Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

1- Pour nous faciliter la tâche et éviter les erreurs, jetez un œil sur le "Didacticiels" --- [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Clique10
2- Si vous vous posez des questions, voir la "Page d'aide (Questions-Réponses)" ---

Du haut de son sémaphore il veille !

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Avatar22 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 1125525 messages dans 17745 sujets

Nous avons 7929 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Gérard Hoberdon

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Livreo10

Derniers sujets

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 05
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 14:13

» [ Histoire et histoires ] Patrimoine naval, le HMS Belfast à Londres.
par zoutom Aujourd'hui à 12:30

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Jean-Léon Aujourd'hui à 12:12

» [Campagnes] RIVIÈRE SALÉE ET POINTE DES SABLES
par Max Péron Aujourd'hui à 12:06

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 005
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 10:48

» [Les bâtiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par JLG Aujourd'hui à 9:22

» LE HARDI (E.C.)
par CLERGEOT Aujourd'hui à 8:57

» [ Marins des Ports ] Dépôt des équipages
par loulou06000 Hier à 20:55

» [ Blog visiteurs ] Croiseur-cuirassé Jules Michelet
par Invité Hier à 20:28

» [ Blog visiteurs ] Recherche de nouvelles coordonnées
par VENDEEN69 Hier à 19:42

» [ Blog visiteurs ] Mon grand père HURBOURT Albert
par Yvo35 Hier à 19:04

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par Sinoir André Hier à 18:50

» [Vie des ports] Port de Saint Nazaire
par Max Péron Hier à 17:10

» [ Histoire et histoires ] La batterie de Merville
par Jean-Léon Hier à 15:26

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Max Péron Hier à 15:17

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par dansie Hier à 15:01

» EURYDICE (SM)
par Kohler Jean Marie(Hans) Hier à 13:29

» Jacques Chevallier A725 (Bâtiments ravitailleurs de forces - BRF)
par Yvo35 Hier à 12:24

» MINERVE (SM) - TOME 2
par JACQUES SOUVAY ou BILL Hier à 8:20

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements sur un embarquement sur L’ATHOS II
par Invité Ven 1 Mar 2024 - 16:46

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Île Molène
par Gé29 Ven 1 Mar 2024 - 9:04

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Voiron et du pays voironnais
par Charly Ven 1 Mar 2024 - 8:20

» [ Recherches de camarades ] Recherche QM STATKOWSKI Mers el Kebir 1964
par Bernard17 Jeu 29 Fév 2024 - 21:48

» [Vie des ports] Quelques bateaux de pêche (sur nos côtes Françaises)
par CHRISTIAN63 Jeu 29 Fév 2024 - 19:42

» [LES B.A.N.] AGADIR
par TECTAM Jeu 29 Fév 2024 - 18:26

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par Max Péron Jeu 29 Fév 2024 - 16:11

» [ Blog visiteurs ] mon père André Sulmon
par takeo Jeu 29 Fév 2024 - 16:00

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine Nationale).
par loulou06000 Jeu 29 Fév 2024 - 14:55

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 3
par john83 Jeu 29 Fév 2024 - 13:33

» [ Blog visiteurs ] Ecole des mousses du Dourdy - Promotion 1954
par Invité Jeu 29 Fév 2024 - 12:28

» [ Logos - Tapes - Insignes ] TAPE DE BOUCHE ET COUPELLE
par Jean-Marie41 Mer 28 Fév 2024 - 20:48

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par Yvo35 Mer 28 Fév 2024 - 16:44

» [ Blog visiteurs ] Recherche photos Frégate "La Surprise" (année 1956/57)
par takeo Mer 28 Fév 2024 - 10:58

» [ Les ports militaires de métropole ] Toulon Départ de la Mission Jeanne d'Arc 2024
par GUILLAUME jean-Jacques Mar 27 Fév 2024 - 18:04

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 2
par tabletop83 Mar 27 Fév 2024 - 18:03

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade de la 56S
par VENDEEN69 Mar 27 Fév 2024 - 15:44

» Ecole des mousses du Dourdy - Promotion 1954
par CPM73 Mar 27 Fév 2024 - 9:48

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3
par facilelavie Mar 27 Fév 2024 - 8:31

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Nenesse Lun 26 Fév 2024 - 22:52

» [Vie des ports] Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par PAUGAM herve Lun 26 Fév 2024 - 21:01

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Lun 26 Fév 2024 - 17:47

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par Le moelannais Lun 26 Fév 2024 - 17:24

» [VOS ESCALES ] BERGEN (Norvège)
par Joël Chandelier Lun 26 Fév 2024 - 15:46

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 2
par pinçon michel Lun 26 Fév 2024 - 15:26

» DAPHNÉ (SM)
par FM0564 Lun 26 Fév 2024 - 10:36

» L'Expédition d'Egypte 1956
par vikor Dim 25 Fév 2024 - 20:32

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Insignes métalliques, certificats, brevets...
par PAUGAM herve Dim 25 Fév 2024 - 14:59

» [ Blog visiteurs ] Anecdotes et photos 1962-1967 Andromède-Amazone-Aviso-escorteur EV Henry
par Joël Chandelier Sam 24 Fév 2024 - 21:48

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par BOURGOT Sam 24 Fév 2024 - 20:31

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par pinçon michel Sam 24 Fév 2024 - 7:32

» MISTRAL (PHA)
par destrez Ven 23 Fév 2024 - 19:22

» LA SPÉCIALITÉ DE SECRÉTAIRE MILITAIRE
par Roger Tanguy Ven 23 Fév 2024 - 19:15

» FLOTTILLE 31 F
par JACQUET Ven 23 Fév 2024 - 18:41

» [ Logos - Tapes - Insignes ] PORTE-CLÉS
par comjota Ven 23 Fév 2024 - 12:33

» LE BRESTOIS (ER)
par SAÏDI Ven 23 Fév 2024 - 10:20

» [Votre passage au C.F.M.] MON ARRIVÉE À HOURTIN
par Gibus1750 Jeu 22 Fév 2024 - 16:18

» CASSARD (FRÉGATE)
par Christian DIGUE Jeu 22 Fév 2024 - 15:58

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par dansie Jeu 22 Fév 2024 - 13:51

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par TUR2 Mer 21 Fév 2024 - 21:51

» VICTOR SCHOELCHER (AE)
par marsouin Mer 21 Fév 2024 - 18:31

» DIXMUDE (PHA)
par Le moelannais Mer 21 Fév 2024 - 17:57

» [Les ports militaires de métropole] Port de Toulon - TOME 2
par tabletop83 Mer 21 Fév 2024 - 17:41

» SMCB (Service Mixte de Contrôle Biologique)
par Joël Chandelier Mar 20 Fév 2024 - 14:15

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 13
par Kanail Mar 20 Fév 2024 - 11:47

» [ Recherches de camarades ] sur l'ACONIT de 82 à 83
par jjs Mar 20 Fév 2024 - 11:37

» [ Recherches de camarades ] Recherche de camarades sur le CFM Hourtin en 1981.
par Sheppard Mar 20 Fév 2024 - 0:06

» [ Associations anciens Marins ] L'amicale des anciens marins de Colmar
par Jean-Marie41 Lun 19 Fév 2024 - 18:58

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par PAUGAM herve Dim 18 Fév 2024 - 20:41

» MONTCALM (FRÉGATE)
par mataf57 Dim 18 Fév 2024 - 19:39

» AMIRAL CHARNER (AE)
par Vieuxchange Dim 18 Fév 2024 - 18:43

» [ Divers frégates ] Les FREMM sans Nom sans Numero
par pinçon michel Dim 18 Fév 2024 - 17:41

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard (25)
par Kohler Jean Marie(Hans) Dim 18 Fév 2024 - 15:14

» TARTU (EE)
par Jean-Léon Dim 18 Fév 2024 - 13:50

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Arpètes (1963 à 1965)
par Jean-Léon Dim 18 Fév 2024 - 13:33

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Dim 18 Fév 2024 - 13:17

» [ Logos - Tapes - Insignes ] DIVERS (tout ce qui ne rentre pas dans les autres sujets logos etc...)
par pinçon michel Dim 18 Fév 2024 - 9:43

» L'ACONIT (FREGATE D609)
par jjs Sam 17 Fév 2024 - 17:19

» ACONIT F713 (FREGATE)
par comjota Sam 17 Fév 2024 - 17:01

» [RECHERCHES DE CAMARADES] Recherche anciens choufs de l'Orage 1979/1981
par Kiri Sam 17 Fév 2024 - 9:53

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains BELLE POULE 07/76 à 10/81
par Kiri Sam 17 Fév 2024 - 9:32

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarade Claude ou Jean-Claude Bardu ainsi que le SM missilier ASM Jean Quémeneur
par Kiri Sam 17 Fév 2024 - 9:17

» [ Blog visiteurs ] surcouf
par Invité Ven 16 Fév 2024 - 20:28

» [ Recherches de camarades ] Recherche Michel Bastard Mle.1148 T 59 qui a été au Commando Jaubert,
par marienneau jean-michel Ven 16 Fév 2024 - 19:27

» [ Recherches de camarades ] CEP MURUROA Unité Marine Juillet 1989 à juillet 1990
par yellowman03100 Ven 16 Fév 2024 - 10:30

» FREMM Normandie (D651)
par phirou Jeu 15 Fév 2024 - 21:54

» FLOTTILLE 34 F
par RABBI Jeu 15 Fév 2024 - 20:11

» [Les différents armements dans la Marine] Pour changer, si l'on parlait canons...
par Jean-Léon Jeu 15 Fév 2024 - 17:12

» [ ÉCOLE DE MAISTRANCE] Ecole de Maistrance (l'ancienne et la nouvelle)
par BONNERUE Daniel Jeu 15 Fév 2024 - 17:03

» [ Histoire et histoires ] site d'histoire navale
par john83 Jeu 15 Fév 2024 - 14:19

» MANINI (RC)
par Doug Mer 14 Fév 2024 - 23:23

» [ Blog visiteurs ] Patrice Langlous
par Jean-Léon Mer 14 Fév 2024 - 11:56

» [Votre passage au C.F.M.] Vos chansons au C.F.M
par QUIQUEMELLE Mar 13 Fév 2024 - 23:53

» [Histoires et histoire] Contre-torpilleur Le Malin
par JEFF 30 Mar 13 Fév 2024 - 19:19

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES TIMONIERS - TOME 2
par Matelot Mar 13 Fév 2024 - 13:17

» [Recherche de camarade] Embarqués sur le BSL RHIN de 65 A 67
par inthenavy Lun 12 Fév 2024 - 16:56

» [ Les Musées en rapport avec la Marine ] Musée de l'Aéronautique Navale de Rochefort
par kermonnach Lun 12 Fév 2024 - 11:42

» [ Recherches de camarades ] RECHERCHES DE CAMARADES CAMPAGNE JEANNE D'ARC-FORBIN 1980-1981
par Jean-Luc EMERIC Lun 12 Fév 2024 - 0:27

» [Campagnes C.E.P.] Les îles de la Polynésie Française
par Charly Dim 11 Fév 2024 - 18:36

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par Max Péron Dim 11 Fév 2024 - 16:26

DERNIERS SUJETS


[ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Liensamis

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Noël Gauquelin Lun 27 Nov 2023 - 18:09

    Au sujet des officiers russes qui parlaient le français, il faut savoir qu'à cette époque, dans toute l'Europe et en particulier en Russie, toute la noblesse parlait français et que notre langue était celle de la diplomatie et des échanges internationaux.
    A ma connaissance, l'une des seules choses qu'il en reste est le vocabulaire de l'escrime !



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    Matelot, PAUGAM herve, HèmBé43, Christian Suné, QUIQUEMELLE et vikor aiment ce message

    PAUGAM herve
    PAUGAM herve
    QM 1
    QM 1

    Age : 80
    Mécanicien équipage NON [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Monite10

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par PAUGAM herve Lun 27 Nov 2023 - 21:10

    Allez ! [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 580511



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanr11 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Insig206
    Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
    (Pierre Dac)

    Matelot et Christian Suné aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 75
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Lun 27 Nov 2023 - 21:43

    2. en Angleterre
    Les prisonniers, à charge des Britanniques, ont été conduits, dans un premier temps à Portsmouth, bien connu pour ses infâmes bateaux-prison, les sinistres pontons. Pour eux l’aventure commence là. A leur arrivée ils sont internés sur le ponton Devonshire. La nourriture y est distribuée avec parcimonie. Si à l’île d’Aix, on comptait beaucoup de Polonais dans les prisonniers "russes", ici ce sont des Finlandais. Ils sont entre 300 et 400 qui appartiennent au régiment finlandais de grenadiers fusiliers. Selon un historien finlandais leur voyage depuis Bomarsund, à bord du transport Saint Vincent a duré plusieurs semaines. Les hamacs étaient infestés de poux abandonnés là par les Français. Enfin, c’est l’historien qui le prétend. En octobre 1854, amaigris, ils sont transférés dans un ancien pénitencier à Lewes, un chef-lieu tranquille, près de Brighton.
    Là, la vie prend une nouvelle tournure. Ils sont bien traités, sortis une fois par semaine pour respirer l’air de la campagne. La première fois qu'ils furent conduits dehors, ils avaient secoué leurs mains pour dire non, s'étaient lamentés. Ils s'étaient imaginé qu'on les sortait pour les exécuter. Ils sont pesés régulièrement pour s’assurer qu’ils reçoivent suffisamment de nourriture.
    Tout comme en France, les officiers sont prisonniers sur paroles. Le magazine "Leisure Hour" de 1855 nous dit qu'ils sont 9, dont 2 sont accompagnés de leur épouse et d’un enfant. Ils sont autorisés à loger en ville. Certains sont hébergés par des familles. Ils se sont bien intégrés dans la société locale. Ils sont l'objet de beaucoup d'attention et d'invitations de la part de la petite noblesse locale. Ils sont invités dans les cercles de jeux, à des chasses sur des domaines privés, à des concerts de charité à Brighton et même visitent Londres. Il se dit même qu'ils avaient un certain succès auprès des femmes, et de fait l'un d'eux se fiancera à une Anglaise. Ces officiers sont tous d'origine germanique ou française.
    Les hommes du rang, à l'exception de trois ou quatre Russes, sont Finlandais. Leur âge moyen est d'environ 25 ans. Eux, sont enfermés derrière les murs de la prison. Deux d'entre eux sont accompagnés de leur épouse. Ils sont logés dans la prison mais dans des locaux à part. Les épouses peuvent sortir librement en ville.
    Ces soldats parlent le Finnois bien sûr mais aussi, pour beaucoup, également le Suédois, et pour près d'un tiers, le Russe. La plupart, si ce n'est tous, savent lire et aiment la lecture.
    Les prisonniers disposent d'une grande cuisine où on peut les voir occupés à préparer leurs repas, soupe, bœuf, pommes de terre...
    Spoiler:



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, VENDEEN69, HèmBé43, CPM73, lefrancois, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 75
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mar 28 Nov 2023 - 11:38

    Pour conclure cette première expédition, sur une note plus légère, voici l'histoire peu banale d’un tableau représentant une scène de bombardement à Bomarsund. Lorsque son épouse décède (en 2002), ce vieux monsieur suédois déménage pour un logement plus petit. A cette occasion, il met dans des cartons tout ce dont il n'a plus besoin, y compris un grand tableau (2 m sur 1,20 m) trop large pour les murs de la nouvelle habitation et que par ailleurs il estime sans valeur. Il les porte à une petite entreprise de vente aux enchères de Stockholm : "Vendez ce que vous pourrez et donnez le reste à la Croix Rouge", dit-il. Le tableau est mis en vente sur Internet, valeur estimée 8000 à 10.000 Couronnes suédoises. Mais quand les enchères s'envolent, intriguée, la petite entreprise, fait appel à un expert de Uppsala spécialisé dans la vente de peintures russes. Il apparaît que le tableau est une œuvre du maître Russe Ivan Aivazovsky datant de 1858, dont la valeur se chiffre non pas en milliers mais en millions de couronnes. Le propriétaire est informé que son tableau est confié à la maison d'Uppsala et que là-bas la mise à prix sera un peu plus haute. Nous pensons commencer dans les cinq ou six... Le vieil homme interrompt son interlocuteur pour lui dire :"vous ne parlez pas quand même pas de cinq ou six cents mille ?". "Non, lui répond-il, là, je pense à cinq ou six millions... ". Il est impossible à décrire la tête du vieil homme, déclare le spécialiste.
    Aux enchères (juin 2011), le tableau, acheté par un collectionneur russe, a atteint la somme de 7,6 millions de Couronnes soit environ 1,2 million de dollars.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Zmg_2019
    (un peu dans le même ordre d'idée, lorsque j'avais fait un article dans Cols bleus sur le sujet, j'avais reçu, via l'écrivain Henri Queffelec, une lettre d'un de ses amis, ancien universitaire de Uppsala, qui disait qu'il avait depuis des décennies un tableau au mur de son séjour représentant une escadre en mer Baltique dont il ignorait tout. Il avait enfin réponse à ses questions. L'histoire ne dit pas si son tableau valait aussi des millions [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 580511 )



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, VENDEEN69, Noël Gauquelin, HèmBé43, CPM73, lefrancois et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 75
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mar 28 Nov 2023 - 19:44

    1855
    Une nouvelle campagne en mer Baltique
    Le titre de la rubrique est "opérations maritimes en mer Baltique en 1854 et en 1855"». Nous avons vu ce qui s’est passé en 1854. " Tout est dans le titre ", dans ce respect, je me dois donc dire un mot sur 1855. Il ne se passera rien de plus significatif que l’année précédente, aussi je ne vais pas m’étendre sur cette nouvelle campagne et ne rapporter essentiellement que les activités notables de notre escadre.
    Printemps 1855, en mer Baltique les glaces ne vont pas tarder à se disloquer et rendre libre la navigation le long des côtes de Russie et de Finlande. Le décès du tsar Nicolas 1er, en mars 1855, avait fait naître quelques espoirs de paix mais son successeur, Alexandre II, n'a pas mis fin à la guerre. Les gouvernements anglais et français décident d'une nouvelle expédition en mer Baltique.
    Les Anglais ont tiré les leçons de la première campagne, cette fois aucun voilier ne fait partie du voyage. Par contre, on y a inclus un grand nombre de petits bateaux de type canonnières et bombardes. Les départs s’échelonnent entre le 28 mars et le 4 avril.
    En France, c’est le contre-amiral Pénaud, né à Brest en 1800, qui a débuté sa carrière comme mousse à 14 ans, et commandait déjà une goélette à 19 ans, qui reçoit le commandement de la division navale française. Comme l’an passé, les Français prennent leur temps. La jonction avec les Anglais ne se fera pas avant le début juin.
    Les Russes ne sont pas resté inactifs. La défense de Riga, Revel, a été renforcée. A Sveaborg au moins 70 nouveaux canons ont été montés derrière sept remparts de terre. Cronstad a été dotée d’une nouvelle digue armée de pièces de gros calibre. Des pieux ont été plantés sous la glace pour interdire les approches aux navires. Il se dit que les canaux sont truffées de " machines infernales sous-marines" du professeur Jacobi. Ce Jacobi est un ingénieur physicien prussien qui, en 1853, a conçu une "machine infernale" en l’occurrence une mine sous-marine. Ce professeur, après avoir vu ses offres repoussées avec indignation en France et en Angleterre est allé les faire agréer en Russie (où il fera carrière)… moyennant un petit million quand même.
    Comme l’an dernier les Anglais s’en prennent aux navires de commerce et mènent de petites opérations ponctuelles ici ou là sur la côte. Cette fois c’est la variole qui se déclare à bord des vaisseaux. Les malades sont débarqués en Suède.
    Spoiler:



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, VENDEEN69, HèmBé43, CPM73, lefrancois, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 75
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Mer 29 Nov 2023 - 13:34

    Le 20 juin, une division sous les ordres du captain Yelverton arrive en vue de l'estuaire de la rivière Kemijoki, qui est la plus grande rivière du sud de la Finlande, défendu par la forteresse de Ruotsinsalmi sise sur une petite île.
    La forteresse a été désertée. Les Anglais envoient des hommes à terre pour mettre le feu aux installations. Pendant que les marins anglais boutent le feu maison après maison, ils découvrent une vieille dame dans son lit. Elle refuse absolument de bouger mettant les marins dans l'embarras. Finalement, les marins empoignent le lit et le transportent, avec son occupante, jusqu'à l'église voisine, puis poursuivent leur travail d'incendiaires. Sur les ruines de Ruotsinsalmi sera construite, en 1879, la ville de Kotka . Dans l'église de Kotka, une statue de la dame en rappelle son souvenir, les gens pensant que grâce à elle, l'église n'a pas été brûlée (malheureusement, lorsque je me suis rendu à Kotka, je ne connaissais pas cette anecdote et n’ai pas visité l’église).
    Toujours dans la région de Kotka, l'ennemi y étant à nouveau signalé , il est demandé à Yelverton d'y retourner. Les troupes de marine sont débarquées sur l'île. Les Russes sont partis mais ils ont tout incendié derrière eux. Un détachement de soldats d'infanterie de marine est laissé en alerte sur l’île. Soudain, vers minuit, le silence de la nuit est rompu par un grand vacarme. Les hommes empoignent leurs armes et fouillent du regard, d'un côté, l'obscurité du bois de sapins voisin, et de l'autre, les abords éclairés des casernes qui brûlent. Après un moment de tension la cause de tout ce brouhaha apparaît : un cochon poursuivi par un prêtre ! Le cochon s'est échappé des bâtiments en feu, quand au prêtre, il s'agit du révérend Robert Hughes, qui à bord de son yacht, est venu cette année encore assister aux opérations navales dans la Baltique. Les soldats donnent un coup de main au révérend pour capturer le cochon. Son sort est scellé. Demain porc grillé pour tous au menu.
    Une rumeur laisse entendre que les Russes renforcent l'entrée de Loviisa. Comme j’ai des souvenirs personnels liés à cette ville, je l’ai retenue, pour ce post, parmi les (mauvaises) actions des Anglais. Vous êtes des anciens comme moi, aussi connaissez vous sans doute le sketch de l’humoriste Jacques Baudouin : la panse de brebis farci. Il dit que lorsqu’il vit le plat il pensa que c’était de la m..de et quand il l’eut goûtée il regretta que ce n’en fut pas. Le sud-ouest de la Finlande a une spécialité : le mämi que l’on confectionne uniquement à Pâques. C’est un plat, de couleur marron, à base de farine de seigle, de malt, de sirop ou mélasse de je ne sais quoi. Visuellement on peut dire la même chose que Jacques Baudouin. J’avais été invité à Loviisa par une indigène collègue de travail à venir partager le mämi. C’est effectivement pas très appétissant mais avec du sucre et de la crème, ça se laisse manger. Mais revenons à nos moutons.
    Le captain Yelverton, de l'Arrogant, avec ses hommes, débarque à Loviisa, brûle tous les bâtiments publics et les casernes. Malheureusement, la nuit le feu se propage aux maisons. Une grande partie de la ville est réduite en cendres.
    On aura compris, les Anglais mènent la même campagne, sans plan bien établi, que l'an passé et les Français sont à la "traîne".
    Lors de sa tournée dans le golfe, le contre-amiral Pénaud a pu constater que les Russes avaient renforcé leur artillerie et massé des troupes le long des côtes. Rien à faire de ce côté là. On ne peut rien faire non plus contre Cronstadt, reste l’autre objectif : la forteresse de Suomenlinna, devant Helsinki. Alors, on y va.



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, HèmBé43, CPM73, lefrancois, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    PAUGAM herve
    PAUGAM herve
    QM 1
    QM 1

    Age : 80
    Mécanicien équipage NON [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Monite10

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par PAUGAM herve Mer 29 Nov 2023 - 16:08

    A jour de lecture , très instructive !
    Une pensée amusée pour Jacques Baudouin , et le petit Philibert [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 580511



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanr11 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Insig206
    Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
    (Pierre Dac)

    Matelot, Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 75
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Jeu 30 Nov 2023 - 11:04

    Aussitôt que le temps est favorable les amiraux embarquent sur le Merlin pour aller reconnaître Suomenlinna (qu’ils appellent de son nom suédois, Sveaborg, la forteresse de Suède, réminiscence de l’époque où la Finlande était sous tutelle suédoise). Je l’appelle, moi, Suomenlinna de son nom finlandais (la forteresse de Finlande).
    Le 22 juillet, il fait un temps magnifique. Le Merlin, suivi de l'aviso Pélican se dirige vers ce groupe de petites îles fortifiées qui s'étendent à l'Est-Sud-Est d'Helsinki. Par rapport à 1854, Pénaud constate que de nouvelles batteries ont été érigées sur des îlots. Toutes les passes qui permettent l'approche de la place ont été condamnées, des vieux navires y ont été coulés, partout des batteries ont été installées et des vaisseaux montent la garde. L'une des îles est occupée par un corps de troupes. Pas de doute, l'ennemi attend et est sur ses gardes.
    L'amiral Pénaud émet le désir de descendre sur un de ces îlots, ces rochers, qui avoisinent Suomenlinna, pour juger, sur le terrain, des difficultés éventuelles pour y construire des batteries. L'amiral Dundas s'embarque avec lui dans une yole, accompagné de l'amiral Seymour, du commodore Pelham et du capitaine de frégate Roussin, chef d'état-major de l'escadre française. Pénaud avait remarqué l'îlot Abraham (Abrahaminluoto) susceptible, selon lui, de recevoir une batterie de mortiers, mais c'est vers les rochers de Hunds, à peu près semblables, qu'il se dirige pour ne pas dévoiler à l'ennemi les points réels à partir desquels il allait agir. Les rochers sont nus. On n'y trouve ni terre, ni sable pour remplir les gabions et les sacs à terre. Leur tournée accomplie les amiraux retournent à bord du Merlin.
    L'amiral Dundas est particulièrement désireux d'engager une action de guerre pour sortir les escadres de leur inaction, mais, cette seconde visite de Suomenlinna lui laisse des doutes quant à une réussite d'une attaque menée contre cette place forte. Mais il y a, en Angleterre, une opinion publique qui attend un coup d’éclat qu’il faut satisfaire.
    Spoiler:



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, VENDEEN69, HèmBé43, CPM73, lefrancois et aiment ce message

    Roger Tanguy
    Roger Tanguy
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 75
    Secrétaire NON Interprète

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par Roger Tanguy Ven 1 Déc 2023 - 13:30

    De divers point de Suomenlinna s'élèvent des colonnes de fumée. Des navires anglais sont touchés. Des incendies éclatent partout dans la forteresse.
    Sur Abrahamluoto, les artilleurs de marine et les marins ne restent pas les bras croisés. Les canonniers de marine se sont vite mis au courant de la manœuvre des mortiers. La batterie tire sans interruption et est mise à rude épreuve. Un mortier a même éclaté. On peut dire, écrit Pénaud au ministre, que c'est de cet îlot que sont partis nos meilleurs coups.
    La nuit venue, les incendies illuminent Suomenlinna. Profitant de la nuit, les Français transportent trois nouveaux mortiers sur Abrahaminluoto.
    Au matin du 10, les échanges de tir reprennent de plus belle. Les efforts des assiégés se concentre sur l'îlot Abraham où flotte le pavillon français. Le sol est labouré d'éclats de bombes, de roches, mais, par bonheur, les batteries et leurs servants ne sont pas touchés. Les canonnières ont épuisé leur provision d'obus. Elles accostent les vaisseaux et échangent leurs canons contre des obusiers. La forteresse disparaît sous la fumée des canons mais surtout des incendies qui éclatent de toutes parts, magasins, entrepôts, soutes à munitions, sont la proie des flammes. La journée est ponctuée d'explosions. Le vent, qui s'est levé, propagent les incendies accentuant les destructions. De nombreux boulets passent au-dessus de la citadelle et atteignent la ville d’Helsinki.
    La nuit tombe. Elle est illuminée par les incendies. Rien, écrit l'amiral Pénaut, ne peut donner une idée du terrible spectacle qui s'offrait à nos yeux.
    Le 11 août, à 4 heures du matin l'amiral Dundas envoie un officier auprès de l'amiral Pénaud pour l'informer qu'il estime le but de l'attaque atteint et qu'il propose de mettre fin au bombardement. Le signal de Cessez le feu est hissé.
    Le combat cesse.
    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Zzthe_12
    Les Français en position sur l'îlot Abraham (Abrahaminluoto)

    Spoiler:



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanreconnaissance
    La Marine ce n'est pas un métier, c'est une Aventure

    Matelot, alain EGUERRE, PAUGAM herve, VENDEEN69, Noël Gauquelin, HèmBé43, CPM73 et aiment ce message

    KLETKE
    KLETKE
    QM 2
    QM 2

    Age : 68
    Fusilier équipage NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par KLETKE Sam 2 Déc 2023 - 5:37

    Merci Roger pour tous ces écrits,et la manière dont tu nous les a racontés.Tu nous a tenu en haleine du début jusqu'à la fin.

    Christian Suné et QUIQUEMELLE aiment ce message

    alain EGUERRE
    alain EGUERRE
    MAÎTRE
    MAÎTRE

    Age : 74
    Fourrier NON

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par alain EGUERRE Sam 2 Déc 2023 - 7:29

    Merci Roger, j'ai passé de bons moments à te lire [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 580511
    Beau travail de recherche entre Finlande et Paris [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 582735



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanr10 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Insign45
    La photo, reflet de ma curiosité, du coin de la rue au bout du monde.

    QUIQUEMELLE aime ce message

    PAUGAM herve
    PAUGAM herve
    QM 1
    QM 1

    Age : 80
    Mécanicien équipage NON [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Monite10

    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Empty Re: [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855

    Message par PAUGAM herve Sam 2 Déc 2023 - 9:10

    Merci pour le récit de cette épopée , Roger et les images qui l'accompagnent
    Commez les copains , je me suis régalé à sa lecture [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 582735



    [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Rubanr11 [ Histoires et histoire ] Expéditions maritimes en Baltique 1854-1855 - Page 5 Insig206
    Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche ... et réciproquement
    (Pierre Dac)

    QUIQUEMELLE aime ce message


      La date/heure actuelle est Dim 3 Mar 2024 - 14:19