Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 606928 messages dans 13032 sujets

Nous avons 15158 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Ferrand ,

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI

Derniers sujets

» [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti
par Xtcphil Aujourd'hui à 11:35

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 8
par guet Aujourd'hui à 11:13

» ARGONAUTE
par HèmBé43 Aujourd'hui à 8:45

» ÉCOLE D'INFIRMIERS
par Pascal GUERREY Hier à 20:39

» [ Blog visiteurs ]Anne de Buchepot
par Invité Hier à 19:59

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par loulou06000 Hier à 19:11

» [Tahiti] VOTRE PREMIÈRE ARRIVÉE À TAHITI
par Charly Hier à 17:21

» [Campagne] DJIBOUTI - TOME 1
par PAUGAM herve Hier à 16:09

» ARROMANCHES (PA)
par BERTIN Hier à 16:09

» VENUS (SM)
par centime44 Hier à 15:25

» [Services de santé] Hôpital Jean Prince
par ARDILA MARC Hier à 15:04

» [Autres sujets Marine] Préparation Militaire Marine
par GILOU971 Hier à 14:16

» STATION RADIO SUPER MAHINA "FUM"
par GILOU971 Hier à 13:58

» ÉCOLE DES TRANSMISSIONS - ST MANDRIER
par GILOU971 Hier à 13:53

» [ Logos - Tapes - Insignes ]
par Joël Chandelier Hier à 12:06

» Premier essai pour l'EDA-R avec le BPC MISTRAL
par COLLEMANT Dominique Hier à 0:02

» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français
par Jean-Marie41 Mer 26 Avr 2017 - 21:55

» CFM HOURTIN. volume 4
par loulou06000 Mer 26 Avr 2017 - 13:32

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Médailles opex
par JPP29N Mar 25 Avr 2017 - 18:31

» [ Blog visiteurs ] Recherche d'anciens radios session 2eme semestre 1954
par Defacq Lun 24 Avr 2017 - 21:13

» MISTRAL (BPC)
par Jean-Marie41 Lun 24 Avr 2017 - 21:03

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 003
par Jean-Marie41 Lun 24 Avr 2017 - 20:17

» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 2
par CHAMOT Marcel Lun 24 Avr 2017 - 17:30

» ALBUM PHOTOS DE COURS - ECOLE DES NAVIGATEURS AÉRIENS
par Didier Loizon Lun 24 Avr 2017 - 17:21

» [ Blog visiteurs ] Mon père Matelot BE Mécan Jean Claude Fragne ER Agenais 08/65 à 11/66
par Charly Lun 24 Avr 2017 - 10:28

» [Associations anciens marins] FNOM
par Jean-Marie41 Dim 23 Avr 2017 - 20:55

» [Activité hors Marine des ports] LE CROISIC Port, Traict, Côte Sauvage...
par Jacques l'A Dim 23 Avr 2017 - 19:03

» [ Divers frégates ] Frégates FTI
par COLLEMANT Dominique Dim 23 Avr 2017 - 1:14

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] VISITE DE LA RADE DE TOULON
par COLLEMANT Dominique Dim 23 Avr 2017 - 1:02

» [Les traditions dans la Marine] Les Villes Marraines
par COPY Sam 22 Avr 2017 - 20:27

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par loulou06000 Sam 22 Avr 2017 - 20:03

» [ Recherches de camarades ] Michel Berhault cuisinier du DO Cantho 1966/1967.
par bjcr66 Sam 22 Avr 2017 - 14:15

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Laurent Sam 22 Avr 2017 - 11:46

» ENGAGEZ VOUS !!! RENGAGEZ VOUS,OU LES CAMPAGNES D'INFORMATION DE LA MARINE AVANT 1970
par COLLEMANT Dominique Sam 22 Avr 2017 - 1:25

» CASSARD (EE)
par DUFFOND Serge Ven 21 Avr 2017 - 23:53

» [Vieilles paperasses] Acte d'engagement dans la Marine
par larcher Ven 21 Avr 2017 - 12:04

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par Charly Ven 21 Avr 2017 - 10:52

» ÉCOLE DES ARMURIERS DE SAINT-MANDRIER Tome 5
par Jean-Léon Jeu 20 Avr 2017 - 18:49

» Insignes de surfacier
par douzef Jeu 20 Avr 2017 - 14:31

» AGADIR (B.A.N.)
par DESTENABES Jeu 20 Avr 2017 - 12:01

» LA SPÉCIALITÉ DE CANONNIER
par JBY Jeu 20 Avr 2017 - 1:32

» Des nouvelles du nouveau Ste Anne
par COLLEMANT Dominique Jeu 20 Avr 2017 - 0:55

» [La musique dans la Marine] Bagad de Lann-Bihoué
par bezat robert philippe Mer 19 Avr 2017 - 16:40

» [Logos-tapes-insignes] Collection de rubans légendés de sous-marin et brevets SM
par Schalck Mer 19 Avr 2017 - 9:13

» COMMANDANT BOUAN [AVISO]
par COLLEMANT Dominique Mer 19 Avr 2017 - 1:29

» [ VOS ESCALES ] Escale à Zanzibar
par Jean-Léon Mar 18 Avr 2017 - 19:05

» SURCOUF F711 (FREGATE)
par framery Mar 18 Avr 2017 - 17:50

» [Campagnes C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Le Paulois Mar 18 Avr 2017 - 13:27

» [ Blog visiteurs ] Mon père Gilles Balouzat incorporé en 65/66 caserne Grignan Toulon et Polynésie
par Charly Mar 18 Avr 2017 - 10:18

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Nenesse Lun 17 Avr 2017 - 1:47

» GYMNOTE (SM)
par corre claude Lun 17 Avr 2017 - 0:15

» ESTEREL (RP)
par jacques95 Dim 16 Avr 2017 - 19:06

» BELIER (RCVS)
par montcalm Dim 16 Avr 2017 - 16:35

» BISON (RCVS)
par montcalm Dim 16 Avr 2017 - 16:32

» LE MUTIN (BE)
par Joël Chandelier Dim 16 Avr 2017 - 15:26

» DUPLEIX (FRÉGATE)
par centime44 Sam 15 Avr 2017 - 21:33

» LUBERON ( RP)
par montcalm Sam 15 Avr 2017 - 20:32

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST
par Joël Chandelier Sam 15 Avr 2017 - 12:23

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par J.Revert Sam 15 Avr 2017 - 12:09

» [Vieilles paperasses] Anciennes photos de marins
par Charly Ven 14 Avr 2017 - 22:02

» ESSA - École du Service de Santé des Armées de Bordeaux
par durand daniel Ven 14 Avr 2017 - 1:52

» TONNERRE (BPC)
par takeo Jeu 13 Avr 2017 - 22:43

» [ Marine à voile ] Les clippers de Flying P Line
par KRAUSSE Mer 12 Avr 2017 - 13:01

» [ Marine à voile ] Race for Water, le catamaran solaire
par Christian DIGUE Mer 12 Avr 2017 - 12:31

» FRÉJUS ST RAPHAEL (B.A.N)
par Choucroute Mer 12 Avr 2017 - 0:32

» OUESSANT (SM)
par centime44 Mer 12 Avr 2017 - 0:07

» GIBOULEE (NAVIRE CITERNE)
par GYURISS Mar 11 Avr 2017 - 16:15

» [Campagne C.E.P.] Ile de RAPA
par KRAUSSE Mar 11 Avr 2017 - 11:58

» ARIES (DC)
par mercier joseph Lun 10 Avr 2017 - 18:31

» FORBIN D620 (fregate)
par Joël Chandelier Lun 10 Avr 2017 - 15:14

» Dien Bien Phu - Triste anniversaire
par Didier Moreaux Dim 9 Avr 2017 - 18:44

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par lefrancois Dim 9 Avr 2017 - 17:03

» [Aéronavale divers] DC8 COTAM
par christian dupuy Dim 9 Avr 2017 - 12:28

» BSM LORIENT - KEROMAN
par centime44 Dim 9 Avr 2017 - 0:54

» FLOTTILLE 4 F
par takeo Sam 8 Avr 2017 - 18:41

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par christian dupuy Sam 8 Avr 2017 - 14:04

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par L.P.(Pedro)Rodriguez Sam 8 Avr 2017 - 5:48

» FLOTTILLE 24 F
par bourneton Ven 7 Avr 2017 - 11:15

» TARTU (EE)
par kerneve Ven 7 Avr 2017 - 8:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche anciens du BLM DU CHAYLA des années 64/65/66
par HENRYJACQUES Jeu 6 Avr 2017 - 19:52

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 016
par Jeff46 Jeu 6 Avr 2017 - 2:04

» [ Associations anciens Marins ] AMICALE DES ANCIENS MARINS DE GUEBWILLER ET ENVIRONS
par Charly Jeu 6 Avr 2017 - 0:33

» D'ENTRECASTEAUX (BSE)
par Denis D Mer 5 Avr 2017 - 23:45

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES
par larcher Mer 5 Avr 2017 - 22:02

» [ Blog visiteurs ] Recherche Passé militaire Maurice Gauteur
par Joël Chandelier Mer 5 Avr 2017 - 21:09

» FLOTTILLE 21 F
par FRIEH Gérard Mer 5 Avr 2017 - 19:40

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] DE LA CRÉATION DE L'ARSENAL DE TOULON À AUJOURD'HUI LA BASE NAVALE
par RODRIGUEZ 83 Mar 4 Avr 2017 - 21:55

» [ Recherches de camarades ] Cherche ancien 58S 20S 10S et 31F
par RODRIGUEZ 83 Mar 4 Avr 2017 - 20:38

» FOUDRE (LSD)
par DUFFOND Serge Mar 4 Avr 2017 - 2:27

» [ Vers une nouvelle spécialisation ] Une nouvelle formation Mecatronique Navale
par Didier Moreaux Mar 4 Avr 2017 - 1:49

» C.I.N. SAINT-MANDRIER
par Joël Chandelier Lun 3 Avr 2017 - 20:16

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par VENDEEN69 Dim 2 Avr 2017 - 21:57

» LES VIEUX BÂTIMENTS
par passe plat Dim 2 Avr 2017 - 20:44

» LA GALISSONNIÈRE (EE)
par J-L-14 Dim 2 Avr 2017 - 14:48

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( Tome 3 )
par PAUGAM herve Dim 2 Avr 2017 - 10:57

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par BOUBOU 56/50 Dim 2 Avr 2017 - 10:52

» LA CHARENTE (PRE)
par laurent jean-louis Dim 2 Avr 2017 - 9:29

» [Aéronavale divers] SUPER FRELON
par Michel47 Sam 1 Avr 2017 - 19:10

» [ Blog visiteurs ] Qui à connu mon père Auguste Pierre PEGLIASCO (346T56), à bord du Picard.
par Invité Sam 1 Avr 2017 - 16:00

DERNIERS SUJETS


[Aéronavale divers] DC8 COTAM

Partagez
avatar
FLF-50
INVITÉ
INVITÉ

Age : 73
NON

[Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par FLF-50 le Mar 7 Nov 2006 - 17:49

C'était à quelle période?
Sachant qu'en principe, les vols COTAM, n'empruntent pas la route des indes. Vol PAX = Paris, Montréal, Los Angelès et Tahiti, retour par la voie inverse.
Vol Fret, spécial Charge sensible, vol direct, la traversée du continent américain se faisant au plus étroit soit aux environs de Panama, les escales se faisant sur des bases OTAN départ Paris arrivée Hao.
Par contre oui j'ai été bloqué au Vietnam, interdiction de descendre, mais c'était sur un vol UTA passant par Saïgon et Pnom Pen, mais jamais de vols Cotam sur cette ligne






Respectons la Mer, ne serait-ce que pour les générations futures.
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 61
Électromécanicien

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par montroulez le Mar 7 Nov 2006 - 20:49

Bonjour à tous,
es-tu sûre St Régis que c'était un vol COTAM ?
Si tu parles des années 1970, le retour pouvait éventuellement se faire via UTA en passant par la nouvelle Calédonie.
Le DC8 faisait la ligne comme expliqué dans le message précédent.
Quant au vol direct avec "charge sensible" :bom: , je crois que c'était un des plus longs vols du monde (à l'époque).
avatar
FLF-50
INVITÉ
INVITÉ

Age : 73
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par FLF-50 le Mar 7 Nov 2006 - 21:59

Deux choses car deux questions.
Pour le vol, si c'était en 70, plus précisément fin septembre, la base de Saïgon qui est en même temps l'aéroport international, était en permanence sous le feu des mortiers et autres cochonneries envoyès par les vietcong, j'y ai fait escale durant plus d'une heure, de nuit, tous feux éteins, le temps de faire descendre nos passagers et récupérer ceux en partance, c'était les vols UTA.

Pour le vol sensible, c'était et restera le vol le plus long pour diverses raisons, vol entièrement maritime mise à part le survol de Panama dans son passage le plus étroit.
Pour ce faire l'avion est lège au maxi, débarquement de tous les sièges et cloisons, équipage doublé, mais sans personnel de cabine, le vol est militaire, d'ou tenue de vol obligatoire avec meawest enfilée et parachute à poste, le vol s'effectue au départ de Paris avec une seule escale à Pointe à Pitre, à partir de Pointe à Pitre, pleins complets et en route pour le grand saut, d'une seule traite, la liaison radio est permanente avec le sol par BLU, sont à l'écoute, Paris, Pointe à Pitre, Turéïa, et Hao, Muru est en alerte car en cas où, c'est Muru qui récupère l'oiseau car distance légèrement plus courte, le vol se fait en altitude maxi et à la limite de la dépressurisation afin de consommer au minimum, de plus le vol s'effectue dans des vents portants et favorables. c'est le vol qui apporte l'engin nucléaire (le coeur).
Il existe bien sûr des vols plus longs mais avec ravitaillement en vol (Awacs par exemple)

Jean-Claude






Respectons la Mer, ne serait-ce que pour les générations futures.
avatar
lowlow
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 44
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par lowlow le Mar 7 Nov 2006 - 23:36

Je me rappelle seulement d'une escale pour faire le plein de carburant à Djibouti... avec un déjeuner saucisse bien grasse et purée bien deg... et surtout dix minutes après la descente sur l'aéroport avec de méchants très méchants trous d'air... :pale:
Le plus drôle nous étions partis des Toulon, par Istres un 31 juillet avec 35°c à l'ombre... Puis arrivée à la Réunion avec 18,5°c sous la pluie.... Les gars en short et t-shirts étaient ravis :D



LOWLOW et pas love-love... :)
avatar
FLF-50
INVITÉ
INVITÉ

Age : 73
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par FLF-50 le Mer 8 Nov 2006 - 13:55

Pour St Régis.
Pas de vol COTAM par les Indes à cette époque.

Pour info également, les avions (DC8) provenaient de la compagnie UTA, ils résultaient d'un marché un peu spécial, achat par l'AA un peu en crédit et emploi par UTA (si je peux résumer ainsi car en réalité, plus compliqué que cela) ce qui fait que les avions sont passés par les couleurs d'UTA et celles de l'AA progressivement.
Le premier le FRAFA, était au couleurs de l'AA, le second le FRAFB fut aux couleurs d'UTA puis passa sous couleurs de l'AA, il en fut de même pour les deux suivants, les FRAFC et FRAFD, enfin le dernier qui en réalité fut le premier aéronef d'UTA sous immatrication F-BIZU, devint par la suite le FRAFE, mais en emploi spécial jamais de PAX, les deux premiers étaient des long courriers de type 62F, les deux suivants étaient des très longs courriers de type 72F (ils sont en fin de vie) et le dernier était un première génération de type 33F, réformé il y a à peine deux ans.
Leur distance franchissable en version commerciale, ne dépassait pas les 10000 KM alors que certains Boeing d'Air France faisaient le vol Paris - Los Angelès sans escale soit 12000 Km.

En ce qui concerne le vols par la ligne de l'Est (Réunion Djibouti, nous ne sommes pas dans la même époque, de plus nous utilisons des Airbus A310 en remplacement des DC8 72F, sans oublier de tenir compte de la remotorisation des avions, en changeant les réacteurs US (type Pratt et Witney) par des moteurs Français plus performants (SNECMA), moins bruyants et plus économes, ce qui allonge la distance franchissable, la route des Indes semble plus sécuritaire du fait du survol de beaucoup de terre, en réalité elle est beaucoup plus dangereuse, car survol interdit ou dangeraux de bon nombre de territoires en guerres ou instables, il faut donc faire des détours, et cela devient peu rentable.

N'oublions jamais qu'un navire sur l'eau est dans son élément normal, par contre un aéronel quel qu'il soit n'est dans son élément normal que sur une piste, en vol il est soumis à des règles très strictes et au moindre pépin, il doit se poser.

Jean-Claude






Respectons la Mer, ne serait-ce que pour les générations futures.
avatar
KRAUSSE
INVITÉ
INVITÉ

Age : 76
NON

COTAM

Message par KRAUSSE le Jeu 30 Nov 2006 - 13:56

Bonjour à tous

Le COTAM DC8 faisait régulièrement la ligne Paris Montréal Los Angeles Papeete de 1970 à 1980 lors de mes 3 séjours . Possibilité de rentrer à Paris via Nouméa et Riad ( Air France en 81 ) .

Il détenait effectivement , à l'époque , le record sans escale Hao Paris .

C'était un bon appareil ce quadriréacteur très fiable et très rapide . Car j'ai lu sur un article ancien , que lors des essais de vitesse max , il avait dépassé le mur du son . ( A confirmer )

Amitiés Jean



avatar
jeanmarie83
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Transfiliste NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par jeanmarie83 le Mer 7 Mar 2007 - 2:16

Pour le vol special l'avion eté ausi en contact avec navi/terre papeete. de façons à tenir
centex du suivi.



avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par Joël Chandelier le Mer 7 Mar 2007 - 2:41

En ce qui me concerne j'ai été rapatrié a la fin de mon affectation sur le BSL Garonne en 1966 par un vol UTA via Nouméa, Sydney, Honk Kong,Singapour,Athénes(et je dois oublier une ou deux escales) à l'époque 40 heures de vol + le temps en escale technique.
En février 1971 c'est par COTAM au départ de Paris que j'ai rejoins la Polynésie et retour 2 ans aprés par UTA via Los Angelés.
En 1981 à l'aller comme au retour c'est le trou non pas "d'air" mais de mémoire.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 73
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par EBERLE daniel le Mer 7 Mar 2007 - 8:44

En mai 1964, la "voie des Indes" avec DC8 aux couleurs de la T.A. I (ultérieurement U.T.A.) au départ de Tontouta - Nouméa, faisait escale à Sydney - Saîgon (et comme le raconte Hatoup dans le noir le plus complet juste le temps de faire les mouvements de passagers et redécollage) Singapour - Bangkok - Karachi - Téhéran - Athénes et Paris Orly soit effectivement comme le dit Joël entre 36 et 40 heures d'avion car nous ne descendions pas toujours pour nous dégourdir les jambes pour tenir compte des événements locaux. Si bien qu'arrivé à destination à 06 h du matin, personnellement, j'étais un peu dans le cirage.
La nouvelle motorisation des DC8 COTAM vers les années 80 nous a permis d'éviter de faire le petit crochet à l'aéroport de Montréal Mirabel où nous étions parqués dans un bien triste batiment. et cette époque également durant les modifs en cours de réalisation à Los Angeles nous étions rassemblés au cours de l'éscale technique dans une énorme structure gonflable. sous la surveillance stricte de policiers américains.
avatar
Argouarc'h
MAJOR
MAJOR

Age : 58
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par Argouarc'h le Mer 7 Mar 2007 - 12:54

Même encore en 1995, le DC8 nous ramenait de Muru, et come précisé plus haut, avec leur remotorisations, une seule escale chez Mickey, à "L'os en gelée" suffisait!
Pu...! que ça faisait long ce transit entre la côte Ouest des States et l'atterrissage à Roissy!
Autre aventure: rentrer du Sénégal en caravelle du "GLAM" avec escale à Rabat pour refueler!
Là aussi, on trouve le vol long, surtout avec un enfant de deux ans et demi sur le siège et maman, enceinte du deuxième qui passa tout le vol, à l'exception de l'escale, dans les toilettes de la caravelle! Mal de mer, qu'il disait!!!!
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par jean-claude BAUD le Mer 7 Mar 2007 - 13:10

Eberlé je suis parti le 18 mai 64 pour PPT via les Indes par UTA...
On arrètait pas de manger avant chaque départ et arrivée...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
LE CALVEZ
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 72
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par LE CALVEZ le Mer 7 Mar 2007 - 13:50

oui effectivement dans les années 60 le DC8 faisait directement PARIS LOS ANGELES et LOS ANGELES PAPEETE.
Ensuite pour des raisons de sécurité en carburant, il se posait au Canada.
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 73
Timonier équipage NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par MARECHAL le Mer 7 Mar 2007 - 14:16

jean-claude a écrit:Eberlé je suis parti le 18 mai 64 pour PPT via les Indes par UTA...
On arrètait pas de manger avant chaque départ et arrivée...
C'est vrai qu'on mangeait beaucoup, c'est vrai aussi qu'à chaque escale nous étions "parqués" et à Sydney (si je me souviens bien) nous avions même été "flitoxés" avant de descendre de l'avion !!!... quelle honte, mais quelle rage aussi.



avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Radio NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par 3eme ligne le Mer 7 Mar 2007 - 15:21

Salut les mecs,

Au niveau exploitation radio, sur le Jauréguiberry (piquet radar) on nous avait envoyé entre l'ile de Paques et Mururoa afin d'assurer le suivi aérien de FRAFA qui transportait la bébête, et Mahina Radio était en liaison avec lui, donc on avait suivi la liaison avec le zoziau en A1M1 (la pioche), le gars à bord lui trounait au vibro, je m'étais renseigné, plus tard, le radio de bord était un juteux chef radio de l'AA (vieux chibani) qui avait pas mal d'heures de vol sur zincs.

Je suis rentré à la mi septembre de Papeete, via Los Angelès, Montréal et le Bourget.

A Montréal en septembre en short et chemisette Tahitienne, on se pelait les choses il devait faire en pleine nuit moins de 10°C.

J'avais aimé le vol, on buvait et mangeait toutes les 3h, l'équipage et le zinc étaient aux couleurs AA, mais tous les documents qu'on avait à bord, dont le plan d'évacuation par exemple étaient siglés UTA.

J'ai repris plusieurs fois aprés pour mon boulôt les DC8 de l'AA que ce soit en version cargo, pax ou la spé d'Orléans, et cela a toujours été trés bien.


Dernière édition par le Mer 7 Mar 2007 - 19:00, édité 1 fois




"Give blood, play rugby !"
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 73
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par EBERLE daniel le Mer 7 Mar 2007 - 18:45

Je ne me rappelai plus "Maréchal" de cet épisode obligatoire du flitoxage. En effet, l'avion posé et avant que tout le monde ne descende une équipe en blouse blanche et masque sur le nez montait à bord et vidait deux bombes de produit phytosanitaire de haut en bas et de l'avant à l'arrière de la coursive centrale....contre le rhinocéros de cocotier ,si je me souviens bien. Efficace...? le travail avait été fait, l'équipe pouvait redescendre sur le tarmac en attendant le vol suivant...!!
avatar
EBERLE daniel
MAJOR
MAJOR

Age : 73
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par EBERLE daniel le Mer 7 Mar 2007 - 18:53

Les anciens m'ont aussi raconté, qu'alors ils étaient rapatriés en fin de séjour par vol DC8 de la T.A.I., (vers 1960) à Singapour ou Hong kong, une avarie sur un moteur avait nécesssité son remplacement, si bien que l'ensemble des passagers a été conduit à l'hôtel et pendant 2 ou trois jours ils avaient bien vécu et consommé sur l'ardoise de la compagnie dans un hôtel très luxueux avec supplément de gamelle et bien souvent des repas de cigognes au coin du bar.
avatar
Joël Chandelier
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 73
Electrotechnicien NON Clairon

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par Joël Chandelier le Mer 7 Mar 2007 - 18:57

En ce qui me concerne en 1966 c'était la 1ère fois que je prenais un vol "long courrier" et le "Phyloxage" était effectivement surprenant. Mais mon souvenir restera ce vol UTA ou jeune second j'avais été nommé responsable des 8 ou 10 Mlots et Q/M qui étaient embarqués avec moi sur ce vol. 7 changement d'équipage, 6 fois le Champagne offert aux représentants de "La Royale" et puis comme l'avait souligné Jean Claude vu les décalages horraires on ne faisait que "bouffer" et à l'époque c'était plutôt copieux.





 

La "langue" est la meilleure et la pire des choses. [Ésope]
avatar
3eme ligne
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 70
Radio NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par 3eme ligne le Mer 7 Mar 2007 - 19:04

Sûr, que voir une hotesse se pencher avec déférence vers soi et demander "que boirez vous ?" en te proposant de tout et même des 1/4 de champagne, toi qui arrive d'un ship oû tu faisais souvent la corvée de gamelle et de bidon ou que tu buvais le gros cambusard dans une moque vide de petits pois, et bien ça te fait plaisir de prendre contact avec un autre monde...

Aprés pour tous les voyages de travail, ma direction nous faisait prendre des places "affaires", et là c'était le big foot, rien à voir avec la classe économique.




"Give blood, play rugby !"
avatar
montroulez
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 61
Électromécanicien

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par montroulez le Mer 7 Mar 2007 - 20:39

Bonjour à tous,
Concernant le "flitoxage", je l'ai subit, sauf erreur, sur le vol UTA au retour de PPT en 1976 à Nandi (Fidji) étant dans l'avion (DC10). Les escales étaient : Pago-pago, Nandi, Tontouta, Singapour, Bangkok, Barhein et enfin Paris...Ouf :!:
Par ailleurs, ayant testé la classe affaire en d'autres lieus, je puis vous assurer que cela n'a rien avoir avec la classe "bétaillère" ; mais le prix n'est pas le même.. Dans le 1er cas, ce n'est pas moi qui passait à la caisse ;)
avatar
jeanmarie83
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 67
Transfiliste NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par jeanmarie83 le Mer 7 Mar 2007 - 23:05

De retour en 76 de PPT en COTAM. A l'escale technique de MONTREAL dans le tout recent aerogare MIRABELLE, avec trois collégue nous avions bien entendu étaient au bard, nous étions depuis pas mal de temps entrain de discuter avec la serveuse, quand nous
entendimes la diffusion prononcé nos noms en precisant le vol militaire francais. que on nous attendait d'urgence a l'embarquement. Vous pensez bien que nous avons fait fissa.



avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par jean-claude BAUD le Mer 7 Mar 2007 - 23:34

Le Flytoxage avait lieu dans toutes les escales ex British ,on les prenait pour des c...
mais je crois bien qu'ils étaient dans le vrai....exemple chicungouia et autres maladies transmises par moustiques ou autres bestioles...




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 73
Timonier équipage NON

DC8 COTAM

Message par MARECHAL le Jeu 8 Mar 2007 - 19:33

Tu a certainement raison Jean-Claude, comme tu le dit, les faits l'on démontré par la suite, il n'empêche que quand tu as 20 ans ou à peine plus et que tu voyage en avion pour la premiére fois, de telles méthodes surprennent pour le moins.
Quand marin tu fait escale dans un port, y compris ex britich, tu ne te fait pas flitoxer avant de descendre à terre... non?



avatar
facilelavie
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 63
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par facilelavie le Jeu 8 Mar 2007 - 19:49

Le "flitoxage" est touours applique, les methode ont change c'est l'hotesse qui passe dans la coursive avec une bombe aerosol dans la main lol



Souvenirs souvenirs ... que de bons souvenirs.
École des Mousses, puis 36 ans...
avatar
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 76
Détecteur NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par jean-claude BAUD le Jeu 8 Mar 2007 - 20:02

Pour Laurent "peut-être pas flytoxé à la descente "...Mais dégonotisé au retour à bord.. :oops:




"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
avatar
lowlow
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 44
NON

Re: [Aéronavale divers] DC8 COTAM

Message par lowlow le Mer 16 Mai 2007 - 22:40

Vol Istres-La Réunion du 31/07 au 01/08 1993


arrivée en escale à Djibouti


passage du rif africain


passage de la côte au Mozambique ou au Kenya


posé à La Réunion



LOWLOW et pas love-love... :)

    La date/heure actuelle est Ven 28 Avr 2017 - 12:06