Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Avatar22 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 782326 messages dans 14538 sujets

Nous avons 14719 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Barreau

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Livreo10

Derniers sujets

» [Les Musées en rapport avec la Marine] CEUX QUI VISITENT LA FLORE
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 18:14

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 17:41

» CYCLAMEN (DC)
par RENARD-HACHIN Aujourd'hui à 16:38

» [Aéronavale divers] Quel est cet aéronef ?
par J-C Laffrat Aujourd'hui à 16:28

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins
par Michel GUILLOTEAU Aujourd'hui à 15:49

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 10
par EUGENE Raymond Aujourd'hui à 13:16

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Jean-Léon Aujourd'hui à 13:05

» GYMNOTE (SM)
par MIELOT MICHEL Aujourd'hui à 10:47

» La spécialité infirmier Marine
par david974 Aujourd'hui à 7:51

» LE REDOUTABLE (SNLE) (Sous surveillance spéciale)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 6:48

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par Bureaumachine busset Hier à 23:36

» [ Blog visiteurs ] Diégo Suarez
par Invité Hier à 23:08

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par Joël Chandelier Hier à 21:25

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par PAUGAM herve Hier à 21:10

» [Campagne] UNITÉ MARINE A DIEGO SUAREZ ET UNIQUEMENT CE SUJET
par PAUGAM herve Hier à 10:16

» [VIE DES PORTS] Monaco
par PAUGAM herve Hier à 8:47

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par corre claude Ven 23 Aoû 2019 - 23:08

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par marsouin Ven 23 Aoû 2019 - 22:08

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Ven 23 Aoû 2019 - 18:21

» [ Histoire et histoires ] Commémoration : Il y a 75 ans la libération de Grenoble
par bob59 Ven 23 Aoû 2019 - 14:05

» DU CHAYLA (EE)
par nozieres Ven 23 Aoû 2019 - 9:44

» [LES B.A.N.] BERRE
par JJMM Ven 23 Aoû 2019 - 8:43

» VERDON (PETROLIER)
par arnaud marc Jeu 22 Aoû 2019 - 22:11

» [ Divers - Les classiques ] La vie à bord d'un sous-marin classique
par marienneau jean-michel Jeu 22 Aoû 2019 - 21:26

» EX AVISOS / NOUVEAUX PATROUILLEURS
par salonais Jeu 22 Aoû 2019 - 20:36

» Les anciens Torpilleurs
par Jean-Léon Jeu 22 Aoû 2019 - 19:26

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Jean-Marie41 Mer 21 Aoû 2019 - 19:55

» ALBUM PHOTOS DE COURS - E.M.E.S. CHERBOURG
par Joël Chandelier Mer 21 Aoû 2019 - 18:51

» FLOTTILLE 32 F
par LOSSOUARN Mer 21 Aoû 2019 - 18:27

» [ Aéronavale divers ] Atelier aéronautique de Montoir de Bretagne
par douzef Mer 21 Aoû 2019 - 17:08

» [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)
par J-C Laffrat Mar 20 Aoû 2019 - 14:55

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 2
par loulou06000 Mar 20 Aoû 2019 - 10:38

» [Les anciens avions de l'aéro] Bloch / SNCASO MB175-T
par J-C Laffrat Mar 20 Aoû 2019 - 10:18

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par JACQUES SOUVAY ou BILL Mar 20 Aoû 2019 - 9:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades 6ème et 7 ème compagnie sur PA Clemenceau de janvier à décembre 89
par TACTAC29 Lun 19 Aoû 2019 - 22:35

» LA SPÉCIALITÉ DE RADIO
par J-C Laffrat Lun 19 Aoû 2019 - 20:08

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Destrade Lun 19 Aoû 2019 - 18:40

» [Campagnes C.E.P.] ATOLL DE HAO - Tome 2
par GYURISS Lun 19 Aoû 2019 - 15:20

» [Opérations diverses] LIBAN
par Destrade Lun 19 Aoû 2019 - 7:26

» LA BOUSSOLE (HYDRO)
par patrick0690 Dim 18 Aoû 2019 - 15:27

» GALATÉE
par A.Henry Dim 18 Aoû 2019 - 14:49

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par alain EGUERRE Dim 18 Aoû 2019 - 11:22

» LE BOULONNAIS (ER)
par goblin Dim 18 Aoû 2019 - 11:19

» [ École des Mousses ] 63/64 - 2ème Cie
par A.Henry Dim 18 Aoû 2019 - 10:54

» PONCELET (SM)
par christian 84 Dim 18 Aoû 2019 - 10:47

» Le port de Honfleur
par J-C Laffrat Sam 17 Aoû 2019 - 23:24

» FLOTTILLE 6 F
par J-C Laffrat Sam 17 Aoû 2019 - 15:10

» CASSARD (EE)
par noriga Sam 17 Aoû 2019 - 14:53

» MINERVE (SM) - TOME 2
par centime44 Sam 17 Aoû 2019 - 13:51

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES NAVIGATEURS AÉRIENS
par Momo Sam 17 Aoû 2019 - 0:36

» [Aéronavale divers] Femmes aux commandes
par Jean-Marie41 Ven 16 Aoû 2019 - 21:29

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par bourlet pierre Ven 16 Aoû 2019 - 16:04

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Michel Roux Ven 16 Aoû 2019 - 11:56

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par COLLEMANT Dominique Jeu 15 Aoû 2019 - 11:38

» [Divers dragueurs et chasseurs de mines] Opération Dranor
par Tragin Mer 14 Aoû 2019 - 22:42

» L'ACONIT (FRÉGATE)
par Jean-Léon Mer 14 Aoû 2019 - 19:41

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DES RADIOS LES BORMETTES
par AIDI83 Mer 14 Aoû 2019 - 17:36

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par casinogarage Mer 14 Aoû 2019 - 16:32

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par lefrancois Mer 14 Aoû 2019 - 11:01

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par Charly Mar 13 Aoû 2019 - 16:58

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par J-C Laffrat Mar 13 Aoû 2019 - 15:50

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par alain EGUERRE Mar 13 Aoû 2019 - 9:01

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par COLLEMANT Dominique Lun 12 Aoû 2019 - 22:20

» CASABIANCA (SNA)
par pinçon michel Lun 12 Aoû 2019 - 17:02

» [Aéronavale divers] Le LYNX WG13
par marsouin Lun 12 Aoû 2019 - 9:04

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par MILLET Jean Claude Dim 11 Aoû 2019 - 19:06

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Xavier MONEL Dim 11 Aoû 2019 - 18:00

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades B.A.N. Berre-l'Étang 52/54
par Robert Joel Dim 11 Aoû 2019 - 17:27

» [Aéronavale Divers] Aéro Rochefort
par tsarrax Dim 11 Aoû 2019 - 15:50

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par douzef Dim 11 Aoû 2019 - 14:40

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Charly Sam 10 Aoû 2019 - 11:43

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par kerneve Sam 10 Aoû 2019 - 10:44

» FLOTTILLE 33 F
par JACQUET Sam 10 Aoû 2019 - 9:47

» [ Blog visiteurs ] A bord des navires construits par le Chantiers et Ateliers de la Perrière
par Invité Ven 9 Aoû 2019 - 21:49

» SÉMAPHORE - CAP COURONNE (BOUCHES DU RHÔNE)
par Jean-Eugène DARENGOSSE Jeu 8 Aoû 2019 - 19:25

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM PONT REAN
par ARNOULT Mer 7 Aoû 2019 - 16:55

» [ Blog visiteurs ] Photos de 1936 du lancement de Georges Leygues
par Invité Mer 7 Aoû 2019 - 8:54

» Médaille de la FAMMAC
par Bureaumachine busset Mer 7 Aoû 2019 - 7:54

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par david974 Mer 7 Aoû 2019 - 7:34

» L' ALSACIEN (ER)
par J-L-14 Mar 6 Aoû 2019 - 16:01

» [ Associations anciens Marins ] Journées d'entraide A.D.O.S.M
par david974 Mar 6 Aoû 2019 - 14:55

» ILE LONGUE
par smmorse Lun 5 Aoû 2019 - 19:20

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par Tocansa Lun 5 Aoû 2019 - 15:38

» [Les ports militaires de métropole] Port de LA PALLICE
par lucho1958 Lun 5 Aoû 2019 - 13:20

» [ Blog visiteurs ] La Galatée
par Franjacq Lun 5 Aoû 2019 - 8:27

» [ Blog visiteurs ] copie de l'album sur la deuxième campagne en extrême orient du primauguet
par Invité Dim 4 Aoû 2019 - 21:09

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par patrick0690 Dim 4 Aoû 2019 - 20:56

» [ Blog visiteurs ] La Minerve retrouvée !
par Charbonnier Dim 4 Aoû 2019 - 15:27

» [ BLOG VISITEURS ] Jean-Claude Lequeux Lepetit décédé sur la Galatée
par Invité Dim 4 Aoû 2019 - 10:08

» [ Blog visiteurs ] Recherche de photos de l'Argonaute 67 à 69
par Invité Dim 4 Aoû 2019 - 10:06

» [Votre passage au C.F.M.] Photos d'incorporation
par coupe87 Dim 4 Aoû 2019 - 9:55

» BSM LA PALLICE
par Tornier Jean Dim 4 Aoû 2019 - 9:30

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par david974 Dim 4 Aoû 2019 - 5:55

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par JACQUEZ Sam 3 Aoû 2019 - 22:12

» [LES B.A.N.] HYERES
par philguen Sam 3 Aoû 2019 - 17:15

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. SAINT-MANDRIER
par david974 Sam 3 Aoû 2019 - 11:12

» FOCH (PA)
par david974 Sam 3 Aoû 2019 - 10:55

» [Associations anciens marins] FNOM
par Joël Chandelier Ven 2 Aoû 2019 - 18:06

» [ LOGOS - TAPES - INSIGNES ] VOS TEE-SHIRTS ET VOS CASQUETTES SOUVENIRS MARINE"
par pinçon michel Ven 2 Aoû 2019 - 14:05

DERNIERS SUJETS


[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Liensamis

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Lun 20 Aoû 2018 - 14:49

Bonjour Mister morbihannais,

Alors comme ça tu est passé par "Taf Taf " dans ce lieu même où tes illustres anciens (ceux de ma génération) ont reçu le tant convoité macaron...

Au nom de notre patronne " Ste Jeanne d'Arc" (qui entendait des voix) et par les pouvoirs qui me sont conférés, je te fais Chevalier de Taf Taf , avec étoile d'argent, celle qui te guide comme sur le macaron.
Qui bien que reçu ailleurs, dans les brumes bretonnes, est amplement mérité.
Fermez le ban !

Ce qui te donne droit au port de la barrette, trempée dans le Mascara, évidemment. [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 582735

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
morbihannais
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par morbihannais le Mar 21 Aoû 2018 - 11:25

Merci Lemmy pour la décoration ! [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 582735 et je suis obligé d'avouer que lors de ma visite début 61 j'ignorais totalement que la formation des radios volants s'était déroulée sur cette base, "bien des années" avant !! respect pour mes anciens tu le sais ! et par qui l'ai je appris dans la lecture de ses nombreux écrits ? par JC LFT himself ! [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 582735 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 582735 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Sultan10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ariane11[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 A_sult10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ariane10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Bizert10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Cuers_10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Tbm_ry10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Snj_110
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Mar 21 Aoû 2018 - 17:30

Cher JC tu ignorais encore bien plus que ça ... Et bien parce que c'est toi, ma bonté naturelle t'accorde un bonus sur Lartigue Tafaraoui (déjà publié mais ça t'évitera de chercher)

La base de Tafaraoui pendant le conflit 1939-1945

Les origines

La base Aérienne d’Oran-Tafaraoui fut construite à la fin des années 1930 pour les besoins de l’Armée de l’Air, les installations d’origine comportaient une piste damée et empierrée flanquée de deux hangars et de quelques bâtiments. Au cours de l’année 1939 elle fut utilisée comme Ecole élémentaire de pilotage et ceci jusqu’à l’Armistice de juin 1940.

L’Aéronautique navale

Après l’Armistice de juin 1940, le repli des formations aériennes de Métropole et leur redéploiement en Afrique du Nord amena à redéfinir l’utilisation les bases destinées à les accueillir. Sur initiative du contre-amiral Latham, commandant l’Aéronautique de la 3e région et après accord de l’Armée de l’Air, la base de Tafaraoui passa sous le contrôle de la Marine et devint la base d’Aéronautique navale d’Oran-Tafaraoui.

Au mois d’août 1940, à la suite de l’attaque anglaise sur Mers-El-Kébir et pour prévenir tout nouveau raid aérien en provenance de Gibraltar, il fut décidé de transférer dans l’ouest algérien la flottille de chasse 1FC, alors basée à Sidi Ahmed, en Tunisie.

Spoiler:
En septembre 1940 les escadrilles 1AC et 2AC, dotées de chasseurs Dewoitine 520, quittèrent Sidi Ahmed pour venir s’installer sur le terrain de Tafaraoui. Ils furent rejoints peu après par les bombardiers Martin 167A3 de la flottille 4F, constituée des escadrilles 6B et 7B.

Le 24 septembre 1940 un raid de représailles fut exécuté sur les installations britanniques de Gibraltar, huit Martin 167A3 de la 4F y participèrent, la force aérienne engagée pour ce raid comprenait également des LeO 451 et Douglas DB7 de l’Armée de l’Air basés au Maroc, ainsi que onze Martin 167A3 de l’escadrille 3B de la BAN Port Lyautey.

Le 15 novembre 1940 la base prit le nom de B.A.N. Lartigue en mémoire du Contre Amiral Lartigue, tué le 19 juin 1940 précédent à Rochefort, lors d’un bombardement allemand. En juin 1941, la 4F quitta pour un temps la base afin de participer aux opérations de Syrie. Après avoir subi de lourdes pertes ( les trois quarts de ses appareils furent détruits) la flottille regagna Tafaraoui et au mois de septembre suivant les Martin 167A3 restants furent remplacés par des LeO 451.

Le 5 janvier 1942, onze LeO 451 de la 4F participèrent à l’escorte du cuirassé Dunkerque lors de sa sortie de Mers-El-Kébir vers Toulon.

Au mois d’avril 1942 les Dewoitine 520 de la flottille 1FC quittèrent Tafaraoui pour Port Lyautey.
Lors du débarquement anglo-américain du mois de novembre 1942, la base de Port Lyautey fut soumise à d’intenses bombardements qui dévastèrent le terrain et détruisirent les LeO 451 de la 4F qui s’y trouvaient encore.

La présence anglo-américaine

En novembre 1942, après la prise de Tafaraoui par la 34th Infantry Division américaine, la base devint une plaque tournante du dispositif aérien anglo-américain en AFN. La base servit de centre de transit et de préparation pour les formations de la 12th Air Force au fur et à mesure de leur arrivée d’Angleterre et des Etats Unis, de nombreuses unités aériennes y établirent leur QG. En particulier Les trois Bomber Groups (Medium) 17thBG - 319thBG - 320thBG qui emploient les bombardiers moyens B-26 Marauder sont déployés en Algérie de décembre 1942 à juillet 1943 sur le terrain de Tafaraoui, avant de partir en Tunisie et en Italie.

Le pavillon tricolore continua toutefois de flotter sur la base aux côtés de l’Union Jack et de la bannière étoilée. Le terrain était partagé entre la Fleet Air Arm, la RAF et l’USAAF, les formations de l’Aéronautique navale rescapées des combats de novembre 1942 et encore présentes sur place furent contraintes de se replier sur le terrain de Thiersville, situé à proximité de Mascara, dans l’Oranais. De nombreux appareils alliés se succédèrent sur le terrain de Tafaraoui pendant toute la campagne d’Afrique du Nord, P38, P39, P40, P51, B26, A36, C47 du côté américain, Spitfire et Swordfish du côté britannique.

Au cours du premier semestre 1943, après la fin de la bataille de Tunisie et la reddition des restes de l’Afrika Korps, les formations aériennes alliées migrèrent progressivement vers l’Est algérien et la Tunisie, en prévision des opérations de débarquement en Sicile et dans la région de Naples.

Au mois d’août 1943 la présence française à Tafaraoui se reconstitua avec l’arrivée de l’escadrille 4S armée de douze amphibies Walrus cédés par les Anglais, ces appareils participèrent à la surveillance des convois alliés le long des côtes algériennes. En septembre 1943, des escadrilles du groupe de chasse GC 1/5, nouvellement intégré dans le dispositif allié, vinrent également s’installer sur la base avec leurs P39 afin de participer aux missions de surveillance et de protection des convois dans la zone d’Oran.

La renaissance de la B.A.N Lartigue.

Ce n’est qu’après le départ des Américains, en février 1944, que l’Aéronautique navale reprit pleine possession du terrain de Tafaraoui avec le retour de la flottille de chasse 1F. Ne disposant plus d’avions aptes au combat sur le théâtre méditerranéen, l’unité fut dissoute le 15 mai 1944 et le personnel de la flottille, pilotes et mécaniciens, fut dispersé en quatre détachements marine au sein de quatre groupes de chasse de l’Armée de l’Air, les GC 2/6 et 3/6 sur P39 et les GC 1/7 et 2/7 sur Spitfire.

En octobre 1944, l’Ecole du Personnel Volant, basée temporairement à Thiersville depuis le mois d’avril précédent, s’installa sur la base avec un parc d’avions assez hétéroclite qui comprenait un LeO H257bis, et des LeO 451, Dewoitine 520, Martin 167A3, rejoints par la suite par des appareils reçus des Alliés, Anson, Wellington et Catalina.

Dans le même temps, l’Ecole du Personnel Non Volant, basée temporairement à Khouribga depuis 1943, rejoignit à son tour l’EPV, faisant de la B.A.N Lartigue renaissante la nouvelle base école de l’Aéronautique navale.


[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994




[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Mar 21 Aoû 2018 - 17:47

Et en super bonus trois photos d'époque

Les Bomber Group installent leurs tentes à Tafaraoui dans la bouillasse, on est en décembre 1942

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 1942_t10

L'épave du LeO 451 personnel du Pacha de la 4F après la conquête de la base par l'US Army

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Epave_10

Le Marauder 117863 décolle pour une mission, au loin, on voit les hangars dévastés.

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 1942_t11



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
J.Revert
J.Revert
QM 2
QM 2

Age : 75
Commis équipage NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J.Revert le Mar 21 Aoû 2018 - 19:02

En faisant du tri dans mes vieux documents, je viens de retrouver une carte postale que mon frère m'avait envoyée de la BAN Lartigue ou il indique "être bouclé a cause des événements". Cette carte devait être sous enveloppe car il ni a pas de date.
Je pense qu'elle doit dater de la fin 1963 .A cette époque, mon frère étant en poste au STTA a Paris , je pense qu'il était en mission pour récupérer (... ou neutraliser) du matériel radio avant la cession de la base.
Jean Claude, que je salue, aura certainement une idée sur la date de cet envoi ( et il sait pourquoi je ne pose pas la question directement a l'intéressé..! )
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ban_la10
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Mar 21 Aoû 2018 - 20:30

Bonsoir Jack,

Je connais bien ton frère ... Réponse à ta question faite par mail ... [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994




[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
morbihannais
morbihannais
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 79
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par morbihannais le Mar 21 Aoû 2018 - 21:33

Bonsoir JC de JC, merci vraiment pour tes msg 280 et 281, tellement instructifs pour moi, et sans doute pour d'autres !!! super. J'ignorais même la raison du nom de la base !! il est vrai que je n'y ai passé qu'une journée ! [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994



Deux sous-marins, puis deux escadrilles aéro, en huit petites années de Marine Nationale !
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Sultan10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ariane11[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 A_sult10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ariane10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Bizert10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Cuers_10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Tbm_ry10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Snj_110
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Mar 21 Aoû 2018 - 23:44

Pour les puristes amateurs d'avions :

Surtout ne pas confondre le Martin B-26 "Marauder" qui était le bombardier moyen de l'USAAF à la fin de la WW2. Avec le Douglas A-26 "Invader" qui était un bimoteur d'attaque au sol. Dans la classification USAAF le "A" signifiant Attack et le "B" Bomber .

Après retrait du service du Marauder, le A-26 devint à son tour B-26 en 1948 par un changement de dénomination de l'USAAF (devenue entre-temps USAF) le B-26 Invader fut beaucoup utilisé par l'armée de l'Air en Indochine et en Algérie, il fut retiré du service en 1965.

Malgré les apparences les Américains ne sont pas les champions pour le changement d'appellation des unités et des types d'avions ... Nous sommes beaucoup plus forts dans l'Aéronavale, mais ce n'est pas le sujet [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 580511

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
BONNERUE Daniel
BONNERUE Daniel
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 82
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 MECAN NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par BONNERUE Daniel le Sam 25 Aoû 2018 - 17:02

En parcourant de nouveau ce poste, j'ai vu des interventions de mon camarade de promotion à Maistrance machine Michel BERRUET, qui avait commencé par faire les arpètes (91 T 53) et avait opté pour l'aéronautique navale où il a terminé sa carrière comme Maître-Principal Mecbo.
J'ai appris par mon autre camarade, le célèbre pilote Ramon JOSA, que Michel était décédé depuis plusieurs mois déjà.
Ramon ayant assisté à ses obsèques il faudra que je lui demande la date exacte.
Je n'arrivais plus à joindre Michel par courriel depuis au moins deux ans.

Michel est décédé le 24 septembre 2017 à Hyères.



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insign10
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Drapea10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Logo_a11
Momo
Momo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 59
NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par Momo le Sam 25 Aoû 2018 - 23:29

Bonsoir Daniel,
Je mets à jour le profil de Michel BERRUET.

Anonymous
Invité
Invité

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par Invité le Dim 2 Sep 2018 - 16:18

Oui ! Mais le peu qui restent sont les meilleurs !! [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 580511
Anonymous
Invité
Invité

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par Invité le Dim 2 Sep 2018 - 16:36

Bonjour. Je pense que cette carte postale est plus ancienne: en novembre 63, il n'y avait plus de problèmes et nous n'étions pas consignés sur la base: nous sortions régulièrement. Concernant ta remarque sur le démantélement de la radio, j'ai connu ( et je fréquente encore ) des copains qui ont été sur site jusqu'à la fin, et, bien au contraire, il était bien question qu'aucune dégradation n'ait lieu, et que le matériel technique devait rester en bon état, au moment ou les clés de la base ont été remises aux autorités algériennes. C'est en tout cas ce que j'ai entendu de sources différentes....
ranchet
ranchet
MATELOT
MATELOT

Age : 75
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Elecequi NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par ranchet le Dim 2 Sep 2018 - 19:56

Me voici de retour !!
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Dim 2 Sep 2018 - 21:19

Message 287 invité.

Ta remarque sur la date de la carte postale n'est pas pertinente ... surtout si c'est par ouï dire de copains. Désolé mais tu t'avances sans savoir vraiment. La situation à Lartigue était la suivante en 1963 :

Juillet 1963 : en Algérie, l’escadrille 4S de Lartigue est dissoute ; pour continuer en partie sa mission, trois SO30-P de la 31S de Dugny sont détachés à Lartigue.

Novembre 1963 : la 22F, affectée à Nîmes depuis mai, revient provisoirement à Lartigue ; elle y restera jusqu’au 15 février 1964.

Février 1964 : en Algérie, le détachement 31S de Lartigue (trois SO30-P depuis le 10 juillet 1963) s’installe sur la BA 180 de Bou Sfer ; la 22F quitte définitivement Lartigue.

Il est donc très plausible que la carte postale soit de 1963 ...

Le frère de Jack Revert étant radio volant il faisait un convoyage à Lartigue à partir de Dugny Le Bourget avec un SO 30P de la 31S. Et comme chacun sait, tous les volants ont un carnet de vol dans lequel toutes les missions sont datées et contrôlées par le Bureau des vols .. Donc si doute il y a il, est facile à Jack de contacter son frère pour vérifier.

Pour la seconde partie tu as raison, nous avons donné les BAN aux Algériens Clés en main , tout fonctionnait impeccablement. La BAN Lartigue était une base aux normes OTAN. Ce qui ressortait du Secret confidentiel pour les transmissions avait évidemment été enlevé. Normal puisque l'Algérie avait des accords avec les Soviétiques . Je suis bien placé pour le savoir ayant quitté l'Aéro en septembre 1962 ma dernière affectation étant la DCCAN/CAN /Aéro du Bvd Victor, section attribution des matériels US aux bases.

C'était il y a 55 ans mais ma mémoire est toujours présente ... [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 580511

Amicalement

JC



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
Serge BAVOUX
Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 90
Mécanicien [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par Serge BAVOUX le Lun 3 Sep 2018 - 11:31

Comme documentaliste sur l'aéro on ne fait pas mieux....



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanreconnaissance

Salut et fraternité !
ranchet
ranchet
MATELOT
MATELOT

Age : 75
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Elecequi NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par ranchet le Lun 3 Sep 2018 - 13:42

Bonjour. L " invité ", c'était moi, car en cours de réinscription. Désolé, mais je maintiens ce que j'ai dit.Je ne parlais pas des formations présentes à Lartigue en 63, et que je connais très bien car j'étais sur la base toute l'année. Ce n'est pas l'objet de la carte postale en question. Ce que je disais : on indique sur la carte postale, que les marins présents étaient confinés en raison des événements. Cela ne peut être : en 63, je répète que nous sortions en ville ou ailleurs comme nous le voulions, nous n'avons jamais été " victimes " de confinement ( ce qui veut dire, en quelque sorte " assigné à résidence " ) Ce ne sont donc pas des " oui dire " mais une constatation personnelle. D'ailleurs, cela pourrait être confirmé par des résidents présents sur la base cette année là, tout comme moi. Je pense notamment à Bernard LAFOURCADE, que j'ai grand plaisir à retrouver ici ! Mais aussi à Yannick Ruellan ou encore Jean Yves Tarquis, tous deux radios de bord à la 21 F.
C'était le seul objet de mon post.
Amicalement.
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Lun 3 Sep 2018 - 15:44

Bonjour Ranchet,
Le contexte est spécial, je t’envoie un mail.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Sam 10 Aoû 2019 - 11:34

Je reviens sur ce qu'était la BAN Lartigue à ses débuts c'est à dire après la GM2, et non pas en 1963 alors qu'elle allait être dissoute et remise clés en mains aux Algériens, ce qui pour ceux qui l'ont connue avant en période d'intense activité, ne présente pas un énorme intérêt, à part pour les liquidateurs...

En 1940 Tafaraoui était une base de l'armée de l'Air, cédée à la Marine en 1941, occupée par les Américains de novembre 1942 à avril1944.

Encore assez rudimentaire elle a d'abord servi comme Base École du personnel non volant EPNV qui a formé avant Rochefort les mécanos moteurs, avion et équipements/instruments, les armuriers, etc...
Pour la formation dans ces différentes spécialités, l'EPNV disposait de vieux appareils datant de 1940 ; Dewoitine 520 et LeO 451 plus connu sous le nom de LeO 45.
Ainsi que des bancs d'essais moteurs de toutes origines.

La BAN abritait aussi l’École du personnel volant, l'EPV seule école en état de fonctionner à partir de mi 1944 à 1950, avec au tout début de vieux avions
de différentes provenance ; Catalina ex 6FE ou 8FE, JU-52, Martin 167 (le fameux Glenn Martin) et Wellington ex 2FB qui avaient fait la guerre à Dakar.

C'est sur ces appareils que les jeunes volants assurèrent la continuité avec leurs anciens formés avant 1940 à Hourtin ou pendant la GM2 chez les Britanniques.

Ce sont toux ceux là, non volants ou volants; qui ont permis le renouveau de l'Aéronavale pratiquement anéantie pendant la GM2.

Voici quelques photos prises sur le terrain de Tafaraoui entre 1945 46 et 1947.

Carte de l'Oranais, Tafaraoui est au sud d'Oran près de la Grande Sebkra.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Carte_10
Spoiler:
La partie EPV du terrain avec ses avions.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4926010

Personnel EPV devant des LeO 451.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 49018b10
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4924410
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4924510
Les Avro Anson.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4924610
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4924711
Personnel EPNV devant un Dewoitine 520 d'instruction.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4924810
Personnel Instructeur de l'EPV.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925110
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925210
De faction devant un Martin 167 dans son hangar.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925310
Le maître radio volant Simon Bizien en tenue de vol devant les Martin 167.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925510
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925610
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925810
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4925910
Les Wellington.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4926110
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4926210
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 4926310

Toutes photos provenance diverses via ARDHAN.



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
COLLEMANT Dominique
COLLEMANT Dominique
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
Mécanicien NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par COLLEMANT Dominique le Sam 10 Aoû 2019 - 13:29

Superbes photos..... [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 582735



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanreconnaissance     [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insign10
Maître Principal mécanicien Collemant , dit "Bill" dans la sous-marinade / Membre de la section A.G.A.S.M. "Espadon" du Havre / Membre du M.E.S.M.A.T. de Lorient .
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Floreb10[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Maistr10
Matelot
Matelot
QM 2
QM 2

Age : 76
Canonnier pointeur équipage NON

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par Matelot le Sam 10 Aoû 2019 - 14:19

Merci J.C. [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 582735
Beaucoup plus de bachis, que de casquettes.
Maintenant c'est l'inverse.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994 matelot



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 10_ans14
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Mar 20 Aoû 2019 - 11:21

Retour sur la question posée par Max Péron sur les noms des villes de la région d'Oran débaptisés depuis l'Indépendance de l'Algérie.
Il suffit de comparer ces deux cartes.
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Region10
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Oran10

Toutes les villes et villages aux noms français ont été rebaptisés, les anciens noms d’origine arabe sont revenus parfois modifiés (par exemple Tafaraoui est devenu Tafraoui, et Ain El Turk, Ain Turk).
Mais pour les nombreux villages créés de toutes pièces par les Français de nouveaux noms arabes ont été donnés…
La carte actuelle que j’ai choisie ne donne pas suffisamment de détails… on doit pouvoir trouver mieux.
En remontant le sujet j’ai vu que j’ai abondamment raconté sur Lartigue Tafaraoui.
Je l’avais oublié.
Quel bavard !
Alors je n’y reviendrai pas… donc pas de surprise sur le sujet.

Sauf à propos du petit train qui reliait Hamman Bou Adjar à Oran en passant par Arbal et la BAN Lartigue, car d’anciens Pieds Noirs s’en souviennent et sur un site consacré à la région d’Oran ils racontent des choses fort intéressantes…

A suivre donc.
JC



[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière
J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 93
Radio [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Aero10

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par J-C Laffrat le Mar 20 Aoû 2019 - 14:55

A propos du Bouyouyou

Petit train à voie étroite que j’ai connu en 1946 lorsque que je faisais mon cours de radio volant à la BAN Lartigue Tafaraoui. Bien peu d’anciens de l’Aéro, à ce jour sont encore parmi nous pour évoquer son souvenir.

En parcourant le Web, j’ai eu la chance de trouver le blog d’un ancien dont les grands parents avaient travaillé jadis sur la petite ligne à voie étroite reliant Hamman Bou Hadjar à Oran.

Voici son récit :
Spoiler:

Toute ma famille paternelle travaillait dans les gares. Ils étaient cheminots aux CFA (Chemins de Fer Algériens).
Le père de mon père travaillait à la gare de la ville et le grand-père maternel était chef de gare au Bouyouyou.
Pour tous ceux qui ont l’âge d’avoir la mémoire d’avril 1949, le Bouyouyou reste inoubliable. Surtout qu’à l’époque, ceux d’aujourd’hui étaient enfants. Et quand on est enfant, ce genre de train s’imprime dans la mémoire pour l’éternité.
Alors que je retranscrivais le premier entretien réalisé avec mon père en août 2010, je suis tombé sur un passage qui manquait de clarté et je me suis décidé à lui envoyer un mail pour demander des précisions. La réponse fut tellement riche de souvenirs et de poésie que je dus la relire au moins dix fois. Je vais en reproduire ici une partie, celle qui donnera aux anciens l’occasion de retourner en pays de cocagne le temps d’une lecture.

“…Son père aussi à Mamie était chef de gare. Tout le monde était chef de gare dans la famille. Mais lui, c’était le petit train Oran-Hammam-Bou-Hadjar. Un petit tramway que la société belge avait installé entre Oran et Hammam-Bou-Hadjar distant de 80 kms. Cette ligne de tramway, c’était un bon petit train des années 1910 installé par une Société belge avec une locomotive comme on en voit dans les films du Far West, avec un tender et deux à trois wagons. Cette ligne de 100 kms reliait Oran à Hammam-Bou-Hadjar, petite ville quelque peu thermale (d’où le nom de Hammam) où est née Mamie en 1920. Cette ligne partait du centre d’Oran, au carrefour du Bd Joffre et Bd Mascara au niveau de la caserne ; c’est d’ailleurs là que Papi a connu Mamie qui y travaillait depuis 1 an (son père était Chef de gare) quand il a été embauché en 1941. Elle continuait sur Boulanger-Médioni, La Sénia, Valmy, Arbal… Je peux te dire que papi était vite devenu un pilier de ce Bouyouyou dont la ligne fut fermée en avril 1949. Avec son collègue Besson qui était mécanicien, ils s’arrangeaient pour utiliser le train pour chasser le gibier…Dans ma mémoire d’enfant de 5-6 ans, je le revois dans la plaine de Valmy sortir du train que Besson avait fait rouler au pas pour aller tirer avec son fusil un geai (oiseau multicolore qui m’avait frappé par sa beauté) qui se trouvait perché dans les parages, et il revenait en courant dans le train. La Société du Bouyouyou avait un dépôt de matériel à Boulanger-Médioni et également deux véhicules de service : deux belles Citroën Rosalie, l’une pour le Directeur et l’autre pour les 2 ou 3 sous-chefs ; évidemment papi qui était chef comptable l’avait quelquefois et je me souviens être dans cette voiture (car papi m’amenait toujours avec lui) à circuler dans les rangs de vigne à Valmy pour chasser la perdrix, la chasse était une passion pour lui.
Je me souviens voir de la fumée sortir de dessous le capot car le radiateur fuyait et le moteur chauffait, je me souviens du pot d’échappement arraché qu’on réparait avec des fils de fer… Tout ça devait se passer 1 ou 2 ans avant la fermeture de la ligne. Cette époque est restée marquée dans ma tête parce que tous les employés allaient être licenciés et ça alimentait beaucoup les conversations à la maison. Papi était avec trois ou quatre autres le représentant des salariés qui allaient discuter à Alger de leur devenir. Je me revois gamin allant avec ma mère l’accompagner le soir en bas de l’immeuble prendre le bus pour rejoindre la gare d’Oran du CFA, avec une petite valise, direction Alger. Là encore, il s’en est bien tiré car il s’est fait muter à la gare CFA d’Oran alors que son frère Roger a été recasé aux CFA d’Alger et a dû faire la navette Oran-Alger chaque week-end pendant 10 ans. Papi est resté à la gare d’Oran jusqu’en 1962.
Mon père rajoute cette très belle phrase pour finir.
Enfin, petit gamin sur le quai de la “gare” de Valmy, je revois ce train arriver éructant de partout, cette locomotive qui m’impressionnait beaucoup avec sa haute cheminée envoyant en l’air un gros nuage de fumée.

Paul Souleyre

Pour en revenir à mes souvenirs de la BAN Lartigue, j’avais demandé une carte de la région d’Oran à Monsieur Lucien Morareau membre fondateur de l’ARDHAN et auteur incontournable de nombreux textes sur l’Aviation maritime et l’Aéronautique navale.

Au reçu de sa carte , je lui ai répondu
En me baladant sur la carte que vous m'avez envoyée, j’ai zoomé sur Oran et en voyant la gare j'ai suivi la voie ferrée qui longe la RN 4. Et bien sûr j’ai vu Arbal où était l'embranchement de la route de Taf-Taf. Et je me suis souvenu qu'en 1946 quand je suis arrivé à l'EPV en juin, le petit train à vapeur qui venait d'Hammam Bou Adjar s'arrêtait à la base pour emmener les matafs permissionnaire à Oran et stoppait, si ma mémoire est bonne Place de la Révolution.
Ce petit train était très folklo ... parfois on descendait des wagons tellement la loco était poussive ...

Et il m’a répondu :
Oh que oui je m’en souviens du Bouyouyou... J’avais un oncle qui tenait le Bar de la République, juste en face de la gare... et je me souviens aussi le pont près de Valmy, juste après la Sénia, que la loco avait du mal à grimper ce qui, d’après la légende, permettait aux voyageurs de descendre pour ramasser des asperges sauvages qui foisonnaient autour de la voie... Il n’y a plus que des vieux comme nous qui se souviennent encore de ça...

Quelques photos

Prise par moi en 1946 dans la BAN où le Bouyouyou s'arrêtait, pas de quai, mais on voit le rail et derrière à droite les locaux d'habitation de la base
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Ligne_10
Carte postale de l'arrivée à Hammam Bou Hadjar
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Bouyou10
Le dernier voyage du Bouyouyou en 1949 Loco décorée pour la circonstance
[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 35362210

JC

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 642994








[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Rubanr10 [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Insig200
«Plus on se plaint de pertes de mémoire, moins il y a de probabilité de souffrir d’une maladie de la mémoire.»
Professeur Bruno Dubois, directeur IMMA à la Pitié-Salpétrière

Contenu sponsorisé

[LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE) - Page 12 Empty Re: [LES B.A.N.] LARTIGUE (ALGÉRIE)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Aoû 2019 - 18:22