven 22 Juil 2011 - 9:35

Salut Jauréguiberry,

Ton dernier message faisait allusion à une grosse fissure sur les superstructures.
J'ai connu cette situation.
En automne 1967, Le Champenois tournait et virait dans le golf de Gascogne, face au centre des essais des Landes.
Il était là pour participer à la mise au point de missiles et mesurer et enregistrer les tirs effectués depuis la terre.
Une énorme tempête survint, il n'était pas question d'aller se mettre à l'abris.
La mission et les essais devaient continuer, belle aubaine pour contrôler le fonctionnement des missiles par temps calamiteux.
C'est un moment que l'on ne vit pas souvent, lorsque le bâtiment plonge dans la vague, presque à la verticale et ensuite remonte du nez comme une fusée.
Nous étions en poste de combat, toutes les ouvertures verrouillées.
J'était à la sécurité avant, ce qui me permettait une certaine liberté de mouvement.
La mer donnait des coups de boutoirs terribles.
Un de ces coups, plus fort que les autres, causa une avarie et nous avons quitté le théâtre des opérations.
C'est là que j'ai appris qu'un ER rapide (par exemple) n'était pas construit comme un monolithe mais que ses ponts supérieurs avaient les plaques d'aciers qui glissaient les unes sur les autres ( comme si l'on faisait glisser ses mains l'une sur l'autre d'un mouvement de va et vient).
Cela donnait de la souplesse au bâtiment.
Et bien là, de retour à l'arsenal, j'ai vu cette" fissure" qui n'en était pas une, mais une "ouverture" d'un cm qui laissait rentrer l'eau tombé du ciel et qui rompait l'étanchéité du Champenois. On pouvait y voir à travers, le local cuisine (il me semble que c'était elle) en dessous.
Ce système de "souplesse" était à environs 6 mètres au dessus de la ligne de flottaison.
Ce qui m'a épaté, c'est la méthode de "réparation".
Il on fait entrer la bateau dans une cale de radoub. Dans l'eau, deux socles ont été posés sous le nez et sous l'arrière du Champenois. Là les gars de l'arsenal ont commencé à pomper l'eau de la cale.
Le bateau est venu se poser sur les cales à ses extrémités, ils ont continué à vider l'eau et par le poids (la masse) le champenois à commencé à se déformer et à refermer les ouvertures "fissures" provoquées par la tempête. (les plaques de roof ont ripées en sens inverse, regagnant leurs places initiales.
Après quelques jours de" perm", la vie repris le dessus et nous sommes repartis vers de nouvelles aventures, Amen.

Je me rappelle que la Jeanne d'Arc, quelque mois plus tard, passa également dans cette cale de radoub pour y subir un carénage. Ce bâtiment disposait sous sa coque d'un sonar de détection rétractable.
Les gars de la Jeanne avaient omis de le remonter, aïe, aïe, aïe, il fut complètement écrasé !!!!
D'ou des délais supplémentaires d'indisponibilité.

Voila mon cher Jauréguiberry, un coin ouvert dans ma mémoire et cela grâce à ton post précédent sur les fissures.
Amitiés à toi et aux autres marins du" Champ"




avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Fourrier NON

LE CHAMPENOIS

Message par framery le Ven 22 Juil 2011 - 10:38

Merci pour vos récits.




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
TECHNIK
MATELOT
MATELOT

Age : 69
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par TECHNIK le Ven 22 Juil 2011 - 11:01

Cher framery,

Tu nous remercie pour ces récits, il est agréable de voir que ces vieilles histoires intéressent encore.
Personnellement, ce sont des machines à remonter le temps.
Un autre temps bien sur, loin de celui d'aujourd'hui, mais tout aussi passionnant.
En plus cela permet, peut-être, de luter contre les "maladies neurologiques diverses qui nous guettent à nos âges.
Amitié à toi.
Technik




avatar
pierrot13
QM 1
QM 1

Age : 71
Mécanicien équipage NON

Le champenois

Message par pierrot13 le Ven 22 Juil 2011 - 21:36

Bonjour à tous,
Après lecture des 6 pages donc des 56 messages,forts intérressants sur le champenois ,je vous propose un montage photos, pour illustrer vos propos sur ce batiment .( aucune photo "marius bar").
Amicalement



avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Ven 22 Juil 2011 - 22:06


Merci pierrot 13 pour les photos.

Tu viens alimenter le sujet "Champenois" et je t'avoue avoir un faible pour la photo aérienne du navire. Cette photo était en vente chez tous les marchands de cartes-
postale de l'époque et c'est grâce a elle que j'ai vu pour la première fois ce bâtiment. Nous avions été convoqué dans une chambrée du CFM Hourtin et deux sous-
officiers venu chercher un équipage de remplacement nous avaient demandé de nous porter volontaires. L'un deux était un jeune et très sportif fusillé-marin et s'était
présenté sous le nom de second maître "Fondrovez" pour vanter les mérites d'une telle affectation ils nous avaient offert cette carte-postale.

Souvenirs, souvenirs

Bonsoir les amis



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 63
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Mer 3 Aoû 2011 - 20:03



Incroyable comme la mémoire peu être sélective.

Je ne suis resté que quelques mois sur le "Champ", et pourtant je viens de me rendre compte que j'arrive a retrouver les noms de plusieurs personnes du service
machine de l'époque.

PM Carrof, MP Meur ou le Meur , SM Dola , SM Carmona , SM Kervella , SM Lhuillier , QM CHEF Jégo , QM chef Cadoret , Matelots Vidal , Périssé , Douart ,Tanguy
Qm Fresnel. Plus un voisin de Torcy Abouzaglou

En fait, je tiens la une bonne partie du staff 'Energie , propulsion". Bizarre, j'ai fait a peu près autant de temps sur le "Kersaint", mais très peu de noms me reviennent.
Ce n'était plus une première


Que sont devenus tous ces marins , ont-ils fait toute leur carrière dans la "Royale"

Aujourd'hui , et grâce au forum j'arrive a connaître plein de bons gars qui font partager leur expérience et c'est très réconfortant.

Merci a tous




"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil

    La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû 2018 - 12:23