Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Avatar22 [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 861654 messages dans 15222 sujets

Nous avons 7506 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est RIOU REMY

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Livreo10

Derniers sujets

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Sbab Aujourd'hui à 8:27

» [LES B.A.N.] PORT LYAUTEY (MAROC)
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 7:41

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Michel Roux Aujourd'hui à 6:23

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par salonais Aujourd'hui à 5:10

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par COLLEMANT Dominique Hier à 20:35

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par Jean-Marie41 Hier à 20:34

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Ouessant
par COLLEMANT Dominique Hier à 19:42

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Hier à 19:34

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par CARPAROUGE Hier à 15:28

» [ Aéronavale divers ] Les Mémoires d'André Digo
par J-C Laffrat Hier à 14:03

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Didier Moreaux Hier à 13:19

» [Vie des ports] Le Conquet
par Michel Roux Hier à 11:35

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Jean-Marie41 Hier à 10:18

» CHELIFF (LST)
par Naphtaki Hier à 9:25

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Marquis Hier à 6:46

» MINERVE (SM) - TOME 2
par philippe PAILLET Dim 12 Juil 2020 - 16:54

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Christian DIGUE Dim 12 Juil 2020 - 15:26

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par GAUDIN Bernard Dim 12 Juil 2020 - 7:56

» [Les catastrophes dans la Marine] L'EXPLOSION DU CUIRASSÉ LIBERTÉ - 1911
par Roli64 Dim 12 Juil 2020 - 7:30

» [Les états-major des ports et régions] MARINE PARIS
par Joël Chandelier Sam 11 Juil 2020 - 19:48

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par larcher Sam 11 Juil 2020 - 18:02

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par BEBERT 49 Sam 11 Juil 2020 - 16:08

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par Max Péron Sam 11 Juil 2020 - 16:00

» SAINTONGE (TRANSPORT)
par GYURISS Sam 11 Juil 2020 - 14:03

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par inthenavy Ven 10 Juil 2020 - 19:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche mon chef Marcel Châtelain.
par jeep06 Ven 10 Juil 2020 - 19:41

» [ École des Mousses ] Écoles des mousses 71/72
par marc dugachard Ven 10 Juil 2020 - 15:46

» [ Tahiti ] Votre première arrivée à Tahiti
par J-L-14 Ven 10 Juil 2020 - 13:49

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par COLLEMANT Dominique Mer 8 Juil 2020 - 20:12

» MONGE (BEM)
par Didier Moreaux Mer 8 Juil 2020 - 12:13

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Didier Moreaux Mer 8 Juil 2020 - 7:54

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] L'ALGÉRIEN
par JLG Mer 8 Juil 2020 - 6:07

» CDT BORY (AE)
par marsouin Mar 7 Juil 2020 - 19:21

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mar 7 Juil 2020 - 16:56

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par Didier Moreaux Mar 7 Juil 2020 - 14:47

» Station Emission de Caméléon
par gerardsin59 Mar 7 Juil 2020 - 14:28

» [Musique dans la Marine] Bagad de Saint Mandrier
par HOLL Mar 7 Juil 2020 - 8:36

» ACANTHE (DC)
par HOLL Mar 7 Juil 2020 - 7:53

» SÉMAPHORE - LA COUBRE (CHARENTE MARITIME)
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Juil 2020 - 20:45

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Lun 6 Juil 2020 - 18:07

» LOIRE (BSL)
par Laurent Lun 6 Juil 2020 - 17:58

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par Charly Dim 5 Juil 2020 - 21:14

» REQUIN (SM)
par chapellier Dim 5 Juil 2020 - 19:30

» [Campagnes] Fort-de-France
par Jacques l'A Dim 5 Juil 2020 - 19:05

» POINCARÉ (BEM)
par Jean-Paul Bargain Dim 5 Juil 2020 - 10:47

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 4 Juil 2020 - 8:29

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Ven 3 Juil 2020 - 20:27

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par PAUGAM herve Ven 3 Juil 2020 - 20:11

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par marienneau jean-michel Ven 3 Juil 2020 - 10:53

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] P621 Aber-Wrach
par TECTAM Ven 3 Juil 2020 - 10:38

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par coutil Ven 3 Juil 2020 - 6:38

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Ven 3 Juil 2020 - 4:49

» MISTRAL (PHA)
par COLLEMANT Dominique Jeu 2 Juil 2020 - 19:58

» [Divers les nucs] SNLE
par pinçon michel Jeu 2 Juil 2020 - 15:40

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par lefrancois Jeu 2 Juil 2020 - 14:55

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements Curtiss SB2C5 codé BB.3 avec un éléphant volant sur le haut de dérive
par Charly Jeu 2 Juil 2020 - 8:43

» [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles
par Laurent Jeu 2 Juil 2020 - 4:54

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par J-L-14 Mer 1 Juil 2020 - 14:43

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Mer 1 Juil 2020 - 5:18

» COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)
par J-C Laffrat Mar 30 Juin 2020 - 22:00

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Charly Mar 30 Juin 2020 - 21:53

» ARROMANCHES (PA)
par christian 84 Mar 30 Juin 2020 - 19:09

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par larcher Mar 30 Juin 2020 - 17:10

» Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par Michel Roux Mar 30 Juin 2020 - 10:39

» [ Marins des ports ] Dock flottant de 3800 tonnes qui est parti de Brest pour Papeete en mai 74 (recherche camarades)
par Charly Mar 30 Juin 2020 - 10:33

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades BE Aunis de 78 à 80
par guymichel Lun 29 Juin 2020 - 20:26

» [Vie des ports] Marseille
par KLETKE Lun 29 Juin 2020 - 17:06

» DE GRASSE (CROISEUR)
par J-L-14 Lun 29 Juin 2020 - 14:49

» GLOIRE (Croiseur)
par Doubi7 Lun 29 Juin 2020 - 14:11

» [ Histoires et histoire ] Naufrage du Chalutier Militaire AD 157 Marie-Yette en mars 1940.
par Charly Lun 29 Juin 2020 - 9:27

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par Laurent Dim 28 Juin 2020 - 17:51

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par Manuel AUNON Dim 28 Juin 2020 - 8:41

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 28 Juin 2020 - 7:18

» INDOMPTABLE (SNLE)
par kerneve Dim 28 Juin 2020 - 6:53

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par douzef Sam 27 Juin 2020 - 20:08

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Christian DIGUE Sam 27 Juin 2020 - 13:40

» [Divers Djibouti] Coopération franco-djiboutienne
par Manuel AUNON Sam 27 Juin 2020 - 12:12

» [Divers E.A.M.F.] Figures de l'EAMF
par nozieres Sam 27 Juin 2020 - 7:24

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Ven 26 Juin 2020 - 20:24

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par loulou06000 Ven 26 Juin 2020 - 19:24

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par casinogarage Ven 26 Juin 2020 - 18:36

» [ Blog visiteurs ] Recherches des photos ou archives sur Robert Peroux
par Invité Jeu 25 Juin 2020 - 23:46

» FLOTTILLE 23 F
par J-C Laffrat Jeu 25 Juin 2020 - 20:11

» [Les batiments de ligne] PROVENCE - 1913
par jean-claude BAUD Jeu 25 Juin 2020 - 17:35

» [Aéronavale divers] Pédro
par fage03 Jeu 25 Juin 2020 - 16:44

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par dan83143 Jeu 25 Juin 2020 - 16:42

» [ Divers - Les classiques ] La vie à bord d'un sous-marin classique
par Laurent Jeu 25 Juin 2020 - 15:51

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par gene Jeu 25 Juin 2020 - 10:20

» [Les batiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par J-L-14 Jeu 25 Juin 2020 - 9:58

» [Campagnes] MAYOTTE
par Jean-Léon Jeu 25 Juin 2020 - 9:53

» BLAVET (BDC)
par Laurent Jeu 25 Juin 2020 - 6:11

» MONTCALM (CROISEUR)
par JONCQUET Mer 24 Juin 2020 - 16:50

» LE VOLTIGEUR (E.C.)
par centime44 Mer 24 Juin 2020 - 16:42

» NARVAL (SM)
par Manuel AUNON Mer 24 Juin 2020 - 12:50

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par lefrancois Mer 24 Juin 2020 - 11:57

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] LE BERBÈRE
par COLLEMANT Dominique Mar 23 Juin 2020 - 13:11

» PREMIER MAÎTRE L'HER (AVISO)
par Charly Lun 22 Juin 2020 - 20:36

» COMMANDANT BLAISON [AVISO]
par marsouin Lun 22 Juin 2020 - 18:38

» LA CAPRICIEUSE [Aviso]
par Christian Suné Lun 22 Juin 2020 - 5:43

DERNIERS SUJETS


[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Liensamis

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Mer 11 Fév 2015 - 0:26

Merci pour vos encouragements mais une précision s'impose.
Combien de vies aurai-je dû avoir si d'aventures j'avais connu tous les chiens dont je raconte les histoires ? Tiens, la réponse est contenue dans la question ! Reste qu'au delà de l'affection (amour ?) que nous portions (que vous portiez) à nos petites mascottes, elles sont toujours présentes dans notre coeur. Si, à travers leurs histoires, nous voulons leur rendre un hommage appuyé, il s'agit également de considérer avec respect tous ceux qui, avec patience, abnégation et oubli d'eux-même, ont intégré dans les équipages des êtres vivants d'une autre constitution que la leur. Etre né chien où être né humain n'est-il finalement pas que le produit issu de la mystérieuse alchimie qu'est capable de produire l'univers !? Certes, si la fonction n'est pas la même, combien d'humains doivent-ils leurs vies à ceux que l'on a, trop longtemps, considéré comme des meubles ? Non décidément, le chien est un être vivant, intelligent et complémentaire de l'homme si ce dernier sait le respecter comme tel. L'affection d'un animal est aussi inconditionnelle que l'est celui d'une mère pour son enfant. Le chien est armé de capacités dont sont l'instinct et la clairvoyance, nous qui souvent, ne voyons pas plus loin que le bout de notre nez, n'agissant que dans notre propre intérêt. Cet animal que nous méprison souvent, nous donne, à maints égards d'incroyables leçons de courage. Eux ne nous abandonnent jamais. Le chien est un être sociable pour peu qu'il se sache aimé et à sa place aux côtés de son chef de meute. En l'occurrence le marin, pour ce qui concerne les mascottes embarquées. Ce chef de meute qui ne le méprisait pas et en prenait soin. Quand à savoir des chiens s'ils ont un âme et une conscience, tout laisse à le croire mais il y a sans doute à cette interrogation autant de réponses que de maîtres avec leurs chiens. Quant à l'assertion qui n'aime pas les bêtes n'aime pas les gens, elle se vérifie d'elle même. On sait de la plupart des pachas qui n'aimaient pas la mascotte du bord qu'ils n'aimaient généralement pas les bêtes. Que ces pachas se rassurent, ils n'ont pas, non plus, laissé dans le coeur des hommes, le souvenir ému qu'ils étaient en droit d'attendre. De fait, ils furent vite oubliés, et des hommes, et des chiens. Le plus bête des deux n'est pas celui qu'on pense. Voilà sans doute l'embryon d'une réponse à ta question, quartier maître Larcher.

Skagerrac.

larcher
larcher
QM 1
QM 1

Age : 73
Transfiliste équipage NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par larcher le Mer 11 Fév 2015 - 8:36

Voilà qui est encore une fois bien dit.
Merci.



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insign24
Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.

larcher
larcher
QM 1
QM 1

Age : 73
Transfiliste équipage NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par larcher le Mer 11 Fév 2015 - 17:49

J'avais parlé du brave Blacky que nous avions à la station de Dakar-Yeumbeul, et en retrouvant cette photo, je me disais qu'on faisait n'importe quoi de ces mascottes. La preuve.
Il me souvient d'un appelé qui imitait si bien le chat que le pauvre chien ne savait plus où aller pour le trouver ; étonnant, car nous n'avions jamais eu de chat là-bas.

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Groliy10



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insign24
Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.

Momo
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 60
NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par Momo le Mer 11 Fév 2015 - 19:18

Bonsoir Jean-Lou,
Belle photo. [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 582735

COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Mécanicien NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par COLLEMANT Dominique le Mer 11 Fév 2015 - 21:41

Superbe photo de Pic Pic.... bien connu des sous-mariniers de l'époque. [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 582735



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Rubanreconnaissance     [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Floreb10[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Maistr10

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Jeu 12 Fév 2015 - 0:03

A bord du sous-marin Morse...

PIC-PIC croc en jambes !
Mascotte du S638 Morse, de 1964 à 1967. Le sous-marin, et c'est peu banal, fut construit aux Chantiers du Trait situé à une cinquantaine kilomètres de la mer. A la fin de sa construction, l’équipage affecté à bord arrivait à la base au compte goutte. Tous étaient provisoirement logés dans une petite baraque proche du chantier naval, logement provisoire que l’on avait baptisé Pic-Pic. Le Chantier du Trait était en effet implanté sur une ancienne usine textile. Un truc du genre, papa pique et maman coud ! Un jour, c’est aux abords de cette antique fabrique que l’équipage trouva un chiot. Il s’agissait d’une adorable petite femelle à la robe blanche et noire. Faisant ni une ni deux, les marins l’adoptèrent et baptisèrent leur nouvelle mascotte du nom de l’endroit. On ne pouvait plus logique ! Comme l’ensemble de ses congénères embarqués sur les sous-marins, Pic-Pic avait pour mission de détecter les émanations nocives de CO2. Etonamment performant, ce chien réagissait à bord du Morse à moins de 1%. Aussi, dès qu’il commençait à geindre et s’agiter, bien que la teneur en CO2 n’était pas encore considérée comme dangereuse, l’animal trottinait en direction de l'échelle du kiosque, aboyait et demandait à sortir. La mascotte du sous-marin avait une autre spécialité. Au poste de combat, elle prenait un malin plaisir à faire des crocs en jambe au commandant, d’où le surnom qui lui fut donné, Pic-Pic croc en jambes. Autre singularité, si elle mangeait à table avec l'équipage, c’était dans une assiette. Si jamais petite chienne était attachée à son unité et aux marins qui l’entouraient, c’était bien elle. Au cours de sa longue carrière, la mascotte du Morse effectuera pas moins de 12 023 heures de plongée dont 2 622 heures de Schnorkel. En 1967, les augures de la marine nationale mirent officiellement un terme à la présence de chiens à bord des sous-marins français. Avancées technologiques aidant, on jugea en effet qu’ils n’y étaient plus d’aucune utilité. Après de bons et loyaux services, c’est le premier avril de la même année que le quartier maître chef Pic-Pic fut dégagé des obligations militaires. La petite mascotte du Morse fut recueillie par un ingénieur maritime qui l’emmena chez lui. Bonne âme grâce à laquelle Pic-Pic profita longtemps du bocage normand.

Skagerrac (All rights reserved).

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Jeu 12 Fév 2015 - 0:54

BLACKY, viens, viens mon chien !

Dans les années soixante, à quelques encablures de Dakar, se trouvait la station radio de Yeumbeul. Logé sur place avec sa famille, l’un des patrons de la base possédait un chien répondant au nom de Blacky. Hélas, la campagne achevée, la famille abandonna le chien à son triste sort. Seul et abandonné, le chien passait le plus clair de son temps à errer dans la brousse sans trop savoir où aller. Famélique, il n’avait pas oublié son maître. C’est pourquoi, en quête de nourriture, il revenait souvent rôder autour de la maison où il avait été si heureux. C’était en vain ! Un beau jour, car ce fut un beau jour, alors que Blacky gambadait près de la station de Yeumbeul, un quartier-maître radio sortit du réfectoire et aperçût le chien qu’il eût la bonne idée de nourrir. Méfiant cependant, l’animal gardait ses distances. Le marin revint le lendemain, le chien aussi. Viens, viens mon chien ! Chaque jour, Blacky se rapprochait un peu plus. Après tout, se laisser approcher et accepter d’être caressé valait bien de la nourriture en récompense non ? Peu à peu mis en confiance, le chien suivit le quartier-maître dans la station où il fit connaissance du reste de l’équipage. On allait enfin s’occuper de lui ! Lavé, brossé et soigné, Blacky s’installa et les marins décidèrent d’en faire leur mascotte. Une chose que les hommes ne comprenaient pas, c’est pourquoi il lui arrivait si souvent de la poudre d’escampette. Le chien disparaissait en effet pour ne réapparaître qu’après deux ou trois jours d’errance. Chaque fois, il revenait à la station dans un tel état de saleté qu’il passait illico sous la douche. Ces échappées impromptues n’étaient pas pour plaire aux marins de la station. Comment, alors que la maison était bonne, que Blacky semblait s’y plaire, qu’il y était nourri et bien traité, qu'il y avait trouvé une nouvelle famille, comment pouvait-il, à ce point, trahir ses bienfaiteurs ? Quel ingrat ce chien ! Sans certitude aucune, tous pensaient qu’il allait peut-être rendre visite à ses anciens amis et autres petites copines de fortune. On se rassure comme on peut ! Finalement, peu importait puisque Blacky revenait toujours se réfugier auprès des matelots et quartiers-maîtres de la base. Mais pourquoi fuguait-il autant ? La question restait en suspend. L’un des marins se mît alors en quête d’observer l’animal et de le suivre dans ses escapades pour voir de plus près de quoi il retournait. Il s’en lassa vite, ne trouvant rien qui le mettait sur la piste. C’est quelques fugues plus tard et à leur grand étonnement, que les matelots finirent enfin par comprendre et trouver la réponse à la question qui les tenaillait. Ils découvrirent que Blacky avait une sainte horreur de l’eau. Chaque fois qu’il rentrait et était lavé, il disparaissait ! Comme si le chien leur avait fait comprendre que lorsqu’il rentrait sale, s’il était lavé, il disparaîtrait à nouveau. Ce mouvement perpétuel avouons-le, était, pour le chien, d’une logique imparable ! Blacky n’aimait pas non plus les chats. Lorsqu’il en croisait un sur sa route, la guerre était déclarée ! Mieux valait au félin prendre la poudre d’escampette. Chacun son tour ! La disparition de Blacky est une énigme qui n’a jamais été élucidée. Il avait pour habitude d’accompagner les matelots en bordée. Lors de l’une d’elles, il se perdit dans le centre de Dakar. Hélas, on ne le retrouva jamais. Adieu Blacky !

Skagerrac (All rights reserved).

NB Un autre Blacky était la mascotte de l’Aviso Hydrographe A791 La Pérouse.

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Jeu 12 Fév 2015 - 0:56

Amis du bord,
J'espère, dans ces récits, ne pas vous avoir trahi.
Bien maritimement
Skagerrac.

COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Mécanicien NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par COLLEMANT Dominique le Jeu 12 Fév 2015 - 6:42

Merci pour les détails sur Pic Pic . [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 582735
J'ignorai l'origine de son nom.
Amusant , je n'habite pas loin du Trait......



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Rubanreconnaissance     [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Floreb10[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Maistr10

larcher
larcher
QM 1
QM 1

Age : 73
Transfiliste équipage NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par larcher le Jeu 12 Fév 2015 - 8:52

Skaggerak, beau récit qui me touche sur 'notre' Blacky.
Très beau portrait de cet animal ; tu en parles comme si tu l'avais connu.
Tout est vrai, son horreur de l'eau, des chats, sa disparition.
J'avais raconté qu'on allait aux grenouilles et qu'au retour il essayait de se défiler, sentant l'heure du bain, et c'est vrai, après il disparaissait un certain temps.



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insign24
Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.

Jacques l'A
Jacques l'A
QM 1
QM 1

Age : 73
Mécanicien équipage NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par Jacques l'A le Jeu 12 Fév 2015 - 13:54

Superbes récits, [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 588638 Skaggerak



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insig199

larcher
larcher
QM 1
QM 1

Age : 73
Transfiliste équipage NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par larcher le Jeu 12 Fév 2015 - 16:22

Toujours Blacky.
A la pêche à la grenouille ; il sent que le bain n'est pas loin.
[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Koenig11
Et ce qui devait arriver arriva.
[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Douche10



[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insign24
Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.

gene
gene
QM 1
QM 1

Age : 70
Radio équipage NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par gene le Jeu 12 Fév 2015 - 17:02

Sur l'Altair notre chien Job etait apprécié de tous ,du commandant ,du cuistot et de notre boy qui etait un gars tres sympa ,notre chien n'aimait pas les escales à l'ile Maurice car il restait attaché à bord ( à diego no limit ) amicalement Gene

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 62
Radio NON

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par TUR2 le Jeu 12 Fév 2015 - 18:31

Pour Larcher et Skagerrak,

Tout à fait bien vu Larcher, Skagerrak (merci à lui) a mis en musique mes histoires de Sako et de Talambo, j'en garde encore un souvenir ému. Pour Jean Léon, en effet, le nom de notre chien, avait bien évidemment un rapport avec Diego et la plage de Tananbao.
amicalement TUR2






[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Rubanreconnaissance [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Insig159

Ia orana ite matahiti api

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Ven 13 Fév 2015 - 1:43

Merci pour vos encouragements. Merci Larcher pour ton message.

Mais sachez que ma narration ne serait rien sans vous, vous qui racontez vos expériences et vos rencontres sur le forum. Je sais à quel point pour beaucoup, il a dû être douloureux de devoir quitter ces mascottes qui furent si chères à vos coeurs. Les faire revivre à travers ces récits n'a pour moi qu'un seul but : les partager avec vous.
C'est moi qui vous suis reconnaissant de me confier vos histoires avec les chiens que vous avez rencontrés et connus. Vous voyez, j'évite maintenant le terme anecdotes !
Enfin, sachez que les mascottes, loin d'être disparues, sont toujours près de nous. J'ose gager que nous les reverrons un jour...dans un monde meilleur !?

Bien maritimement

Skagerrac.


skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Ven 13 Fév 2015 - 1:51

JOB.

Mascotte embarquée sur le Dragueur Côtier M736 Altaïr à Diego Suarez. Au début des années soixante-dix, c’est à bord de ce navire que Job participa activement à une longue campagne.
En 1973, à Mayotte, un jeune Maki fut embarqué clandestinement à bord de l'Altaïr par les Commandos de marine qui y étaient en subsistance.
Capitaine, Doudou et Talambo furent également mascottes à bord de ce bâtiment. Doudou y fut l’officielle mascotte pendant la campagne de 1963 à 1965, Talambo dans les années soixante-dix.

Skagerrac.

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Ven 13 Fév 2015 - 1:56

Une bouleversante histoire que celle de...

MARGOT, un an à peine.
Dans les années soixante, à bord du Dragueur Côtier M686 Marguerite, Chicky, la mascotte embarquée, mît au monde une unique petite femelle. Baptisée Margot, elle fut maintenue à bord en compagnie de sa mère. Débordante d'affection, la jeune chienne prit rapidement ses marques. Comme beaucoup de mascottes, nul besoin d’insister longtemps pour qu’elle accompagne les hommes jusqu'au foyer des équipages. Là, tous trinquaient, la mascotte également. Avec le recul, on se demande toujours d’où venait cette détestable habitude qu’avaient les marins à inciter les chiens à boire, qui plus est de l’alcool ! Margot n’échappait pas à ce rituel au demeurant stupide car bien des chiens y ont laissés la vie. Pour ce qui concerne Margot, elle avait un goût immodéré pour la bière. Rentrant au port, il fallait la voir, la pauvre bête, remonter à bord en titubant péniblement dans les coursives. Chaque fois que le bâtiment était à quai, Margot descendait à terre. Après un exercice dans les eaux du nord de la Méditerranée, le bâtiment fit route vers Sète pour y faire escale. Mais un soir, la petite Margot ne rentra pas. Malgré les recherches pour la retrouver, la petite chienne restait invisible. C’est seulement le lendemain que l'on retrouva Margot, hélas sans vie. Le petit corps était caché derrière des conteneurs stockés non loin du quai. Une rapide enquête et une autopsie, statuèrent sur les causes de ce décès prématuré. Margot avait été victime d’un empoisonnement causé par un produit de type mort aux rats. Pauvre mascotte à qui, quelques jours auparavant, les matelots avaient fêté le premier anniversaire.

Skagerrac.


skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Ven 13 Fév 2015 - 16:59

Notez que...

Dans notre beau pays de France, l’article 528 du Code Civil considérait l’animal, qu’il soit de compagnie, domestique, d’élevage ou sauvage, comme un bien meuble. Il n’était considéré que comme étant le bien de son propriétaire, aliénable et corvéable à merci. C’est terminé ! La commission des lois de l’Assemblée nationale, le mercredi 28 Janvier 2015, a reconnu officiellement que les animaux étaient des êtres vivants doués de sensibilité.

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Ven 13 Fév 2015 - 17:05

Les chiens jaunes vous connaissez ? Oui bien sûr !
Non ?
Alors voilà !

Spoiler:
Vous avez dit chiens jaunes ?

Il arrive qu’à propos de la marine nationale, le terrien entende parfois parler de chiens jaunes. Drôle d’expression qui n’a, en réalité, aucun rapport avec les chiens mascottes. Alors, de quoi s’agit-il et d’où vient cette appellation ? Un bref rappel historique s’impose. A l'aube de l’aéronavale et des premiers porte-aéronefs français, la marine nationale envoyait le personnel de pont d’envol se faire instruire sur les unités navales des Etats-Unis. Sur ces gigantesques et impressionnantes bases aériennes flottantes, les directeurs de pont arboraient un gilet de couleur jaune dont le dos était rehaussé de lettres indiquant leurs fonctions, elles-mêmes soulignées d’un numéro qui les positionnait sur le pont. Des aviateurs aux personnels de pont d’envol, ces directeurs étaient ainsi immédiatement repérés et identifiés. Une chose est commune à tous les porte-aéronefs : le bruit. Tout n’est là que bourdonnement des pales de rotors, vacarme assourdissant des turbopropulseurs et souffle puissant des réacteurs. Sur ces gigantesques unités, les directeurs de l’US Navy hurlaient leurs ordres, principalement l’expression « Wave off ! Wave off ! », ordre de remise des gaz que les marins Français comparèrent à l’aboiement d’un chien. Chefs d'orchestre du ballet aérien qui semblaient aboyer sur le pont, les Français surnommèrent donc ces directeurs de pont chiens jaunes. De retour sur leurs unités respectives, ils conservèrent non seulement ce sobriquet, mais l’appellation fut officialisée dans l’ensemble de l’Aviation Embarquée. Sur les porte-aéronefs français, les chiens jaunes ne sont autres que les Dirponvol, directeurs de pont et officiers PEH chargés de réglementer les mouvements des aéronefs et des voilures tournantes. Ils le font, certes, sur le pont-d’envol, mais aussi dans le hangar aviation et au Poste de Commandement du Pont d’Envol (PCPE), local situé à immédiate proximité du pont à la base de l’îlot.

Comment devient-on chien jaune ?

Inutile de contracter un engagement dans la marine nationale pour y exercer cette spécialité car, si singulier et contradictoire que cela puisse paraître, elle n’en est pas une. Issus au contraire de diverses autres spécialités, les officiers et officiers mariniers prétendants à ce poste doivent préalablement totaliser un minimum de cinq années d'ancienneté. Formés à ce titre, leur fonction de chien jaune est ensuite validée par un certificat. Les équipes de pingouins et de flottillards chargées des mouvements aviation de catapultage, d’appontage, de déplacement sur le pont d’envol, de calage et de saisinage des aéronefs, sont placées sous leur immédiate autorité. Cette fonction n’est d’ailleurs pas uniquement exercée à bord des portes aéronefs. Les chiens jaunes, officiers PEH et chefs PEH sévissent également à bord des bâtiments de surface qui disposent d’une ou plusieurs plates-formes d’où peuvent décoller et se poser des voilures tournantes, aéronefs plus prosaïquement appelés hélicoptères. Navires opérationnels avant tout, et pas exclusivement porte-hélicoptères, ce sont principalement des Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC), des Bâtiments de Commandement et de Ravitaillement (BCR), des Frégates et des Transports de Chalands de Débarquement (TCD). C’est ainsi que, casque jaune sur la tête et gilet capelé, toutes unités confondues, les chiens jaunes y aboient toujours !

Bon, j'ai prit le risque d'être un peu hors sujet mis ça valait le coup (PTDR).

Skagerrac.



Dernière édition par Charly le Mer 25 Fév 2015 - 11:35, édité 1 fois (Raison : Mise en place du spoiler)

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Ven 13 Fév 2015 - 17:07

Unités cynophiles et cynotechniques militaires.

Impossible de passer sous silence les chiens affectés dans les unités et groupements cynophiles et cynotechniques, qu’ils soient terrestres ou maritimes, unités embarquées où implantées sur bases. Ces chiens ne peuvent cependant être considérés comme des mascottes car là n’est pas leur vocation première. Complémentaires au contraire de ces unités opérationnelles, ils y sont intégrés pour des raisons qui tiennent à leurs extraordinaires facultés et leurs performances accrues, pas exclusivement olfactives, on l’a dit. Ainsi, qu’ils soient anti-intrusion, de traque en milieux hostiles, de lutte anti-drogue ou de recherche d’explosifs au sein de la Forfusco, auxiliaires de sécurité des brigades fluviales de la Gendarmerie, chiens d’attelage, de traction et de halage, parachutistes, plongeurs, sauveteurs terrestres ou aquatiques chez les pompiers et marins pompiers (Marpo), guides d’aveugle ou uniquement de garde sur bases sensibles, ce sont là autant de qualités qui justifient l’hommage qu’il convient de rendre ici, tant à ces animaux qu’à leurs maîtres. Tel est par exemple le cas de Duk, jeune chien affecté dans une unité de la Gendarmerie Maritime, agissant au sein du Peloton de Sûreté Maritime et Portuaire de Port de Bouc. Pour être immédiatement opérationnel et afin de pouvoir s’adapter rapidement à son nouvel environnement, Duk dû préalablement suivre un entraînement spécial pour, par exemple, pallier la peur du vide lors d’hélitreuillages. De son côté, une unité de fusiliers marins basée à Toulon, s’associe les aptitudes d’un Parson Jack Russel. Quoique de plus petite taille que les traditionnels Bergers allemands et Malinois, l’animal fut longuement testé pour participer à des missions de recherche d'explosifs et de stupéfiants. Peu probante, l’expérience Parson Jack Russel fut abandonnée au profit de l’English Spinger Spaniel. L'une de ces nouvelles recrues a été baptisée Chip. Marins à part entière, mais à quatre pattes, l’emploi de ces spécialistes canins consiste à détecter la présence de matières illicites à bord des navires de commerce, ferries, vraquiers, cargos, tankers voire même navire pirates. Ainsi dans le port du Havre, où un chien participe activement à la surveillance des plans d’eau intérieurs. A Marseille, un autre a été affecté à la surveillance et la protection du Golfe de Fos. C’est ainsi que, pérennisant la tradition comme le firent, avant eux, les légendaires mascottes de la sous-marinade et des bâtiments de surface, les unités de marine basées à terre associent toujours à leurs activités un nombre non négligeable de chiens.

Skagerrac.



skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Sam 14 Fév 2015 - 0:47

Les mascottes dans les Forces Spéciales de la marine nationale.

Les équipes cynotechniques du Groupement des Fusiliers Marins de Brest (GFMB) sont maintenant regroupées dans un chenil implanté face à la rade, sur la pointe du Portzic.
C'est au total une vingtaine de maîtres de chiens qui, avec leurs compagnons de travail, assurent la protection des sites sensibles dans et autour de la base navale.
Le groupement totalise 45 conducteurs de chiens aux petits soins pour une cinquantaine de canidés.
La question est souvent posée par de jeunes passionnés civils ou militaires :
«Comment puis-je devenir Maître de chien ?»
Nous ne répondrons à cette question qu'en interne c'est-à-dire à ceux des personnels qui font déjà partie des effectifs de la marine nationale.

Spoiler:
Les possibilités d’évolution vers cette fonction sont grandes car le certificat de Maître de chien est accessible à l'ensemble des spécialités.
La Forfusco assure la formation et l'obtention du certificat de Conducteur de chien.
Ce sont aujourd'hui 250 maîtres de chiens fusiliers marins pour un effectif total de 260 chiens.
Quelles sont les formations assurées ?
Elles s'étagent sur quatre niveaux et sont dispensées au 17e Groupement d'Artillerie, groupement à vocation interarmes.

1/ FSI (MMAIT-Chien).
Cette formation initiale de Conducteur de chiens est organisée en partie par l'Ecole des Fusiliers Marins et la Compagnie de Fusiliers Marins de la Base Aéronavale de Lann Bihoué, toutes deux situées à Lorient Kerlin-Bastard, dans le Morbihan.
2/ FSE (CMAIT-Chien) Formation d'aide dresseur.
3/ FS1 (CCONDUCYN) Certificat de Conducteur de Groupe Cynotechnique offrant la perspective d’un poste de chef responsable ou d'adjoint de chenil.
4/ FS2 (CCYNSUP) Certificat Supérieur Cynotechnique.
Il permet : soit de devenir chef d'un chenil de douze équipes, soit de devenir adjoint cynotechnie à l'Alcyno de l'état-major Forfusco.
Plus récemment, ce certificat permet également de devenir responsable cynotechnique du très prestigieux Commando Kieffer.

Binômes maîtres et chiens des unités cynotechniques de la marine nationale.

Le Peloton Cynotechnique du Groupement des Fusiliers Marins de Brest a accueilli un chien de race English Spinger Spaniel au sein de sa cellule d’Aide et de Recherche à la Détection de Stupéfiants (ARDS).
Comme tous ses congénères, ce chien baptisé Buggy et surnommé Le magnifique, n'a pas été immédiatement opérationnel.
Avec son maître, il dût en effet être longuement entraîné avant que d’être officiellement qualifié et intégré dans une équipe opérationnelle ARDS.
C'est donc d'un vrai binôme à fort potentiel qu'il s'agit.
A Sainte-Assise, le Centre de Transmissions Marine (CTM) Cifusil, dispose d’une équipe cynotechnique composée d’une quinzaines de binômes maîtres et chiens.
Appelés créancements, les entraînements de ces chiens les préparent aux missions anti-intrusions en Zones de Défense Hautement sensibles (ZDHS).
D’autres assurent des missions de reconnaissance, de mémorisation de produits stupéfiants et diverses autres méthodes de fouilles et d'investigations.
Comme Buggy, les chiens de ces unités cynotechniques, outre les qualités qui leur sont propres, doivent faire preuve d'une grande capacité d'apprentissage en acceptant toutes sortes de contraintes.
Les principales qualités de ces chiens sont effectivement liées à leur aptitude d'être en immédiate harmonie avec leurs maîtres, d'en être les indéfectibles alliés.
Polyvalents, leurs performances conjuguent tant leur endurance que leur pugnacité au cours d'opérations qui nécessitent une grande surcharge de travail.
En terme de moyens, tous sont amenés à utiliser des vecteurs de déploiement et d'intrusion, embarquant indifféremment sur des véhicules tactiques terrestres et/ou maritimes telles les Embarcations de Transport Rapide pour Commandos (ETRACO), et Embarcations de Drôme Opérationnelle de Protection (EDOP).
Ils sont également amenés à utiliser des moyens aériens (voilures tournantes) voire même, pour certains, être aéroportés pour être parachutés.

Au cours de parfois très longues recherches, ils doivent être aptes à supporter d'être projetés et infiltrés dans des environnements confinés qui leurs sont étrangers.
Ainsi, patrouilles dynamiques de dissuasion et de protection sur sites dits sensibles, pistages, recherches de matières illicites, de colis piégés, d'explosifs et interventions en milieux hostiles sont-ils du domaine de compétences de ces canidés.
Chiens et maîtres de chiens peuvent être rapidement déployés sur le territoire national, soit sur zone dans les eaux nationales et internationales, soit vers des théâtres d'opérations extérieures.

Nous sommes loin ici des chiens détecteurs d'émanations toxiques embarqués sur des sous-marins.
Loin aussi des mascottes chasseresses des bâtiments de surface de petit ou moyen tonnage.
Reste que les prédécesseurs des chiens d'aujourd'hui ont tous étés dignes de la confiance que leur fit, aux temps historiques, la marine nationale.
Ces mascottes surent fidèlement exécuter leurs tâches, bien souvent au-delà de ce que l'on attendait d'elles, jusqu'à sauver bien des vies.
Ce sont quelques uns de ces chiens exceptionnels avec lesquels nous allons faire connaissance.
Affectés à bord des sous-marins, sur des bâtiments de surface ou basés à terre, le souci constant n’est autre ici que de rendre à ces fidèles compagnons un hommage appuyé.
Dignes des anciens, nombre de chiens se sont déjà distingués au sein de des unités actuelles.
Citons pour exemple Nurphy, chien identifié sous le numéro WJS 582, affecté dans le Groupement des Fusiliers Marins de Toulon, bénéficiaire de plusieurs titres honorifiques parmi lesquels :
La Médaille Commémorative Française par décret 95-1098 du 9 octobre 1995, avec Agrafe Afghanistan.
La médaille de bronze de la Défense Nationale avec Agrafe Missions d’Assistance Extérieure du 17 mars 2005.
La médaille non article 5 de l’OTAN, pour services rendus au titre de l’opération ISAF au cours de la période août/décembre 2006.

Skagerrac.

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Sam 14 Fév 2015 - 0:48

AMIN, le vigilant factionnaire.

Mascotte embarquée sur le Bâtiment de Soutien de Région Maritime A774 Chevreuil.
Ce chien de race Basset avait été baptisé Amin.
S’il avait été doué de parole, il aurait pu se vanter d’être le plus ancien du bord.

Spoiler:
Jusqu’en 1991 en effet, l’équipage était scindé en deux groupes d’une douzaine de personnes.
Tous les mois, les deux équipages permutaient.
Seule Amin restait à bord.
Au service à la mer, la jeune mascotte dormait sur le fauteuil du commandant.
Si d’aventure le matelot de veille à la passerelle se risquait à vouloir l’en faire dégager pour s’emparer de la place, le chien, se servant de ses pattes, repoussait l’attaque avec force et détermination.
A bord de tout navire de guerre, tout marin sait qu’il est déconseillé de s'asseoir sur le fauteuil du pacha.
Manifestement, la jeune mascotte connaissait parfaitement l’ordonnance concernant cette interdiction et la faisait appliquer, sauf à elle-même, évidemment !
Amin était fou des cailloux qu’on lui lançait.
A terre, rien de plus simple que de lui en envoyer par pelletées.
En mer, il en allait tout autrement.
Qu’à cela ne tienne !
Chaque fois que l’activité autour du bâtiment indiquait qu’un nouvel appareillage se préparait, le chien faisait un nombre incalculable d’allers et retours de la terre au bord.
A chaque vacation, il ramenait des petites pierres qu’il stockait invariablement sous le treuil de remorquage.
A la mer, il se glissait sous ledit treuil et en ressortait les cailloux qu'on lui lançait.
Rompu à ce type d’exercice, il les attrapait en plein vol.
Beaucoup, évidemment, avaient la mauvaise idée de passer par-dessus bord.
Sa cache une fois vidée de son contenu, il fallait à Amin s’armer de patience et attendre une nouvelle escale pour refaire provision.
Si Amin aimait bien ce treuil, ce dernier ne le lui rendait pas.
Chaque passage qu’il y faisait, maculait son pelage d’une graisse compacte peu ragoûtante.
Le rite était alors toujours le même.
La mascotte n’y coupait pas et passait, manu militari, sous la douche.
C’est peu dire qu’elle détestait cela !
A peine séchée, l’œil malicieux et en radar, elle allait illico rendre visite à son cher treuil et se frottait ostensiblement dessus avant de revenir fièrement, couverte de graisse.
A quai, après le dégagé du poste de travail, il ne restait à bord que deux factionnaires.
Leurs rondes de quart achevées, ils allaient se coucher.
Comme à son habitude, Amin squattait sans gêne la chaise de l'officier de garde.
Près de la coupée, une clé était cachée.
Elle permettait aux hommes d'équipage de rentrer à bord du bâtiment.
Le chien le savait parfaitement.
Lorsqu'un matelot se présentait sur le pont, il grognait légèrement puis, le reconnaissant, il le laissait passer.
A contrario, lorsque l’homme qui se présentait était une personne étrangère au bord, Amin se précipitait pour aller réveiller l'officier de garde.
A Toulon, les gendarmes maritimes avaient pour habitude de faire des rondes de sécurité sur le pont du Chevreuil.
Oui mais voilà, Amin veillait !
Ignorant le manège de la mascotte du bord, les gendarmes ne parvenaient pas à s’expliquer pourquoi l'officier de garde venait chaque fois à leur rencontre.
Ils ne le surent d’ailleurs jamais.
A la saison chaude, le Chevreuil partait en mission hydrographique, naviguant aux abords des bouches de Bonifacio.
A l'époque, on pouvait encore aller s’amarrer au fond du port, les pontons à usage des voiliers n’étant pas encore construits. Toutes les nuits, le Chevreuil était amarré à l'entrée du port.
La mascotte en profitait alors pour se rendre à terre.
Ces escapades nocturnes duraient, le chien ne regagnant le bord qu’à l’aube.
Très connu par les habitants pour écumer les rues du port, Amin avait, parmi ses congénères, une foultitude d’amis.
Un matin très tôt, alors que le navire devait appareiller, il n’avait toujours pas rallié le bord.
Comme de coutume, pas question pour le navire de partir sans sa mascotte.
Le commandant fit une annonce sur le diffuseur général, appelant Amin à maintes reprises.
Finalement, la mascotte réapparut et fut hissée à bord.
Pour être proche de la côte, l’annonce par haut-parleurs faite à partir du Chevreuil avait réveillé tout le port de Bonifacio.
Après de bons et loyaux services, selon la formule consacrée, le Chevreuil fut désarmé et retiré du service actif le 31 mars 2010.

Skagerrac.

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Sam 14 Fév 2015 - 0:51

Anciens marins, avez-vous, comme beaucoup de vos collègues,
connu des chiens mascottes à bord de vos navires ou sur bases ?
Vos souvenirs nous seraient très utiles.
merci et bien maritimes salutations.
Skagerrac.

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Sam 14 Fév 2015 - 13:51

TITUS, le tant regretté !

Embarqué sur l’Aviso Escorteur F725 Victor Schoelcher, Titus était un beau chien à la robe caramel clair.
Grand bourlingueur devant l’Éternel, la mascotte était de toutes les missions, de toutes les campagnes.
Seulement voilà, lorsque le bâtiment faisait escale dans un pays à sensibilité anglophone, il lui était interdit de descendre à terre.
C’est ainsi que, pendant toute l'escale aux Seychelles, le pauvre chien dû rester à bord, attaché à la coupée par une trop courte longe et malheureux comme la pierre.
Ah ces Anglais, il leur en voulait tout de même un peu !
Il leur en voulait car, à chaque escale, comme beaucoup de ses congénères, Titus était toujours le premier mettre pattes à terre.
Fallait-il au navire appareiller et partir vers de nouvelles aventures qu’il était également le dernier à embarquer.
Sa carrière durant, le chien n'a jamais manqué un appareillage.
Les postes de manœuvre se succédant, qu'importait au chien l'heure du jour ou de la nuit, parfois bien avancée.
Un jour de fin de campagne, le bâtiment revînt à Lorient, son port d’attache.
Fidèle à son habitude, Titus était aux abords de la coupée, prêt à foncer sur le quai avant d’aller vaquer à ses occupations.
La mascotte ne put hélas aller bien loin.
A la porte Colbert, elle se fit violemment heurter par une voiture et n’en réchappa pas.
Ironie de l’histoire, Titus venait, sans incident aucun, de faire le tour du monde !

Skagerrac

skagerrac
skagerrac
MATELOT
MATELOT

Age : 68
Équipage [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Aero10

[ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE - Page 19 Empty Re: [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE

Message par skagerrac le Sam 14 Fév 2015 - 23:42

SAMI, reviens !

Sami était la mascotte de l’Escorteur Côtier P645 L’Alerte.
Trouvé à Carthagène en janvier 72, ce jeune Berger allemand fut embarqué clandestinement sur le bâtiment.
Soigneusement dissimulé dans un local du bord, le commandant ne découvrit le chien qu'une fois le navire en haute mer.
Sa première rencontre avec le chien, il allait s’en souvenir longtemps et pour cause.
Une nuit de veille à la passerelle, la brave bête eût la mauvaise idée de s’oublier sur son fauteuil.
Le pacha fit alors immédiatement réveiller le matelot qui s’occupait du chien et le pria de venir nettoyer son siège.
Les membres d’équipage soupçonnaient la petite mascotte de ne pas se plaire à bord.
L’avenir allait leur donner raison.
Sami en effet fuguait souvent hors les enceintes de l’arsenal.
Errant en ville, il s’attaquait sans relâche aux pneus des bicyclettes et coursait les vélomoteurs.
Chaque fois, il était récupéré par les autorités militaires.
Il leur était cependant difficile d’avoir constamment les yeux sur lui.
Ce n’était pas leur boulot !
La même année, un autre chien fit son apparition sur l’escorteur.
Répondant au doux nom de Fifine, cette petite femelle devint la seconde mascotte de L’Alerte, du moins quand Sami consentait à rester à bord.
Au cœur de l’été, un grand quotidien varois eût l’idée d’organiser une tournée des plages, sollicitant la participation de la marine nationale qui accepta.
Le journal offrait un diplôme de natation aux enfants qui seraient capables de faire une longueur de bateau à la nage.
L’escorteur fut choisi qui accueillit un certain nombre d’enfants à son bord.
Pour ne pas être en reste puisque très bon nageur, Sami réussi le test et fut lui aussi diplômé et cité dans le journal.
Au fil du temps cependant, quoique choyé et très entouré, le jeune Sami ne se plaisait toujours pas à bord.
Allez savoir pourquoi, il affectionnait plutôt aller gambader du côté de l’hôpital des Armées Sainte-Anne.
C’est là en effet qu’il fallait souvent aller le récupérer sous la menace des gendarmes maritimes qui promettaient au chien un avenir bien plus funeste si les matelots du bord n’y faisaient pas plus attention.
La décision fut finalement prise de débarquer Sami.
A l’automne, un matelot l’adopta et l’emmena chez lui, dans le nord de la France.
Seule resta Fifine qui ne fit pourtant à bord de l’escorteur qu’un très bref passage.
Elle disparu un jour ; on ne la retrouva jamais.
Jusqu’à la fin des années soixante, avant Sami et Fifine, Whisky avait également été mascotte à bord de l’Alerte.

Skagerrac


    La date/heure actuelle est Mar 14 Juil 2020 - 8:51