Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 634858 messages dans 13335 sujets

Nous avons 15608 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est patoch91

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par DUFFOND Serge Aujourd'hui à 21:51

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHE MÉCANOS P.A. ARROMANCHES 72
par nouilhan Aujourd'hui à 21:49

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 21:25

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 21:11

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par marsouin Aujourd'hui à 20:57

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par Charly Aujourd'hui à 20:34

» [Les traditions dans la Marine] Tenue dans la Marine- Tome 02
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 19:38

» [ Marine à voile ] Les grandes voiles au Havre
par Christian DIGUE Aujourd'hui à 18:55

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Max Péron Aujourd'hui à 17:20

» [Papeete] PAPEETE - LES BARS DURANT VOS CAMPAGNES - TOME 2
par KAROLL Aujourd'hui à 15:31

» [Aéronautique divers] Le RAFALE
par takeo Aujourd'hui à 10:59

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par GRAFF Gérard Hier à 23:41

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par PICCOLO Hier à 23:29

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par douzef Hier à 21:09

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par Bureaumachine busset Hier à 21:02

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par COLLEMANT Dominique Hier à 20:41

» Vieilles paperasses
par L.P.(Pedro)Rodriguez Hier à 20:17

» [ Histoire et histoires ] Musée de la résistance et du combattant à Montauban
par centime44 Hier à 13:40

» [ Associations anciens Marins ] A.G.A.S.M. Le Havre section "ESPADON"
par VENDEEN69 Hier à 6:55

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par corre claude Jeu 21 Sep 2017 - 22:08

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Charly Jeu 21 Sep 2017 - 16:38

» LE PICARD (ER)
par duvet Jeu 21 Sep 2017 - 15:51

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par Rousier Jeu 21 Sep 2017 - 15:48

» Recherche de camarades CFM Hourtin décembre 65
par duvet Jeu 21 Sep 2017 - 15:32

» [Ports] LE VIEUX BREST
par loulou06000 Jeu 21 Sep 2017 - 14:22

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par COLLEMANT Dominique Jeu 21 Sep 2017 - 13:16

» [ Les Musées en rapport avec la Marine ] Musée de l'Aeronautique Navale de Rochefort
par Bureaumachine busset Mer 20 Sep 2017 - 21:18

» LE NORMAND (ER)
par Bureaumachine busset Mar 19 Sep 2017 - 20:39

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Mar 19 Sep 2017 - 19:41

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades de l'aviso LA CAPRICIEUSE 18/07/59 - 01/09/61
par Serge BAVOUX Mar 19 Sep 2017 - 19:23

» TONNERRE (BPC)
par gilbert kerisit Mar 19 Sep 2017 - 16:10

» Les classiques ] MORSE (SM)
par COLLEMANT Dominique Mar 19 Sep 2017 - 10:11

» DUPERRE (EE)
par Bureaumachine busset Lun 18 Sep 2017 - 22:40

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par Kohler Jean Marie(Hans) Lun 18 Sep 2017 - 11:49

» [ Associations anciens Marins ] AGASM - SECTION NARVAL
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Sep 2017 - 11:34

» [Aéronavale divers] Hélico NH90
par Bureaumachine busset Lun 18 Sep 2017 - 11:25

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par COLLEMANT Dominique Lun 18 Sep 2017 - 9:43

» [Campagne C.E.P. - Mururoa] Photos inédites de Mururoa
par marsouin Dim 17 Sep 2017 - 15:36

» LANVÉOC POULMIC (B.A.N.)
par Jean-Paul Bargain Dim 17 Sep 2017 - 15:26

» [Votre passage au C.F.M.] Photos de groupe
par Serge BAVOUX Ven 15 Sep 2017 - 18:59

» ILE LONGUE
par papyserge Ven 15 Sep 2017 - 11:55

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par JJMM Ven 15 Sep 2017 - 8:33

» FULMAR P740
par Olif' Jeu 14 Sep 2017 - 22:01

» ÉCOLE DES DÉTECTEURS - ST MANDRIER
par LeNormand59 Jeu 14 Sep 2017 - 16:40

» LE MUTIN (BE)
par gilbert kerisit Jeu 14 Sep 2017 - 12:21

» INSIGNES
par Lagier Michel Mar 12 Sep 2017 - 14:19

» SUFFREN (FLM )
par loulou06000 Lun 11 Sep 2017 - 18:34

» FLORE (SM) - Tome 2
par COLLEMANT Dominique Lun 11 Sep 2017 - 18:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du CFM Hourtin et du Sous-Marin Doris année 1972
par JONCQUET Lun 11 Sep 2017 - 16:38

» [ Recherches de camarades ] Celo Marcel Bosco il était sur le Du chayla en 72:73 S/mtre BS et ensuite sur le Tourville?
par KLETKE Lun 11 Sep 2017 - 7:35

» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier
par Jean-Marie41 Dim 10 Sep 2017 - 20:36

» VERSEAU (DC)
par BRINDEJONT Dim 10 Sep 2017 - 17:01

» ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par armorique Dim 10 Sep 2017 - 15:40

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Joël Chandelier Dim 10 Sep 2017 - 11:37

» [ Recherches de camarades ] A bord du dragueur Verseau 1974
par BRINDEJONT Dim 10 Sep 2017 - 9:56

» ROCHEFORT (B.A.N.)
par takeo Sam 9 Sep 2017 - 21:01

» AGADIR (B.A.N.)
par J-C Laffrat Sam 9 Sep 2017 - 19:11

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Pierre Manceau Sam 9 Sep 2017 - 19:06

» BSM LA PALLICE
par BEBERT 49 Sam 9 Sep 2017 - 17:23

» DÉTROYAT (AVISO)
par jurissacage Sam 9 Sep 2017 - 17:02

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par armorique Sam 9 Sep 2017 - 15:47

» ENGAGEZ VOUS !!! RENGAGEZ VOUS,OU LES CAMPAGNES D'INFORMATION DE LA MARINE DEPUIS L'AN 2000
par Roger Tanguy Ven 8 Sep 2017 - 22:51

» JAUREGUIBERRY (EE)
par Vieuxchange Jeu 7 Sep 2017 - 21:55

» FLOTTILLE 6 F
par J-C Laffrat Jeu 7 Sep 2017 - 19:54

» ÉCOLE DE RADIOS LES BORMETTES - Tome 3
par MARTIN Jean-Pierre Jeu 7 Sep 2017 - 15:05

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Michel Roux Jeu 7 Sep 2017 - 10:26

» [ Recherches de camarades ] anciens du Totor campagne Kerguelen 79/80
par Philippe GENDRON Mer 6 Sep 2017 - 21:58

» [ Blog visiteurs ] Recherche de documents photographiques
par Invité Mer 6 Sep 2017 - 17:11

» CHELIFF (LST)
par Jean-Marie41 Mar 5 Sep 2017 - 21:00

» Achat de tapes de bouches...
par christetsoaz Mar 5 Sep 2017 - 18:03

» ÉCOLE DES FUSILIERS
par alain EGUERRE Lun 4 Sep 2017 - 16:58

» [Papeete] PIRAE-ARUE, hier et aujourd'hui
par Didier Moreaux Lun 4 Sep 2017 - 15:00

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par matricule66 Lun 4 Sep 2017 - 11:21

» [ Recherches de camarades ] Escorteur Côtier "Spahi" Algérie1958-1959 (jusqu'au désarmement à Toulon)
par Tragin Lun 4 Sep 2017 - 0:02

» CFM BREST
par GRAFF Gérard Dim 3 Sep 2017 - 21:51

» [Logos-Tapes-Insignes] ECUSSONS
par douzef Dim 3 Sep 2017 - 20:34

» FLOTTILLE 27 F
par J-C Laffrat Dim 3 Sep 2017 - 13:47

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 3 Sep 2017 - 10:51

» ÉCOLE DES PUPILLES 50/51.
par sendrané Sam 2 Sep 2017 - 16:19

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par douzef Sam 2 Sep 2017 - 9:53

» LE BOURGUIGNON (ER)
par Xavier MONEL Ven 1 Sep 2017 - 15:49

» [ Recherches de camarades ] Recherche VENANCIE Jean-Marie
par JACQUES SOUVAY ou BILL Ven 1 Sep 2017 - 14:34

» QUELQUES BATEAUX DE PÊCHE (sur nos côtes Françaises)
par COLLEMANT Dominique Jeu 31 Aoû 2017 - 22:49

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par rogertriton Jeu 31 Aoû 2017 - 21:51

» FORBIN D620 (fregate)
par VENDEEN69 Jeu 31 Aoû 2017 - 7:08

» BALNY (AE)
par Charly Mer 30 Aoû 2017 - 23:22

» ACONIT F713 (FREGATE)
par COLLEMANT Dominique Mer 30 Aoû 2017 - 20:56

» DAKAR BEL-AIR et OUAKAM (B.A.N.)
par Serge BAVOUX Mer 30 Aoû 2017 - 17:42

» LCT L 9099
par J.Revert Mer 30 Aoû 2017 - 17:27

» MÉDOC (BB - MURUROA)
par Jean-Léon Mer 30 Aoû 2017 - 11:50

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par didiboy31 Mar 29 Aoû 2017 - 23:56

» [ Blog visiteurs ] Marin sur le Lafayette 53/54
par Invité Mar 29 Aoû 2017 - 20:11

» LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par douzef Mar 29 Aoû 2017 - 18:42

» [Marine à voile] L'Hermione
par pinçon michel Mar 29 Aoû 2017 - 5:52

» BÉVÉZIERS (SM)
par COLLEMANT Dominique Lun 28 Aoû 2017 - 23:22

» FORT-DAUPHIN TOLAGNARO
par COLLEMANT Dominique Lun 28 Aoû 2017 - 23:14

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par loulou06000 Lun 28 Aoû 2017 - 14:03

» Des nouvelles du nouveau Ste Anne
par Bernard Gaillard 48 Sam 26 Aoû 2017 - 20:25

» MONTCALM (FRÉGATE)
par marsouin Sam 26 Aoû 2017 - 18:32

DERNIERS SUJETS


LE CHAMPENOIS (ER)

Partagez
avatar
WACHÉ Daniel
MATELOT
MATELOT

Age : 74
        NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par WACHÉ Daniel le Mer 3 Aoû 2011 - 20:59

Bonjour,



Il est assez rare de parler de cet ER 3 « Le Champenois », alors je vous convie à aller sur le site ami ,Net Marine et de sélectionner :

-Bâtments désarmés

-Le Champenois

-Un site sur les escorteurs rapides par JY MAGES.

Vous y verrez quelques photos du « Champenois » dont les miennes de juillet 63 à juillet 64, pendant la période de mon Service National.



Amicalement



Daniel WACHÉ

ER "Le Champenois" 1963/64

avatar
† Fanch 56
FONDATEUR
FONDATEUR

Age : 68
Timonier équipage NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par † Fanch 56 le Mer 3 Aoû 2011 - 22:43

Nous sommes un forum Marine. Pourquoi envoyer nos membres voir un autre site ? Si tu as des photos, mets les ici en ligne - Merci






LINUX MINT
On ne dit jamais assez à ceux qu'on aime...........qu'on les aime. (Louis Chédid)
Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum
avatar
WACHÉ Daniel
MATELOT
MATELOT

Age : 74
        NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par WACHÉ Daniel le Ven 5 Aoû 2011 - 13:32

Quelques photos du CHAMPENOIS en majorité en N&B prise entre juillet 63 et janvier 64 à quai à Brest en en mer.

J'en, ai d'autres en couleur mais il faut que je fasse un tri.

Spoiler:






Carte de voeux janvier 64





Remarquez la bosse sur l'étrave: Un accostage raté à Edimbourg (Leith) . Cette bosse, il l'agardé toute sa vie, on peut la voir sur des photos plus récentes !



































PMP



Su le canal de KIEL (juillet 63)


Amicalement



Daniel WACHÉ

ER "Le Champenois" 1963/64

avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Dim 28 Aoû 2011 - 19:37



Pour une raison que j'ignore encore et a chaque fois que je le rencontrais dans une coursive, le quartier maître chef "Berthoux"me lançait un regard glacial.
c'était un solide gaillard ,manoeuvrier de spécialité. J'avais, du haut de mes cinquante huit kgs, adopté l'attitude "plongée en immersion périscopique"pour éviter de le contrarier.

Lors d'un exercice de remorquage avec un autre escorteur rapide, il avait montré la grande maîtrise qu'il avait de son travail.
Au moment ou la remorque ou la haussière ou le bout, je ne sais pas comment la nommer, s'était tendue. Elle s'était rompue au niveau de l'amarrage et avait commencé
a balayer la plage arrière.
D'un geste précis et rapide, il avait réussi a sécuriser ce qui aurait pu être très dangereux pour le personnel présent a ce moment la. En un tour de main, il avait repris l'élingue avec une
chaîne qu'il avait en main.

Quelques temps plus tard, des volontaires avaient été demandés pour faire un don de sang. Le camion s'était garé quai des flottilles et nous nous sommes retrouvés tous les deux pour faire
le prélèvement comme deux couillons. Nous avons ensuite cassé la croûte ensemble, et a partir de ce moment, nous étions devenus copains comme cochons.

Salut les amis du "Champenois"



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Lun 3 Oct 2011 - 21:55


J'ai testé pour vous la machine a laver du "Champenois".

Le local buanderie était situé au niveau du pont principal vers le centre du navire grosso-modo en face de la cuisine.

La semaine précédente, l'activité a la chaufferie avait complètement dégradé l'aspect de mes vêtements de travail et je l'avoue, la perspective de revêtir

cette tenue souillée encore une semaine ne m'avait pas emballé.

Je précise que je n'avais pas eu de permission ce week-end la et par conséquent il n'était pas question de faire tourner la machine de "Maman".

J'entre donc dans le dit local et fait connaissance avec cette grosse machine d'une époque révolue. C'était un espèce de "Brontosaure" avec un tambour

horizontal de peut-être deux mètres de large souqué au sol par un solide bâti type machine outil en fonte moulé et actionné par un bon gros moteur qui transmettait

sa puissance par un jeu de poulies multi- gorges.

Le tambour devait être en tôle d'acier zincgué pas sympa pas brillant comme celui de la maison.

Ni une ni deux j'enfourne les treillis qui avaient toute la place pour s"ébattre dans cette grande piscine olympique , trouve la lessive qui était une espèce de poudre

blanche genre phosphate pur.et laisse tourner l'ensemble pendant une demi-heure. Rien de plus simple quoi!

Après séchage, le plus dur fût de redonner un peut de souplesse a ce tissus qui était devenu raide comme de la peau de bouc.

Ben il est ou le mir laine?







"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
VieuxChouf
MATELOT
MATELOT

Age : 64
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par VieuxChouf le Lun 10 Oct 2011 - 23:01

Bonjour à tous, amis de la mer et du F770 en particulier.
Je vois d'après les 7 pages de discussions sur cet Escorteur Rapide que je suis probablement le plus "jeune" à avoir vécu les 2 dernières années de carrière du Champenois.
Tout d'abord je m'excuse auprès de ceux qui liront mes aventures sur ce bâtiment, mais il y a 7 ans j'ai été cambriolé par des idiots qui, avec bien sur le matériel "normal", sont partis avec un carton contenant tous mes souvenirs photographiques (814 photos). Ce qui fait que je n'ai que ma parole d'honneur pour toutes preuves.
J'y ai vécu les 2 plus belles années de ma vie de jeune "boutonneux".
Etant nouveaux sur ce site, je vais fouiller pour savoir ou je peux écrire mes voyages, qui croyez moi ne sont pas tous tristes, loin de là.
Aidez moi en me disant si c'est ici que je dois le faire.
Amitiés



avatar
framery
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 66
Fourrier NON

LE CHAMPENOIS

Message par framery le Mar 11 Oct 2011 - 6:46

VIEUXCHOUF,

tu es à la bonne page

pour tes récits sur le champenois.




Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Mar 11 Oct 2011 - 7:33

Salut vieux Chouf.

Nous sommes impatients de lire tes récits.




"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
chamois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par chamois le Dim 16 Oct 2011 - 12:03

"Poste 1 sur le Champenois en 1969".
avatar
BQ58
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 78
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par BQ58 le Dim 16 Oct 2011 - 15:36

.


Slt les anciens,



Chamois comme tu laisse le poste vide je me permet d’insérer une photo ( je suis en gros plan à gauche) qui date de l’hiver 1958 . Je n’ai plus le N° du poste en mémoire c'était sous la bidelerie à Td



Amicalement BQ
avatar
VieuxChouf
MATELOT
MATELOT

Age : 64
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par VieuxChouf le Dim 16 Oct 2011 - 20:42

Vous m'avez invité a écrire ici mes "aventures" à bord du F770, et bien sur, étant nul en informatique je me suis trompé et ai écrit le 1 chapitre ici:
http://www.anciens-cols-bleus.net/t18208-les-histoires-de-vieuxchouf-mes-29-mois-a-bord-du-champenois.

Chapitre 2:

VieuxChouf en Union Soviétique. 1972:
Après 4 escales gentillettes à Kiel (Allemagne), Bergen (Norvège), Arhus (Danemark), et Gdansk (Pologne) nous arrivons à Leningrad (futur St Petersburg) en Russie.
C'est la 3ème fois depuis la fin de la seconde guerre mondiale qu'un navire de guerre Français fait une escale de représentation en Union Soviétique. Nous sommes contents et fiers.
Mais au fur et à mesure que la marée monte (il fallait attendre que la marée soit haute pour pénétrer dans ce port à l'époque), nos yeux aperçoivent le peuple Russe qui est agglutiné sur le port pour nous souhaiter la bienvenue, et une fois à hauteur du quai, nous apercevons derrière ce peuple toute une rangée de militaires Russes qui jouent au "chauffeur de salle" .
Du coup nous nous posons la question: sont ils là pour nous voir de leur propre envie, ou ont ils été ramassé en ville pour nous accueillir?
Bref après le discours de bienvenue du maire et tout le tralala des officiels (ambassadeur de France, amirauté Russe...) les 1er permissionnaires dont je fais partie sont libres... ouai ouai ouai.. chaque groupe (nous ne pouvons descendre à terre que par groupe de 6 maximum) est accompagné par un sous officier Russe bilingue chargé de nous "escorter".
Cette ville est vraiment magnifique, n'oubliez pas que Leningrad a été fondé selon la volonté du tsar Pierre le Grand pour en faire la capitale de la Russie, on dit qu'elle comporte 600 ponts bref, question architecture, c'est sublime.
Quand au peuple, nous avons été interpellé par des dizaines d'étudiants Russes qui nous demandaient et achetaient n'importe quoi, le sous officier Russe était (on a eu du pot d'après certains collègues d'autre groupe) vraiment cool et les laissait nous parler. Bref après palabres ils nous invitent dans leur université pour le lendemain soir, il faut les autorisations nécessaires du recteur de leur université…..On accepte avec joie..
A un moment nous avons voulu casser la croute et l'officier nous a emmené dans un restaurant devant lequel il y avait la queue. Il nous a fait passé devant tout le monde et après avoir parlé avec le directeur du restaurant, nous a fait entrer. Bref point de vue bouffe c'était pas trop mal mais surtout à base de légume, la viande est invisible.
Nous avons voulu savoir pourquoi a 15h00 il y avait autant de monde devant tous les restaurants, on nous a dit que le peuple Russe travaillait d'abord et déjeunait quand il avait le temps, chez eux le travail se fait sans interruption et ils commencent a travailler a 5h00 du matin... prends en de la graine peuple de France...
Après les visites de complaisance, comme le château des tsars, somptueux, la cathédrale, et bien évidement les « grand magasins » (rayons vident aux 2/3), nous sommes enfin libres de toutes entraves et sortons enfin.
Nous allons dans un bar boite de nuit, pfutt, les nénettes du cru ne nous regardent même pas, elles sont accaparées par un groupe d’hommes d’affaires américains, et vu les prix pratiqués, nous ne pouvons nous attarder plus avant. Donc, nous rentrons « bredouille ». Le lendemain, comme nous avons été invité par les étudiants de l'université de Leningrad, nous sommes restés sages sur le bateau, devinant l’embuscade qui se tramait, donc repos et prise de force. A 17h00, un mini car et venu nous chercher au pied de la coupée.
Oh suprême pied, c’est le même sous off. qui nous escorte.
La soirée qui suivit fut mémorable, tous ces étudiants (es) étaient mort de faim de savoir ce qui se passait, hors de leur frontière. Nous avons mangé (sympas, on avait emmené avec nous 2 saucissons purs porc, 4 boites de 1kg de jambon, les 2 pots de 750 grs de hareng à l'huile d'un pote) bu énormément de vodka évidemment, et chanté toute la nuit entre chaque question « autorisée » par notre guide. Les 3 boites de 500gr de Riccorée y sont passées. On a beaucoup fumé: qui la pipe à eau, qui les P4 dont ils raffolent, et quelques bouffées "d'herbes qui fait rire".
J’avais réussi a sortir 2 bouteilles de Casanis qui elles ne durèrent que 2h00. Ce fut vraiment une nuit magique, de celle ou le monde extérieur n’existe que par nos souvenirs relatées, ou l’ambiance est formidable…Au petit matin, notre départ fut un moment incroyable, ou tout le monde promettait a tout le monde de s’écrire et s’embrassait comme si nous nous connaissions depuis des lustres.
Ah j'oubliais, pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont les militaires qui patrouillent dans la ville et assurent la sécurité, (2 par 2 armés jusqu'au dent, comme dirait Coluche) et quand je dis patrouilles, se sont des dizaines et des dizaines de patrouilles oui...
Nous sommes restés 10 jours entiers pendant lesquels j'ai pu sortir 2 fois ---> direction l'université, parce que en ce qui concerne les nuits "chaudes », il faut mieux pas y penser ....tin ils nous prennent pour des américains avec plein de dollars ou quoi ?
Superbe escale de 10 jours.
A suivre: La Terreur et la bonne Bouffe



avatar
VieuxChouf
MATELOT
MATELOT

Age : 64
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par VieuxChouf le Lun 17 Oct 2011 - 4:44

Je quitte le bord pour 2 semaines de perm. jusqu'au 30 octobre.
Donc je vous envoie donc un 2ème épisode des aventures du VieuxChouf pour vous faire patienter un peu.

La terreur et la bonne bouffe: 1972

Voici notre "1ère escale" de l’autre coté de l’Atlantique. Sur l'île Royale qui fait partit des 3 îles du bagne de Cayenne, il s'agit de la seule île sur laquelle un hôtel de luxe à été bâti et rien d’autre. Bon c'est sur que historiquement c'est émouvant, mais nous à 30 ans, on cherche plutôt s'il y a un troquet.
Il n'y a pas de port, mais une flopée de bateaux de luxe et de voiliers de toutes sortes, ancrés dans une baie magnifique, probablement des gens qui cherchent des sensations... pfttt.
Il n'y a non plus aucune maisons, bref seul le phare est "important" et la vue bien sur. Le pacha du bateau demande si l'on veut aller visiter pendant quelques heures puisque nous sommes en avance sur le programme. Bien tient, c'te blague, on a pas fait 6 000 km pour rester à bord à la 1ère étape.
Hors donc, nous voila une vingtaine de matelots embarqués sur 2 chaloupes et cap à terre, le plus jeune du bord est désigné pour rester à garder les 2 chaloupes et nous autres, on grimpe a pince a travers une véritable foret vierge, (on s'est trompé de coté pour débarquer car il y a une anse avec une plage de l'autre coté mais bon, on a soif). Ah, j'oubliais, nous sommes en tenue d'été donc short et chemisette blanche (ça a son importance, vous allez voir)
Bref nous voici au bar de l'hôtel, les tournées c'est à toi à moi à lui, bien on va voir le phare c'est beau.. on va voir la baie c'est beau...tin y a que dalle, pas une femme, pas une boutique rien. Donc on redescend déçu vers les canots au bout d'une heure.
Arrivée a 20 mètres des canots, on aperçoit notre gars, face a nous, blanc comme un linge et vraiment l'air terrifié, et il ne bouge pas d'un millimètre. Il demande d'une petite voix que l'on ne bouge plus, "siouplait surtout ne bougez plus"... il lève doucement sa main gauche vers son omoplate droite, et commence millimètre par millimètre a se retourner, et là mes amis, je vous jure (je ne suis vraiment pas trouillard) que nos jambes se dérobent sous nos pieds, une putain d'araignée marron de la taille d'une assiette à dessert est tendrement posée sur l'épaule de notre lascar, imaginez ca, superbe après midi, ciel se confondant avec la mer, la température de 35°, la vie est belle, et paf, le pépin qui gâche toute une si belle journée. Là, on flippe parce qu’aucun de nous, ne connait cette bestiole, est elle venimeuse, mange t’elle les jeunes matafs?? Remarquez, c’est beau, c’est fou comme le marron ressort bien sur le blanc d’un tee-shirt.. Pendant ce temps Fœtus a ramassé une branche et se rapproche de notre nouvel ami des bêtes, délicatement il accroche la bestiole et la dépose à terre, qui, à peine a-t-elle touché le sol, se carapate vers le palmier le plus proche. Et pendant ce temps, notre Noé tombe dans les pommes quand il voit la taille de l'arachnide. Nous comme on est des hommes, des vrais, on se marre comme des ratés…ben quoi, maintenant qu’elle est plus là!!!
Tout le monde reprend ses esprits et nous retournons a bord lorsqu'un gars qui nous accompagne sur l'autre canot gueule comme un fou en montrant du doigt le dessous de son canot. Putain on vient de tomber sur une concentration de langouste, des dizaines et des dizaines de langouste a la queue leu leu sur, je sais pas moi mais environ 40 mètres, ya que des langoustes et tout cela a même pas 4 mètres de profondeur.
On chope le talkie walkie et prévenons l'officier de quart qui commençait sérieusement a trouver le temps long. Cela fait une trainée de poudre a bord, 5 minutes plus tard 2 autres canots sont mis a la mer et voila une trentaine de gars à poil en train de faire des aller retour fond de la mer canot avec à chaque fois 1 voir 2 langoustes. Bref, à chaque malheur, une bonne chose arrive, on a bouffé de la langouste à toutes les sauces pendant 3 jours.
Le toubib du bord qui est un érudit nous explique que la bestiole était une araignée de cocotier qui ne bouffe que des noix de coco.. Ouf!! Même pas peur!!!!
A suivre: VieuxChouf aux Antilles



avatar
chamois
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 67
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par chamois le Lun 17 Oct 2011 - 13:58

Poste 1 sur le Champenois en 1969.
Rang de droite: Mlot Mecan ? QM elarm Doger, Mauger
Rang de gauche: Qm Mécan Herrou, ? , ?

avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Lun 17 Oct 2011 - 20:42


Très bonne photo chamois , six marins aux pieds de leurs bannettes!

Je me demande comment il était possible de ranger tout notre fourbis? Et pourtant , on y arrivait dans ce casier tellement vaste.



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
jym
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Résident à l'étranger : Belgique
Age : 61
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par jym le Mar 18 Oct 2011 - 8:15

En effet, et pourtant on y arrivait, l'être humain est capable de beaucoup d'adaptation.

En tout cas, merci pour ces souvenirs pris sur le vif.



Jean-yves Mages dans la Royale de 1972 à 1980.
avatar
VieuxChouf
MATELOT
MATELOT

Age : 64
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par VieuxChouf le Dim 23 Oct 2011 - 9:24

Mon ennemi intime: 1 / 3

Tout d'abord, il faut que vous sachiez qu'est arrivé à bord le personnage qui va me pourrir la vie jusqu'à ma fin de service sur ce navire, heureusement qu'il ne me reste que quelques mois avant la quille. Cet individu, petit fils d'un très haut gradé de la marine, (pas de nom, ni de grade, trop facile a repérer..), bref vraiment l'image type du gars (19 ans) qui est né avec une cuillère en argent dans la bouche, snob, prenant tout le monde de haut, se prenant pour le maître, c'est ce qui va lui valoir les soucis qui vont suivre.
Je pense que vous avez bien compris que j'étais très gentil, mais qu'il ne fallait pas trop longtemps me marcher sur les pieds, je l'accepte facilement pendant au moins 5 bonnes minutes, suis pas une bête non plus!!... Bref, ce jeune aspirant lieutenant qui ne doit ce grade qu'à papa, m'est présenté par mon pitaine. A l'instant même ou nos regards se sont croisés, j'ai su de suite que ça n'allait pas le faire, vous savez des fois on vous présente des amis ou des relations de travail et instantanément, vous sentez cette personne antipathique, ben là c'était le cas multiplié par 10.
Nous voila en mer, je vous passe le paquet de corvées pour qu'il se sente le "maître" mais un matin , vers midi, le voila qui se présente à moi sur le pont en me demandant ce que j'étais en train de faire, ben cette blague, je suis à genoux avec un rouleau à peinture antirouille devant un local de 2,50m², que croyez vous que je fasse??
Sans rien dire, il met des patins spéciaux à ses pieds et après s'être excusé entre dans le local peint de frais pour y prendre une clé a tube, et ressort. Bon, je repasse une couche de peinture pour couvrir ses traces de pas. Vous remarquerez mon flegme hein je dis rien...content de moi, je me redresse et pan voila mon "pote" qui renfile ses patins et ré-entre dans le local pour y remettre sa putain de clef, et ressort en souriant, lorsqu'il me balance: nettoyez moi cette zut avant d'allé déjeuner. Là, j’avoue que j'ai légèrement pété un câble, je me redresse, mon rouleau à la main et vlan, je pose le rouleau sur sa casquette et descend doucement jusqu'aux chaussures (c'est l'été, les officiers sont en tenues blanche) et croyais moi, mais la peinture époxy verte est très heu, seyante sur sa belle tenue d‘été.
Il ouvre la bouche, outré, scandalisé, pour se mettre à gueuler, lorsque la corne annonçant que le 1er service de midi est servit se met a gueuler, je ne laisse pas le temps a mon "nouvel ami" de dire quoi que se soit et me précipite au réfectoire...non mais ho , la bouffe, c'est sacré et puis nous n'avons que 40 minutes pour nous empiffrer.
Aujourd'hui c'est saucisses lentilles, j'en suis à peine au milieu de mon plateau, quand voilà mon super copain accompagné du capitaine d'arme (le policier du bord) il s'approche de moi et m'ordonne de me mettre au garde a vous, manque de pot, nous sommes dans le seul endroit, au seul moment ou nous ne sommes pas tenus de nous mettre au garde a vous, les gars autour de moi se marrent en douce, c'est vrai que cette peinture verte sur sa tenue blanche immaculée fait ressortir ses yeux caca d'oie....là il pique sa crise et me traite moi et ma mère de nom qu'il ne faut JAMAIS employé a mon égard..
Tranquillement, je me lève, et avant que le pitaine d'arme n'ait pu esquisser le moindre geste, je tend mes bras au bout desquels se trouve le plateau de saucisse lentilles et vlan a travers sa figure, et voila "super pote à moi" avec sa tenue blanche et verte dégoulinant de saucisses lentilles qui se met à trépigner, à gémir et enfin à repartir en courant, et là je vois le pitaine d'arme (qui au demeurant est l'un de mes meilleurs client en whisky) secouer sa tête en en partant me dire que là, il ne pourrait rien faire pour m'aider. Je me rend compte de la connerie que je viens de faire, mais trop tard, et je commence a flipper..
A suivre.
A suivre.



avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Mer 9 Nov 2011 - 21:05

[img]http://www.anciens-cols-bleus.net/[/img]

Je de mande la clémence des cannoniers. M'enfin quelle idée de prendre une photo pareille. En plus a deux assis sur les canons d'une tourelle double de 57.

Déjà que la précision de cet armement laissait a désirer, j'espère ne pas avoir déréglé le mécanisme de positionnement en azimut ?

Au premier plan Abouzaglou Raymond de Torcy. Photographe, Dominique Péré de Lille, il venait de passer ses diplomes d'ingénieur en architecture

Le décor en arrière plan, les iles et passages situés a l'est de la grande bretagne, canal du nord, firth of clyde, canal de minch, nouvelles hébrides, rien que de bons souvenirs.

Les routes que nous empreintions étaient indiqués sur une petites feuilles affichée sur un tableau de service. le convoi que nous formions avec les autres navires glissait sur les eaux calmes de ces plans d'eau.




"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
balny0570
MATELOT
MATELOT

Age : 63
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par balny0570 le Lun 28 Nov 2011 - 14:35

Mon premier et fort souvenir du Champenois date de quelques jours après mon embarquement, pas un souvenir de camarades, ou d'escales paradisiaques ou d'un bon dégagement en ville non un souvenir qui encore aujourd'hui me laisse une émotion à fleur de peau. ce matin là, le batiment à quai dans l'arsenal de Brest, je devais hisser le grand pavillon plage arrière pour les couleurs de 08h00. Du haut de mon inscouciance de mes 17 ans je vais chercher les trois couleurs et le tiens dans mes bras comme un vulgaire drap, je passe devant le bureau du Bidel qui voit qu'un morceau du pavillon traine au sol, sans un mot, sans même une explication juste un regard il me gifle, gifle que jamais mon père m'avait donné, en un instant j'ai compris, j'ai accepté.....j'ai pris avec respect et précaution les trois couleurs dans mes bras pour les amener devant l'équipage plage arrière.......les années ont passé mais je ne peux retenir mon émotion lorsque je vois flotter ce drapeau......

Jean




avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Lun 28 Nov 2011 - 22:26

Salut Jean

Un peu sec le bidel je trouve!
Question , avais- tu prévu de faire carrière dans la marine ? Parce- que dans ce cas , il a du sacrément refroidir ta volonté.
Je trouve surtout qu'il a perdu une bonne occasion de t'expliquer les raisons de bien faire attention a la tâche que tu devais accomplir.
Mal vue la baffe. Le bidel....



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
balny0570
MATELOT
MATELOT

Age : 63
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par balny0570 le Mar 29 Nov 2011 - 21:52

Mon cher Jaureguiberry, je crois pouvoir apporter une réponse, un nom à cet officier, je pense qu'il s'agit du LV (à l'époque) Olivier d'Hauthuille, un homme remarquable par son calme, son écoute, sa classe, la rareté de ses paroles rendait ces dernières plus fortes encore. Il a fini sa carrière avec quatre étoiles sur les manches mais surtout avec une magnifique histoire humaine digne de cet homme, pache de l'orage dans les années 80 il menait une opé en mer de Chine pour surveiller les boat people, il recueillit des âmes, pauvres gens en mer, parmis ces perdus une petite fille.....arrivé en France, la petite fille rejoint un orphelinat, Olivier d'Hauthuille à adopté l'enfant ........rare et beau .......voilà l'homme...... "La Royale" n'a jamais été aussi bien portée.

Jean




avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Jeu 1 Déc 2011 - 21:54



Salut Jean

En lisant ta réponse, j'ai eu comme l'impression d'avoir écrit trop vite, j'en suis confus.
N'étant pas un adepte de la baffe éducative, j'avais mal compris le sens de tes paroles.
J'imagine tout de même qu'elle reste pour toi un souvenir très fort.
Le bidel reste incontestablement le garant de la discipline a bord, mais sur ces unités ou il ne fallait pas ménager sa peine,
service soutenu et parfois en bordée, promiscuité, mal de mer, odeurs nauséabondes de pétrole ou de mauvaise combustion,
manque de place et souvent d'eau douce. Il savait comment ne pas trop charger la mule et évitais d'être trop regardant sur certains détails.

Au fait, comment s'appelait le bidel qui lui a succédé en 1975? Je pense qu'avec les trois premières lettres de son nom, je serais en mesure d'ajouter les autres,
mais la je sèche. C'était un homme très juste, très droit et qui un avait le sens de l' humour. Attention, il ne fallait pas lui raconter des histoires .
Le local ou se tenait son bureau avait une surface très importante d'au moins un mètre carré. Il faisait avec.



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Dim 11 Déc 2011 - 20:09

Premier contact avec le "Champenois" ,nous venions de faire dans la nuit le voyage de Bordeaux St-Jean a Brest . Le train était arrivé aux alentours
de onze heure du matin, ben oui c'était un tortillard quoi.

La marée était haute, remarque importante pour la fin de l'histoire. Nous passons la coupée et entrons pour la première fois dans les entrailles du navire
avec nos belles tenues toutes neuves tout cela sous le regard des anciens qui voyaient arriver une belle brochette de bleus.

Rangement rapide de nos effets car l'heure du repas approche, et direction une vieille forteresse en car pour y faire une formation au feu.
Nous y apprenons tous les rudiments nécessaire au parfait pompier. Triangle du feu, extincteur a poudre, a eau diffusée, utilisation de la lance a incendie,
clef tricoise, servant de manche, servant de lance, pompe" Potez et guinard" etc etc.

Nous passons ensuite aux exercices, extinction d'un feu dans une cuve d'au moins cinq mètres de diamètre remplie de pétrole, feu dans une pièce fermée
avec sortie par un trou d'homme sans paniquer, un petit supplément par le passage dans une piscine avec un mur vertical simulant plusieurs voies d'eau, pinoches
et tout le toutim en entrons dans le car pour le retour, sales, mouillés, crevés.

Nous arrivons sur le quai des flottilles vers dix huit heure, je descend du car, je regarde le quai ,et ne reconnais pas du tout l'endroit d'ou nous étions partis quelques heures plus tôt. Je me dit " Bas il est ou mon bato". En bon parigot, je n'avais pas pris en compte la marée, et le pauvre rapide était maintenant
beaucoup plus bas quand la rampe d'accès était inclinée a au moins 40°. Je n'ai rien dit a personne pour ne pas qu'on se foute de ma g....e, et le tour était joué.
Bonne soirée a tous





"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
balny0570
MATELOT
MATELOT

Age : 63
NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par balny0570 le Lun 12 Déc 2011 - 11:34

bonjour,

l'anecdote de la coupée à 40° été déja arrivée en 1972, nous étions à quai à Nantes, quai de la Fosse. pour le déjeuner le Pacha avait reçu les personnalité de la Ville et du coin + les autorités militaires locales bref du beau monde, tout ce petit peuple a embarqué sans aucun problème mais on avait oublié juste un tout petit détail.........cette partie de la Loire subit la marée ........

Pour le départ il faut voir un poireau cinq étoile faire de la varape ou une élégante repartir à quatre pattes

Bref il y a eu quelques remontées de bretelles (m'en fout j'étais pas chef moi )

Jean




avatar
JBY
MATELOT
MATELOT

Age : 62
Mécanicien équipage           NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par JBY le Lun 12 Déc 2011 - 20:12

Elle est bonne celle la Balny.

J'imagine que la scène ne devait pas être triste, vous avez du bien vous bidonner (discret bien sur)
Il eut été préférable de prévoir un bosco avec un bout pour tirer tout ce beau monde en haut de la rampe.
Voir un matelot équipé de bonnes chaussures pour pousser sur le séant de ces dames (avec respect évidemment).

Si tu en as d'autres comme celle la n'hésites pas.

Amicalement



"Ça fait vraiment plaisir d'entendre les mouettes".
"Lola, Criel-sur-mer, été 2011"

 Nahi duzun arte .  Gontzal Mendibil
avatar
WACHÉ Daniel
MATELOT
MATELOT

Age : 74
        NON

Re: LE CHAMPENOIS (ER)

Message par WACHÉ Daniel le Jeu 15 Déc 2011 - 9:19

Anecdote d’accostage du Champenois.

Au cours de la corvette d’été de juillet 1963 ; accostage à Leith (Edimbourg) dans un bassin du port.

L’accostage est commandé par un élève officier de l’École Navale et « Boum » l’étrave se cogne sur le quai !!

Vous pouvez voir les stigmates de cette manœuvre « ratée » sur la photo du message N° 62 où Le Champenois est en cale sèche.

Sur des photos plus récentes la bosse « le creux » est toujours visible est n’a jamais été réparée….. !

Les rapides avaient la vie dure, mais ils étaient efficaces !

Amicalement



Daniel WACHÉ

ER "Le Champenois" 1963/64


    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 21:57