Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Avatar22 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 902393 messages dans 15511 sujets

Nous avons 7577 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Le Corbeau

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Livreo10

Derniers sujets

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de service militaire EE FORBIN 80/81
par lefrancois Aujourd'hui à 11:16

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par DALIOLI Aujourd'hui à 11:00

» [Aéronavale divers] ÉTENDARD...
par john83 Aujourd'hui à 9:32

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par GUET Aujourd'hui à 9:28

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades affectation Unité Marine CEP MURUROA 89/90
par yellowman03100 Aujourd'hui à 7:09

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par marienneau jean-michel Hier à 22:51

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par PAUGAM herve Hier à 21:30

» [LES B.A.N.] AGADIR
par alain EGUERRE Hier à 13:05

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Max Péron Hier à 12:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades affectation B.S.M. TOULON 1985-1989
par yellowman03100 Hier à 11:54

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades affectation GEM ST MANDRIER 1982-1985
par yellowman03100 Hier à 11:52

» VAR (BCR)
par yellowman03100 Hier à 11:25

» DIVES (BDC)
par Basc Hier à 10:58

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS DE ROCHEFORT
par ryckelynck Hier à 10:25

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par Michel Roux Hier à 7:53

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par JACQUES SOUVAY ou BILL Lun 1 Mar 2021 - 18:24

» [Votre passage au C.F.M.] Partiels
par le rital Lun 1 Mar 2021 - 10:15

» [ Histoire et histoires ] La Royale à travers la presse ancienne
par MILAN Patrick Lun 1 Mar 2021 - 10:01

» [ Histoires et histoire ] LE DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE
par J-C Laffrat Lun 1 Mar 2021 - 8:56

» [ École des Mousses ] 63/64 1ere Compagnie
par TECTAM Dim 28 Fév 2021 - 22:56

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par AVOINE Dim 28 Fév 2021 - 11:50

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par loulou06000 Sam 27 Fév 2021 - 20:49

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par Chabot Sam 27 Fév 2021 - 16:22

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Mono Sam 27 Fév 2021 - 15:59

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par Michel Roux Sam 27 Fév 2021 - 14:32

» MOSELLE (BB - MURUROA)
par Pytheas Ven 26 Fév 2021 - 9:57

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par HèmBé43 Ven 26 Fév 2021 - 9:10

» SÉMAPHORE - BOULOGNE (PAS DE CALAIS)
par alain EGUERRE Jeu 25 Fév 2021 - 21:30

» LA PERLE (SNA)
par lefrancois Jeu 25 Fév 2021 - 11:53

» [Ports] LE VIEUX BREST
par MILAN Patrick Mer 24 Fév 2021 - 8:48

» [Vie des ports] Port de Boulogne
par Jean-Marie41 Mar 23 Fév 2021 - 19:08

» [ Blog visiteurs ] Maquette Cuirassé JEAN BART au 1/100 sur Plan
par loulou06000 Mar 23 Fév 2021 - 17:17

» [ La S.N.S.M. ] SNSM ROYAN
par Matelot Mar 23 Fév 2021 - 14:01

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles de Gaulle Tome 3
par pinçon michel Lun 22 Fév 2021 - 16:50

» [ La S.N.S.M. ] SNSM OUISTREHAM
par jjs Lun 22 Fév 2021 - 8:59

» [ Marine à voile ] Vieux gréements
par marsouin Dim 21 Fév 2021 - 21:47

» [ LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE - TOULON ] 12° mission JEANNE D'ARC
par Franjacq Dim 21 Fév 2021 - 15:19

» [ Blog visiteurs ] Dragueur Côtier Laurier
par Invité Dim 21 Fév 2021 - 11:33

» MINERVE (SM) - TOME 2
par JONCQUET Dim 21 Fév 2021 - 11:26

» SURCOUF (EE)
par TACTAC29 Dim 21 Fév 2021 - 9:24

» DOUDART DE LAGREE (AE)
par alain EGUERRE Dim 21 Fév 2021 - 9:12

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Sam 20 Fév 2021 - 21:16

» [ Histoire et histoires ] Le Sanatorium de Briançon (Le Grand Hôtel des Neiges)
par AVOINE Sam 20 Fév 2021 - 17:14

» Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par Doubi7 Ven 19 Fév 2021 - 15:21

» [Votre passage au C.F.M.] Paroles chants CFM Hourtin
par J C Ven 19 Fév 2021 - 8:49

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades CEAN caserne Martrou 67/68 et 70/71
par dufosse bruno Ven 19 Fév 2021 - 7:52

» [ Blog visiteurs ] Recherche informations sur la maison 20 100 0
par Invité Jeu 18 Fév 2021 - 19:50

» DUPETIT-THOUARS (EE)
par loulou06000 Jeu 18 Fév 2021 - 12:54

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par centime44 Mer 17 Fév 2021 - 22:09

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FUSILIERS
par FERRE Yves Mer 17 Fév 2021 - 19:24

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Gilles Caron, mécanicien SG
par fanch63 Mer 17 Fév 2021 - 17:10

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Mer 17 Fév 2021 - 15:40

» [Plongeurs démineurs] GISMER (Groupe d'Intervention Sous la Mer)
par alsybar Mer 17 Fév 2021 - 13:18

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades ER LE PROVENCAL 65/66
par Swede13 Mer 17 Fév 2021 - 12:19

» [Campagnes] DAKAR
par Noël Gauquelin Mar 16 Fév 2021 - 17:29

» [Les stations radios et télécommunication] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
par Bruno MAES Lun 15 Fév 2021 - 16:53

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par pinçon michel Lun 15 Fév 2021 - 13:53

» [ Blog visiteurs ] Les Bormettes en 1953
par Charly Lun 15 Fév 2021 - 9:48

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par timoniersoum Lun 15 Fév 2021 - 9:43

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Charly Dim 14 Fév 2021 - 12:05

» DE GRASSE (CROISEUR)
par Noël Gauquelin Sam 13 Fév 2021 - 17:18

» [ Histoire et histoires ] À l'arsenal de Brest
par pinçon michel Sam 13 Fév 2021 - 13:27

» [ Blog visiteurs ] Plaque en bronze du Champenois
par Invité Sam 13 Fév 2021 - 11:48

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades TCD OURAGAN de 69 à 72
par Saves Jacques Ven 12 Fév 2021 - 17:30

» VIEILLES PAPERASSES] VIEILLES PAPERASSES HUMORISTIQUES (en rapport avec la Marine).
par VENDEEN69 Ven 12 Fév 2021 - 9:02

» L'ENJOUÉ (E.C.)
par VENDEEN69 Ven 12 Fév 2021 - 8:48

» CROIX DU SUD (DM)
par jobic Jeu 11 Fév 2021 - 16:39

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarade Jean-Claude Kehal
par LE LANN Jeu 11 Fév 2021 - 11:48

» CHATEAURENAULT (EE)
par Cuiguillere Jeu 11 Fév 2021 - 9:39

» CÉPHÉE (DC)
par bigouden62 Jeu 11 Fév 2021 - 2:18

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par L.P.(Pedro)Rodriguez Mer 10 Fév 2021 - 20:20

» [Vieilles paperasses] PLAQUE D'IDENTITÉ
par pinçon michel Mar 9 Fév 2021 - 17:39

» ÉMERAUDE (SNA)
par Bureaumachine busset Mar 9 Fév 2021 - 17:00

» CAMÉLIA (DC)
par LE ROUX J-Luc Lun 8 Fév 2021 - 17:02

» [ AFRIQUE DU NORD ] Base Navale Mers el Kebir
par Bernard17 Lun 8 Fév 2021 - 16:43

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père Ancien combattant d’Indochine compagnon d´armes de membres de votre forum, dont Jean ROZO
par Invité Dim 7 Fév 2021 - 19:03

» [ Les stations radio de télécommunications] Station radio La Régine
par Laurent Sam 6 Fév 2021 - 16:45

» [ Blog visiteurs ] Recherche informations pour la réalisation de la maquette d’un canot major
par QUIQUEMELLE Sam 6 Fév 2021 - 16:12

» [Vie des ports] Le Conquet
par Charly Sam 6 Fév 2021 - 6:18

» STERNE
par jobic Ven 5 Fév 2021 - 17:53

» LE GASCON (ER)
par pajot Ven 5 Fév 2021 - 17:33

» TONNERRE (PHA)
par david974 Ven 5 Fév 2021 - 16:48

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 1
par dan83143 Ven 5 Fév 2021 - 11:57

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades de La Bourdonnais 1976 et du Jauréguiberry 1977
par MINGHINI Ven 5 Fév 2021 - 10:03

» BERRY (TRANSPORT-RAVITAILLEUR)
par Gouillard Alain Ven 5 Fév 2021 - 9:32

» ISÈRE (PR)
par Andre RICHARD Ven 5 Fév 2021 - 1:32

» MÉMORIAL NATIONAL DÉDIÉ AUX VÉTÉRANS DES ESSAIS NUCLÉAIRES A SAINT-BONNET-DE-MURE (RHÔNE)
par Charly Jeu 4 Fév 2021 - 13:28

» [ Blog visiteurs ] Mon père Pacha du sous-marin Andromède années 60
par Invité Mer 3 Fév 2021 - 19:30

» NIVOSE (FS)
par lenageur Mer 3 Fév 2021 - 18:55

» [ Blog visiteurs ] Mon père Mouquet michel CFM Pont REAN 1948 et Indochine 1948 -1949
par Invité Mer 3 Fév 2021 - 18:54

» DAPHNÉ (SM)
par destrez Mer 3 Fév 2021 - 17:58

» [ Blog visiteurs ] Recherche des informations sur l'aviso Beautemps - Beaupré
par Invité Mer 3 Fév 2021 - 11:05

» SÉMAPHORE - JARDEHEU (MANCHE)
par Louis BOUZELOC Mar 2 Fév 2021 - 17:28

» [ Recherches de camarades ] Recherches de camarades anciens sécuritars de l'école des Fourriers de juin à octobre 75
par QUIQUEMELLE Mar 2 Fév 2021 - 12:36

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par JEFF 30 Mar 2 Fév 2021 - 12:04

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par marienneau jean-michel Lun 1 Fév 2021 - 21:46

» La spécialité de Météorologiste
par garrigues gilbert Lun 1 Fév 2021 - 17:45

» [ Logos - Tapes - Insignes ] TAPE DE BOUCHE ET COUPELLE
par douzef Lun 1 Fév 2021 - 17:38

» FOCH (PA) - TOME 2
par 3eme ligne Lun 1 Fév 2021 - 0:01

DERNIERS SUJETS


[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Liensamis

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Commis NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Charly Jeu 23 Jan 2020 - 18:01

Monsieur Jean Sommet
Décédé le 19/01/2020 à l'âge de 105 ans
Cérémonie religieuse le 24/01/2020 à Grenoble.

Un homme qui a sa place dans ce sujet "Histoire":

Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet, Chevalier de la Légion d'Honneur, Croix de Guerre 1939-1945, ingénieur ENSHG, décédé à Grenoble le 19 janvier 2020, à l'âge de 105 ans.
Son frère Jacques Sommet a été un survivant de Dachau.

Ecole Navale Tradition: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Clique11

Il était le dernier à avoir participé à la bataille de Koh Chang (janvier 1941): [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Clique11

Campagnes lointaines "Dans Les Replis Du Dragon".
Carnets de Bord Du Croiseur Lamotte-Picquet 1935-1945
Sommet Jean (Capitaine De Corvette)
Edité par Bourg D'Oisans, 1998.
Spoiler:
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Ccc10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Cc12



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

LA TOULINE
LA TOULINE
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 81
Timonier équipage NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par LA TOULINE Jeu 23 Jan 2020 - 19:05

Merci pour l'info Charly: un livre à découvrir



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig205
« Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes,
L'univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! ».
[Charles Baudelaire]

takeo
takeo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 59
Mécanicien équipage [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Aero10

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par takeo Jeu 23 Jan 2020 - 20:43

Merci Charly pour ce sujet et ce livre.
Une question : que signifie le (H) ?



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig205

*De temps à autre, un retour aux sources ou à nos racines s'impose pour retrouver ce qui jadis fut familier et siège pour toujours dans notre cœur *
[Loreena McKennitt]

Jean-Marie41
Jean-Marie41
MAÎTRE
MAÎTRE

Age : 71
Mécanicien NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Jean-Marie41 Jeu 23 Jan 2020 - 20:57

H comme Honoraire Xavier
A lire certainement
Merci Charly
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 642994
J-M



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance  [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insign83
La solidarité et le travail de chacun au profit de tous.
[Charles Hébrard]

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Captur38

takeo
takeo
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 59
Mécanicien équipage [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Aero10

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par takeo Ven 24 Jan 2020 - 8:27

Merci Jean-Marie . [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 642994



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig205

*De temps à autre, un retour aux sources ou à nos racines s'impose pour retrouver ce qui jadis fut familier et siège pour toujours dans notre cœur *
[Loreena McKennitt]

KLETKE
KLETKE
QM 2
QM 2

Age : 65
Fusilier équipage NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par KLETKE Ven 24 Jan 2020 - 18:33

Merci pour l'info, Charly.
Je vais certainement le lire, c'est un travail de mémoire.

jjs
jjs
MATELOT
MATELOT

Age : 58
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Detecequi NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par jjs Mar 4 Fév 2020 - 9:18

merci pour cette info, je me nomme jean-jacques Saumet je crois savoir que dans un passé lointain, il y aurait eu une discorde dans le clan familiale qui aurait entrainé une modification de l'orthographe de mon nom. Je vais essayer de trouver ce livre et peut être que j'en saurais plus
merci

Michel Roux
Michel Roux
QM 1
QM 1

Age : 73
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Infirmierequi NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Michel Roux Mar 4 Fév 2020 - 9:37

Merci pour l'info.

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Commis NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Charly Mar 4 Fév 2020 - 9:59

Bonjour et merci Jean-Jacques (jjs). [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 582735



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Jean-Eugène DARENGOSSE
Jean-Eugène DARENGOSSE
QM 2
QM 2

Age : 80
Manœuvrier équipage NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Jean-Eugène DARENGOSSE Mar 4 Fév 2020 - 10:22

Bonjour Charly merci pour l'info

Jean-Léon
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Armurier NON Missilier ASM

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Jean-Léon Mar 4 Fév 2020 - 13:46

Un peu plus sur le CC Sommet.
Jean Alexandre Marie SOMMET - né Bourg-en-Bresse 20 juillet 1914, décédé 19 janvier 2020, obsèques à Grenoble.
Rentré dans la marine en 1932, officier canonnier.
Fils de Pierre Paul SOMMET 1874-1969, ancien combattant de la Grande Guerre, fabricant de soieries et Jeanne Louise PELLETIER. Petit fils de Gabriel SOMMET et Jeanne GIRAUD.
Pour JJS, les noms de famille n'ont pas d'orthographe. Les variantes les plus communes du patronyme SOMMET sont: SOUMET, SOUMAY, SOMET, SOUMET etc...



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr11  [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insign63
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Commis NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Charly Mar 4 Fév 2020 - 15:01

Jean-Léon, c'était dans le message n°1, voir le "cliquer ici" (Ecole Navale Tradition).



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Faurege69008
Faurege69008
MATELOT
MATELOT

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet MECANEQUI NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Faurege69008 Mar 4 Fév 2020 - 15:02

bonjour,
Merci et je voudrais dire un mot pour cet homme d'un grand courage. Respect, honneur d'avoir servis une si belle confrérie.

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par TUR2 Mar 4 Fév 2020 - 16:56

Bonjour,

En réponse à la demande de Charly,
extrait du livre de Jacques Mordal "Histoires de la Flotte Française de combat" chez PUBLEDIT 71,Avenue d'Amade Casablanca édité deuxième semestre 1959.
1)
La victoire de Koh-Chang
17 janvier 1941

Vous ne sauriez imaginer côte plus plaisante que celle de l'Annam, sur la mer de Chine méridionale. Ses rivages escarpés sont profondément découpés par de nombreuses baies si bien protégées qu'après y avoir pénétré, on a l'impression de se trouver dans quelque lac du jura, ou vien au fond d'un fjord de la Norvège du Sud. Les arbres et les taillis descendent jusqu'à la mer, tranchant par leur vert sombre ou tendre sur le bleu du ciel et de l'eau. Décor de paix , qu'on verrait plutôt visité par des paquebots de croisière que hanté par des bâtiments de guerre.
Plus d'un pourtant, au cours de cinquante ans d'histoire, est venu s'abriter dans la baie de Cam Ranh, l'une des plus belles et des plus connuies de cette côte. Cam Ranh n'est pas un grand port. Aucune agglomération importante au voisinage. C'est le havre le plus discret qui se puisse trouver pour préparer un mauvais coup.
Car c'était bien un mauvais coup qu'avait en tête l'amiral Terrauxn, commandant la marine en Cochinchine, lorsqu'il avait quitté Saigon par la route le 14 janvier 1941, en compagnie de son sous-chef d'état major, pour rencontrer le capitaine de vaisseau Bérenger, commandant le croiseur Lamotte Picquet, mouillé en baie de Cam Ranh depuis quelques jours.
Un mauvais coup, certes, il ne s'agissait de rien de moins que d'aller surprenjdre, et si possible détruire dans ses mouillages du fond du golfe du Siam, de l'autre côté de la presqu'île indochinoise, la flotte Thailandaise...
La Thailande, autrement dit le Siam, ne nous avait pas déclaré la guerre. Nous ne lui avions pas déclarée non plus. Mais, profitant de la situation difficile dans laquelle nous avait mis l'armistice, excitée en sous-main par le gouvernement Japonais, elle ne cessait de nous harceler depuis quelques mois tout au lon de la frontière du Cambodge, sous prétexte qu'elle revendiquait la souveraineté sur tous les territoires situés à l'ouest du Mékong. Excédés, le gouvernement général de l'Indochine et le commandement militaire cherchaient à frapper un grand coup pour convaincre ces fâcheux d'avoir à se tenir tranquilles.
Malheureusement nous avions très peu de troupes en Indochine, et la plus grande partie en était retenue dans le nord, où les Japonais nous faisaient mille ennuis.
On avait donc pensé aux marins.

.../...

à suivre.

Bien amicalement TUR2



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig159

Ia orana ite matahiti api

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par TUR2 Mar 4 Fév 2020 - 17:31

Suite

La flotte siamoise, direz-vous, ce ne devait pas être quelque chose de bien considérable. On n'en avais jamais entendu parler depuis l'époque de Louis XIV, où l'un de nos meilleurs marins, le comte de Forbin, fut un temps amiral à Siam !
Amiral d'une flotte pour rire...
Mais les temps avaient changé. Au cours des années qui précédèrent la seconde guerre mondiale, les Siamois avaient décidé de devenir une puissance navale et fait pour cela de grands efforts. Deux garde-côtes cuirassés armés de canons de 203 mm, deux canonnières cuirassées portant du 152, une dizaine de torpilleurs, des sous-marins, des avisos, des dragueurs... Le tout flambant neuf, construit en Italie ou au Japon entre 1933 et 1940. Avec son vieux Lamotte-Picquet (1926), deux grands avisos coloniaux, le Dumont d'Urville et l'Amiral Charner et deux petits avisos de six cent tonnes, la Marne et le Tahure, datant de l'avant guerre, la division navale française d'Indochine était, sur le papier au moins, très inférieure en puissance de feu à la marine Thailandaise.
Mais si le matériel est une chose, le moral en est une autre. Et nos marins d'Indochine "en voulaient".
Ils avaient été écoeurés d'avoir vu survenir l'armistice sans tirer un seul coup de canon, dans ces mers où il ne se passait rien.

Il y avait un bon moment que le commandant Bérenger faisait les cent pas sur le petit appontement de Ba Ngoi, au fond de la baie de Cam Ranh, lorsqu'une voiture déboucha, arborant un fanion tricolore coupé d'une croix blanche et frappé de deux étoiles dans le bleu. C'était l'Amiral Terraux.
_ Mes respects Amiral !
_ Bonjour Berenger. Dites moi, ne perdons pas de temps. Envoyez votre armement de vedette faire un tour, et nous allons nous installer dans la chambre pour causer en paix.
_ ... Voila. Je n'ai pas encore l'accord du gouverneur général (c'était l'amiral Decoux) mais je le considère comme acquis d'avance, et je veux que vous soyez prêt à agir sans perdre une seconde au premier signal. Nous ne connaissons pas parfaitement le dispositif de la flotte siamoise, mais vous serez tenu régulièrement au courant par les hydravions de Gaxotte, qui reconnaissent ses mouillages matin et soir. (Le lieutenant de vaisseau Gaxotte commandait la section des hydravions de la marine en Indochine)
Suivant le cas, vous irez attaquer la base principalede Satahib, rechercher l'ennemi le long de la côte entre Satahib et la frontière du Cambodge, ou vous manifester du coté des îles de l'archipel de Koh-chang.
Bérenger était prêt. Le soir même, il appareillait après avoir donné rendez-vous aux quatre autres bâtiments de sa division dans un mouillage discret des îles Poulo-Condore. Poulo-Condore se trouve à une centaine de milles au sud du cap Saint Jacque, qui marque l'entrée de la rivière de Saigon. Le petit archipel est à peu près désert : quelques gardiens de phare, et les hôtes du pénitencier... témoins discrets par force.
Bien malin donc qui pourrait y épier ses mouvement ou du moins en faire état. A Saîgon, au contraire, on n'aurait rien pu cacher. MLes bateaux sont amarrés en rivière au bas du boulevard Charner, et l'on n'y peut remuer le petit doigt que toute la ville ne le sache.
Tout cela avait été prévu...


.../...
à suivre

TUR2



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig159

Ia orana ite matahiti api

sagnimorte albert
sagnimorte albert
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE
SECOND MAÎTRE 2ème CLASSE

Age : 90
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par sagnimorte albert Mar 4 Fév 2020 - 17:36

Bonjour à tous.
Je n'ai pas pu m'insérer dans le sujet de la bataille de Koh-Chang.
Merci Charly de nous la rappeler.
A bord de la "Lave" , nous avions un Q/M 1 bosco appelé "le vieux" (il devait avoir trente ans) qui y avait participé sur le "Lamotte-Piquet".
Le pauvre, désarmé et prisonnier des Japs, complètement rongé par les vers et le palu, n'était jamais retourné en France.
A plus. Albert.

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Commis NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Charly Mar 4 Fév 2020 - 17:50

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 582735

Grand merci Michel.

Merci cher Albert, le gars à dû morfler avec les Japs.

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 642994



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par TUR2 Mar 4 Fév 2020 - 18:14

Suite

Tout le monde s'y retrouva le 15 au soir. Le Lamotte-Picquet n'avait pas plutôt jeté l'ancre que le poste central transmissions faisait parvenir un message que l'on venait de déchiffrer. Il venait de l'amiral Terraux : "Excécutez immédiatement cas numéro 2 prévu dans mon ordre du 13 janvier." Ce cas numéro 2 voulait dire : "Rechercher et détruire les forces siamoises entre Satahib et la frontière du Cambodge."
Une flamme et deux pavillons montèrent aux drisses du croiserur. C'était le signal convoquant tous les commandants "à bord de l'Amiral" sur le champ.
Il n'y avait pas d'amiral, mais tout le monde se comprenait. Dans les circonstances de ce genre, "Amiral", cela voulait dire le commandant supérieur, même s'il ne s'agissait que d'un simple lieutenant de vaisseau.
Ici, le capitaine de vaisseau Bérenger.
Voici les cinq commandants réunis pour un dernier conseil de guerre. On va se battreK; Où ? On ne sait pas très bien encore, mais l'aviation nous le dira avant que nous ne soyons arrivés au fond du golfe de Siam. Si les Siamois sont à la mer, on leur courra sus... et bien entendu on les coulera. S'ils sont au mouillage, on ira les débusquer et on les coulera encore mieux. Il n'y a qu'un ennui. Ces côtes siamoises sont horriblement mal connues. Les fonds n'y sont pas sains, les cartes sont médiocres. Il ne faudrait tout de même pas courir le risque d'un échouage. Mais cela a été prévu aussi. On a fait établir des agrandissements et les officiers de manoeuvre ont soigneusement préparé leur affaire.
_ S'ils sont à Koh Chang, dit Bérenger, nous nous diviserons en trois groupes. A l'entrée Ouest, entre Koh Chang et Koh Kar, se présenteront Marne et Tahure. Entre Koh Kar et Koh Klum, passeront l'amiral Charner et le Dumont D'Urville. Le Lamotte Picquet débouchera par la passe sud. Après quoi, à la grâce de Dieu. Ouverture du feu sans autresordres sitôt l'objectif reconnu... Commandant de Quièvrecourt, vous me suivez ?
Le bon commandant du Dumont d'Urville, le plus ancien après Bérenger, a le nez plongé dans une lettre de France que lui a remis le vaguemestre du Lamotte Picquet à son arrivée à bord. Sagement, il la rentre dans son enveloppe.
En route. Les feux sont masqués partout. La petite division cingle à travers le golfe de Siam, loin des itinéraires fréquentés. La mer est vide... La première journée de navigation s'achèvera sans le moindre incident. Sur le soir, le 16 janvier, on reçoit enfin les renseignements de l'aviation. La flotte ennemie est répartie pour moitié à Satahib et à Koh Chang.
Dommage qu'on ne puisse pas se couper en deux pour attaquer aux deux endroits à la fois. Mais vraiment ce ne serait pas sérieux. Koh Chang est l'objectif le plus proche. On peut y être demain avant le lever du soleil.
La meilleure heure pour les surprises. Va pour Koh Chang ! Un petit coup de fanal discret pour avertir les avisos : "On attaquera au jour à Koh Chang, dans les conditions prévues..."

.../...
à suivre
TUR2



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig159

Ia orana ite matahiti api

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par TUR2 Mar 4 Fév 2020 - 18:41

Suite

La mer est grise et lisse, silencieuse et paisible.
A moins de deux cent milles, les équipages siamois reposent paisiblement, exactement du reste comme les marins de la division française qui ne sont pas de quart en ce moment. Les heures s'écoulent. A Koh Chang, les factionnaires consultent la montre qui va leur indiquer l'heure du branle-bas. Dans la marine thailandaise, la journée commence par une demi-heure de réveil musculaire. Il va être six heures, et bientôt le clairon va précipiter les dormeurs hors du hamac.
Une, deux...Flexions, extensions...
Alerte avions ! La séance de gymnastique s'interrompt brusquement à cause de nos hydravions, apparu à cette heure inhabituelle, pour une ultime reconnaissance. Les marins siamois bondissent à leurs armes et le ciel se strie de traits fulgurants.
Sur le moment, Bérenger qui allait se , voulant se trouver à portée, pesta contre l'arrivée de ce fâcheux avion qu'il n'avait pas demandé, voulant se réserver une surprise totale. Tout compte fait, le fâcheux n'était pas si fâcheux. Car, sur les passerelles des bâtiments qui se présentaient à ce moment dans les passes de Koh Chang, on ne distingua exactement rien dans la grisaille de l'aube... jusqu'au moment où les canonnièrs siamois, en ouvrant le feu, eurent clairement démasqué leurs positions. Successivement sur nos cinq bateaux, les cinq commandant ont donné l'ordre d'ouvrir le feux, sitôt reconnus les objectifs silhouettes par les lueurs de départs des coups. Il est 6h14, et nous sommes le 17 janvier 1941.
Les siamois ont fort bien tiré sur l'hydravion Loire 130 du lieutenant de vaisseau Plainemaison, qui venait si malhonnêtement troubler leur sérénité matinale. L'appareil, rapidement encadré par les éclatements de la DCA, a même dû s'éloigner précipitamment. Sur quoi, les marins ennemis ont à leur tour compris que le danger n'était pas dans le ciel en voyant se profiler vers le large les silhouettes des bateaux français, faciles à distinguer dans les passes.
Retournant à leurs pièces vers ces intrus, ils commencent à hâcher la mer des gerbes de leurs 76.
Il y a là trois ou quatre torpilleurs mouillés à proximité de l'îlot Koh Ngam. Les deux gardes côtes cuirassés, l'Ahidéa et le Dhumburi ne sont pas loin, mais ils sont encore masqués derrière une pointe. Pour l'instant, c'est le sort des torpilleurs qui se joue et ce ne va pas être bien long.
Les premières salves des avisons sont tombrées à terre, mais très vite les silhouettes imprécises au début ont commencé à se mieux détacher, et bientôt tous les coups tombent au but. Le Dumont D'urville et l'Amiral Charner ne sont plus qu'à cinq mille mètres de leur objectif. La Marne et le Tahure sont bien plus près encore puisque pour eux, par moment, la distance tombera à moins de trois mille mètres. Autant dire qu'à cette distance,n pour des bateaux qui portent du 130 ou seulement du 100, c'est une exécution pure et simple, en face des petits torpilleurs surpris au mouillage, qui, dans l'impossibilité d'appareiller pour attaquer à la torpille, n'ont que leur 76 pour se défendre. Cela ne traine pas. Successivement le Songkla, le Chonburi et le Trat sont mis en flammes et coulés.
Ils se sont vaillamment défendus. On a vu sur le Songkla l'armement d'un canon de 76 tué par notre feu, immédiatement remplacé par une équipe de volontaires. Sur le Chonburi, un veilleur posté dans le nid de pie a les jambes emportées par un obus. Il meurt en exhortant ses camarades.
A 6h50, cette première partie de l'affaire est réglée. Reste le plat de résistance : les deux gardes-côtes cuirassés qui sont justement là tous les deux, et qui sont beaucoup plus puissamment armés à eux deux que le plus fort de nos cinq bâtiments. En d'autres circonstances, l'affaire aurait pu être chaude. Elle le sera d'ailleurs par instants au cours du duel d'artillerie dont le Lamotte Picquet va être le principal acteur. Mais en fait, ce combat naval est plutôt une partie de cache-cache, car les adversaires ne peuvent parcourir plus de quelques centaines de mètres sans se masquer tour à tour derrière les îlots de la baie.

.../...

à suivre
TUR2




[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig159

Ia orana ite matahiti api

VENDEEN69
VENDEEN69
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 72
Détecteur équipage NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par VENDEEN69 Mar 4 Fév 2020 - 19:00

Merci Michel pour ce passionnant récit d'une bataille dont j'ignorais tout [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 642994



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig211
''Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux quand il juge le passé'' (Nicolas Beuglet)

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Le_ven10

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par TUR2 Mar 4 Fév 2020 - 21:51

Suite

Revenons de quelques minutes en arrière. Au moment où il pénétrait entre les iles, aux environs de six heures vingt, le Lamotte Picquet a lancé trois torpilles sur un but mal défini. Deux torpilles ont manifestement explosé contre la terre en soulevant d'immenses gerbes jaunes. La troisième, au contraire, a dû exploser contre une coque, car la gerbe était beaucoup plus claire. Sur le coup on n'en sut pas davantage, et ce n'est que par la suite qu'on apprit que cette torpille avait touché l'Ahidéa et lui avait fait de telles avaries qu'il ne put prendre part au combat et dut se traîner comme il put derrière les îles, pour aller s'échouer dans l'estuaire voisin de la rivière de Chantaboun.
Et d'un !
L'autre le Dhumburi, fut aperçu à 6h25 par l'Amiral Charner, puis par l'officier canonnier du Lamotte Picquet juché dans sa hune de tir. A ce moment tout le monde n'avait d'yeux que pour l'action contre les torpilleurs et, du reste, le bâtiment siamois ne tarda pas à se masquer derrière une île.
Soudain, à la base d'un îlot, jaillissent de nouveaux éclairs. Sur la passerelle du Lamotte Picquet, où l'ivresse de la poudre monte progressivement, l'exaltation est à son comble.
_ Foutez leur une giclée ! crie Bérenger, convaincu d'avoir affaire à une batterie de côte ennemie.
Mais dans ses grosses jumelles, le chef canon a reconnu à temps les petits avisons Marne et Tahuré que personne ne pouvait croire si profondément aventurés dans la baie. La méprise est évitée de justesse.
Encore quelques minutes s'écoulent. Le soleil levant vient de se démasquer, énorme disque rouge perçant les nuages sur une île. Il éclaire la silhouette imposante et ramassée d'un bâtiment siamois du type Dhumburi... C'est du reste le Dhumburi. Une nouvelle île le masque. Il réapparait enfin à 6h43, et deux minutes plus tard les deux adversaires ouvrent le feu simultanément à douze mille mètres l'un de l'autre. A cette distance, pour des canons de 155 et à plus forte raison de 203, tous les coups doivent porter ; et très vite, ceux du Lamotte Picquet sont encadrants. Ceux du Siamois, par contre, sont nettement trop courts. Mais, sans arrêt les îlots s'interposent entre les deux adversaires. Il faut constamment suspendre le feu.
A sept heures enfin le but parait touché, dans les premiers rayons du soleil qui l'éclairent. Les avisos ont rallié et joignent leur feu à celui du Lamotte Picquet. L'un d'eux, l'Amiral Charner, est même dangereusement encadré par les gerbes de 203. Le commandant Bérenger a vu le danger et fonce à vingt six noeuds pour se rapprocher. "Suivez nous", fait son projecteur. Mais les avisos coloniaux ne peuvent soutenir cette allure.
L'ennemi n'a toujours marqué aucun coup au but contre les notres. Par contre, il semble mal en point. On lui voit des flammes sur l'avant, et il a de la bande sur tribord. Bérenger veut l'achever.
"Attention ! fait le Dumont d'Urville. Les fonds sont mauvais où je suis."
.../...

A suivre
TUR2



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig159

Ia orana ite matahiti api

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Commis NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Charly Mar 4 Fév 2020 - 22:10

Très intéressant, merci Michel. [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 582735



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum

Jean-Léon
Jean-Léon
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Armurier NON Missilier ASM

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Jean-Léon Mar 4 Fév 2020 - 23:34

Jean-Léon, c'était dans le message n°1, voir le "cliquer ici" (Ecole Navale Tradition).
Eh oui Charly, ça m'apprendra à aller trop vite en besogne et de ne pas cliquer sur les liens [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 615235 
A ma décharge, j'ai amené un petit plus généalogique sur la famille du CC Sommet. Pour ceux que ça pourrait intéresser.



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr11  [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insign63
Dorénavant, on vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la police.

TUR2
TUR2
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 63
Radio NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par TUR2 Mer 5 Fév 2020 - 7:15

Suite

Ils sont si mauvais que le Lamotte Picquet vient de talonner dans la vase. Un instant d'émotion. Un grand coup de barre pour se retourner cap pour cap en laissant derrière lui un énorme sillage de boue.
Décidement, on n'assistera pas à la fin du Dhumburi. Notre croiseur cale trop d'eau pour le suivre dans les bas-fonds où il s'est trainé pour mourir. Pourtant le commandant Bérenger comptait bien avoir cette satisfaction. Même qu'il avait fait monter sur la passerelle un quartier-maitre clairon pour lui jouer, suivant la tradition, un rigodon d'honneur au moment où il chavirerait !
Une dernière fois, à 8h01, les adversaires s'entrevirent et échangèrent une salve entre deux îles. Les marins français n'étaient pas contents car ils avaient l'impression que, tout mal en point qu'il fût, c'était le siamois qui avait tiré le dernier. L'adversaire laissait néanmoins en disparaissant l'impression d'un bâtiment ravagé par l'incendie, l'arrière lourdement enfoncé dans l'eau avec une forte gîte sur tribord.
Disons tout de suite ce que fût sa fin et ce qu'avait été son combat.
Le commandant du Dhumburi était un officier fort distingué, le commandant Luang Prom Wirapham qui avait occupé de hautes fonctions, puisqu'il avait même été, en 1940, ministre de la marine Thailandaise. A ce titre, il avait été à l'époque reçu à Saïgon à la table du capitaine de frégate Le Calvez à bord de l'Amiral Charner. Ce dernier en avait gardé le souvenir d'un hôte courtois, brillant et intelligent causeur, parlant volontiers de la France dont il évoquait des souvenirs charmants.
Rentré dans le rang, il avait pris le commandement du Dhumburi peu avant le début des hostilités franco-thailandaises. Il se trouvait à l'ancre au moment de l'attaque de Koh Chang, séparé par une petite pointe de terre du mouillage des torpilleurs.
Mauvais poste, car il ne lui permettait sur le moment de rien faire pour soutenir les petits bâtiments. Mais, grâce à ses moteurs, il put appareiller sur le champ pour essayer de leur venir en aide, et, c'est alors qu'il apparut à la vue du Lamotte Picquet. Malheureusement pour le Dhumburi l'un des premiers obus français tomba sur le blockhaus, tuant simultanément le commandant et l'homme de barre, et désemparant les commandes de l'appareil à gouverner.
Plusieurs fois touché par la suite, jusqu'à se trouver dans l'état qu'on a vu, le Dhumburi se traîna vers une baie de la côte pendant que son équipage essayait de maitriser les incendies. Mais le feu gagnait toujours. Il fallut noyer les soutes, et la gite s'accentua. Un petit patrouilleur envoyé à son secours le trouva, vers neuf heures du matin, enveloppé dans un épais nuage de fumée noire. Un second s'éfforça de la prendre en remorque. Vainement ! La situation ne cessa d'empirer. Il fallut évacuer l'équipage au début de l'après midi et le garde-côtes chavira sur tribord, pour couler à 16h40.

.../...
A suivre
TUR2



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanreconnaissance [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig159

Ia orana ite matahiti api

Charly
Charly
OFFICIER EN SECOND
OFFICIER EN SECOND

Age : 66
[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Commis NON

[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Empty Re: [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet

Message par Charly Mer 5 Fév 2020 - 9:43

Merci Michel. [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet 582735



[ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Rubanr10 [ Histoire et histoires ] Capitaine de Corvette (H) Jean Sommet Insig503
OFFICIER EN SECOND

Merci de respecter les règles pour le bon fonctionnement du forum


    La date/heure actuelle est Mer 3 Mar 2021 - 12:50